lundi, 15 septembre 2014

LES COUSINS KARLSSON, T.2/ SAUVAGES ET WOMBATS/ KATARINA MAZETTI

 

roman,policier,cousins

EDITION THIERRY MAGNIER

COLL. GAïA

2013 

9782364743168

A PARTIR DE 9 ANS

 

Ce sont les vacances de Pâques !

Les cousins vont de nouveau se retrouver ! Youpiii !!!

Encore une fois, l'île aux Grèbes ne manquera pas d’événements insolites qui inviteront de nouveau la bande aux excursions nocturnes.

En effet, des feux de camps non autorisés, extrêmement bruyants et dérangeants, forcent les plus grands à mettre le pied dehors à la faveur de la lune et afin de se rassurer un peu.

Surtout éviter de réveiller Tante Frida ! Une lampe torche, un peu de courage et en avant !

Une bande de cuir noir se ballade sur l'île de tante Frida et sème une pagaille monstre sur les plages.

Déchets et cadavres de bouteilles brisées en cadeau ! Merci bien du spectacle au petit matin !Un petit ménage rapide des enfants évitera à Frida de se faire plus de soucis qu'il n'en faut.

L'arrivée du groupe de petits wombats, achetés par Tante Frida, en vue d'une petite attraction exotique pour touristes, rajoute son petit sel au quotidien.

Bourdon tient absolument à les affubler d'un ruban, les gratifier chacun d'un nom.

Toutefois, Tante Frida n'arrive pas à mener l'esprit tranquille son projet, dérangée inlassablement par un promoteur immobilier qui mettrait bien la main sur l'île entière et ne cède pas devant le refus de Frida.

Les nuits suivantes, les feux de camps reprennent ! Des aïes et des ouilles brisent le silence de la nuit des Karlsson.

On dirait que les wombat ont attrapé quelque chose !

 

: Les Cousins Karlsson sont de retour sur l’île suédoise aux Grèbes pour d'autres moments d'aventures, de bonnes recettes à déguster et à partager en famille !

Les sœurs Karlsson laissent donc de nouveau leurs rejetons à leur sœur artiste et célibataire tandis que chacune vaque à des obligations professionnelles qui donne l'excuse à réunir les quatre héros.

La petite et ronde Daniella surnommée « Bourdon » est toujours aussi turbulente et intenable, sa grande sœur plus discrète, Julia, n'oublie pas d'apporter ses livres préférés pour ses moments de pause en farniente et son chat espiègle « Chatpardeur ». Elles retrouvent donc le savant cousin Georges, fils de comédien et Alex, le mini cousin marmiton, fils de restaurateurs en France. La petite bande complice a déjà prévu le budget et les menus des repas, de peur de subir la cuisine de leur Tante Frida chérie.

De nouveau, Katarina Mazetti met l'accent sur ces temps complices en famille et entre enfants, temps qui resteront inoubliables dans l'insouciance, elles nous ouvre un album photos d'aventures qui deviendront de bons souvenirs d'enfance dans cette fiction.

Elle ajoute quelques anecdotes qui nous replace dans la diversité culturelle qu'amène chacun des membres,.Alex vivant en France, ceci permet de comparer par exemple les fêtes des mêmes périodes- œufs décorés, déguisement de sorcières-.

Nous sommes encore quitte pour quelques chamailleries, fous-rires de « fratrie » et pour quelques bonnes idées de recettes. Du pain perdu, cela ne vous tente pas ?

Et bien sûr, l'intrigue construite par l'auteure amène de nouveau les enfants vers un événement qui va troubler la bonne humeur et la tranquillité de leurs vacances.

Celle-ci reste souvent liée à l'activité du moment de leur chère Tante Frida et de nouveau, le quatuor va, à sa mesure, tenter d'aider la Tante à faire fuir des « espèces d'oiseaux de nuit » qui rôdent sur son île.

Plus tendre que trépidante, cette intrigue invite surtout à la convivialité, la bonne humeur et le plaisir d'une lecture agréable, un mystère sans vraie violence. 

Un nouveau tome aussi clé en main que le premier, pour jeunes amateurs d'intrigues à la sauce « Club des Cinq ».

 

****************************** 

katarina MAZETTI, 

50a26b76ae6e8.jpeg?1.0

L'AUTEURE!!!

http://www.lepetitlitteraire.fr/auteurs/katarina-mazetti

2379644_520_292.jpg

 

******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/49559-les-cousins-karlsson-t2-sauvages-et-w

 http://www.babelio.com/livres/Mazetti-Les-cousins-Karlsson-Tome-2--Sauvages-et-Wombats/527261

 http://heuresdefantasia.canalblog.com/archives/2014/01/14/28782827.html

http://deslivresetsharon.wordpress.com/2014/01/30/les-cousins-karlsson-tome-2-de-katarina-mazetti/

*****************************

UN WOMBAT??

C'EST QUOI??

image-41.png

 

9782226154941_3.jpg

wombat.jpg


Jouer avec des bébés wombats par Spi0n 

*****************************

 

DECOUVREZ LE TOME 1!!!

9782364742574.jpg

EDITIONS THIERRY MAGNIER

2013

9782364742574

A PARTIR DE 9 ANS

 

Les premières vacances entre cousins sont pour le moins surprenantes.

Julia, Alex, George et la petite Daniela -surnommée « Bourdon »- profitent des charmes tranquilles de l'île de Grèbes, loin du rythme trépidant des professions de leurs parents respectifs, en vacances chez Tante Frida.

Un peu de calme!

Et pourtant , le séjour n'est pas si serein que cela. Les réserves de nourriture de la maison de Tante Frida disparaissent étrangement, jusqu'au saucisson vaudois du pauvre Alex. Et leur chat Chatpardeur n'y est pour rien ! Non!

Y a-t-il un fantôme sur l'île?

Comment préparer un bon petit déjeuner dans de telles conditions, pourrait pester Alex,le jeune fils de cuisiniers?

Des tours de surveillances nocturnes s'établissent aussitôt à l'insu de Frida.

Une chaussure trouvée sur la plage, une silhouette vêtue de noir entraperçue, d'autres objets de la maison continuent de disparaitre... l'île est vraiment occupée par un « Robinson Crusoé » clandestin et chapardeur.

Ce n'est hélas pas tout!

Des copies des sculptures si particulières de Frida sont vendues sur le continent, elle doit malgré elle s'y rendre et donc laisser ses neveux pour un temps .

Le voleur serait-il un copieur, un espion?

Le temps idéal pour mener une enquête entre jeunes Karlsson.

 

 

Ce nouveau quatuor de cousins enquêteurs renouvelle la veine des jeunes enquêteurs symbolisée encore aujourd'hui par le célèbre Club des Cinq anglais d'Enid Blyton, toujours apprécié.

Au chien Dagobert se substitue le malicieux chat Chatpardeur. Outre l'enquête plutôt bien menée, pour les jeunes lecteurs amateurs d'enquêtes sans violence, nous profitons de la rafraîchissante culture suédoise, fraîche et très attachée à la nature, à la bonne gastronomie, quelques moments de vie en famille plutôt sympathiques et conviviaux.

 L'auteure suédoise, Katarina Mazetti, prend le temps de poser le cadre de son univers, nous laisse le temps de nous familiariser avec ces jeunes enfants, au même rythme que ces derniers apprennent à se connaître. Se construit alors la complicité qui, nous le supposons bien, fera la force des futures aventures.

Les éléments du mystère apparaissent par petites touches, puis se multiplient. L'enquête prend alors une réelle vive allure au départ de la tante Frida pour Stockholm, s'intensifiant de l'étrange anecdote à la véritable escroquerie.

D'ailleurs le voyage n'est pas qu'un prétexte pour laisser les enfants mettre seuls le voleur de l'île des Grèbes en déroute.

Les cousins Karlsson mettront de l'ordre dans cette bizarre histoire d'espionnage et de fantômes.

 

Un premier tome prometteur et agréable!

 

********************************* 

 

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/48916-les-cousins-karlsson-t-1-espions-et-fan

************************************

IL Y A UN TOME 3!!!

 

9782364744059.jpg

 

*********************************

PUISQUE L'ON PARLE DU CLUB DES CINQ!!!

3.bmp

dyn006_original_571_800_jpeg_2539079_0d4e90cc20198127958194b6182bc054.jpgpassage-secret.gif

25956.gif

9782012011854.jpg

 

LA PORTEUSE DE MOTS/ Anne POUGET

roman,paris,Renaissance,italie, Venise, Florence,superstition, chevalerie,humour

CASTERMAN

2014

9782203085718

A PARTIR DE 13 ANS

 

Les yeux vairon !

Pour l'époque, 1499, c'était une curiosité.

Une petite coquetterie inexplicable de la nature sur un jeune homme qui peut coûter chère pour sa mère, pour peu que cela fasse parti déjà d'une longue liste de faits curieux.

Pernelle a à peine le cœur et le temps de fêter le bel événement qui met le pays en liesse, la naissance de la petite Claude de France, fille du couple royale.

Abandonnant son métier de porteuse d'eau, s'échinant sérieusement chez la bonne Hermance, la dentellière d'ivoire, pour payer ses nouveaux frais, l'adolescente n'abandonne pas. L'argent paiera les repas et autres coûts découlant récemment de l'emprisonnement injuste de sa mère. Femme de bien et guérisseuse, Richarde fut accusée de sorcellerie par sa voisine, perturbée par des bruits nocturnes incessants et la preuve que cette dernière fit accoucher un coq d'un œuf.

C'est un griffon qui s'y cache, crie t-on. Après les nombreux procès du Châtelet, tribunal et prison, après l'affaire de « dame truie » ayant grignoté le bras d'un nourrisson et qui finira en jambon, après l'affaire des prévenus « rats » qui courent toujours et sont difficiles à faire comparaître pour leur dégâts sur les récoltes d'un plaignant, la justice suit son cours et cela donne le temps à la vaillante Pernelle pour rejoindre à Venise son frère Séraphin. Il faut éclaircir auprès de spécialistes ce caprice « vairon », lui trouver une origine naturelle et disculper delà la pauvre Richarde.

L'éclosion de l’œuf de coq marque le compte à rebours.

N'abandonnant pas pour autant ses rêves de lire, écrire et d'améliorer sa condition, Pernelle fait tout ce qui lui ait possible de faire en peu de temps disponible, sans perdre espoir.

Heureusement, elle pourra compter sur l'amitié et la bienveillance de son ami Ruteboeuf, du beau juriste florentin Enzo et du grand Érasme de Rotterdam.

 

: « La porteuse de mots » est un beau et bon roman, vraiment. L'auteure Anne Pouget, férue d'histoire et de bonnes histoires, nous replonge dans les débuts de la Renaissance, entre Paris et L'Italie.

Au travers du destin de l'adolescente Pernelle, nous pouvons constater de l'évolution des mœurs sociétales. On parle Arts, Science et Humanisme. De Paris à Venise et Florence, nous suivons le parcours initiatique de Pernelle qui s'extirpe d'une société un peu brute, encore pleine de superstitions et de méconnaissance, instruments de polémiques ridicules et de calomnies assez ordinaires, dans le lieu même de la Justice dans la fiction.

Le Châtelet est un drôle de théâtre donnant envie de rire et de pleurer des larmes amères. L'ironie se pose, avec ses contradictions. Enzo venant faire ses études de juriste dans ce Paris de grande réputation et de parodies aussi, et la présence décisive de l'illustre Érasme de Rotterdam, juriste penseur et grand humaniste, marquant dans l'histoire probablement un tournant proche pour le mode de pensée de l'époque sur Paris.

Pernelle est un personnage ordinaire,de conditions modestes, fraîche et pugnace malgré son âge. A tous ces événements qui s’abattent sur sa famille en même temps-sortant à peine du deuil du père- qui ne lui laisseraient que ses beaux yeux pour pleurer, la jeune fille ne manque jamais d'espoir, de courage et de persévérance pour allez vers les beaux jours et la vie qu'elle s'est fixée.

L'amour, doucement évoquée, est aussi au rendez-vous à divers niveaux subtiles.

Ruteboeuf le bon ami ne se déclare pas mais la vérité "crève les yeux", Enzo le Florentin est un beau fantasme de romance et Fortunato le Vénitien un impertinent et joli voyou qui vole des baisers à la belle.

Nous découvrons une invitation au voyage également, à la découverte des belles choses de l'Art. En fond, plaisir aussi d'entrer dans la découverte des métiers de l'époque, des plus modestes et pratiques au plus créatifs, de la porteuse d'eau à la dentellière d'ivoire, ce qui donne de la crédibilité aux aspirations de Pernelle, les femmes peuvent s'émanciper d'une certaine façon.

Plaisir enfin de courir les ponts de la Seine, de saluer Notre Dame la Grande, d'entendre les cloches, de flâner à Venise, de s'étonner, de profiter avec plaisir... 

Bref, ce titre est un coup de cœur à plusieurs titres.

D'un plaisir et d'une richesse simples et accessibles A découvrir absolument !

******************************

ANNE POUGET

_photo.jpg

L'AUTEURE!!!

http://jeunesse.casterman.com/peoples_detail.cfm?ID=3411

http://www.anne-pouget.fr/

 

anne_pouget.jpg

******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://camille-benyamina.fr/la-porteuse-de-mots

ET BEAUCOUPS D'AUTRES BIENTÔT, PROMIS!!!

*****************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEURE!!!

Quelle+%C3%A9pique+%C3%A9poque+opaque.jpg

CASTERMAN

2013

9782203063815

A PARTIR DE 9 ANS ET +

« Mon Enchanteur, je suis ton fils, je suis celui de la France...Bon, de ma mère aussi, mais qu'importe ! En un mot comme en cent, j'accepte de prendre la tête d'une croisade afin de bouter l'ennemi hors de la chrétienté !

 

La voix humide, le bon Merlin demanda :

- C'est vrai ? Tu irais laver mon honneur ?-

- Avec ou sans lessive, mon Merlin bien-aimé ! Le passé est passé, le présent est là, et l'avenir reste à arriver, mon magicien préféré. »

 

 

Le téméraire chevalier Philibert est près à tout pour aller à la rencontre de son destin, être digne des preux héros sans failles de ses romans, croiser l'amour légendaire et s'éloigner de sa chère mère Bertrande. Son fidèle écuyer Cornebulle se propose d'ailleurs d'écrire son histoire et bien sûr de l'assister dans cette dangereuse quête.

 

Mais cette mission,  quelle est-elle ?

 

Capturer le démon invisible Titivilus qui capture dans son sac les fautes des auteurs distraits et assoupis. Mille fautes livrés au maître des enfers promettent mille supplices dans l'autre vie !

 

Bigre! Que dirait le monde s'il découvrait que le célèbre « Livre des secrèts » de Merlin regorge de fautes d'orthographes ? Quel déshonneur !

 

Armés de courage (face au danger!), d'atouts magiques (trois ou peut-être quatre, la magie n'est pas une science exacte!), d'encre, de feuilles de papier et de grande patience ( Cornebulle n'est pas une sinécure!), les deux aventuriers vont nous étonner sur cette mission quasi-impossible!

: Ce roman épique d'aventure chevaleresque est un pastiche à mourir de rire. Les personnages sont ridiculement attachants, des anti-héros qui vont tenter d'être dans ce parcours initiatique burlesque. Philibert, surprotégé depuis l'enfance, est en quête d'aventures, d'un acte de bravoure et d'amour qui rompront dignement « le cordon ombilical » maternel et Cornebulle cherche l'homme d'esprit bien terré au fond de lui qui en fera un être respecté. La tâche est grande pour ces deux adorables « clowns »!

 

Anne Pouget a réussi ici l'excellente alchimie du roman d'humour qui plaît aux enfants et celui du roman de bon vocabulaire qu'apprécie les parents. En effet, les répliques ciselées donneront le goût des mots aux jeunes lecteurs, l'auteure jongle joyeusement avec le vocabulaire comme l'artiste d'un cirque avec des balles et les jeunes lecteurs sont inviter à s'amuser.

Les traits d'humour, de mots d'esprits sont légions et les dialogues feraient fondre une banquise tellement l'absurde désopilant est roi.

La fantaisie du roman n'est pas sans rappeler celle de la « Princess Bride », film britannique de Rob Reiner de 1987, voire plus récemment, la série française télévisée « Kaamelott » d'Alexandre Astier, les deux très connus du jeune public. Un très bon moment de lecture !

 

************************************

Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas encore les références cinématographiques et télévisues citées!

 PRINCESS BRIDE de Rob Reiner (1987)



 
tumblr_inline_milptjAq091qz4rgp.jpg*********************************
 
KAAMELOT (la série TV)
 

jeudi, 11 septembre 2014

LE TANGRAM MAGIQUE, TOME1: L'ENIGME DES PIVOINES/ FLORENCE LAMY

 

roman, enquête, chine, magie

CASTERMAN

2014

9782203081178

2014

A PARTIR DE 10 ANS

Tournant doucement le carré d'une pensée presque claire, cette volonté animée par l'émotion, comme une petite pierre qu ricoche sur la surface de l'eau et trouble son repos, gênée aussi par l'inexpérience de la chose, interroger les esprits, Li-No joue avec la forme éparpillée en sept morceaux et pose sa question.

 

Ses petits doigts jouant maladroitement, mais prudemment car l'affaire des esprits est une affaire trop sérieuse et mystérieuse pour une jeune adolescente de dix ans, Li-No essaye de représenter sur le sol de sa chambre avec les éléments ludiques d'ébène la représentation de son ami Cheng. Comme la première fois, la petite se lèverait aux aurores dans sa maison rue de l'Harmonie pour vendre ses tortues porte-bonheur, le jeu devrait avoir modifié sa représentation de formes géométriques de bois noir, en guise de réponse.

 

Ces derniers jours encore, les matins étaient doux, les demandes de chance florissantes.

 

Li-No, la petite enfant trouvée, reçut pour son anniversaire un magnifique coffret renfermant ce Tangram magique des mains douces et fatiguées de son vieil ami l'apothicaire, qui la vit grandir, sous les regards émus de son Excellence Juge Tao, celui-là même qui la plaça bébé chez Grand-Mère Dong, et cette dernière qui ne pourrait l'aimer d'avantage que si elle avait été sa propre enfant.

 

Troublée par l'urgence, la pauvre petite s'en remet à l'indulgence des esprits, culpabilisant d'avoir entraînée son nouvel ami Chang, vendeur de Thé de Nuages blancs, dans cette triste affaire des Pivoines.

 

Devant la détresse de Madame Lo due au vol à son précieux Tableau familial intitulé « les Pivoines du Crépuscule », Li-No pensait être capable de rendre service bien plus qu'auparavant maintenant qu'elle avait ses dix ans et ce jeu étonnant. Pourtant, Cheng enquêtant, disparu aussi mystérieusement que les Pivoines et une fois encore le jeu représenta un lapin.

 

Ah, non ! Ce n'était pas le même ! Mais oui ! Celui-ci était tourné dans l'autre sens...

 

Les esprits lui avaient encore porté chance.

roman, enquête, chine, magie

 

: Florence Lamy semble amorcer une nouvelle série avec cette jeune Li-No dans la grande Chine médiévale, des petites enquêtes pour les pré-ados amateurs de mystères à résoudre à coup de jugeote. Accompagnant le récit, un Tangram magnétique qui permettra aux jeunes lecteurs de jouer aussi à reproduire la forme proposée par Li-No ou les esprits dès que cela se présentera.

 

Attention, ce n'est pas si simple, jeunes téméraires !

Patience et astuces seront vos atouts pour ce jeu et cette enquête.

roman, enquête, chine, magie

 

Nous embaumant de nombreuses effluves exotiques, flottant dans l'air, fleurs, douceurs gastronomiques et croyances culturelles chinoises du petit quotidien de Li-No, l'auteure présente les personnages principaux dès le début, qui seront probablement récurrents par la suite et ont également une place majeure dans la vie de l'orpheline.

 

En effet, chacun prend une importance et une place dans sa nouvelle famille, le jeune Cheng y compris au final. Nous comprenons que à l'instar de la drôlissime « Wilma Tenderfoot » de Emma Kennedy, Li-No sera en recherche de ses parents en fil conducteur de ses aventures. Plus tendre que farfelu cependant si l'on doit comparer mais tout aussi divertissant à sa façon.

roman, enquête, chine, magie

 

Une intrigue en « Ho ! » majeur pour des aventures en « youpi » mineures et d'autres à prévoir nous l'espérons, tout aussi agréable à découvrir que celui-ci.

 

roman, enquête, chine, magie

 

****************************

FLORENCE LAMY

L'AUTEURE!!!

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/10322-florence-lamy

****************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!

http://souslefeuillage.blogspot.fr/2014/09/le-tangram-magique-tome-1-lenigme-des.html

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/42536

***************************

LE TANGRAM, C'EST QUOI?

 

tangram1.jpg

 

FABRIQUER SON TANGRAM, C'EST POSSIBLE!!!

**************************

La tortue, porte-bonheur chinois encore aujourd'hui, le saviez-vous?


Porte Clef tortue vivante en Chine par Spi0n

NOTRE AMIE,

DE L'AMOUR ET DE LA LIBERTE EN SALADE,

C'EST PAS SORCIER!!!

 

**********************

WILMA, CITEE DANS LA CHRONIQUE!!!

 

3708204453.jpg

 

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive/2012/08/31/wilma-tenderfoot-t-3-l-enigme-du-fantome-maudit-emma-kennedy.html

17:15 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, enquête, chine, magie | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 08 septembre 2014

LA PRINCESSE TRALALA, UNE HISTOIRE QUI JOUE AVEC LES VOYELLES/ MAGDALENA ET ILLUSTRE PAR GWEN KERAVAL

 

 album,mots,voyelles,princesse

 

FLAMMARION

PERE CASTOR

2014

9782081309180

A PARTIR DE 6 ANS

 

A,E,I,O,U, A,E,I,O,U !!!!

La princesse Tralala donne le la à sa petite journée, de la cave au grenier.

Du donjon, rien ne voit, ni Prince, ni dragon alors

Tralala chante à haute voix pour devenir chanteuse d'opéra !

A,E,I,O,U, RRRA  !!!

Couine que je couine en me dressant sur mes pattes arrières, le museau en l'air.

Raaaat!Lààààà !!!!

De l’armoire à son peignoir, la Tralala chante pour se donner du courage,i,o,u , faisant fuir le rongeur à moustaches:

RA RE RI RO RU ? RA RE RI ROU RU !!!

Voila qu'elle est belle cette mélodie ?!

Et donc, du Lundi, o, u, au dimanche, i, o, u, la Princesse pousse son lalala, attendant son prince barbu.

Mais voyons qui voilà? Passant le mouton, le lapin, la taupe et le chaton et chantant sur tous les tons,

notre Tralala voit son cœur d'artichaut devenir enfin tout chose ! Enfin, le barbu !

Ils vécurent heureux, ça oui et sans doute eurent-ils beaucoup de bébés ba, bo, bi, bo ,bu gazouilleurs et chanteurs !

Princesse-Tralala--1.jpg

: « La Princesse Tralala, une histoire qui joue avec les voyelles » est, de part son illustration en aplats décoratifs et colorés, son propos (les histoires d'amour, on aime!) et son jeu phonique de voyelles, un album extrêmement sympathique et utile à plusieurs titres.

 

En effet, au delà de la petite histoire de prince et de princesse qui installe sa propre magie, les très jeunes lecteurs vont pouvoir reprendre les jours de la semaine d'une manière ludique et la reprise de la méthode combinatoire (jeu des voyelles apprise à la petite école  en vue de l'apprentissage de la lecture!) est abordée d'une façon poétique et musicale grâce à l'intervention de divers animaux connus qui vont donner le « la » et faciliter la mémorisation des éléments. Apprendre en s'amusant, c'est possible !

p1010028.jpg

Nous le savions mais cet album vient conforter implacablement cette idée. Les illustrations de Gwen Keraval, dont les rouge, ocre et vert frais donnent du volume et de la profondeur aux aplats, sont tendres et sa petite princesse à grosse tête amusante. Magdalena a écrit ici une histoire au texte extrêmement astucieux, chantant par son jeu de rimes et agréable à lire. Il faudra sans doute s'attendre à ce que les petits bouts le réclament à plusieurs reprises, pauvres parents ! Car quand on aime, on ne compte pas les lectures quand on est petits !

p1010030.jpg

********************************

LES AUTEURS

MAGDALENA!!!

auteur_1122.jpg

AUTEURE

http://minisites-charte.fr/sites/magdalena/

http://www.babelio.com/auteur/Magdalena-Guirao-Jullien/50124

magda-photo.jpg

GWEN KERAVAL!!!

 

Keraval-r.jpg

ILLUSTRATEUR

http://www.gwenkeraval.com/

http://www.babelio.com/auteur/Gwen-Keraval/50189

http://www.ricochet-jeunes.org/illustrateurs/recherche/3895-gwen-keraval

********************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://saxaoul.canalblog.com/archives/2014/08/28/30460469.html

http://lesmotsdelafin.wordpress.com/2014/08/28/la-princesse-tralala-une-histoire-qui-joue-avec-les-voyelles-magdalena-et-gwen-keraval/

Croquis-couve.jpg

********************************

D'AUTRES TITRES DES AUTEURES!!!

80326846_o.gif

51JBT0A88ML.jpg

51bCwY9RxfL__SX342_.jpg

http://lesmercredisdejulie.blogspot.fr/2013/08/je-suis-en-cp-tomes-1-2-et-3.html

39501477_9077190.jpg

518Ry5kZE8L.jpg

Histoires-de-princesses_ouvrage_large.jpg

Yoshka.jpg

couv_drole-de-planete.jpg

PLanete-p1.jpg

 

14:11 Publié dans Les PETITS Grignoteurs! 0-7 ANS | Commentaires (2) | Tags : album, mots, voyelles, princesse | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 07 septembre 2014

WILL ET WILL/ John GREEN ET DAVID LEVITHAN

 

 

roman, adolescence, amitié,amour,

 

GALLIMARD JEUNESSE

COLL.SCRIPTO

2011 (NOUVELLE COUV. 2014)

9782070632527

 A PARTIR DE 15 ANS ET +

 

Il est parfois des amitiés particulières,
de celles qu'on a pas choisi mais qui vous colle comme un aimant depuis l'enfance, vous êtes le noyau de son électron, c'est ainsi, pour le meilleur (très peu!) et pour le pire(le croit-on souvent!). Will est un ado très réservé, à l'humour caustique et percutant. Maura la gothique en a fait son meilleur ami depuis les petites classes et les amis ne devraient pas avoir de secrets l'un pour l'autre.
Comment faire partie plus intégrante de son univers, être l'ultime confidente ?
Une seule solution.
Chronologiquement, fouille discrète de petits cartables, récupération de journaux intimes, obtenir la combinaison du casier au collège, piratage de la boîte mail...
Mais Will ne souhaite exister que pour une personne, son ami secret Isaac. Des années d'échanges complices et de confidences, il est, il pense être..enfin, bref !
Un jardin secret qu'il ne souhaite en tout cas pas du tout partager avec cette poison de Maura qui se mêle de tout et se doute bien d'une amitié loin d'être exclusive.
Oui. Il est parfois des amitiés particulières.
De celles qu'on a choisi aussi, mais qui vous font rougir jusqu'aux oreilles, de celles qui prennent beaucoup de place dans votre espace et se substitue à votre air frais, mais que vous pardonnez grandement tout de même car sinon votre vie serait à défaut morne et plate.
Will est un ado cool, sympa, qui apprécie sa tranquillité mais se rêverait un peu plus rock n' roll pour se défendre de toute impression de personnalité ennuyeuse.
Depuis que Will a défendu Tiny pour qu'il fasse parti de l'équipe de foot lorsqu'ils étaient enfants, « Tiny »(petit) se pose comme un ange gardien pour son pote bienfaiteur au grand cœur. Tiny aime à ne jamais se prendre au sérieux du haut de son allure de grizzly géant, aime à décharger de la blague à l'humour noire en mitraillette ou démontrer des manifestations d'affection sur des banderoles ou au porte-voix.
Déroutant, Tiny a des plans royalement magistraux à mettre en œuvre cette année: 1- mettre sur pied son projet de comédie musicale, la « Tiny Dance et faire de Will sa star principale, 2- trouver le petit ami idéal, enfin, celui qui sera à la hauteur de son amour à donner. et 3- révéler à Will une évidence, lui et Jane sont fait pour être ensemble et il a 'ailleurs préparé le terrain.
Une dernière révélation que Will a du mal à gérer tant il est troublé par la personnalité de la jeune fille, jolie mais plus entière et vive que lui.
La vie peut-elle ressembler encore plus à un manège étourdissant ou à une attraction du grand Huit ?
Que se passera t-il lorsque Will Grayson à la poursuite d'Isaac et Will Grayson avec une fausse carte d'identité en main pour entrer dans un bar se rencontreront le même soir à Chicago ?
Ils se serreront les coudes dans leur malheur, tiens!
Cette année, la barre est haute !

: John Green nous régale totalement avec ces romans pour grands ados, parlant de choses de la vie, souvent sérieuses et graves, la maladie, la perte d'un être cher, les peines de cœur, la différence sous toutes ses formes mais qui finalement se démontrent surmontables à grand coups de joie de vivre amorcée par la rencontre vers l'autre,
Ce petit carpe diem pour grands ados (et « adulescents ») est servi avec style, en portion individuelle de plusieurs pages à partager par la suite, tant les situations, les répliques et le redoutable humour sarcastique nous arrachent des fous-rires constants qui font du bien chaque fois. Une distance qui permet de prendre de la hauteur sans se brûler les ailes. L'auteur la ménage, la contrôle chaque fois et réussit également à nous tirer des larmes de grandes émotions, qui font du bien aussi et ainsi le propos principal est abordé sous tous ces aspects.
D'un réalisme rendu loufoque, il réussit à parler à chacun sans que le bât blesse, un pauvre ado largué par toutes les Katherine de son existence, deux ados à la maladie incurable et qui vivent la romance la plus mémorable ou ici, deux ados ayant le même nom et prénom qui vont confronter leur deux destins de morne vie -du moins le croient-ils-.
Avec cette histoire à quatre mains, les deux autres étant celles de David Lévithan, nous avons la double histoire de deux ados qui préfèrent rester dans l'ombre mais cherchent désespérément la lumière d'une vie pleine de bonnes surprises. Ce qui peut parler à tous. le même nom et prénom des personnages donne le ton et permet ainsi de lier par avance les deux personnages, il est évident qu'à un moment il faut qu'ils se rencontrent. La notion très romantique et légendaire de destin entre en jeu mais force est de constater que les héros de Green tendent toujours à le forcer car la vie est courte et il faut la vivre pleinement dans chacun de ses romans. Maura et Tiny se montrent chacun à leur manière des anges gardiens d'amitié, la réalité n'apparaissant pas clairement au début, les deux arborant une aura de calamité, deux bons « boulets » que se traînent les deux Will mais sans qui il ne serait rien passé si il n'avait pas forcé leur « tranquillité » choisie.
Ces deux personnages, l'un exubérant et haut en couleurs, l'autre gothique et aussi intrusive que la maman « juive » des bonnes blagues populaires, font bêtises sur irrévérences, mettant finalement de l'épaisseur à la vie toute plate des Will Grayson.
Les chamailleries permanentes entre chiens et chats, deux personnalités que tout oppose, rendent les deux récits attachants, drôles et donnent de la relativité aux peines, grandes et petites, sans les ignorer.
Les deux auteurs réussissent également à donner de la normalité à l'homosexualité, Tiny le gros « nounours » d'amour et le second Will encore tranquillement dans son « placard », font partis du paysage sans que cela devienne le sujet central pour autant sur l'ensemble du roman. L'élément, grâce aux deux histoires qui alternent à chaque chapitre au début, se placent en premier plan et dernier et chacun cherche de la même façon son chat, Will, Will, Jane, Tiny, Maura.
L'autre Will ne sait pas à quoi ressemble l'amour et le reste, il ne se sent pas prêt mais il craint de « rater son train ». de nature très « cool » mais pas dilettante, le premier Will n'est pas à l'aise avec l'action, les effusions de grands sentiments mais il n'hésite pas un instant à intervenir lorsque la situation l'exige en grand défenseur insoupçonnable. Il récolte donc un grand et énorme pote pour la vie qui occupe l'ensemble de la scène qu'il laisse volontiers et à son grand damne , il se trouve souvent sous les projecteurs des regards, Tiny excellant dans l'art du happening grand public.
Le langage, parfois libre et cru, et certains éléments peuvent réserver ce roman à un public de grands ados avertis.
« Will et Will » est un petit bijou entre les autres déjà servi par l'un des auteurs.

A consommer sans modération.

roman, adolescence, amitié,amour,

*************************

LES AUTEURS

JOHN GREEN ET DAVID LEVITHAN

willgrayson_authors_header__span.jpg

http://foreveryoungadult.com/2010/04/13/swimfannery-101-with-john-green-david-levithan/

willgrayson_crowd1.jpg

http://www.babelio.com/auteur/John-Green/45593

http://davidlevithan.com/

*************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.lirado.com/will-will-de-john-green-et-david-levithan/

http://onlitplusfort.skyrock.com/2985136859-WILL-&-WILL-de-John-Green-et-David-Levithan.html

http://sweet-madness.hautetfort.com/archive/2012/03/08/will-will-john-green-et-david-levithan.html

http://heuresdefantasia.canalblog.com/archives/2011/04/15/20877816.html

http://perduedansleslivres.blogspot.fr/2011/03/will-will-john-green-david-levithan.html

************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

le+th%25C3%25A9oreme+des+katherine.jpg

NATHAN

COLL. GRAND FORMAT

2012

2092537091

A PARTIR DE 15 ANS

"Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy et surtout pas Catherine, mais KATHERINE. Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.

 

: Ce roman pour adolescents dénotera des autres à plusieurs titres, pour son orientation masculine, son écriture et ses situations à tribulations extravagantes comme la littérature américaine peut en apprécier le genre. "Le théorème des Katherine" est un roman écrit par un homme et présentant le monde amoureux masculin dans l'adolescence, ce qui est rare. Les garçons dévoreront plus facilement des oeuvres de l'imaginaire que des textes sur ce sentiment amoureux. Et bien là, ils auront enfin une proposition qui leur ressemble si besoin est, et ça, c'est original. Aussi les filles pourront apprécier de jeter un oeil curieux "aux vestiaires" de leurs petits coeurs et s'attendrirent de leurs questionnements les concernant.

Certaines lectrices ne seront pas forcément séduites par cette écriture potache- bienvenue dans le monde des garçons, mesmoiselles!, surfant sur les clichés communautaristes tant appréciés des caustiques Stand-Up Outre-Atlantique, l'association d'un juif et d'un arabe dans cette escapade atteste de la marque de fabrique. Cependant, l'ambiance est loin d'être lourde et nous profitons réellement sans déplaisir de ce duo improbable qui se "piquent" de répliques ironiques et s'apprécient à la vie à la mort. C'est aussi une histoire d'amitié longue et solide.

John Green a su proposer une alternative valable face à la recrudescence de romans pour filles du genre. L'auteur imagine un pauvre "loser", à l'instar de beaucoup de jeunes adolescents "boutonneux" et "puceaux", vous me le pardonnerez, qui à cet âge attendent aussi de décrocher leur bonne étoile avec la fille de leur rêve (mais n'en parle pas!). L'approche est en effet très masculine dans la façon de percevoir la relation, plus cérébrale et théorique qu'émotionnelle, crédible, même si le trait est forcée volontairement avec la nature surdouée de Colin, afin de présenter cet angle de vue des garçons "in Love". John Green expose la difficulté des garçons a comprendre les filles dans l'acte même de ce génie désespéré qui cherche l'astuce qui pourrait le rendre irrésistible auprès de ses futures conquêtes.

Dans sa singularité, Colin Singleton ne comprend pas ce qui l'isole du monde ( attention jeu de mots voulu!! singularité, single=célibataire, Singleton), ce qui a échoué dans toutes ses dix-neuf approches de la relation amoureuse. Une incompréhension dans laquelle nombres de jeunes tout court se retrouveront probablement dans l'échec et l'assumation d'une image de vilain petit canard aux yeux des autres comme à cet âge. Hassan fait d'ailleurs référence à ses complexes sur ses excès de poids et sa gêne à se montrer torse nu devant ses copains. Cela ne l'empêchera pas non plus au final de trouver l'amour grâce à sa personnalité enjouée et caustique.

Cela offre une perspective réaliste et moins fantasmée de la relation. Exit les princes charmants et adonis aux corps parfaits, pour faire connaissance avec un duo de copains vraiment sympathiques, tels que les jeunes filles pourraient en rencontrer dans la vraie vie du lycée, pour qui saurait se laisser séduire par des personnalités naturelles et attachantes. Non, le terme "attachant" n'est pas uniquement réservé qu'à l'usage de la race canine mais aussi à l'amour vrai, celui qui fait fi des apparences et embrasse l'imperfection comme un charme. Colin "Roméo" trouvera sa "Juliette" -pas une Katherine"- en la personne d'une jeune adolescente qui aimerait au contraire se tenir dans l'ombre par réserve. Comme quoi la vie est bien faite!

Colin se révélera finalement l'homme charmant et exceptionnel qu'il rêve d'être, apprenant enfin à s'aimer lui-même et cessant de vouloir impressionner son entourage de peur d'être abandonner. Une assurance donc à la clé! Il mettra un peu son ordinateur de cerveau de côté et poussera son instinct vers l'inconnu, inconnue avec un e"" puisqu'elle s'appelle Lindsay. Un joli calcul qui séduira au final les deux lectorats, filles et garçons.

************************************

ADAPTE AU GRAND ECRAN!!!

nos-etoiles-contraires-affiche-12617.jpeg

 

affiche.jpg

ET TANT D'AUTRES!!!

Trois-romans-de-John-Green_gj_big_image.png

 

18:25 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, adolescence, amitié, amour | | |  Facebook | |  Imprimer

samedi, 06 septembre 2014

RUSH, CONTRAT#2:NUIT NOIRE/ PHILIPP GWYNNE

 

roman,adolescents,action,mafia

CASTERMAN

2014

9782203084551

A PARTIR DE 15 ANS

"A la table voisine, une famille prenait le petit déjeuner: un couple et leur fille, qui devait avoir mon âge.

Elle était belle. Dans le genre d'imogen...

- Je veux un Styxx samedi soir pour mon anniversaire. Je veux un Cerberus.

- Un quoi? demanda la mère d'Anna.

- C'est un téléphone portable, maman...

Mais, ma chérie, on vient juste de t'en acheter un nouveau, objecta son père.

-Nous ferions mieux d'aller, lâcha la mère d'Anna après avoir jeté un coup d'oeil à la ronde.

- Sois raisonnable, ma puce. Comment veux-tu qu'on te trouve ce téléphone, puisqu'il n'existe pas?

-Grâce à lui! s'écria Anna.

La jeune fille pointait du doigt Dom' assis dans le restaurant

et il venait de l'entendre.

Pourquoi Hound le détective voulait lui aussi mettre la main sur ce téléphone révolutionnaire dont la sortie restait presque une légende?

Pourquoi la Dette en avait elle-aussi besoin?

Pourquoi depuis le jour de ses quinze ans Dom' a t-il l'impression d'être piégé dans une mortelle caméra cachée?

Toujours est-il que le jeune adolescent devra se montrer le plus doué dans cette course au téléphone si il veut continuer de courir sur ces deux jambes.

Run, baby, run...

 

 

: Le tome3 reste tout aussi déroutant que les deux précédents il vient conforter l'idée d'un plan final qui reste dans l'ombre pour l'instant, autant que les fameux commanditaires de la Dette mafieuse et qui donne tout son sens à cette course inlassable et effrénée.

Dominic Silvagni se pose à contrario de son grand-père qui y laissa une jambe, comme l'élu, par son endurance. Au fur et à mesure qu'il réussit chaque épreuve virtuellement impossible pour son âge, fixée par la Dette, il s'endurcit mais conserve des valeurs humaines bien ancrées. Ces missions, dont l'enjeu est sa propre vie ou une de ses jambes, ressemblent à des caprices absurdes dont il pourrait ressortir que la Dette prend le malin plaisir à marquer sa puissance sur ceux qui ne les prennent pas au sérieux. Toutefois, même si nous avons l'impression d'être comme Dom', balloté en tous sens et mené à l'aveugle, le puzzle mortel se met doucement en place, chaque élément collecté, emboîté l'un à l'autre, commence à profiler des possibilités de grands crimes du siècle par informatique et talents de l'évasion. Au fur et à mesure des tomes, Dom se montre, grâce aux conseils de sa grande soeur geek et à son insu, un hacker de plus en plus expérimenté. Tout semble possible pour qui sait y faire apparemment.

En tout cas, l'émotion reste présente, Dom' abandonnant peu à peu l'idée d'avoir une scolarité ordinaire, mettant en péril son amorce de relation amoureuse avec sa meilleure amie Imogen, ses espoirs de compétitions sportives et jalousant presque la vie toute simple de ses frères et soeurs. 

L'auteur Phillip Gwynne multiplie les personnages secondaires, certains réapparaissent dans le paysage et semble engagé dans le jeu plus que l'on pourrait le croire, comme l'homme au bandana qui agressa le jeune Tristan par exemple ou même le véreux Hound le détective.

Dom' ne tombe pas dans la paranoïa certe facile et pourtant, il y aurait de quoi.

Beaucoup, jusqu'à sa propre famille, distille une attitude curieuse, incongrue dans la normalité ordinaire. Ils affiche un silence éloquent à coups de regards entendus à son égard, bien différent de son entourage, l'ambiance dure et sans sentiment la "Camora" -loi du silence mafieuse- qui lui fait dire que lui n'est plus un enfant et que même ses parents ne sauraient le protéger. L'auteur Phillip Gwynne ménage la chèvre et le chou, essaye de satisfaire les amateurs de bonnes scènes d'action et les frileux des scènes trop violentes, en éludant avec astuce par raccourcis, euphémisme ou par humour toute violence gratuite et dérangeante, sans édulcorer toutefois le récit.

Prenante et haletante, une série à ne pas prendre en cours!

 

*******************************

L'AUTEUR

PHILLIP GWYNNE

Phillip+Gwynne+credit+Anne-Cecile+Esteve_1.JPG

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/11476-phillip-gwynne

439816795_640.jpg

http://vimeo.com/67782316

http://www.rush-lelivre.fr/

 

******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

*******************************

 

DECOUVREZ LE TOME 2!!!

Nuit+noire.png

CASTERMAN

2014

9782203084476

A PARTIR DE 15 ANS

 

Des hommes en cuir noir de nouveau aux trousses, Dom se réveille dans un milieu hospitalier.

 

Ouf ! Enfin, qui peut savoir ?

 

Pourquoi les hommes de la Dette l'auraient poursuivi et emmené en lieu sûr ?

 

Il avait pourtant fait ce qu'ils lui avaient demandé ?

 

Un deuxième contrat l'attend et Dominique est déjà las de ce jeu de fou qui enchaîne les membres masculins de sa famille dès leur quinze ans à une organisation mafieuse qui ne supporte pas les mauvais payeurs. Pourquoi l'avoir emmené dans une clinique si ce n'était pour lui donner un petit avertissement à son insubordination latente?

 

Dom et son grand-père auront un véritable air de famille notable, une jambe en moins.

 

Sauve qui peut !

 

Dom pique un nouveau sprint hors d'atteinte afin d'y voir clair. Il ne réalise pas encore que les klaxons sur la route l'acclament à son passage.

 

Non, Dom n'a pas battu un record de vitesse.

 

Oui, Dom a perdu son seul vêtement, une petite serviette de bain et il est nu comme un ver.

 

La vie est dure et très injuste après quinze ans pour les Silvagni.

 

 

 

: Dominique Silvagni est reparti de nouveau pour une course dont il ne voit pas encore la véritable issue.

 

En effet, une nouvelle semonce est lancée de la part de la mystérieuse organisation la Dette et n'appelle toujours aucun refus, aucun échec.

 

Comme un boulet malfaisant qui lui colle aux « basques » et le cloue au sol, la Dette continue de compliquer sa vie d'adolescent bien que le jeune homme est, par une fois, tenté de se débarrasser de l'ordinateur qui distribue les missives sibyllines.

 

En vain.

 

Nouveau tome, nouvelle mission, le jour j demandée, plonger la ville entière dans l'obscurité la plus totale.

 

Si les objectifs ne se jugent pas comme aussi mortes que le refus, les actions commandités ont toujours une saveur de mission impossible à échelle de simple adolescent ordinaire, riche et insouciant.

 

Dominique va devoir trouver le moyen de pénétrer une centrale, les conséquences lui incombant seul et sans en connaître la fin réelle.

 

Une bonne dose d'adrénaline et de stress. Ce volume ne nous révèle pas ce qu'il est advenu du pauvre voleur Otto du tome1, comme si les éléments devaient s'imbriquer comme un puzzle dont le vrai dessein devrait se révéler la dette entièrement réglée.

 

Le suspens reste en partie entier donc, s'ajoute d'autres éléments de temps forts-l'enlèvement de la petite sœur d' Otto Zolton-Bander -, de nouvelles interrogations_le père de Dom parle parfaitement la langue des mafieux siciliens bien qu'ayant nier le comprendre- et plus Dom tente de se confier à sa meilleure amie Imogène, plus celle-ci prend ses distances. Le triangle amoureux s'impose plus clairement encore, entre eux et l'insupportable Tristan sorti du coma.

 

Dom va devoir apprendre l'endurance et prendre sa revanche sur ces compétitions sportives à défaut d'avoir le contrôle de sa vie.

 

Ma préférence va au premier mais encore un ou deux tomes et la série devrait vraiment gagner en épaisseur.

 

« Run, Baby Run ! »

 

******************************

QUAND DISENT LES AUTRES!!!

http://totalybrune.canalblog.com/archives/2014/05/09/29832216.html

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2014/05/nuit-noire-de-phillip-gwynne-rush-2.html

 ******************************

 

COMMENCEZ PAR LA MISSION 1!!!

Rush1DettedeSang.png

CASTERMAN

2014

9782203084469

A PARTIR DE 15 ANS

 

Dominique Silvagni vient d'avoir quinze ans et il se serait bien cassé une jambe plutôt que d'accepter son cadeau d'anniversaire.

 

Une mauvaise plaisanterie ? Absolument pas.

 

De marbre face à son incompréhension, son père et son grand-père lui révèle la dette léguée de père en fils, qui coûta d'ailleurs sa jambe à son grand-père Gus à son âge.

 

Donc la jambe cassée, on oublie.

 

Il lui faudra bien ses deux jambes, à Dom, pour exécuter son contrat dans les plus brefs délais, effectuer le « rush » de sa vie.

 

Dom est en plein entraînement d'athlétisme, il court, essaie de se dépasser, d'être le meilleur.

 

Être le meilleur, il faudra l'être car son premier contrat secret vaut pas mal de dollars et il y a du monde sur le coup.

 

Il ne faut pas décevoir la Dette, la 'Ndrangheta, une mafia italienne dont faisait partie un lointain ancêtre qui immigra en Australie pour lui échapper.

 

Mais nul ne lui échappe et ses descendants mâles doivent à présent s'acquitter de six traites, six missions au profit de l'organisation à leur quinze ans pour rembourser la liberté de l'ancêtre.

 

Se remettant de la révélation et du marquage au fer, « pagado », appliqué sur chacun des débiteurs Silvagni, Dom se fait inviter chez un camarade de classe, l'arrogant Tristan, sur une île près des côtes australiennes pour les vacances scolaires. Ce qui lui permettra d'en savoir plus sur sa dette. Le lieu, zone de villégiatures de grosses fortunes, est le terrain de jeu d'un personnage aussi jeune que lui et très recherché, robin des bois moderne qui fait tournée la police en ridicule et dont les exploits impossibles sont idolâtrés par tous les adolescents via les réseaux sociaux.

 

Chaperonnant ainsi sa meilleure amie Imogen convoitée par le vil Tristan, qui n'a qu'une idée en tête, épinglée la belle sur son tableau de chasse, Dom devra dès que possible damner le pion des chasseurs de prime, de la police et de l'enquêteur qui faillit capturer le célèbre Zolt, être le plus malin et le premier à attraper le jeune voleur pour le livrer à la Dette.

 

Dom se sentira le courage et l'audace de faire comme son père, faire ce qui doit être fait au nom de la famille.

 

 

 

: Le tome 1 de « Rush » de Phillip Gwynne pose l'histoire et croise la petite histoire et la grande histoire de la série, intrigue adolescente avec un possible triangle amoureux – Dom, Imogen, Tristan- et l'histoire mafieuse de la fameuse dette.

 

Dominique a du mal à réaliser ce qui l'attend, quoi de plus normal. Il est jeune, faisant parti d'un gotha de riches familles australiennes, insouciant, ivre de vitesse et de liberté. Le jeune adolescent est condamné à devenir la main de criminels malgré lui.

 

Dominique senior, l'ancêtre, contracta la dette afin de libérer ses descendants de ces activités dangereuses, le choix de la liberté à un dur prix et un goût amer.

 

Entre l'expérience du père et du grand-père, Dom comprend vite qu'il devra rapidement devenir un homme.

 

Si ce premier tome n'est dans l'ensemble pas aussi trépident et vif qu'un « CHERUB » de Robert Muchamore ou un « EFFACES » de Bertrand Puard, il promet de bons moments certainement à venir, le rythme s'intensifiant dès la rencontre avec Zolt, brave gars acrobate et sympathique, voleur de voitures de sport et d'avions de luxe. Vers l'issue, les balles fusent et on roule à plein gaz.

 

Le second tome devrait nous en apprendre probablement d'avantage sur les dettes réalisées par le père, mystérieux, moins tendre et plus tranchée dans son attitude.

 

On suppose peut-être par ses paroles qu'enlever une vie humaine n'est pas une option à exclure pour remplir sa dette le cas échéant. Tuer ou être tuer.

 

Peut-être Dom devra t-il prendre ses propres décisions et fixer ses propres limites.

 

Le deuxième tome devrait nous révéler aussi si Imogen découvre le secret de Dom et si elle se décide à voir clair dans le jeu d'enjôleur de Tristan, vulgaire Casanova un peu brute qui se fait passer pour un ange.

 

Une lecture qui se suit bien et devrait prendre de l'épaisseur par la suite.

 

A découvrir.

Debt.jpg

 

 

 

**********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://jelistulisillit.wordpress.com/2014/02/03/rush-tome-1-dette-de-sang-de-philip-gwynne-12-mars-2014/

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2014/03/dette-de-sang-de-phillip-gwynne-rush-1.html

**********************

AUTRES SERIES ADO' PLEINES D'ACTIONS ET DE CASCADES!!!

9782013221658.jpg

AU GRAND ECRAN, EN 2006

logo_12314.jpg

cherub-tome-1-100-jours-en-enfer.jpeg

http://www.cherubcampus.fr/

Nouveau, la BD!!!

cherubcouvbd.jpg

100-jours-en-enfer-2.JPG

Verso_162091.jpg

18:17 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, adolescents, action, mafia | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 04 septembre 2014

SCARLETT MENE L'ENQUETE/ FLEUR HITCHCOCK

roman, vol, justice, amitié, réputation

FLAMMARION

2014

9782081308138

A PARTIR DE 12 ANS

 

« Chère Scarlett... »

Cela commençait juste ainsi,

comme une lettre d'un aimé à un proche entre autre,

.sauf que le père de Scarlett n'est plus à présent de ce monde et qu'il emporte avec lui nombre de secrets qui valent de l'or ou sont durs comme le diamant.

L'année de ses onze ans, Scarlett reçoit une boîte appartenant à son père, ancien détenu défunt, cambrioleur de renom à la réputation sans pareil et dont aucune serrure ne savait résister.

Clic, clac !

Le cœur de Scarlett se libère des petites peines qui lui pesait tant,

la boîte libère ses petits secrets chéris, la jeune enfant apprend alors que son père était un voleur œuvrant pour le gouvernement.

Personne n'en saura rien, hélas, secret défense oblige.

Mais Scarlett fait fi de la mauvaise réputation désormais, des phrases de trop de la directrice de l'école, de la professeur de sport, assez grande pour saisir la vérité, elle saura garder précieusement les secrets qui n'ont pas de prix.

Personne ne saura si les multiples légendes des fameux diamants volés au nez et à la barbe de ses possesseurs mécréants se seront avérées aussi vrais que le soleil brille.

Pourtant, le voleur au grand cœur laisse à sa jeune Scarlett bien plus qu'une lettre.

une énigme à résoudre, une trousse de clé passe-partout et une réputation à tenir.

Du moins, c'est ainsi que Scarlett pense franchir le cap de l'enfance et respecter la volonté de son père,

jouer les Robin des bois au grand cœur afin d'entretenir la fier mémoire du chat noir détrousseur d'injustice.

Première mission d'entraînement : libérer les manchots du zoo dont le petit enclos trop étroit représente une torture honteuse et ouvertement servie au public ! Pffff!!!

Clic et clac, feront les portes du Zoo

Du haut de ses onze ans, le petite ado devra demander de l'aide. Pourquoi pas à sa cousine Ellie, tiens ? Les filles de policier, ça peut servir !

003.JPG

: Pour commencer cette chronique, il est à espérer que ce volume donnera suite à une série, 

tellement les personnages attachants et le décor planté peuvent être favorables à d'autres aventures tout aussi cocasses et tendres que celle-ci. D'autant plus que le roman fait la part belle à la révélation du passé du père de Scarlett et à un temps d'acceptation nécessaire pour digérer la vérité à sa façon, éclipsant un peu l'intrigue du trésor caché, comme une mise en place volontairement ménagée afin de se lancer après dans la cambriole, dans la joie et l'amour de la justice.

Les deux crapules qui suivent Scarlett et Ellie font aisément penser à l'oncle infâme des Enfants Baudelaire ou aux Oncle et Tante de Harry Potter, grossièrement et ridiculement brossés, caricatures

de la grossièreté dans leurs habits de cruelle comique comédie.

Cette aventure est donc le récit initiatique d'une jeune fille qui apprend que le pire des voleurs 

est en fait le meilleur des héros mais que personne ne le saura et qu'il faudra supporter les éternels doigts pointés, jugement et de railleries. Demandant des comptes à sa mère et à son oncle Derek, policier et père de Ellie, Scarlett trouvera néanmoins le soutien d'une famille soudée et plus qu'aimante. Ellie n'étant pas la plus populaire des collégienne-bien au contraire- se montrera une alliée précieuse et une bonne confidente. Scarlett fera sa part également, en la protégeant du gang des Pestes du collège

et autres Melissa belles et populaires, car être fille de policier représente un sujet de plaisanteries tout aussi cruellement délicieux que d'être fille de voleur.

Du haut de leur jeune adolescence, les deux jeunes filles se débrouillent pour que justice soit faite selon leur bon cœur et leur perception des choses, la vérité et la réalité se montrent parfois plus complexes et le duo grandira de ses bonnes volontés et de ses petites bêtises- les manchots et les médias s'en rappelleront-.

Si le titre original semblait plus indiqué, « Dear Scarlett », sur les trois quart de l'aventure tant dans le fond que le ton, le titre français prend vite le relais avant que l'on oublie qu'il reste un trésor à trouver avant que la tendresse nous étreigne tellement au point de l'oublier.

 

Vite, une suite, Dear Scarlett !

image.php?image=1711.jpg&width=460

**************************

FLEUR HITCHCOCK

Local_Morsels_March_2013_047-200x300.jpg

 

L'AUTEURE!!!

http://www.babelio.com/auteur/Hitchcock-Fleur/323843

Local_Morsels_March_2013_017-300x200.jpg

**************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://mya.books.over-blog.com/article-scarlett-mene-l-enquete-fleur-hitchcock-124485638.html

http://butinerdelivresenlivres.blogspot.fr/2014/09/scarlett-mene-lenquete.html

http://www.bebefroc.com/bon-plan/scarlett-mene-lenquete

 

dear_scarlet.jpg

 

16:57 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, vol, justice, amitié, réputation | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 01 septembre 2014

LA TÊTE EN VACANCES/ VINCENT CUVELLIER ET ILLUSTRE PAR ANNE LAVAL

tete-vacances-1407351-616x0.jpg

ACTE SUD JUNIOR

2013

9782330022143

A PARTIR DE 6 ANS ET +

 

«  On s 'est tous fait des bisous et on s'est dit, comme tous les matins depuis deux mois :

Bon, on fait quoi aujourd'hui ?

Papa a baillé et a répondu...

Je sais pas, y a qu'à aller à l'école, tiens, c'est la rentrée...le ciel est dégagé.

Et on est sortis tous les deux, pendant que maman et ma sœur continuaient à se mettre de la crème solaire partout. »

La douche venait d'emporter un peu de la bonne odeur de mer par son siphon mais le petit garçon en garda un peu, les pieds avaient gardé le souvenir des grains de sable fin en foulant le sol vers la cuisine et ses petits déjeuners chauds. Pas de d'étoile de mer ni de poissons colorés nageant dans son chocolat au cacao.

Il avait du mal à lâcher son oreiller sa bouée sur laquelle il a posé sa tête et ses rêves jusqu'au petit matin.

Dehors, sur le chemin de l'école et du travail de papa, les cravates volent au vent, loin du grand large, les voitures filent aussi vite que les voiliers.

Certains n'ont probablement pas cessé de se passer un peu de crème solaire comme toute la famille et avec la maîtresse, on s'est mis en maillot de bain et nous nous sommes allongés dans les herbes folles. Elle avait repoussé au lendemain les habits de rentrée et lui a mis d'ailleurs 20 sur 20 après avoir demandé si il n'avait pas oublié de faire ses devoirs.

Que c'est bon, la tête encore dans les vacances...

extrait-1-La-tete-en-vacances1.jpg

: « La tête dans les vacances » est un album délicieusement onirique, une ode dans les images et les mots au plaisir de l'évasion proprement et littéralement.

Nous nous sentons imprégné de ce plaisir commun du repos sous le ciel bleu, les effluves marines chatouillant nos narines, le sable nous chatouillant les doigts de pieds, les cris de joies nous arrivant portés par le petit vent...

maitresse.jpg

La tête dans les vacances, le petit garçon de l'histoire transforme sa journée de rentrée, ses journées au bord de mer se confondant avec son quotidien. Sans se montrer démonstratif, Anne Laval nous laisse des éléments dans ses décors qui nous permettent d'avoir une prise sur la réalité et distinguer le vrai du faux.

La-t%C3%AAte-en-vacances-1-Actes-sud-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Un joli filet d'humour tricoté par les auteurs et dans lequel nous nous laissons prendre volontiers par le décalage imaginé par ce petit garçon malicieux et visiblement rechigne un peu à reprendre le chemin de l'école. Ce faux est tout simplement enivrant, envoûtant et ce aussi grâce à la poésie de l'écriture de Vincent Cuvellier.

La-t%C3%AAte-en-vacances-2-Actes-sud-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Une véritable magie qui opère et permettra à chaque jeune lecteur de prolonger les bons moments passé avec papa, maman, les cousins et les autres.

De quoi appréhender la rentrée avec plaisir et une douce nostalgie.

9782330022143_9_4.jpg

******************

VINCENT CUVELLIER 

 

AVT_Vincent-Cuvellier_4354.jpeg

 

L'AUTEUR!!!

http://www.babelio.com/auteur/Vincent-Cuvellier/22525

http://www.ac-grenoble.fr/college/isle.vienne/articles.php?lng=fr&pg=1376

 

cuvellier5.jpg

 

ANNE LAVAL

 

AVT_Anne-Laval_5343.pjpeg

 

ILLUSTRATRICE

http://annedessine.free.fr/

http://www.babelio.com/auteur/Anne-Laval/88705

 

1_roman-foret2.jpg

 

 

1_maison-jungle.jpg

 

**********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2013/10/05/trois-albums-pour-prolonger-lete/

http://www.leslecturesdeliyah.com/la-tete-en-vacances-vincent-cuvellier-et-anne-laval/

 

 

 

http://www.soupedelespace.fr/leblog/la-tete-en-vacances-vincent-cuvellier-anne-laval/

1_vitrine1.jpg

********************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

 

EMILE SE DEGUISE/ Vincent CUVELLIER et illustré par Ronan BADEL

 

 

Emile3.jpg

GALLIMARD JEUNESSE

GIBOULEES HORS SERIE

2013

9782070651146

A PARTIR DE 6 ANS

Et bien quoi, Emile?

Le déguisement de tomate géante était très bien l'an passé!

Oui, très bien, comme tu le dis si bien "l'an passé? Et pourquoi pas l'année d'avant?".

Innovons donc.

Farfouillons, farfouillons, trouvons l'inspiration.

Que nous réserve la malle à malice?

Un déguisement de Batman? De chevalier? D'agent secret?

Non! Bien mieux! Emile a une idée géniale!

Emile se déguisera cette année en Monsieur Ferber!!!!

C'est le fin du fin du déguisement. Il va vous le prouver.

 

 

 

: Que dire de plus? La chronique précédente avec l'épisode de la chauve-souris résumait assez bien toute la fantaisie et l'humour qui rythme les petites aventures de ce petit garçon imaginatif, turbulent et délicieusement boudeur.

 

A chaque histoire, notre Emile se surpasse dans l'animation du quotidien, y mettant des couleurs et en général, on le comprend, les parents voient rouge.

 

Le texte de Vincent Cuvellier rivalise d'humour avec l'image offerte par Ronan Badel de cette imagination folle et sauvage de l'enfance. C'est fin, un brin absurde et bien vu.

 

Ces multiples interrogations, tribulations soumises à une voix off forte de raison qui est au bord de l'impatience par tant d'absurdité nous rappelle la belle époque de La Noiraude, grande inquiète des séries animées.

 

 Allez pour le plaisir!

 


 

 

****************************

 

EmilePlatre.jpg

 

GALLIMARD JEUNESSE

 

GIBOULEES HORS SERIE

 

2012

 

2070648354

 

A PARTIR DE 6 ANS

 

Non Emile, tu n'auras pas de chauve-souris, c'est comme ça et pas autrement !

 

Les chauve-souris ne vivent pas dans des maisons mais dans des grottes. Même si nous fermons les rideaux, nous ne vivrons pas dans le noir pour adopter une chauve-souris.

 

C'est comme ça et pas autrement.

 

Comment ?

 

Tu veux aussi un plâtre ?

 

Ah mais non ! Le plâtre, en effet, cela fait plaisir aux copains, ils peuvent dessiner ou griffonner dessus mais pour avoir un plâtre, il faut être blessé.

 

Tu ne voudrais pas te blesser, n'est ce pas Emile ?

 

Pfffff, dur dur d'être un parent. Dur dur d'être un petit Emile pleins d'envies !

 

: La série des albums d'Emile est tendre et très drôle. Les parents et les enfants retrouveront l'espièglerie et l'amusante innocence des plus jeunes, intarissables d'envies farfelues et parfois peu réalisables, l'entrevue parents-enfants se concluant par l'éternel « - Mais pourquoi ? - Parce que je l'ai dit et c'est comme ça !» plus une bouderie.

 

 

 

emile-veut-une-chauve-souris.jpg

 

 

 

71892085.jpg

 

Là-dessus, Vincent Cuvelier n'a rien oublié, notre Emile fronce les sourcils, se frotte les narines, réfléchit à une nouvelle idée de cadeau et en général, ce n'est pas banalement un chien, évidement, l'imagination des petits regorge de fantaisies beaucoup plus « cools »qui épateront les copains.

 

Emile fait l'article de sa demande en nous démontrant que tout est possible et enfin une voix off- différente de la voix extérieure- vient remettre le petit Emile sur la voie de la raison d'une voix pleine de fermeté, on devine l'intervention du parents soudain. Claquement de doigt, retour à la réalité. Mais, Emile a plus d'une idée dans sa petite tête. C'est chouette d'être un enfant, dis donc !

 

Des petits formats à lire et relire!

 

9782070644254FS.gif

 

emile-est-invisible-.jpg

 

CVT_mile-fait-la-fete_3116.jpeg

 

************************

L'illustrateur

RONAN BADEL!!!

1.jpg

 

http://www.babelio.com/auteur/Ronan-Badel/66811

 

jeudi, 28 août 2014

LES DEMOISELLES DES HAUTS-VENTS/ YAËL HASSAN

9782210960305.jpg

MAGNARD JEUNESSE

2014

9782210960305

A PARTIR DE 12 ANS ET +

 

Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

Qu'un époux, Jean, qui larmoie, qu'une famille de petites sœurs en émoi ?

Rien que vous ne sachiez déjà,

chère Charlotte, pauvre Émilie 

Les dons de vue exceptionnels de la jeune Anne ne lui révèle rien du mystère qui fît partir leur cercle familiale subitement à la dérive, comme un bateau  ivre sous la tempête.

Mère, chère Mère, où es-tu ? 

Après quel souvenir cours-tu ?

Marie s'est enfui un beau jour, ne laissant ni mot, ni explication, que l'ombre d'un chagrin sur les siens.

Pour sa sécurité, Marie a toujours interdit à la petite Anne d'exploiter ses visions. Peut-être lui auraient elles permis de la retrouver, de comprendre son départ.

Secouées, ballottées, les trois sœurs qui ont héritée des patronymes des sœurs écrivains Brönte, Charlotte, quinze ans, Anne, treize ans, Émilie, onze ans, tiennent bon la barre et accepte bon gré malgré d'être confiées à un grand-père et une grand-mère qu'ils ne connaissent ni d'Eve ni d'Adam, le temps que leur père retrouve la trace de Marie.

Les trois filles font alors connaissance avec le passé de leur mère dans cette maison de Bretagne des Hauts-Vents, logeant dans sa chambre, se faisant aimer des gens qui l'ont vu naître et grandir comme la brave cuisinière « Betsy », sa meilleure d'enfance Élise, dissipant ainsi peu à peu le voile qui couvre un passé familial un peu particulier, rempli de secrets.

Gladys, la grand-mère, est froide, directive, glaciale.

Bertrand, le grand-père, préfère la compagnie des autres et du jardin à celle de son épouse. Le silence meuble leurs conversations invisibles pleines de rancœurs

Émilie va faire la connaissance de Bastien, le petit-fils de Betsy et trouver une nouvelle cabane de jeu.

Anne va se lier à Gaëlle, la sœur de Bastien, et continuer à s'adonner à ses passions, le dessin et la photo.

Charlotte continue de se remplir des lettres, journaux intimes et photos souvenirs de sa mère. Incroyable ! Jadis, Marie a abandonné son promis de Bretagne, Hughes, a tourné le dos à ses parents et s'est enfuit de la maison pour rejoindre son véritable amour, leur père.

Les trois sœurs vont être un véritable rayon de soleil retrouvé dans cette grande maison du silence où les fantômes vont s'exprimer, peu à peu.

Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

 

: Quel plaisir non contenu de retrouver l'auteure Yaël Hassan pour qui ce blog porte une affection littéraire toute particulière. Tout en revenant sur des thèmes qui lui sont chers, les relations générationnels et le poids du secret, forte est cette constatation pour avoir emprunté de multiples chemins tracés par son écriture, l'auteure arrive toujours à se renouveler et à créer ici une émotion toute nouvelle dans son univers.

L'illustration de couverture de Pierre Mornet colle parfaitement à ce sentiment d'amertume, de triste nostalgie, de joie douce amère autour du passé et des liens filiaux, déjà exploités par l'illustrateur et qui nous enveloppe tout du long.

Pierre Mornet marque également la couverture d'un esprit romantique, un ton passionné, propice à la rêverie, volontairement choisis par Yaël Hassan, citant d'ailleurs les sœurs Brönte et leur célèbre drame amoureux des « Hauts de Hurlevent » à différents endroits.

« Les demoiselles des Hauts-Vents » est un véritable drame familial et le départ de Marie va, un terrible mal pour un bien, permettre de renouer avec le passé, le déterrer pour l'enterrer dignement, raccommoder la déchirure et faire face aux élans de son cœur qui ne lâchent jamais.

Un jour, Marie a laissé à la maison des Hauts-Vents un bout de son cœur et les révélations sont multiples, les ados lecteurs le constateront. Cependant, la grande humanité qui émane de l'univers de l'auteur, chaude et vivace comme une flamme, planté au centre des histoires comme un phare, va encore percer les brumes du silence, guider ses héros vers la réunion par le passage de la parole- nous pensons particulièrement à « Il faut sauver Rahia », « Quand Anna riait » ou « Un grand-père tombé du ciel »-.

Les trois jeunes filles se complètent, Charlotte la bienveillante, Anne la rêveuse, Émilie la frondeuse et se montrent extrêmement attachante, solidaire de la détresse du père abandonnée.

Yaël Hassan ajoute un autre élément de filiation, le fameux don de Anne, transmis de mère en fille et qui n'est pas étranger à l'atmosphère chaotique de l'intrigue.

L'intrigue de la fiction est bien menée, sans lourdeurs, avec délicatesse, tact dans l'expression des sentiments et celle-ci doucement nous accroche vers la résolution du roman dont on espère évidement qu'il se termine bien. (Moi je sais, moi je sais!)

Entre joies et pleurs,

un pur bonheur de tendresse romanesque à partager.

****************************** 

L'AUTEURE

YAËL HASSAN!!

Rencontre avec une auteure, là, c'est elle!!!!

 

http://yaelhassan.blogspot.fr/

Hassan-web.jpg

***************************************

 D'AUTRES TITRES DE L'AUTEURE!!!

M COMME.../ YAËL HASSAN!!!

9782203080492.jpg

CASTERMAN

COLLECTION JUNIOR

97822030804924

A PARTIR DE 12 ANS ET PLUS

 

M comme Mylène !

Farmer ???

Maudite maman qui aime Marquer sa progéniture de ses passions Musicales préhistoriques ! Elle l'M à mort sa Mylène cette Maman nouvellement célibataire.

M comme Marine, la nouvelle amie de papa, M comme Maurice, le nouvel époux de Mamie, un papy que l'on ne pourrait aiMer d'avantage si il avait été le premier, le vrai.

M comme Multiple, de la place dans le cœur pour chacun, quand on sait aiMer on ne compte pas.

M comme Maudite, parfois !

Rousse comme du poil de renard, à se teindre le crin de brun de honte.

Moche selon la Mauvaise langue fourchue de cette Mona,

« Sorcière nauséabonde » a-t-elle placé dans les bouches de ses Meilleures aMies, Zaïra et Ludivine! 

Mais...

Malgré tout,

qu'on le veuille ou non, M comme mignonne à croquer.

Comme une belle orange, ronde, vitaminée. Miroir miroir, dis à Mylène qui est restée la plus belle en jean bien coupé, devant la puberté ? 

M comme Musclé, comme Mamadou ou Métis ou Médiateur.

Mamadou, élève en 3ème et aMi fidèle de pallier sera toujours là pour Mylène,

mais son amoureux, c'est Mathieu. Pas de Maux mais des Mots grâce à  Mamadou qui inculque les vertus du dialogue. A 'école, comme en Amérique, les ados vont essayer de s'écouter.

Et si l'on essayait de ne plus Médire, Maudir, de ne plus Martyriser ceux qui ne peuvent se faire entendre, Mona ne le regrettera pas.

Qui a dit que la vie était simple ?

Mais Mylène M la vie et elle M Mathieu, surtout!

 

: Que dire ? Nous ne serions sans doute pas objectif tant l'admiration pour l'auteure est grande et sincère. Et pourtant.

Dans ce récit de poche, du concentré d'optimisme et de force pour nos ados !

Construit de façon originale et  fraîche, comme une encyclopédie de la vie d'ado de Mylène en 5ème de A à Z, astucieusement et entièrement conjuguée à la lettre précieuse M, fil conducteur de cette aventure, Yaël Hassan se montre profondément humaniste pour les jeunes et cela fait un bien fou.

Sur Grignotin, nous dévorions déjà les « Momos », les « Manon et Mamina » et tant d'autres, ce titre-ci s'adresse aux plus grands comme l'avait fait « Libérez Rahia ».

Le sujet est de fait plus sérieux mais la construction allège grandement le propos, permet de faire défiler les pages rapidement en profitant d'une bonne histoire qui résonnera, plantant la petite graine dans les consciences. Le récit s'oriente toujours vers la solution plus que le problème, si tant est que cela en soit toujours. Le message est de pouvoir dire que chaque problème a sa solution, en particulier dans le partage, le dialogue.

Mylène nous livre sa vie compliquée, avec une famille recomposée, sa vision de la chose à sa hauteur, les adultes qui s'aiment, ne s'aiment plus, en aime d'autres mais n'oublient pas. Elle livre ses problèmes d'ado de coeur, le désamour de ses meilleures amies, l'arrivée de l'agressive Mona, la prise de position en tant que rouquine houspillée, avec l'idée d'une médiation en milieu scolaire en prévention des violences faites en l'occurrence à l'égard des plus faibles ou des différents de soi.

Balayant la méconnaissance d'un bon coup de balai, l'auteure offre un beau rameau d'olivier et une superbe histoire d'amitiés, d'amours à tous les étages, où les ados, les adultes s'écoutent.

Nous pourrions en particulier inviter le public des jeunes lectrices à sauter sur ce titre mais surtout que les garçons ne se prive pas d'une histoire qui fait aimer les autres et s'aimer soi.

« M comme... », on M, évidement !

*******************

POUR GRANDS ADOS

LIBERER RAHIA!!! 

9782203024717.jpg

 

CASTERMAN

A PARTIR DE 11 ANS et +

Blandine Audric, une jeune adolescente, revient d’un long séjour au Maroc avec ses parents. Dans leurs bagages, il n’y a pas que les vêtements légers des années passées. Avec eux, arrive Rahia, la fille des anciens serviteurs, pensant ainsi avoir la chance de découvrir la France en échange de menus services domestiques.

Ni Rahia, ni Blandine, ne se douteront de la perfidie des généreux employeurs.

Antoine, le fils de la concierge, est ravi de retrouver son amie d’enfance. Avec les années, on dit que les gens changent mais à ce point. Que peut bien cacher l’attitude glaciale de Blandine. Antoine et son ami David décide de découvrir ce qui se cache dans l’appartement des Audric.

Un récit sur l’esclavage moderne. Les chapitres donnant la parole à chaque personnage nous permettent de comprendre le malaise permanent occupant l’esprit de Blandine.  C’est un plaisir de retrouver l’auteure Yaël Hassan. Personnellement, je suis assez fan!

*******************************************

 

DES ROMANS QUI FONT AIMER L'AUTEUR AVANT LE COLLEGE!

**

QUI NE CONNAÎT PAS DEJA, MOMO ??

MOMO DES COQUELICOTS/ Yaël HASSAN!!!9782748512632.jpg

SYROS

COLL. TEMPO

2011

9782748509236

A partir de 9 ans

 

 Momo entre à présent en sixième. Il y retrouve son amie Emilie. Le souvenir de son vieil ami défunt , l'instituteur Monsieur Edouard, celui qui lui donna le feu sacré des livres et des mots.  Il lui laissera une trâce indéfectible dans le coeur et la tête. Les choses bougent dans la cité des Bleuets pour le meilleur et également le pire.

Le père de Momo s'en va lui aussi, emporté par la maladie et Ahmed le grand frèreretors tente de prendre la direction du cercle familial au détriment de sa mère et au dépend des femmes de la famille qui risquent une soumission forçée. Le bâtiment des Bleuets compte aussi ses jours, le conseil municipal lance un plan de rénovation, les habitants seront relogés mais Madame Ginette, l'ancienne gardienne, ne se laissera pas déloger de son domicile.

Que de remue-ménage! Momo couchera sur un journal intime ses craintes en s'adressant à son vieil ami Edouard comme d'un ange gardien. Qui sait, tout peut arriver!

: Un petit volume excellent! Une fois encore Yaël Hassan fait la part belle aux cités, posant sans fards les problèmes inhérents à ces quartiers délabrés- tristesse, délinquance, ghetto-. Elle prend librement la parole contre les violences faites aux femmes et ces dernières prennent les armes, trouvent la force à leur émancipation. On aimerait qu'il en soit ainsi.

Mis à part cela, lavie de quartier à également du bon, ses échanges, sa solidarité du coeur, les enfants qui grandissent, tous ces souvenirs qui ont donné à Madame Ginette l'envie d'avoir envie malgre tout (comme dirait l'autre).

En peu de pages, Yaël Hassan nous prend, comme Monsieur Edouard, nous aussi au coeur et à la tête. La collection de mots de Momo (non MOTS MOTS!) est amusante et nous profitons nous aussi de la musicalité des mots et de la richesse de la langue française. Bravo!

 

MAIS VOIR AUSSI

la première histoire de MOMO, tout de même!!!


Momo-Petit-prince-des-Bleuets-Ya%C3%ABl-Hassan-Les-lectures-de-Liyah.jpg 

La troisième histoire est aussi disponible!!!

85497968_o.jpg

*************************

Conseillés également sur la vie de quartier

par la même auteure,

ALBERT LE TOUBAB!!!

la rencontre improbable entre un papy râleur et une petit fille qui n'a pas la langue dans sa poche! Co-habitation tendre, drôle et explosive!!

13653502_4215026.jpg

******************** 

Toujours autour de l'intergénérationnel et de la lecture,

une bande de copains et un jeu de piste étonnant!

RUE STENDHAL!!!

9782203035423.jpgC

CASTERMAN

COLL. Junior/comme la vie

2011

2203035420

A PARTIR DE 10 ANS

 

L'été peut être d'un mortel ennui quand votre meilleur ami, Théo, déménage justement les premiers jours de vacances! Estéban, après avoir fait le tour du voisinage, se rendra compte que d'autres comme lui devront faire usage d'un trésor d'imagination afin de trouver des occupations dignes de ce nom.

Fort heureusement, Monsieur Faure, un vieil homme amateur de littérature, ému par l'aide que lui apportera la petite bande, mettra en place un mystérieux et excitant jeu de piste qui mènera Estéban, Idriss, Lola, Bruno, Rosalie la peste et Emilie la pleurnicharde, dans les recoins du cimetière du Père Lachaise!

Vous avez bien entendu!!! Qui pourrait croire que le dernier lieu de repos de nos aînés puisse être un terrain de jeu de folie! Glanant les message ci et là laissés à leur intention, la petite bande va découvrir après avoir résolu les énigmes, les illustres résidents de ce cimetière fort célèbre, mémoire de ceux qui firent danser et rêver notre imagination.

: On retrouve bien évidement le sujet favori de Yaël Hassan, l’inter génération.

L'idée d'un jeu de piste sur fond de culture peut paraître démagogique mais, quoi qu'on en pense et en dise, c'est une délicieuse idée et on a qu'une envie après avoir lu ce titre, c'est d'aller arpenter les allées du Père Lachaise, livre en main, découvrant chaque personnage et se prêtant soi-même au jeu de piste proposé.

Le ton est juste, on se retrouve dans les chamailleries d'enfance et les fous-rires! Oui, vraiment , c'est super!

*******************************

 

Et un bon classique à découvrir!

 

Quand Manon rencontre Mamina,

une ado en crise, une grand-mère contre la maison de retraite, une fugue aux deux âges de la vie et une belle rencontre!

13739580.jpg

********************************

J'en oubliais celui-ci très drôle!

 

Comment faire revivre un auteur qui est sensé venir à l'école mais qui est bien entendu mort depuis des lustres!

Un petit mensonge, une petite farce.

Bonjour Monsieur Hugo!

ACH003197441.1349795812.580x580.jpg

 

******************************

PIERRE MORNET

L'ILLUSTRATEUR DE LA COUVERTURE

AU FAIT, QUI EST PIERRE MORNET??

92185411_o.jpg

 http://www.ricochet-jeunes.org/illustrateurs/recherche/1129-pierre-mornet

jpeg-4.jpeg

pierremornet-02.jpg

mercredi, 27 août 2014

A COPIER 100 FOIS/ ANTOINE DOLE

roman, homosexualité, Homophobie, adolescence

SARBACANE

2013

9782848655017

A PARTIR DE 15 ANS

A réserver à un public averti!

 

Encore une fois,

de nouveau,

Les vêtements, la peau, l'âme ont en pris un coup.

Même Sarah n'aurait pu faire barrière à la claque,

aux nouvelles insultes de Vincent, Julien et Laurent.

Sa main serrait la sienne, comme pour dire je ne te lâcherait pas, t'inquiète pas.

Que faire ?

Son père lui a dit cent fois sur tous les tons, comme d'une chose élémentaire et

simple comme bonjour. Pour être aimable, tu serres une main, tu veux être

un mâle, tu tapes du poing.

Répondre et s'en prendre une nouvelle dans la figure?

Pas de son père. Des autres, qui l'attendent dans les couloirs avant les cours, dans les toilettes, sur le terrain de foot.

Vincent lui a écrasé la tête dans le sol jusqu'à ce qu'il est envie de manger l'herbe comme un âne, une bête qu'il est. Un abruti et un bourricot.

C'est peut-être ce que pense son père qui baisse les yeux et secoue la tête à chaque rentrée de l'école.

Répondre et ne pas savoir trouver de réplique aussi violente que leurs mots,

trouver une réplique assez forte pour sortir de sa coquille et faire sa bataille de coq, celle qui rendrait son père fier et remettrait les choses en place, telles qu'elles doivent être.

Entre son père et les autres, son cœur balance et va presque exploser.

Sauf que d'un côté, quelqu'un l'aime et il ne faudrait pas cent mais une fois

pour que le dire

puisse tout changer.

 

: Avec «  A copier 100 fois », Antoine Dole pose au travers de ce petit roman sur l'adolescence le problème clairement affirmé de l'homophobie.

Le jeune héros raconte à la première personne ces journées de persécution et évoque l'humiliation de ne pas se sentir à la hauteur des situation de crises.

La présence de sa meilleure amie, Sarah, allège certains passages de violence verbales et contextuelle, glissant l'amitié et l'amour comme rempart dès le départ.

A copier cent fois, comme une punition de mauvaise élève, se dit le héros- se montrer plus vindicatif, être capable de se défendre comme un vrai bagarreur dont serait fier son père- le héros raconte sa douleur de décevoir au point qu'il hésite de plus en plus à reprendre le chemin de la maison.

Antoine Dole expose le malaise du jeune héros à se sentir en retrait d'un système viril et institutionnel, d'une norme dont l'écho ne lui parvient pas, où il ne se reconnaît pas et son tourment redouble à chaque incompréhension et absence de communication entre le père et le fils devant l'inéluctable : il ne sera pas aussi courageux ou aussi fort que lui semblerait-il.

Pourtant, la douleur est double et l'abcès est enfin éclaté au moment où la tension monte en crescendo et où la déclaration d'amour ultime et unique suffit à éviter finalement l’irréparable

Les jeunes lecteurs se feront eux-même leur opinion des actes et des mots, de cette agressivité démonstrative et symbolique de force sur autrui.

L'auteur explore aussi une facette de l'adolescence, une jeunesse qui grandit, cherche la reconnaissance de ses pairs, quitte à s'oublier soi-même parfois et goûte à la puissance enivrante des mots qui font mouche, qui rendent amoureux ou détruisent en deux temps trois mouvements.

En peu de pages, sur un ton juste et sans complaisance, Antoine Dole ne donne pas de prénom à son héros, il est il ou elle et il donne cette histoire à tous pour que l'on oublie pas ce qui nous rend le plus humain, nous lie profondément Percutant, très émouvant. A proposer à tous les grands ados qui défendent la loi du coeur, abordent la différence pas à pas, avec intelligence.  Pour les parents. A recommander aux autres aussi, il n'est jamais trop tard.

 

dole.JPG

 

 

**************************

ANTOINE DOLE

AVT_Antoine-Dole_8069.pjpeg

L'AUTEUR!!!

http://www.babelio.com/auteur/Antoine-Dole/58420

 

Sandrine-Antoine-Dole-Contact-juin-2013-0071.jpg

 

http://www.antoinedole.com/

**************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/47850-A-copier-100-fois

http://www.lafringaleculturelle.com/Antoine-Dole-a-copier-100-fois-un-texte-en-grande-resonance-avec-notre-societe-Absolument-indispensable_a958.html

http://culturez-vous.over-blog.com/article-antoine-dole-a-copier-100-fois-roman-50-pages-sarbacane-janvier-2012-6-114543518.html

**************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR

pour les plus jeunes ados!!!

97828480197272.jpg

http://www.mortelleadele.com/

mauvaisehumeur.png

tespascap.png

 

adele31-804x1024.jpg

interieur1adele1.png

jaimepas.png

 

23:30 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, homosexualité, homophobie, adolescence | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 25 août 2014

LA FILLE QUI DEVORAIT LES LIVRES/ PIERDOMENICO BACCALARIO

roman, histoire, livre, invasions barbares

BAYARD

COLLECTION ESTAMPILLE

2014

9782747038591

A PARTIR DE 12 ANS

 

 Domitilla l'attend.

Mme Gertrulde la bibliothécaire ne l'a pas vu aujourd'hui.

Antonino, l'ancien garde-chasse du petit village travaillait d'arrache-pied à la réalisation de son petit rêve de retraité, écrire un roman, son roman, dans la petite bibliothèque.

Mais aujourd'hui, il n'était pas là.

Aux derniers chapitres, le jeune Naquet, le fils du forgeron, venait de défendre son père contre la brutalité d'un puissant barbare saxon qui n'apprécia pas son arrogance de « fils de rien ».

Domitillia, la petite dévoreuse de livres, goûtait les histoires comme des friandises, des bonbons à la menthe, savourant les feuilles, les aventures, faisant connaissance avec de nouveaux personnages, voyageant au delà de ses pensées.

L'adolescent Naquet venait de passer le rituel qui faisait de lui un « homme » aux yeux de ceux du clan de Domutull.

Antonino passait un temps incroyable à débattre sur ce qui devait être changé, jeté, modifié, le vieil homme appréciait de pouvoir avoir l'avis de la jeune fille pour adresser son livre au jeune public. Et il n'était pas aisé de le faire. « Non Antonino ! Les hommes ne peuvent pas se sauver des Thermes et échapper aux barbares, nus comme des vers. Fais intervenir l'attaque après qu'ils se soient vêtus, voyons Antonino ?! ». « Dis moi, Antonino? Où sont tes personnages féminins ? J'aime bien qu'il y ait des personnages féminins dans les histoires ! »

Ne pouvant échapper à la logique implacable de la petite dévoreuse, le vieil homme s'accroche tant bien que mal à sa réalité historique mais prend bien note de tous les bons conseils de Domitilla.

Antonino espère bien entendu être lu par d'autres Domitilla, moins critiques, il l'espère de son sourire conciliant de vieil homme attendri.

Mais où est-il aujourd'hui ?

Mme Gertrulde la bibliothécaire avait retrouvé quelques chapitres abandonnés dans sa corbeille.

Le vieil homme avait t-il finalement renoncer à son histoire. Trop de contradictions, trop de trop.

Antonino n'arrivait pas à accoucher de son histoire.

Domitilla se souciait du jeune Naquet. Le petit poisson avait finalement mordu à l'hameçon d'un roman prometteur ? Que pouvait-il arriver à son époque à un jeune garçon qui blesse au glaive un capitaine militaire ? Que pouvait-il arriver encore de pire à un village résistant à l'annexion du seigneur romain de la région, le puissant Rotari et de l'autre, qui se préparait en sous effectif d'hommes sachant se battre à la vengeance des saxons Magyars? Nous devrions faire rencontrer Naquet et la jolie rousse Arienne, non ?

L'histoire ne peut s'achever ainsi...

Domitillia demande à Geltrulde le chemin de la maison du vieil homme.

 

: Certains jeunes lecteurs pourraient avoir rapidement le sourire en coin. Un village de joyeux braves gens qui résiste à la conquête romaine, non, vraiment, ça ne nous dit rien ? A la différence du village du courageux Astérix, ce village-ci n'est pas encore fortifié. Alors attention aux sièges de l'ennemi !

« La fille qui dévorait les livres » de Pierodomenico Baccalario ne semble pas forcément aisé à aborder, aux premiers abords. La tâche donne l'impression amusante, irritante, de réclamer autant d'effort pour raccrocher « les wagons » que si cette histoire nous participions à sa création. Nous nous retrouvons presque de fait dans la même position que les deux « vrais » héros qui tentent de donner forme, densité et envie de lire à cette histoire.

Respecter ses envies de raconter, de conserver une vérité historique, respecter les contraintes des accroches qui donneront aux jeunes public visés l'envie d'aller au delà des premières pages, c'est une véritable aventure.

Domitilla et Antonino interviennent de temps à autre dans le fil de leur fiction et racontent finalement le processus excitant, haletant, du processus de création d'une histoire. L'inspiration ne nourrit pas seule le bouillon d'aventure. Avec recherches et obstination, l'envie de faire vivre sa légende, le vieil homme et la jeune dévoreuse persévère.

L'intrigue prend un souffle presque de magie à la moitié du volume. A l'apparition du légendaire et puissant cheval Barras qui porta sur son seul dos les quatre fondateurs du clan et leur fit gagner la première bataille, s'aligne une autre magie puissante mais plus ordinaire .Lorsque Domitillia découvre l'incroyable collection de Antonino qui, en s'appropriant des objets qui aidèrent à inspirer de grands classiques à leurs auteurs, espère, lui, être touché également par la grâce.

Domitilla retrouve d'ailleurs quelques objets qui lui rappelle leur histoire. Quel est la part de fiction et de vérité ?

Cette légende de Barras et notre Naquet et son village sont-ils complètement tirés de l'incroyable imagination du vieux garde-chasse ou bien son goût pour l'histoire lui a t-il soufflé quelques idées à partager ?

Ce n'est pas sans nous rappeler peut-être Peter Falk lisant son histoire dans « Princess Bride » ou Bastien suivant les aventures d'Atreyu de « L'Histoire sans fin », l'histoire dans l'histoire.

N'ayez pas peur, à mi-volume, de revenir sur certains détails, les chapitres sont courts, accessibles et le plaisir est grand lorsque nous finissons par assembler les pièces de notre puzzle d'un petit « Ah oui, ça y est, j'y suis ! » enthousiaste et finir notre histoire, maître de notre double aventure.

L'aventure vous attend, êtes-vous prêt à la dévorer ?

******************

PIERDOMENICO BACCALARIO

L'AUTEUR!!!

 AVT_Pierdomenico-Baccalario_7658.jpeg

http://www.babelio.com/auteur/Pierdomenico-Baccalario/17485

uylssesmoore_132754460819.jpg

******************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.chouetteunlivre.fr/archive/2014/04/24/pierdomenico-baccalario-la-fille-qui-devorait-les-livres-5353454.html

http://www.babelio.com/livres/Baccalario-Fille-qui-devorait-des-livres/582413

http://lecturesdenicholas.com/la-fille-qui-devorait-les-livres/

http://unautreendroit.canalblog.com/archives/2014/05/30/29980282.html

******************

L'AVENTURE DANS L'AVENTURE, ça peut-être ça, aussi!!!

**************************

 

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!! 

TYPOS, T.1: FRAGMENTS DE VERITE

roman, adolescents, espionnage, journalisme,action

FLAMMARION

2014

NOUVEAUTE A NE PAS MANQUER LE 07/05/2014!!!

9782081286627

A PARTIR DE 13 ANS

 

Noms de code, TYPOS !

Moyens: identités secrètes,

récupération d'informations in situ et piratage,

points de rencontres secrets,

Transit d'informations vérifiées sur voie sécurisée,

pouvoirs surhumains à disposition

 

Missions : infiltrations, exfiltration,

désinformation diffusion mondiale au profit de la vérité, de la justice.

Tel est la mission de l'organisation secrète TYPOS,

dénoncer la corruption où qu'elle soit au sein du pouvoir.

 

« Arlequin », « Morph », « Gipsy », « Dusker » et « « Seth » sont les jeunes hommes et les jeunes filles de l'ombre au service du Général Trautman et la Professeure Grace.

Dissimulés parmi des étudiants, le Quartier Général placé au cœur d'un campus, ces jeunes sont la voix de la liberté à Maximum City et ils feront la lumière quoi qu'il en coûte.

 

: « TYPOS » de Pierdomenico Baccalario est un roman jeunesse d'espionnage pour ados d'un genre un peu nouveau et ce, du fait de cette mission de diffusion d'informations et de vérités. Si jusqu'à présent, les jeunes héros-espions étaient uniquement présentés la plupart du temps comme des James Bond sur-entraînés à la façon d' »Alex Rider »de Horowitz, ce roman-ci ajoute une dimension supplémentaire à ces personnages par un engagement moral très fort. Ces ados aux particularités fantastiques et cet univers fictif rendent hommage au travail de journaliste-reporter dans lemonde. L'actualité y fait suffisamment référence, ce métier courageux et éthique de porte-parole de la vérité peut s'avérer extrêmement dangereux. L'auteur replace son action dans un univers gangrené par le pouvoir, le crime et le mensonge, un système orchestré dans l'ombre par une organisation secrète majeure, le K-LAB » surnommé aussi le Laboratoire, qui se charge moyennant finance de maintenir les instances corrompues en place et de leur refaire une belle réputation. De quoi pouvoir continuer les petites affaires abusives et fructueuses en toute tranquillité

Le « K-Lab » se présente comme un « fixer », un arrangeur ou nettoyeur pour traduire grossièrement, cette activité un peu spéciale souvent présentée dans les films d'action où des personnages se chargent, à coups de contacts dans les hautes sphères politiques, de moyens techniques avancées et de "pots de vin", de couvrir les scandales médiatiques.

L'équipe de TYPOS dont le nom atteste de la connexion journalistique, sous le commandement d'un ex-militaire et mercenaire du bien, se pose face à cet organisation et s'oppose au crime en dénonçant via des réseaux sociaux et autres voies du web sécurisées. L'information sans fard arrive au monde après que ces agents aient été chercher les preuves nécessaires au prix de missions risquées.

Le fantastique donne à ces ados l'allure de super-héros, Arlequin et ses tâches qui le démangent lorsqu'on lui ment, la belle Morph et son étrange capacité de modifier son apparence... L'être génétiquement modifié en poste dans son satellite roi de la cuisine apporte un peu d'humour et de distance (dans tous les sens du terme!).

Nul besoin d'y inclure des scènes extrêmement musclées, l'intrigue, le contexte et l'importance de la mission suffisent à créer la tension et l'excitation. Des questions résident encore quant à certains membres. Nous aimerions en connaître d'avantage sur leurs origines et peut-être d'autres capacités incroyables. Nous sommes ferrés au bout de quelques chapitres.

Une suite s'il vous plaît!

 

**************************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

 

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/51389-typos-t-1-fragments-de-verite

http://mespremiereslectures.com/+Typos-la-nouvelle-trilogie-a+.html

http://butinerdelivresenlivres.blogspot.fr/2014/04/in-my-mailbox-51.html

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2014/04/in-my-mailbox-124.html

 

**************************************

D'AUTRES TITRES A DECOUVRIR!!!

arton39.jpg

9782747019538FS.gif

9782747019545FS.gif

9782747037037FS.gif

ulysse_moore.jpg

9782747033985.jpg

129031334.jpg

ulysseIX.gif

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2009/08/30/ulysse-moore-tome-i.html

15:00 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, histoire, livre, invasions barbares | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 21 août 2014

LA GRANDE FLEUR/ YVES PINGUILLY ET ILLUSTRE PAR MAJA SEREDA

1348-La_grande_fleur.jpg

OSKAR EDITEUR

2013

9791021401396

A PARTIR DE 6 ANS

 

Le soleil se lève sur Johannesburg et la grande fleur se tourne vers l'astre de jour pour le saluer et marquer cette nouvelle journée.

La grande fleur aux pétales larges, au cœur si grand qu'une abeille y trouve désormais son sucre quotidien et sa maison, voit passer la petite Nkosazana et le petit Dylan.

Cette journée est importante, c'est la rentrée des classes.

La première journée d'école pour le petit copain blond comme le blé et la petite copine noire comme l'ébène.

C'est le papa de Nkosazana qui se charge d'emmener sur le chemin des écoliers et de la journée de travail. Chacun à son cartable, deux petits et un grand.

C'est le papa de Dylan qui viendra accueillir les deux petits bouts d'enfance des deux familles amies, à l'heure des mamans.

Nkosazana se demande si la grande fleur amoureuse du soleil ne s'ennuie pas trop devant sa toute petite maison encaissée entre les grands immeubles et pleines de chats.

Tandis que Dylan griffonne un petit chien, Nkosazana fait le portrait de la grande fleur qui semble résister à l'action du temps et de la modernité.

9791021401396_1_75.jpg

: L'album « La grande fleur » de Yves Pinguilly et illustré par Maja Sereda est une belle histoire à tiroirs sur l'école et la rentrée dont on peut ou non tirer les compartiments et livrer son message d'égalité, de fraternité et de liberté en fond d'histoire d'Afrique du Sud.

 

10609293_10152390991663191_1347607625_n.jpg

 

Sur une ligne d'universalité, les deux enfants vivant dans un autre continent, loin très loin, vont à leur premier jour d'école comme ceux et celles qui liront leur histoire.

Avec des phrases courtes, simples, avec des vis à vis d'images qui permettent de comparer et souligner les éléments fondamentaux en commun,Yves Pinguilly se montre extrêmement pédagogue sur les premiers apprentissages autour de l''égalité des sexes et des races auprès des petits. Filles et garçons jouent ensemble, les papas viennent chercher et emmener les enfants comme le feraient habituellement les mamans, qui travaillent ou non, l'histoire ne le dit pas, mais ce temps leur est de fait accordé. Une forme d'équité très éducative.

 

10617733_10152390991738191_107026309_n.jpg

 

L'auteur pousse le propos de l'égalité et de la fraternité en montrant les familles de couleurs noires et blanches prenant soin les unes des autres, les jeunes lecteurs s'étonneront de diverses choses singulières par méconnaissance à hauteur de leur jeune hauteur, qui au fil de l'histoire, seront démontrées comme tout à fait simple et ordinaire. Une bonne leçon sur la différence auprès des petits.

De fait, Yves Pinguilly fait écho évidement à la forte histoire du pays où par le passé, en Afrique du Sud, blancs et noirs vivaient séparément. L'école rendant hommage à Nelson Mandela est un clin d’œil symbolique et un bel hommage à la bonne volonté et à la paix entre les hommes.

 

10621879_10152390991708191_216708675_n.jpg 

La ville file son train train quotidien, les enfants noteront le taxi bien différent des nôtres en France. Un autre niveau de lecture plus mature nous fait remarquer la tradition qui se retrouve dans les vitrines avec les masques et les statuettes. Les gratte-ciel se multiplient au point que dans l'histoire il ne reste qu'une petite maison qui survit à la modernité- à l'identique de celle du film « Là-haut ! » de Pixar. Une réalité qui nous est peut être aussi inconnue.

Le tournesol semble adresser sa petite inquiétude. Qu'arrivera -t-il lorsque la fleur unique ne pourra plus trouver son soleil, caché par les hauts immeubles ? L'auteur parle donc aussi d'écologie.

Bref, un album en apparence très simple et pourtant si riche à différents niveaux.

Très agréable à lire! 

10581076_10152390991678191_834963310_n.jpg

  

59954482_11429923.jpg

 

**************

YVES PINGUILLY

470px-Yves_Pinguilly-Festival_international_de_g%C3%A9ographie_2011.jpg

L'AUTEUR!!!

 

191621455_1136420-a-l-ecole-169716b_1.jpg

 

http://charte.repertoire.free.fr/p/pinguilly.html

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/2038-yves-pinguilly 

13-05-08.jpg

et

 

MAJA SEREDA 

maja_sereda.jpg 

L'ILLUSTRATRICE!!!

http://www.majasereda.com/pages/illustrations_paintings_drawings/ 

maja+sereda+work+in+progress+nd2+LR.jpg

maja+sereda+work+in+progress+nd+LR.jpg

maja+sereda+work+in+progress+nd3+LR.jpg

http://catching-rabbits.blogspot.fr/

******************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.furet.com/la-grande-fleur-2530581.html

http://deslivresetlecole.blogspot.fr/2014_01_01_archive.html

 

******************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

 

 9782746734463FS.gif

AUTREMENT

Coll. FIL ROUGE

2013

(Gd format: 2001)

9782746734463

A PARTIR DE 7 ANS ET +

 

« Issa s'était arrêté à deux pas de Fati. Il la regardait d'assez près pour voir ses yeux. Il s'exclama :

- Mais, que s'est-il passé ? Tu as lavé tes yeux dans le ciel ? »

En effet, depuis que le petit poisson Sonson remercia de deux de ses écailles la jeune pêcheuse aveugle pour l'avoir relâché, le ciel s'était désormais logés dans les yeux de Fati.

La petite fille pouvait à présent y faire entrer le monde, un monde qu'elle connaissait du bout des doigts et dont la présence venait lui chatouillait chaque jour de façons si diverses les narines.

"C'est magique!", pourrait s'exclamer son ami fidèle Issa.

Il est heureux, rayonne comme le soleil au dessus de sa tête.

Mais de cette magie-là, le village n'en veut pas. La magie apporte le mauvais sort.La petite fille noire aux couleurs de ciel ne peut rester dans le village.

Fort heureusement, son camarade Issa ne la laissera pas fuir seul. Comme l'on dit, l'Amour donne parfois des ailes. Des ailes qui les emporteront loin du malheur et des ailes qui annonceront un jour leur retour.

 

: Voici un autre titre de la nouvelle collection « Fil Rouge », une redécouverte d'un album de Yves Pinguilly et illustré d'une touche lumineuse tout en pastels par Florence Koenig, aux tons aussi chauds que le soleil et les terres d'Afrique.

Le texte de Pinguilly est poétique, doux amer comme un carré de chocolat fort de cacao. Une sorte de conte où tout est possible, où la nature est vivante et parle aux hommes comme dans certaines traditions du grand continent noir, où la générosité est récompensée, où la force de l'amour permet de contrer les méchancetés et donne droit à la différence.

Les adultes auront sans doute dans l'esprit le triste destin des enfants albinos, entre autres, victimes de la superstition. L'auteur nous démontre que la différence trouve sa place dans l'amitié et l'amour, peut-être que la magie de la nature s'en ait mêlé, qui sait.

Elle annonce en tout cas le retour des jeunes amoureux, se parant de plumes de nuit et d'un regard d'azur qui charment le village. Les esprits changent, les regards aussi et celui de Fati ne trouvera plus de doigts pointés.

Une très belle écriture.

****************

 

L' illustratrice!!!

Florence Koenig

AVT_Florence-Koenig_5690.jpeg

http://www.florencekoenig.com/

**

61GSZWP6DTL._SX342_.jpg

L348xH475_gif_pilipili-d1d17.gif

9782700232370.jpghttp://www.babelio.com/livres/Pinguilly-Le-ballon-dor/158366

9782719108581.jpg

http://loulitla.com/2014/03/jean-et-jeanne-yves-pinguilly-et-aurelia-blanz/

rouleau-de-printemps.jpg

http://parfumsdelivres.blogspot.fr/2013/01/rouleau-de-printemps-dyves-pinguilly.html

9782844552372FS.gif

l-assasin-connait-la-musiqu.jpg

l-enlevement-de-la-joconde.jpg

20:05 Publié dans Les PETITS Grignoteurs! 0-7 ANS | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 18 août 2014

LA MAÎTRESSE QUI AVAIT PEUR DES ENFANTS.../INGRID THOBOIS

 

roman,cités,enfance,école

OSKAR EDITION

2014

9791021401838

A PARTIR DE 8 ANS

 

« Elle ne va quand même pas se mettre à pleurer ?

S'inquiète Nour qui regarde Zina qui regarde Mohammed qui regarde Soeila qui regarde Farid

qui regarde Goran qui regarde Abdelkader qui regarde Slavko

qui regarde Yamina qui regarde Karima qui regarde Léontine

qui regarde Bonaventure qui regarde Izel qui regarde Fatoumata

qui regarde Elif qui regarde Sibel

qui regarde Diouma qu regarde Nusrat... »

Et bien oui, ce n'est pas une mauvaise farce, la classe de Mme Flappi habite tous au « Paquebot ».

Si, si. A la Cité des Hérissons, tout le monde le surnomme ainsi,

le grand bâtiment à 351 appartements.

La jolie maîtresse est nouvelle et semble, sous son air glacé et sérieux, souvent prête à exploser.

« Qu'est-ce qu'elle a la maîtresse ? » Se disent tous les enfants, prêts à entamer leur nouvelle année rentrée scolaire.

Ça va pas être de la tarte !

Pour qui ?

La maîtresse ? Les élèves ?

Monsieur Petit-gris, sourit de ses dents jaunis par le tabac et veille à ce que la maîtresse soit le plus à l'aise possible.

C'est pas gagné !

« Que craint la maîtresse ? » tentent de comprendre la petite bande de la Cité des Hérissons.

Une sortie est prévue avec toute la classe ! Rendez-vous en haut de la Tour Eiffel !!!

Mme Flappi est toute tremblante à l'idée de faire ce voyage-là. Sur le chemin, Monsieur Petit-Gervais veille au grain et à la poule affolée.

Ça piaillent, ça chahute dans les rangs excités!

Aïe ! Les lunettes de Nusrat volent accidentellement sur la voie du RER !!!

 

: Puisque ce volume a son nom de série, il est à espérer que les jeunes lecteurs retrouverons probablement bientôt la joyeuse bande de « la Cité des Hérissons ».

Cette rentrée ne se présente pas sous les meilleurs auspices et la nouvelle maîtresse stresse à l'idée d'enseigner dans une cité. Ce petit roman très facile à lire suit deux fils qui vont finir par se tresser et déstresser l'ambiance au final. D'ailleurs, la fin est malgré tout, touchante, les jeunes lecteurs s'identifieront sans difficultés au regard de la situation.

Ingrid Thobois aborde la mauvaise réputation des banlieues tout en conservant la perspective vue à hauteur des enfants de la cité. Le « Paquebot » est le lieu où ils vivent tous, où ils se sont tous rencontrés, où ils grandissent ensemble et y collectionnent quelques souvenirs d'enfance.

L'ascenseur trop lent devient leur « escargot » qui les mène quotidiennement à la maison et les descend pour rejoindre les copains.

La mauvaise réputation est perçue également du point de vue de cette jolie maîtresse qui débarque sur un terrain inconnu et d'emblée hostile. Le texte ne nous cache pas que l'esprit de Mme Flappi est rempli de toutes les images conflictuelles que renvoient les médias.

Heureusement, notre brave professeur de musique, serein et fort de son expérience de plusieurs années à la Cité des Hérissons, se tient prêt à présenter l'endroit et ses élèves tels que lui a appris les aimer, apprécier avec le temps.

Finalement, Mme Flappi sait sourire. Si, si !

Un sujet fort traité de façon claire et légère. Ingrid rend hommage avec cette belle histoire au doux et dur métier d'enseignants et aux enfants des cités, des enfants comme les autres. Un petit roman sur l'innocence de l'enfance de fait.

De quoi libérer la parole des petits bouts ! Et toi, ta cité, tu l'aimes comment ? Tu la rêves comment ? 

Pas mal !

**********************

INGRID THOBOIS

personne_335.jpg

L'AUTEURE

P1070143.jpg

http://www.ingridthobois.com/

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/8411-ingrid-thobois

 

L-auteure-est-aussi-fine-pedagogue_image_article_large.jpg

 

**********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/51860-la-cite-des-herissons-la-maitresse-qui-a

http://plumosaure.hautetfort.com/archive/2014/06/11/la-maitresse-qui-avait-peur-des-enfants-ingrid-thobois-5386163.html

 

***********************

DE SUPER LECTURES SUR LES CITES ET LE GOÛT DES BELLES CHOSES!!!

 

POUR LES PRE-ADOS encore!!

roman,cités,enfance,école

 

 

 

 

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive/2012/04/05/momo-des-coquelicots-yael-hassan.html

 

POUR LES ADOS, aussi!!!

 

roman,cités,enfance,école

 

 

 

 

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive/2012/01/11/l-odeur-de-la-mer-philippe-barbeau.html

roman,cités,enfance,école

 http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive/2012/12/02/bellevue-sur-mer-jean-luc-luciani.html

 

12:54 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, cités, enfance, école | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 17 août 2014

LE SAMOURAI ET LES 3 MOUCHES/ THIERRY DEDIEU

album,asie,japon,guerrier,poésie

HONGFEI

2014

9782355580802

A PARTIR DE 7 ANS

 

Cinq, Sept, Cinq, résonnent les sabots,

Cinq montagnes, peut-être traversées,

Sept villages, peut être rencontrés,

Deux yens, non pas cinq pour un souper.

 

Le Samouraï dépose les armes,

Le guerrier présente l'argent,

La soupe chaude invite au repos du corps un instant.

 

Les ombres derrière le paravent avancent doucement,

L'argent de la lame, dans leur esprit, sonnant et trébuchant,

Le Katana ou la vie proclament les trois brigands !

 

Ni une, ni deux,

devant le poing brandissant,

Duel déclaré, dans la chaleur des tempéraments,

Hop ! Les baguettes pourfendent deux trois volants.

 

Les Ronins assassins se sauvent en courant,

Sagesse et Zen ont eu raison des mouches gisantes

Et des ventres très affamés d'agents.

 

1604736978.jpg

: Après « Le dragon de poussière » et « Turandot, princesse de Chine », Thierry Dedieu nous revient aux éditions HongFei avec une histoire digne de la légende du « Vaillant petit tailleur », sauf que ce guerrier là n'a terrassé que trois mouches, non cent et que l'histoire détient un double petit secret poétique Zen.

Amusant, vraiment !

Dedieu+-+Le+samourai+et+les+3+mouches+-+Planche+1.jpg

Les débuts du résumé présentant l'album en révélaient la formule « magique »,

formule que l'auteur nous livre de manière presque mystérieuse et codifiée à la fin de l'album.

Oui, jeunes samouraïs, il y a trésor à prendre, mais n'ayez pas peur, nulles baguettes ne vous pourfendront.

Jouant de l'Haïku avec astuce, Dedieu nous raconte donc cette histoire de guerrier noble face à trois brigands qui souhaitent le détrousser de son honneur, pour le revendre probablement. Le fameux Katana. Un vrai crime à cette époque médiévale. Deux éléments rendent en tout cas ces samouraïs guerriers honorables, attacher sa fidélité à un grand seigneur et ne jamais être séparé de son arme de guerrier.

95701873.jpg

Les Ronins sont des guerriers sans foi ni loi, sans seigneurs, des mécréants, cette société était ainsi organisée et les individus ainsi considérés, comme dans le monde médiéval de l'Ouest de la même époque, la société s'organise autour d'un seigneur. L'identification de ses éléments très fort symboliquement peuvent ajouter un sens dramatique supplémentaire pour le cadre proposé, il n'est pas forcément perceptible par les néophytes de la culture d'Asie bien sûr, mais l'ignorer n'enlève rien au plaisir de l'album.

Toujours est-il que le samouraï met les voleurs de Katana en déroute par un seul geste de « non-violence » qui se montre plus efficace que deux, trois coups de sabre et le rendent triplement redoutable à leurs yeux, tant l'exploit subtil avec ses baguettes seul est précis, efficace.

Le pouvoir de l'imagination se montre une arme formidable de pouvoir.

Qui pourrait le nier d'ailleurs après la dégustation d'un bon album ou d'un roman coup de coeur ?

Thierry Dedieu invite avec simplicité au jeu poétique du Haïku, trois vers dont le premier mesure cinq syllabes, le deuxième sept, le troisième cinq. Comptez, vous verrez !

Attention, guerrier à la mine affûtée, méfiez-vous des « e » muets, ils sont traîtres ceux-là ?

Les illustrations, dans les tons chauds du jaune au brun, offrent un ensemble très agréable à lire et le style cartoonesque des personnages donne un brin d'humour qui brise le sérieux de ce duel au pays du soleil levant.

Très riche et sympa !

4fd23d_42cb5cfc2edb474ab9b7bc5ae3a166ae.jpg_srz_545_410_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

********************

THIERRY DEDIEU

image.php?id=91

L'AUTEUR!!!

dsc_01891.jpg

w_autoportraitre_thierry_dedieu.jpg

http://thierrydedieu.blogspot.fr/

http://www.babelio.com/auteur/Thierry-Dedieu/20041

********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

 

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/50604-le-samourai-et-les-3-mouches

http://www.opalivres.com/selection-2014/albums-de-6-%C3%A0-12-ans-1-semestre-2014/le-samoura%C3%AF-et-les-3-mouches/

http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2014/04/le-samourai-et-les-3-mouches-de-thierry.html

http://iluze.eu/?p=8980

********************

ILLUSTRATIONS D'HAIKUS, COUCOU!!!

 

-Streetbrush--un-vol-d-etourneaux--Graziella-Dupuy-.jpg

 

 

Gong-HS-6.jpg

 

 

mon-li10.png

 

http://www.soupedelespace.fr/leblog/mon-livre-de-haikus-a-dire-a-lire-et-a-inventerjean-hugues-malineau-janik-coat/

*****************

PETITE LECON DE BAGUETTES!!! 

 

karate_kid-20110913074315.jpg

 

traduction du sous-titre: "Il lui a enseigné que le secret du karaté réside dans le coeur et l'esprit. Non dans les mains."

D'AUTRES TITRES DU MÊME AUTEUR!!! 

2823682831.jpg

HONGFEI

2012

9782355580420

A partir de 9 ans et +

: Li Young Pei est un artiste qui décide se retirer vers une vie simple pour fuir l'orgueil que suscite son art, capturer fièrement des dragons dans l'écriture est une distinction exceptionnelle mais qui isole malheureusement.

En paix alors avec lui-même,

l'artiste découvre pourtant des dragons apparaissant dans les sillages fugaces de ses coups de balais. Emerveillé, puis inquiet à 'idée de succomber de nouveau vers un ego qui empoisonne, il se débarrasse des esquisses qui représentaient ce miracle. Mais finalement, les dragons de fumée échappés des cendres rendront justice et honneur, calmant les tourments de ce grand homme plein de sagesse.

 

Un nouvel album zen illustré par Monsieur Thierry Dedieu. Une histoire d'une part sur l'humilité, en quelque sorte l'artiste face à son oeuvre et d'autre part, une réflexion sur ce qu'est une oeuvre d'une manière générale, la note de noblesse indélébile d'un créateur doué ou le cadeau fugace, un miracle de la vie qui n'appartient plus à son créateur?

Hop! Un tableau, une histoire illustrée....Une histoire qui s'échappe, tel un dragon, de ces pages pour se lover dans nos têtes. Une histoire au parfum philosophique agréable et empreint de sérénité, tant par la morale de son histoire que par les écritures dragonesques et imaginaires de Dedieu.

Les plus jeunes seront peut-être piqués par l'envie de s'initier à la calligraphie chinoise, qui sait, le début de l'histoire nous guidant vers le secret de ces signes élégants. Rappelons-nous, les idéogrammes chinois sont des signes figurant des éléments du quotidien. 

A découvrir!3575504766.jpg

 

Voici une petite vidéo pour se laisser séduire par le charme de la ligne!

 **

maitredesestampes.jpg

 

P1050339.JPG

P1050342.JPG

 

maitre+estampes2.JPG

maitre+estampes5.JPG

maitre+estampes3.JPG

SEUIL JEUNESSE

2010

2021031950

A PARTIR DE 8 ANS

 

Tombé en admiration devant une estampe, un riche mandarin passe commande à l'artiste qui lui demande une importante somme d'argent et un certain délai.

Le jours passent et l'oeuvre ne vient pas. Excédé et convaincu de s'être fait avoir, le seigneur est sur le point de se venger du présumé malfaiteur jusqu'à ce que l'oeuvre arrive enfin!

D'une grande beauté! 

 

: Une belle histoire sur la patience, sur le temps de profiter des choses de la vie pour en saisir toute la beauté. Des esquisses de l'oeuvre du personnage sont joints à la fin du récit afin de nourrir l'idée de mois d'observation et de précision.

Un récit de Dedieu parfaitement dans l'esprit asiatique Zen et orienté vers ce qui fait l'essentiel et le sel de la vie!!!

**

yakouba.jpg

73126227.gif

9782020962520.jpg

yakouba_.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/6359-yakouba

9782021003963.jpg

9782021001006.jpg

IMG_1561.JPG

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/5488-article-309-du-code-penal-du-jardinimg_103.png

PETITE PLUME DE CAROTTE
2012
978-2361540326
 
A PARTIR DE 8 ANS ET +
 
 
 
Une petite promenade???
Et qui sait peut-être avec un peu de chance et en ouvrant l'oeil et le bon, apercevrons-nous un lapin ou un renard sur notre chemin!
Non non, je ne fabule pas.
Si si, nous sommes bien à PARIS.
Suivez le guide et ouvrez cet ouvrage!

Insectes, faucons, renards, lapins et autres animaux ont fait de Paris leur nouveau chez eux, du métro aux toîts des maisons. 

Prenant la capitale comme une preuve d'un vrai bouleversement dans l'écosystème, Thierry Dedieu nous fait découvrir les dessous d'un Paris insoupçonné.

 

: A l'instar de communautés humaines fuyant l'extinction par l'exode, l'auteur nous révèle de façon très simple et concise, sur des double-pages, des curiosités, des secrets et différents modes de survie de plusieurs espèces animales en mode urbain. Sur un format à l'italienne copiant les petits carnets d'aquarelles parisiens, nous nous promenons dans divers lieux touristiques par le biais de présentations animales. Nous retrouvons d'ailleurs les fameuses ruches de l'opéra Garnier évoquées dans l'album de Benjamin Chaud "une chanson d'ours" de chez Helium (voir sur ce blog!), loin des pesticides trop toxiques pour elles.

 

L'écologie n'est pas qu'un sujet qu'il est de bon ton d'évoquer, c'est aussi une véritable préoccupation sur le monde qui nous entoure et sa protection. Un petit documentaire à différents niveaux de lectures, à offrir aux jeunes promeneurs, la ville est aussi un champs d'observation. Un ouvrage à transmettre aux jeunes générations, qui plante la petite graîne dans les consiences de façon naturelle.

 

C'est fascinant et intéressant! Un titre à la portée des jeunes curieux et à partager en famille. Vous ne verrez plus Paris de la même manière sans doute. 

carpe+.jpg

 

2_103.png+faucon+.jpg

**

dedieu.gif

SARBACANE

AMNESTY INTERNATIONAL

2012

A PARTIR DE 8 ANS

 

C'est la révolution! Les lettres ne souffrent plus la suprématie insolente des chiffres, dans les écoles, à la télévision, sur les écrits. On ne qualifie plus. L'ordre est renversé et les lettres reprennent le pouvoir. Et le monde ne quantifie plus. Bien qu'indispensable, les chiffres n'ont pas le sens de l'évocation poétique qu'un nombre de mots bien choisis et chéris pourraient suggérer. bien conscients de la valeur de leurs adversaires, les chiffres signent l'armistice en bonne intelligence.

album,mots,guerre,alphabétisation

: "Cette "guerre" entre les chiffres et les lettres souligne l'impasse de relations fondées sur la discrimination et l'importance du respect de mêmes droits pour tous et partout dans le monde.

WWW.amnesty.fr"

Cette seule phrase résume l'intention de l'album.

 Thierry Dedieu pose le sujet avec humour afin d'alléger et de simplifier le propos, glissant des références culturelles amusantes comme "la liberté guidant le peuple" de Eugène Delacroix ou l'inspiration créatrice peinte par Caspar David Friedrich figuré par un homme au sommet du monde. Animés des caractères colorés aux traits enfantins pensés par Frédéric Marais, cette histoire à tiroirs de se contente pas seulement de dénoncer les contextes de guerre et les modes injustes de discrimination, elle met en évidence subtilement à la fois le pouvoir du chiffre qui supplante l'action et rend hommage au noble moyen d'expression et de liberté personnelle, l'expression. Nous pouvons penser alphabétisation en ce sens évidement, opération encore indispensable dans les villes et vitale dans certains pays victimes de la guerre.  

album,mots,guerre,alphabétisation

**

POUR LES PLUS GRANDS!!!

9782355580598FS.gif

HONGFEI

2013

9782355580598

A PARTIR DE 12 ANS

Banni de son royaume, le sage et valeureux prince de Perse, Calaf, suit son chemin et celui-ci le mène vers le Royaume de Chine. Les murs du palais du roi de Chine renferment le bien le plus précieux de ce dernier et son souci le plus grand aussi, sa fille Turandot. Belle et insaisissable comme un rêve, intelligente et exigeante comme la pensée en soif de savoirs, la princesse ne souhaite en aucun cas se marier. Aucun homme ne trouve grâce à ses yeux hélas. Les prétendants courageux et audacieux de réclamer sa main, éblouis par la divine beauté, devront passer le test des trois questions avec cette princesse rusée.

Trois bonnes réponses, faute de quoi les têtes vont tomber.

Impitoyable, Turandot trouvera pourtant un adversaire valable en la personne du Prince de Perse qui ne semble pas être effrayer de perdre son port de couronne après son royal pays.

Les deux âmes trouveront les chemins du cœur dans un joute d'énigmes redoutables mais Turandot payera le prix de sa cruauté fatale.


: Cet album superbement adapté par Thierry Dedieu reprend un célèbre conte asiatique collecté au XVIII ème siècle par un auteur français François PETIS DE LA CROIX . Beaucoup s'en inspireront quelques années plus tard, de l'Italie à l'Allemagne. Cette histoire est placée sous le signe de la tragédie, un théâtre qui fit chanter l'opéra de Puccini du nom éponyme du conte, mettant en scène la passion d'un valeureux personnage désargenté et d'une beauté farouche et rebelle.

 

Il y a duel pour saisir ou ne pas être saisi dans le jeu de l'amour, avec des énigmes dignes du Sphinx de la légende d'Oedipe. Ce personnage de Turandot est aussi cruelle qu'elle est belle, à la manière d'une Médée de la Toison D'or et à la différence d'une Atalante, qui se trouve obligée d'épouser son Hippomène par la ruse de celui-ci. Ici, c'est la jeune fille qui triche et contre toute attente changera d'avis, elle tombera sous le charme de cet homme droit et digne. Capturée par l'amour à sa grande surprise! Les passions ne peuvent pas vivre sans être contrariées, Turandot entendra que trop tard les conséquences de ses caprices.

 

Fort heureusement, en preux chevalier, Calaf emportera sa belle et trouvera en cette belle diablesse la force de reprendre ce qu'il a perdu, son honneur et ses terres.

Bref, un conte qui finit bien comme il se doit

Les illustrations de Dedieu sont épurées de décors, les personnages ont toute liberté de courir sur le fond blanc des double-pages et leurs formes tassées et arrondies à la manières de petits nains offrent une nuance de légèreté amusante.

A découvrir.

 

Pour l'inspiration, les amateurs d'opéra et de légendes,

TURANDOT de PUCCINI!!!


Puccini - Turandot - Nessum dorma par Quarouble

***********************

Les références de Mythes cités dans la chronique, quand les opposés s'attirent!

Hippomène et Atalante  (de Guido Reni (1625))

La jeune fille perdant sa course en se laissant séduire par une pomme d'or laissé par le rusé Hippomène (Mythe Grec)

720px-Guido_Reni_005.jpg

Médée la sorcière, qui charme l'argonaute et aventurier, Jason (de "Jason et la Toison d'or", Mythe Grec)

 

waterhouse_jason_and_medea.jpg

 

 

samedi, 16 août 2014

LE PETIT INVENTEUR/ CHO MI-AE

9782848014326.jpg

TOURBILLON

2008

9782848014326

A PARTIR DE 7 ANS

 

«  - Maman, combien de roues à une locomotives?

  • Six roues, je crois...

  • Et un Wagon de voyageurs ?

  • Deux de chaque côté...

  • Et un wagon de marchandises ?

  • Autant que le wagon de voyageurs. »

Jun coupe, compte, crayonne sur le carton.

Jun est un petit inventeur. Enfin un jour, il veut être plus tard un grand inventeur mais pour l'heure, il va commencer petit avant de voir grand.

Les formes s'évident, se collent les unes aux autres, le tchou tchou de sa petite locomotive lance déjà son départ dans sa petite tête de bricoleur de joujoux, il crache déjà sa petite fumée imaginaire.

C'est difficile mais Jun est fier de lui ! Son train est magnifique !

Les autres engins de ses rêves tirés du carton le seront sans doute également.

De quoi combler de plaisir !

livrestrain_04.jpg

: « Le petit inventeur » de Cho Mi-Ae est un magnifique album à faire découvrir. Les illustrations soignées et précises dans les postures, les rendu des matières, donnent de la dimension à cette histoire tout simple, ajoutent une vraie magie dont les jeunes lecteurs pourront être gagnés, animés par l'envie de griffonner, de construire, de façonner.

41am8P0u6GL.jpg

(*le texte dépend sans doute d'une autre version, mais n'est pas celui de la dernière version!)

Etape par étape, le petit Jun imagine et construit sa petite locomotive, il est dans son petit monde d'enfance et semble prendre autant de plaisir à créer son engin que d'y jouer probablement.

L'histoire ne nous montre pas Jun poussant son train mais plutôt le déposant fièrement sur une étagère comme le ferait un petit collectionneur de maquettes d'avions, d'autos ou de bateaux, voire de puzzle si l'on veut pousser un peu plus loin l'inspiration. Ce bel album parle de créativité, de patience, de jeux dans la construction. Les jeunes lecteurs qui se sentent de reconstruire la fameuse locomotive de Jun prendront bien garde de se faire autoriser les ciseaux adaptés pour leur âge par des adultes.

41sZAQiX12L.jpg

C'est beau, stimulant, tendre et amusant !

A partager !

41qoPhT1I8L.jpg

******************************

CHO MI-AE

L'AUTEUR

Dès que nous aurons plus d'informations à vous faire partager sur cet auteur coréen, ça sera ici!!!

*****************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

https://petitabricot.wordpress.com/tag/monsieur-lours-chef-de-gare/

****************************

D'AUTRES ALBUMS JEUNESSE COREENS A DECOUVRIR!!!

fGMsUquCwPayTRZIforH.jpg

 http://m.korea.net/french/NewsFocus/Culture/view?articleId=99684

61b1WrUeqLL._SX385_.jpg

http://www.babelio.com/auteur/Kim-Young-hee/244069

175.jpg

FLAMMARION

CHAN-OK

2010

A PARTIR DE 7 ANS (Pour qui sait maîtriser ses vents!)

 

Quel pourrait être le pire manque à l'étiquette pour une princesse? Une princesse a toutes les qualités, forcément !

Les beaux-parents découvrirons le terrible secret de la jeune et délicate qui n'est pas ensorcelée, non. La pauvre fille semble malade d'un secret qui lui noue le ventre. N'entendant que leur bon cœur, les beaux-parents prie vivement la princesse de libérer sa conscience et auront vite vent du mal qui l'incommode.

D'une force de dix tempêtes, la princesse libère enfin sur la maison les prouts qu'elle retenait bien caché.

Un dragon aurait eu sans doute eu moins de conséquence sur sa belle aura de perfection.

: Un album qui vient gentiment égratigner l'éternelle image de perfection des princesses, belles comme le jour et qui ont toutes les qualités possibles. Toutes les petites filles pourront enfin respirer et accepter la petite part indélicate qui fait aussi notre humanité.

Et oui, tout le monde fait des prouts comme tout le monde va aux toilettes.

L'album est bourré d'humour. Par le propos qui fera pouffer plus d'un jeune lecteur, très sensible à ce genre de thème irrévérencieux à cet âge et également par l'illustration de l'auteure coréene Shin Se-Jung qui n'hésite pas à faire un petit pied de nez à la tradition, dopant son univers d'estampes de situations comiques. Des règles strictes et difficiles, certaines éducations asiatiques n'en manquaient pas pour qu'une jeune fille puisse absolument faire de bon mariage. La jeune princesse jette le déshonneur et est rapporté à sa famille comme un objet. C'est elle qui trouve astucieusement le moyen de prouver sa valeur en se sortant de sa triste situation.

D'ailleurs de là, nous pourrons voir aussi dans cette petite histoire beaucoup plus profonde qu'elle n'y paraît, la volonté de parler du secret au travers de cette métaphore qui noue l'estomac, nœud bien serré autour d'une éducation de fierté et de convenances, de l'histoire du pays. La princesse fait avec et arrive par son propre courage à aller de l'avant selon ses conditions.

Se libérer d'un poids, être soi, c'est plutôt bien ! 

********

ET BIEN D'AUTRES ENCORE...

http://www.ricochet-jeunes.org/bibliographies/theme/290-coree/tri/age/page/1

 

jeudi, 14 août 2014

LES GRILLES DU PASSE/ DOMINIQUE LEGRAND

9791021402232, 0-2124705.jpg

OSKAR EDITEUR

JUIN 2014

9791021402232

A PARTIR DE 12 ANS

 

C'est un nouveau départ, le commencement d'une nouvelle vie, avec Ethan.

Mélanie lui avait signifié la fin de ses sentiments et l'auteur à succès Thomas Lennox s'était résolu finalement à tourner la page aussi simplement que s'ouvrait la porte de leur nouvel appartement.

Une porte s'ouvrait, une autre se fermait pour le meilleur et le pire.

Les choses ne s'amorceraient pas si mal si Ethan ne commençait pas à trouver l'insomnie de plus en plus régulièrement. Le manque de sommeil et quelques marques aux bras de plus en plus visibles commencent à alerter la direction de son nouveau collège.

Ethan dit à son père entendre une voix puis d'autres les nuits suivantes dans l'obscurité de sa chambre.

C'est Damien qui le réveille chaque nuit et le tire avec force hors du lit.

L'inquiétude mettant encore plus à mal les relations entre Thomas et Mélanie, Thomas décide d'enquêter sur les lieux de leur emménagement, s'aventurant pas à pas vers l'improbable et l'inexplicable.

Les crises d'Ethan s'intensifient, il perd soudainement connaissance en cours après avoir découvert les lettres du prénom « Damien » griffées au cutter dans une page blanche de son classeur.Tandis que Thomas redouble d'efforts pour faire face aux contraintes que réclament son travail et satisfaire son agent Frédéric Dorval, les deux parents se soudent afin de sauver leur petit d'une menace invisible.

Si ce n'est pas un camarade qui harcèle leur fils de douze ans, que ce qui se cache -t-il dans les murs de cet appartement ? A qui appartient cette voix d'enfant ne souhaitant passer son appel qu'au travers d'Ethan avec force et violence ?

 

: « Les grilles du passé » de Dominique Legrand se classe, on peut le dire sans gâcher la découverte, plus dans le genre du thriller que du roman d'horreur pour ados.

Il y a très peu de personnages, ce qui permet d'en apprécier les différentes sources d'inspirations, les diverses lectures subtiles.

En effet, l'auteur distille dans l'air de son Paris ordinaire des effluves fantastiques et gothiques par jets de références connues dans les genres « étrange » et « frisson ». Sont cités sur le plan littéraire donc Edgar Allan Poe, l'allemand Hoffmann (Les célèbres contes!), Umberto Ecco (« Le nom de la Rose ») mais aussi sur le plan cinématographique, Tim Burton dont Ethan est un grand fan.

Les références sont malicieusement là pour nous perdre un peu, égarer notre imagination et à la lecture, la vie extrêmement terre- à terre de Thomas Lennox est voilée d'un mystère à la saveur d' « fantastique » obscur.

Malgré quelques faits plus qu'inquiétants, la tension n'est pas principalement donnée par la dimension improbable et la schizophrénie suggérée. L'angoisse est installée surtout par la grande inquiétude des deux parents qui se retrouvent à se faire confiance pour le pire et dans des conditions insoutenables, la maltraitance, dans un contexte de séparation conjugale qui rendrait les choses très compliquées et encore plus agressives

Mais là où l'on pouvait s'attendre à une bataille de garde parentale devant un Thomas démuni d'explications rationnelles, la « famille » recomposée se soude plus que jamais.

Dominique Legrand guide son thriller sans une noirceur exagérée et les bases de l'appartement auraient bien des secrets à livrer aux jeunes lecteurs.

Une lecture très plaisante qui mettra doublement les jeunes dans la position de l'ado et des parents, une vue double qui participe à l'angoisse du roman. Cette fiction gratifiera les grands explorateurs du temps de la littérature jeunesse d'une explication très étonnante.

Franchissez avec Thomas les Grilles du passé !

 

 **************************

DOMINIQUE LEGRAND

360px-Dominique_Legrand.JPG

L'AUTEUR

http://www.babelio.com/auteur/Dominique-Legrand/6707

https://www.facebook.com/pages/Dominique-Legrand/117191908363882

600486_324634584286279_1874533480_n.jpg

**************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

 LE BLOG NE MANQUERA PAS DE LES POSTER ICI!!!

 

**************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!!

Unamoursouslaterreur.jpg

http://www.oskareditions.com/Livre.php?nom=Un%20amour%20sous%20la%20Terreur

 

lundi, 11 août 2014

POUR SAUVER CUSUMBO, MON PETIT COATI/ FLORENCE JENNER METZ

 

roman,guatemala,amerique centrale,amitié,coati

OSLO EDITIONS

COLL. AVENTURES

9782357541412

2014

A PARTIR DE 10 ANS

 

Oubliant et traînant sa jambe malade, que sa famille pense un jour avoir les moyens financiers de soigner, la jeune Marta, onze ans, cherche des yeux le petit malicieux à fourrure qu'elle a recueilli et adopté. L'animal gourmand et vif se faufile partout en un rien de temps.

Sa maîtresse lui a confié que les Coatis sont des animaux aussi fidèles que les chiens, même plus attachés à l'homme semblerait-il.

La truffe de Cusumbo effleure, hume l'odeur de tendresse de la joue qui cherche ses caresses, la lèche avec presque autant de plaisir que les bons délices de l'estomac.

Marta la petite guatémaltèque et Cusumbo le chapardeur aux pelage bruns de cacao et aux rayures de caramel sont devenus de vrais amis inséparables.

Pourtant, Cusumbo est une véritable catastrophe dans les montagnes de son village.

Alors qu'un jour, l'animal bouscule par accident une vieille vendeuse et égare les quetzales durement gagner de la journée sur le sol, Cusumbo se retrouve vite capturé et en passe d'être puni en conséquence.

La pauvre Marta n'ignore pas que la perte de sous de la vendeuse représente une faute grave et aussitôt, soucieuse des colères qui découlent de l'événement,inquiétée par les conversations vives qui tempêtent ci et là, elle prend peur pour son petit animal turbulent.

Afin de lui éviter la mort, comme elle le suppose, Marta prend ses toutes petites économies et les sacrifient dans un billet vers une forêt dans laquelle l'animal sera à l'abri parmi ses paires.

Marta fait la connaissance de Juan à Guatemala City. Il devient un ami. Le petit vendeur accueillera dans sa famille la nouvelle amie égarée qui cache tant bien que mal sa jambe qui redouble de douleurs et son drôle d'animal qu'elle sait faire danser pour quelques quetzales offerts par les touristes charmés.

Que ne ferait-elle pas pour sauver Cusumbo, son petit coati.

 

: Florence Jenner Metz présente une histoire pleine de douceurs et de tendresse. Il n'est pas rare de retrouver ce thème de la fugue dans la littérature jeunesse avec « Manon et Mamina » de Yaël Hassan par exemple et pour les plus grands, « Sur la route de Blue Earth » de Joseph Monninger plus récemment. Le thème permettant par là les vertus du parcours itinéraire qui fait grandir et enrichit de son expérience aventureuse. Nous retrouvons l'importance de la rencontre où le héros (oïne) rencontre un personnage qui en plus de lui offrir une belle amitié sincère, lui permet également de trouver une solution au problème qui génère la fugue.

L'amitié est la vraie clé de voûte de ses belles lectures.

Au fil des pages tournées, qui se lisent sans difficultés, il est possible de déceler le vrai fil conducteur de cette aventure. Malgré les moyens très modestes des personnages, les soucis de santé de Marta, l'auteure choisit de dégager la beauté locale et lui rendre hommage.

Que de descriptifs par petites touches sur la faune, la flore, les bonnes odeurs gastronomiques qui nous transportent vers le Guatemala par la pensée et les sens.

« Pour sauver Cusumbo, mon petit coati » rend également hommage à l'humilité, la joie de vivre des guatémaltèques dans une vie simple, de peu de moyens pour la plupart. Certains villages sont soutenus par des associations qui sont tombées en amour avec cette culture Outre-Atlantique et qui tout en faisant sa promotion auprès des publics français en passerelle, œuvrent pour la diffusion de l'éducation et l'instruction dans ces quelques endroits reculés des montagnes, des organismes à l'instar de « France-Amérique Latine » par exemple.

Ceux et celles qui ont croisé le chemin de ces hispanophones retrouveront la même volonté et le même plaisir à déployer les charmes des lieux en éventail, le texte de l'auteure est un évocateur d'exotisme.

 Florence Jenner Metz est aussi l'auteure de l'excellent "Interdit" chez Alice Deuzio!

Une aventure très sympa pour les jeunes pré-ados !

1506014-gf.jpg

*******************************************

 FLORENCE JENNER METZ

L'AUTEURE!!!

76000954.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/initiale/J/auteur/4518-florence-jenner-metz

76000934.jpg

http://jazebraci.canalblog.com/archives/2012/05/24/24333324.html

76001006.jpg

*******************************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

Quelques avis bientôt, sans fautes!

******************************************

INTERDIT!

DE LA MÊME AUTEURE!!!!

1228113-gf.jpg

ALICE DEUZIO

Collection Album Jeunesse

9782874261510

A partir 9 ans

: Anatole est un fan d'internet et lorsque son père lui intime l'ordre de ne pas aller sur un site, le goût de l'interdit se montrant le plus fort, Anatole et son copain Basile franchissent aussitôt le portail du site Eurékajaitrouvé contre tout bon sens. Devant le mur de cadeaux qui défile sous leur yeux ébahis et l'offre alléchante du professeur Eurékajaitrouvé, les garçons commandent les choses les plus folles qui rendront leur quotidien agréable et sans efforts. Pourtant, tout engagement doit s'acquitter d'un paiement évidement et les deux garnements se retrouvent pris au piège lorsque le professeur, malicieux et sournois magicien, leur réclame son dû. Ils n'auront que jusqu'à minuit pour rembourser leurs extravagances sinon le professeur s'emparera des parents et des animaux de compagnie d'Anatole.

: Florence Jenner Metz revisite le mythe de Faust de Goethe, contrat "aux petits caractères maléfiques" qui se retrouve également dans "Pinnochio" de Collodi avec le terrible marionnétiste qui piège ses cancres dans son parc d'attraction pour les changer en ânes. "INTERDIT!" est un récit sur la confiance en l'expérience parentale souvent perçue à un âge pré-ado ou adolescent comme liberticide. Si Anatole se sort de cette triste situation ensorcelée extravagante, les jeunes lecteurs conprendront sans doute qu'ils pourront compter sur l'aide d'un adulte responsable de confiance dans pareille situation. Un titre intéressant et amusant!

*******************************************

LE GUATEMALA ET LES COATIS!!!

 

COATIS? VOUS AVEZ DIT COATIS??

 

 

DES MONTS GUATEMALTEQUES AU LAC ATITLAN...

19:07 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, guatemala, amerique centrale, amitié, coati | | |  Facebook | |  Imprimer

samedi, 02 août 2014

BONNES VACANCES!!!

 

32972148.jpg

LE PETIT COIN DES PROPOSITIONS FERMERA PENDANT QUELQUES JOURS SES FENÊTRES,

UNE PETITE LECTURE DE DERNIERE MINUTE SANS DOUTE ET HOP, EN ROUTE VERS DES TERRES DE VACANCES!!

EN VOUS SOUHAITANT DE PROFITER, AVEC OU SANS LECTURES, TOUJOURS AVEC PLAISIR,

ENVIES ET BONNE HUMEUR

LES PETITS RATS!!

CHAT LU!!!!!

10468357_10152529282397970_8278024470655349838_n.jpg

19:26 | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

MARION DU FAOÜT OU LA REVOLTE DES GUEUX/ MARGOT BRUYERE

marion-du-faouet-ou-la-revolte-des-gueux.jpg

OSKAR EDITEUR

2013

9791021401570

A PARTIR DE 12 ANS

 

Marion, la main sur le ventre arrondi, l'autre tenant fermement la main de sa petite Alice, le cœur chargé d'espoir, de courage, cette main prête à être tendu pour la demande qui l'amène aux portes de la prison de Quimper.

Son Henri était là, de l'autre côté et elle comptait l'en faire sortir.

Quelques temps encore, Marion et sa bande trinquaient leurs choppes à leur bonne fortune, au revers du sort. Leurs vêtements étaient propres, ils avaient de quoi nourrir les familles et de quoi entretenir les forces pour aller couper du bois chaque semaine.

Les langues s'agitaient mais ne pouvaient se délier d'aucun secret car tout le monde ignorait toujours comment la bande de Marion Tromel s'était extirpée de la gangue boueuse de la misère quotidienne qui gagnait progressivement le village.

L'idée avait germée de l'esprit aiguisée de cette jeune fille de Bretagne.

Belle, rusée et rousse comme le diable.

Les autres l'avaient suivi, sans protester.

A cette époque, leur équipe de bûcherons étaient sur le point de se voir congédier sur un chantier, les employeurs avaient trouvé le moyen de réduire les dépenses avec une équipe demandant bien moins cher.

L'équipe de Henri avait fier et solide réputation pourtant.

Rencontrant son ancien coup de cœur de jeunesse par hasard, sous le porche de l'église tendant la main pour un peu de pain ou des sous, accompagnée de sa petite Alice, Marion se jura de changer la donne et d'offrir à sa petite un toit et de quoi manger quoi qu'il en coûte.

Ainsi commençait l'histoire de Marion du Faouët et de sa bande de brigands.

A présent, la jeune femme tenait entre les mains le papier permettant à son époux de retrouver la liberté et pourtant, chaque instance se renvoie la responsabilité et Marion trouve porte close.

Marion n'abandonnera pas, elle se dit que la liberté peut aussi s'acheter avec de l'or.

 

: « Marion du Faoüet  ou la révolte des Gueux » de Margot Bruyère reprend le destin d'une brigand peu connue peut-être, les femmes pirates étant plus populaires.

Le personnage de Marion apparaît comme une femme de caractère, à poigne, au point que les hommes de son entourage lui accorde confiance et foi, la suivant volontiers jusqu'en enfer.

Il n'est nullement l'intention de faire l'apologie du banditisme et du vol, l'arrière-fond historique et les événements survenant tour à tour dans la vie de Marion font de ce récit une histoire néanmoins très émouvante.

En effet, dans une pulsion de vie et de survie, Marion Tromel apparaît sous la plume de l'auteure comme un personnage plein de courage quoi qu'il en soit. C'est un plaisir de lecture.

La vie de Marion « Finefont » (fine au fond=rusée), elle a bel et bien existé, donne une vision mûre et non manichéenne de l'existence parmi d'autres plus réjouissantes évidement. Ces vicissitudes seront l'occasion d'aborder avec les ados lecteurs le thème de la justice sociale et la notion d'équité entre individus.Cette restitution fiction permet de révéler un cadre historique intéressant à divers niveaux et où chacun se fera sa propre conclusion.

Étonnant, touchant, instructif sur l'Histoire de France. Comme le précise la documentation de fin de récit, "ce sont là les signes avant-coureurs de a Révolution Française".

A découvrir, vraiment !

*******************************

MARGOT BRUYERE

Bruyere-Margot.jpg

AUTEURE

http://www.margot-bruyere.fr/

*******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/37506-marion-du-faouet-ou-la-revolte-des-gueux

http://www.margot-bruyere.fr/marion-du-faouet-ou-la-revolte-des-gueux.php

 

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/38432

********************************

D'autres titres de l'auteure!!!

couv_epee_charlemagne_grand.jpg

http://www.margot-bruyere.fr/epee-de-charlemagne.php

meutres-petits.jpg

Cartouche-roi-de-paris.jpg

71GyPMwpidS.jpg

 

jeudi, 31 juillet 2014

LA MALEDICTION DE LA PIERRE DE LUNE, TOME 1: FLORENCE/ Catherine Cuenca

roman,histoire,révolution

GULFSTREAM EDITEUR

2014

978235488228 

 A PARTIR DE 12 ANS

 

De sa fenêtre, la blonde Lena aperçoit son amie d'enfance enjamber le petit balcon de sa chambre et s'y engouffrer furtivement.

Où est elle partie vagabonder?

Lena Landucci se mordrait probablement vivement les lèvres à envisager Carla en ses termes désobligeants. Elle souhaiterait tout savoir par curiosité et envie, bien sûr.

La brune Carla est une aventureuse, une passionnée, leurs escapades secrètes ne manquent jamais de les amuser comme des enfants fripons volant des sucreries dans une cuisine.

Non, « vagabonder » serait un terme employé par Maître Savino Ricci, l'oncle de Carla. Lui aussi s'est hélas mis dans l'idée qu'à quinze ans, il est grand temps de prendre mari.

Le père de Carla l'a déjà promise à un riche commerçant de laine bien plus vieux qu'elle pour ses seize ans et la jeune fille s'est résignée à son sort.

Carla considère tout ce qu'elle laisse, tout ce dont elle a envie, tout ce qu'elle n'a pas encore réalisée. Peindre, déjà. Maître Ricci fait surveiller sa nièce par Fulvia la bonne afin qu'elle ne retourne plus dans ces rues malfamées où se trouvent la boutique de couleurs.

Toujours dans le plus grand secret, les deux jeunes filles prétextant être l'une chez l'autre, continuaient de s'y rendre pour les besoins artistiques de Carla. La marchande lui fit d'ailleurs cadeau d'une étrange pierre de lune, réputée pour préserver la vertu.

Lena trépignerait probablement à l'idée de ne pas savoir ce soir d'où vient Carla l'intrépide.

La veille encore, cette dernière trouva un mot coincée dans ses volets en bois à la tombée de la nuit. « Chère demoiselle, Je serais honoré de prendre votre visage comme modèle pour ma prochaine sculpture. Rendez-vous, je vous en prie, à l'atelier de la rue du Sasso, en face de la taverne du Trou, ce soir après les vêpres.

Avec mon plus profond respect,

Vincenzo Montoni. »

Encore une escapade. Peut-être revient-elle de ce rendez-vous?

La croisée de Carla n'est pas encore fermée,

Lena, la curieuse, ouvre aussitôt sa fenêtre...

 

la-malediction-de-la-pierre-de-lune-gulf-stream-roman-jeunesse-catherine-cuenca-review-critique.jpg

: « La Malédiction de la Pierre de Lune » est une série qui promet. La tension monte doucement autant que les événements s'enchaînent entre aventures espiègles et mésaventures étranges.

Carla est le personnage central de cette aventure qui se déroule dans l'Italie du XVème siècle.

Les deux amies sont attachantes et très complices, nous sommes aussitôt pris dans le lien et happé vers les jolies cachotteries. A ces temps d'insouciances s'opposent les vrais secrets, beaucoup plus durs, presque mortels. Le fantastique entre en jeu, mais pas trop, il occupe l'importance que l'auteure Catherine Cuenca lui a accordé dans l'intrigue. Le pouvoir de la pierre de lune fait son œuvre. Il est question de sorcière brûlée sur le bûcher et de guerre de pouvoirs entre les familles riches et Mécènes de Florence, les Médicis et les Pazzi. Le passé de Carla se trouve étroitement lié à cette « guerre des roses » et cela concerne sa mère.

Pensant venger sa mère, dommage injustement collatéral, la jeune fille opposera le poison au poignard et l'action monte, les passions aussi.

Ce premier Tome « Florence » parle également de romance, de muse, d'inspiration. Amoureuse de la peinture et du dessin, Carla se trouve choisie pour incarner une belle taillée dans la pierre par le ciseau d'un artiste d'un atelier réputé. Le bel artiste ne l'a pas choisi par hasard et le mystère suit de nouveau la révélation sur le destin de Silvia Barattini, la mère de Carla.

Vraiment sympathique et palpitant, les fans de l'autre série de la même auteure se déroulant à la Révolution, « Le passage des Lumières », se régaleront de l'excellente vulgarisation historique et de la création de bonnes intrigues comme sait les mener Catherine Cuenca. De toutes évidence, l'auteure a plaisir à mettre en avant des jolies jeunes filles entières et au franc parler.

La%20mal%C3%A9diction%20de%20la%20pierre%20de%20lune%2002.jpg

La%20mal%C3%A9diction%20de%20la%20pierre%20de%20lune%2003.jpg

 

 **********************************

CATHERINE CUENCA

Cuenca--Catherine--1-.jpg

L'AUTEURE

http://www.babelio.com/auteur/Catherine-Cuenca/65239

http://www.catherinecuenca.sitew.com/#Bienvenue_.A

 

c4k1c-Catherine_Cuenca_4_.JPG

 

***********************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

 

http://parfumsdelivres.blogspot.fr/2014/05/la-malediction-de-la-pierre-de-lune.html

http://www.yozone.fr/spip.php?article17254

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/41024

http://www.histoiredenlire.com/epoque-moderne/malediction-de-la-pierre-de-lune.php

***********************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEURE!!!

88443366_o.jpg

http://louvrage.canalblog.com/archives/2013/07/15/27674530.html 

 

 **

LE PASSAGE DES LUMIERES

T.1: ESPOIRS

 

passage-des-lumieres-espoirs.jpg

GULFSTREAM

2012

9782354881474

A PARTIR DE 9 ANS

 

A la faveur de la lune et par son pouvoir étrange, Zélie se trouve transportée dans le passée de sa commune Basmont-en-Argonne, à une époque où la révolte gronde.

En effet, suite à un pari incroyablement farfelu avec son oncle qui lui assurait être capable de franchir les portes du temps dont il était coutumier, la jeune adolescente franchira le seuil fortuitement seule et suivra les prémices de la Révolution française.

Recueillie et cachée sous le nouveau prénom de Marie-Azélie par un ami de son oncle, elle ne pourra pas rester dissimulée longtemps car la jeune fille n'a pas sa langue dans sa poche et changera le cours des choses dans sa soif de justice.

S'opposant au répugnant propriétaire Juste Perrin dénigrant les populations plus modestes à la réunion préparant les doléances qui seront présentées au roi, celles clamant les mauvaises conditions de vie des paysans, elle défendra la cause des jeunes filles qui ne vont pas à l'école et sauvera la petite Fanchon de la maladie.

Humilié, Juste Perrin n'en restera pas là!

L'heure du retour au XXI ème siècle est prôche et la Révolution est en marche !

Zélie pourra t-elle changée de nouveau les choses?

Une série historique intéresssante teintée de fantastique par le mythe du voyage dans le temps. Catherine Cuenca, férue d'histoire, la rend ici accessible et soluble, présentant les raisons de ces soulèvements du XVIII ème siècle qui amorceront des changements fondamentaux pour la société française d'aujourd'hui.

Zélie est une adolescente au fort caractère qui ne pourra rester en marge de l'injustice, créant peut-être des paradoxes chronologiques pour l'avenir. Têtue, n'écoutant que son grand cœur plutôt que les recommandations du père Joseph, elle sauve tout de même la petite Fanchon.

Il est incroyable de réaliser la mortalité d'une gastro-entérite qui ne pouvait être soignée par méconnaissance. Deux autres volumes sont déjà disponibles, l'issue du premier vous laissant sur votre fin et faim. Un feuilleton-roman que les jeunes lecteurs suivront sans difficultés et avec intérêt.

**

 

LA BALLADE DU MAURE

ballade-du-maure.jpg

OSKAR

9782350008523

A PARTIR DE 12 ANS

 

(précedement publié ici: http://jeunesse.actualitte.com/critiques/romans/la-ballade-du-maure-639.htm)

 

 

Andalousie, 1490.

Isaura, jeune chrétienne aux cheveux de «feu», est régulièrement chahutée par des garçons de son village pour sa chevelure rousse. Isaura peut comprendre la tristesse des maures musulmans pointés du doigt qui refusèrent l'exil en se convertissant.

Etre différent à Navidad est un luxe qui se paye depuis la reconquête des terres musulmanes par les rois catholiques espagnols. C'est en cachette qu'Isaura se lie d'amitié avec le petit guitariste maure, Joàquim, dont l'activité de «va-nu-pieds» risque, selon la mère d'Isaura, de ternir sa réputation. Isaura ne veut ni d'un mari ni de l'intolérance. Sur sa mélodie de «la ballade du Maure», contant le pirate qui libéra une captive chrétienne par amour, Isaura se permet de rêver, choisissant de garder l'amitié de Joàquim.

Ce lien clandestin sera mis à l'épreuve le jour où Isaura sauvera la vie du beau Yahya que Joàquim suspectera d'être un espion musulman. Les deux adolescents devront fuir et se protéger du retour des troupes militaires de l'émir Boadil, revenues reprendre ses anciennes conquêtes. L'offensive les poussera jusqu'aux portes de Santa Trinidad. L'amitié des deux jeunes adolescents survivra-t-elle aux feux de la colère ?

 

: Catherine Cuenca raconte une forte amitié survivant aux guerres de religions. Développant le problème de l'intolérance sous plusieurs angles, l'auteure arrive à nous faire découvrir malgré tout les beautés de l'Andalousie. 
Nous retrouvons au cœur du récit de La ballade du Maure, un besoin de survivre à la bêtise du monde. Catherine Cuenca présente clairement qu'il n'y a pas de position favorable dans les actes de violence. Les Maures musulmans sont tolérés au pays jusqu'à la conversion, les Maures catholiques, convertis pour garder la vie sauve, sont rejetée comme des traîtres, les espagnols catholiques du village de Navidad sont vendus comme esclaves par la suite...

En plus d'un petit roman de société et d'histoire intéressant, Oskar Editions promet une jolie romance pour les jeunes lecteurs, à l'ombre des pierres de l'Alcazar.

A découvrir.