Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 mai 2016

LA PETITE DAME TOUTE RATATINÉE/ FRANCE QUATROMME ET ILLUSTRÉ PAR ÉLICE

couv_vieille_blog.jpg

PLANÈTE RÊVÉE EDITIONS

9782917871348

A PARTIR DE 6 ANS



 Ni le docteur ni l'épicier ne trouvèrent remède ou recette à son mal "incurable" du coeur de pierre, aussi sec qu'une allumette.

Le voleur surpris chez elle une nuit, la lumière fut, à nouveau, car il y eut une première fois, on le suppose, sauf que la vieille ratatinée esseulée l'avait oublié assurément.

Elle s'était regardée de nouveau dans le miroir et avait retrouvé les traces de sa beauté, après avoir mis un peu de noir sous ses yeux. De nouveau, la vieille ratatinée ouvrit sa porte, laissa entrer les cris et les rires des enfants venant du dehors. Elle acheta même un deuxième fauteuil...

: Une histoire d'amour, voici ce que promet cette histoire, ce conte imaginé par France Quatromme conteuse elle-même, qui commence par "il était une fois", où le sort est jeté sur un coeur et ou un prince sauve une princesse d'un sommeil "sans retour". Ils vécurent heureux mais n'eurent plus d'enfants, vous en conviendrez volontiers pour ce couple de seniors qui ont ouvert leur fenêtre l'un à l'autre.

Le vieux Marcel était un voleur qui continuait à visiter la maison de la vieille dame pour y déguster les délicieux biscuits. En passant par sa fenêtre la nuit, il lui volait de la bonne compagnie dont les murs et le fauteuil étaient encore imprégnés.

La petite vieille avait sans doute avec le temps oublié la valeur de sa petite personne, le plaisir réconfortant de ses gâteaux une fois partagé. Notre vieille toute ratatinée se fera voler son coeur, un coeur guéri de la sécheresse de la solitude et du manque d'amour. 

Les double-pages impressionnantes en vue plongée de Élice nous révèlent l'héroïne comme une "sorcière" du coin de la rue, les textes bien rythmés et à la poésie de mots joliment évocateurs d'une drôlerie fine de France Quatromme nous la décrivent comme une "Tatie Danielle" d' Éthienne Chatilliez. L'auteure arrive à vêtir une histoire possible du quotidien, ordinaire, des atours du conte moderne et cela donne un plaisir de lecture qui nous fait doucement remonter les joues et étirer le sourire.

Très chouette à tous points de vue.

colo_couv_diff4.jpg

IMG_20160516_173323.jpg

IMG_20160516_173232.jpg

IMG_20160516_173203.jpg

IMG_20160516_173140.jpg

IMG_20160516_173122.jpg

**************

 FRANCE QUATROMME

AVT_France-Quatromme_5282.jpeg

CONTEUSE ET AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/France-Quatromme/118864

 

ET 

 

ÉLICE

AVT_lice_8568-1.jpeg

ILLUSTRATRICE!!  

  http://www.babelio.com/auteur/-lice/157634

 *******************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Quatromme-La-vieille-dame-toute-ratatinee/452027

 

 

mercredi, 25 mai 2016

LE MYSTÈRE BLACKTHORN/ KÉVIN SANDS

le-mystere-blackthorn.jpg

BAYARD JEUNESSE

2016

 

2747057844

A PARTIR DE 15 ANS

 

"Nemini dixeris. N'en parle à personne.

Je me concentrais sur cet avertissement. Deux mots, écrits d'une seule traite. Et en latin.

...Maître Benedict était apothicaire, et le latin la langue des apothicaires. Un secret qui en cache un autre. Un code derrière un autre code."

Christopher méditait, prenait le temps aussi de digérer sa nouvelle situation. Le meurtre de Maître Bénédict Blackthorn l'avait sorti de son foyer. 

Ne possédant rien comme apprenti, La Guilde des Apothicaires l'avait poussé dehors, dépossédé comme un fils de rien le temps d'élucider l'affaire.

Christopher eut le temps d'arracher la page du registre où son maître lui avait adressé un message secret.

Il fouillait calmement au fond de la sacoche de son esprit, cherchant dans ses multiples recoins de façon avisée le remède adapté, la réponse à l'intention dissimulée du maître défunt.

Le cadeau que lui fit Blackthorn pour son anniversaire semblait jouer un rôle particulier.

Il avait insisté pour que Christopher arrive à trouver comment ouvrir ce cube d'antimoine à la récompense cachée. Sa deuxième formation venait de commencer. Élucider des mystères.

: " Le mystère Blackthorn" est un bon policier pour ados, on peut l'affirmer d'emblée.

Esotérisme, chimie, Kevin Sands place son milieu d'apothicaire dans un contexte de légendes et de sociétés secrètes. Religions, pouvoirs, conspiration, meurtres et décryptage de codes secrets, cela sent le Da Vinci Code de Brown inspiré version jeunesse, mais ce n'est pas pour nous déplaire car c'est juste palpitant et captivant.

Au coeur du récit, si l'auteur insiste sur le bon traitement que connut l'apprenti apothicaire  Christopher Rowe, ça n'est pas juste pour installer la relation presque filiale avec l'apothicaire, c'est aussi pour nous éclairer sur une chose à considérer à plusieurs niveaux, dès le début du roman, de façon finement amenée. Les deux protagonistes se séparent en de mauvais termes pour le bien commun mais aussi pour abuser celui qui tuera le Maître Blackthorn. Maitre Blackthorne avait vu son heure arriver et avait tenu à écarter son protégé bien éloigné.

Sur le principe général des intrigues, " une énigme en cachant toujours une deuxième", Christopher en bon élève appliqué comprit vite qu'il devait dans un second temps percer à jour l'objet du crime, le mettre à l'abri.  Et c'est ainsi que de codes en jeux de piste, Christopher, 14 ans, se retrouve "détective" , soutenu par son bon ami Tom, le fils du boulanger.

L'histoire se passe à Londres au 17ème siécle, perruques et mocassins nous transportent doublement. La secte de l'Archange est-elle l'instigatrice des crimes en série d'apothicaires ou est-ce là juste le plan d'une convoitise pour faire main basse sur une officine bien située et un vivier de formules à la composition bien cachées?

Christopher est jeune mais on se rend compte au fil de l'enquête que Blackthorn avait pleine confiance en sa propre formation exigente et surtout en la sagacité de son élève. Les longues veillées d'études semblent payer et dans sa désolation, Christopher peut compter sur la fidélité de Tom pour le soutenir face au grand conseil de la Guilde des apothicaires qui ne semblent selon une règle hiérarchique ne pas faire grand cas de la parole d'un apprenti qui connait l'assassin. Les leurres sont nombreux.

La connaissance se révèle une arme précieuse ou redoutable, un dosage qui peut faire basculer du seuil de la guérison aux portes du trépas. Les lecteurs devraient être fascinés par les clés liquides certainement et autres décryptages symboliques.

Nous sommes presque aux frontières de la Science Fiction à la fin du livre tant que la preuve n'a pas été faite que ce que recherche les deux camps existent.

Kevin Sands rend son héros attachant, un atout pour nous emmener dans la quête de vérité(s) avec engouement et émotion. Les rapports entre les protagonistes peuvent être rudes et frustres. Le bon souvenir de l'homme bon et juste qu'était Maître Blackthorn nous motive à aller au bout, la soif de mystère également.

A découvrir.

 

 ****************

 KEVIN SANDS

AVT_Kevin-Sands_4179.jpg

AUTEUR!!

http://www.babelio.com/auteur/Kevin-Sands/391802

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

  http://www.babelio.com/livres/Sands-Le-mystere-Blackthorn/828996

 

lundi, 23 mai 2016

TANGAPICO/ DIDIER LEVY ET ILLUSTRÉ PAR ALEXANDRA HUARD

couv-Tangapico-620x820.jpg

SARBACANE

9782848657790

A PARTIR DE 7 ANS

Une flûte, une statuette et un pot de crème, voici ce que Marcus récolta en cadeau des haltes du Christo Valdès.

On recevait des habitants qui attendaient les voyageurs du bateau mais on devait aussi donner. Et celui qui offrait avait le droit de choisir ce  qui lui ferait plaisir.

Joie d'offrir, plaisir de recevoir, joie de recevoir en retour. Marcus n'avait pas eu le temps de bien se cacher sur le bateau, il fut débusqué par le capitaine et débarqué pour le cérémonial et l'air frais.

Les doigts de pieds embrassant l'herbe du sol, Marcus cessait peu à peu de se renfrogner. Plus tard, il se mit à admirer le capitaine faisant apparaître un crocodile d'un morceau de bois avec son couteau et il sentait peu à peu la magie du fleuve faire son office. Le vrai voyage commençait, il en aura des choses à raconter...

: " Tangapico" de Didier Lévy est un album intéressant par son propos, captivant par ses illustrations chatoyantes. Marcus, son héros, pourrait à 9 ans s'engager dans son premier voyage en train sans parents pour rejoindre papa ou maman dans la vraie vie, l'auteur lui réserve ici un voyage plus insolite et plus exotique.

Le petit garçon appréhende difficilement cette nouvelle responsabilité et cette aventure, on le comprend fort bien, nous lecteurs.

Embarqué sur un bateau à vapeur, Marcus va devoir affronter la chaleur humide, les moustiques et la drôle de loi du fleuve Tangapico. A chaque halte, le troc est obligatoire. Ainsi se voit-il dépouillé, tel qu'il le perçoit, de son lecteur MP3, sa console de jeu et ses baskets neuves. Dépouillé des     attaches de modernité qui pouvaient le distraire des charmes du voyage dans la jungle, Marcus comprendra la valeur des objets qu'ont lui donnera en échange malgré leur valeur dérisoire toute relative.

La statue aux allures maternelles sera d'un bon réconfort pour le trajet. L'enfant prendra le temps d'observer, de se lier jusqu'à la destination finale où les derniers trocs formeront un cycle de cadeaux de bienvenue, de remerciement et d'adieu.

Bien vu l'auteur!. La lecture est agréable, on se la coule douce au fil des pages peinte par Alexandra Huard et nous entrons en filigrane dans la simplicité d'une culture chaleureuse bien que modeste.

Bienvenue à bord du Christo Valdès

Envoûtante et agréable lecture!

 

IMG_20160515_143038.jpg

IMG_20160515_143000.jpg

IMG_20160515_142916.jpg

IMG_20160515_142853.jpg

 

*************

DIDIER LEVY

AVT_Didier-Levy_8899.jpeg

AUTEUR!!

 http://www.babelio.com/auteur/Didier-Levy/54363



ET

 

ALEXANDRA HUARD

AVT_Alexandra-Huard_4972.jpeg

ILLUSTRATRICE!!

   http://www.babelio.com/auteur/Alexandra-Huard/209235

*****************

9791021403833.jpg

OSKAR EDITEUR

2015

9791021403833

A PARTIR DE 8 ANS

"Enfin un livre pour les enfants qui n'aiment pas lire!".

Tant mieux car celui-là n'aime pas ça. Est-ce parce que c'est écrit trop petit? Ou est-ce parce que sa soeur fait copain copain avec ces volumes d'aventures? D'aventure, oui, il n'en ouvrira aucun.

D'ailleurs ces yeux aussi ont l'écriture en horreur même si la maîtresse prétend que lorsqu'il s'agit de copier sur son camarade, ils ne font plus le pied de nez aux caractères.

Comment peut-on rester le nez collé dessus et penser s'amuser? Peut-être qu'en le cachant sous l'oreiller le temps du sommeil cela va rentrer. On peut toujours rêver.

Ou si c'est papa qui le lit, mais une histoire de zombie. Ah?! Papa s'est endormi. Voyons comment cela finit...

 IMG_20160104_145747.jpg

: "A bas la lecture!" est un petit album rigolo pour les tout-jeunes lecteurs lisant tout seuls et peu convaincus ( particulièrement mais il est à proposer à tous les autres absolument!).

L'histoire imaginé par Didier Levy fait le tour du sujet, le point sur ces petits bouts de chou déja fâché avec la lecture. Qui suis-je si je n'aime pas la lecture? Pourquoi dois-je l'apprendre?

Que peut-elle me faire aimer parce que pour l'instant cela m'échappe un peu. Les prétextes et les excuses du petit personnage qui traine des pieds pour s'y mettre amuseront, les parents et la maîtresse auront réponse à tout pour éviter les pirouettes.  IMG_20160104_150056.jpg

La chute est sympathique et s'ouvre sur une sortie optimiste, personne n'est vraiment fâché avec les livres, avec le temps, le bon livre nous trouve et vice versa.

Les illustrations, le choix des couleurs primaires de Bobi+Bobi sont tendres. La petite tortue du personnage, compagnon de route, est un jeu de symbolique intéressant, à la fois image de lenteur et aussi symbole de patience vu par l'autre bout de la lorgnette. IMG_20160104_145938.jpg

Et oui, c'est la fable du lièvre et de la tortue. A chacun son rythme pour franchir la ligne d'arrivée. Un album pour donner confiance dans l'écoute, la simplicité et la drôlerie.  Bonne lecture de ce "A bas la lecture" pour les petits lecteurs qui deviendront de joyeux lecteurs.

 

IMG_20160104_150210.jpg

 

IMG_20160104_150027.jpg

IMG_20160104_145827.jpg

*******************

DIDIER LÉVY

AVT_Didier-Levy_8899.jpeg

AUTEUR!!

  http://www.babelio.com/auteur/Didier-Levy/54363

    

ET

 

BOBI+BOBI

album,lecture,humour

ILLUSTRATRICE!!

http://bobibook.blogspot.fr/

 *******************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Levy-A-bas-la-lecture-Enfin-un-livre-pour-les-enfants/807592

********************

PAR LES MÊMES AUTEURS!!

PETIT TOM ET LA TATA QUI PIQUE/

Didier LEVY, illustré par Ronan BADEL

petit-tom-et-la-tata-qui-pique.jpg

 

OSKAR

EDITEUR

2011

9782350007540

A PARTIR DE 6 ANS, 7 ANS TOUT SEUL

COMME UN GRAND C'est bien aussi!

 

NON, non et non! Petit Tom ne viendra pas embrasser la vieille tante, celle qui a le menton qui pique!

C'est dimanche et cela ne sera pas de tout repos pour le petit chenapan qui échappera à l'oeil vigilant de ses parents pour se soustraire au terrible rituel.

Et pourtant, en une rencontre, deux mots et trois caresses sur le menton, finalement, la tante Lucie est plutôt sympa et jolie!

************

 

LA VÉRITABLE HISTOIRE DU GRAND MÉCHANT MORDICUS/ DIDIER LÉVY ET ILLUSTRÉ PAR MARIE NOVION

Couv-Felix-et-Mordicus.jpg

SARBACANE

2015

9782848657493

A PARTIR DE 6 ANS 

Qu'il a de grands yeux, de grandes dents, de grandes pattes poilues! Mais le temps lui a courbé le dos et fatigué les jambes. Le Grand Méchant Mordicus aurait bien fait du petit Felix un amuse-bouche de vieux loup si il n'avait pas souligné quelque chose de plus délicieux pour ces dernières volontés. "Melba!"

Melba comme la pêche, Melba comme une fille de loup qu'il n'a pas revu depuis longtemps. C'est décidé, le Grand Méchant Mordicus mangerait peut-être plus tard ce Félix bavard qui s'est aventuré dans la sombre sombre forêt pour lui raconter son histoire.

 IMG_20151228_143556.jpg

 : Cet album est assez original. Il traite de la famille et nous sortons des légendes de grand méchant loup habituelles. Ce Mordicus est surtout bourru, têtu et sans doute est-ce là la véritable histoire de sa légendaire méchanceté.

Ce petit bout de Félix prend son courage a deux mains et souhaite réunir des gens qui s'aiment pour un heureux événement.IMG_20151228_143712.jpg

La traduction de la mixité est amusante. Dans les histoires tout est possible, les louves tombent amoureuses des renards, les loups-renards content fleurette aux belles ourses et les arrière-petits enfants n'ont pas peur des Grand Méchant Mordicus. 

Le propos est chaleureux, les illustrations charmantes, on se sentirait presque invité sur les côtes irlandaises, de quoi ajouter au charme d'une légende revisitée.

Un bel album.

IMG_20151228_143625.jpg

IMG_20151228_143649.jpg

 

*********************


MARIE NOVION

AVT_Marie-Novion_3075.jpeg

ILLUSTRATRICE !!

http://www.babelio.com/auteur/Marie-Novion/250100   

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Levy-La-veritable-histoire-du-grand-mechant-Mordicus/675957

http://lerenardargente.canalblog.com/archives/2015/02/03/31456404.html

http://www.madmoizelle.com/veritable-histoire-grand-mechant-mordicus-314526

http://www.lefigaro.fr/livres/2015/01/06/03005-20150106ARTFIG00215-l-autre-petit-chaperon-rouge.php

*************************

JULIE CAPABLE/ Thierry LENAIN

et illustré par Beatrice Alemagna - Olivier Balez - Barroux - bobi+bobi - Irène Bonacina - Laurent Corvaisier - Kitty Crowther - Rebecca Dautremer - Thierry Dedieu - Claude K. Dubois - Delphine Durand - Yann Fastier - Antoin

DSC_0119.JPG

EDITION SAMOA

2012

publié pour financer le projet SAMOA 999

A partir de 8 ans et +, selon les sensibilités et les besoins d'amour des petits!

 

La petite Julie est la "Julie capable de rien" des récrés, de l'école, de tous. Rien n'y fait, Julie multiplie les maladresses, casse ou renverse. Tout lui échappe, surtout ça maman, pense t'elle sérieusement. Sans doute, Julie ne l'a t'elle pas assez aimé et elle s'est envolé.

Mais sept petits chats noirs se feront la parole sage et protectrice qui ramènera la petite Julie capable de tout. Surtout capable d'aller de l'avant avec une maman dans le coeur.


32290_10151187659878191_264368981_n.jpg

Un album sans doute connu des professionnels de la littérature jeunesse, une histoire qui aborde avec infiniment de douceur le deuil et la culpabilité. Les petits chats se font baume au coeur, se posant sur celui de cette petite fille fermée par ces questionnements autour de la mort de sa maman. Grâce au texte empli de tact de Thierry Lenain, les paroles vont se libérer, les petites âmes s'apaiser et s'épanouir de nouveau. 

 

Le titre fut déja publié en 2005 et illustré par Anne Brouillard, ressorti pour la bonne cause, celle du projet d'échanges SAMOA. 

Afin de subventionner ce superbe projet, de nombreux illustrateurs ont offert à Thierry Lenain et son fils Wahid, une image pour ce beau recueil d'espoir à transmettre et une belle histoire douce amère en prime. Un bel objet qui plaira donc également pour cette galerie riche et variée de faiseurs de rêve aux petits pinceaux, qui enchantent déja l'univers de la littérature jeunesse.

Voici un extrait du projet, le lien sera diffusé au dessous pour le complément, pour celles et ceux qui souhaiteraient, comme je l'ai fait, s'y investir génereusement.

" Du 1 avril au 30 juin 2013, je pars dans le Pacifique avec Wahid (mon fils de 13 ans) pour un séjour solidaire à Samoa. Ce projet solidaire est encadré par l'associationProject Abroad (http://www.projects-abroad.fr).

 
Mon projet consiste, une fois sur place et autour d'un blog que nous allons construire avec les enfants samoans, à mettre en lien pendant ces trois mois 4 classes de 8/10 ans : une classe de Samoa, une classe du Québec (grâce à la complicité d'Yves Nadon), une classe de Saint Malo (grâce à la complicité de Sylvette Heurtel) et une classe de l'Île Maurice (grâce à la complicité de Véronique Massenot)..."

http://thierrylenain.blogspot.fr/p/julie-capable.html

309146_10151187659023191_976179057_n.jpg

Petit extrait sur RADIO NOVA!

http://www.novaplanet.com/radionova/podcast-nova-book-box

824_10151187658448191_1927558316_n.jpg

teaserbox_16284209.jpg?t=1402695886

mai 2010

2355580227

A partir de 6 ans

:  Un album pour les jeunes rêveurs! Lucas est un petit rêveur solitaire, qui observe et  profite du temps qui passe, bercé sous les marronniers qui danse sur le rythme du vent. Un renard émerge des fourrés. Deux rêveurs sous le marronniers? Il n'est pas facile d'apprivoiser un renard pour s'en faire un ami. 

L'histoire est courte et simple mais conter avec infiniment de tendresse et de délicatesse. Certains passages du textes inviteront le sourire aux commissures des lèvres qui racontent. On a aimé!

 


"Un ami pour Lucas" de C-L. YEH et Bobi+Bobi... par HongFei-Cultures

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Sarbacane | Commentaires (0) | Tags : album, voyages, troc | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 22 mai 2016

LES FILLES EN CHOCOLAT, T.4: COEUR COCO/ CATHY CASSIDY

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

NATHAN JEUNESSE

PKJ

2015

 

2266258133



Depuis quelques temps, Coco avait perdu l'attention de ses meilleures amies Jade, Sarah et Amy. Elle ne se sentait pas concerné par ces histoires de gloss et de garçons et maudissait quelques peu les hormones qui prenaient leurs quartiers dans leur petit cercle d'amies. Mais depuis la révélation, les yeux de Sarah brillaient d'admiration, les bouches arrondies de Amy et Jade s'étaient couvertes de mains tremblantes d'excitation.

"- Tu as intérêt à mieux les cacher, alors, me prévient Sarah. Sinon c'est toi qui feras les gros titres bientôt: " La plus jeune voleuse de poney du pays."

Elle parlait de Coconut et de l'autre ponette que Coco avait mis à l'abri des coups de fouet de leur propriétaire. Coco se gardait bien de mentionner le retournement de situation. Elle avait un complice. Stevie, son présumé harceleur de l'école, celui dont on supposait qu'il avait accroché son bonnet panda au sommet du mât de l'école.

Elle n'avait pas envie d'entendre de possibles commentaires sur les garçons, les amourettes etc...

Même si .... 



 : Tome 4, nous continuons de faire le tour de la famille Tanberry,  ce volume permettra en fond de crédibiliser l'idée de départ grâce à Coco. Coco se confie beaucoup à sa demi-soeur Cherry ( celle par qui l'aventure commence au 1er tome) et démontre qu'avec le temps, l'intégration se déroule bien, la formation de la nouvelle famille tient la route. Honey, l'aînée, reste un fil conducteur à suivre sur l'ensemble des volumes, son mauvais comportement permet de maintenir l'attention et un suspens qui devrait préparer au tome consacré, une idée astucieuse de l'auteure Cathy Cassidy. Place à l'héroïne, la benjamine.

Coco est la plus jeune( 12 ans), la plus spontanée et se montre paradoxalement la plus engagée. Elle a bon coeur, est un peu garçon manqué et sa sens du devoir va l'embarquer dans de drôles soucis, guidée par son bon coeur. Coco est   celle qui aime les animaux, défend les pandas en voie de disparition, vendant des gâteaux pour la bonne cause.

Comme à chaque tome, il y aura deux axes de lecture, l'aventure principale qui engage l'héroïne ( et les lecteurs par ailleurs) et un autre, parfois plus grave, qui révèle son caractère ( souvent lié aussi à sa place au sein de la famille).

Les deux sont complémentaires. Coco se sentira aussi concernée par l'adolescence qui les font grandir ( rapport aux autres tomes), c'est le personnage de Stevie qui va lui faire franchir le début du cap et amener l'histoire personnelle attendue.

La situation dysfonctionnelle de la famille de Stevie va permettre à Coco de s'exprimer sur sa propre situation familiale.

Coco se trompera sur le jeune homme accusé de harcèlement gratuit à tort sur ses camarades, il y aura un retournement de situation plutôt agréable qui amènera Coco à aimer les futures années d'adolescences.

Leur amour réciproque des animaux les conduiront à enlever un couples de ponettes maltraitées dont une est sur le point de mettre bas.  

Elle profitera de l'absence des parents pour mettre son plan à exécution.

Comment la jeune ado va t-elle se sortir de cette situation? Il faudra lire le roman pour le savoir. En tout cas, aussi jeune soit-elle, le personnage n'a pas froid aux yeux comme la scène avec le véritable "caïd" de l'école le démontre. Un tome d'une qualité égale aux précédents.

**************

CATHY CASSIDY

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Cathy-Cassidy/141021

 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-4--Coeur-coco/498218

***************



***

NATHAN JEUNESSE

2092540912

A PARTIR DE 13 ANS

Summer, le visage perdu dans ses mains, tentait de se remettre de son vertige.

Tommy le moqueur l'avait soutenu à temps. Ça n'était pas la vision de Zach nouvellement accompagné, sur le plateau de tournage, qui l'avait ébranlé. Ceci dit un rien pouvait chahuter la brindille qu'était devenue Summer à la discipline de fer.

Elle n'avait pu en parler à sa jumelle Skye et son aînée Honey passait son temps à la railler dans ses efforts.

Elle n'était pas assez mince, pas assez forte, pas assez créative pour aller au bout de son exercice de danse. Où est passé Summer la chanceuse, celle qui réussit ce qu'elle entreprend? Tommy la cherchait aussi du regard, assis à ses côtés, plongeant son regard dans le sien d'inquiétude.

Elle ne mangeait plus assez. Elle ne souffrirait pas d'avantage une mauvaise remarque de Tommy avec ses vilains cheveux au gel, fagoté comme l'as de pique.

Pourtant. Il n'en sera rien. Ses paroles étaient l'énergie dont elle manquait cruellement. Summer se mettait soudainement à découvrir la couleur de ses yeux...

: "Coeur Guimauve l'annonçait déja, voici donc la paire réunie et donc le volume consacré à l'autre jumelle Tanbury, Summer. L'auteure continue sur la veine de l'envers du décor. Skye semblait souffrir de n'être que l'ombre de sa soeur si douée et si parfaite.

Voici que nous découvrons dans ce volume à quel prix redoutable, Summer s'astreind à maintenir un niveau d'exigence et de perfection. Demandé par qui, pourquoi?  Sa discipline préférée la danse classique d'une part, puis le prochain examen d'entrée à la prestigieuse école de la Rochelle Academy accueillant les meilleurs espoirs et son entourage enfin.

Enfin, du moins le croit-elle pour ne pas décevoir. Les efforts titanesques, la fatigue, le manque de repères sur ce que l'on peut attendre d'elle et ses frustrations personnelles la conduiront à percevoir le monde d'une manière erronée dans un prisme déformant .

Elle grandit, ses goûts changent, ses sentiments évoluent et cela en est un peu inquiétant pour celle qui reçut le prix scolaire de fin d'année de "Celle qui a toutes les chances de réussite". Quelle pression! Rien n'est plus simple pour Summer qui s'interroge ici aussi de la distance des anciennes soeurs fusionnelles. Skye trouve l'amour, elle, recherche le vrai, celui qui transcende et ce n'est pas Zach le sportif, elle le réalise à regrets.

Tommy, pauvre énamouré sur le carreau, se montrera un confident solide et sincère car Summer se rend, on peut le dire, malade. C'est l'occasion pour Cathy Cassidy de parler d'un autre sujet adolescent sérieux, l'anorexie. Les parents sont en voyage de noces et Summer ne veut pas de leçons avec ses pertes de poids, elle cherche la chorégraphie qui lui permettra d'éblouir son jury. Exit, les sucres, les amis et petit à petit, l'énergie et la petite joie de vivre propre à la rayonnante Summer Tanbury, la confiance en soi.

Une émouvante lecture pour les lectrices ados, entre tendresse et gravité mais toujours avec une légereté que maitrise l'auteure et qui unifie l'ensemble de ses partis pris. Le personnage de Honey reste venimeux, rebelle, une préparation pour son propre volume sans doute.

 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-3--Coeur-mandarine/386495

************************

VOIR AUSSI...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise





NATHAN JEUNESSE

2012

209253534X

A PARTIR DE 13 ANS

Skye semblait avoir la fièvre. Malgré le froid et la neige, elle avait chaud mais se défendait d'être malade de quoi que ce soit. Elle ne se sentait pas bien depuis qu'elle se parait des vêtements  de sa parente.

Son vieux chapeau cloche et les habits années vingt avaient une âme, une histoire qui occupait ses songes au point de troubler ses sentiments. Qui d'elle ou de Jane était amoureuse de Finn, le beau gitan aux boucles brunes? Qui était-il?

Les lettres de la malle, les archives du musée disaient la jeune fille de dix-sept ans fiancée à un homme riche et plus âgé.

Skye commençait à douter, douter d'être capable de connaitre le véritable amour, d'être une fille aussi exceptionnelle que sa jumelle. Elle ne mâchait plus ses mots avec Honey non plus.

Cherry, sa nouvelle soeur, semblait avoir une bonne oreille et une expérience de l'amour pour y voir clair... Tiens, cela sent de nouveau la guimauve...

 

: Un nouveau tome, un autre personnage. "Coeur Guimauve" est la nouvelle friandise du commerce des "FIlles en chocolat", de même que le coeur mandarine. Une nouveauté pour chacune, une inspiration pâtissière pour l'anniversaire des jumelles Tanbury, Skye et Summer.

Mais intéressons-nous à la première pour ce volume. La roulotte qui servait de chambre d'appoint à Cherry n'était finalement pas là par hasard et les affaires qui s'y trouvent vont déterrer un passé qui va bouleverser Skye.  Skye va connaître de nombreux doutes identitaires avec la découverte d'une malle ayant appartenu à une certaine Clara Travers.

Un sacré passage dans son âge ado. Elle va se remettre en question face à sa jumelle, chercher à saisir sa place face à une soeur plus solaire, qui va attirer sa meilleure amie Millie, va pousser son ami énamouré Tommy à faire d"elle une confidente pour séduire Summer, donner l'impression d'être la cinquième roue du carrosse, la bonne copine qui tient le sac pour aller danser ne va pas être facile à vivre. Skye va s'imprégner de l'histoire des vêtements de la malle et du passé de sa propriétaire qui s'avère être une parente éloignée. Nous suivrons l'histoire de Clara Jane Travers au fur et à mesure des articles retrouvées, vêtements et  correspondances. Skye vivra un amour par procuration, revivant la romance de Clara et Finn son amant gitan. Les sentiments ne se commanderont pas et Tommy ne se laissera pas à céder à une autre jumelle à défaut d'être ignoré par Summer et Skye ne cédera pas par accident à quelques rapprochements avec Tommy à défaut de ne pouvoir vivre quelque chose de réel avec son "fantasme" gitan qui l'enlace dans ses rêves de jeune fille.

À côté de cela, Cherry et Honey sont toujours fâchées, Honey reste perdue, écorchée, attendant le retour d'un père très pris par son autre vie. Le mariage de Paddy et de la mère approche. Coco, vive, sautille à tout va et Summer s'inquiète malgré tout, bien que très prise par sa passion de la danse, de ne plus être aussi fusionnelle avec Skye.

C'est en cela que ce titre sera intéressant, développant la juméléité dans sa complexité, si proche et si distincte à la fois. Les âmes romanesques et romantiques apprécieront les égarements de notre fan du vintage et des vieilles âmes sur la période de Noël et celle de la Saint Valentin. Ça se lit aussi bien que le premier et non sans déplaisir.

 

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-2--Coeur-guimauve/331378

*************

TOUT À COMMENCÉ AVEC...





NATHAN JEUNESSE

9782092535332

A PARTIR DE 13 ANS



Elle avait tout jeté par la fenêtre. Fenêtre qui appartenait à la nouvelle venue à présent de moitié.

Là était tout le problème. L'ombrelle, le kimono, la photo de famille avec sa mère, elle avait tout envoyé voler aux quatre vents, hors du Bed and Breakfast où vivait le reste du clan Tanbury.

Honey n'était pas douce comme le miel, ça non. De la boite familiale recomposée, Honey était le chocolat amer.

Cherry pouvait envier à des filles comme elles leur popularité, leur allure sexy évidente, leur tenue à la mode et impéccable mais pas leur caractère. Honey Tanbury ne voulait de cette nouvelle famille à la place de la sienne, de ce Paddy fou amoureux de Charlotte sa mère et encore moins d'une demi-soeur, elle en avait déja trois.

Là où Cherry ne se racontait pas d'histoires c'était dans sa détermination à se faire son petit bout de place. Elle avait du sang japonais et écossais dans les veines, du sang de guerrier qu'on le veuille, non?

Elles ne partageraient pas la même chambre, la roulotte dans le jardin était parfaite, mais qu'elle le veuille ou non, elles devront vivre sous le même toit, fréquenter la même école, ...aimer le même garçon?? 

Ah ça, c'est bête.

: "Les filles en chocolat", un titre qui retient la même métaphore gourmande que le célèbre manga "Fruits Basket" de Natsuki Takaya.

Un lot composé de filles pour une famille recomposée, avec des humeurs divers qui peinent à s'unifier au départ et vont se complémentariser avec les aléas de la vie et le fil des aventures. Cette série est girly totale.

Cela met en place une double aventure, celle de cette famille qui se lance dans le projet de l'ouverture d'une confection de chocolat Bio aux multiples parfums et celle de cette même famille qui va apprendre à devenir une nouvelle famille. Les deux sont risquées et feront le suspens de la série. C'est Cherry qui introduit la dégustation, celle qui raconte et par qui ( en partie) tout commence, celle qui introduit dès le début les difficultés à faire partie d'un quelque chose.

En effet, Cherry se trouve en rivalité avec une fille à l'opposé de ce qu'elle est, populaire et belle comme une héroïne d'un show TV Walt Disney pour ados.

Dès les premières pages ce n'est pas High School Musical et Cherry répand une chansonnette plutôt tristoune, peu engageante à attirer les autres vers elle. Si sa rivale Kirsty a le profil d'une pompom girl américaine, Cherry a la réputation d'une menteuse solitaire qui se trouve un peu vilain petit canard. Dès que la situation l'ennuie, Cherry n'hésite pas à épicer ses excuses et récits de grosses améliorations rocambolesques parce que sa vie est trop pitoyable à son goût. Même si son père se montre à la hauteur et honorable, sa maman lui manque terriblement et Cherry s'invente une vie ( moins ridicule que celle que lui jette au visage quotidiennement cette peste de Kirsty).

Avec le départ d'Ecosse et l'arrivée Tanbury, Cherry voit l'occasion de recommencer une nouvelle histoire, ailleurs, avec une nouvelle maman, la sympathique Charlotte. Si le clan Tanbury l'accueille à bras ouverts ( Skye la jumelle vintage, Summer la jumelle fan de danse classique et Coco la garçon manquée) au Bed and Breakfast que tiens la mère, l'aînée va représenter pour Sherry l'épreuve de feu pour aller de l'avant.

Elle ne pourra pas faire l'impasse avec son antipathie avec les filles belles et populaires, Honey se montre plus redoutable que Kirsty. Si la formation de cette nouvelle famille se montre une nouvelle aventure pour tous, Honey y voit la fin de son tout ( l'inverse de Sherry), elle pense toujours que ses parents pourront se remettre ensemble malgré le divorce.

 La relation Cherry/ Honey va donc être orageuse d'autant qu'il y aura aussi une histoire de garçon qui va alimenter le feu. Le beau Shay, copain de Honey, ne laisse pas Cherry indifférente et celui-ci joue les parfaits innocents bons copains et joue de la sérénade à coup de guitare et de sourires.

C'est frais, léger, agréable à lire, émaillé de confidences, baigné d'amitiés et de jalousies amoureuses. Les filles devraient se régaler des récits en plus de se lécher les babines avec ces évocations gustatives très gourmandes.

Avec le personnage de Cherry, on apprend à s'accepter soi-même, la petite famille Tanbury démontre dans l'histoire qu'il y a toujours quelqu'un pour aimer vos petites imperfections ou vous aimer simplement comme vous êtes. Inutile de mentir. Une série à suivre.



*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.lirado.com/les-filles-au-chocolat-t1-coeur-cerise-de-cathy-cassidy/

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-1--Coeur-cerise/271511

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=38382

**************

LA SUITE...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise



roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise 

*************

LES FILLES EN CHOCOLAT EN BD...

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

 

 

 

jeudi, 19 mai 2016

LA PROMESSE DE MIRTO OU COMMENT UN PREMIER HUMAIN REFUSA DE TUER L'ANIMAL/ JENNIFER DALRYMPLE

promesse de mirto.jpg

OSKAR EDITEUR

2016

9791021404342

A PARTIR DE 8 ANS



 La marmotte n'était plus et c'était bien ses flèches qui l'avaient frappé en premier. Les deux encoches qui les marquaient le prouvaient.

L'expérience avait fini de le convaincre, Mirto ne voulait plus oter la vie de ses petites bêtes à fourrure. Le père, chef du clan, avait pris cela pour une offense, une hérésie impardonnable.

Aussi Mirto se trouva aussitôt nu comme un ver, dépouillé des fourrures qu'il portait et il devra satisfaire sa faim par ses propres moyens puisque la cueillette était son destin. Mirto y arrive t-il sans son clan?   

: "La promesse de Myrto ou comment un premier humain refusa de tuer l'animal" nous conte une histoire de choix unique et personnel mais nous permet aussi de nous intéresser à une période historique évoquée en fond, celle des premiers hommes chasseurs et en outre, cela fait de Mirto l'un des premiers enfants cueilleurs de son clan.

Pas facile de déroger à la règle générale d'un clan sans craindre l'ostracisme. Mirto écoute son coeur et son corps, sa tête lui répondent de ne pas ôter la vie.

Les pauvres marmottes, source de fourrures chaudes et de mets quotidiens, lui en seront redevables. La vie est ainsi faite, les hommes doivent chasser pour se vêtir, se nourrir et la décision de Mirto n'a au début pas de bon sens pour la fierté de chef de son père. Mais il arrive des choses favorables et inexplicables dans cette histoire, que nous ne dévoilerons pas pour ne pas trop en dire, qui permettront au jeune Mirto de conserver le respect de son père et du clan tout en respectant sa nature profonde. Les illustrations de Jennifer Dalrymple sont très chouettes même en camaïeu de couleurs de terre. Nous retrouvons aussi là ses thèmes favoris, pacifistes, sur l'amour de la nature et les forts liens humains 

qui structurent nos société. Pourquoi ne pas en savoir plus sur la façon dont cueillaient et chassaient ses premiers hommes? Le prolongement de l'aventure est possible. A découvrir.

Une bon petit roman court pour jeunes et petits lecteurs.



IMG_20160513_191819.jpg

IMG_20160513_191757.jpg

IMG_20160513_191719.jpg

IMG_20160513_191650.jpg

******************

JENNIFER DALRYMPLE

AVT_Jennifer-Darlymple_5319.gif

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!!

http://www.babelio.com/auteur/Jennifer-Dalrymple/64746

*******************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Dalrymple-La-Promesse-de-Mirto/825573

********************

DES ANCÊTRES CUEILLEURS, CHASSEURS ...


roman,néolithique,nature,différence

 

DES EXEMPLES DE PROPULSEURS

http://www.larousse.fr/encyclopedie/images/Propulseur_provenant_de_Bruniquel/1002757

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Oskar Editeur | Commentaires (1) | Tags : roman, néolithique, nature, différence | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 18 mai 2016

LA TACHE DE LÉON/ MARION LE HIR DE FALLOIS ET ILLUSTRÉ PAR SÉVERINE PERRIER

tache de leon.jpg

KILOWATT

2016

9782917045381

A PARTIR DE 7 ANS

Léon s'interroge. Sa journée de la fête foraine est très attendue et le petit garçon s'y sent presque chez lui. D'une roulotte à une attraction, Léon suit le fil de ses interrogations et sa journée défile, les idées tournicotent dans sa tête, des réponses font leur chemin et plantent leur graine.

Au fil des histoires de Rita la femme à barbe, d'Hervé le nain, de Serge le grand tatoué, Léon reprend confiance. Il aura peut-être une belle histoire avec sa Juliette, avec le coeur doucement retourné comme dans le train fantôme.

Ici, autour de son oeil se trouve l'emplacement d'une île au trésor, la tache qui couvre l'oeil de Léon est finalement une carte qui lui réserve des surprises à venir, lui a prédit la voyante Adèle.

: Si l'évocation du thème de la différence et de la tache de Léon pouvaient susciter quelques apréhensions sur quelques tons graves ou tristes supposés, la lecture terminée, on se rend bien compte qu'il n'en est rien.

Marion le Hir de Fallois renverse la vapeur, fabrique du positif et de la fraicheur avec un thème pas toujours facile à rendre réjouissant. Son écriture douce et poétique parfois, redonne confiance en son petit héros qui sait bien que, en gros, les pères Noël n'existent pas et que sa tache ne partira jamais, quoi qu'en disent les adultes.

Avec les expériences et les histoires de ses amis de la foire, qu'il juge probablement tout aussi singulier que lui, il reprend foi et se met à rêver. Eux aussi ont eu de belles histoires de vie et Léon s'interroge pour lui et sa copine Juliette, fantasque pour son jeune âge. Ils auront une belle histoire d'amour, c'est obligé, quand on est fait l'un pour l'autre.

Sensible, sympathique, romantique par le texte, original et fantaisiste par les illustrations en collage photos retravaillé par Séverine Perrier. Une Première Lecture pour les petits lecteurs plutôt chouette.

IMG_20160513_135309.jpg

IMG_20160513_135252.jpg

IMG_20160513_135236.jpg

**************

MARION LE HIR DE FALLOIS

AVT_Marion-Le-Hir-de-Fallois_8553.jpeg

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Marion-Le-Hir-de-Fallois/218693 

ET

 

SÉVERINE PERRIER

severine perrier.jpg

ILLUSTRATRICE!!

http://www.severineperrier.fr/index.php/9-collage/74-la-tache-de-leon

 *****************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Le-Hir-de-Fallois-La-tache-de-Leon/842123/critiques

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, amitié, différence | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 16 mai 2016

BODYGUARD, T.3: L'EMBUSCADE/ CHRIS BRADFORD

bodyguard embuscade.jpg

CASTERMAN

2016

9782203098374

A PARTIR DE 14 ANS



Connor mettait à profit ses nouvelles leçons de conduite avec perte et fracas. Le petit Henri, 9 ans, était en état de choc recroquevillé au fond de la banquette arrière de la Jeep et Ambre, son aînée de 7 ans, n'en menait pas large repliée derrière le tableau de bord.

Le remplacement de Connor sur cette mission au Burundi avait pris un niveau code rouge immédiat en quelques minutes. Une horde d'enfants soldats aux trousses, Connor tentait de préserver la vie de ses SP en les conduisant dans la jungle droit devant.  

"Tu vois la jungle là-bas? dit-il en désignant des arbres au loin. On va essayer de les semer." Il y avait une chose que les soldats redoutaient bien plus que la mort, c'est la fureur de la jungle, ses fauves impitoyables et redoutables. Un prédateur pour un autre, Connor n'aura pas le temps de peser le pour et le contre. Il ne sait si le président Bagaza du Burundi aura eu le temps de se mettre à l'abri de l'embuscade.

Ce qu'il sait, c'est qu'il fera son possible pour que sa troisième mission de protection rapprochée ne soit pas la dernière ou l'organisation Bodyguard devra en découdre avec la fureur de sa grand-mère. Une tâche de bureau pour Connor?!On en est loin.



: Bodyguard, tome trois. La nouvelle destination pour personnalités juniors à protéger, le Burundi. Comme dans les deux premiers tomes la mission ( potentiellement dangereuse en soi!) de Connor va se transformer en course poursuite plus monumentale et dissimuler une affaire politiquement bien plus importante qu'elle n'y parait.

En effet, le surveillance des deux enfants de l'attachée culturelle française des Affaires étrangères va passer du strict contrôle des subventions apportées au pays pour le projet d'un parc animalier au "safari"redoutable.

Il va s'agir de survie en territoire sauvage et hostile à double-titre. Le Burundi dans ce qu'il a de beau et mortel. L'auteur Chris Bradford ne fait pas l'impasse sur l'extrême pauvreté du pays et les sanguinaires guerres de clans. Entre les superbes évocations descriptives du potentiel touristique, un cadre dangereux est posé et nous comprenons vite où nous sommes face à l'ennemi de l'aventure, le Général Pascal "le Mamba Noir". L'auteur remet en perspective également la place et le danger qu'encourt un enfant, un ado pris dans ses événements. La Grand-mère de Connor mise au fait des actions de son petit-fils revoit ses priorités, en dépit de la rente confortable qui paye les soins médicaux de sa mère. L'agence Bodyguard devra se montrer prudente, la vieille femme ayant perdu le père en service et Connor n'ayant que 15 ans. Pas de chance, le devoir l'appelle au Burundi et l'action va devenir chaude bouillante. Juste 15 ans et la  responsabilité de protéger une ado de 16 ans et son frère de 9 ans, rescapés d'une attaque de soldats opposés au pouvoir en place. Le Général Pascal asservit, contraint ses victimes à travailler pour lui, s'armer ou creuser, pour s'engraisser des richesses du sol ( des mines de diamants!) à l'insu de l'autorité des Rangers protecteurs ou abattre ses opposants. Un mauvais concours de circonstances profitera au personnage qui tentera de renverser le pouvoir ( à l'équilibre très précaire) et assassiner le Président, hôte des parents de Ambre et Henri.

Ça sera l'occasion d'aborder d'ailleurs le sujet des enfants soldats. 

A la barbarie humaine s'opposera l'autre facette du pays, sa chaleur moite, sa jungle luxuriante dans laquelle évolue une faune prédatrice par nature. Le casting est impressionnant, Veuve Noire, guépard, léopard, et même de vrai Mamba Noir, l'introduction musclé avant le véritable affrontement final. Une question en filigrane, la place de l'innocence d'un côté de la barrière comme de l'autre.

Connor reste présenté comme un personnage jeune et sensible, ses moments phobiques des serpents le rendent humain, encore loin du héros cliché enveloppé dans sa cape d'invulnérabilité et de certitudes. C'est encore un ado bien de son âge et cela rend le personnage intéressant et sans doute aussi attachant. Il n'en reste pas moins efficace en cas d'urgence, les scènes d'action haletantes à l'appui.

Au sort de Connor s'oppose celui du petit soldat Burundais "Sans Merci", dépouillé de son enfance et son humanité. La cruauté reste maintenue longtemps à une certaine distance (ou presque) des lecteurs, pour que cela reste un véritable divertissement, jouissant certe d'un fond de crédibilité géopolitique mais toujours à hauteur de jeunes lecteurs ados en recherche d'aventures et d'espionnage en mode musclé junior façon Alex Rider d'Horrowitz. Cela sera depuis les deux premiers tomes, son aventure la plus éprouvante sans nul doute. Une série d'action de qualité dans cette veine.

*******************

 

CHRIS BRADFORD

roman,action,amour

L'AUTEUR !!!

 http://www.babelio.com/auteur/Chris-Bradford/105918

  

**********************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Bradford-Bodyguard-tome-3--Lembuscade/825035

**********************

 

CASTERMAN

2015

9782203091078

A PARTIR DE 14 ANS

 

Pour la première mission à deux, Ling se retrouve malgré elle congédiée par leur client.
Un excès de sécurité accusée selon une des SP en furie. L'apprentie garde du corps ronge son frein car sur quelques maladresses, Connor et elle sont persuadés qu'une nouvelle menace d'enlèvement plane sur la famille Sterling. Maddox Sterling est un magnat de la presse impitoyable qui se fait de nombreux ennemis, il fait et défait les réputations au travers de ses services de presse. Mais la plus grosse des menaces ne réside pas à cet endroit. En effet, sa fortune attire nombre de requins terroristes qui n'ont d'ailleurs pas hésité à enlever l'une de ses filles, Emily, moyennant une rançon substantielle. L'imperturbable homme d'affaire ne céda pas au chantage et négocia le prix de la captivité de sa fille qui lui fut rendu, fortement éprouvée.
A présent, Connor se retrouve seul, avec l'équipage du bateau de "l'Orchidée". Seul à protéger deux jumelles de son âge, Emily et Chloé, de blondes jeunes filles décidées à profiter de leurs vacances et des fêtes au mépris du danger.
Il persiste et signe sur ce que Ling et lui ont remarqué malgré quelques erreurs de diagnostic, un personnage récurrent au tatouage de lion à bel et bien fait une première tentative d'agression auprès des jumelles Sterling. Ceci n'est pas le fruit du hasard, Connor décide de se faire confiance avec le peu d'éléments à sa disposition et son peu d'expérience, il veille.
Les côtes somaliennes ne sont pas loin, le danger approche bel et bien, quelques bateaux de pirates à couvert avançant doucement, fendant l'eau comme la nageoire du prédateur prêt à charger sa victime au moment idéal.
Si une nouvelle attaque survient, le jeune Connor pourra t-il y faire face ?
Maddox Sterling décidera t-il de nouveau de négocier le prix demandé ?
Emily survivra t-elle à une nouvelle expérience d'enlèvement ?
 
: Ce deuxième tome de la série « Bodyguard » est aussi réussi que le premier, l'auteur arrive à tenir une intrigue crédible et palpitante de bout en bout, tout en continuant de développer le personnage central de Connor, jeune, encore inexpérimenté et courageux.
Sa première mission avec la protection de la fille du président des États Unis lui ont valu une jolie réputation, toutefois Connor reste réaliste, il ne sait pas encore si la réussite est due à son excellence ou un facteur chance indéniable. Encore au début de son apprentissage de garde du corps pour jeunes personnalités, le garçon reste sur son code orange pour ce qui est de ses compétences, très prudent et les circonstances suivantes lui donneront raison. L'auteur retranscrit bien les difficultés du métier, ce sang froid à conserver à tout moment, cette difficulté à rester vigilant sans trop en faire mais toutefois ne jamais prendre de risques car le danger revêt plusieurs atours.
L'angle vu par les SP ( personnalités sous protection) est aussi intéressant -rappelez-vous Alicia dans le Tome un-, il est difficile d'être adolescent et un peu privé d'une certaine liberté de mouvement, c'est aussi le cas des filles Sterling. La personnalité du père ajoute un élément de suspens non négligeable, sa volonté à revoir les rançons à la baisse fit planer une épée de Damoclès qui faillit s'abattre sur la tête de sa fille Emily et en fait un personnage imprévisible et dangereux pour les négociations d'otages. Comment sera t-il capable de négocier les choses avec ses deux filles et sa nouvelle fiancée sur la balance ?
L'auteur nous présente un contexte qui n'a rien de manichéen, il est difficile de faire confiance à des terroristes tout autant tel qu'il est présenté et c'est en cela que l'organisation du colonel et de ses jeunes gardes du corps sont bien mis en avant, le dernier espoir de récupérer les captifs sains et saufs. Et le dernier espoir n'a environ que quatorze ans. Un bon roman d'action pour ados, vraiment bien mené, dosant sobrement ses rebondissements, l'étude psychologique des personnages est subtile. Il est à redouter que l'organisation Alpha se fasse un véritable ennemi récurrent, le mystérieux Equilibrium.

On a aimé.

roman,action,amour

 

*******************

CE QU'ILS EN PENSENT ?

https://jelistulisillit.wordpress.com/2015/09/19/bodyguard-tome-2-la-rancon-de-chris-bradford/

http://www.babelio.com/livres/Bradford-Bodyguard-tome-2--La-rancon/774787

http://labibliothequedeglow.fr/interview-de-chris-bradford-pour-sa-serie-bodyguard/

********************

roman, action, amour

CASTERMAN

2015 

9782203083578 

A PARTIR DE 14 ANS

 

 

Perruque blonde, lunettes noires qui lui mangent le niveau supérieur du visage, 

Alicia se glisse parmi les badauds, à moitié haletante d'excitation d'avoir semé 

sa suite. 

La jeune fille hume sa victoire, savoure quelques heures de liberté considérées comme bien méritées et dégaine élégamment comme les jeunes ados son portable afin de lancer rendez-vous à une bonne amie.

 

Sa joie est de courte durée, celui-là est collant comme jamais elle n'aurait pu le supposer, plus efficace en tout cas selon elle que les services secrets attachées à sa sécurité et auxquels elle a régulièrement faussé compagnie dès que l'atmosphère devenait trop étouffante.

Alicia est furieuse, du moins pour une part. 

Cet étudiant anglais arrivé depuis peu, débarqué d'un programme d'échange scolaire, ést déconcertant.

 

Mauvais danseur de salsa, certe mais il y a quelque chose d'à la fois attendrissant et mystérieusement indéfinissable chez Connor Reeves.

Le genre à tenter ses amies Kalila, Grace ou Paige par exemple, plus exotique, moins sûr de lui, moins arrogant qu'un Ethan c'est certain, apprécie-t-elle.

Connor retrouve sa contenance et propose à la jeune « fugitive » de l'accompagner dans sa virée improvisée. Il n'est pas aisée de tenir ce poste que le Colonel Black lui a proposé, à lui, simple étudiant et sportif en Kickboxing.

 

Qui pourrait supposer que ce jeune homme de quatorze ans est le nouveau garde du corps attitré de la fille du Président Mendez ?

Pas elle en tout cas, si il tient à ses yeux et à ses pieds.

Pas le jeune Hazim non plus, jeune ado qui est préparé dans l'ombre par son oncle afin d'enlever la fille du Président des États Unis.

  

: BODYGUARD est le premier tome d'une série prometteuse, c'est certain.

 

Moins percutant que la série d'espionnage CHERUB, tout aussi captivant,il dose romance et action elle plaira aux filles et aux garçons.

Au regard de l'intrigue, les cinéphiles ados feront le lien avec le film « Bodyguard » de Mick Jackson, Alicia étant aussi intenable, capricieuse, assoiffée de liberté et délicieusement ensorcelante que le personnage de diva superstar de la chanteuse Withney Houston. Elle rage chaque seconde d'être fille de président au grand stress de son père.

 

Les lecteurs suivront un fil rouge principal, la nouvelle vie de Connor donc, de la découverte de l'activité secrète du père de Connor à son entrée en fonction à son âge, et deux directions également, qui vont se rejoindre dans un feu de mitraillettes et de bombes près de la Maison Blanche. Nous suivons en parallèle la protection d'Alicia et la préparation du jeune terroriste « en herbe » Hazim pour sa première mission d'enrôlement également.

 

Il y aura de l'amour-Connor se défendant chaque moment d'être attiré par sa SP (sujet prioritaire!), formellement interdit par le règlement et la conscience professionnelle- . Les romantiques en auront pour leur argent.

Le premier tome promet aussi du mystère, les lecteurs ne sauront jamais quand ni comment l'ennemi frappera à chaque tour de page.

L'auteur Chris Bradford propose un président mexicain, défiant les habitudes, seul son nom très typé permet de le distinguer des autres existant, l'auteur prolonge la porte ouverte par le Président Obama.

 

Alicia est en tout cas une ado américaine lambda, riche mais pas gâtée, juste étriquée dans son vêtement sur mesure de "fille de". Le président Mendez se trouvera dans le dilemme de l'intérêt du pays et l'amour d'un père.

 

Le personnage de Connor est attachant, il est rompu aux arts martiaux mais est un jeune sensible, élevé par une mère malade et par une grand-mère bientôt en faiblesse.

Son devoir de suivre la voie de ce père qu'il ne connaît pas et celui de participer aux besoins de sa famille le tiraille un peu, un salaire plus que raisonnable pour contribuer aux soins de sa mère permettra de le soulager d'une grande culpabilité.

L'intrigue débutera sur la dernière mission de l'agent Reeves père et s'achèvera sur la première mission de l'agent Reeves fils, la boucle est bouclée et les deux seront unis d'un secret qui réconfortera un peu, comblera le vide autour de ce paternel inconnu sous-couverture.

 

L'action est présente, pas de surenchère, ni de raccourcis, les ados devraient trouver l'excitation des romans du genre. Connor est bien entouré, nous devrions en apprendre d'avantage par la suite sur les personnages secondaires gardes du corps également, Charley, Ling et Amir.

Une bon tome qui se suit vraiment sans déplaisir !

 

roman,action,amour

 

roman,action,amour

*******************

 

CE QU'EN DISENT LES AUTRES ?

 

http://leatouchbook.blogspot.fr/2015/03/bodyguard-tome-1-lotage-chris-bradford.html

 

http://luciebook.blogspot.fr/2015/03/chronique-bodyguard-tome-1-lotage-de.html

 

https://jelistulisillit.wordpress.com/tag/bodyguard-lotage-de-chris-bradford/

 

*******************

 CHRIS BRADFORD,

C'EST AUSSI...

roman,action,amour

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/album/young-samurai-de-chris-bradford/

*****************************

PETIT CLIN D'OEIL

 "BODYGUARD" AU CINE !!!

 

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Casterman | Commentaires (0) | Tags : roman, afrique, aventure | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 15 mai 2016

LE BLOC-NOTE DE LOUISE, T.2: GOLDEN VOICE/ CHARLOTTE MARIN ET MARION MICHAU

roman,adolescence,musique,fan,amitié

ALBIN MICHEL JEUNESSE

2015

9782226318701

A PARTIR DE 13 ANS



 " Je suis allé sur Facebook officiel. Explosion de messages, d'invitations, de likes...j'étais étonnée que ma tablette ne fume pas...j'ai essayé de répondre à tout le monde ...mais bon, c'est pas eux qui vont m'aider à finir ma dissertation pour lundi."

 La pause maison se faisait sous le signe musical à Nice. Juste revenue et toute la famille s'investissait pour "l'aventure".

Le père lui saisissait le bras pour regarder ses vinyles en moment complice "famille", la mère suggérait ses tendances par des CD en fond musical comme d'un rituel habituel et quotidien l'air de rien.

Louise en était à la troisième épreuve de qualification du télé-crochet "Golden Voice" et en plus de renouer avec son quotidien, Nathan son copain par la même occasion, Louise devait réfléchir à une selection à présenter au jury.

Ses 100 préférés, dur. 

Sa soeur aînée s'était aussi attelée à la tâche, du Pop anglais en lien You Tube pour alimenter le catalogue des possibles pour les prestations.

Pour son retour sur Paris, Louise sera galvanisée d'une nouvelle énergie, la  peste de Marie-K aura beau jeter son fiel, Louise sera aussi prête que les autres, sinon plus.  

En attendant, il fallait reprendre sa vie là où elle l'avait laissé. Candace, sa meilleure copine, n'a plus une minute depuis qu'elle est en couple, une vraie love story.

Et Louise entretient la sienne de love story par texto interposé ( 200 sms selon les parents depuis les vacances d'été!). 

Dur d'être une ado de 14 ans et demi, future star et loin de la maison! Pfff..

 : Après une approche extérieure du milieu de la chanson avec " Fan de lui", les deux auteures nous font entrer par la petite porte en faisant de Louise un espoir de la chanson aussi populaire que son idole Ricky des "Connections".

Et quoi de plus plausible et de plus parlant pour la génération ado cathodique et numérique adoratrice du grand totem "Reality Show" que de faire un clin d'oeil plus qu'appuyé à la célèbre émission " La Nouvelle Star" pour cela.

Le centre principal de l'histoire reste les impressions personnelles de Louise, 14 ans et demi, nature et toujours drôle. Avec son langage argotique et son esprit pétillant, l'héroïne raconte son expérience de bout en bout à hauteur d'ados, conciliant vie scolaire et vie de star en concours, vie d'ado lambda et future star déja portée aux nues d'être passée devant l'écran.

Avec habilité, Charlotte Marin et Marion Michau nous exposent les petits et grands changements dans l'ordinaire et l'extraordinaire, avec des avantages qui peuvent se montrer parfois déstabilisants.

Louise devient personne public, est reconnue par tous mais n'en connais pas la moitié, tente de combler l'attente de fans tout en maintenant la concentration pour devenir la star attendue.

Le petit malaise est très bien vu, les guerres de compétition et les jalousies ados épicent l'intrigue sans en prendre la place confortable. La complicité reste une valeur forte dans cette série, dictée toujours par le ton familier, par l'identification possible d'instants, de références populaires et conversations très parlantes pour les jeunes lecteurs. 

  Si Candice sa meilleure copine et Nathan son petit copain sont pris également par leurs petits projets personnels, les parents restent sur le pont, ne se laissent pas trop bouleverser par l'expérience " Golden Voice", excitante mais particulière pour une ado et veillent à l'équilibre de leur chère Louise et sa scolarité. On s'amuse toujours de la fraîcheur de Louise. Tout aussi réussi que le premier.

*****************

CHARLOTTE MARIN

roman,adolescence,musique,fan,amitié

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Charlotte-Marin/95108

ET

MARION MICHAU

roman,adolescence,musique,fan,amitié

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Marion-Michau/95109  

*****************    

CE QU'ILS EN DISENT?     

http://www.babelio.com/livres/Michau-Le-bloc-notes-de-Louise-Tome-2--Golden-voice/782988/critiques?tri=dt

**************

L'ÉPREUVE MUSICALE DE LOUISE!!






 

 

******************

DECOUVREZ LOUISE!!

roman,adolescence,musique,fan,amitié

ALBIN MICHEL JEUNESSE

2015

9782226315458

A PARTIR DE 13 ANS

Peut-être en avait elle un peu rajouté, menti juste un peu. Candice dirait plutôt beaucoup. Un petit mytho, qu'elle dirait, avec un "j'y crois pas!".

Peut-être Louise avait-elle oublié de demander l'autographe dans l'euphorie du moment mais Il suffisait de rectifier le tir, de franchir la barrière des gros bras du gros bras à l'entrée, celui qui contrôle les groupies en fleur et en folie.

Elle demanderait la griffe du beau Syl et serait de retour à midi pour ranger sa chambre avant le retour de sa mère. Oui, elle était une groupie, de Ricky surtout, celui qui avait dormi dans son salon.

Une groupie avec une journée passée avec les chanteurs dans son CV, tout de même! Louise se rappellerait au bon souvenir de Régis le régisseur et en profiterait pour saluer Ricky, comme deux potes qui avaient partagés un tour de jet-ski à gorges déployées.    

Le temps passait et passait, peut-être Louise se trouvait mieux dedans que dehors, à l'intérieur du véhicule privé des " Connections", pour accélérer le mouvement.

C'était comme d'entrer sans permission dans le vestiaire des garçons. Louise n'avait pas prévue de se retrouver coincée avec l'arrivée impromptue du groupe, toute recroquevillée dans un coin et en partance illico pour le prochain lieu de concert.

Un autre moment très embarrassant depuis la coupe ratée de sa frange. S.O.S  bonnes copines pour venir la récupérer à Cannes? Ça, ça craint!

: "Je cours en culotte de mon placard à mon sac...

Je dois prendre quoi? Ma brosse à dents? Ma pince à épiler? Un chapeau?...J'ai l'impression de partir pour Koh-Lanta! J'y arriverai jamais!...Tiens quelqu'un me Skype!"Ah, yes, c'est Candice!

- Salut! Tu me vois?

- Bah ouaih! C'est quoi cette frange?!..Son image apparaît. J'ai un mouvement de recul. Elle est rouge fluo.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé?!...

- Je me suis endormie au soleil..."

 Un extrait, le ton est donné. Les héroïnes se comportent et papotent comme dans la vraie vie et très sincèrement, leur aventures ordinaires et leur argot nous font bien rire.

Cela dépasse les références de culture populaire qui nous parlent, cette Louise pourrait être votre soeur, votre meilleure copine ou même une fille de votre classe tellement les contours et gimmicks semblent familiers.

Ça n'est pas la réalité mais ça y ressemble et les auteures Charlotte Marin et Marion Michau l'ont faite très nature notre Louise Mortier. Les situations et la finesse de l'approche sentiraient presque le vécu.

Les événements sont notés dans le bloc-note, heure par heure, sur la veine très à la mode du journal intime d'ados, que l'on ne se méprenne pas sur la grosseur de la police, c'est vite lu mais on prend son temps car on passe un bon moment de lecture et de rigolade.

Les adolescentes vont se régaler avec les tribulations de Louise qui touche le plafond d'avoir rencontré sa star préférée en vrai de vrai. La cerise sur le gâteau, passer une journée avec Ricky et ses amis sur un bateau.

Attention, paparazzis! Pas question de porter son maillot de bain qui lui fait des petits seins piqûres d'abeille! La pauvre Louise, 14 ans ( et demi!) n'avait pas prévu de partager la vedette avec un panel de fans féminin de 18 ans. Il lui faudra tenir la dragée haute et les bourdes ( toutes natures!) ne manqueront pas. Les auteures n'en feront pas des tonnes pour nous forcer le sourire.

Des petites histoires simples qui parlent aux ados, sa vraie-fausse histoire d'amitié avec son meilleur copain Nathan, sa vraie-fausse aventure avec le chanteur Ricky, ses problèmes de franges obsessionnelles...

Bref, un tome très frais, qui détend, à recommander.

 

                         *******************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Michau-Fan-de-lui-le-bloc-notes-de-Louise--Tome-1/709781/critiques?tri=dt

 

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, ALBIN MICHEL | Commentaires (0) | Tags : roman, musique, amitié, amour | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 12 mai 2016

LE BATEAU DE FORTUNE/ OLIVIER DE SOLMINIHAC ET ILLUSTRE PAR STEPHANE POULIN

 

album, vacances, mer, famille, amitié

SARBACANE

2015

9782848657776

A PARTIR DE 6 ANS

 

Marguerite était désolée.

Le Petit renard faisait la moue, sa moue boudeuse d'enfant privé de jouets. Michao avait emmené tout le monde à la mer et le pauvre ours avait oublié le ballon, les maillots, les pelles et la folle envie de s'abandonner à la première journée d'été.

Mais les grains de sable portés par le vent venait les rappeler à l'ordre du jour. L'invitation tenait toujours.  Marguerite se chargea de collecter des coquillages pour la Marguerite était désolée. Le Petit renard faisait la moue, sa moue boudeuse d'enfant privé de jouets.

Michao avait emmené tout le monde à la mer et le pauvre ours avait oublié le ballon, les maillots, les pelles et la folle envie de s'abandonner à la première journée d'été.

Mais les grains de sable portés par le vent venait les rappeler à l'ordre du jour. L'invitation tenait toujours.

 Marguerite se chargea de collecter des coquillages pour la décoration et Michao aidait le petit renard pour la construction de leur bateau de fortune. L'immensité bleue s'étendait à perte de vue...

 

: "Le bateau de fortune", qu'est-ce donc? Que nous raconte cette histoire? Difficile avec des mots me diriez-vous. Une journée à la plage, "c'était bien" en langage de jeunes lecteurs.

Plus on grandit plus les simples événements semblent dérisoire à raconter. Parfois oui, les bons moments, simples et ordinaires, sont difficiles à décrire si ce n'est seulement simplement à passer, profiter, à vivre en bonne compagnie. On se baigne

 doucement dans le bleu des illustrations de Stéphane Poulin et les jeux de mots poétiques d'Olivier de Solminihac nous caressent chaleureusement de ses rayons.

C'est l'été. Nous ramassons des coquillages avec Marguerite, somme spectateur des jeux de Michao et du petit renard dont nous ignorons le nom puisqu'il est le narrateur. Ceci replace le contexte clairement à vue d'enfant.

 Les auteurs restituent ces plaisirs indicibles du temps qui passe et c'est pour nous très agréable. Ce sont des pages d'enfance, des photographies que l'on partage à la construction de ce bateau de rien. La chute n'est ni plus ni moins que le départ du petit bateau, il marque la suite d'une aventure qui échappe à nos yeux, accroche les pensées du petit renard et marque aussi la fin de la journée.

Olivier de Soliminihac remet à l'honneur ces moments de vie, des petits bonheurs fugaces. Il y a un ours dont le jeu de jambe porte à croire qu'il a bien vécu et qui oublie les affaires de la journée.

Une chèvre, aux gestes presque maternelles sur la couverture, le bras couvrant l'épaule du petit renard. On pense à des amis en début d'histoire, on pense à une famille au complet en fin d'histoire, l'histoire nous permet de nous remettre dans les deux cas de figure d'intimité et convivialité.

Plus que s'apprécier, ils s'aiment ces trois là, on le voit, on le sent et c'est là le cadeau supplémentaire des auteurs.

A lire à n'importe quel moment de l'année, de la journée. A déguster très frais, sous le soleil d'été.



 album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié



***************     

OLIVIER DE SOLMINIHAC

AUTEUR!!

 http://www.babelio.com/auteur/Olivier-de-Solminihac/118557

  

ET

 

STÉPHANE POULIN

album, vacances, mer, famille, amitié

ILLUSTRATEUR!!

  http://www.babelio.com/auteur/Stephane-Poulin/54607

 

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

album, vacances, mer, famille, amitié

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Solminihac-Le-bateau-de-fortune/694319

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Sarbacane | Commentaires (0) | Tags : album, vacances, mer, famille, amitié | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 11 mai 2016

AUTOPSIE D'UN PAPILLON/ JEAN-NOËL SCIARINI

95429737_o.jpg

LA JOIE DE LIRE  

COLL. ENCRAGE

2014

9782889082230

A PARTIR DE 16 ANS ET +

"-Ça va jeune homme? Vous êtes encore avec moi? ...Ne le réduisez surtout  pas cela...ne vous réduisez surtout pas à ça. Nous sommes... Vous êtes des milliers de choses.

Vous êtes la force et la faiblesse. La joie et les larmes. Vous êtes un roc et un souffle, un haïku et un roman fleuve , et en même temps vous n'êtes rien de tout ça.

Vous n'êtes pas agoraphobe, vous souffrez d'agoraphobie, et dans cette différence-là, cet espace nouveau, vous pourrez déja mieux respirer, croyez-moi."

Mark avait épuisé le peu d'oxygène qu'il avait, en immersion par à coups dans sa détresse. Multipliant les mensonges pour ne pas avouer à Marie son problème.

Ils ne pourraient pas être ensemble. La vieille dame lui avait néanmoins livré une leçon qui lui permettait d'espérer. Il avait renoncé à Marie. Renoncerait-il à son plus gros mensonge au point de décevoir de nouveau?

Être prêt pour sa compétition de natation et participer au Marathon de Paris en même temps?

: "Autopsie d'un papillon" est un récit dramatique Grands Ados intéréssant, presque un Thriller psychologique dont le héros est la victime, sa maladie le sadique assassin. Comment la ville de tous les possibles, la belle et grande Paris, devient un labyrinthe, comment progressivement les sauts de l'ange vers des moments de plaisir deviennent des épreuves, comment les moyens rapides de se propulser d'un lieu de fête à un autre deviennent des prisons fermées, voici le propos du roman. Mark déménage avec ses parents de Lille à la capitale, explose les performances à la nage papillon de son Lycée sportif et rencontre l'amour.

Et puis, d'un coup d'un seul, le jeune espoir adolescent se  trouve fauché en plein vol.

Et à partir de là, sa maladie, qu'il tente de cacher, n'aura de cesse de l'enchaîner au sol, déterminant petit à petit autour de Mark un petit périmètre de confort et de "sécurité" personnel réduisant ses libertés d'être et de faire. Le rationnel et l'irrationnel se croisent, tissent la toile de ce piège dont le jeune tente tant bien que mal de se tirer.

À la force de la volonté cède le mensonge et Mark n'ose dire la vérité à sa belle éconduite de toutes les fêtes programmées. La première scène du roman pose le problème d'emblée.

Tout en préservant un suspens, elle illustre le doute qui percera le sentiment de force virile et tranquille qui s'exprimait en Mark. Les choses s'inversent, il se sentait prêt à tout puis capable de rien. Sera t-il encore un homme, un valeureux capable de défendre sa belle devant une telle impuissance?

Jean-Noël Sciarini construit son histoire comme une confidence, la confession d'un menteur malgré lui, d'une victime jeune et honnête, d'un papillon à qui l'ont vient d'arracher les ailes de première jeunesse.

Le ton est très familier, profondément intime sans pour autant céder à la facilité, un soucis de crédibilité qui ne s'opposera pas à une belle exigence d'écriture. Le personnage en est touchant dans les actes et les mots, passionné, poétique, l'auteur y est pour beaucoup.

La construction est originale, une douce divagation maitrisée, une "fièvre" nous faisant passer de façon fluide de la perception de Mark à ce qui est.

Nous nous retrouvons à sa place, manquant de repère, recherchant la distance,    recalibrant la machine, à la poursuite des belles folies en société, des vivifiantes soirées estudiantines et des bons moments amoureux, faisant de manière permanente la nage papillon pour affronter ce qui est répertorié comme de l'agoraphobie.

Une fin positive à plusieurs voix.Le récit fictif et poignant d'un ado de 16 ans, bouleversant, aussi coup de poing que "Tarja", qui touche au ventre et au coeur. Une belle histoire d'amour(s) aussi.

 ****************

JEAN-NOËL SCIARINI

roman,adolescence,agoraphobie,maladie,amour,amitié

AUTEUR!!

  http://www.babelio.com/auteur/Jean-Nol-Sciarini/72690

https://laficelleblog.wordpress.com/2016/05/08/est-ce-quil-le-fait-expres-jean-noel-sciarini/

roman,adolescence,agoraphobie,maladie,amour,amitié

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

    http://www.babelio.com/livres/Sciarini-Autopsie-dun-papillon/602983/critiques?tri=

 

lundi, 09 mai 2016

LE BLOC-NOTE DE LOUISE, T.1: FAN DE LUI/ CHARLOTTE MARIN ET MARION MICHAU

 

roman,adolescence,musique,fan,amitié

ALBIN MICHEL JEUNESSE

2015

9782226315458

A PARTIR DE 13 ANS

Peut-être en avait elle un peu rajouté, menti juste un peu. Candice dirait plutôt beaucoup. Un petit mytho, qu'elle dirait, avec un "j'y crois pas!".

Peut-être Louise avait-elle oublié de demander l'autographe dans l'euphorie du moment mais Il suffisait de rectifier le tir, de franchir la barrière des gros bras du gros bras à l'entrée, celui qui contrôle les groupies en fleur et en folie.

Elle demanderait la griffe du beau Syl et serait de retour à midi pour ranger sa chambre avant le retour de sa mère. Oui, elle était une groupie, de Ricky surtout, celui qui avait dormi dans son salon.

Une groupie avec une journée passée avec les chanteurs dans son CV, tout de même! Louise se rappellerait au bon souvenir de Régis le régisseur et en profiterait pour saluer Ricky, comme deux potes qui avaient partagés un tour de jet-ski à gorges déployées.    

Le temps passait et passait, peut-être Louise se trouvait mieux dedans que dehors, à l'intérieur du véhicule privé des " Connections", pour accélérer le mouvement.

C'était comme d'entrer sans permission dans le vestiaire des garçons. Louise n'avait pas prévue de se retrouver coincée avec l'arrivée impromptue du groupe, toute recroquevillée dans un coin et en partance illico pour le prochain lieu de concert.

Un autre moment très embarrassant depuis la coupe ratée de sa frange. S.O.S  bonnes copines pour venir la récupérer à Cannes? Ça, ça craint!

: "Je cours en culotte de mon placard à mon sac...

Je dois prendre quoi? Ma brosse à dents? Ma pince à épiler? Un chapeau?...J'ai l'impression de partir pour Koh-Lanta! J'y arriverai jamais!...Tiens quelqu'un me Skype!"Ah, yes, c'est Candice!

- Salut! Tu me vois?

- Bah ouaih! C'est quoi cette frange?!..Son image apparaît. J'ai un mouvement de recul. Elle est rouge fluo.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé?!...

- Je me suis endormie au soleil..."

 Un extrait, le ton est donné. Les héroïnes se comportent et papotent comme dans la vraie vie et très sincèrement, leur aventures ordinaires et leur argot nous font bien rire.

Cela dépasse les références de culture populaire qui nous parlent, cette Louise pourrait être votre soeur, votre meilleure copine ou même une fille de votre classe tellement les contours et gimmicks semblent familiers.

Ça n'est pas la réalité mais ça y ressemble et les auteures Charlotte Marin et Marion Michau l'ont faite très nature notre Louise Mortier. Les situations et la finesse de l'approche sentiraient presque le vécu.

Les événements sont notés dans le bloc-note, heure par heure, sur la veine très à la mode du journal intime d'ados, que l'on ne se méprenne pas sur la grosseur de la police, c'est vite lu mais on prend son temps car on passe un bon moment de lecture et de rigolade.

Les adolescentes vont se régaler avec les tribulations de Louise qui touche le plafond d'avoir rencontré sa star préférée en vrai de vrai. La cerise sur le gâteau, passer une journée avec Ricky et ses amis sur un bateau.

Attention, paparazzis! Pas question de porter son maillot de bain qui lui fait des petits seins piqûres d'abeille! La pauvre Louise, 14 ans ( et demi!) n'avait pas prévu de partager la vedette avec un panel de fans féminin de 18 ans. Il lui faudra tenir la dragée haute et les bourdes ( toutes natures!) ne manqueront pas. Les auteures n'en feront pas des tonnes pour nous forcer le sourire.

Des petites histoires simples qui parlent aux ados, sa vraie-fausse histoire d'amitié avec son meilleur copain Nathan, sa vraie-fausse aventure avec le chanteur Ricky, ses problèmes de franges obsessionnelles...

Bref, un tome très frais, qui détend, à recommander.

 

roman,adolescence,musique,fan,amitié

*****************

CHARLOTTE MARIN

roman,adolescence,musique,fan,amitié

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Charlotte-Marin/95108

ET

MARION MICHAU

roman,adolescence,musique,fan,amitié

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Marion-Michau/95109  

*****************                              

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Michau-Fan-de-lui-le-bloc-notes-de-Louise--Tome-1/709781/critiques?tri=dt

 

dimanche, 08 mai 2016

MENTINE, T.2: CETTE FOIS, C'EST L'INTERNAT/ JO WITEK

 roman,adolescence,campagne,precocite

 FLAMMARION JEUNESSE

2015

9782081365896

A PARTIR DE 13 ANS ET +

 

Ils étaient assis là, l'un à côté de l'autre, regardant le lac Léman. La compagnie d'Alexandre se montrait plus agréable que le poil puant de son chien Jasper Johns même si celui-ci s'était montré d'un grand réconfort devant l'inflexibilité de ses parents. Pas de retour possible.

L'impossible, c'était elle, sa mère s'était montrée claire, pour son bien et le leur par ailleurs. Mentine finirait sa semaine d'intégration dans sa nouvelle école de surdoués en Suisse.

être amoureuse, la jeune fille lui demanda de se hâter un peu à lui révéler le sujet de leur entretien privé. Froissé, le jeune garçon tourna les talons. Et sa déclaration, alors??

C'était une déclaration?

: Un tome deux plus existentiel que le premier. Le secret est éventé par son ancienne amie Lola( affaires de garçons, aïe aïe aïe!) et ce que Mentine tentait de dissimuler afin de s'intégrer dans son école et auprès des copains va faire éclater sa petite tranquilité.

Mentine est une surdouée et les mauvaises blagues commencent à fuser ( les affaires de petits copains, ça ne pardonne pas entre amies!).

Bref, après un règlement de compte toutes griffes dehors, Mentine est envoyée dans une école de surdoués en Suisse afin de trouver paix et équilibre.

Assumer son QI serait peut-être la solution pour aller de l'avant (pour souffler, pour les parents!) et se refaire de vrais amis.

La tâche va s'avérer ardue et la tendance va s'inverser. Mentine va avoir le sentiment de ne pas avoir le niveau, d'être à la ramasse, de n'être douée en rien.

Johanna ne la laissera pas tomber, les courriers la soutiendront et puis, il y a aussi sa nouvelle amie Luce, nouveau relais amical,  pour lui montrer de nouveaux repères.

Mentine, si cynique et rebelle, va retourner doucement dans sa coquille le temps d'y voir plus clair, de digérer sa rupture avec sa super copine Lola et...le temps de faire connaissance avec Alexandre.

Encore une histoire de garçon à laquelle la jeune fille de treize ans ne se trouvera pas insensible. Pour ceux et celles qui auraient déja lu le tome trois, on sait bien que Mentine est loin de se laisser abattre. "Cette fois, c'est l'internat!" ne sera pas une punition mais un tome de réflexion, pour s'accepter, faire de sa différence sa force, se montrer plus vraie que dans le tome un.

C'est un tome charnière pour l'héroïne qui a ses premières règles, attend peut-être enfin d'Alexandre son premier baiser et qui, en adoptant la petite troupe de surdoués de l'école, aura franchi un vrai cap pour sa petite personne.

De nouveau, tournée vers les autres. Un développement de l'adolescence toujours aussi fin et intelligent. Mentine est insupportable, Jo Witek aborde aussi en filigrane l'épreuve d'être parents d'une adolescente, mais on aime ça.

 

roman,adolescence,surdoué,amitié

roman,adolescence,surdoué,amitié

roman,adolescence,surdoué,amitié

roman,adolescence,surdoué,amitié

*************************

JO WITEK

roman,adolescence,campagne,precocite

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Jo-Witek/64644

 

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

  

   http://www.babelio.com/livres/Witek-Mentine-Tome-2--Cette-fois-cest-linternat-/762170/critiques?tri=dt

*********************

MENTINE AVANT, APRES...

1540-1-4.jpg

FLAMMARION JEUNESSE

2015

9782081344693

A PARTIR DE 15 ANS

Les parents ne décolèrent pas.

Cette fois encore Mentine y avait été fort.

Son intention était certe noble et louable mais cette fois ces parents sont en pétard ( encore plus que d'habitude!). Même Johanna n'aura d'autres choix que de lui en vouloir.

En effet, Mentine avait su être là pour ce mauvais moment à passer, la pousser comme un vent favorable vers la bonne direction pour redonner un petit bout de sens depuis la mort de son Pépé Paco.

Ne lui restait à Johanna que sa passion du flamenco pour allumer ses pages de souvenirs et sa guitare mais par malchance, elle l'oublia dans le bus.

Rien n'allait bien et les méthodes faciles et douteuses trouvées par  Mentine ont posé un voile de déception difficile à dégager.

Les parents de Mentine allait lui faire rembourser l'achat frauduleux de la nouvelle guitare prévue pour Johanna et les parents de cette dernière ne voulaient plus entendre parler d'un quelconque examen d'entrée. Avec le divorce, ce n'était pas le moment.

Mentine s'en voulait d'avoir briser les ailes et les rêves de sa meilleure amie. Comment se racheter pour ne pas passer les prochains mois à pleurer (sans elle) et rire comme avant?

roman,flamenco,charité,amitié



 : Voici le troisième tome ( ils peuvent être lus dans le désordre mais il existe un véritable fil d'évolution conduit par la maturité grandissante de Mentine, surdouée mais manquant évidement d'expérience de vie à 14 ans). 

La jeune surdouée de 14 ans est nettement moins arrogante depuis son expérience à la campagne sans téléphone ni internet, plus aimante que jamais avec son amie Johanna ( amitié qui prit du sens et de la dimension à l'issue du tome 1).

roman,flamenco,charité,amitié

C'est en effet à la vie à la mort, croix de bois croix de fer etc... Johanna s'était révélée la personne simple, disponible, chaleureuse et vraie qui fit voir le sens des vraies amitiés.

roman,flamenco,charité,amitié

Et pourtant, au début du tome 3, Mentine est présentée comme la cyber-criminelle de la famille (vous verrez!), juge son amitié inégale et réalise peut être qu'elle ne donnait pas assez, aussi décide t-elle d'inverser la vapeur, entrer dans la vie de Johanna comme elle était entrée dans la sienne pour y occuper une place privilégiée ( enfin, avec sa permission).

Les cocons familiaux ne sont pas cependant tous fait pour donner pignon sur rue, la maison du bonheur, et c'est une intimité bien difficile que Mentine apprendra à faire surmonter à sa meilleure amie Jo'.

Johanna joue merveilleusement bien du flamenco sur la guitare de son pépé Paco et sa mère l'accompagne à la danse divinement. Un talent insoupçonné. Pourquoi ne pas lui exprimer d'un geste fort ce qu'elle lui a apporté en l'aidant à passer l'audition d'une bonne école?

Ainsi commencent les magouilles et mensonges de Mentine pour le bien commun et cela ne va faire hélas qu'empirer par des concours de circonstances. Passant du temps à l'aider dans ses tâches quotidiennes à la maison pour la libérer un peu pour sa préparation, la délicieuse et volontaire Mentine va mentir pour passer du temps chez son amie tout en assistant au naufrage de la famille de Johanna avec le décès du pépé. Il faudra une sacrée dose d'huile de coude pour remotiver son amie pour  l'examen, caché aux parents pour la surprise. Mentine, très cérébrale, manque parfois de tact et de patience sur des sujets plus mâtures, même pour une surdouée.

Pauvre Johanna! Elle se met la pression et oublie la guitare de son grand-père dans le bus.

roman,flamenco,charité,amitié

Pétrie de bonnes intentions, Mentine bouleverse son petit monde et se tourne vers le mauvais génie sur l'épaule pour réclamer sa solution de rehange et sans hésiter, achète une nouvelle guitare de collection sur le net ( avec les codes et la carte de papa! ). C'est sans appel, Mentine fera des « travaux d'intérêts généraux » pour lui apprendre la vie et rembourser. Comme le dit l'héroïne, les punitions des parents sont amateurs, comme pour le premier tome, des bonnes expériences formatrices et après les tâches de la ferme, Mentine va prêter main forte aux Resto du coeur. Un moyen astucieux d'aborder le sujet de société avec les lecteurs ados. Mentine gagne à chaque fois en humilité et ses actions la rendent toujours un peu plus connectée au monde, un peu plus humaine.

Quelle de simplicité et richesse de l'écriture à la portée aux plus jeunes. C'est drôle, d'une belle simplicité et richesse de l'écriture mis à portée des jeunes. C'est pétillant, vivant, crédible, accessible et intelligent!

On l'aime bien notre Mentine! Un très bon tome 3 également donc. Il faudra se rattraper sur le tome 2 pour ne rien manquer des péripéties de cette gamine aimante et effrontée.

  

****************

CE QU'ILS EN DISENT?     

http://www.babelio.com/livres/Witek-Mentine-Tome-3--Pas-de-cadeau-/810606

****************

VOUS NE CONNAISSEZ PAS MENTINE?

 

51pJstTR0QL._AC_UL320_SR232,320_.jpg

roman,adolescence,campagne,precocite

FLAMMARION

2015

9782081334069

A PARTIR DE 14 ANS ET +



Les carottes étaient cuites!

La situation paraissait plus critique que Mentine aurait pu l'imaginer.

Les grandes vacances dans le Larzac allaient être mortelles.

Sans internet ni portable qui capte, sans les copines.

Ses parents avaient probablement bien fait mijoté l'idée pour que la soupe serve une bonne fois pour toute de leçon, le couvert était servi pour la punie.

Mentine commençait à douter un peu de sa stratégie de fausse élève rebelle pour séduire le beau Théo. Son plan  "opération Anti-1ère de la classe" et sa captivante insolence lui ont offert la popularité, d'être entourée de Verveine, Johanna et Lola. Mais ses notes en chute libre l'avaient en revanche propulsé direct au "mitard", chez Raoul, un ami de sa grand-mère.

Qu'y avait-il à faire pour une surdouée de 13 ans 1/2 dans ce "trou du cul" du monde? Pendant que le bourru faisait sa sieste, le terrain était miné, une armada d'oies cacardant et pinçantes montait la garde. Pas moyen de bronzer un peu sur un transat près de cette bergerie et faire le point sur ce qui pouvait arriver de pire sur le restant de ces vacances.  

Le vieux Raoul consommait tranquillement la vengeance mise en place par le duo de parents en pétard, c'était certain, regardant l'adolescente battre en retraite dans la chambre qu'il lui avait affectée. La fleurie. Les carottes étaient cuites et Mentine tout autant. Rouge tomate même, des pieds à la tête.

Malgré tout, le vieux forçait le respect. Un adversaire de caractère à la mesure. Mais hors de question de le lui montrer. En attendant, Mentine allait correspondre par lettres avec ses amies mais attention Larzac, tu n'as pas fini d'entendre parler de Mentine. Ça non!

Elle te survivra, Campagne. Enfin, quand elle se sera remise entre les draps de ses insolations. En attendant, elle va compter les moutons.

roman,adolescence,campagne,precocite

 : "Mentine" est une série amusante. La gouaille du personnage de Jo Witek y est pour beaucoup. On navigue entre caricature assumée- pour mieux la démonter- et une justesse de ton réaliste qui dynamisent cette rencontre choc des cultures, la petite parisienne de 13 ans et 1/2 et ce nouvel entourage du fin fond du Larzac.

Les deux groupes, campés chacun sur ses à priori, fiers et jouant de clichés, vont apprendre à s'apprécier juste pour ce qu'ils sont et passer un bel été, après des échanges rudes et parfois piquants. La "punition" est elle-même un cliché jusqu'à ce que Mentine réalise qu'il y a bien évidement pire qu'une vie sans réseau ni internet. Son séjour va l'amener vers des considérations plus sincères et plus simples d'ailleurs. Exit les classements de meilleures copines, Mentine appréciera enfin le naturel de Johanna qu'elle considérait trop ridicule dans sa sobriété, trop gentille, trop "nulle".

roman,adolescence,campagne,precocite

Elle va aimer correspondre avec elle, partageant des confidences et une authenticité à présent familière. Le bel Eric, stagiaire fermier de 17 ans et Raoul le vieux berger en auront à lui apprendre sur les charmes de la campagne, sur la profondeur des gens du Larzac et  Mentine, de son côté, n'arrêtera pas de surprendre Raoul, épaté par sa pugnacité de gamine précoce et prétentieuse, réjouit par sa nouvelle volonté à s'adapter bon gré malgré. Cette gamine, bien que le qualificatif tendait encore à la mettre en rogne, avait du cran.

roman,adolescence,campagne,precocite

La précocité de Mentine est un autre point important de l'histoire et en fait un caractère intéressant qui justifie son rapport difficile avec l'autorité. Au delà du rapport effervescent et parfois subversif adolescent, c'est surtout la volonté de Mentine à tenter d'être considérée comme les autres qui la poussera à masquer son potentiel, à jouer un rôle, de peur d'être mise sur le banc des ringards de son collège. Elle se met à dos de fait les adultes qui veulent la remettre sur le droit chemin ou comprendre ses états d'âme du moment qui mettent en péril ses notes et multiplient ses écarts de langage.

roman,adolescence,campagne,precocite

Sa retraite dans le Larzac est salvatrice, sa nouvelle amitié avec des gens qui se moquent finalement qu'elle soit une surdouée lui est bénéfique. Elle est aimée pour ce qu'elle est et finit par aimer les autres pour ce qu"ils sont.

Nature, travail fermier, amitiés, plein soleil, veillée sous la tonnelle et beau garçon droit dans ses bottes sont au programme. L'humour et le brin de romantisme coincé entre les dents aussi d'ailleurs. Cela devrait plaire. Mentine est adorablement agaçante.

Et il y a une suite

roman,adolescence,campagne,precocite

 

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT?



http://www.babelio.com/livres/Witek-Mentine-Tome-1--Privee-de-reseau-/685699

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/53475-mentine-t-1-privee-de-reseau

 http://blogclarabel.canalblog.com/archives/2015/06/17/32220991.html

http://www.lirado.com/mentine-t1-privee-de-reseau-de-jo-witek/

**********************

DE LA MÊME AUTEURE

ET POUR DIFFERENTS JEUNES PUBLICS!!

roman,adolescence,campagne,precocite

Xavier rejoint les bancs du lycée cette année. Cette phase marque le changement hormonal qui vous fait entrer, jeunes poitrines en avant et mentons velus conquérants, dans l'univers symbolique des adultes. Malheureusement pour Xavier, pas encore un seul poil sous le nez et une coupe de cheveux digne d'un enfant de chœur. Décidément, les parents ne vous laisseront donc pas grandir en paix, pense notre petit recalé de dame Puberté. Sa confiance s'effrite sérieusement lorsque son meilleur ami Martin se trouve un autre copain fascinant et que Aurélie, son future cœur à prendre, a des vues sur un garçon plus âgé et le prend pour confident. C'est assez! Xavier ne souhaite plus «se faire de cheveux blancs» avant l'heure et décide de se rebeller face à cette injustice de la vie... d'ados.

 

Le personnage de Jo Witek, vu précédemment dans Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser, est en perte de confiance. Il reprend donc son journal à qui il conte ses mille misères dans ce nouveau Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée. L'aventure nous présente un Xavier fidèle aux adolescents de notre époque, un être fragile et rebelle, addict de la mode et des réseaux sociaux. Le roman met en évidence le constat réconfortant que finalement favoriser de vrais contacts humains reste une des meilleures façons de se faire des amis. Xavier en fera l'expérience. Le ton est juste et drôle, les jeunes lecteurs se retrouveront dans ses préoccupations autour des thèmes du sexe, de la drogue et des sentiments. Aux complexes et à la tentation raisonneront des échos de bons conseils. Les parents de Xavier ne sont pas absents de ce chambardement initiatique, parfois exigeants, protecteurs tout le temps. C'est réjouissant !
 ****
 PEUR EXPRESS!!
roman,adolescence,campagne,precocite
Un récit fantastique frissonnant, haletant, une intrigue à grande vitesse!  Un véritable thriller pour grands ados où chaque personnage embarqué fait face à sa peur la plus redoutable!
Percutant!
http://www.babelio.com/livres/Witek-Peur-express/341149/critiques
**************
POUR LES PLUS PETITS AUSSI...

Ma boîte à petits bonheurs/

JO WITEK ET CHRISTINE ROUSSEY

 

 

img1c1000-9782732465272.jpg

Ma boîte à petits bonheurs, elle garde mes trésors, mes pensées jolies et

puis...

Cette boîte donnée par Mamie, c'est comme des matriochkas avec mes secrets à moi!

Que vais-je y mettre?

Des chocolats, du nougat, des livres de chats?

Trop grand, trop gros, trop qui coule quand il fait chaud!

Mais un petit bonheur, ça peut se loger partout!

Dans une boîte, dans un coeur;

ET des petits bonheurs, il y en a plein, qui passent par la tête, par les narines, sous la langue;

Hop! je le range!

Un album poétique à volet à savourer.

 http://lemondedecarla.fr/chut-on-lit-boite-petits-bonheurs-jo-witek-christine-roussey/10953367_765594820203841_1122027447_n.jpg52503_int.jpg

Toi dedans, moi devant - Le ventre de maman/ Jo Witek, illustré par Christine Roussey

roman,adolescence,campagne,precocite

 

De La Martinière Jeunesse

2011

978-2-7324-4345-4

A partir de 5 ans

Devant le ventre de maman : je t’attends. Devant le ventre de sa maman, qui s’arrondit de page en page, une petite fille raconte au bébé son attente au fil des jours, partage avec lui ses petits riens de la journée, lui chante des chansons, s’étonne de voir son image du dehors et exprime avec délice son immense bonheur. Je te chante des chansons sur le coeur de ta maison tu les entends ? Papa dit que quand tu sortiras tu reconnaitras ma voix comme ça.

roman,adolescence,campagne,precocite

Les jeux ne manquent pas avec les papas. Tour à tour, sur un tapis volant, à la piscine ou en fusée, une petite fille peut s'amuser et éprouver la force créatrice d'un papa et sa propre imagination. Les bras en l'air pour l'avion ou agitant les mains comme des museaux rugissant, un papa peut être vilain taquin et adorable copain. Un papa sur qui l'on peut se reposer, derrière qui l'on peut se protéger, contre qui on peut se serrer, un vrai doudou contre les grosses colères. Complémentaire d'une adorable maman en somme.
 
Un nouvel album de Jo Witek qui fait suite ou complète celui sur les mamans, le ventre de ma maman, et rend hommage aux papascette fois! La petite fille, qui est peut-être la même que dans celle des mamans, ne tarie pas d'éloge sur celui qui la réconforte et la protège du noir ou du chien du voisin. Même si toutefois, nous ne sommes pas loin des fameux clichés inhérents à chaque sexe à savoir la protection virile et la douceur maternelle, Les bras de Papa reste un très bel album à découvrir et à partager avec ses rejetons. L'enfant va pouvoir s'approprier l'objet et caresser les pages qui l'invitent à jouer sur les légers reliefs posés à son intention. Les illustrations malicieuses de Christine Roussey offrent parfois une lecture qui colle aux textes ou bien s'en amendent elles et offrent avec fantaisie leur version imaginaire tout aussi agréable. Un beau cadeau pour la fête des pères!
Cf. Les Histoires sans Fin (http://jeunesse.actualitte.com/critiques/albums/les-bras-de-papa-618.htm)
 

 

 

jeudi, 05 mai 2016

LA PAPOTE/ YANNICK JAULIN ET ILLUSTRÉ PAR SAMUEL RIBEYRON

 

DIDIER JEUNESSE

9782278077915

A PARTIR DE 6 ANS

Emportée dans la nuit noire, la Papote n'était pas décidée à faire sa crotte d'or, à satisfaire la convoitise du voisin qui, sans soucis, sans lever le sourcil, ravit la poupée des bras de la petite fille qui l'avait acheté.

"A la balote Marie-Charlotte qui fait des crottes pour sa papote". Il avait entendu la formule prononcée par Mimosa à la faveur de la lune, l'oreille collée contre le mur.

Mais...mais, sans amour, serrer contre soi ne vaut pas plus que de la crotte noire bien fumante. C'était là une chose bien entendue pour la Papote. Et c'est ce qu'elle fit.

:  Des jeux de mots et de langage (emprunté à l'usuel québécois pour certaines expressions ou au patois!) qui étendent l'intérêt du conte aux adultes, qui liront ce conte aux jeunes lecteurs ou l'écouteront inversement en bon public parents.

Le sujet porte déja à sourire par son incongruité et sa petite irrévérence enfantine. Pensez donc, une poupée qui fait des crottes quand on la sert contre soi. Mais attention! Celles-ci comblées d'amour sincère se transforment en or. Chose merveilleuse et incroyable!

Quelle petite fille n'a jamais serré tendrement ses poupées d'un amour sincère?

Mimosa est une chanceuse qui, malgré sa naïveté à l'égal d'un Jack et son haricot, trouvera l'amour, c'est sa Papote de poupée qui lui tenait la jambe.

Un caractère celle-là. A la fois facétieux et merveilleux, "La Papote" se montre tout aussi agréable à lire qu'à feuilleter pour ses délicieuses illustrations de Samuel Ribeyron jouant sur les effets d'imprimés et de gravures. De jolies tons d'Automne. La crotte d'or n'avait pas été aussi fabuleuse depuis Peau d'âne.

conte,poupée,magie

conte,poupée,magie

conte,poupée,magie

conte,poupée,magie

*************

YANNICK JAULIN

 AUTEUR !!

AVT_Yannick-Jaulin_7432.jpeg

 http://www.babelio.com/auteur/Yannick-Jaulin/208903

ET 

SAMUEL RIBEYRON

conte,poupée,magie

ILLUSTRATEUR!!

http://www.babelio.com/auteur/Samuel-Ribeyron/72382

**************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Jaulin-La-Papote/765721

 

 ************

DES MÊMES AUTEURS...

 

 9782745951465.jpg8050744571dabf%255B1%255D.jpg

 

MILAN

2011

partir de 8 ans

2745951467

Un père d’une taille de géant ne souhaite plus être seul. Il a une fille ! Mais, elle est très très petite. Comment partager des moments privilégiés quand l’un côtoie les  nuages et l’une fréquente les fourmis?Le grand format de cet album est tout indiqué pour ce papa extra-large au cœur XXL. En plus d’être un album sur le partage et a complicité mis en image avec ce papa immense et cette fille microscopique, c’est également un album sur les différences. Les illustrations mêlant peintures et gravures mettent en valeur ce terrain de jeun champêtre.

teaserbox_26163634.jpg

 

9782355580017FS.gif

HONGFEI EDITEUR

2015

(PREMIERE EDITION EN 2007)

9782355580925

A PARTIR DE 9 ANS

 

Y avait-il un ciel ?

Quelque chose au dessus de leur tête ?

Les habitants n'en savaient rien, ne s'en souciaient point. Pourquoi contrarier cette tête qui depuis des temps immémorables ne connaissait que le bas ?

Les jours passaient et générations après génération, ils continuaient de se tenir le corps en point d'interrogation, la tête cherchant quelques pierres mystérieuses qui poussaient ci et là.

Un jour, pourtant, Yllavu vit. Tombé dans un trou, il se trouva les quatre fers en l'air et la tête tout autant, apercevant l'astre lunaire ainsi coincé entre ses chaussures.

Une multitude de points scintillants illuminaient cette toile couverte de bleue et plus tard, dans la journée, le soleil dardait ses rayons au fond du trou et se mettait à le chatouiller. Yllavu se mit pour la première fois à sourire.

Tiré de son trou, Yllavu raconta ce qu'il vit, il raconta son cou redressé pour mieux voir, il raconta mais les habitants ne comprenaient pas. Que pouvait-il y avoir de plus fabuleux que les si rares pierres dorées du sol ?

cache_24909452.jpg

: Ce qui existe de bien fabuleux, dans ce conte de sagesse, est conté aux jeunes lecteurs.

 

Yllavu est une allégorie des petits bonheurs simples, imaginée par Gambhiro Bhikkhu et illustrée par Samuel Ribeyron. Cette histoire ne manquant pas d'humour garde une touche douce amère, le pauvre Yllavu faisant l'expérience du bonheur et ne trouvant aucune oreille attentive à cette vérité.

cache_24909451.jpg

 

Les habitants comprendront un peu tardivement le sens de son message mais heureusement, il n'est jamais trop tard. Les têtes retrouveront le sens de l'essentiel, élevant à nouveau les esprits comme aux premiers jours du conte où chacun trouvait à se parler, à profiter sans se jalouser. Lorsque vous lirez ce que Yllavu à vu, peu-être amis lecteurs serez-vous tenté de parler aussi aux étoiles.

A découvrir.

cache_24909452.jpgcache_24909450.jpg

cache_24909455.jpg

 

 

*********************

GAMBHIRO BHIKKHU

cache_15524057.jpg

 

AUTEUR ET MOINE VOYAGEUR !!!

http://www.hongfei-cultures.com/catalogue/auteurs/gambhiro-bhikkhu/

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.ricochet-jeunes.org/nouveautes/livre/53511-yllavu

http://www.arts-spectacles.com/Ce-n-est-pas-tres-complique-et-Yllavu-de-Samuel-Ribeyron-aux-editions-HongFei-Cultures_a10590.html

http://lamareauxmots.com/blog/attention-chefs-doeuvres/

 

http://www.babelio.com/livres/Bhikkhu-Yllavu/163527

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Didier Jeunesse | Commentaires (0) | Tags : conte, poupée, magie | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 04 mai 2016

COEUR DE PIERRE/ MARIE SELLIER

51FlwVoeRjL._SY344_BO1,204,203,200_.jpg

NATHAN

2013

9782092548134

A PARTIR DE 15 ANS

Le compositeur évoquait devant les deux jeunes filles en visite la sculpture posée sur son piano. Un couple dansant "La valse",  presque plus vrai que nature, vibrant d'intensité.

Les yeux du maître des lieux papillonnaient d'une émotion doucement perceptible, un trouble qui passaient dans ses mains puissantes de sculpteur, jouant avec une création de bronze.

 A l'évocation de l'adresse de la famille d'Hortense, Auguste ne pût réprimer la surprise. Oui, même Claude Debussy savait qui habitait aussi à cette adresse, l'auteure de sa "Valse" amoureuse.

Hortense et son amie Luce ne l'ignoraient pas non plus. On disait que Auguste Rodin séduisit cette fille dont vingt ans les séparaient et l'avait honteusement abandonné.

Les rumeurs circulant à Meudon disaient que Camille Claudel accusait Rodin de lui avoir volé autant le fruit de son travail que son coeur. La raison la quittait peu à peu ne supportant plus la trahison. Hortense et Luce ne savaient que croire.

Chacun voulait savoir, connaitre le secret de cette histoire.

2087052665.jpeg

: De la même veine que les titres sur les peintres Vincent Van Gogh et Leornard De Vinci, dans la même volonté d'en approcher les conditions de vie d'artiste et le caractère, Marie Sellier livre la relation compliquée et passionnée d'Auguste Rodin et Camille Claudel les sculpteurs.

C'est toujours au travers des regards extérieurs de ses personnages de fiction qu'elle restitue une part du réel et nous fait entrer par une histoire dans l'Histoire de l'Art. C'est la famille Bouchon au complet cette fois qui seront nos yeux et nos oreilles, brossant tant bien que mal les contours de ces deux caractères à la réputation sulfureuse.

Le métier d'artiste n'est pas bien vu et Auguste et Camille ne font pas parler d'eux en grand bien dans la ville de Meudon. Lui, est un impénitent et scandaleux séducteur, elle, n'est plus que l'ombre d'elle même, au bord de la folie. Et c'est l'amour qui en est la raison.

Des personnages tels que Paul Claudel, le frère, viendront apporter de l'eau au moulin des très curieux Bouchon, du père au petit dernier Émile. Marie Sellier diversifie d'une manière originale sa narration pour reconstituer le puzzle sur les raisons de l'état de Camille et la drôle de réputation de Rodin, passant du récit au style épistolaire, de l'article de journal au témoignage du petit Émile qui se fait coursier entre Camille et Auguste.

L'ensemble est astucieusement lié, le dernier mot clé du chapitre devenant le titre du suivant. Un petit jeu littéraire léger qui va contraster avec le contexte dramatique. D'abord Pygmalion et professeur, ce maître de vingt ans son aîné va devenir son grand amour.

Et puis, et puis la muse dépassera le maître, le ver s'installera dans le fruit. Ne gâchons pas la découverte à trop en dire.

 Marie Sellier crée une intrigue douce-amère qui sème le doute devant cette touchante sensibilité émanant du créateur de la célèbre "Porte des Enfers" et devant la descente de la pauvre Camille.

La question reste en suspens quant au titre, Qui de Rodin ou de la famille Claudel ?. Camille Claudel est-elle victime d'être une femme trop amoureuse ou trop artiste? Les explications de Marie Sellier à la fin sont intéressantes à ce sujet.

Court et puissant.

*********************

QUELQUES OEUVRES EVOQUÉES DANS LE RÉCIT ( MUSÉE RODIN, RUE DE VARENNE, PARIS.)

 

LA CLOTHO, CAMILLE CLAUDEL...

IMG_20160429_172646.jpg

IMG_20160429_172703.jpg

LA VAGUE, CAMILLE CLAUDEL...

IMG_20160429_173455.jpg

IMG_20160429_173515.jpg

IMG_20160429_173441.jpg

LA VALSE, CAMILLE CLAUDEL...

IMG_20160429_173259.jpg

IMG_20160429_173322.jpg

IMG_20160429_173411.jpg

LES AMOUREUX, RODIN...

roman,art,amour,sculpture,rodin,claudel

roman,art,amour,sculpture,rodin,claudel

roman,art,amour,sculpture,rodin,claudel

LA PORTE DES ENFERS, AUGUSTE RODIN...

IMG_20160429_174513.jpg

IMG_20160429_174541.jpg

IMG_20160429_174611.jpg

IMG_20160429_174630.jpg

IMG_20160429_174708.jpg

**********

MARIE SELLIER

AVT_Marie-Sellier_3146.jpeg

AUTEURE!!

 http://www.babelio.com/auteur/Marie-Sellier/23332

***********

CE QU'ILS EN DISENT?

  http://siletaitencoreunefois.hautetfort.com/archive/2014/01/12/coeur-de-pierre-m-sellier-5269642.html

  http://www.babelio.com/livres/Sellier-Coeur-de-pierre--Camille-Claudel-et-Rodin/510188

************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEURE!!

roman,art,amour,sculpture,rodin,claudel

roman,art,amour,sculpture,rodin,claudel

 

 : LEONARD DECOUVRE LA SURDITE DE SA JEUNE SERVANTE ET MET SON GENIE A SON PROFIT...

A VOUS DE DECOUVRIR DE QUELLE MANIERE!

A PARTIR DE 12 ANS ET +

 

http://www.babelio.com/livres/Sellier-Le-sourire-de-ma-mere--Une-annee-avec-Leonard-de-/294911

 9782092530726.jpg

Nathan Jeunesse, 2011

9782092530726

A PARTIR DE 12 ANS ET +

1890. Adeline, jeune fille d’aubergistes de campagne, nous raconte ses journées sous la forme d’un journal. Ses amours avec le jeune Louis, méprisé par sa mère du fait de sa situation familiale difficile, sa complicité avec sa grand-mère, qui deviendra la complice de ses rendez-vous amoureux clandestins et , sa rencontre avec l’étrange Vincent Van Gogh. Un autre monde s’ouvre à elle au travers de la peinture post-impressionniste aux couleurs tourmentées de cet artiste maudit et sensible ! Finalement, la vie, on peut la voir autrement ! Peut-être que la mère d’Adeline devrait réapprendre à percevoir avec le cœur ?

: Une façon accessible et fraîche de rentrer dans l’art de Van Gogh via le journal de cette petite provinciale. Il est intéressant de constater à quel point à cette époque, son art était incompris, son succès posthume et qu’il ne pouvait pas en vivre.

 

 roman,peinture,amourroman,peinture,amourroman,peinture,amour

 

9782809702170.JPG

PICQUIER Jeunesse
2010
9782809702170

A PARTIR DE 6 ANS


: Nous connaissions les multiples versions françaises classiques du Petit Chaperon Rouge, un peu moins la version chinoise. Si à l’origine la petite désobéïsante encapuchonnée partait soulager sa grand-mère malade de quelques douceurs dans un panier, ici, c’est la mamie chinoise bien vaillante qui part de l’autre côté de la montagne chauve visiter ces petites-filles (oui précisément trois ! Tao, Li et Hua !) . Rencontrant à son tour le loup sur son chemin elle n’échappe pas au terrible sort d’être croquée. Parée des atours de la vénérable croquée toute crue, il tente de déjouer la vigilance des trois petites et nous rejoue la scène « des sept biquets » devant la porte close. Mais les filles ne sont pas dupes et c’est au bout d’une corde qu’elles penderont le glouton au poil gris la tête en bas ! Plus dure et drôle sera la chute…de cette histoire !
Cette version était, peu être, en partie connue pour les spécialistes du Petit Chaperon avec l’album « LOM PO PO » de Young paru chez Flammarion. Elle est en tout cas encore un poil différent raconté par Marie Sellier, à un poil de loup près, le travail réalisé par Catherine Louis avec ses ombres chinoises est une merveille pour les yeux. Noir sur Rouge ou Rouge sur noir, une ambiance frissonnante recto-verso qui fait aussi froid dans le dos..du livre!

71448651.jpg

chaperon-chinois.jpg

9782809702170_2.jpg

lundi, 02 mai 2016

UNE HISTOIRE SANS FIN/ EDOUARD MANCEAU

SEUIL JEUNESSE

2014

9791023500646

A PARTIR DE 5 ANS

Quatre cartes que je mets à l'envers, à l'endroit et des images qui me racontent une histoire.

Un, deux, trois et quatre. Le roi, les animaux du zoo qui s'ennuient et les deux petits lutins bien chagrin partirent sur les chemins. Un chemin? Peut-être était-ce un serpent? Le roi, les animaux du zoo qui s'ennuient et les deux petits lutins bien chagrin marchaient sur un serpent pour rendre visite au Grand Méchant Loup qui voulait faire la fête...

Ces dents-là ont une allure de montagnes sous la lune d'une nuit noire!?

Recommençons. Le roi, les animaux du zoo qui s'ennuient et les deux petits lutins bien chagrin marchaient sur un serpent pour rendre visite aux montagnes qui voulaient faire la...

Il y avait une maison dans cette histoire, si si. Comment peut-on confondre un manteau de velours de roi et une maison? A changer de couleurs aussi...

La maison, les animaux du zoo qui s'ennuient et les deux petits lutins bien chagrin marchaient sur un serpent pour rendre visite aux montagnes qui voulaient faire la fête et.. et...

Cette histoire n'a vraiment ni queue ni tête mais c'est rigolo.

: Formidable! La couverture révèle une proposition d'histoire d'une grande simplicité, d'un style coloré et épuré, le contenu se montre finalement encore  plus généreux et l'auteur, Edouard Manceau, très astucieux.    

Les personnages et les cartes racontent une, deux, trois histoires, s'effacent pour en raconter une autre sous d'autres atours de couleurs. Les histoires vont se croiser et finalement répondre à l'interrogation de chaque fin "le roi partira t-il en guerre le lendemain?" "les animaux du zoo se feront-ils manger par le Grand Méchant Loup?". Pourquoi aller faire la fête avec le Grand Méchant loup, il mange les cochons, les biquets et les chaperons, tout le monde sait ça!? 

La couverture et le titre le disent parfaitement, l'histoire et les illustrations peuvent se décliner à l'infini et Edouard Manceau invite sur la fin ( si tant est que cela en soit une, rappelez-vous le titre, voyons!) les jeunes écouteurs à devenir raconteurs, voir peut être inventeurs si l'on reproduit les cartes pour se les approprier totalement à loisir et à volonté. Peut-être même qu'avec plusieurs de ces cartes pouvons nous faire une grande histoire!?

Vous l'aurez compris la proposition de l'auteur dépasse les pages. Un album à la fois doux et stimulant. D'une belle originalité. Le texte raconte, l'oeil voit aussi autre chose dans l'illustration, astucieux. L'imagination est en marche. Bravo!

album, histoire, histoire pour dormir

album, histoire, histoire pour dormir

album, histoire, histoire pour dormir

album, histoire, histoire pour dormir

album, histoire, histoire pour dormir

album, histoire, histoire pour dormir

*************************

 

EDOUARD MANCEAU

album, dispute, tout-petit

AUTEUR !!

http://www.babelio.com/auteur/Edouard-Manceau/37140

***************

CE QU'ILS EN DISENT? 

http://www.babelio.com/livres/Manceau-Histoires-sans-fin/574785/critiques

****************

DU MÊME AUTEUR !!

MILAN

2015

9782745966315

A PARTIR DE 3 ANS

 

« Il y a des jours comme ça où on se dispute... »

Jouer.

Tout le monde aime jouer.

Avec un copain, c'est plutôt bien.

Faire une promenade à deux en trottinette, c'est chouette.

L'un propose, l'autre accepte, ça roule !

Mais la course, c'est pas pareil !

Si tu n'attends pas, tu n'es pas avec moi.

A celui qui roule le plus vite, je ne joue pas ! Na !

Je boude, tu roules...mais tu reviens.

Les jeux, ça roule à deux.

Copain, copain !

 

album,dispute,tout-petit

: Édouard Manceau, le papa de Capucine la souris, nous sert un petit album pour tout-petits très sympa. On ne sait clairement si les deux petits personnages sont de petits chiens ou des lapins bruns, ça n'a que peu d'importance pour cet album anthropomorphique mettant en scène une situation qu'ils connaissent ou connaîtront.

album,dispute,tout-petit

Pour le jeune lecteur, le propos est simple, clair, présenté de façon tendre. On joue ensemble, parfois on se dispute et surtout, on se réconcilie parce qu’il est finalement simple de dire pardon.

L'auteur étire son histoire à deux niveaux. La dispute est développé presque image par image, le texte est découpé et ponctué d'un mot qui, avec le jeu de couleurs, ne laisse pas de doute sur le narrateur. Comme avec les personnages, le texte évolue sur les double-pages, il court ou recule sur les pages blanches.

album,dispute,tout-petit

D'une double-page à l'autre, le jeune lecteur pourra constater de l'évolution du jeu, un personnage passant devant l'autre, les deux s'échangeant leur double-page, l'auteur jouant aussi de la pliure du livre pour que les deux héros se répondent comme dans un miroir, c'est la dispute et ils s'affrontent, l'histoire sort du livre et un copain aussi, mais enfin les deux copains partagent la même page et la même trottinette.

album,dispute,tout-petit

Tout est bien qui finit bien. Bien vu et joliment construit. Voici un petit album qui devrait servir pour éduquer sur les petites réconciliations et dédramatiser les petites colères entres copains-copines.

 

*************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Manceau-LA-DISPUTE/683219

http://www.lespetitsbouquins.com/livres/la-dispute/

http://bloguiblogas.blogspot.fr/2015/02/la-dispute.html

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/54603-la-dispute-

*************************

DU MÊME AUTEUR !!

LE PETIT CURIEUX/

EDOUARD MANCEAU

9782745966261-couverture.jpg

Autour de la fenêtre il y a des choses courtes, hautes, moyennes,

Autour de la fenêtre il y a des choses de couleurs et 

quand je regarde dans la petite fenêtre, j'en vois aussi dans le décor, autour de moi,

c'est aussi rigolo!

Il y a peut-être des lettres aussi, là devant, comme autour de la fenêtre du petit curieux.

Finalement, il y a plein de choses à observer autour de soi.

Prix Sorcières 2015, Cat. des Tout-petits

http://www.editionsmilan-leblog.com/2014/09/19/14832/

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/3887-edouard-manceau

 

merci-le-vent.jpg

MILAN Jeunesse

1 septembre 2011

978-2-7459-5358-2

A partir de 3 ans

Des petites formes découpées colorées sont soufflées par le vent.

Tour à tour, des animaux souhaitant les récupérer, se pare des formes et tentent de s'en attribuer la propriété. Chacun surenchérit!

Les enfants débusqueront rapidement les petits menteurs tant la justification devient énorme et exagérée. Finalement, le vent ne tardera à souffler sur cette pagaille appelant les animaux au calme et invitant enfin, le lecteur à imaginer sa propre ménagerie.

 

: Edouard Manceau opte pour quelque chose d'encore de plus épuré que sa série cartonnée "Capucine la souris", un graphisme plus prôche du "Ca se peut ou ça ne se peut pas!", à base de découpages.

C'est simple et sympa!

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Seuil Jeunesse | Commentaires (0) | Tags : album, histoire, histoire pour dormir | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 01 mai 2016

LE NOIR EST MA COULEUR, T.1: LE PARI/ OLIVIER GAY

RAGEOT

9782700242836

 

A PARTIR DE 16 ANS

Deux verres les séparaient, les évènements avaient bousculé ses plans mais le pari, magie ou pas, tenait toujours. Il aurait une explication et une séduction en prime.

Il l'avait attendu ce soir-là dans la rue, tenant le mur, cure-dent dansant entre ses dents blanches de bel ado rebelle en cuir noir.

Mais la jolie proie en avait caché une autre moins sympathique. Pas un petit copain du tout mais une ombre qui ne l'a quittait pas et l'avait saisi au sol. le spectre chromatique. Un truc de Bisounours! La comparaison n'avait pas vraiment fait sourire Manon qui prenait les choses très au sérieux et ne cédait pas au charme légendaire d'Alexandre. Orange pour le feu, bleu pour l'air, l'indigo et l'eau, le jaune lié aux forces terrestres, le rouge renforçant le corps.

Il se serait fichu royalement de sa figure à cette première de la classe si elle n'avait pas utilisé sur lui le violet pour lui faire oublier ce qu'il avait vu dans cette rue, ce soir là. Ce lourdaud de Alexandre devenait une charge embarrassante selon Manon. Elle n'avait pas pu juste l'ignorer au lycée. Il se rappelait et c'était la cata'. Il était pénible et ne comprenait rien. Pourquoi commençait-il à occuper alors ses pensées? 



: Cette série capte et captive l'attention par ces personnages rendus crédibles par la verve vive d'Olivier Gay.

L'auteur donne du corps et du caractère aux deux personnages principaux et l'alchimie des deux donnera de l'intérêt car Manon et Alexandre n'ont rien à faire ensemble, ne jouent pas dans la même cour.

L'une s'assoit devant et se montre très studieuse au lycée, l'autre bavasse au dernier rang du fond avec ses copains, des filles, des jeux vidéos, de tout sauf des leçons. Alexandre est un mauvais garçon, ou plutôt la moitié d'un. Il soigne sa réputation de dragueur de "nanas", est arrogant, frimeur avec les copains, bagarreur pour sauver la veuve et racketter l'orphelin car il ne faut pas exagérer, être gentil et valeureux ça craint.

Alexandre a tâté d'une éducation rude et virile et ses atouts d'élève boxeur finiront d'endurcir le personnage. le roman alterne entre le récit d'Alexandre et celui de Manon pour avancer dans l'histoire. C'est avec Manon qu'entre le fantastique.

Nous apprenons qu'elle fait partie d'une famille de Mages dissimulés parmi les hommes, manipulant une magie secrète à partir du spectre des couleurs.

Manon se montre tout aussi studieuse avec ses leçons de magie et elle aura raison d'être une bonne élève car des "ombres", traqueurs de Mages à la solde de Mages noirs maléfiques, vont lui tendre un piège à la sortie des cours. Les poings de Alexandre ne seront pas de trop pour sortir la jeune fille de ce get-apens et le projet de draguer la première de la classe vont prendre une tournure inattendue pour ce dernier.

Les deux personnages vont s'accrocher un peu nerveusement à plusieurs reprises pour préserver le secret des Mages et pour rabrouer ce dragueur chevaleresque certe mais aussi très lourd dans le style. Alexandre n'est pas un mauvais garçon, non et la situation va forcer les deux ados à se révéler l'un à l'autre malgré eux.

Manon n'est pas d'une beauté d'exception, classique, Alexandre ne prendra pas de pincettes pour la décrire à ses copains. Manon se montrera une "dure à cuire" qui troublera le "Bad Boy" au cuir noir et vice versa.

Le cadre parisien, les descriptions du lycée, le langage familier et argotique des personnages nous les rendent familiers, il y a une routine qui installera confortablement les lecteurs. Les profils de ces ados de 15 et 16 ans sont réalistes et fidèles à ceux français d'aujourd'hui.

Ils vont dormir chez les copains, assistent au cours d'espagnol au bahut, se donnent rendez-vous pour des concerts de musique et s'inquiètent de leur coupe de cheveux ébouriffées sans gel. Papa et maman Mages travaillent, sont bibliothécaires pour l'une et sont aussi aux RTT comme dans la vraie vie pour rester à la maison et veiller les enfants, en cas de danger d'ombres dans le quartier toutefois.

Manon en rougit d'être ainsi chaperonnée à son âge. le noir va entrer en scène avec les ombres et Manon devra conjuguer avec cette nouvelle couleur dangereuse.

Un début de série qui se parcourut facilement et avec intérêt. A suivre.


le-noir-est-ma-couleur,-tome-3---la-riposte-552961-250-400.jpg

le-noir-est-ma-couleur,-tome-5---le-piege-716969-250-400.jpg

9782700242874-G.jpg

9782700249330-G.jpg

*************

OLIVIER GAY

GAY.jpg

L'AUTEUR!!

 http://www.livre-attitude.fr/blog/interview-dolivier-gay-par-lea-touch-book/

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

 

 http://www.babelio.com/livres/Gay-Le-noir-est-ma-couleur-tome-1--Le-pari/615774

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Rageot | Commentaires (0) | Tags : roman, fantastique, magie, adolescence, amour | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 28 avril 2016

LE LIVRE DE..., T.3/ LE LIVRE DE MES AMOURS NULLES/ BERNARD FRIOT

FLAMMARION JEUNESSE

2081344718

2015

A PARTIR DE 10 ANS



Lukas le clown l'avait saisi dans ses bras et le berçait comme un bébé. C'était un moment clé pour faire jaillir le rire par la grande porte et les professeurs ne s'étaient pas privés de rire ou sourire au numéro de Lukas et de leur élève Ben. La suite. de l'eau.

Il faut croire que la coupe était pleine quelque part car les eux jaillirent instantanément. Ça ne venait pas d'une fleur arroseuse mais des deux yeux humides de Ben. le numéro de cirque qu'ils préparaient n'étaient pas à l'eau mais cela demandait une pause salutaire pour la fierté de Ben.

Si si. Quoi de plus normal que de manger des madeleines pour consoler d'avoir pleurer comme un "bambino". 

La langue italienne, parlons-en. Elle n'était pas que mélodie, elle pouvait être assassine aussi et les mots de Arianna avaient fini par le toucher en plein coeur comme à une partie de jeu de fléchettes.

 C'est Madame Locatelli, l'amie de Monsieur Demirel de la Maison de retraite qui les lui avait traduit. En tout cas, si cela ne marche pas avec Arianna, Madame Locatelli se proposait d'être son amoureuse. Ce dont Ben pouvait être sûr c'est que pour le projet de français de Melle Dumoulin, s'exercer au journal intime, il ne raconterait pas ses aventures amoureuses. Trop nul(les)!

: Revoici Ben, le drôle de cancre imaginé par Bernard Friot le personnage n'en est pas à son premier coup d'essai pour l'exercice du journal. Toutefois, si le premier journal dénotait à la fois son manque de motivation ( du moins le pense t-il!) à cataloguer ses records nuls et en même temps l'originalité à le faire ( sa passion des clowns va conforter, entretenir cet esprit vif d'humour! ), le nouveau journal se voudra plus intime.

Mais il n'est pas aisé de se raconter. Alors en " mauvais élève" qu'il est, Ben va d'abord inventer puis recopier. Mais recopier le journal intime de sa grande soeur n'est pas sans risques, les quiproquos peuvent être au rendez-vous, même en restant vigilant sur les détails.

La valeur de cette série, en plus de l'accessibilité, la présentation griffonnée fidèle au cahier personnel et l'humour, c'est vraiment cette révélation systématique de sa propre valeur au jeune Ben lui-même, il se perçoit finalement un peu aussi nul que ses journaux et les exercices scolaires qu'ont lui demande car il n'aime pas lire.

En tout cas, il commence à aimer écrire, car contre toutes attentes ( les siennes!), il a aussi des choses à raconter. On retrouve quelques personnages sympathiques et inspirants pour sa petite vie de collégien, des adultes compréhensifs et tendres, Lukas le clown en tête.

Il est aimé ce petit et nous, lecteurs, nous y attachons également. le quiproquo avec sa professeure de français est amusant. Bernard Friot abordera le sujet de l'homosexualité sans drame ni cérémonie. Juste une question. Tiens elle croit que? le suis-je, tiens?

Je dresse tout de suite une liste pour et contre. La méthode très légère permet d'en rire facilement sans autres formes de procès. Il trouvera l'amour et cela va lui tomber dessus. D'un verbe court, naturel, presque réaliste, léger, frais, cela se lit tout seul. Pour les bons et les mauvais élèves, une série qui fera peut-être aimer la lecture. 

**********************

BERNARD FRIOT

Bernard-Friot%C2%A9Y.Petit_11b.jpg

AUTEUR

http://www.bernardfriot-fabriqueahistoires.com/

https://www.facebook.com/BernardFriot

 

***********************

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Friot-Le-journal-nul-de-mes-amours-nulles/685469

********************

 

DECOUVREZ LES AUTRES CAHIERS (NULS) DE BEN LETOURNEAU !!

FLAMMARION JEUNESSE

2916900039

2014

A PARTIR DE 10 ANS

 

Parcourir les rues dans un sens, dans un autre, en marchant, en courant. de bonnes séances de sport. Combien de distance a t-il parcouru?

Pfffff..Ben devait oublier le collège et voila que le collège s'invitait avec ses disciplines, lunettes de soleil et doigts de pieds en éventail, à chaque instant.

Il en avait de la chance, le collège. Lukas le clown l'avait chargé de surveiller son courrier et arroser ses plantes. Il en avait des vacances, lui aussi.

Ben s'était trouvé une tanière pour éviter les grognements de papa et maman qui se sont perdus sur le chemin de l'amour. La grande soeur enfourchait juste le vélo sur le chemin et le résultat n'était pas fameux. Ah! Quelles drôles de vacances nulles!

: Deuxième cahier des aventures nulles de Ben Letourneau. 

Ben est en vacances, enfin en tout cas, les projets de voyages tombent à l'eau et cela n'augure pas de séjour à la mer.

Tout à commencé avec ce qui sera un fil rouge de l'aventure numéro deux, la dispute de papa-maman. La mère de Ben se sent délaissée au bout de quelques années de mariage entrées doucement dans la routine et cela engendre des quiproquos avec l'obstination du père à ne pas comprendre.

Bref, cela fait que papa pose ses congés en Juillet et maman en Août. Ben nous raconte donc ses vacances (ratées peut-être) avec papa donc ( très énervé!), puis maman ( très énervée!). le jeune Ben occupera son temps en remplissant un nouveau journal ( personne ne doit le lire bien sûr, sauf nous!) et l'auteur fera preuve d'originalité de nouveau pour l'animer.

Tout en nous racontant comment il tente de passer le temps, Ben s'aperçoit que ses loisirs le conduisent à des exercices semblables aux bons vieux cahiers de vacances. Comme il le dit, finalement, pour la rentrée il restera au taquet et fin prêt. Calculs, SVT, gymnastique, même les Sciences ( sa soeur file le parfait amour pour ses vacances loin de la maison et appelle régulièrement son petit frère au téléphone pour alimenter ses conversations. Opération internet sur le sujet de la physique quantique!)...

C'est une idée originale qui permet de renouveler les suites des aventures de Ben tout en restant sur la formule du journal. Bernard Friot démontre encore plusieurs façons de se lancer dans un journal personnel, il y a toujours à raconter et la forme peut être sympathique et dynamique.

Vraiment amusant.

*************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Friot-Le-cahier-de-mes-vacances-nulles--Et-de-gribou/616046

 

**************************

FLAMMARION

2014

9782916900025

A PARTIR DE 10 ANS

 

 

«  Bravo, Ben, Tu as battu ton record ! Trente-six taches et dix-sept ratures. Ta copie est illisible, un vrai torchon. Je ne t'ai même pas mis de note, j'avais trop peur de salir mon stylo ! ».

Il est des gens à qui il n'arrive pas grand chose. Pourtant, même les petites choses aux yeux des autres peuvent prendre de l'importance dans la notre. Lorsque Ben montrera sa copie à sa maman, il est à gager que cela sera un autre grand jour dans sa vie d'écolier brouillon.

Finalement, nul besoin d'être très costaud pour battre ses propres records, on peut se montrer fabuleux dans ses petits riens du quotidien. Ben Letourneau explose les records nuls. Pas les ongles les plus longs, ni le records de Hamburgers avalés en un rien de temps, non.

C'est beaucoup plus fin que cela, des records que son entourage serait capable d'apprécier à sa juste valeur, une reconnaissance qui avec le recul donnera la frite, une expérience à partager entre copains qui explosent aussi des records peut-être un jour.

Mais pour l'instant, tout cela est en préparation, en entraînement secret, ce journal ne souffrira aucun œil indiscret. A 11 ans, Ben est déjà le champion des chaussettes dépareillées, des rots à table des jours sans se laver, records de temps perdu (à récupérer derechef!), records des sourires (à 56 personnes, pas mal!). Ben Letourneau, ce héros !

 

: Ben (Pas Benjamin, attention!Juste Ben) Letourneau est un jeune ado un peu trublion ou gaffeur, un joyeux petit cancre qui vit plutôt bien ses petites aventures d' « avant-dernier de la classe ». Avec de la suite dans les idées, Ben décide de faire du plus avec du moins et par le truchement de son journal à records, il va prendre de la distance avec ce terrible statut, rire de lui-même et inscrire de bons souvenirs pour le futur.

Profitant de la veine très appréciée des journaux intimes en roman jeunesse qui font lire, l'auteur Bernard Friot dédramatise le profil d'élève médiocre, profilant un personnage loin d'être bête pour autant, bâtissant en filigrane et au fil des expériences narrées le portrait d'un gamin ordinaire et malicieux à travers des petites chroniques ordinaires et drôles (au final!).

Faire lire et faire rire, voici la mission de Bernard Friot.

Exempt des illustrations qui garnissent les anecdotes et les pages d'un comique supplémentaire, ce journal n'en ait pas moins attractif. Les jeunes lecteurs devraient apprécier les petites annotations drôles et personnelles de Ben ci et là qui restituent ses pensées comme elles viennent, Ben se montre créatif dans le dépassement de son petit soi et l'élaboration d'un nouveau record quotidien. Des pages de carnet concluent les « chapitres » et rapportent la validation des records par un jury imaginaire.

Certains se reconnaîtront dans quelques situations qui font qu'un enfant est un enfant dans sa grande insouciance, les lecteurs percevront de jolies choses dans la dilettante activité de Ben seigneur des bêtises. Le personnage est un bon garçon serviable et sympathique, il fera de belles rencontres (Luka le clown!). Frais, simple mais farfelu!

« Penseur au travail, ne pas déranger ! »

 

 

************************************



CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Friot-Moi-Ben-Tome-1--Le-livre-de-mes-records-nuls/560269

http://www.lirado.com/le-livre-de-mes-records-nuls-de-bernard-friot/

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/50667-moi-ben-1-le-livre-de-mes-records

 

http://www.20minutes.fr/livres/1313310-20140303-20140303-le-livre-records-nuls-bernard-friot-chez-pere-castor-flammarion-paris-france

*****************

A DECOUVRIR AUSSI DU MÊME AUTEUR....

livre-cd, poésie, comptines

DIDIER JEUNESSE

COLL. ZIM ZIM CARILLON

2014

9782278071197

A PARTIR DE 5 ANS

 

Qui a pris les mots du dico, joué avec les notes de musique et n'a pas rangé son bazar ?
C'est bien beau de construire des comptines avec des bouts de mots sur des pages, tarabiscoter des phrases rigolotes et tortiller des bras de poésie mais qui va nous remettre tout cela en état ?
Tout est sans dessus dessous!
N'ouvrez pas pas la fenêtre en grand, car d'un coup de vent de folie, les mots pourraient se faire la malle et nous faire tourner la tête, une fois, deux fois, trois fois avec ses comptines de plein air.
Être prudent et ne pas ouvrir ce livre en grand.
Mais qu'entends-je ?
Le livre joue les « ting tong ting» d'une boîte à musique, des pouëts et des turlututus de saxo, des mélodies, qui tentent tous de soudoyer et plaider en la faveur du petit poète masqué qui s'est échappé.
« Pas vu pas pris », a t-il signé au crayon farceur.
« Sept pinceaux plantés dans un pot
Huit demoiselles sur un patin à glace
Neuf ballons roulés dans ma poche c'est pas moi, c'est pas lui
Pas vu, pas pris »
Laisser les mots en l'état, laisser les mots en l'état, nous ne savons pas !

Le sacripant a fait une « devinette fâchée », un « poème idiot », une « ritournelle malpropre », des « rengaines de petits garnements ».

Et pour les doux, une « berceuse en ou », un « poème bout de ficelle » aussi, une « ritournelle alphabétique ».

Bon, allons, et pourquoi pas, après tout !

Surtout, surtout, si le voleur de mots s'appelle Bernard Friot.

 

livre-cd,poésie,comptines

: L'auteur bien connu des « Histoires pressées » signe ces textes de comptines et ritournelles malicieuses où le non-sens se mêle au plaisir des mots. Malice canaille et double-pages sages alternent, joyeusement accompagnées et servies par le talent de Hervé Suhubiette.

De quoi donner envie au plus petits de faire le canard et battre les bras en équerre en chantant autour de la table « et dimanche fais ce qu'il te plaît».

De quoi faire grincer les ressorts du lit en sautant dessus comme des garnements gais comme des pinsons.

livre-cd,poésie,comptines
Des jolis arrangements et des poésies qui raviront les enfants et intéresseront certains professionnels de la Petite Enfance.

 Oui vraiment, les grandes Maternelles et les Cours préparatoires devraient se régaler !

 Pour une fois qu'il est possible de faire le foufou à l'école en dehors de la cour de récré, pourquoi s'en priver ?

livre-cd,poésie,comptines

 

 

******************

AVEC LA COLLABRATION DE  

HERVE SUHUBIETTE

tremblement-de-tete-_5ql.jpg

CHANTEUR

http://www.hervesuhubiette.com/

livre-cd, poésie, comptines

************************************

QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://jeunesse.actualitte.com/adaptations/herve-suhubiette-adapte-un-texte-de-bernard-friot-604.htm

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2014/05/05/pas-vu-pas-pris-comptines-berceuses-devinettes-et-ritournelles-avec-1-cd-au.html

http://leschroniquesdemadoka.over-blog.com/article-pas-vu-pas-pris-jeunesse-123414470.html

************************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

002863745.jpg

002822117.jpg

002868061.jpg

 

002123388.jpg

002429969.jpg

 

histoires-presse%C2%A6%C3%BCes-AE-junior.gif

http://www.i-profs.fr/litt-extraits-histoires-pressees.php

51P016EY0NL.jpg

et-Crac-.jpg

9089017b42a098bd41c71210.L.jpg

Crac.jpg

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Castor -Flammarion | Commentaires (0) | Tags : journal intime, amour, amitié, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 27 avril 2016

LE LIVRE DE..., T.2/ LE CAHIER DE MES VACANCES NULLES/ BERNARD FRIOT

roman,journal intime,humour,livre-cd,poésie,comptines

FLAMMARION JEUNESSE

2916900039

2014

A PARTIR DE 10 ANS

 

Parcourir les rues dans un sens, dans un autre, en marchant, en courant. de bonnes séances de sport. Combien de distance a t-il parcouru?

Pfffff..Ben devait oublier le collège et voila que le collège s'invitait avec ses disciplines, lunettes de soleil et doigts de pieds en éventail, à chaque instant.

Il en avait de la chance, le collège. Lukas le clown l'avait chargé de surveiller son courrier et arroser ses plantes. Il en avait des vacances, lui aussi.

Ben s'était trouvé une tanière pour éviter les grognements de papa et maman qui se sont perdus sur le chemin de l'amour. La grande soeur enfourchait juste le vélo sur le chemin et le résultat n'était pas fameux. Ah! Quelles drôles de vacances nulles!

: Deuxième cahier des aventures nulles de Ben Letourneau. 

Ben est en vacances, enfin en tout cas, les projets de voyages tombent à l'eau et cela n'augure pas de séjour à la mer.

Tout à commencé avec ce qui sera un fil rouge de l'aventure numéro deux, la dispute de papa-maman. La mère de Ben se sent délaissée au bout de quelques années de mariage entrées doucement dans la routine et cela engendre des quiproquos avec l'obstination du père à ne pas comprendre.

Bref, cela fait que papa pose ses congés en Juillet et maman en Août. Ben nous raconte donc ses vacances (ratées peut-être) avec papa donc ( très énervé!), puis maman ( très énervée!). le jeune Ben occupera son temps en remplissant un nouveau journal ( personne ne doit le lire bien sûr, sauf nous!) et l'auteur fera preuve d'originalité de nouveau pour l'animer.

Tout en nous racontant comment il tente de passer le temps, Ben s'aperçoit que ses loisirs le conduisent à des exercices semblables aux bons vieux cahiers de vacances. Comme il le dit, finalement, pour la rentrée il restera au taquet et fin prêt. Calculs, SVT, gymnastique, même les Sciences ( sa soeur file le parfait amour pour ses vacances loin de la maison et appelle régulièrement son petit frère au téléphone pour alimenter ses conversations. Opération internet sur le sujet de la physique quantique!)...

C'est une idée originale qui permet de renouveler les suites des aventures de Ben tout en restant sur la formule du journal. Bernard Friot démontre encore plusieurs façons de se lancer dans un journal personnel, il y a toujours à raconter et la forme peut être sympathique et dynamique.

Vraiment amusant.

**********************

BERNARD FRIOT

Bernard-Friot%C2%A9Y.Petit_11b.jpg

AUTEUR

http://www.bernardfriot-fabriqueahistoires.com/

https://www.facebook.com/BernardFriot

FRIOT-couvertures.jpg

 

*************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Friot-Le-cahier-de-mes-vacances-nulles--Et-de-gribou/616046

 

**************************

DECOUVREZ LES AUTRES CAHIERS (NULS) DE BEN LETOURNEAU !!

FLAMMARION

2014

9782916900025

A PARTIR DE 10 ANS

 

 

«  Bravo, Ben, Tu as battu ton record ! Trente-six taches et dix-sept ratures. Ta copie est illisible, un vrai torchon. Je ne t'ai même pas mis de note, j'avais trop peur de salir mon stylo ! ».

Il est des gens à qui il n'arrive pas grand chose. Pourtant, même les petites choses aux yeux des autres peuvent prendre de l'importance dans la notre. Lorsque Ben montrera sa copie à sa maman, il est à gager que cela sera un autre grand jour dans sa vie d'écolier brouillon.

Finalement, nul besoin d'être très costaud pour battre ses propres records, on peut se montrer fabuleux dans ses petits riens du quotidien. Ben Letourneau explose les records nuls. Pas les ongles les plus longs, ni le records de Hamburgers avalés en un rien de temps, non.

C'est beaucoup plus fin que cela, des records que son entourage serait capable d'apprécier à sa juste valeur, une reconnaissance qui avec le recul donnera la frite, une expérience à partager entre copains qui explosent aussi des records peut-être un jour.

Mais pour l'instant, tout cela est en préparation, en entraînement secret, ce journal ne souffrira aucun œil indiscret. A 11 ans, Ben est déjà le champion des chaussettes dépareillées, des rots à table des jours sans se laver, records de temps perdu (à récupérer derechef!), records des sourires (à 56 personnes, pas mal!). Ben Letourneau, ce héros !

 

: Ben (Pas Benjamin, attention!Juste Ben) Letourneau est un jeune ado un peu trublion ou gaffeur, un joyeux petit cancre qui vit plutôt bien ses petites aventures d' « avant-dernier de la classe ». Avec de la suite dans les idées, Ben décide de faire du plus avec du moins et par le truchement de son journal à records, il va prendre de la distance avec ce terrible statut, rire de lui-même et inscrire de bons souvenirs pour le futur.

Profitant de la veine très appréciée des journaux intimes en roman jeunesse qui font lire, l'auteur Bernard Friot dédramatise le profil d'élève médiocre, profilant un personnage loin d'être bête pour autant, bâtissant en filigrane et au fil des expériences narrées le portrait d'un gamin ordinaire et malicieux à travers des petites chroniques ordinaires et drôles (au final!).

Faire lire et faire rire, voici la mission de Bernard Friot.

Exempt des illustrations qui garnissent les anecdotes et les pages d'un comique supplémentaire, ce journal n'en ait pas moins attractif. Les jeunes lecteurs devraient apprécier les petites annotations drôles et personnelles de Ben ci et là qui restituent ses pensées comme elles viennent, Ben se montre créatif dans le dépassement de son petit soi et l'élaboration d'un nouveau record quotidien. Des pages de carnet concluent les « chapitres » et rapportent la validation des records par un jury imaginaire.

Certains se reconnaîtront dans quelques situations qui font qu'un enfant est un enfant dans sa grande insouciance, les lecteurs percevront de jolies choses dans la dilettante activité de Ben seigneur des bêtises. Le personnage est un bon garçon serviable et sympathique, il fera de belles rencontres (Luka le clown!). Frais, simple mais farfelu!

« Penseur au travail, ne pas déranger ! »

 

 

************************************



CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Friot-Moi-Ben-Tome-1--Le-livre-de-mes-records-nuls/560269

http://www.lirado.com/le-livre-de-mes-records-nuls-de-bernard-friot/

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/50667-moi-ben-1-le-livre-de-mes-records

 

http://www.20minutes.fr/livres/1313310-20140303-20140303-le-livre-records-nuls-bernard-friot-chez-pere-castor-flammarion-paris-france

*****************

A DECOUVRIR AUSSI DU MÊME AUTEUR....

livre-cd, poésie, comptines

DIDIER JEUNESSE

COLL. ZIM ZIM CARILLON

2014

9782278071197

A PARTIR DE 5 ANS

 

Qui a pris les mots du dico, joué avec les notes de musique et n'a pas rangé son bazar ?
C'est bien beau de construire des comptines avec des bouts de mots sur des pages, tarabiscoter des phrases rigolotes et tortiller des bras de poésie mais qui va nous remettre tout cela en état ?
Tout est sans dessus dessous!
N'ouvrez pas pas la fenêtre en grand, car d'un coup de vent de folie, les mots pourraient se faire la malle et nous faire tourner la tête, une fois, deux fois, trois fois avec ses comptines de plein air.
Être prudent et ne pas ouvrir ce livre en grand.
Mais qu'entends-je ?
Le livre joue les « ting tong ting» d'une boîte à musique, des pouëts et des turlututus de saxo, des mélodies, qui tentent tous de soudoyer et plaider en la faveur du petit poète masqué qui s'est échappé.
« Pas vu pas pris », a t-il signé au crayon farceur.
« Sept pinceaux plantés dans un pot
Huit demoiselles sur un patin à glace
Neuf ballons roulés dans ma poche c'est pas moi, c'est pas lui
Pas vu, pas pris »
Laisser les mots en l'état, laisser les mots en l'état, nous ne savons pas !

Le sacripant a fait une « devinette fâchée », un « poème idiot », une « ritournelle malpropre », des « rengaines de petits garnements ».

Et pour les doux, une « berceuse en ou », un « poème bout de ficelle » aussi, une « ritournelle alphabétique ».

Bon, allons, et pourquoi pas, après tout !

Surtout, surtout, si le voleur de mots s'appelle Bernard Friot.

 

livre-cd,poésie,comptines

: L'auteur bien connu des « Histoires pressées » signe ces textes de comptines et ritournelles malicieuses où le non-sens se mêle au plaisir des mots. Malice canaille et double-pages sages alternent, joyeusement accompagnées et servies par le talent de Hervé Suhubiette.

De quoi donner envie au plus petits de faire le canard et battre les bras en équerre en chantant autour de la table « et dimanche fais ce qu'il te plaît».

De quoi faire grincer les ressorts du lit en sautant dessus comme des garnements gais comme des pinsons.

livre-cd,poésie,comptines
Des jolis arrangements et des poésies qui raviront les enfants et intéresseront certains professionnels de la Petite Enfance.

 Oui vraiment, les grandes Maternelles et les Cours préparatoires devraient se régaler !

 Pour une fois qu'il est possible de faire le foufou à l'école en dehors de la cour de récré, pourquoi s'en priver ?

livre-cd,poésie,comptines

 

 

******************

AVEC LA COLLABRATION DE  

HERVE SUHUBIETTE

tremblement-de-tete-_5ql.jpg

CHANTEUR

http://www.hervesuhubiette.com/

livre-cd, poésie, comptines

************************************

QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://jeunesse.actualitte.com/adaptations/herve-suhubiette-adapte-un-texte-de-bernard-friot-604.htm

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2014/05/05/pas-vu-pas-pris-comptines-berceuses-devinettes-et-ritournelles-avec-1-cd-au.html

http://leschroniquesdemadoka.over-blog.com/article-pas-vu-pas-pris-jeunesse-123414470.html

************************************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

002863745.jpg

002822117.jpg

002868061.jpg

 

002123388.jpg

002429969.jpg

 

histoires-presse%C2%A6%C3%BCes-AE-junior.gif

http://www.i-profs.fr/litt-extraits-histoires-pressees.php

51P016EY0NL.jpg

et-Crac-.jpg

9089017b42a098bd41c71210.L.jpg

Crac.jpg

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Castor -Flammarion | Commentaires (0) | Tags : journal intime, vacances, humour, amitié | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 25 avril 2016

LES FILLES EN CHOCOLAT, T.3: COEUR MANDARINE/ CATHY CASSIDY

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

NATHAN JEUNESSE

2092540912

A PARTIR DE 13 ANS

Summer, le visage perdu dans ses mains, tentait de se remettre de son vertige.

Tommy le moqueur l'avait soutenu à temps. Ça n'était pas la vision de Zach nouvellement accompagné, sur le plateau de tournage, qui l'avait ébranlé. Ceci dit un rien pouvait chahuter la brindille qu'était devenue Summer à la discipline de fer.

Elle n'avait pu en parler à sa jumelle Skye et son aînée Honey passait son temps à la railler dans ses efforts.

Elle n'était pas assez mince, pas assez forte, pas assez créative pour aller au bout de son exercice de danse. Où est passé Summer la chanceuse, celle qui réussit ce qu'elle entreprend? Tommy la cherchait aussi du regard, assis à ses côtés, plongeant son regard dans le sien d'inquiétude.

Elle ne mangeait plus assez. Elle ne souffrirait pas d'avantage une mauvaise remarque de Tommy avec ses vilains cheveux au gel, fagoté comme l'as de pique.

Pourtant. Il n'en sera rien. Ses paroles étaient l'énergie dont elle manquait cruellement. Summer se mettait soudainement à découvrir la couleur de ses yeux...

: "Coeur Guimauve l'annonçait déja, voici donc la paire réunie et donc le volume consacré à l'autre jumelle Tanbury, Summer. L'auteure continue sur la veine de l'envers du décor. Skye semblait souffrir de n'être que l'ombre de sa soeur si douée et si parfaite.

Voici que nous découvrons dans ce volume à quel prix redoutable, Summer s'astreind à maintenir un niveau d'exigence et de perfection. Demandé par qui, pourquoi?  Sa discipline préférée la danse classique d'une part, puis le prochain examen d'entrée à la prestigieuse école de la Rochelle Academy accueillant les meilleurs espoirs et son entourage enfin.

Enfin, du moins le croit-elle pour ne pas décevoir. Les efforts titanesques, la fatigue, le manque de repères sur ce que l'on peut attendre d'elle et ses frustrations personnelles la conduiront à percevoir le monde d'une manière erronée dans un prisme déformant .

Elle grandit, ses goûts changent, ses sentiments évoluent et cela en est un peu inquiétant pour celle qui reçut le prix scolaire de fin d'année de "Celle qui a toutes les chances de réussite". Quelle pression! Rien n'est plus simple pour Summer qui s'interroge ici aussi de la distance des anciennes soeurs fusionnelles. Skye trouve l'amour, elle, recherche le vrai, celui qui transcende et ce n'est pas Zach le sportif, elle le réalise à regrets.

Tommy, pauvre énamouré sur le carreau, se montrera un confident solide et sincère car Summer se rend, on peut le dire, malade. C'est l'occasion pour Cathy Cassidy de parler d'un autre sujet adolescent sérieux, l'anorexie. Les parents sont en voyage de noces et Summer ne veut pas de leçons avec ses pertes de poids, elle cherche la chorégraphie qui lui permettra d'éblouir son jury. Exit, les sucres, les amis et petit à petit, l'énergie et la petite joie de vivre propre à la rayonnante Summer Tanbury, la confiance en soi.

Une émouvante lecture pour les lectrices ados, entre tendresse et gravité mais toujours avec une légereté que maitrise l'auteure et qui unifie l'ensemble de ses partis pris. Le personnage de Honey reste venimeux, rebelle, une préparation pour son propre volume sans doute.

**************

CATHY CASSIDY

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Cathy-Cassidy/141021

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-3--Coeur-mandarine/386495

************************

VOIR AUSSI...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise





NATHAN JEUNESSE

2012

209253534X

A PARTIR DE 13 ANS

Skye semblait avoir la fièvre. Malgré le froid et la neige, elle avait chaud mais se défendait d'être malade de quoi que ce soit. Elle ne se sentait pas bien depuis qu'elle se parait des vêtements  de sa parente.

Son vieux chapeau cloche et les habits années vingt avaient une âme, une histoire qui occupait ses songes au point de troubler ses sentiments. Qui d'elle ou de Jane était amoureuse de Finn, le beau gitan aux boucles brunes? Qui était-il?

Les lettres de la malle, les archives du musée disaient la jeune fille de dix-sept ans fiancée à un homme riche et plus âgé.

Skye commençait à douter, douter d'être capable de connaitre le véritable amour, d'être une fille aussi exceptionnelle que sa jumelle. Elle ne mâchait plus ses mots avec Honey non plus.

Cherry, sa nouvelle soeur, semblait avoir une bonne oreille et une expérience de l'amour pour y voir clair... Tiens, cela sent de nouveau la guimauve...

 

: Un nouveau tome, un autre personnage. "Coeur Guimauve" est la nouvelle friandise du commerce des "FIlles en chocolat", de même que le coeur mandarine. Une nouveauté pour chacune, une inspiration pâtissière pour l'anniversaire des jumelles Tanbury, Skye et Summer.

Mais intéressons-nous à la première pour ce volume. La roulotte qui servait de chambre d'appoint à Cherry n'était finalement pas là par hasard et les affaires qui s'y trouvent vont déterrer un passé qui va bouleverser Skye.  Skye va connaître de nombreux doutes identitaires avec la découverte d'une malle ayant appartenu à une certaine Clara Travers.

Un sacré passage dans son âge ado. Elle va se remettre en question face à sa jumelle, chercher à saisir sa place face à une soeur plus solaire, qui va attirer sa meilleure amie Millie, va pousser son ami énamouré Tommy à faire d"elle une confidente pour séduire Summer, donner l'impression d'être la cinquième roue du carrosse, la bonne copine qui tient le sac pour aller danser ne va pas être facile à vivre. Skye va s'imprégner de l'histoire des vêtements de la malle et du passé de sa propriétaire qui s'avère être une parente éloignée. Nous suivrons l'histoire de Clara Jane Travers au fur et à mesure des articles retrouvées, vêtements et  correspondances. Skye vivra un amour par procuration, revivant la romance de Clara et Finn son amant gitan. Les sentiments ne se commanderont pas et Tommy ne se laissera pas à céder à une autre jumelle à défaut d'être ignoré par Summer et Skye ne cédera pas par accident à quelques rapprochements avec Tommy à défaut de ne pouvoir vivre quelque chose de réel avec son "fantasme" gitan qui l'enlace dans ses rêves de jeune fille.

À côté de cela, Cherry et Honey sont toujours fâchées, Honey reste perdue, écorchée, attendant le retour d'un père très pris par son autre vie. Le mariage de Paddy et de la mère approche. Coco, vive, sautille à tout va et Summer s'inquiète malgré tout, bien que très prise par sa passion de la danse, de ne plus être aussi fusionnelle avec Skye.

C'est en cela que ce titre sera intéressant, développant la juméléité dans sa complexité, si proche et si distincte à la fois. Les âmes romanesques et romantiques apprécieront les égarements de notre fan du vintage et des vieilles âmes sur la période de Noël et celle de la Saint Valentin. Ça se lit aussi bien que le premier et non sans déplaisir.

 

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-2--Coeur-guimauve/331378

*************

TOUT À COMMENCÉ AVEC...





NATHAN JEUNESSE

9782092535332

A PARTIR DE 13 ANS



Elle avait tout jeté par la fenêtre. Fenêtre qui appartenait à la nouvelle venue à présent de moitié.

Là était tout le problème. L'ombrelle, le kimono, la photo de famille avec sa mère, elle avait tout envoyé voler aux quatre vents, hors du Bed and Breakfast où vivait le reste du clan Tanbury.

Honey n'était pas douce comme le miel, ça non. De la boite familiale recomposée, Honey était le chocolat amer.

Cherry pouvait envier à des filles comme elles leur popularité, leur allure sexy évidente, leur tenue à la mode et impéccable mais pas leur caractère. Honey Tanbury ne voulait de cette nouvelle famille à la place de la sienne, de ce Paddy fou amoureux de Charlotte sa mère et encore moins d'une demi-soeur, elle en avait déja trois.

Là où Cherry ne se racontait pas d'histoires c'était dans sa détermination à se faire son petit bout de place. Elle avait du sang japonais et écossais dans les veines, du sang de guerrier qu'on le veuille, non?

Elles ne partageraient pas la même chambre, la roulotte dans le jardin était parfaite, mais qu'elle le veuille ou non, elles devront vivre sous le même toit, fréquenter la même école, ...aimer le même garçon?? 

Ah ça, c'est bête.

: "Les filles en chocolat", un titre qui retient la même métaphore gourmande que le célèbre manga "Fruits Basket" de Natsuki Takaya.

Un lot composé de filles pour une famille recomposée, avec des humeurs divers qui peinent à s'unifier au départ et vont se complémentariser avec les aléas de la vie et le fil des aventures. Cette série est girly totale.

Cela met en place une double aventure, celle de cette famille qui se lance dans le projet de l'ouverture d'une confection de chocolat Bio aux multiples parfums et celle de cette même famille qui va apprendre à devenir une nouvelle famille. Les deux sont risquées et feront le suspens de la série. C'est Cherry qui introduit la dégustation, celle qui raconte et par qui ( en partie) tout commence, celle qui introduit dès le début les difficultés à faire partie d'un quelque chose.

En effet, Cherry se trouve en rivalité avec une fille à l'opposé de ce qu'elle est, populaire et belle comme une héroïne d'un show TV Walt Disney pour ados.

Dès les premières pages ce n'est pas High School Musical et Cherry répand une chansonnette plutôt tristoune, peu engageante à attirer les autres vers elle. Si sa rivale Kirsty a le profil d'une pompom girl américaine, Cherry a la réputation d'une menteuse solitaire qui se trouve un peu vilain petit canard. Dès que la situation l'ennuie, Cherry n'hésite pas à épicer ses excuses et récits de grosses améliorations rocambolesques parce que sa vie est trop pitoyable à son goût. Même si son père se montre à la hauteur et honorable, sa maman lui manque terriblement et Cherry s'invente une vie ( moins ridicule que celle que lui jette au visage quotidiennement cette peste de Kirsty).

Avec le départ d'Ecosse et l'arrivée Tanbury, Cherry voit l'occasion de recommencer une nouvelle histoire, ailleurs, avec une nouvelle maman, la sympathique Charlotte. Si le clan Tanbury l'accueille à bras ouverts ( Skye la jumelle vintage, Summer la jumelle fan de danse classique et Coco la garçon manquée) au Bed and Breakfast que tiens la mère, l'aînée va représenter pour Sherry l'épreuve de feu pour aller de l'avant.

Elle ne pourra pas faire l'impasse avec son antipathie avec les filles belles et populaires, Honey se montre plus redoutable que Kirsty. Si la formation de cette nouvelle famille se montre une nouvelle aventure pour tous, Honey y voit la fin de son tout ( l'inverse de Sherry), elle pense toujours que ses parents pourront se remettre ensemble malgré le divorce.

 La relation Cherry/ Honey va donc être orageuse d'autant qu'il y aura aussi une histoire de garçon qui va alimenter le feu. Le beau Shay, copain de Honey, ne laisse pas Cherry indifférente et celui-ci joue les parfaits innocents bons copains et joue de la sérénade à coup de guitare et de sourires.

C'est frais, léger, agréable à lire, émaillé de confidences, baigné d'amitiés et de jalousies amoureuses. Les filles devraient se régaler des récits en plus de se lécher les babines avec ces évocations gustatives très gourmandes.

Avec le personnage de Cherry, on apprend à s'accepter soi-même, la petite famille Tanbury démontre dans l'histoire qu'il y a toujours quelqu'un pour aimer vos petites imperfections ou vous aimer simplement comme vous êtes. Inutile de mentir. Une série à suivre.



*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.lirado.com/les-filles-au-chocolat-t1-coeur-cerise-de-cathy-cassidy/

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-1--Coeur-cerise/271511

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=38382

**************

LA SUITE...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise 

*************

LES FILLES EN CHOCOLAT EN BD...

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

 

 

 

00:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, adolescence, danse, maladie, anorexie, amour, amitié | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 24 avril 2016

LES JEAN QUELQUE CHOSE, T.5: LE CERISE SUR LE GÂTEAU/ JEAN-PHILIPPE ARROU-VIGNOD

product_9782070652600_244x0.jpg

GALLIMARD JEUNESSE

2013 (2014 EDITION DE POCHE)

9782070652600

A PARTIR DE 10 ANS

 

Les parents de Jean A et Jean B tentaient de reprendre le contrôle de la situation. Ca n'était que cris stridents et panique dans la chambre des garçons.

La boum pour les 14 ans de Jean A battait son plein et depuis que Batman, le chinchilla de Jean C, filait comme le vent entre les gambettes adolescentes, cela avait enfin trouvé son rythme endiablé. Et cela n'avait rien à voir avec le disque de Jerk de Michelangelo et les Monkeys qui tournait sur l'électrophone. Les moches invités par Jean A ne lui avait pas donné plus de succès pour les slows et depuis que le lapin venait de s'inviter, les invités venaient de se réveiller.

Jean B n'attendait qu'une invité, lui. Elle grimpait aux arbres, elle adorait lire le Club des Cinq comme lui et elle était Jeannette aux scouts Marine. Notre Jean B a trouvé sa jeannette et elle s'appelle Hélène. Mais ne le répétez pas!

: Des filles!! Des bêtises, des chouettes moments, des chamailleries, des punitions et...des filles.  Le tome porte bien son nom.C'est la cerise sur le gâteau. La petite fratrie en tombe des nues comme avec l'invasion prochaine des extraterrestres. Bienvenue en terre inconnue.

Jean A entre en 3ème, change de collège (enfin le lycée pour ici) et partage ses cours de latin avec l'autre sexe. C'est l'occasion de mentionner une spécificité des établissements scolaires qui un temps n'étaient pas mixte.

Ainsi, les garçons pouvaient-ils se montrer un peu lourdauds et manquer humoristiquement de tact. Le seul spécimen connu du genre étant maman. Et oui, les Jean, maman est une fille. Cela sera, outre les nouvelles bêtises de Jean Quelque chose, le thème central. Jean B fait la connaissance d'une belle à l'école de scout marine où il se trouve puni( vous verrez pourquoi, Jean C s'investit nouvellement dans les projets bêtises de Jean, c'est officiel!) et cela sera lié à sa passion des héros d'aventures tels que Bob Morane et le célèbre James Bond surtout.

Jean A se distingue encore plus à présent, il grandit, se trouve des loisirs plus ados. De retour d'Angleterre, cela sera patte d'eph', frange qui tombe et musique pop'. Et...une histoire de fille.

Mais attention, il s'en défend comme de la peste. Vous pensez. La honte, d'être amoureux. Surtout que Jean B sera aussi pris dans les mailles du filet, ceux d'une sacré petite bonne femme qui sait faire les noeuds marins en plus.

L'adolescence pointe le bout de son nez boutonneux et les parents des Jean se jettent sur les manuels pour ne pas louper le coche. L'adolescence, c'est tout de même l'âge ingrat. Toujours un régal avec cette suite.

 

******************

JEAN-PHILIPPE ARROUD-VIGNAUD

roman,école,fantastique,totalitarisme

AUTEUR!!!

http://www.gallimard-jeunesse.fr/Auteur/Jean-Philippe-Arrou-Vignod

**********************

 CE QU'ILS EN DISENT ? 

 http://www.babelio.com/livres/Arrou-Vignod-La-cerise-sur-le-gateau-Histoires-des-Jean-Quelqu/491725

*****************

LES LOISIRS DES JEAN QUELQUE CHOSE!!

 

L'ELECTROPHONE!

electro.jpg

salut les copains.jpg

LE JEU RISK!

risk.jpg

BOB MORANE!

Couv_115211.jpg

JAMES BOND "LES DIAMANTS SONT ETERNELS"!

 

CHAPEAU MELON ET BOTTE DE CUIR (A travers le trou de la serrure uniquement!)

 
Chapeau Melon et Bottes de Cuir (Tara King) par calou20

 

 

**************

DECOUVREZ LES AUTRES AVENTURES!!

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

JE BOUQUINE 292 JUIN 2008

GALLIMARD JEUNESSE

2009

2070622665

A PARTIR DE 10 ANS

 

  "Chers cousins Fougasse..". La barbe, cette nouvelle carte postale à adresser aux cousins. La maman ne semblait pas trouver la première carte de vacances très sympa, alors hop, les Jean. De corvée pour une autre tout sucre tout miel.

 Et puis depuis leur arrivée, les Jean quelque chose avaient intérêt à filer droit. Le pli aurait du être pris avec la destination choisie du papa. Un été en famille à l'Hôtel de la Marine des Roches Rouges. 

Lever tonique aux aurores et gymnastique en rang d'oignons avant le petit déjeuner. La barbe! C'est sans compter avec le drôle de graine de Jean pour rendre ses vacances inoubliables.

Les parents ont apprécié.

 

: La suite des Jean Quelque chose, petit récit semi autobiographique drôlissime de l'auteur Jean-Philippe Arrou Vignod.

C'est l'été 70 et les nouvelles vacances vont être de nouveau dynamiques. Si la destination du père, médecin de la Marine, semble manquer d'exotisme, les petits Jean Quelque chose force de nouveau les épisodes truculents à coups de pleurnicheries, de chamailleries et de bêtises.

Résultat? On rit de nouveau. D'imaginer ou de s'y retrouver soi même tellement ces petites anecdotes enfantines nous parlent.

Jean C est assez grand pour suivre les deux plus grands dans leurs terribles projets. Mission: sortir en douce aller assister au Cirque non loin de l'Hôtel.

Jean C s'en trouvera pris d'une vocation de lanceurs de couteaux. Arrivée surprise de Papy Jean ( "youpi!" . Dixit Les enfants) et Mamie Jeannette ("Misère!". Dixit Le père). La punition est levée et les Jean Quelque chose pourront assister au Tour de France tant attendu.

Encore de beaux souvenirs.

Jean A et ses "banane!" et ses cigarettes en chocolat pour faire plus grand devrait faire passer un bon moment de lecture.

 

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

 



***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Arrou-Vignod-Des-vacances-en-chocolat/164264

***************

LES LOISIRS

ET LES VACANCES DES JEAN QUELQUE CHOSE...

****************

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour

roman,famille,vacances,humour


 

****************

A DECOUVRIR DANS L'ORDRE DES BÊTISES...

 

GALLIMARD JEUNESSE

COLL. FOLIO JEUNESSE

2007

9782070611317

A PARTIR DE 10 ANS



Il était hors de question de prendre un chien.

Les Jean ne s'étaient pas montrés vraiment responsables.

les parents avaient écouté leur bon coeur et accepté néanmoins un poisson rouge. Enfin deux poissons, Zakouki et Wellington, qu'ils s'appellent . Nouvellement arrivés dans la villa de Toulon, comme eux tous.

Des petits nouveaux, comme Jean A et Jean B dans leur nouveau collège.

La famille devrait s'en sortir.

A huit. Enfin, si l'on compte aussi Batman, le lapin nain chinchilla que reçut Jean C pour ses excellentes notes de fin d'année.

Une vraie plaie pour les cahiers et tout ce qui peut se grignoter.

Et puis avec Victor, cela devait être complet dans l'"hotel" villa des Jean quelque chose.

Ils avaient d'ailleurs planté devant la villa une pancarte "Attention: coq féroce".

La petite touche en plus.

Jean A attendait sa mygale.

Pourquoi ne 'aurait-il pas après tout?



: C'est reparti pour une autre aventure des Jean quelque chose.

Que voulez-vous, on y prend goût!

Et l'enfance, les espoirs, les jeux, les batailles entre gamins et la télé (quand on a la chance d'en avoir une dans son foyer à cette époque), c'est tellement sympa.

Cette dernière remarque signifie bel et bien que dans les premières pages les parents des Jean n'ont pas cédé devant les piaillements et autres supplications. Un crève-coeur pour les plus grands qui raterons les aventures de Josh Randall, Rintintin,Zorro, héros qui viennent nourrir les scènes de leurs jeux.

Ce troisième tome est d'avantage centré sur Jean A (aîné à lunettes) et Jean B (le narrateur beaucoup plus rond) car avec l'emménagement dans la villa de Toulon suit la rentrée en 5ème pour l'un et la 6ème pour l'autre.

Le même collège de garçons, ça rapproche encore plus dans la fratrie. Le pauvre Jean C se trouve parfois à la ramassse pour les conversations forcément, même si il se rattrappe sur la construction de la nouvelle cabane.

Nous retrouverons un peu les mêmes repères qui rythmaient les 1ers tomes, évocation de loisirs préférés ( le Pif Gadjet avec les aventures de Doc Justice, le Manuel des Castors Juniors, les aventures de Bob Morane, celles des Robinsons Suisses...), le catalogue des meilleurs bêtises à un deux, trois ou quatre (je m'arrête là!) et la "guerre des boutons" rituelle du volume.

Cette fois, ce sont les gamins de la bande des castors qui entrent en scène et vont leur disputer la propriété du terrain de la colline, là où les deux Jean (A et B) ont bâti leur cabane.

"Ca va saigner!", comme dirait Jean A qui prévoit de compulser quelques ouvrages d'arts martiaux.

Jean A se montre le personnage le plus mis en avant pour cette fois, drôle et arrogant, il est en résonnance avec les aventures de la première boum et du premier amour. Un coup de foudre aussi vif et court qu'un coup de feu de carabine à patates.

D'ailleurs ça aussi c'est une histoire à ne pas manquer.

Ne manquez pas non plus les éternels moments d'embarras qui accompagnent les parents comme des boulets de forçat avec ces garçons qui n'en manquent pas une en public.

Un rouge qui monte aux joues, à la plage ou concernant les délicieux gâteaux de madame Schwart...comment déja?? Schwartzenbaum!!! Ouf!

Si vous avez appréciés les premières aventures de nos lascars en bermudas, il ne faut absolument pas s'en priver.

Toujours frais et rigolo!

***********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Arrou-Vignod-La-soupe-de-poissons-rouges/117111

 

**********************

 

LES COUPS DE COEUR DES JEAN QUELQUE CHOSE!!

roman,enfance,bêtises,aventure

roman,enfance,bêtises,aventure

roman,enfance,bêtises,aventure

roman,enfance,bêtises,aventure

 

********************

LE JERK DE JEAN A!!

*******************

LES PREMIERES AVENTURES

DES JEAN QUELQUE CHOSE!!

product_9782070625529_244x0.jpg

GALLIMARD JEUNESSE

2009

9782070625529

A PARTIR DE 10 ANS

Suppositoire, il voulait l'appeler.

La seule prise de la journée ne mesurait pas plus grand qu'un pouce de Jean E qui pensait avoir pêché un dinosaure. Ah ce papi, il savait raconter les histoires et faire rigoler sa tripotée de petits Jean quelque chose.

Même le garde-forestier a rangé son carnet de contre-danse et approuvé la mission hautement pédagogique. La pêche au dinosaure n'était pas interdite, elle.

L'épisodeToulon était plein de surprises. Le papa des Jean ronchonnait toujours à l'idée saugrenue de déménager en même temps que de partir en vacances chez Papy Jean. Compliqué. Bye bye Cherbourg. Bye bye les copains.

  Bye bye les Bd ( les affaires du dernier Jean, F le bébé, prenaient autant de place que les valises de trois Jean dans le véhicule des vacances. Bd, on se retrouvera à la fin des vacances!).

Bye bye Jean C aussi (qui ne s'était aperçu de rien pelotonné dans un carton de déménagement et qui continuait à compter pour le jeu de cache-cache). Les déménageurs ont trouvé la situation très drôle, le papa beaucoup moins avec le surplus à payer pour le retard du camion occasionné).  

Avec ce nouveau Jean, il fallait voir les choses en grand, voir loin. Avec Jean A et Jean B, porter le regard jusqu'à la lune était déjà un bon début après le premier pas lunaire télévisé en direct. Papa apprécia moyen qu'ils reconstituent la scène tandis que tout le monde était au lit depuis belle lurette. Bye bye la nouvelle télé.

 On fait les cartons, les Jean. Les grandes vacances devraient être une belle aventure. Qu'en pense le papa?

: C'est reparti avec une nouvelle guerre des boutons pour ce volume, la guerre des Reine-Claude trop mûres devrions-nous dire.

Et c'est avec les Cousins Fougasse, les Pierre Quelque chose qui ne sont que cinq mais pas des moindres.

Ce tome-ci, tout aussi drôle que le précédent, est axé sur les Grandes Vacances chez Papy Jean et Mamie Jeannette avec en fond le déménagement enclenché par le nouveau Jean. Un nouveau départ qui verra le jour bien plus tard car pour l'instant c'est les grandes vacances qui comptent et feront patienter les grands changements.

Comment sera la nouvelle maison? Auront-ils une chambre plus grande?

Et avec ceci la tribu continue de faire bêtises sur bêtises, de faire semblant de se laver, de lire des tintin à volonté pendant que l'eau coule, ce que l'on attend évidement.

 Quand ils sont cinq( le sixième compte pour l'instant pour du beurre de cantine!), ça vous met de l'ambiance.

Le ton des bêtises est toujours naturel, le trait pas forcé, on se retrouve presque aux mêmes âges. Oui, on peut être aussi gaffeur, chamailleur, revanchard, coquin, malin à ces âges.

Et oui, à cette époque les taloches volaient comme on réprimande les pénibles. Une autre époque, une autre éducation. Nous retrouvons cet aspect nostalgique caractéristique du premier tome avec ce retour à l'enfance, un album photo feuilleté, peut-être celui de l'auteur qui sait, un Jean-P le Arrou-Vignod.

C'est la juste suite et on y prend du plaisir. Toujours des petits clins d'oeil aux jeux, programmes tv préférés ( mais sur la télévision de la famille cette fois pas à travers la vitrine d'un magasin!), BD préférées et des aventures mouvementées car ils ne peuvent s'empêcher de se chamailler. Le 

dernier chapitre est encore le titre éponyme qui conclue l'aventure et se trouve encore en rapport avec des gourmandises détournées. Ce se lit toujours avec une grande facilité, le fond historique sixties est aussi intéressant. Oui, ces gamins-là ont assisté au premier pas posé sur la lune à la télé. Comment l'aurions-nous vécu aux mêmes jeunes âges?  

"C'était super, pauvre banane!" pourrait nous répondre Jean A. Un souvenir de pêche en famille, ça vous dit? La pagaille des Jean Quelque chose dedans et dehors, à l'étage et dans les cartons...un bon moment de lecture clé en main.

 

************************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Arrou-Vignod-Le-Camembert-volant/117110

    http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/4694-le-camembert-volant

http:// www.petitesmadeleines.fr/archive/2008/10/18/le-camembert-volant-de-jean-philippe-arrou-vignod1.html

***************

LES PROGRAMMES FAVORIS

DES JEAN QUELQUE CHOSE!!

 

roman,enfance,famille,bêtises

***************

roman,enfance,aventure,famille,bêtises

GALLIMARD JEUNESSE

1999

2070528219

A PARTIR DE 10 ANS

 

Qui de Jean A, Jean B, Jean C ou le petit Jean D a eu la mauvaise idée d'inonder la salle de bain?

Ne pas fermer le robinet! Oulala!   

Papa est est pétard. L'interrogatoire serré du patriarche promet au coupable ou ses complices des oreilles tirées. Pire. D'être privé d'un épisode de Thierry La Fronde.

A ce jeu de détective, Jean A, le grand à lunettes, celui qui eut le privilège de vivre deux ans d'enfance unique sans les trois autres, et Jean B, ne l'appelez surtout pas jambonneau à cause de ses cuisses rondes vilains railleurs, oui ces deux Jean là sont fortiches.

Même si ils se sont fait piqués lamentablement au jeu de la surveillance et du pistage. Le professeur de Jean A s'en rappellera. Plus aucune chance à présent pour que Jean B et Jean C, le distrait, réclament le chien tant désiré. Pfff!

De toutes les façons, à part surveiller la descente d'une boîte de biscuits sous un duvet de scout, on ne pourrait compter sur la vigilance de Jean C. Petit comme lui, il demande d'être surveillé comme le lait sur le feu. D'ailleurs, un jour, au camp des scouts, il a même disparu. 

Accuser Jean D.

Ca serait une idée de retraite stratégique, il est encore plus petit que Jean C, on lui donnerait le bon dieu sans confession comme disent les grands.

Ah ça les Jean, il vaut mieux les avoir en photos. D'ailleurs, la photo de famille s'agrandit. Maman attend un autre Jean ou une fille. Ça ne va définitivement pas être triste sous ce toit.

roman,enfance,aventure,famille,bêtises

: Les aventures des Jean Quelque chose sont des chroniques familiales plutôt chouettes, des réassorts que nous découvrons et savourons.

Cette série qui se déroule durant les années soixante est une ode à la famille nombreuse. Les petits chapitres sont consacrés à des petites bêtises des grands ou des petits et c'est le Jean du milieu qui raconte, Jean B.

Cela ressemble à des souvenirs d'enfance et quelques lecteurs se retrouveront, que cela soit dans les pensées, les cachotteries, les associations de frangins malfaiteurs, les jeux, les gaffes ou les batailles façon « guerre des boutons » entre copains.

Avec les Jean, c'est aussi un moyen de connaître une époque d'enfance d'un autre temps, avec ses programmes favoris à la télévision, les lectures préférées aussi. Les lecteurs auront peut être lus aussi les anciennes collections de la bibliothèque roses et vertes telles que Fantômette, Alice ou Langelot.

Qui n'a jamais réclamé à corps et à cris ( quelques larmes de crocodiles servis aux parents) un chien ou un chat en jurant mordicus d'en prendre soin comme la prunelle de ses yeux? Comme la prunelle d'un oeil endormi, il fallait comprendre.

Des chapitres courts, tendres, amusants, d'un ton parfois espiègle. Une bonne tripotée de chenapans rangée en flûte de pan dont on suit les petites récréations en rignochant de temps à autres, jusqu'à l'arrivée du petit dernier de la tribu.

L'omelette au sucre, ça a bon goût. Amateurs de bêtises en format de poche, à table! Il existe aussi en grand format pour les gros gourmands!

 

51ClT1exH8L._SX340_BO1,204,203,200_.jpg

 

*****************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Arrou-Vignod-Lomelette-au-sucre/56164

http://doucettement.over-blog.com/article-l-omelette-au-sucre-de-jean-philippe-arrou-vignod-107802353.html

*****************

LES PROGRAMMES FAVORIS

DES JEAN QUELQUE CHOSE!!


https://youtu.be/SSDQSqe6T_E

roman,enfance,aventure,famille,bêtises

roman,enfance,aventure,famille,bêtises

roman,enfance,aventure,famille,bêtisesroman,enfance,aventure,famille,bêtises

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Gallimard Jeunesse | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer