Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 août 2016

LES COPAINS DE LA COLLINE/ LINDA SARAH ET ILLUSTRE PAR BENJI DAVIES

812VrWK7P5L.jpg

MILAN

2014

9782745972026

A PARTIR DE 6 ANS



Prenez L'album "Leni, Mon Josef à moi" chez Cambourakis et couplez le avec l'excellentissime " Pas du tout un carton" d'Antoinette Portis chez l'École des Loisirs et vous obtiendrez un peu de ce chouette album qui loue le pouvoir de l'imagination, dans le cadre de jeux enfantins et traite aussi de jalousie entre gamins. En effet, l'univers de Ben s'est rétrécit à la taille de son carton à l'arrivée du troisième larron Sam. Qu'il était doux d'envisager les jeux à deux et de rêver à l'unisson, une amitié sans pareil. Ce qu'il y a d'intéressant dans la nuance apportée avec l'histoire de Linda Sarah c'est que la "porte" fut ouverte par Ben comme Théo seulement Ben n'envisageait pas que cela puisse influer sur le caractère unique de l'amitié Théo/Ben. C'est donc cette histoire qui est racontée avec la tendresse et la fraîcheur des images de Benji Davis, comment cette amitié se recompose à trois et comment ses amis prouvent à Ben qu'il reste un ami irremplaçable. 

On peut imaginer relire également cet album pour l'arrivée d'un petit frère ou une petite soeur pour les mêmes arguments peut être.

La fantaisie du jeu de carton est très sympa, il est transformé ici mais il peut aussi juste être manipulé dans tous les sens à volonté pour le "transformer" comme dans "Pas du tout un carton". 

Un album à faire découvrir.

IMG_20160725_213210.jpg

IMG_20160725_213143.jpg

IMG_20160725_213132.jpg

IMG_20160725_213102.jpg

***************

LINDA SARAH

1259318409Linda Sarah Web.jpg

AUTEURE!

 http://www.phoenixyardbooks.com/view_author_illustrator.php?id=33

ET

BENJI DAVIES

AVT_Benji-Davies_9762.jpeg

ILLUSTRATEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Benji-Davies/136594   

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Sarah-Les-copains-de-la-colline/644719#critiques

 

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Milan | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 24 août 2016

264 PAPATTES SUR LA BANQUISE/ PHILLIP REEVES

264-papattes-sur-la-banquise-696048.jpg

SEUIL 

2015

9791023501247

A PARTIR DE 9 ANS



: "264 papattes sur la banquise", c'est un peu à rapprocher du classique animé "Les Fous du volants" avec le terrible duo Satanas et Diabolo sauf qu'ici, les héros sont bien plus sympathiques et seront nettement plus fair-play pour cette course vers le pôle Nord, à la recherche du Père des Neiges. Selon la légende, le premier arrivé à son palais verra ses souhaits exaucés. Là où dans l'histoire on pourrait supposer qu'il n'y aurait pas âme qui vive et bien il y a un bureau de Poste sur pilotis, des restaurants de nouilles tenus par des Yétis et des compétitions de luges sans mercis. Le petit Shen, fraîchement échoué ( dans tous les sens du terme!), se retrouve avec la cargaison de 66 Carlins engoncés dans des manches de pulls coupés et prêtera assistance à son hôte, la jeune Sika, afin de trouver un moyen de guérir son vieux grand-père malade. C'est que mine de rien, 66 carlins, ça vous tire un traîneau à vive allure. Chaque participants, comme dans les "Fous du volants", a son style et son astuce pour gagner, tirés par des ours ou des robots.

 Philip Reeve a même imaginé d'autres embûches générées par la neige elle-même, selon les étapes franchies elle réserve des surprises ou des mésaventures magiques.   

Qui sera le vainqueur?

On ne jugera quelques raccourcis, c'est une aventure faite d'humour qui devrait donner du plaisir en partie aussi pour son accéssibilité. Les deux héros sont aussi "trognons" que leurs petits chiots et la fantaisie ne manque pas. Les illustrations de Sarah Mc Intyre contribuent à cela.

A découvrir.

264-papattes-sur-la-banquise-696046.jpg

***************

PHILIP REEVE

AVT_Philip-Reeve_1050.jpg

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Phili

SARAH MC INTYRE

ILLUSTRATRICE!

 http://www.davidficklingbooks.com/AuthorDetails.php?authorID=26 

 

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Reeve-264-papattes-sur-la-banquise/781605

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Seuil Jeunesse | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 22 août 2016

LES TROIS PRINCESSES/ ANNE BUGUET

PHO14f2811a-7a3e-11e4-8246-f07f5ce6ece5-805x453.jpg

SEUIL JEUNESSE

2014

9791023503128

A PARTIR DE 7 ANS ET +



: "Les trois princesses" est un petit bijou pour les enfants qui aiment les contes de princesses évidement mais aussi pour les parents qui souhaiteraient les éveiller à l'art ( les autres aussi). Une chouette passerelle qui pourrait se solder par une visite de musée pourquoi pas afin de remettre dans son contexte le style emprunté et rendu en hommage par Anne Buguet. L'auteure cite à la fin Giotto, Lorenzetti, Di Buoninsegna entre autres pour ces multiples clins d'oeil.  Son conte semble imaginé sur la structure traditionnel du conte facétieux bien que nous soyons charmés par ces personnages amoureux dignes des contes merveilleux. Oui, l'élément magique a disparu au profit de la magie du coeur qui va conduire les trois soeurs à réaliser la prophétie de leur mère. Qui peut savoir pourquoi celle-là était baigné d'un chagrin au moment ou le roi la trouva sur le chemin, ceci est l'excuse pour qu'il l'emporte vers son royaume et lui promette une vie de bonheur. Nous retrouvons un peu de Peau d'âne avec les paroles de la mère sur son lit de mort sauf qu'il s'agit d'une prophétie. Si le roi de Peau d'âne respectera sa parole, ce roi ci n'écoutera que son propre chagrin à la pensée de perdre ses filles à l'avenir et de les laisser partir au loin comme dans la vision. Et c'est comme dans Raiponce que les trois soeurs finiront, à l'écart pour y grandir. Nous pourrions y voir d'autres contes qui se rappellent à notre mémoire comme "les chaussons du bal usés" de Grimm, ces jeunes filles ont aussi envie de braver l'autorité parentale pour aller s'amuser et trouver l'amour. Le père est absent de l'histoire, l'auteure centre le récit sur l'aventure amoureuse qui prend racine, croît au rythme de la sérénade et désire prendre son envol en rêvant d'une parade pour être enlevé à la barbe du père roi. Un beau grand format qui porte l'image. Romantique et presque romanesque. Un album d'un niveau sublimement intéressant sur le plan artistique. Le Quattrocento italien, ses paysages d'architectures et de dais entourés de campagnes boisées, ses constructions à plat cherchant la profondeur, ses postures délicates et maniérées au bout des doigts, ses personnages s'accordant les uns aux autres comme l'illustration linéaire d'une histoire qui défile, c'est l'origine de l'illustration qui s'offre à nous avec cette page de l'histoire de l'art de la peinture fondamentale. Comment raconter quand il n'y a pas de bulles de dialogue? Anne Buguet va jusqu'à figurer les frottements de la peinture sur une surface murale imaginaire nous rappelant aux origines même de la peinture avec la fresque et la peinture sur bois. Une merveille pour petits et grands.

 

IMG_20160724_152525.jpg

IMG_20160724_152506.jpg

IMG_20160724_152443.jpg

IMG_20160724_152415.jpg

***************

ANNE BUGUET

AVT_Anne-Buguet_4563.jpeg

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!  

 http://www.babelio.com/auteur/Anne-Buguet/66130

 

***************

 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Buguet-Les-trois-princesses/666331?action=ajout

 

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Seuil Jeunesse | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 21 août 2016

LA PIRE MISSION DE MA VIE, T.1/ ROBIN BENWAY

 

9782092548189.jpeg

NATHAN

2014

9782092548189

A PARTIR DE 16 ANS

: On ne sait pas vraiment si ce premier tome est pour Maggie "la pire mission de sa vie" ou la meilleure, sachant que sa première mission d'espionne solo lui permettra de rencontrer son premier petit copain. Il faut se montrer honnête, le roman de Robin Benway est un roman sentimental ado'avant tout. Il ne faudra pas s'attendre à de grandes scènes d'action, des gadgets surprenants et tutti cuanti... L'espionnage est le prétexte pour planter un décor original de départ. L'intrigue repose principalement sur la relation Maggie/ Jesse fondé sur des secrets et le propos sera d'espérer que celle-ci survive à la vérité et à l'aboutissement de la mission. C'est léger, plaisant à lire, cela devrait plaire aux lectrices romantiques en priorité. Les personnages des parents à l'opposé de versions classiques sont plutôt amusants. Ils se retrouvent contraints et forcés d'entrer eux-aussi dans leur  personnage à la révélation du rencard de leur fille. C'est une ado' qui va sortir pour la première fois avec un garçon et ça, c'est presque aussi inquiétant que la divulgation de la liste du Collectif.

 

Il faut dire que l'espionnage est une affaire de famille chez les Silver et en matière d'ouverture de portes et coffres-fort, Margaret est passée experte, juste à 16 ans.   

Un cas d'urgence donne la possibilité à la jeune ado' de passer le niveau supérieur, un journaliste est sur le point de divulguer l'identité de tous les espions de leur organisation, "Le Collectif". La tactique pour récupérer la liste de noms est de séduire le fils. Seulement, ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est qu'il était craquant.  S'en suivront donc des astuces pour cacher sa première belle aventure à ses parents tout en poursuivant sa mission sérieusement.

Oui, tous ces personnages apprennent à être des gens ordinaires, c'est là l'originalité.   

La dernière partie du livre est presque la meilleure pour qui n'aime pas trop d'amour et d'eau fraîche car Maggie va avoir besoin de sa nouvelle amie Roux ( un peu fofolle) et de son petit copain donc Jesse pour résoudre sa mission. Une seule solution, leur dire la vérité et les impliquer. 

Ça fera lire, c'est certain. Une série sympa et sans intrigues compliquées. Bien pour les vacances!

 

 

60198469_11532932.jpg

51ISd3SFjAL._AC_UL320_SR214,320_.jpg

62988472_11726468.jpg

****************

ROBIN BENWAY

roman,adolescence,aventure

AUTEURE

 http://www.babelio.com/auteur/Robin-Benway/71496

*****************

 CE QU'ILS EN DISENT

http://www.babelio.com/livres/Benway-La-pire-mission-de-ma-vie/547413

 

lundi, 01 août 2016

LA PAUSE VACANCES...POUR REVENIR AVEC DE NOUVELLES PROPOSITIONS!!

 

received_10153982477318191.gif

UNE FAIM DE VACANCES ET DE LECTURES TOUJOURS...

 

LE LOUP A LUNETTES

VOUS SOUHAITE

UNE BONNE FIN DE VACANCES ET VOUS REDONNE RENDEZ-VOUS DANS QUELQUES SEMAINES!!!

 

received_10153982495118191.gif

 

received_10153982471683191.gif

07:00 | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 31 juillet 2016

LA BALLADE DE MULAN/Chun-Liang YEH ET ILLUSTRÉ PAR CLÉMENCE POLLET

album,chine

HONGFEI ÉDITEUR CULTURE  

2015

2355581029

A PARTIR DE 8 ANS

 

" Tsi-tsi et encore tsi-tsi, Mulan tisse à la maison. Soudain le bruit de la navette cesse, seul le soupir de la jeune fille parvient à nos oreilles.

 "A quoi penses-tu, ma fille? Quelle mélancolie occupe ton esprit, ma fille chérie?

- Je ne pense à rien en particulier, et mon esprit est libre de nostalgie.

Seulement, hier au soir j'ai vu en ville la liste d'appel du Khan, qui lève une grande armée pour faire la guerre. L'appel aux armes s'affiche sur douze rouleaux , chacun des rouleaux porte le nom de père...

: "La ballade de Mulan" est une chanson chinoise traditionnelle datant du IVème siècle.

 

Les amateurs du film d'animation de Walt Disney distingueront des ressorts différents même si l'histoire de la légendaire héroïne reste la même, une oeuvre moins mélodramatique. Il y a du zen, de la sagesse et une fierté revendiquée qui résulte de cette chanson, comme l'explique le texte complémentaire de fin. Mulan décide d'épargner la guerre à son vieux père et prend sa place, n'ayant point de frère aîné pour le remplacer. Le texte non démonstratif nous met devant un état de faits. La jeune fille sur le champs de bataille pendant douze ans est inévitablement rompue aux arts du combat et en est d'ailleurs récompensée par l'empereur lui-même. Ce n'est pas de l'or ni d'autres choses aussi précieuses qu'elle réclame en récompense mais son retour.

La ballade insiste sur l'acte d'amour et de sacrifice de la jeune fille pour son père autant que sur la valeur héroïque démontrée sur le champs de bataille en tant que femme. Les soldats ne l'auront pas démasqué car elle fut leur égal. Ce personnage atypique est, comme le dit le livre, symbolique de   liberté et d'affranchissement de convention sociale réductrice. Sans doute ceci avait connu durant des siècles un poids lourd de sens dans la culture chinoise, c'est un écho que nous fait parvenir le traducteur de la chanson Chun-Liang YEH en une histoire d'aventure. 

Les illustrations en camaïeu de rouge  et bleu de Clémence POLLET, rappelant les aplats d'impression de la lithographie, nous charme par leur technique proposée et leur rapport   décoratif.

Des pages à découvrir.

album,chine

album,chine

album,chine

album,chine

 

album,chine

album,chine

***************

  Chun-Liang YEH

album,chine

traducteur et éditeur!

  http://www.babelio.com/auteur/Chun-Liang-Yeh/72381

ET

 

CLÉMENCE POLLET

album,chine

ILLUSTRATRICE!

  http://www.babelio.com/auteur/Clemence-Pollet/120517

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Yeh-La-ballade-de-Mulan/765430

***************

D'AUTRES TITRES DES AUTEURS...

 

 

95928508.2.jpg

 

HONGFEI

Collection CONTES DE CHINE

9782889081288

 

Sur la route de Bianzhou, ne vous arrêtez jamais à l'auberge de Sansan. Cette sotte idée ferait de vous peut-être un âne. Zhao, jeune homme d'affaires, fit ce que fit d'autres chinois éreintés par un si long voyage vers la capitale et demanda le gîte et le couvert à cette belle aubergiste dont le commerce prospère confortablement. Ne se laissant pas tenter par les chaudes galettes de la mystérieuse Sansan, ni tourner la tête par le charme de l'ensorceleuse, Zhao assista au triste sort de ses voyageurs trop confiants qui se changent en brayant furieusement. Prenant la cupide Sansan a son propre jeu à son retour, Zhao lui donnera une leçon qu'elle ne sera pas prête d'oublier.

 

« L'Auberge des ânes » est un conte inspiré d'un récit classique et adapté par Alexandre Zouaghi et Chun-Li Yeh. La morale peut y être multiple, se montrer prudent ou/et savoir pardonner. La vile Sansan paye le prix fort pour sa soif de richesse, l'arroseur arrosé, la sorcière ensorcelée. Nous voyons bien ici qu'après avoir purgé sa peine un long temps donné, suit sa libération par ordre divin.

Les personnages ne sont pas aussi manichéens que l'on pourrait le croire, le jeune Zhao ne se montre pas héroïque pour autant dans cette histoire, il est un aventurier au sens premier du terme, voyageant là où le vent le pousse et profitant de la situation, il se soucie de percer le secret de Sansan, sans doute pour faire bonne fortune. Un conte facétieux, joliment mis en image par le style décoratif de Clément Pollet, qui se révèle une leçon de sagesse. Zhao ne se montre pas nécessairement meilleur que la sorcière. A l'identique d'une société plus subtile et complexe qu'un classique conte de fée européen.

 

coin_enfants_auberge_image.jpg

 

LE GOÛT DE LA PÊCHE/ Chun-Liang YEH et illustré par Pauline KALIOUJNY

002016384.jpg

HONGFEI

2013

9782355580574

A PARTIR DE 6 ANS

 

« La pêche est assurément le fruit le plus délicieux au monde » affirme le Serpent à ses amis Cheval et Tigre, qui d'ailleurs ne sauraient le contredire car jamais de fruits, ils n'ont goûté.

Cheval est en admiration devant l'étendu du savoir de son ami Serpent qui, même sil court saisir une pêche en haut d'un arbre pour l'offrir à ses amis, ne manque pas de parader sans réserve.

Tigre, l'animal le plus fort et le plus rapide, pourrait être lui-aussi l'animal le plus savant. Excédé par ce tour de « paon », il lui attrape la queue d'un coup de dent !

Et la pêche et son goût, qu'en est-il ?

Ni Cheval ni Tigre ne pourront le savoir car le joli fruit sauta brusquement dans la bouche du pauvre destrier blanc. Avalé, sans autre forme de dégustation.

De leur bêtise, les trois amis rient et se réconcilient.

 

LE CALLIGRAPHE/ CHUN-LIANG Yeh et illustré par Nicolas JOLIVOT

album,calligraphie,art,générosité

HONGFEI

9782355580604

A PARTIR DE 8 ANS

 

Assise derrière son étal couvert d'éventails blancs, la vieille Laolao se lamente de n'en n'avoir vendu encore aucun. Le temps printanier n'est pas aux grandes chaleurs hélas et l'argent permettrait à la vieille marchande de nourrir petit-fils.

Ses seules rencontres sont celles du célèbre calligraphe WANG Xizhi et de son assistant, partis profiter d'un pique-nique champêtre agréable.

Les deux artistes font une offre bien étrange à la pauvre femme qui s'impatiente devant l'urgence de sa situation.

Achetant les éventails et les couvrant de poèmes, WANG Xizhi propose à la femme de les revendre vingt fois leur valeur initiale sur la place du marché.

Comment ses signes noirs pourraient la tirer d'affaire? La marchande ne le sait pas.

Et pourtant, à la grande surprise de la vieille dame, la réputation du calligraphe attire la clientèle et la bonne fortune.

Cet album de Chun-Liang Yeh adapte une célèbre anecdote concernant le légendaire calligraphe du IV ème siècle WANG Xizhi, immortalisé sur un tableau décoratif conservé dans une galerie du palais d'Eté de Pékin. le calligraphe est connu et reconnu pour son art en Chine et a inspiré d'autres artistes dans l'art de la calligraphie.
L'histoire montre comment l'écriture et le talent de l'artiste viennent sauver cette pauvre femme, enrichir les éventails et promettre à ses détenteurs des moments de détente et d'évasion. Cette histoire est une ode à l'Art qui éblouit, sublime le réel et élargit notre perception du monde. L'histoire présente également comment des personnages de conditions radicalement différentes viennent à s'entraider. L'Art se met au service du pauvre. Désintéressé, WANG Xizhi lui fait don de sa calligraphie à la valeur inestimable sans en réclamer quoique ce soit en retour, bien au contraire.
L'esthétique de l'album à l'identique d'un petit carnet de dessin, les illustrations fines et délicates de Nicolas Jolivot rajoute à la douceur qui s'en dégage.
Un beau moment d'inspiration et de générosité

*********

REGARD SUR HongFei Cultures (鴻飛東西文化交流事業)EDITIONS

 

"HongFei Cultures (鴻飛東西文化交流事業) est une maison d’édition interculturelle créée en France en 2007. Elle a comme objectif de favoriser la rencontre des cultures européennes et extrême-orientales par la littérature augmentée d’illustrations originales. En privilégiant la littérature de jeunesse, ses publications ont comme thèmes principaux le voyage, l’intérêt pour l’inconnu et la relation à l’autre."

 

Mais où est donc le lapin ? /Chun-Liang Yeh , illustré par Sophie Roze

9782355580277FS.gif

collection En quatre mots

978-2-355-58027-7

07/10/2010

A partir de 8 ans

: "Mais où est donc le Lapin?" est un petit recueil de contes chinois de sagesse à portée des plus petits, autour du thème du lapin qui se cache. Dans les deux contes, des personnages se lance dans la mission de capturer un lapin, mais il n’est pas simple d’y arriver. Ne dit-on pas « Malin comme un Lapin » ? Non ? A présent certainement. Les moralités sont  simples et riches d’enseignement, les histoires drôles et l’illustration composée de collages et découpages douce et attrayante.

 

 

 9782355580277_1.jpg9782355580277_3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Un ami pour Lucas/

9782355580222.jpg

Chun-Liang Yeh, illustré par Bobi+bobi

mai 2010

2355580227

A partir de 6 ans

:  Un album pour les jeunes rêveurs! Lucas est un petit rêveur solitaire, qui observe et  profite du temps qui passe, bercé sous les marronniers qui danse sur le rythme du vent. Un renard émerge des fourrés. Deux rêveurs sous le marronniers? Il n'est pas facile d'apprivoiser un renard pour s'en faire un ami. 

L'histoire est courte et simple mais conter avec infiniment de tendresse et de délicatesse. Certains passages du textes inviteront le sourire aux commissures des lèvres qui racontent. On a aimé!

ami-lucas-L-1.jpg

 

Tigre le dévoué /Qifeng Shen, illustré par Agata Kawa

9782355580116.jpg

collection  Caractere Chinois

avril 2009

2355580111

A partir de 8 ans

: Un beau conte doux- amer comme certains contes asiatiques peuvent l'être quand il s'agit d'un amour déçu. Le début de cette histoire peut rappeler " Grigrigredinmenufretin" des frères Grimm puisqu'une jeune fille, après que son père fut accusée injustement d'une faute qu'il n'avait pas commis, promet d'épouser quiconque vengerait la mort de celui dont l'honneur fut salit. Une promesse à ne pas faire à la légère puisque dans l'autre conte, la jeune fille dut promettre de donner son premier né au terrible nain afin de se tirer de sa triste situation. Le sort ici n'est pas plus enviable puisque c'est un tigre qui se chargera de corriger le menteur. La veuve est peiné du destin qui se dessine, sans enfant et personne afin de prendre soin d'elle pour se vieux jours. Mais une promesse est une promesse selon la jeune fille alors... lisez la suite!

Un soupçon de "belle et la bête"  dans cette douce tragédie romantique, un amour sincère mais impossible, avec une fin pour cela évidement toute différente.

Les illustrations sont superbes!

 

 int-TIGRE_9.jpgAgata-Kawa_Empathie-709077.jpgtigreledvou3.jpg

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, HongFei Edition | Commentaires (0) | Tags : album, chine | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 28 juillet 2016

LENI: C'EST MON JOSEF!/ EMMA ADBÅGE

leni-couv.gif

CAMBOURAKIS

2013

9782366240665

A PARTIR DE 5 ANS

 

A qui sont ces super chaussures roses ?

Des rires proviennent de l'autre pièce?

Se pourrait-il que son super copain Josef attende quelqu'un d'autre que sa meilleure amie Leni?

Mais qui c'est celle-là?

Pfff...

Nan, finalement, elles sont nulles ces chaussures roses!

: "Leni , mon Josef à moi" est aussi adorable que le premier et un plaisir des yeux pour cette auteure suédoise qui confirme une maîtrise des vues, perspectives et un goût prononcé pour la décoration. Elle stylise son architecture d'intérieure, la rendant ainsi plus douce et moins rigide par l'exactitude des constructions demandée. D'une pièce à l'autre ( chez le petit camarade Josef), nos petits yeux se promènent sur les pages et sur le sens du détail apporté, c'est charmant.

Et cette Leni, quelle chipie!

 

Le thème est celui de la jalousie chez les enfants, la situation est simple comme ça l'est souvent dans ces histoires et c'est la touche d'illustratrice d'Emma Adbåge qui va lui donner des lettres de noblesse de petit bijou du livre jeunesse. Une situation, un problème, une résolution...Juste adorable!

IMG_20160717_150509.jpg

IMG_20160717_150446.jpg

IMG_20160717_150418.jpg

IMG_20160717_150355.jpg

 

*************

EMMA ADBÅGE

album,grandir

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!!

https://www.babelio.com/auteur/Emma-Adbage/199579

 

 ************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Adbage-Leni--Mon-Josef-a-moi-/780971

***********************

ENCORE D'AUTRES CAPRICES DE LENI...

album,grandir

CAMBOURAKIS

2015

9782366241488

A PARTIR DE 6 ANS

Leni est presque une grande.

Elle sait fermer son manteau sans attacher mardi et mercredi et même faire des choses difficiles, des petites tours qui ne s'éffondrent pas. 

Leni est presque une adulte se dit elle pour échapper au "trop chou", "mignon" et "trognon" que voila.

 Papa est épaté. Leni va pouvoir manger épicé, boire du café, se dit elle. Leni va même pouvoir aider à faire le ménage et descendre les poubelles comme une grande, se dit papa.

Alors Leni? Petite ou grande?

 : Cet album traduit du suédois est amusant et original dans sa simplicité quotidienne bien restitué. Plus un bébé mais pas encore un grand.

L'histoire de Emma Adbåge permettra aussi au jeune lecteur de resituer lui-même sa place dans la grande échelle de la vie, avec ses petits droits et devoirs qui se développent avec l'âge. Leni est mignonne et impertinente, jolie à croquer mais surtout, il ne faut le lui faire remarquer, s'extasier comme aux premières couches car elle est une grande maintenant, enfin presque.

Les jeux de perspectives sont décoratifs et inventifs, sol et escaliers penché en vue de dessus mais fait d'aplats, des murs plaqués et quadrillés de couleurs.

Le traitement du père rappelle un peu l'art égyptien avec ces mélange de positions profil et 3/4. C'est une stylisation gai, fraîche au tons très vifs.

C'est un titre et une édition à découvrir.

album,grandir

album,grandir

album,grandir

album,grandir

 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://librairies-sorcieres.blogspot.fr/2015/06/leni-fait-la-grande-abdage-cambourakis.html?m=0

https://www.babelio.com/livres/Adbage-Leni-fait-la-grande/797495

 



album,grandir

 

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, cambourakis | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 27 juillet 2016

DOGLANDS/ TIM WILLOCKS

51RCWD5A1KL._SL500_.jpg

SYROS

2012

2748511794

A PARTIR DE 16 ANS ET  +

Ses yeux perçaient les siens jusque dans ses pensées, jusque dans son coeur. Le petit Furgul avait reconnu la silhouette farouche et rousse courbaturée dans la cage en vis-à-vis. C'était Argal. Celui qui avait donné quatre beaux petits chiots à Keeva et s'en était allé vers les légendaires DogLands, échappant ainsi aux combines de courses de lévriers du terrible Dedbone. Les avait-il trouvé avant d'être capturé par la fourrière? Le père le fixait, Furgul le dira à Keeva  

quand il reviendra la délivrer. Où sont les DogLands?

: "Dog Lands" a été primé par les spécialistes de la Littérature Jeunesse Pépite du roman ado' européen 2012. En le lisant, nous comprenons que cela est pu être la grande révélation du moment en littérature Ado' tant le fond et la forme sont originaux. Cela pourrait s'appeler "Journal d'un corniaud" si tant est que les héros puissent être capable d'écrire. Le ton choisi par Tim Willocks surfe sur un certain réalisme, soutenu par la couverture, même si nous avons accès à l'âme de chiens comme à un livre ouvert. Parfois c'est en drôle, par le caractère des personnages également, il faut le lire pour en deviner toutes les saveurs. En réalité, la couverture révèle le Dog Lands du héros, sa pensée intime symbolique de coeur et de liberté, sa maman.

Oui, l'auteur nous donne la possibilité de connaitre les pensées de nos animaux les plus fidèles. Un lieu dit qui d'ailleurs reste à être démontré commeun choix pour tout ces personnages dont la meilleure des existences à l'abri des maltraitances reste de faire le beau et de finir dresser. C'est le propos du livre avec cette quête du chiot Furgul qui va tenter de trouver les légendaires Dog Lands comme un lieu merveilleux pour les chiens sans muselière ni laisse. Avec l'aventure du chien Furgul, nous entrons dans une grande réflexion philosophique et existentielle du chien. Furgul échappe tout petit à la piqûre mortelle, n'étant pas d'un pedigree irréprochable pour les courses de lévrier et ce sont les histoires de sa mère sur les Dog Lands qui vont le pousser vers un ailleurs où il ne sera pas battu par des maîtres impitoyables et où l'herbe serait aussi bien verte.

Mais au fil des péripéties, se pourrait-il que Furgul réalise que le paradis des Dog Lands ne soient que des histoires pour rêver et espérer, apporter du baume à l'esprit, au ventre et au coeur pour affronter le rude quotidien? L'auteur arrive à transposer le destin ordinaire d'un chien (course de lévrier, fourrière, vie de chien domestique...) en la quête extraordinaire d'un Spartacus de fourrière. Et le personnage humain de Jody sera prête à accueillir les doléances ( une protectrice des animaux qui parle le chien!). Les lecteurs se demanderont ainsi vraiment ce qui peut correspondre dans notre perspective d'humains à un havre de paix possible à un niveau de Furgul à quatre pattes. En tout cas, l'auteur nous permet de l'imaginer.

Le roman fait penser dans ce rapport viscéral de l'existence canine au  sulfureux " Lady" de Melvin Burgess. "Dog Lands" est cependant très différent, moins subversif et contreversé, des lecteurs choqués par "Lady" ne trouveront ici aucune possibilité d'amalgames malencontreux avec la vie sexuelle dissolue du personnage de Melvin Burgess changé en chien.

Dog Lands est très décalé, surprenant la couverture dépassée et aussi assez émouvant malgré tout.  

Que veulent nos toutous et ils le veulent quand?

A découvrir.

****************

TIM WILLOCKS

AVT_Tim-Willocks_3687.jpeg

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/Tim-Willocks/26780

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Willocks-Doglands/361435

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Syros | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 25 juillet 2016

CAMPING/ SÉBASTIEN JOANNIEZ ET ILLUSTRÉ PAR BETTY BONE

COUV-Camping-620x789.jpg

 

SARBACANE

2014

9782848657004

A PARTIR DE 6 ANS ET +



Les triangles de couleurs vives collés en contre-bas du décor de verdure invitent et souhaitent la bienvenue aux deux roues qui leur répondent d'un couinement régulier qui se rapprochent de l'espace de mozaïques. Les bras s'agitent, les saluts sont de rigueur pour démarrer des vacances tout sourire et conviviaux.

Le décor se plante à coup de maillet, les sardines ont aussi démarré leur séjour au vert, se blottissant par à coup dans la mer de terre.

L'aventure Camping va commencer...



: L'album mériterait d'être lu et découvert en deux temps, pour le texte puis l'image. Une première lecture à voix haute mettrait à l'honneur la poésie imagée de Sébastien Joanniez et la révélation des illustrations du deuxième temps consacrerait le talent original de Betty Bone, déja salué avec "Extra Va Gant".

Un beau séjour en vacances camping, voici le propos. La simplicité de la situation de départ est joliment mise en valeur à double niveaux et cela renvoie à chacun à des envies d'espace et d'enfance la plupart du temps joyeuses. Les couleurs vives et géométriques de Betty Bone ponctuent l'espace des pages comme un jeu de gommettes ou d'autocollants, le duo père et fils contrastent également arrivant à vélo. Les jeux d'ombre et lumière proposent d'autres jeux dedans dehors qui existent, par les sens du campeur sous sa tente . Il y a, oui, un vrai jeu des sens déclaré , ouvert par le texte, sur le champ visuel et auditif, puis suggéré de nouveau sur son propre plan graphique par l'illustratrice ( voir les lavabos isolés de lumière dans le camping obscur). Jeux de crayon nés et d'aplats de couleurs, pour des jeux de volumes, des brins d'herbes au blocs de tentes.

C'est très simple et très riche à la fois d'évocation. A découvrir.

IMG_20160710_164822.jpg

IMG_20160710_164753.jpg

IMG_20160710_164753.jpg

IMG_20160710_164718.jpg

IMG_20160710_164840.jpg

IMG_20160710_164735.jpg

IMG_20160710_164840.jpg

*************

SEBASTIEN JOANNIEZ

AVT_Sebastien-Joanniez_658.jpeg

AUTEUR!

http://www.babelio.com/auteur/Sebastien-Joanniez/45712   

 ET   

 

BETTY BONE

AVT_Betty-Bone_7721.jpeg

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!!

http://www.babelio.com/auteur/Betty-Bone/90318

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Joanniez-Camping/617831/critiques?tri=dt

**************

DE LA MÊME ILLUSTRATRICE...

003808932.jpg

 

 

ÉDITIONS COURTES ET LONGUES

2015

9782352901549

A PARTIR DE 6 ANS ET +

 

 C'est arrivé hier ou ce matin.

L'oeil ne saurait dire ce qu'il se passe lorsqu'il dort à paupière fermée. Ils étaient là, ces choses, ce truc et ce machin.

Au voleur! On détroussé la main et ravit le gant.

D'ailleurs semblait-il, la main s'était aussi volatilisé.

A deux mains, il était possible de voir plus loin, de battre des ailes. Mais la main élégante jouait comme d'habitude son numéro avec son ami le gant.

La tête avait peut-être une idée de ce qui s'était passé? Elle était celle qui avait les idées.

Mais à aucun il ne viendrait la drôle d'idée que les deux compères s'étaient amicalement séparés et que le gant s'était retroussé. Quelle drôle d'allure tout de même!?

: "Extra Va Gant" est un album très original et coloré.

La couverture interpelle et une fois plongé entre les pages nous profitons pleinement de la dimension jeunesse qui pouvait nous faire défaut au premier abord. De quoi parle le livre, quel est cet ovni? Pour le savoir, tournons la page.

Et nous nous rendons compte que nous ne sommes pas les seuls à nous montrer surpris, perplexe devant nos repères chamboulées. L'oeil ne reconnaît plus rien et la main se trouve bien dépourvue sans son gant qui, une fois retroussée,  lui apparaît comme un parfait inconnu. Les deux ne s'étaient en effet pas rencontré sous cet angle et avec l'aide du perspicace oeil, celui qui découvrit le "truc" et "le machin", la main cherche son cher disparu qui se trouve sous son nez ( une main n'a pas de nez mais le nez est aussi de la partie). Betty Bone déploie des trésors d'ingéniosité, d'imagination et joue de rappel de formes sur ces fonds habillés ou déshabillés de couleurs vives.

L'illustration est le véritable atout original, elle fait jouer la bizarrerie esthétique pour de rire et le texte, qui pourrait s'apparenter à un petit conte joliment absurde, nous prend par la main (oui, le texte a une main et il prend la notre) jusqu'au final.

Cet album a un pouvoir comique insoupçonné et certainement bien travaillé par l'auteure qui ajoute une touche d'élégance, un chic de spectacle. Cela pourrait très bien être imaginé en spectacle de marionnettes pour les plus jeunes.

A découvrir.

album,anatomie,humour

album,anatomie,humour

album,anatomie,humour

album,anatomie,humour

 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Bone-Extra-va-gant/812287?action=ajout

 http://www.keskonlit.fr/extra-va-gant-betty-bone/

 

 

 

 

dimanche, 24 juillet 2016

MOI AUSSI JE SUIS UNE ADO/ SEGOLENE VALENTE

 

ADO.jpg
RAGEOT 

COLL. POP

2016

9782700251111

A PARTIR DE 10 ANS 

 

Alice, 10 ans, en a assez d'être ignorée, traitée en " bébé" comme elle le dit et le clan des pestes de Louane ne dément pas.

Jouer à la poupée avec sa copine Joséphine, trop la honte. 

Alice n'est pas prête de se laisser marcher sur les pieds mais elle ne sait pas comment contrecarrer le sort qui l'a faite la plus petite de la classe. Pour être prise au sérieux, qu'une seule solution! Devenir une ado de 15 ans.

: Avoir cinq ans de plus est simplissime ou devrions-nous dire un jeu d'enfant à la lecture de ce roman. L'héroïne, tout en tentant de grandir avant l'heure pour gagner en crédibilité et en attention aux yeux des adultes et ados de son entourage, va confirmer  qu'elle se trouve bien heureuse à l'âge qu'elle a. Nous le constaterons avant même qu'elle le réalise. Les opérations Commando pour passer pour une ado' de 15 ans va donner lieu à des séances de déguisements entre copines plus que des essayages de top models, ses fausses crises d'ado' feront également sourire. Alice reste naturelle, spontanée et maladroite ( voir la scène des bottes dans le crottin devant l'élu de son petit coeur).   L'arrivée de la nouvelle copine de son frère, Célia, va arriver à point nommé.

   Elle va être le modèle d'émancipation qui permettra à Alice de paraître plus mâture et peut-être de lever ses agaçantes interdictions aux fêtes entre ados. Si l'élément "soeur de coeur" parait un poil exagéré- Célia, fille unique, goûtant également à la relation des soeurs du haut de ses 15 ans- ,  cette nouvelle relation reste une bonne excuse pour ce qui suivra et c'est parti pour cette Alice, 10 ans, 2.0. 

 

Sera t-elle prête à abandonner ses poupées et autres passions qu'elles partageaient avec sa meilleure amie Joséphine pour conquérir ses objectifs. Joséphine, elle, n'a rien décidé. Les parents s'étonnent en tout cas de cette poussée soudaine de croissance en maturité. Margaux, l'aînée, lèverait volontiers les yeux au ciel affligée tandis que Paul, le cadet et copain de Célia, ne manque pas une occasion de se moquer gentiment. C'est pourtant une une fois de trop, avec celles du gang des pestes de Louane( plus intéressées par les garçons et le maquillage) et les réflexions piquantes de Lucas qui la ridiculise en la rabaissant. 

Le personnage n'est évidement pas prête et nous aussi, cruels que nous sommes, cela nous fait bien rire aussi. 

Toutefois, pour toutes les Alice qui se reconnaitront, petites benjamines qui se sentent à la traine des affaires plus sérieuses, ce roman est à proposer.

 Pour les rassurer, les conforter dans l'importance de profiter de l'enfance encore un peu. Les parents qui le leur offriront savent peut-être déja que la sensibilité des petits derniers est à ménager comme des ados en devenir, les grands frères et soeurs le découvriront peut-être. Un roman drôle et finalement assez juste dans le propos. Un très bel ajout à la collection Pop.

IMG_20160711_220047.jpg

IMG_20160711_220026.jpg

IMG_20160711_215950.jpg

IMG_20160711_215931.jpg

*************

SÉGOLÈNE VALENTE

AVT2_Valente_6359.jpeg

AUTEURE! 

http://www.babelio.com/auteur/Segolene-Valente/2749

  *****************

CE QU'ILS EN DISENT?   



 http://www.babelio.com/livres/Valente-Moi-aussi-je-suis-une-ado-/852982

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Rageot | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 21 juillet 2016

AU FEU PETIT PIERRE/ ADRIEN ALBERT

au+feu+petit+pierre.gif

 

ECOLE DES LOISIRS

2014

9782211216500

A PARTIR DE 6 ANS



La sirène de maman vient de retentir, le véhicule pourpre de son Petit Pierre et ses pompiers Jars et Orang Outan fonce à vive allure là où le devoir les appelle.

Et les devoirs doivent être faits avant le déjeuner, vite vite !

Rebondissant comme l'action, Petit Pierre tire sur sa lance pour sortir sa mamie et le poisson Bubulle du bâtiment en flammes.

Pin Poooon Pin Ponnnn !!!

Le poisson va sécher comme une sardine grillée si Orang Outan ne pompe pas assez d'eau à l'étang pour une piscine express dans son bocal.

Pin Poooon Pin Ponnnn !!!





: Il n'y a pas à dire, le camion de pompier de Petit Pierre n'a rien à envier à l'Aston Martin du héros de Fleming, James Bond.

Des canapés à ressorts, des lances à incendie interminables pour poursuivre le feu qui s'étend et des boutons en tableau de bord pour actionner d'autres inventions prévues pour les grandes interventions. Mais comme pour le héros espion précédemment cité, les gadgets seuls ne suffisent pas et c'est là que les jeunes lecteurs pourront saluer le courage de l'équipe, l'entraînement sportif de Petit Pierre et la force des bras de Orang Outan.

Le fond de couleur change dès lors que la maman de Petit Pierre alerte sa petite troupe de l'incendie et ça file comme le vent pour secourir Mamie et son poisson Bubulle. L'intervention est le centre de l'aventure et l'auteur Adrien Albert saura combler les petits fans de Pompiers avec son zest d'humour (   son héros est tout petit petit mais vaillant!) et des temps d'action proposés à ressorts eux aussi. Les ajouts de la maman et de la mamie rendent le propos rassurant et tout doux, ceux d'un jars et d'un Orang Outan apporte une distanciation sympathiquement ludique à l'activité.  

Il y a souvent des demandes d'albums d'histoires sur le sujet qui fait rêver les petits, voici une chouette proposition à noter.

IMG_20160710_133936.jpg

IMG_20160710_133923.jpg

IMG_20160710_133907.jpg

IMG_20160710_133854.jpg

**************

ADRIEN ALBERT

AVT_Adrien-Albert_9677.jpeg

AUTEUR ET ILLUSTRATEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Adrien-Albert/121981  

**************

CE QU'ILS EN DISENT?

 

ttp://www.babelio.com/livres/Albert-Au-feu-Petit-Pierre-/578199

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | Tags : album, pompiers, singe | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 20 juillet 2016

THEODORE BOONE, T.1: ENFANT ET JUSTICIER/ JOHN GRISHAM

 


OH EDITIONS

2010

9782361070083

A PARTIR DE 13 ANS ET +

( les éditions XO, PKJ pour les rééditions plus récentes)

 

Theodore se trouvait devant un dilemme. C'était rare, et cela n'avait rien à voir entre un tour de skate ou de vélo, changer de chemise ou non au bout de deux jours pour épater la fille qui ne le laisse pas indifférent et en mettre une propre.

Non, cette fois, l'affaire était sérieuse. Aussi sérieuse qu'elle aurait pu l'être entre les mains de ses parents ou de son oncle Ike. Cela requérait l'expérience d'un avocat. Du haut de ses 13 ans, Theo n'était évidement pas avocat mais il avait déja ouvert un placard en guise de cabinet et mis ses intuitions au service de ses camarades de collège dans la panade.

Cette fois, Theo tenait sous la main le témoin secret de l'affaire criminelle retentissante du moment... mais celui-ci ne veut en aucun cas avoir affaire à la justice.

: Avocat est une vocation toute trouvée pour le jeune héros de 13 ans, Theodore Boone. Tombé dedans tout petit, fils des associés "Boone & Boone" et neveu d'un oncle Ike tout aussi abonné à l'enseigne, Theo déjeune, boit, respire les affaires judiciaires à chaque moment de sa journée. Ce qui fait qu'il est incollable sur les articles de loi et qu'il a des connaissances privées dans à peu près tous les tribunaux.

Très utile pour les copains de collège en galère dont les parents peuvent se trouver dans une situation grave. Affaires matrimoniales, tribunal des animaux, il n'y a qu'à demander conseils. Et avec l'information que lui confie son camarade Julio, s'ajoute enfin à la compétence les affaires criminelles. 

Le procès Duffy fait un tapage médiatique du tonnerre et Julio  connaîtrait un témoin oculaire qui ne désire pas se faire connaitre mais qui aurait vu quelqu'un pénétrer dans la maison des Duffy à l'heure du crime de la pauvre épouse.

Le centre de l'histoire est l'affaire Duffy, entrecoupée des différentes sollicitations des copains, mais son vrai propos réside dans l'importance de la protection des témoins.

Et il y a en bonus une forme de jurisprudence judiciaire. Les témoins surprises n'interviennent jamais dans les affaires de la vraie vie aussi comment mettre en contact l'ami de Julio avec un Juge sans que sa situation irrégulière ne le mette en difficulté? Le témoin venant du Salvador est sans papiers. Sacré dilemme pour Theo qui souhaite ne pas trahir ses "clients" ( façon de parler, comme il le dit, il est trop jeune pour toucher des honoraires), sachant qu'il n'y a pas de preuves de la fiabilité du témoignage et qu'il a bien conscience aussi qu'il risque de bouleverser le procès à tord ou à raison. L'aide des adultes sera la bienvenue. 

Une sacré famille que les Boone, très active dans le domaine social. On comprend pourquoi notre Theo n'est pas tombé si loin de l'arbre pour reprendre l'expression.

 L'intrigue est très accessible, les différentes affaires captivantes et les personnages attachants, surtout Theo, jouant les avocats de cour de récré.

La migration vers la littérature jeunesse de Grisham est une réussite et les jeunes ados fans de bons policiers devraient se régaler, les adultes amateurs de littérature ados également. La fin du tome un nous laisse sur notre faim et on en redemande. Une série à suivre de près.

images-1.jpeg

images.jpeg

1507-1-2.jpg

1540-1-1.jpg

1507-1.jpg

2016-07-07-13-56-29--967248152.jpeg

L_Enlevement_Theodore_Boone_tome_2.jpg

mo_9782845636095.jpg

***************

JOHN GRISHAM

AVT_John-Grisham_2761.jpg

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/John-Grisham/3548 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Grisham-Theodore-Boone--Enfant-et-justicier/213600/critiques 

 

 

 

 

 

lundi, 18 juillet 2016

MOI, GRAND TOI, PETIT/ LILI L'ARRONGE

1540-1.jpg

DIDIER JEUNESSE

2015

9782278081899

A PARTIR DE 5 ANS 

Grand pour moi, petit pour toi. De grosses friandises pour moi, de petites pour toi.

Mais des pâtisseries à faire à deux. De petites bêtises pour toi, de gros sourcils froncés pour moi. Un hiver en luge pour nous deux, une grosse bosse pour moi. Un été à grimper à deux sur mon dos, une petite promenade tranquille pour toi.

Un petit bisou pour toi, un gros somme qui ronfle pour moi et la journée est terminée.

: " Moi, grand, toi, petit" est un album pour petits coquin, malin ( sans Ours Brun! Attention!). Le duo de ce qui semble être des écureuils joue et voie défiler son quotidien en jeu de contraires, de complémentarité ou de conséquences.

Aussi plusieurs lectures sont proposées, en notions élémentaires répertoriées ou en catalogue de moments partagés entre grands et petits. Parents-enfants, Aînés-benjamins d'une fratrie s'y reconnaîtrons à faire des choses ensemble, faire des farces, patiemment subir les facéties ou veiller l'un sur l'autre.

D'une tendre simplicité, les situations sont riches et variées et Lili L'Arronge rompt agréablement la possible monotonie binaire des opposés en alternant parfois une page unique et double-page librement. Les deux écureuils sont mignons et rigolos à tous les moments de la vie à deux( ou plus, si l'on sort des pages).

Un album pour rire des grands, pour rire de soi, petit canaillou, pour s'amuser tout simplement.

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

*****************

CHRISTINE GOPPEL

ALIAS LILLI L'ARRONGE

AVT_Christine-Goppel_3456.jpeg

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!

http://www.babelio.com/auteur/Christine-Goppel/135482

******************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Goppel-Moi-grand-Toi-petit/777513

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Didier Jeunesse | Commentaires (0) | Tags : album, contraires, amitié | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 17 juillet 2016

LE JOURNAL DE NINE, T.2: POURQUOI C'EST COMPLIQUÉ?

 

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

FLAMMARION

2016

9782081373808

A PARTIR DE 10 ANS ET +

Jamais Baptiste ne la regardera. Nine s'en désespère.

En plus, ses notes sont en chute libre sans qu'elle n'y fasse rien de plus. Papa semble dire que c'est l'achat du portable qui la détourne de ses priorités, maman est un peu d'accord avec papa mais pas complètement.

Elle a acheté le portable parce que Nine devient grande à présent. Elle est une pré-ados! Pré-ados, ça ne s'attrape pas, c'est là, que tu le veuilles ou non ( même si il y a l'invasion des boutons en prime). Léon" Lardon", son petit frère, saute et court l'air de rien, sans ne se préoccuper de rien ( sauf peut-être de laisser tomber les tubes de colle dans les toilettes !). Pourquoi grandir est si compliqué?

  : le tome deux pourrait s'appeler "Pré-adolescence, c'est compliqué" ou "grandir, dans son corps et dans sa tête, c'est compliqué". Bref, vous l'aurez compris, le changement c'est effectivement très compliqué pour Lepoldine ou "Nine" de son petit surnom.

Elle entre en 6 ème cette Nine, il est important de prendre le train en marche avec ces différences de contact avec les professeurs, l'appréhension d'un établissement plus grand, ne pas se donner une mauvaise image auprès des 3 èmes ( les doyens des lieux!) et maîtriser son année ou son comportement. Ce peut-il que notre Nine passe pour une élève indisciplinée? Un détail qui va continuer à lier encore un peu ses parents divorcés tandis que la maman s'est trouvée tout de même un nouvel amoureux. Il a , lui, des enfants et si ils se marient un jour, il y aura encore du changement. Et papa dans tout ça?

Comment voit-il l'avenir avec son petit Léon "Lardon" et sa Nine? 

Leopoldine se questionne, se soucie, observe, réagit en prenant son journal à témoin comme si il s'agissait de son ou sa meilleure amie. Cela en est amusant car la Nine que nous finissons par connaitre est tout sauf timide et réservée. Ou peut-être change t-elle et gagne t-elle en assurance tout simplement?

La jeune fille accepte son nouveau statut et cède peu à peu plus d'intérêt au "look trop stylé" au détriment de ses doudous qui lui conservait de la tendresse bien au chaud.

Géraldine Maillet développe le passage charnière avec un peu d'humour et beaucoup de fraîcheur, tandis que d'autres auteurs traitent plus facilement de l'avant "adolescence" ou de l'après "Enfance". Avec Nine, cela devient clair aussi sur un point, "attention, les enfants nous regardent et nous écoutent". Les adultes vont vieillir, son "Lardon" va grandir lui aussi, Nine est déja pétrie de doutes à son âge. D'où finalement le journal du personnage. Fragile et mignonne, cette Nine. 

 C'est un format court mais elle en a des choses à confier la petite Nine. C'est léger mais d'un ton juste. Sympa pour les vacances et un roman pourquoi pas idéal aussi pour préparer une entrée au collège.

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

 

*************************

 

journal intime, humour, divorce

GERALDINE MAILLET

L'AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Geraldine-Maillet/6672

****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Maillet-Le-journal-de-Nine-Tome-2--Pourquoi-cest-compliq/834170/critiques/1101590?modifier=1   

******************

LE PREMIER JOURNAL DE NINE...

journal intime, humour, divorce

FLAMMARION

2015

9782081359451

A PARTIR DE 9 ANS

 

Cher journal,

Je l'écoutais, elle, je le regardais, lui.

Elle m'expliquait que cela prendrait du temps mais que tout y irait bien,

il allait et tournait autour du banc mais j'attendais qu'il ne tourne pas autour du pot.

J'attendais le second coup de semonce de papa mais papa n'ajouta rien de plus au discours de maman.

Des regards complices, des sourires entendus, laissaient entrevoir une véritable connivence sur ce qu'il fallait dire au mot près, on ne pouvait rêver parents plus en harmonie.

Sauf que papa et maman c'était papa et maman mais sans le « et » d'union des parents mariés.

Inventer un mensonge grand comme Lardon-Léon, mon petit frère-n'aura pas suffit à les réunir de nouveau sous prétexte de me récupérer chez ma copine Carlotta.

Tout faux !

Enfin, un vrai autrement,

sans brosse à dents dans le même verre, comme je ne connaissais pas quoi.

Lardon ne mouftait pas trop. Pour moi, c'était le point fin de chapitre. Et puis avec un cœur autour.

Maman a un amoureux. Ma vie est fichue !

Enfin, je crois !

PS : Cher journal, j'ai perdu deux dents, la récompense se multiplie avec le nombre de maisons, tu crois ?

 

journal intime,humour,divorce

: « Le journal de Nine »-Léopoldine pour maman et papa, Nine pour Nine car Nine, c'est plus cool et moins classique- s'inscrit dans la veine des journaux-romans drôles à la mode, illustrant au propre comme au figuré la vie des adolescents.

Si le « journal d'une grosse nouille » et « le journal d'un dégonflé » se montrent extrêmement désopilant, anecdotes intimes et petites gaffes, celui de Nine de l'auteure Geraldine Maillet évolue sur un ton plus tendre, situation oblige, un divorce c'est jamais très amusant.

Entre petites illustrations rigolotes et confidences très privées, Nine déroule tous ses questionnements sur les quelques mois de changements, observant la reconversion du couple mythique « papa-maman, s'accoutumant à deux chez soi, redéfinissant le bonheur familial autrement, parfois avec un tiers personne.

journal intime,humour,divorce

 

Quelle est sa place dans l'amour de ces parents après une séparation ?

C'est court et charmant comme l'aiment les matrices de petits journaux intimes d'héroïnes ordinaires, naturelles et drôles. Une bonne proposition !

journal intime,humour,divorce

 

 

********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://blog.crdp-versailles.fr/litteraturejeunesse/index.php/post/08/05/2015/Le-journal-de-Nine.-Tome-1,-Pourquoi-c%E2%80%99est-plus-pareil

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/05/07/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-c-est-plus-pareil-5616619.html

 

http://www.nouveautes-jeunesse.com/2015/05/le-journal-de-nine-pourquoi-c-est-plus-pareil-geraldine-maillet-flammarion-2015.html

 

http://www.feelyli.fr/le-journal-de-nine-chut-les-enfants-lisent/

 

http://www.babelio.com/livres/Maillet-Le-Journal-de-Nine-tome-1--Pourquoi-cest-plus-pa/713678

 

https://jelistulisillit.wordpress.com/tag/le-journal-de-nine-geraldine-maillet/

 

 

http://parfumsdelivres.blogspot.fr/2015/05/le-journal-de-nine-de-geraldine-maillet.html

 

https://deslivresdeslivres.wordpress.com/2015/05/21/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-cest-plus-pareil/

 

 

 

 

jeudi, 14 juillet 2016

LES HAUT-CONTEURS T.2: LE ROI VAMPIRE/ PATRICK MC SPARE ET OLIVER PERU

les-haut-conteurs-tome-2-le-roi-vampire.jpg

ÉDITION SCRINEO

2011

9782298064681

A PARTIR DE 16 ANS



Il n 'y a plus de méprise, Roland le fils de l'aubergiste est officiellement un cape rouge, un légendaire Haut-Conteur. Élève de Mathilde la Patiente, Roland dit le Curieux ou surnommé " Coeur de Lion"- depuis son affrontement avec le maître des ténèbres, Vlad- quitte Londres et part en mission d'apprentissage accompagné de ses mentors Ruppert l'Archiviste, Salim l'insondable et Mathilde vers le royaume de Philippe Auguste, la France, terre natale de Mathilde.

Il s'y tramerait bien plus que des tentatives d'alliances secrètes et de coup d'état par Jean Sans Terre, le frère du roi de l'Angleterre, Richard Coeur de Lion. Certains chercheraient à trouver le fameux Livre des Peurs dont Vlad l'upyr détient quelques pages.

Sa main mise pourrait permettre aux vampires et aux goules d'affronter le jour et de prendre le pouvoir pour asseoir une ère de ténèbres sur la terre des hommes.    

 

: Tome 2, Roland apprend bel et bien le métier, posant et portant la voix pour raconter leurs aventures sur les chemins et dans les villes. Il apprend également à manier les armes et à étudier les ennemis des Haut-Conteurs et de leur roi, les fourbes "Noirs Parleurs" et les goules dévoreuses de cadavres de Vlad. La réalité des histoires contées au coin du feu se trouve bien plus mortelle et aiguisée que dans ses récits qui enflamment l'imagination.

  Lothar Mots-Dorés, un ancien Haut-Conteur corrompu par la perspective de puissance, forge des alliances entre les traîtres du pouvoirs et les créatures de l'ombre afin d'évincer leurs régnants. Mais Vlad songera t-il à partager le moment venu?

 Les personnages des Haut-Conteurs s'affinent et se précisent dans leur psychologie. Mathilde se montre secrète à son propre regret tout en étant pour Roland une professeure de valeur et de confiance. Un mystère entoure Ruppert l'instruit que seule sait Mathilde, ce qui met encore moins à l'aise Roland durant son intégration. William le Ténébreux, mi- Haut-Conteur  mi- Upyr démontre des capacités inquiétantes venant de sa morsure du mal. Il est un point d'étude et une source de renseignements précieux.

 C'est lui qui les guide à distance à Paris avant sa capture, dans les rues tantôt sombres tantôt enflammées par l'évènement de la Fête des Fous.

Les auteurs Patrick Mc Spare et Oliver Peru jouent sur les coins et recoins, les ambiances descriptives troubles. Les images des lieux et le langage employé nous transportent dans le temps, nous sommes en 1190 damoiseaux et damoiselles.

Aventure, histoire, légendes et fantastique sont les clés qui tournent les mécaniques de cette série fabuleuse.  Si les troubadours d'une époque se faisaient les facteurs nouvelles,  chantaient les amours contemporains et rapportaient les combats spectaculaires de leurs chevaliers, les Haut-Conteurs se font rapporteurs et acteurs de leurs propres aventures, et pas des moindres.

Ils ont un profil très original, ils sont presque des agents du roi d'Angleterre, gardiens de la paix du royaume. Quel prestige inconsidérable pour Roland et quel métier dangereux que celui d'affronter des vampires! Roland ne regrettera t-il pas sa vie tranquille à l'auberge? Il y pensera le jour suivant car entre temps, il y a Elena, une autre apprentie. Et plutôt jolie. damoiseaux et damoiselles.

Aventure, histoire, légendes et fantastique sont les clés qui tournent les mécaniques de cette série fabuleuse.  Si les troubadours d'une époque se faisaient les facteurs nouvelles,  chantaient les amours contemporains et rapportaient les combats spectaculaires de leurs chevaliers, les Haut-Conteurs se font rapporteurs et acteurs de leurs propres aventures, et pas des moindres.

Ils ont un profil très original, ils sont presque des agents du roi d'Angleterre, gardiens de la paix du royaume. 

Les amateurs de séries historiques et ceux de Fantasy s'y retrouveront, le croisement des genres permettra de faire apprécier un genre différent subtilement. Un troisième en sous-genre en prime, l'ukronie.

Le royaume de France et d'Angleterre céderont-ils leur couronne au plus célèbre vampire de la littérature et de la légende historique?

Une série à découvrir absolument! 

 

******************

PATRICK MC SPARE

AVT_Patrick-McSpare_3785.jpeg

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/Patrick-McSpare/155417

 

ET

 

OLIVER PERU

AVT_Olivier-Peru_590.jpeg

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Olivier-Peru/107568

https://m.youtube.com/watch?v=4RwOmmfIv8A

 

******************

 CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/McSpare-Les-Haut-Conteurs-Tome-2--Le-Roi-Vampire/201695

******************

LES DEBUTS DE ROLAND ...

 

 

 Scrineo Jeunesse

2011

9782953495430

A partir de 13 ans et plus!

Un Haut-Conteur est un personnage légendaire! Collecteur d'histoires, mémoire vivante de la société de ce qui a été et de ce qui est , spectateur des plus valeureuses batailles et mystères obscurs, on lui accorde une place d'honneur partout où il passe.

Chacun prend place près du feu afin d'entendre la voix et les exploits des Haut-Conteurs! Rolland, fils d'aubergiste de treize ans, rêve de cette vie pleine d'action et de gloire afin de délaisser les assiettes à nettoyer, les couverts à installer.

L'occasion lui en sera donné avec la disparition de Maître Corwin, le Haut-conteur installé dans l'auberge depuis peu. Tout le monde le connait dans la région et l'estime. En se lançant seul à se recherche, Rolland ne réalise pas qu'il lance son propre destin de Haut-Conteur. Avant de mourir, un couteau planté dans le dos,

Maître Corwin lui livrera un message précieux à délivrer à l'illustre Haut-Conteur William le Ténebreux afin de confondre son assassin et lui confiera sa cape rouge, faisant de lui le porteur d'un secret trop grand pour lui. Guidé et protégé par Mathilde la patiente, élève de Maître Corwin, Rolland va mener l'enquête sur l'assassinat du Maître et protéger la page très convoitée du"Livre des Peurs" par le seigneur des Goules, l'upuyr le plus célèbre de l'histoire, Vlad!!!!

: Ce premier tome est excellent!!

Dans la veine de la série "l'épouvanteur" de Delaney, on ne lache plus la lecture une fois dedans! Les auteurs de cette nouvelle édition, Scrineo Jeunesse, se montrent à la hauteur et digne des conteurs dont ils livrent les aventures, car on prend un réel plaisir à lire ce roman.

Une belle écriture, fluide, poétique, un suspense bien mené, un bon souffle d'aventure!

 

les-haut-conteurs,-tome-1---la-voix-des-rois-2471412.jpg

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, EDITIONS SCRINEO | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 13 juillet 2016

LA PYRAMIDE DES BESOINS HUMAINS/ CAROLINE SOLÉ

pyramide des besoins humains.jpg

 

ÉCOLE DES LOISIRS

COLL. MEDIUM

2015

9782211221979

A PARTIR DE 16 ANS



A l'abri des regards sous son carton, à la vue des passants, Christopher, 15 ans, ramassé sur lui-même, se souvient des bonnes odeurs de nourritures, du goût sucré d'après-midis familiaux en goûter, du sourire d'un petit frère, des "gnons" d'un père. 

Qui pouvait deviner que le participant ChristopherScott54 du jeu populaire "La Pyramide des besoins humains" dormait tous les soirs sur les trottoirs londoniens de Chinatown?

La photo qu'il venait de poster sur son compte du réseau social participant avait créer le buzz. C'était inattendu, nouveau, son profil était atypique. Et que pouvait-on savoir de ce que c'était que vivre dans la rue à 18 ans -car il avait menti sur son âge par sécurité-?

Que cherchait Christopher en participant à ce jeu?

 

 : Le roman ados "La pyramide des besoins humains" s'inspire du rapport du psychologue Abraham Maslow très connu du milieu du travail. Son constat et ses objectifs sont fondés sur l'harmonie, au sens individuel ou collectif, l'établissement d'un certain nombre de besoins vitaux à combler pour qu'un individu approche au mieux d'une existence équilibrée de bien-être et se montrer productif, participatif d'une société.  

Caroline Solé prend le contre-pied du jeu de télé Réalité fun et divertissant qu'elle imagine afin de mettre l'accent sur l'exclusion. Grimper les degrés de la pyramide, proposer à chacun de mettre son quotidien en compétition, démontrer à coup de réseaux sociaux à quel point il est heureux va permettre ici de souligner les disparités sociales par le biais de la mésaventure de Christopher, jeune fugueur qui vit sous les cartons à Londres.

  La participation au jeu va permettre à Christopher de crier son quotidien difficile. A coups d'astuces, hésitant parfois devant l'amère ironie, révolté devant tout ce qu'il n'a pas ou plus, il réussit à passer les niveaux, " 1- besoins physiologiques; 2- sécurité; 3- amour etc...",  ce qui parait étonnant pour un jeune ado sans-domicile fixe vivant comme un clochard.

Ainsi, intrigués par le caractère et l'esthétique insolites de la démarche, touchés aussi, mais pas que hélas, Christopher va le lire sur les vieux journaux froissés ou sur ses connexions obtenues par deux-trois pièces, les votants vont cliquer des j'aime sur ces photos à l'instar des comptes de partage Facebook.  Christopher l'anonyme de la rue, sans visage, aura 1525001 amis.

 Le récit, construit chapitre après chapitre sur les étapes à franchir, ressemblerait presque à un journal intime, nous livrant ses réflexions sur sa propre histoire et son regard très lucide sur ce que peut lui apporter le jeu dans sa détresse. La réalité restituée est percutante, touchante, universelle, l'image du carton en seul bien personnel est récurent à juste titre. Sommes-nous tous égaux sur cette pyramide de Maslow? Le décalage et le jeu détourné peuvent également nous questionner sur l'objectif premier des Reality Show, des réseaux sociaux?  Le constat est amère mais la réflexion reste à tout à chacun intéressante. Le jeu a néanmoins permis au jeune héros de libérer la parole et de trouver de l'écoute. 

Quelles perspectives s'ouvrent à Christopher qui ne se trouvent pas en sécurité sous son toit et qui ne souhaitent pas être retrouvés?  Sauf à quelques pages de la fin, "si vous m'aimez tant, venez me chercher dans mon coin de rue". N'en dévoilons pas trop pour conserver l'envie de découvrir cette fiction intacte 

La chute du livre n'est heureusement pas celle prévue par le déroulement du jeu pour le secret et populaire ChristopherScott54 et la métaphore du chevalier blanc sur son destrier est "presque" amusante. La vraie fin est réconfortante et inspirante qui sait. Ces phrases prendront tout leur sens en lisant ce livre court mais puissant, profond. Un format original pour traiter un dur sujet de société.

*******************

CAROLINE SOLÉ

AVT_Caroline-Sole_5690.gif

AUTEURE!

http://www.babelio.com/auteur/Caroline-Sole/350082

******************

CE QU'ILS DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Sole-La-pyramide-des-besoins-humains/713113

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 11 juillet 2016

MAMAN À L'ÉCOLE/ÉRIC VEILLÉ ET ILLUSTRÉ PAR PAULINE MARTIN

album,école,rentrée,humour

 

ACTE SUD JUNIOR

2015

9782330053819

A PARTIR DE 3 ANS  ET + 



C'est la rentrée de maman et ce n'est pas facile!

Cela prend de la place sur les petites chaises à la cantine, ça se coince dans les tubes des parcours et ça ronfle pendant l'heure de la sieste, une maman de Petite Section.

Non, vraiment, finalement, une grande maman, c'est trop grand chez les petits. Et puis, je fais tout en plus comme une grande à mon premier jour d'école...



: Un album de rentrée, sans aucun doute, mais à un point irrésistible que l'on peut se permettre de le découvrir n'importe quand. "Maman à l'école".

L'échange des rôles est astucieux et comique, détournant l'attention des petits, "tristounes" d'être " abandonnés pour leur première journée d'école. Un album réconfortant pour les petits mais aussi pour les parents, pour  préparer les rentrées délicates ou tout simplement se rappeler.

L'histoire de Éric Veillé fait le panorama des activités d'une journée à l'école ce qui peut permettre de vendre un peu à l'avance la formule aux enfants qui appréhendent d'être séparés des parents. Le personnage illustré par Pauline Martin rappelle presque un Monsieur Hulot au féminin, ne pipant jamais mot et se pliant très naturellement à l'exercice d'un auguste tranquille parmi un jeu d'enfants à instruire.

Sa taille d'adulte, la rendant gauche, fait tout le décalage humoristique et c'est la toute petite qui guide et mène la danse.    

 "Mais enfin maman, tu fais tout de travers, tu es trop grande, mais tu ronfles!?". Je te montre, c'est facile de découper des animaux en papier ou de passer dans le petit parcours. Au final, on en vient à l'objectif essentiel, "maman, tu peux y aller et revenir me chercher après le goûter". Une lecture à vraiment adapter selon les âges.

Pour les petits dans la situation, c'est une démonstration astucieuse d'un espace qui n'est pas adapté pour les parents et en plus, on se fait pleins de petits copains et de copines.

C'est mignon, utile sinon distrayant. 

A découvrir!

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

****************

ÉRIC VEILLÉ

album,école,rentrée,humour

AUTEUR!

http://www.babelio.com/auteur/Eric-Veille/281012

ET 

PAULINE MARTIN

album,école,rentrée,humour

ILLUSTRATRICE!

http://www.babelio.com/auteur/Pauline-Martin/37287

****************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Veille-Maman-a-lecole/766640

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Acte Sud Junior | Commentaires (0) | Tags : album, école, rentrée, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 10 juillet 2016

DES FRÈRES EN FINALE/ FABRICE COLIN



51bpNkvLZKL._SX210_.jpg

RAGEOT

COLL. POP

2016

9782700251029

A PARTIR DE 10 ANS ET +



 Illian avait tiré son grand frère Taleb du lit en catimini et cela ne fut pas une mince affaire que d'acheter le silence de leur petit frère Enzo qui vit les deux ados filer vers la nuit.

Taleb avait fait l'effort de se pousser, à l'appui sur sa béquille, s'extirpant des brumes du sommeil encore présentes. Sans doute, Ilian se ferait fortement réprimander pour avoir copié les clefs du travail de son papa, d'être sorti en pleine nuit mais le jeu lui semblait en valoir la chandelle.

Le cadet si sage ne tournait pas mal, il réservait une surprise à son aîné. 

Taleb ne comprenait toujours pas sa présence et celle de ses copains de foot devant le Stade de France. Tous ses copains étaient là. Il le saisit lorsque Ilian lui conseilla de prendre en charge de son équipe car la partie allait être dure... 

: La sortie de ce titre" Des frères en finale" a tout d'une commande en cette période de Football de l'Euro 2016, néanmoins Fabrice Colin propose un roman qui le fera oublier. C'est agréable et sympa. Ceux qui ont découvert et apprécié cette nouvelle collection Pop chez Rageot avec "la vraie recette de l'amour" par exemple pourront sans hésiter se tourner vers ce titre-ci. Évidement, on ne le cachera pas aux lectrices, le thème est très masculin et l'intérêt du football ( vu par les amateurs cette fois) très ancré mais ne limitons pas la passion du foot à un seul sexe bien sûr. Il y a deux sujets majeurs que la couverture met fièrement en bannière, le football encore une fois et les relations entre frères. Ilian El-Kader, en classe de 6ème, a un petit frère Enzo, 6 ans, et un grand frère Taleb encore au lycée.  La famille est fan de foot même si Ilian en a une approche plus intellectuel que Taleb. Si l'un raisonne et pronostique en terme de pourcentage de buts réalisables, l'autre a le sport dans les tripes et les pieds. Enfin, avait, puisqu'un accident de compétition de foot le blessa à une jambe au point de le priver définitivement de ses rêves d'être joueur professionnel. C'est tout le sujet du roman, comment redonner à Taleb la joie de vivre perdue, l'empêcher de mal tourner et s'établir de nouveaux objectifs?

C'est son jeune frère Ilian qui va se creuser le ciboulot et trouver une merveilleuse idée qui devrait d'ailleurs révéler Taleb à lui-même.

Un roman accessible en terme de lecture et touchant. Fabrice Colin nous avait habitué à des récits pour grands ados, plus denses, plus noirs et ce retour à une fraîcheur plus verte en âge est une bonne surprise. Le récit restera de grand intérêt et survivra à l'Euro, c'est certain.

IMG_20160704_104925.jpg

IMG_20160704_104833.jpg

IMG_20160704_104810.jpg

****************

FABRICE COLIN

AVT_Fabrice-Colin_5317.jpeg

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Fabrice-Colin/9447

 

*************** 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Colin-Des-freres-en-finale/852512

******************

FABRICE COLIN, C'EST AUSSI...

roman,football,famille

  • ALBIN MICHEL EDITIONS
  • 2011
  • 9782226193568
  • A partir de 15 ans.

 

"Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle.

Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger.

De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?"

: Fabrice Colin semblait, à priori, se lasser des récits d'aventures à l'univers dense et fortement documenté pour se lancer un défit de taille, la "Chick Lit' (littérature d'héroïnes écrite par des auteurEs, souvent New Yorkaises, baignant dans la mode et qui trébuchent du haut de leurs "catastrophes" aiguilles avant d'atterrir dans les bras du prince charmant!) !

Nous en tombons à la renverse nous même! Et bien, non! Pour les moins romantiques, poursuivez la découverte de cet univers étrange de conte de fée moderne, aux allures sucrées d'un givre mortel, qui vous envoûte doucement par son intrigue.

Les incohérences viennent troubler l'image idylique, se poser lentement ci et là comme la neige d'hiver pour tout ensevelir.

Que sont devenu les parents d'Anna? Qui est réellement le beau Wynter?  A vous de le découvrir! Le froid sonne une sorte de compte à rebours avant le dénouement final.  

roman,football,famille

 

roman,football,famille

FANTASTIQUE/

Deux jeunes soeurs s'éveillent à l'intérieur de cercueils enfouis six pieds sous terre. Retournant sur les cendres de ce qui reste de leur passé, leur ancienne maison familiale, elles vont se découvrir transformées. Amber et Luna Wilcox sont devenues des vampires!

Prises dans une guerre invisible où s'affrontent un groupe secret de Scotland Yard ( dirigé par Sherlock Homes) et un cercle criminel de vampires dominé par Dracula lui-même, elles vont devoir s'armer de courage et se battrent afin de retrouver leur famille!

Les plus jeunes se perdront sans doute dans la distribution nombreuse des personnages, qui parfois, met un peu les héroïnes en retrait .

Les plus grands passeront un bon moment!

roman,football,famille

roman,football,famille

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Rageot | Commentaires (0) | Tags : roman, football, famille | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 07 juillet 2016

KODHJA/ THOMAS SCOTTO ET ILLUSTRÉ PAR RÉGIS LEJONC

bande-dessinée, grandir, enfance, onirisme

EDITIONS THIERRY MAGNIER

2015  

9782364747777

A PARTIR DE 9 ANS ET +

   

Le masque du petit guide se faisait singe, lapin, même serpent. Le petit enfant, lui en revanche, restait calme et presque imperturbable, un soupçon amusé par la détermination de son hôte tandis que le lieu de Kodhja libérait sa malice et ses coulisses tout autour du nouvel arrivant.

Cela ne faisait que commencer et ce, au fur et à mesure de l'avancée vers la maison du roi qui pouvait lui redonner le nom que ce jeune adolescent avait oublié.

Les escaliers grimpaient jusqu'au plafond et les chemins étaient légions, c'était à s'y perdre. Certains s'étaient assis et l'étaient restés, lassés.

Mais le roi était là, quelque part là-bas et le jeune garçon ne repartirait pas en ignorant son nom...

: Au fur et à mesure de la quête, l'identité du roi de Kodhja déja se dessine dans notre esprit mais nous prenons le temps de tourner doucement les pages, de nous perdre volontairement dans les cases et les images, de nous imprégner du texte qui se prête aussi à une belle lecture à voix haute pour la beauté des évocations et du mot. Kodhja est une quête initiatique, une jolie métaphore à l'adieu à l'enfance. Le jeune garçon de l'histoire se trouve littéralement et proprement égaré et ce n'est pas un retour sur soi qui nous est représentée par l'auteur, démarche trop mûre, mais une recherche de soi. Un rapport au conte philosophique très agréable pour cette promenade proposée. Le dessin de Regis Lejonc s'adapte à l'imagination de Thomas Scotto, faisant apparaître au gré des attentes presque interminables du garçon des buissons épineux de chagrins d'amour, une obélisque embouteillée des idées, un gouffre de la mémoire...

C'est singulier, étrange et complètement onirique, le décor du dédale emprunté se transforme à chacun des pas du personnage, chacune de ses avancées semblent débloquer les niveaux d'un jeu dont l'issue permettra au garçon, plus confiant, de savoir qui il est enfin et quitter son royaume de Kodhja.

Le petit enfant guide est amusant et il s'ajoute à d'autres détails que nous offrent seules les images. Les lecteurs seront intrigués, amusés des changements qui ne semblent obéir à aucune loi logique. C'est doux, troublant et fantastique cette quête du roi de Kodhja. Cette bande-dessinée confirme une plume sensible de l'auteur Thomas Scotto, intime, inspiré, habitée par la poésie, belle avec les mots et sa fabrique d'histoires.

Une poésie mélodique envoûtante et sympathique pour la jeunesse.

L'illustrateur Régis Lejonc confirme également un vrai talent graphique, sur une proposition de genre encore différent des titres qu'on lui connait, "l'Ogre Babborco et autres contes( " Helena, Ivan et les oies ") ou "la mer et moi". Les jeux d'ombres noires et colorées réinvestissent les bords absents et se relient aux autres cases, diffusant largement ainsi leur charme sur l'ensemble des grandes double-pages.

Original et très chouette.

Pour les petits et grands rêveurs.    

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

*****************

THOMAS SCOTTO

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Thomas-Scotto/66249  

ET 

 

REGIS LEJONC

albums,poésie

 

ILLUSTRATEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Regis-Lejonc/77585

*****************

 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Scotto-Kodhja/786555

*****************

D'AUTRES TITRES DES AUTEURS...

 

 

5134NS9RCML.jpg

SARBACANE

9782848650272

A PARTIR DE 7 ANS

 

Le petit bonhomme au bonnet rouge les avait vu emporté par la tempête furieuse. Ravies par le mauvais temps, le petit bonhomme se mit à rechercher ses trois étoiles chéries, celles qui logeaient au-dessus de son toi et sans elles, il n'était plus lui-même. Sans ailes, il n'avait pu empêcher et se mit aussitôt à parcourir le monde et scruter le ciel pour que ses étoiles reviennent. Une vieille dame sur son chemin lui donna un précieux conseil...

: Rassurantes, éblouissantes, fidèles, protectrices peut-être. Qu'est-ce que ces trois astres que poursuit ce jeune garçon, qui a leur absence, en perd le nord?  Un toit au dessus de sa tête, une figure maternelle, un gage de souhaits pour la belle vie future ( comme le chanterait Gimini criquet de Disney, "il faut croire en sa bonne étoile")?    

Ce jeune garçon en a trois et elles sont sans doute tout cela à la fois pour qu'il s'assure qu'elles reprennent leur place dans le ciel, signe symbolique que rien peut-être ne change, que rien ne chamboule une vie bien établie et que tout est possible.  

 

La tempête les emporte loin et le jeune garçon parcourt le monde, affronte les ronces et les forêts d'épines de contes de fées. Un geste rageur du garçon vers le ciel les fait apparaître de nouveau, ailleurs. Mais les choses s'apaisent. Est-ce une farce de l'auteur? Les lecteurs conviendront bien que quelque soit le lieu où nous nous trouvons, les étoiles restent à la même place (sauf par jeux de cache-cache gris avec les nuages). Le sens de ce non-sens reste à la discrétion des jeunes lecteurs qui y apporteront leur réponse.

Le jeune garçon, mi Poucet mi-marin avec son bonnet rouge, bâtit une nouvelle maison là où il pense avoir retrouver son "nord", près d'elles. Il est de nouveau en paix, dans des repères qui ont toutefois un peu changé.  

Les buts et les rêves donnent des ailes en tout cas, on en conviendra, à humble mesure le sourire, dans le plaisir de s'imaginer ou de profiter au présent de l'enfance.

Une allégorie sur ce qui fait le coeur d'une vie et la fait grandir, joliment illustrée par Cécile Geiger, des images posées sur l'âme sensible et la belle écriture de Thomas Scotto.

Une nouvelle version de cette histoire vient d'être édité et illustrée par Csil.

A découvrir!

IMG_20160627_130254.jpg

 IMG_20160627_130235.jpg

IMG_20160627_130215.jpg

IMG_20160627_130202.jpg

*************

AVEC AUSSI

CÉCILE GEIGER

AVT_Cecile-Geiger_3013.jpeg

ILLUSTRATRICE!

  http://www.babelio.com/auteur/Cecile-Geiger/70362 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Scotto-Sans-Ailes/312818#critiques

*****************

UNE NOUVELLE VERSION TOUTE FRAICHE...

 http://thomas-scotto.net/tag/sans-ailes/

SANS AILES.png

 

 

albums,poésie

 SEUIL JEUNESSE

2015

9791023504231

A PARTIR DE 8 ANS

 

 

Le front de Ting Ting était posé le long de l'écorce de l'arbre, les mots restaient toujours logés au fond de la gorge de la petite enfant désœuvrée.

Les petits pieds juchés sur les grosses racines, quelques aiguilles de pin venant tomber sur sa petite chevelure noire de jais, Ting Ting hésitait encore à utiliser ce drôle de recours recommandé par sa Grand-Mère Li.

Un Héron blanc tournoyait au dessus de la cime de l'arbre comme pour l'encourager dans son entreprise. Ce héron-ci semblait lui être attaché, le dos barré d'un trait noir.

Les arbres pouvaient garder les secrets, écouter et soulager les cœurs gros, disait sa Grand-mère.

L'image de sa petite poupée bleue de bois occupait toutes ses pensées. Elle revoyait son papa lui cercler les joues d'une touche d'émotion toute rouge. Sa poupée était différente des autres, elle ne finirait pas sur le marché, son papa l'avait fait juste pour elle. Un cadeau aujourd'hui précieux depuis.

Depuis quoi ? Qu'est-il arrivé à cette petite poupée ?

Ting Ting approcha ses petites lèvres près du creux de l'arbre et lui raconta son histoire...

 

albums,poésie

albums,poésie

: « La poupée de Ting Ting » de Ghislaine Roman est un album jeunesse qui aborde le deuil. Ting Ting se raccroche au souvenir de son papa grâce à cette fameuse poupée, cadeau privilégié qui le conserve dans sa mémoire et qui porte aussi le chagrin de la petite fille.

albums,poésie

 

Les choses se compliquent le jour où par accident, la poupée disparaît. La Grand-Mère Li lui offre un moyen sensible de se délivrer doucement et l'apparition du héron apporte un caractère presque magique à l'histoire.

albums,poésie

albums,poésie

 

Ce dernier semble veiller sur la petite fille et sur sa poupée par ailleurs. La maman ne sera pas dupe non plus de la mine triste de Ting Ting. Les illustrations au pastel et retravaillés au numérique par Régis Lejonc rappellent les estampes japonaises. Délicat à tous points de vue.

albums,poésie

 

*************************

AVEC AUSSI

GHISLAINE ROMAN

albums,poésie

 

AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Ghislaine-Roman/115050

 

 

************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Roman-La-poupee-de-Ting-Ting/681157

http://laboiteahistoires.fr/blog/2015/02/04/la-poupee-de-ting-ting/

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/53440-la-poupee-de-ting-ting

http://librairietirelire.com/2015/03/03/la-poupee-de-ting-ting-ghislaine-roman-et-regis-lejonc/

http://www.franceinter.fr/emission-las-tu-lu-mon-ptit-loup-la-poupee-de-ting-ting-la-veritable-histoire-du-grand-mechant-mordi

http://www.franceculture.fr/emission-le-temps-des-libraires-la-poupee-de-ting-ting-de-ghislaine-roman-et-regis-lejonc-par-la-lib

 

 

************************

DU MÊME ILLUSTRATEUR!!!

 

LA MER ET LUI

de  Henri Meunier, Régis Lejonc

000121289.jpg

 

http://livre.fnac.com/a1599151/Henri-Meunier-La-mer-et-lui# Feuilletez-moi!!!

 A partir de 8 ANS

Un vieux loup de mer ,sur la retraite, décide d'emporter avec lui sa compagne de toujours la Mer. Mais le monde est-il près à se séparer d'elle?

 Un texte d'une douce poésie, berçant notre imagination à chaque page. L'histoire qui pourrait rappeler le mythe de Proserpine et son Printemps qui, quittant la surface de la terre, bouleverse l'ordre du monde.

La mer est indispensable au monde dans cette histoire, vitalement et dans l'imaginaire.

http://www.librairiedialoghttp://www.librairiedialogues.fr/livre/832831-la-mer-et-lui-henri-meunier-regis-lejonc-ed-du-rouergueues.fr/livre/832831-la-mer-et-lui-henri-meunier-regis-lejonc-ed-du-rouergue

mercredi, 06 juillet 2016

JONAH, T.5: AU-DELÀ DE L'OCÉAN/ TAÏ-MARC LE THANH

roman,fantastique,amitié,amour

DIDIER JEUNESSE

2015

9782278081615

A PARTIR DE 16 ANS ET +

Loin du village des orphelins, Draco sentait son cerveau palpiter, galvanisé d'une énergie incroyable depuis que le guérisseur lui avait tendu du Guava. Ce dernier n'eût pas le temps de prescrire d'avantage, Draco avait tout avalé.

  Les jeunes garçons débrouillards qu'il avait porté jusque là, Truc et Astuce, sentait le changement. Les voyous à leur trousse allaient en découdre avec la fureur du Jardinier!

De son côté, en mer, Malcolm son jumeau avait fort à faire avec l'attaque d'un requin blanc sur le bateau qui l'avait pris à son bord. Les lapins que les marins lui jetèrent en offrande pour apaiser sa faim semblaient faire redoubler sa folie. Quelle fut sa surprise en découvrant le trafic illicite du bateau avec une substance étrange camouflée au fond des lapins. Qu'est- ce que cette Guava qui rendait le requin à moitié marteau?    

L'équipage sentait sa fin approcher.

Et dans toute cette pagaille, où pouvait se trouver Jonah, capturé par le Président lui-même?  

L'aventure l'avait emporté lui aussi bien loin des siens...

 

: Quelle aventure! Quelle drôle d'aventure! Taï-Marc Le Thanh relance les dés et continue le défi d'étendre son fil d'aventure avec encore plus de personnages, jonglant avec l'espace-temps lui-même de son univers. Pfffchhh! Quel exercice d'auteur! Difficile sans doute, nous l'imaginons, que de nous proposer l'ubiquité sans nous perdre, tout en essayant de servir à chaque tome une représentation spectaculaire! Le résultat reste toujours divertissant, déroutant, captivant. Mais où va t-il chercher tout cela? Le cinquième est tout aussi baroque que les précédents, cousant ensemble les genres, la main d'artiste guidée par la grande fantaisie débridée d'une imagination d'auteur haute perchée. Aurait-il pris comme le grand requin blanc ou Draco Mulhman de la mystérieuse Guava? ( un brin d'humour ne nuit pas, point d'apologie faite du tout!).

Il serait vraiment très intéressant d'entendre Taï sur les origines de cette série et la folle intention qui le guide à chaque fois. On ne peut prendre son train en marche, c'est toujours la seule contrainte. Les premières pages dépassées, les bons habitués reprendront étrangement sans difficulté l'aventure là où ils l'ont laissé et découvriront encore de nouvelles rencontres sur la voie des origines de Jonah et sur celle de ces compagnons en quête personnelle aussi. Tandis qu'un nouveau village se constitue avec les orphelins du tome un et l'ensemble des personnages rencontrés sur les suites, tandis qu'un nouveau départ se profile depuis la grande tempête de la Nature avec de prochaines naissances, les choses ne sont pas terminées autour de ce havre de paix. Un affrontement final entre les forces naturelles et contre-nature est à attendre, nous en finissons aussi avec le mystère Jonah. Draco le jardinier reste toujours aussi inquiétant et formidable à la fois. Une constante dualité, assez vraie pour tous les héros principaux.  Des oxymores à deux jambes qui se révéleront tous plus humains qu'ils ont en l'air après leur rencontre avec Jonah. L'auteur joue, jongle toujours entre des images frissonnantes et une écriture douce qui transforme le récit d'horreur en conte presque merveilleux ou tout le monde s'aime au final. L'auteur fait craquer les os, grincer les dents puis tout le monde est presque invité à se servir une rasade de citronnade bien fraîche ou une part de tarte. L'émotion, ça creuse! 

Notre adorable tordu de Draco file se débarrasser lui-même de la terrible force émeraude Nature qui envoûte le Président et retient Jonah "l'énigme" prisonnier à Zalavèg. Son jumeau ex-policier et ex-justicier masqué,  Malcolm, prend la mer et met le cap pour un point au-delà même de l'océan en compagnie d'Adam, à la recherche de Vera sa fille, enceinte, enlevée par les gardiens d'êtres spéciaux comme eux, les Sentinelles. Au programme, attaque de requin  énorme et enragé, assauts de pirates et déferlement de vague meurtrière infestée de méduses à gros yeux. Nous vous l'avions dit, c'est fou!

Du côté de la forêt de Samaran, lieu caché de tournois secrets de guerriers, la discrète Alicia, l'amoureuse de Jonah, ne l'est plus du tout. Aiden, la voix "conscience" du père de Jonah ( à l'identique de Voix A et Voix B, les consciences de Jonah),   incarnée en grand colosse noir, tente d'aider Alicia à échapper à la terrible bande de Vaminka Sook qui a des comptes à régler avec Jonah qui s'est sauvé. "Abandonnée" par Jonah par les circonstances, l'ex-petite muette va serrer les poings et prendre la posture de combat ( si si!). Les deux tomberont même dans les profondeurs où se trouve la source contre-nature toute rouge.    

En tout cas, les lecteurs tomberont sans doute à la renverse avec le secret de la naissance de Jonah le héros né sans mains et s'en poseront d'autres. De quoi nous amener à un tome de clôture.

Entre moments d'introspection Zen et instants d'action étonnants, entre récit d'aventure et légende mystique, où la frontière séparant les vivants et leurs défunts est rompue et où ils communiquent, Jonah est une vraiment audacieuse. C'est une série qui brille vraiment comme ses personnages d'une singularité qui fait sa richesse et son charme.

 

ON L'A TROUVÉ!

ÉCOUTEZ!


https://m.youtube.com/watch?v=ySuHhk-FTl4  

*******************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-au-dela-de-locean-tome-5/775124/critiques 

*******************

PRECEDEMENT...

9782278059515-T.jpg

DIDIER JEUNESSE
9782278059515
A PARTIR DE 15 ANS ET +

Jonah s'était à présent réfugié dans la jungle de Samaran. Étrangement, ils s'y sentait bien, à l'abri, c'était un havre de paix.
Il comprenait à présent les révélations que venait de lui lire Alicia du carnet intime de son père. Il n'y avait plus maintenant entre ses vrais parents et lui que la distance d'un journal intime presque entier, avec des confidences qui lui étaient adressées.
Sans doute cette sérénité était-elle due en partie à la participation d'Alicia à sa quête des origines.
Les traces de son père et sa mère s'arrêtaient ici, dans ces bois qui cachaient leur différence, leurs talents.
Peut-être se sont-ils aimés à cet endroit, là où les deux jeunes s'échangeaient eux aussi encore mille promesses d'amour, loin de la Nature dévastatrice qui voulait les ravir l'un à l'autre parce que Jonah était Jonah.
Le carnet disait que ses parents avaient été heureux mais aussi que la conscience de son père avait disparu, de la même façon que Voix A et Voix B n'avaient plus donné signes de vie depuis leur arrivée. Jonah était troublé, il n'avait connu que de très rares moments où ils pouvaient être séparés. Ils avaient toujours été là pour lui, l'avaient veillé, conseillé, consolé, galvanisé d'une confiance solide avec le pouvoir de la mouche pour faire de son corps une arme contrôlée.
A présent, il ne devra compter que sur lui-même pour veiller sur Alicia car à cet instant précis la forêt s'était mise à chuchoter, à craquer de ses os de bois. Ils n'étaient plus seuls. Et Jonah devra peut-être se battre, ici, là où se trouve la vérité des enfants spéciaux.
: "La nuit des fugitifs" est un tome nettement plus farfelu, surréaliste que les précédents. Qui sont les fugitifs du titre?  Cela pourrait être Jonah, bien sûr, ou Vera qui a échappé à la surveillance de ses protecteurs Sentinelles pour goûter à une vie avec Adam dans le vraie monde ou même les autres enfants "spéciaux" qui vont suivre l'exemple général, prendre la clé des champs, bien que traqués par Dame Nature qui est colère et se loge dans la peau du Président à présent. Ils seront aussi traqués par d'autres autorités Sentinelles qui ne laisseront pas ces capacités fantastiques se perdre. Leur existence est dévoilée et c'est une sacré pagaille!
Les fugitifs sont vraiment beaucoup plus nombreux à la lecture et à différents niveaux, c'est un vrai jeu du chat et de la souris dont on ne sait pas toujours qui sont les bons et les méchants pour la plupart, selon leurs ambitions.
 Avec ces courses multiples, nous continuons à tourner autour de cette notion d'apparence, tournée presque en dérision par l'auteur et très exploitée dans la série, avec une pléiade de personnages atypiques qui nouent des relations plus qu'improbables. Ce sont des êtres qui évoluent aux contacts ou se surpassent. C'est l'une des surprises de la série, les retournements sont nombreux et l'auteur semble vouloir à chaque fois nous surprendre par ces caractères singuliers et originaux presque sortis d'un manga japonais ou d'un Comics américain et qui se donnent rendez-vous dans un roman ado jeunesse ou par des situations incongrues d'un humour pince sans rires.
Mais reprenons les choses où elles s'étaient arrêtées dans le précédent tome. C'était le grand départ, la cavale ou la recherche des êtres chers, selon les groupes de personnages. Ils sont devenus nombreux et se sont amendés du personnage principal de Jonah. Cela donne plusieurs fils d'histoires à suivre, des fils qui se recroisent pour donner au final sa trame générale, L'ordre naturel contre la force du chaos et du désordre. Une légende viendra mettre une origine à la nature du conflit en présence, soulevant par là même de nouveau des questionnements.
La Nature, est-ce la Force du bien symbolique de l'histoire? Les enfants sont-ils de fait de la graine de mal? La réponse n'est pas si simple à répondre si les lecteurs ont bien suivi tous les tomes. Bref, on ne sait où donner de la tête tellement une tempête d'événements souffle sur les héros et régulièrement les éparpille.
La quête de Jonah se fait encore plus personnelle que dans les autres tomes, le carnet de son père et sa présence dans la forêt de Samaran vont lui faire découvrir enfin ses origines. Et il se pourrait que ce soit dans tous les sens du terme l'arbre qui cache la forêt comme l'on dit et que les racines de cette belle pagaille soient terrées en son cœur.
De façon étrange, Jonah se verra séparé de ses deux consciences, Voix A et Voix B, et devra pour une fois affronter les événements selon son instinct, comme un grand.
C'est là d'ailleurs une capacité extraordinaire qu'il partagera avec son père. La famille reste un thème cher. Voyez avec Jonah qui revient sur l'aventure de ses parents biologiques, avec Malcolm qui cherche encore sa fille ou avec les enfants de l'orphelinat qui reconstruisent avec Draco une nouvelle histoire ailleurs.
Taï-Marc Le Thanh ne manque pas de douce folie et d'imagination tellement c'est inspiré et farfelu de références diverses. Les lecteurs seront transportés dans une arène de gladiateurs, affronteront des monstres mi-gorille mi-sanglier et l'ex-agent désavoué par le Président louera les services de mercenaires Call girls les redoutables Cinq Furies du Va Va Vum club pour se venger de l'ours blanc responsable de son statut déchû. Les personnages continueront de nous émouvoir et nous faire rire. 
Draco et Malcolm, les jumeaux, malgré un caractère inquiétant, sont des compères prompt à faire sourire dans leur complicité. L'auteur nous fait transparaître une véritable âme d'enfant dans leurs échanges, nous percevons presque les enfants qu'ils furent avec leur retrouvaille. Odette la voisine a su amadouer une sauvage Willie aux rangées de dents multiples avec sa fameuse recette de tarte qui redonne un goût d'enfance et rend tout doux. La vieille dame, croyez-le, ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Un véritable dresseur de fauve et de gros costauds!
C'est un tome beaucoup plus touffue-c'est la jungle ne l'oublions pas- , c'est une nouvelle histoire (suite) où nous "zappons"beaucoup et rapidement d'un groupe à l'autre. C'est notre familiarisation aux personnages et les lectures indispensables des tomes précédents qui nous guident sans difficulté vers le nouveau dénouement imaginé par l'auteur. Le Président étant absorbé par la Nature, les choses peuvent elles être pires, avec la commande des forces armées, de la faune et flore à son actif?
Que vont devenir toutes les créatures de l'ordre du désordre?
A vous de le lire.
A suivre... 

 


*******************************
CE QU'ILS EN DISENT?
http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-4--La-Nuit-des-Fugitifs/697528
http://souslefeuillage.blogspot.fr/2015/05/jonah-tome-4-la-nuit-des-fugitifs.html?m=1
 http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/05/11/jonah-tome-4-la-nuit-des-fugitifs-5619918.html

******************************

JONAH, TOME 3: LA BALADE DE ADAM ET VERA

9782278059447-T.jpg 

DIDIER JEUNESSE

2014

9782278059447

A PARTIR DE 15 ANS et +

 

Cette balade, elle donne envie de susurrer, son vent de liberté désordonnant les cheveux, le pied à l'accélérateur, jetant des clins d’œil entendus au rétroviseur qui flirte déjà d'amour avec l'astre très haut.

Nous prenons tous la clé des champs. 

 

"Vous allez lire l'histoire

De Hazel le joueur de guitare

Comment il vécut

Comment il est mort d'un coup de foudre

Ca vous a plus hein

Vous en d'mandez encore

Et bien Écoutez l'histoire

De Adam et Véra»

 

« Alors voilà

Adam a une petite amie

Elle est belle et son prénom

C'est Véra

A eux deux ils forment Les tourtereaux des Sentinelles

Leurs noms Vera et Adam... »

« C'est rock n' roll de brûler un panneau publicitaire avec fille en bikini bleu? » demanda Véra avec excitation.

L'homme au volant qui avait connu les belles heures rebelles de la musique jeune et subversive, et pris le duo d'adolescents en stop, lui répondit sans contestes que oui.

Véra était ivre de bonheur. Adam, qui était ivre de Véra, était ivre de bonheur et ivre de cette nouvelle liberté pleine de mystères, d'inattendus, de futurs loin du centre des Sentinelles, pleine d'une vie à deux.

Adam tempérait comme à son habitude les ardeurs de la jeune fille qui s'était coupée les cheveux, avait jeté aux orties les règles de l'école et semait la zizanie, éclatant joyeusement sur le chemin, avec insolence et insouciance. Il devait utiliser ce qu'il fallait de pouvoir, jumeau naturel et inversé de celui de Véra.

Adam et Véra n'avait pas encore conscience que leur activités illicites et l'exercice débridé de leurs pouvoirs avaient attiré les foudres de la police et l'attention particulière de la Nature, toujours prête à rectifier, réécrire les paroles de l'aventure, excluant ces rebelles impies de la création de la noble partition.

Certains enfants du docteur Wilbert sont dans la nature et donc en grand danger.

La sauvageonne Willie est dorlotée par les orphelins qui ont grandi avec Jonah, tous en balade avec en bus avec Draco vers une destination inconnue.

Le jardinier leur a promis un refuge paisible et pacifique après la destruction de l'orphelinat par le feu.

Mais, c'est endroit existe-il ? Jonah et Alicia sont en route vers le centre des Sentinelles, en quête des origines de ses nouvelles mains et jambe qui semblent danser le twist contre son gré.

Elles semblent habitées, ensorcelées. Et la vérité de Jonah va le secouer, ça oui.

Quelle imprudence, jeunes gens, ce n'est pas un temps à mettre un chat dehors.

Chacun se souviendra de cette balade sauvage, huit tornades dansent à l'horizon.

(*librement inspiré de la chanson « Bonnie and Clyde » de Serge Gainsbourg)

 

 : Le tome 3 de Jonah ! Un élixir de plaisir du même tonneau que les deux précédents.

Cette nouvelle aventure résonne comme une bonne vieille ballade, avec des deux ailes, un air doux mais, dynamique, entraînant, qui invite les mains qui tournent les pages, doucement puis nous sommes étreints au cœur fortement à la fil de l'histoire.

L'auteur Taï-Marc Le Thanh ordonne habilement de nouveau sa partition, nous surprend car les lecteurs ne peuvent jamais deviner par le titre de quoi sera fait l'aventure. Toujours d'une belle originalité, il croise les histoires ou les superpose, faisant résonner des échos dans le temps et l'espace, la fugue de Adam et Véra rappelle l'aventure des vrais parents de Jonah -et oui, nous allons en apprendre plus!-, les deux adolescents vont être pris en stop par Big Jim et Martha, les nouveaux parents de Jonah, à la recherche des orphelins perdus-ce n'est pas du Peter Pan et pourtant, Draco et son histoire de havre de paix n'est pas sans rappeler l'illustre chef de bande Peter Pan-.

Oui, la bonne vieille ville de Ligne Blanche est presque désertée de ses personnages et même la vieille Odette embarque dans la cavale car le calme n'avait plus la place dans sa vieille maison, l'aventure précédente des oiseaux et de la créature du grenier l'avait réveillé de sa douce torpeur routinière.

Dans un tableau où les drames persistent à se mettre en scène, l'écriture décalée, tendre, malicieuse de l'auteur tend à repeindre le tout de sa couche de poésie, d'humour et d'optimisme. Nous ne bondissons pas à la lecture de ces histoires de mains, de jambes greffées, tout cela prend un caractère ordinaire dans le jeu de la fiction et nous attendons avec beaucoup d'intérêt où les nouveaux éléments incongrus de l'auteur vont nous mener.

Les fantômes Hazel et Samo qui introduisent le récit et prirent asile dans la tête de Jonah, logement déjà bien occupé par les gardiens du bien-être du jeune Jonah, ne suscitent pas le frisson, juste la curiosité et l'amusement à la lecture des conversations très vivantes de ces protagonistes qui ne donnent jamais l'impression de déranger-sans mauvais jeux de mots-.

En effet, l'auteur joue toujours sur ce registre malicieusement subversif pour le gain de l'irrévérence, de l'humour et l'amour aussi, les scènes de « 7 » alias Malcolm en tête à tête avec son reflet très pénible est loin de rassurer. Et pourtant, nous continuons d'être ému par ce père à la recherche de sa fille qu'il ne connaît pas encore-Véra- et contre attente, Aaron, l'homme de main impassible des Sentinelles et lui vont déposer la hache de guerre et faire un bout de chemin ensemble, se rendre même service.

Une véritable mélodie du bonheur qui gagnent les personnages, encore plus qu'avant, chacun sur son chemin et sa mission, l'effet Jonah rayonne encore et toujours, même avec la distance, on le croise et notre vie se transforme.

Adam et Véra, n'ont pas gagné à grandir sereinement avec Jonah mais ils ont connu l'amour par leur propre moyen et se donne les moyens pour le vivre pleinement dans leur fugue, à l'identique des parents de Jonah qui connurent en revanche une fin tragique.

Est-ce ce qui attend les deux jeunes tourtereaux qui veulent vivre et grandir hors des murs?

Nous apprenons qu'il existe un endroit spécial où se sont réfugiés les parents de Jonah lors de leur propre fugue. Est-ce l'endroit recherché par Draco et les orphelins ?

Préparez-vous lecteurs, cela va secouer. Si vous n'avez pas peur des ours qui boivent la bière dans des bars et affrontent les forces armées, si vous ne craignez pas d'être emporté comme la maison de Dorothée du « Magicien d'Oz » par huit tornades en furie, cette aventure est pour vous !

Extra !

 

Extrait:

 https://books.google.fr/books?id=suieBgAAQBAJ&pg=PT40&lpg=PT40&dq=JONAH+ADAM+VERA&source=bl&ots=j6QiX4YNNE&sig=L9weJMHUIsxXgmtMnCD4F__puvI&hl=fr&sa=X&ei=5mBnVeftKcKsUeODgZAN&ved=0CHQQ6AEwDg#v=onepage&q=JONAH%20ADAM%20VERA&f=false

 

Site:

http://www.jonahlelivre.com/le-livre#

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT ? 

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-3--La-balade-dAdam-et-Vera/645369

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/21/jonah-tome-3-la-balade-d-adam-et-vera-5607530.html

http://souslefeuillage.blogspot.fr/2015/04/jonah-tome-3-la-balade-dadam-et-vera.html

 

***********************

VOIR AUSSI LE TOME 2!!!

"LE RETOUR DU SEPT"

9782278059300-T.jpgDIDIER JEUNESSE

2014

9782278059300

A PARTIR DE 13 ANS et +

 

 

Le président reçoit de nouveau une nouvelle lettre de cette Odette Vinnitsa.

Les premières courriers de cette vieille dame avait eu le mérite de le faire sourire avant d'engager une lourde journée de chef d'état.

Des choses vraiment inhabituelles pour une veille habitante de Ligne Blanche.

Les oiseaux, les corbeaux se seraient rassemblés récemment en grand nombre au-dessus de son toit, elle parlait aussi d'une histoire de rats.

Une créature se serait même logée dans son grenier, dévorant régulièrement ses tartes juste sorties du four. Les plats cabossés ne laisserait aucun doute sur la faim de la créature mais une bête qui aime les tartes ne peut être fondamentalement une mauvaise animal, selon elle. Odette, d'après la lettre, s'est mise dans la tête d'apprivoiser le « fauve » à coup de gourmandises.

Le président se tordrait de rire si des événements étranges ne lui avaient pas été rapporté du côté de chez Odette. La vieille voisine pointe du doigt l'orphelinat de ces voisins, tout est devenu sans dessus dessous depuis l'arrivée de ce jeune garçon sans mains.

Une alerte vient d'être déclenchée, conseillant aux gens de se mettre à l'abri chez eux. Les animaux sauvages d'une ménagerie se seraient déchaînés et échappés. L'armée même a été diligenté pour récupérer des Hyènes, un tigre, un ours qui semblent se diriger précisément vers l'orphelinat.

Cette Odette Vinnitsa avait peut-être vu juste ?

Qui pourrait croire qu'un jeune adolescent, Jonah, fait l'objet d'une attaque de mère Nature ?

Qui pourrait croire que quelque part des jeunes enfants différents des autres naissent avec des capacités exceptionnelles et que l'évolution est traquée par la Nature elle-même ?

 

: A la lecture du deuxième tome, les lecteurs auront vraiment le sentiment que le récit est construit sur le principe du feuilleton, aventure étendue, semblerait-il, sur l'ensemble des volumes, redécoupée, les tomes nous laissant dans l'expectative complet mais sachant doser frustration et contentement excitant.

En effet, l'auteur prend le temps de tourner l'éclairage sur chaque personnage présenté dans le premier tome, mettant delà des personnages secondaires en premier plan, renouvelant l'intérêt constant, donnant de la densité à son univers progressivement tout en suivant l'intrigue majeure principale poétique et dramatique.

Le centre de l'histoire n'est pas des moindres et les lecteurs continueront de se poser des questions dans cette contradiction posée par l'auteur, si les enfants tels que Jonah ne sont pas l’œuvre de la Nature que sont-ils ? Sont-ils la métaphore des dérives humaines et scientifiques posant en fond une problématique écologique avec cette offensive de la Nature sur ces créatures « hérétiques » ?

La bonne nature de Jonah est établie depuis de nombreuses pages, sa capacité a apporter du bien être autour de lui sème le doute sur la démarche de l'élément naturel qui finalement pourrait se faire l'avocat du diable d'un maléfique qu'il n'y paraît.

Les choses se sont enchaînés favorablement comme si le jeune garçon fonctionnait comme un aimant humain à bonheur malgré le handicap de ses mains. Les éléments qui accompagnent Jonah, Voix A et B, sortent d'anges gardiens internes, y sont pour beaucoup, apportant une vigilance constante à l'équilibre, au bien être du garçon.

Le jeune orphelin sans mains s'est trouvé de bons parents qui se sentent récompensés, remboursés pour l'injustice de leur infertilité, Jonah a retrouvé sa belle, Alicia, lui a rendu la parole. Son trio de copains sont de retour, toujours aussi drôles,leur insouciance est très lié au fait d'avoir grandi avec Jonah, ils ont témoigné la sincère amitié qu'il porte au jeune adolescent qui fut kidnapper en lui portant secours.

Le tome 2 suit cette tentative de la Nature a rétablir son ordre, prenant possession des animaux et lançant des charges d'extermination vers les protecteurs d'enfants spéciaux, les Sentinelles, et les protecteurs de Jonah.

L'auteur met de côté le personnage de Draco pour nous permettre de découvrir son jumeau, Malcolm, et nous permettre de comprendre les raisons de sa disparition à la fin du tome 1 alors que les frères venaient de se retrouver. La révélation n'est pas des moindres et permettra de porter une attention plus particulière à d'autres personnages secondaires. Malcolm est aussi singulier que Draco, policier très décalé en costume de justicier rouge écarlate, personnage « 7 » à la capacité de lire les expressions de chacun, de définir la vérité. Oui,

« 7 » est de retour et le docteur Wilbur, autorité des Sentinelles, lui rendra ce qu'il lui a ravi quelques années auparavant, son bonheur en dépend.

C'est le vrai ton de l'auteur, décalé, humoristique de second degré pour un contexte des plus étranges, il redéfinit les codes, faisant appel à l'instinct plus qu'à des repères en emporte-pièce, de façon douce, poétique, les Voix A et B abordent le thème de la mort d'une façon originale en partant récupérer l'âme du directeur de l'orphelinat.

Le scénario nous tient toujours en haleine sur la suite, démarrant d'autres intrigues, les nouvelles mains de Jonah semblent animées d'une vie propre. Alicia et Jonah enquête sur l'identité du donneur, peut-être une âme qui ne demande qu’à être entendu mais sur quoi ?

Mystère !

C'est une fiction délicieusement tordue pour grands ados, construite d'une façon très originale, lumineuse, mettant en avant des personnages hors normes, présentés de façon attachante. Jusqu'où tout cela nous mènera ?

Nous sommes mordus !

A découvrir absolument !

 

******************************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-2--Le-R...

 

http://www.lespetitsbouquins.com/livres/jonah-t2-le-retou...

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/0...

 

 ***********************

DECOUVREZ LE TOME1!!!

 

 

9782278059294-T.jpg

DIDIER JEUNESSE

2013

9782278059294

A PARTIR DE 13 ANS ET +

 

Monsieur Simon ne voyait plus les choses de la même façon.

Au fil des âges qui avaient pétri son embonpoint de ses formes adultes, ses terreurs enfantines et nocturnes l'avaient contenu de façons épisodiques dans des craintes infondées tout directeur qu'il était.

Le soir, dans le silence de l'orphelinat, les craquements, les sifflements avaient pris l'habitude de l'inquiéter. Encore d'avantage, depuis que le nouveau Jardinier, Ramon, était arrivé. Ce dernier présentait des attitudes sauvages et parfois inquiétantes en dépit de la qualité de travail bien fournie. Offrir un lieu sûr et un havre de paix des jeunes enfants sans parents était une lourde responsabilité.

L'arrivée de Jonah avait contribué à diffuser une joie incroyable qui faisait oublier à Robert, Steve et Philippus ce qu'ils avaient perdu et leur démontrait chaque jour ce qu'ils avaient gagné, une famille.

Monsieur Simon l'avait vite remarqué. Jonah était...différent.

Il agissait comme un diffuseur d'optimisme auprès de son entourage, il favorisait les attachements et les amitiés. Un seul éclat de rire devenait communicatif dans le réfectoire. Jonah avait un vrai pouvoir qui faisait du bien au bonheur. Même la jeune Alicia qui taisait son drame dans un mutisme permanent s'était laissé charmé par le jeune garçon sans mains. Il y avait de l'amour dans l'air.

Malgré l'absence de ses mains, le petit Jonah grandissait bien droit, lorsque ses jambes n'étaient occupées à faire des cabrioles pour stimuler son corps.

Et puis un jour, le père de Jonah est venu le rechercher, contre toutes attentes, sans nouvelles de sa part depuis que le bambin qui braillait fut confié à l'institution.

Monsieur Simon redoutait un grand malheur.

l avait confié le jeune garçon sans véritable certitude d'un Happy end. Cet instinct s'était aussi logé dans l'esprit et le cœur de Phillipus, Robert, Steve et Alicia. Un sixième sens.

Monsieur Simon comprit vite où était parti la petite bande de fugueurs. Là où les dernières traces de Jonah pouvaient les mener.

Il ne savait pas en revanche si il devait s'inquiéter aussi de la disparition d'un adulte, le nouveau jardinier, Ramon ou quelque soit son vrai nom, qui partageait de nombreux moments à parler des fleurs, à les cultiver avec Jonah.

Quel mystère entoure le jeune Jonah ? Qui es-tu Jonah ?

 

: Bienvenue dans le monde de Jonah ! Le premier tome de la série « Jonah » pose le décor, un univers singulier entre fantastique et histoires de vie.

Les personnages pour l'ensemble sont des enfants et des adultes qui ont grandi chacun avec des failles, des drames, des sensibilités qui ont trouvé une voie évidente vers le positivisme, la sérénité, un bonheur, tout relatif qu'il soit, au contact de Jonah.

Il y a un fil d'histoire construit, de la naissance de Jonah à sa traque par les mystérieuses Sentinelles , dont le titre de tomaison porte le nom.

Nous naviguons à la frontière du fantastique.

En effet, Jonah a quelque chose de plus particulier que sa bonne humeur solaire et indéfectible, personnage unique que l'absence de mains n'atteint pas, ne comprime pas le cœur et dont l'optimisme agit comme un miroir auprès de tous les enfants de l'orphelinat. Ils commencent à vivre leur petite vie d'enfant, profitant d'une forme insouciance en attendant d'être choisi par des parents en mal d'enfants.

Taï-Marc Le Than dirige son récit sur une ligne temporelle logique avec plus ou moins de libertés, elle est assujettie à l'enfance de Jonah certe mais certains événements, certaines futures rencontres vont offrir une dynamique, casser de temps à autre une lecture possiblement linéaire.

Et cela rend parfaitement bien, les choses finissent par trouver leur sens, leur explication au fur et à mesure, la présence de certains personnages dont on ne sait encore l'importance qu'ils vont gagner dans l'histoire de Jonah finissent par se justifier.

Toutefois, si la bienveillance des amis proches de Jonah n'est pas à démontrer, la véritable nature d'autres cherchant Jonah restent à établir et les mobiles sont portés sous le sceau du suspens. Qu'est ce qui fait courir autant de monde sur le sillage de Jonah ?

Amitié, paternité, amour de la science ?

L'auteur joue sur les apparences.

Le jardinier Ramon, rappelant le fameux Sirius Black de « Harry Potter » de Rowling, ne jouit pas d'une image de sainteté, ni par son passé ni par son attitude qui semble inspirer au monde le calme avant la tempête. Le directeur le perçoit comme une « bombe à retardement » par son attitude parfois associable. Cependant malgré des mots clé évidement inquiétants et des attitudes trop secrètes peut-être selon les normes, « Asile » par ci et « changement d'identité » par là, la mauvaise nature du personnage de Ramon alias Draco Mulhman reste à prouver, sa véritable histoire à découvrir.

Les ados lecteurs resteront en permanence sur l'expectative de voir l'image de marginal dangereux confortée ou avortée, ne pas savoir c'est agaçant (humour d'auteur, quand tu nous tiens!). Oui, l'auteur ajoute une véritable pointe humoristique sadique trempée de second degré avec ce Draco dont l'évocation seule de la légende suffit à prendre les jambes à son cou. Il continue à jouer avec malice sur les apparences, ajoutant au jeu des dupes d'autres caractères imperceptibles comme le docteur Wilbur, responsable d'un institut secret pour enfants handicapés surdoués et l'agent de « police » plus qu’ambigu, l'agent Slitt à l'humour décapant.

Les lecteurs navigueront à l'instinct et se feront leur propre jugement sur ce qui est, n'est pas, ce qui est bienveillant ou non, ce qui reste essentiel dans une vie pleine de failles au final

 

Mais avec tout cela, qu'est-ce qui rend Jonah si particulier ? Un jeune garçon de quatorze ans capable de s'adapter parfaitement à tous types de situations nécessitant des mains, évoluant naturellement en développant d'autres parties de son corps pour compenser. Un rapport métaphorique évident au handicap de la part de l'auteur et replacé sous un angle fantastique.

Ce que certains ignorent c'est que la vie a privé Jonah de choses et lui a offert autre chose comme une compensation juste. Jonah est né avec deux excroissances internes proches de son cerveau et qui sont animées d'une vie propre.

Non, Jonah n'est pas un pauvre petit garçon schizophrène, ces deux vies qu'ils nomment « Voix A » et « Voix B » sont bien là et deviennent des sortes d'anges gardiens qui observent le monde, l'analyse et font cadeau à Jonah des ressources qu'ils en ont retiré.

Delà, Jonah peut être doué en tout, jouissant de grandes connaissances, pouvant développer des mouvements physiques parfaits et pouvant pénétrer les pensées d'autrui. Ses deux éléments conversent avec humour pendant que le petit dort du sommeil du juste, lui suggèrent de belles pensées pour ses rêves et participent comme de vrais nounous à son développement, à l'optimisation de sa bonne humour. Grâce à eux, Jonah n'a jamais été seul, n'a jamais manqué d'amour et ils les interrogent au besoin.

Le hic, les deux éléments ont été repéré lors d'un examen médical et c'est le point de départ de grands bouleversements pour le destin de Jonah.

De l'aventure, de l'émotion, du mystère, de la poésie, un récit sur la différence d'une façon générale mené sans pathos, bien au contraire.

Ramon, Jonah, Phillipus, Steve, Alicia, Monsieur Simon, Robert et même le couple Martha-Big Jim qui recueille Jonah en cavale, dépassent ce qu'ils sont, surmontent les contextes dramatiques qui les maintenaient et se libère grâce à Jonah.

Mais l'aventure ne fait que commencer.

433 pages qui se parcourent sans aucune difficulté et avec plaisir.

A découvrir absolument !

 

**********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.telerama.fr/livres/jonah-t-1-les-sentinelles,105364.php

http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/laissez-vous-tenter-jonah-une-belle-lecon-de-vie-pour-les-enfants-au-rayon-litterature-jeunesse-7771223810

http://www.lire-en-tout-genre.fr/index.php/a-partir-de-11-ans/1694-jonah-t-1-les-sentinelles-tai-marc-thanh

 

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-1--Les-sentinelles/536912