Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 juillet 2016

AU FEU PETIT PIERRE/ ADRIEN ALBERT

au+feu+petit+pierre.gif

 

ECOLE DES LOISIRS

2014

9782211216500

A PARTIR DE 6 ANS



La sirène de maman vient de retentir, le véhicule pourpre de son Petit Pierre et ses pompiers Jars et Orang Outan fonce à vive allure là où le devoir les appelle.

Et les devoirs doivent être faits avant le déjeuner, vite vite !

Rebondissant comme l'action, Petit Pierre tire sur sa lance pour sortir sa mamie et le poisson Bubulle du bâtiment en flammes.

Pin Poooon Pin Ponnnn !!!

Le poisson va sécher comme une sardine grillée si Orang Outan ne pompe pas assez d'eau à l'étang pour une piscine express dans son bocal.

Pin Poooon Pin Ponnnn !!!





: Il n'y a pas à dire, le camion de pompier de Petit Pierre n'a rien à envier à l'Aston Martin du héros de Fleming, James Bond.

Des canapés à ressorts, des lances à incendie interminables pour poursuivre le feu qui s'étend et des boutons en tableau de bord pour actionner d'autres inventions prévues pour les grandes interventions. Mais comme pour le héros espion précédemment cité, les gadgets seuls ne suffisent pas et c'est là que les jeunes lecteurs pourront saluer le courage de l'équipe, l'entraînement sportif de Petit Pierre et la force des bras de Orang Outan.

Le fond de couleur change dès lors que la maman de Petit Pierre alerte sa petite troupe de l'incendie et ça file comme le vent pour secourir Mamie et son poisson Bubulle. L'intervention est le centre de l'aventure et l'auteur Adrien Albert saura combler les petits fans de Pompiers avec son zest d'humour (   son héros est tout petit petit mais vaillant!) et des temps d'action proposés à ressorts eux aussi. Les ajouts de la maman et de la mamie rendent le propos rassurant et tout doux, ceux d'un jars et d'un Orang Outan apporte une distanciation sympathiquement ludique à l'activité.  

Il y a souvent des demandes d'albums d'histoires sur le sujet qui fait rêver les petits, voici une chouette proposition à noter.

IMG_20160710_133936.jpg

IMG_20160710_133923.jpg

IMG_20160710_133907.jpg

IMG_20160710_133854.jpg

**************

ADRIEN ALBERT

AVT_Adrien-Albert_9677.jpeg

AUTEUR ET ILLUSTRATEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Adrien-Albert/121981  

**************

CE QU'ILS EN DISENT?

 

ttp://www.babelio.com/livres/Albert-Au-feu-Petit-Pierre-/578199

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | Tags : album, pompiers, singe | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 20 juillet 2016

THEODORE BOONE, T.1: ENFANT ET JUSTICIER/ JOHN GRISHAM

 


OH EDITIONS

2010

9782361070083

A PARTIR DE 13 ANS ET +

( les éditions XO, PKJ pour les rééditions plus récentes)

 

Theodore se trouvait devant un dilemme. C'était rare, et cela n'avait rien à voir entre un tour de skate ou de vélo, changer de chemise ou non au bout de deux jours pour épater la fille qui ne le laisse pas indifférent et en mettre une propre.

Non, cette fois, l'affaire était sérieuse. Aussi sérieuse qu'elle aurait pu l'être entre les mains de ses parents ou de son oncle Ike. Cela requérait l'expérience d'un avocat. Du haut de ses 13 ans, Theo n'était évidement pas avocat mais il avait déja ouvert un placard en guise de cabinet et mis ses intuitions au service de ses camarades de collège dans la panade.

Cette fois, Theo tenait sous la main le témoin secret de l'affaire criminelle retentissante du moment... mais celui-ci ne veut en aucun cas avoir affaire à la justice.

: Avocat est une vocation toute trouvée pour le jeune héros de 13 ans, Theodore Boone. Tombé dedans tout petit, fils des associés "Boone & Boone" et neveu d'un oncle Ike tout aussi abonné à l'enseigne, Theo déjeune, boit, respire les affaires judiciaires à chaque moment de sa journée. Ce qui fait qu'il est incollable sur les articles de loi et qu'il a des connaissances privées dans à peu près tous les tribunaux.

Très utile pour les copains de collège en galère dont les parents peuvent se trouver dans une situation grave. Affaires matrimoniales, tribunal des animaux, il n'y a qu'à demander conseils. Et avec l'information que lui confie son camarade Julio, s'ajoute enfin à la compétence les affaires criminelles. 

Le procès Duffy fait un tapage médiatique du tonnerre et Julio  connaîtrait un témoin oculaire qui ne désire pas se faire connaitre mais qui aurait vu quelqu'un pénétrer dans la maison des Duffy à l'heure du crime de la pauvre épouse.

Le centre de l'histoire est l'affaire Duffy, entrecoupée des différentes sollicitations des copains, mais son vrai propos réside dans l'importance de la protection des témoins.

Et il y a en bonus une forme de jurisprudence judiciaire. Les témoins surprises n'interviennent jamais dans les affaires de la vraie vie aussi comment mettre en contact l'ami de Julio avec un Juge sans que sa situation irrégulière ne le mette en difficulté? Le témoin venant du Salvador est sans papiers. Sacré dilemme pour Theo qui souhaite ne pas trahir ses "clients" ( façon de parler, comme il le dit, il est trop jeune pour toucher des honoraires), sachant qu'il n'y a pas de preuves de la fiabilité du témoignage et qu'il a bien conscience aussi qu'il risque de bouleverser le procès à tord ou à raison. L'aide des adultes sera la bienvenue. 

Une sacré famille que les Boone, très active dans le domaine social. On comprend pourquoi notre Theo n'est pas tombé si loin de l'arbre pour reprendre l'expression.

 L'intrigue est très accessible, les différentes affaires captivantes et les personnages attachants, surtout Theo, jouant les avocats de cour de récré.

La migration vers la littérature jeunesse de Grisham est une réussite et les jeunes ados fans de bons policiers devraient se régaler, les adultes amateurs de littérature ados également. La fin du tome un nous laisse sur notre faim et on en redemande. Une série à suivre de près.

images-1.jpeg

images.jpeg

1507-1-2.jpg

1540-1-1.jpg

1507-1.jpg

2016-07-07-13-56-29--967248152.jpeg

L_Enlevement_Theodore_Boone_tome_2.jpg

mo_9782845636095.jpg

***************

JOHN GRISHAM

AVT_John-Grisham_2761.jpg

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/John-Grisham/3548 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Grisham-Theodore-Boone--Enfant-et-justicier/213600/critiques 

 

 

 

 

 

lundi, 18 juillet 2016

MOI, GRAND TOI, PETIT/ LILI L'ARRONGE

1540-1.jpg

DIDIER JEUNESSE

2015

9782278081899

A PARTIR DE 5 ANS 

Grand pour moi, petit pour toi. De grosses friandises pour moi, de petites pour toi.

Mais des pâtisseries à faire à deux. De petites bêtises pour toi, de gros sourcils froncés pour moi. Un hiver en luge pour nous deux, une grosse bosse pour moi. Un été à grimper à deux sur mon dos, une petite promenade tranquille pour toi.

Un petit bisou pour toi, un gros somme qui ronfle pour moi et la journée est terminée.

: " Moi, grand, toi, petit" est un album pour petits coquin, malin ( sans Ours Brun! Attention!). Le duo de ce qui semble être des écureuils joue et voie défiler son quotidien en jeu de contraires, de complémentarité ou de conséquences.

Aussi plusieurs lectures sont proposées, en notions élémentaires répertoriées ou en catalogue de moments partagés entre grands et petits. Parents-enfants, Aînés-benjamins d'une fratrie s'y reconnaîtrons à faire des choses ensemble, faire des farces, patiemment subir les facéties ou veiller l'un sur l'autre.

D'une tendre simplicité, les situations sont riches et variées et Lili L'Arronge rompt agréablement la possible monotonie binaire des opposés en alternant parfois une page unique et double-page librement. Les deux écureuils sont mignons et rigolos à tous les moments de la vie à deux( ou plus, si l'on sort des pages).

Un album pour rire des grands, pour rire de soi, petit canaillou, pour s'amuser tout simplement.

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

album,contraires,amitié

*****************

CHRISTINE GOPPEL

ALIAS LILLI L'ARRONGE

AVT_Christine-Goppel_3456.jpeg

AUTEURE ET ILLUSTRATRICE!

http://www.babelio.com/auteur/Christine-Goppel/135482

******************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Goppel-Moi-grand-Toi-petit/777513

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Didier Jeunesse | Commentaires (0) | Tags : album, contraires, amitié | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 17 juillet 2016

LE JOURNAL DE NINE, T.2: POURQUOI C'EST COMPLIQUÉ?

 

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

FLAMMARION

2016

9782081373808

A PARTIR DE 10 ANS ET +

Jamais Baptiste ne la regardera. Nine s'en désespère.

En plus, ses notes sont en chute libre sans qu'elle n'y fasse rien de plus. Papa semble dire que c'est l'achat du portable qui la détourne de ses priorités, maman est un peu d'accord avec papa mais pas complètement.

Elle a acheté le portable parce que Nine devient grande à présent. Elle est une pré-ados! Pré-ados, ça ne s'attrape pas, c'est là, que tu le veuilles ou non ( même si il y a l'invasion des boutons en prime). Léon" Lardon", son petit frère, saute et court l'air de rien, sans ne se préoccuper de rien ( sauf peut-être de laisser tomber les tubes de colle dans les toilettes !). Pourquoi grandir est si compliqué?

  : le tome deux pourrait s'appeler "Pré-adolescence, c'est compliqué" ou "grandir, dans son corps et dans sa tête, c'est compliqué". Bref, vous l'aurez compris, le changement c'est effectivement très compliqué pour Lepoldine ou "Nine" de son petit surnom.

Elle entre en 6 ème cette Nine, il est important de prendre le train en marche avec ces différences de contact avec les professeurs, l'appréhension d'un établissement plus grand, ne pas se donner une mauvaise image auprès des 3 èmes ( les doyens des lieux!) et maîtriser son année ou son comportement. Ce peut-il que notre Nine passe pour une élève indisciplinée? Un détail qui va continuer à lier encore un peu ses parents divorcés tandis que la maman s'est trouvée tout de même un nouvel amoureux. Il a , lui, des enfants et si ils se marient un jour, il y aura encore du changement. Et papa dans tout ça?

Comment voit-il l'avenir avec son petit Léon "Lardon" et sa Nine? 

Leopoldine se questionne, se soucie, observe, réagit en prenant son journal à témoin comme si il s'agissait de son ou sa meilleure amie. Cela en est amusant car la Nine que nous finissons par connaitre est tout sauf timide et réservée. Ou peut-être change t-elle et gagne t-elle en assurance tout simplement?

La jeune fille accepte son nouveau statut et cède peu à peu plus d'intérêt au "look trop stylé" au détriment de ses doudous qui lui conservait de la tendresse bien au chaud.

Géraldine Maillet développe le passage charnière avec un peu d'humour et beaucoup de fraîcheur, tandis que d'autres auteurs traitent plus facilement de l'avant "adolescence" ou de l'après "Enfance". Avec Nine, cela devient clair aussi sur un point, "attention, les enfants nous regardent et nous écoutent". Les adultes vont vieillir, son "Lardon" va grandir lui aussi, Nine est déja pétrie de doutes à son âge. D'où finalement le journal du personnage. Fragile et mignonne, cette Nine. 

 C'est un format court mais elle en a des choses à confier la petite Nine. C'est léger mais d'un ton juste. Sympa pour les vacances et un roman pourquoi pas idéal aussi pour préparer une entrée au collège.

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

roman,journal intime,adolescence,école,famille,famille recomposée

 

*************************

 

journal intime, humour, divorce

GERALDINE MAILLET

L'AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Geraldine-Maillet/6672

****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Maillet-Le-journal-de-Nine-Tome-2--Pourquoi-cest-compliq/834170/critiques/1101590?modifier=1   

******************

LE PREMIER JOURNAL DE NINE...

journal intime, humour, divorce

FLAMMARION

2015

9782081359451

A PARTIR DE 9 ANS

 

Cher journal,

Je l'écoutais, elle, je le regardais, lui.

Elle m'expliquait que cela prendrait du temps mais que tout y irait bien,

il allait et tournait autour du banc mais j'attendais qu'il ne tourne pas autour du pot.

J'attendais le second coup de semonce de papa mais papa n'ajouta rien de plus au discours de maman.

Des regards complices, des sourires entendus, laissaient entrevoir une véritable connivence sur ce qu'il fallait dire au mot près, on ne pouvait rêver parents plus en harmonie.

Sauf que papa et maman c'était papa et maman mais sans le « et » d'union des parents mariés.

Inventer un mensonge grand comme Lardon-Léon, mon petit frère-n'aura pas suffit à les réunir de nouveau sous prétexte de me récupérer chez ma copine Carlotta.

Tout faux !

Enfin, un vrai autrement,

sans brosse à dents dans le même verre, comme je ne connaissais pas quoi.

Lardon ne mouftait pas trop. Pour moi, c'était le point fin de chapitre. Et puis avec un cœur autour.

Maman a un amoureux. Ma vie est fichue !

Enfin, je crois !

PS : Cher journal, j'ai perdu deux dents, la récompense se multiplie avec le nombre de maisons, tu crois ?

 

journal intime,humour,divorce

: « Le journal de Nine »-Léopoldine pour maman et papa, Nine pour Nine car Nine, c'est plus cool et moins classique- s'inscrit dans la veine des journaux-romans drôles à la mode, illustrant au propre comme au figuré la vie des adolescents.

Si le « journal d'une grosse nouille » et « le journal d'un dégonflé » se montrent extrêmement désopilant, anecdotes intimes et petites gaffes, celui de Nine de l'auteure Geraldine Maillet évolue sur un ton plus tendre, situation oblige, un divorce c'est jamais très amusant.

Entre petites illustrations rigolotes et confidences très privées, Nine déroule tous ses questionnements sur les quelques mois de changements, observant la reconversion du couple mythique « papa-maman, s'accoutumant à deux chez soi, redéfinissant le bonheur familial autrement, parfois avec un tiers personne.

journal intime,humour,divorce

 

Quelle est sa place dans l'amour de ces parents après une séparation ?

C'est court et charmant comme l'aiment les matrices de petits journaux intimes d'héroïnes ordinaires, naturelles et drôles. Une bonne proposition !

journal intime,humour,divorce

 

 

********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://blog.crdp-versailles.fr/litteraturejeunesse/index.php/post/08/05/2015/Le-journal-de-Nine.-Tome-1,-Pourquoi-c%E2%80%99est-plus-pareil

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/05/07/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-c-est-plus-pareil-5616619.html

 

http://www.nouveautes-jeunesse.com/2015/05/le-journal-de-nine-pourquoi-c-est-plus-pareil-geraldine-maillet-flammarion-2015.html

 

http://www.feelyli.fr/le-journal-de-nine-chut-les-enfants-lisent/

 

http://www.babelio.com/livres/Maillet-Le-Journal-de-Nine-tome-1--Pourquoi-cest-plus-pa/713678

 

https://jelistulisillit.wordpress.com/tag/le-journal-de-nine-geraldine-maillet/

 

 

http://parfumsdelivres.blogspot.fr/2015/05/le-journal-de-nine-de-geraldine-maillet.html

 

https://deslivresdeslivres.wordpress.com/2015/05/21/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-cest-plus-pareil/

 

 

 

 

jeudi, 14 juillet 2016

LES HAUT-CONTEURS T.2: LE ROI VAMPIRE/ PATRICK MC SPARE ET OLIVER PERU

les-haut-conteurs-tome-2-le-roi-vampire.jpg

ÉDITION SCRINEO

2011

9782298064681

A PARTIR DE 16 ANS



Il n 'y a plus de méprise, Roland le fils de l'aubergiste est officiellement un cape rouge, un légendaire Haut-Conteur. Élève de Mathilde la Patiente, Roland dit le Curieux ou surnommé " Coeur de Lion"- depuis son affrontement avec le maître des ténèbres, Vlad- quitte Londres et part en mission d'apprentissage accompagné de ses mentors Ruppert l'Archiviste, Salim l'insondable et Mathilde vers le royaume de Philippe Auguste, la France, terre natale de Mathilde.

Il s'y tramerait bien plus que des tentatives d'alliances secrètes et de coup d'état par Jean Sans Terre, le frère du roi de l'Angleterre, Richard Coeur de Lion. Certains chercheraient à trouver le fameux Livre des Peurs dont Vlad l'upyr détient quelques pages.

Sa main mise pourrait permettre aux vampires et aux goules d'affronter le jour et de prendre le pouvoir pour asseoir une ère de ténèbres sur la terre des hommes.    

 

: Tome 2, Roland apprend bel et bien le métier, posant et portant la voix pour raconter leurs aventures sur les chemins et dans les villes. Il apprend également à manier les armes et à étudier les ennemis des Haut-Conteurs et de leur roi, les fourbes "Noirs Parleurs" et les goules dévoreuses de cadavres de Vlad. La réalité des histoires contées au coin du feu se trouve bien plus mortelle et aiguisée que dans ses récits qui enflamment l'imagination.

  Lothar Mots-Dorés, un ancien Haut-Conteur corrompu par la perspective de puissance, forge des alliances entre les traîtres du pouvoirs et les créatures de l'ombre afin d'évincer leurs régnants. Mais Vlad songera t-il à partager le moment venu?

 Les personnages des Haut-Conteurs s'affinent et se précisent dans leur psychologie. Mathilde se montre secrète à son propre regret tout en étant pour Roland une professeure de valeur et de confiance. Un mystère entoure Ruppert l'instruit que seule sait Mathilde, ce qui met encore moins à l'aise Roland durant son intégration. William le Ténébreux, mi- Haut-Conteur  mi- Upyr démontre des capacités inquiétantes venant de sa morsure du mal. Il est un point d'étude et une source de renseignements précieux.

 C'est lui qui les guide à distance à Paris avant sa capture, dans les rues tantôt sombres tantôt enflammées par l'évènement de la Fête des Fous.

Les auteurs Patrick Mc Spare et Oliver Peru jouent sur les coins et recoins, les ambiances descriptives troubles. Les images des lieux et le langage employé nous transportent dans le temps, nous sommes en 1190 damoiseaux et damoiselles.

Aventure, histoire, légendes et fantastique sont les clés qui tournent les mécaniques de cette série fabuleuse.  Si les troubadours d'une époque se faisaient les facteurs nouvelles,  chantaient les amours contemporains et rapportaient les combats spectaculaires de leurs chevaliers, les Haut-Conteurs se font rapporteurs et acteurs de leurs propres aventures, et pas des moindres.

Ils ont un profil très original, ils sont presque des agents du roi d'Angleterre, gardiens de la paix du royaume. Quel prestige inconsidérable pour Roland et quel métier dangereux que celui d'affronter des vampires! Roland ne regrettera t-il pas sa vie tranquille à l'auberge? Il y pensera le jour suivant car entre temps, il y a Elena, une autre apprentie. Et plutôt jolie. damoiseaux et damoiselles.

Aventure, histoire, légendes et fantastique sont les clés qui tournent les mécaniques de cette série fabuleuse.  Si les troubadours d'une époque se faisaient les facteurs nouvelles,  chantaient les amours contemporains et rapportaient les combats spectaculaires de leurs chevaliers, les Haut-Conteurs se font rapporteurs et acteurs de leurs propres aventures, et pas des moindres.

Ils ont un profil très original, ils sont presque des agents du roi d'Angleterre, gardiens de la paix du royaume. 

Les amateurs de séries historiques et ceux de Fantasy s'y retrouveront, le croisement des genres permettra de faire apprécier un genre différent subtilement. Un troisième en sous-genre en prime, l'ukronie.

Le royaume de France et d'Angleterre céderont-ils leur couronne au plus célèbre vampire de la littérature et de la légende historique?

Une série à découvrir absolument! 

 

******************

PATRICK MC SPARE

AVT_Patrick-McSpare_3785.jpeg

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/Patrick-McSpare/155417

 

ET

 

OLIVER PERU

AVT_Olivier-Peru_590.jpeg

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Olivier-Peru/107568

https://m.youtube.com/watch?v=4RwOmmfIv8A

 

******************

 CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/McSpare-Les-Haut-Conteurs-Tome-2--Le-Roi-Vampire/201695

******************

LES DEBUTS DE ROLAND ...

 

 

 Scrineo Jeunesse

2011

9782953495430

A partir de 13 ans et plus!

Un Haut-Conteur est un personnage légendaire! Collecteur d'histoires, mémoire vivante de la société de ce qui a été et de ce qui est , spectateur des plus valeureuses batailles et mystères obscurs, on lui accorde une place d'honneur partout où il passe.

Chacun prend place près du feu afin d'entendre la voix et les exploits des Haut-Conteurs! Rolland, fils d'aubergiste de treize ans, rêve de cette vie pleine d'action et de gloire afin de délaisser les assiettes à nettoyer, les couverts à installer.

L'occasion lui en sera donné avec la disparition de Maître Corwin, le Haut-conteur installé dans l'auberge depuis peu. Tout le monde le connait dans la région et l'estime. En se lançant seul à se recherche, Rolland ne réalise pas qu'il lance son propre destin de Haut-Conteur. Avant de mourir, un couteau planté dans le dos,

Maître Corwin lui livrera un message précieux à délivrer à l'illustre Haut-Conteur William le Ténebreux afin de confondre son assassin et lui confiera sa cape rouge, faisant de lui le porteur d'un secret trop grand pour lui. Guidé et protégé par Mathilde la patiente, élève de Maître Corwin, Rolland va mener l'enquête sur l'assassinat du Maître et protéger la page très convoitée du"Livre des Peurs" par le seigneur des Goules, l'upuyr le plus célèbre de l'histoire, Vlad!!!!

: Ce premier tome est excellent!!

Dans la veine de la série "l'épouvanteur" de Delaney, on ne lache plus la lecture une fois dedans! Les auteurs de cette nouvelle édition, Scrineo Jeunesse, se montrent à la hauteur et digne des conteurs dont ils livrent les aventures, car on prend un réel plaisir à lire ce roman.

Une belle écriture, fluide, poétique, un suspense bien mené, un bon souffle d'aventure!

 

les-haut-conteurs,-tome-1---la-voix-des-rois-2471412.jpg

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, EDITIONS SCRINEO | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 13 juillet 2016

LA PYRAMIDE DES BESOINS HUMAINS/ CAROLINE SOLÉ

pyramide des besoins humains.jpg

 

ÉCOLE DES LOISIRS

COLL. MEDIUM

2015

9782211221979

A PARTIR DE 16 ANS



A l'abri des regards sous son carton, à la vue des passants, Christopher, 15 ans, ramassé sur lui-même, se souvient des bonnes odeurs de nourritures, du goût sucré d'après-midis familiaux en goûter, du sourire d'un petit frère, des "gnons" d'un père. 

Qui pouvait deviner que le participant ChristopherScott54 du jeu populaire "La Pyramide des besoins humains" dormait tous les soirs sur les trottoirs londoniens de Chinatown?

La photo qu'il venait de poster sur son compte du réseau social participant avait créer le buzz. C'était inattendu, nouveau, son profil était atypique. Et que pouvait-on savoir de ce que c'était que vivre dans la rue à 18 ans -car il avait menti sur son âge par sécurité-?

Que cherchait Christopher en participant à ce jeu?

 

 : Le roman ados "La pyramide des besoins humains" s'inspire du rapport du psychologue Abraham Maslow très connu du milieu du travail. Son constat et ses objectifs sont fondés sur l'harmonie, au sens individuel ou collectif, l'établissement d'un certain nombre de besoins vitaux à combler pour qu'un individu approche au mieux d'une existence équilibrée de bien-être et se montrer productif, participatif d'une société.  

Caroline Solé prend le contre-pied du jeu de télé Réalité fun et divertissant qu'elle imagine afin de mettre l'accent sur l'exclusion. Grimper les degrés de la pyramide, proposer à chacun de mettre son quotidien en compétition, démontrer à coup de réseaux sociaux à quel point il est heureux va permettre ici de souligner les disparités sociales par le biais de la mésaventure de Christopher, jeune fugueur qui vit sous les cartons à Londres.

  La participation au jeu va permettre à Christopher de crier son quotidien difficile. A coups d'astuces, hésitant parfois devant l'amère ironie, révolté devant tout ce qu'il n'a pas ou plus, il réussit à passer les niveaux, " 1- besoins physiologiques; 2- sécurité; 3- amour etc...",  ce qui parait étonnant pour un jeune ado sans-domicile fixe vivant comme un clochard.

Ainsi, intrigués par le caractère et l'esthétique insolites de la démarche, touchés aussi, mais pas que hélas, Christopher va le lire sur les vieux journaux froissés ou sur ses connexions obtenues par deux-trois pièces, les votants vont cliquer des j'aime sur ces photos à l'instar des comptes de partage Facebook.  Christopher l'anonyme de la rue, sans visage, aura 1525001 amis.

 Le récit, construit chapitre après chapitre sur les étapes à franchir, ressemblerait presque à un journal intime, nous livrant ses réflexions sur sa propre histoire et son regard très lucide sur ce que peut lui apporter le jeu dans sa détresse. La réalité restituée est percutante, touchante, universelle, l'image du carton en seul bien personnel est récurent à juste titre. Sommes-nous tous égaux sur cette pyramide de Maslow? Le décalage et le jeu détourné peuvent également nous questionner sur l'objectif premier des Reality Show, des réseaux sociaux?  Le constat est amère mais la réflexion reste à tout à chacun intéressante. Le jeu a néanmoins permis au jeune héros de libérer la parole et de trouver de l'écoute. 

Quelles perspectives s'ouvrent à Christopher qui ne se trouvent pas en sécurité sous son toit et qui ne souhaitent pas être retrouvés?  Sauf à quelques pages de la fin, "si vous m'aimez tant, venez me chercher dans mon coin de rue". N'en dévoilons pas trop pour conserver l'envie de découvrir cette fiction intacte 

La chute du livre n'est heureusement pas celle prévue par le déroulement du jeu pour le secret et populaire ChristopherScott54 et la métaphore du chevalier blanc sur son destrier est "presque" amusante. La vraie fin est réconfortante et inspirante qui sait. Ces phrases prendront tout leur sens en lisant ce livre court mais puissant, profond. Un format original pour traiter un dur sujet de société.

*******************

CAROLINE SOLÉ

AVT_Caroline-Sole_5690.gif

AUTEURE!

http://www.babelio.com/auteur/Caroline-Sole/350082

******************

CE QU'ILS DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Sole-La-pyramide-des-besoins-humains/713113

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 11 juillet 2016

MAMAN À L'ÉCOLE/ÉRIC VEILLÉ ET ILLUSTRÉ PAR PAULINE MARTIN

album,école,rentrée,humour

 

ACTE SUD JUNIOR

2015

9782330053819

A PARTIR DE 3 ANS  ET + 



C'est la rentrée de maman et ce n'est pas facile!

Cela prend de la place sur les petites chaises à la cantine, ça se coince dans les tubes des parcours et ça ronfle pendant l'heure de la sieste, une maman de Petite Section.

Non, vraiment, finalement, une grande maman, c'est trop grand chez les petits. Et puis, je fais tout en plus comme une grande à mon premier jour d'école...



: Un album de rentrée, sans aucun doute, mais à un point irrésistible que l'on peut se permettre de le découvrir n'importe quand. "Maman à l'école".

L'échange des rôles est astucieux et comique, détournant l'attention des petits, "tristounes" d'être " abandonnés pour leur première journée d'école. Un album réconfortant pour les petits mais aussi pour les parents, pour  préparer les rentrées délicates ou tout simplement se rappeler.

L'histoire de Éric Veillé fait le panorama des activités d'une journée à l'école ce qui peut permettre de vendre un peu à l'avance la formule aux enfants qui appréhendent d'être séparés des parents. Le personnage illustré par Pauline Martin rappelle presque un Monsieur Hulot au féminin, ne pipant jamais mot et se pliant très naturellement à l'exercice d'un auguste tranquille parmi un jeu d'enfants à instruire.

Sa taille d'adulte, la rendant gauche, fait tout le décalage humoristique et c'est la toute petite qui guide et mène la danse.    

 "Mais enfin maman, tu fais tout de travers, tu es trop grande, mais tu ronfles!?". Je te montre, c'est facile de découper des animaux en papier ou de passer dans le petit parcours. Au final, on en vient à l'objectif essentiel, "maman, tu peux y aller et revenir me chercher après le goûter". Une lecture à vraiment adapter selon les âges.

Pour les petits dans la situation, c'est une démonstration astucieuse d'un espace qui n'est pas adapté pour les parents et en plus, on se fait pleins de petits copains et de copines.

C'est mignon, utile sinon distrayant. 

A découvrir!

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

album,école,rentrée,humour

****************

ÉRIC VEILLÉ

album,école,rentrée,humour

AUTEUR!

http://www.babelio.com/auteur/Eric-Veille/281012

ET 

PAULINE MARTIN

album,école,rentrée,humour

ILLUSTRATRICE!

http://www.babelio.com/auteur/Pauline-Martin/37287

****************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Veille-Maman-a-lecole/766640

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Acte Sud Junior | Commentaires (0) | Tags : album, école, rentrée, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 10 juillet 2016

DES FRÈRES EN FINALE/ FABRICE COLIN



51bpNkvLZKL._SX210_.jpg

RAGEOT

COLL. POP

2016

9782700251029

A PARTIR DE 10 ANS ET +



 Illian avait tiré son grand frère Taleb du lit en catimini et cela ne fut pas une mince affaire que d'acheter le silence de leur petit frère Enzo qui vit les deux ados filer vers la nuit.

Taleb avait fait l'effort de se pousser, à l'appui sur sa béquille, s'extirpant des brumes du sommeil encore présentes. Sans doute, Ilian se ferait fortement réprimander pour avoir copié les clefs du travail de son papa, d'être sorti en pleine nuit mais le jeu lui semblait en valoir la chandelle.

Le cadet si sage ne tournait pas mal, il réservait une surprise à son aîné. 

Taleb ne comprenait toujours pas sa présence et celle de ses copains de foot devant le Stade de France. Tous ses copains étaient là. Il le saisit lorsque Ilian lui conseilla de prendre en charge de son équipe car la partie allait être dure... 

: La sortie de ce titre" Des frères en finale" a tout d'une commande en cette période de Football de l'Euro 2016, néanmoins Fabrice Colin propose un roman qui le fera oublier. C'est agréable et sympa. Ceux qui ont découvert et apprécié cette nouvelle collection Pop chez Rageot avec "la vraie recette de l'amour" par exemple pourront sans hésiter se tourner vers ce titre-ci. Évidement, on ne le cachera pas aux lectrices, le thème est très masculin et l'intérêt du football ( vu par les amateurs cette fois) très ancré mais ne limitons pas la passion du foot à un seul sexe bien sûr. Il y a deux sujets majeurs que la couverture met fièrement en bannière, le football encore une fois et les relations entre frères. Ilian El-Kader, en classe de 6ème, a un petit frère Enzo, 6 ans, et un grand frère Taleb encore au lycée.  La famille est fan de foot même si Ilian en a une approche plus intellectuel que Taleb. Si l'un raisonne et pronostique en terme de pourcentage de buts réalisables, l'autre a le sport dans les tripes et les pieds. Enfin, avait, puisqu'un accident de compétition de foot le blessa à une jambe au point de le priver définitivement de ses rêves d'être joueur professionnel. C'est tout le sujet du roman, comment redonner à Taleb la joie de vivre perdue, l'empêcher de mal tourner et s'établir de nouveaux objectifs?

C'est son jeune frère Ilian qui va se creuser le ciboulot et trouver une merveilleuse idée qui devrait d'ailleurs révéler Taleb à lui-même.

Un roman accessible en terme de lecture et touchant. Fabrice Colin nous avait habitué à des récits pour grands ados, plus denses, plus noirs et ce retour à une fraîcheur plus verte en âge est une bonne surprise. Le récit restera de grand intérêt et survivra à l'Euro, c'est certain.

IMG_20160704_104925.jpg

IMG_20160704_104833.jpg

IMG_20160704_104810.jpg

****************

FABRICE COLIN

AVT_Fabrice-Colin_5317.jpeg

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Fabrice-Colin/9447

 

*************** 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Colin-Des-freres-en-finale/852512

******************

FABRICE COLIN, C'EST AUSSI...

roman,football,famille

  • ALBIN MICHEL EDITIONS
  • 2011
  • 9782226193568
  • A partir de 15 ans.

 

"Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle.

Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger.

De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?"

: Fabrice Colin semblait, à priori, se lasser des récits d'aventures à l'univers dense et fortement documenté pour se lancer un défit de taille, la "Chick Lit' (littérature d'héroïnes écrite par des auteurEs, souvent New Yorkaises, baignant dans la mode et qui trébuchent du haut de leurs "catastrophes" aiguilles avant d'atterrir dans les bras du prince charmant!) !

Nous en tombons à la renverse nous même! Et bien, non! Pour les moins romantiques, poursuivez la découverte de cet univers étrange de conte de fée moderne, aux allures sucrées d'un givre mortel, qui vous envoûte doucement par son intrigue.

Les incohérences viennent troubler l'image idylique, se poser lentement ci et là comme la neige d'hiver pour tout ensevelir.

Que sont devenu les parents d'Anna? Qui est réellement le beau Wynter?  A vous de le découvrir! Le froid sonne une sorte de compte à rebours avant le dénouement final.  

roman,football,famille

 

roman,football,famille

FANTASTIQUE/

Deux jeunes soeurs s'éveillent à l'intérieur de cercueils enfouis six pieds sous terre. Retournant sur les cendres de ce qui reste de leur passé, leur ancienne maison familiale, elles vont se découvrir transformées. Amber et Luna Wilcox sont devenues des vampires!

Prises dans une guerre invisible où s'affrontent un groupe secret de Scotland Yard ( dirigé par Sherlock Homes) et un cercle criminel de vampires dominé par Dracula lui-même, elles vont devoir s'armer de courage et se battrent afin de retrouver leur famille!

Les plus jeunes se perdront sans doute dans la distribution nombreuse des personnages, qui parfois, met un peu les héroïnes en retrait .

Les plus grands passeront un bon moment!

roman,football,famille

roman,football,famille

 

 

07:00 Publié dans A-Les JEUNES LOUPS! 8-12 ANS, Rageot | Commentaires (0) | Tags : roman, football, famille | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 07 juillet 2016

KODHJA/ THOMAS SCOTTO ET ILLUSTRÉ PAR RÉGIS LEJONC

bande-dessinée, grandir, enfance, onirisme

EDITIONS THIERRY MAGNIER

2015  

9782364747777

A PARTIR DE 9 ANS ET +

   

Le masque du petit guide se faisait singe, lapin, même serpent. Le petit enfant, lui en revanche, restait calme et presque imperturbable, un soupçon amusé par la détermination de son hôte tandis que le lieu de Kodhja libérait sa malice et ses coulisses tout autour du nouvel arrivant.

Cela ne faisait que commencer et ce, au fur et à mesure de l'avancée vers la maison du roi qui pouvait lui redonner le nom que ce jeune adolescent avait oublié.

Les escaliers grimpaient jusqu'au plafond et les chemins étaient légions, c'était à s'y perdre. Certains s'étaient assis et l'étaient restés, lassés.

Mais le roi était là, quelque part là-bas et le jeune garçon ne repartirait pas en ignorant son nom...

: Au fur et à mesure de la quête, l'identité du roi de Kodhja déja se dessine dans notre esprit mais nous prenons le temps de tourner doucement les pages, de nous perdre volontairement dans les cases et les images, de nous imprégner du texte qui se prête aussi à une belle lecture à voix haute pour la beauté des évocations et du mot. Kodhja est une quête initiatique, une jolie métaphore à l'adieu à l'enfance. Le jeune garçon de l'histoire se trouve littéralement et proprement égaré et ce n'est pas un retour sur soi qui nous est représentée par l'auteur, démarche trop mûre, mais une recherche de soi. Un rapport au conte philosophique très agréable pour cette promenade proposée. Le dessin de Regis Lejonc s'adapte à l'imagination de Thomas Scotto, faisant apparaître au gré des attentes presque interminables du garçon des buissons épineux de chagrins d'amour, une obélisque embouteillée des idées, un gouffre de la mémoire...

C'est singulier, étrange et complètement onirique, le décor du dédale emprunté se transforme à chacun des pas du personnage, chacune de ses avancées semblent débloquer les niveaux d'un jeu dont l'issue permettra au garçon, plus confiant, de savoir qui il est enfin et quitter son royaume de Kodhja.

Le petit enfant guide est amusant et il s'ajoute à d'autres détails que nous offrent seules les images. Les lecteurs seront intrigués, amusés des changements qui ne semblent obéir à aucune loi logique. C'est doux, troublant et fantastique cette quête du roi de Kodhja. Cette bande-dessinée confirme une plume sensible de l'auteur Thomas Scotto, intime, inspiré, habitée par la poésie, belle avec les mots et sa fabrique d'histoires.

Une poésie mélodique envoûtante et sympathique pour la jeunesse.

L'illustrateur Régis Lejonc confirme également un vrai talent graphique, sur une proposition de genre encore différent des titres qu'on lui connait, "l'Ogre Babborco et autres contes( " Helena, Ivan et les oies ") ou "la mer et moi". Les jeux d'ombres noires et colorées réinvestissent les bords absents et se relient aux autres cases, diffusant largement ainsi leur charme sur l'ensemble des grandes double-pages.

Original et très chouette.

Pour les petits et grands rêveurs.    

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

bande-dessinée,grandir,enfance,onirisme

*****************

THOMAS SCOTTO

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Thomas-Scotto/66249  

ET 

 

REGIS LEJONC

albums,poésie

 

ILLUSTRATEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Regis-Lejonc/77585

*****************

 

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Scotto-Kodhja/786555

*****************

D'AUTRES TITRES DES AUTEURS...

 

 

5134NS9RCML.jpg

SARBACANE

9782848650272

A PARTIR DE 7 ANS

 

Le petit bonhomme au bonnet rouge les avait vu emporté par la tempête furieuse. Ravies par le mauvais temps, le petit bonhomme se mit à rechercher ses trois étoiles chéries, celles qui logeaient au-dessus de son toi et sans elles, il n'était plus lui-même. Sans ailes, il n'avait pu empêcher et se mit aussitôt à parcourir le monde et scruter le ciel pour que ses étoiles reviennent. Une vieille dame sur son chemin lui donna un précieux conseil...

: Rassurantes, éblouissantes, fidèles, protectrices peut-être. Qu'est-ce que ces trois astres que poursuit ce jeune garçon, qui a leur absence, en perd le nord?  Un toit au dessus de sa tête, une figure maternelle, un gage de souhaits pour la belle vie future ( comme le chanterait Gimini criquet de Disney, "il faut croire en sa bonne étoile")?    

Ce jeune garçon en a trois et elles sont sans doute tout cela à la fois pour qu'il s'assure qu'elles reprennent leur place dans le ciel, signe symbolique que rien peut-être ne change, que rien ne chamboule une vie bien établie et que tout est possible.  

 

La tempête les emporte loin et le jeune garçon parcourt le monde, affronte les ronces et les forêts d'épines de contes de fées. Un geste rageur du garçon vers le ciel les fait apparaître de nouveau, ailleurs. Mais les choses s'apaisent. Est-ce une farce de l'auteur? Les lecteurs conviendront bien que quelque soit le lieu où nous nous trouvons, les étoiles restent à la même place (sauf par jeux de cache-cache gris avec les nuages). Le sens de ce non-sens reste à la discrétion des jeunes lecteurs qui y apporteront leur réponse.

Le jeune garçon, mi Poucet mi-marin avec son bonnet rouge, bâtit une nouvelle maison là où il pense avoir retrouver son "nord", près d'elles. Il est de nouveau en paix, dans des repères qui ont toutefois un peu changé.  

Les buts et les rêves donnent des ailes en tout cas, on en conviendra, à humble mesure le sourire, dans le plaisir de s'imaginer ou de profiter au présent de l'enfance.

Une allégorie sur ce qui fait le coeur d'une vie et la fait grandir, joliment illustrée par Cécile Geiger, des images posées sur l'âme sensible et la belle écriture de Thomas Scotto.

Une nouvelle version de cette histoire vient d'être édité et illustrée par Csil.

A découvrir!

IMG_20160627_130254.jpg

 IMG_20160627_130235.jpg

IMG_20160627_130215.jpg

IMG_20160627_130202.jpg

*************

AVEC AUSSI

CÉCILE GEIGER

AVT_Cecile-Geiger_3013.jpeg

ILLUSTRATRICE!

  http://www.babelio.com/auteur/Cecile-Geiger/70362 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Scotto-Sans-Ailes/312818#critiques

*****************

UNE NOUVELLE VERSION TOUTE FRAICHE...

 http://thomas-scotto.net/tag/sans-ailes/

SANS AILES.png

 

 

albums,poésie

 SEUIL JEUNESSE

2015

9791023504231

A PARTIR DE 8 ANS

 

 

Le front de Ting Ting était posé le long de l'écorce de l'arbre, les mots restaient toujours logés au fond de la gorge de la petite enfant désœuvrée.

Les petits pieds juchés sur les grosses racines, quelques aiguilles de pin venant tomber sur sa petite chevelure noire de jais, Ting Ting hésitait encore à utiliser ce drôle de recours recommandé par sa Grand-Mère Li.

Un Héron blanc tournoyait au dessus de la cime de l'arbre comme pour l'encourager dans son entreprise. Ce héron-ci semblait lui être attaché, le dos barré d'un trait noir.

Les arbres pouvaient garder les secrets, écouter et soulager les cœurs gros, disait sa Grand-mère.

L'image de sa petite poupée bleue de bois occupait toutes ses pensées. Elle revoyait son papa lui cercler les joues d'une touche d'émotion toute rouge. Sa poupée était différente des autres, elle ne finirait pas sur le marché, son papa l'avait fait juste pour elle. Un cadeau aujourd'hui précieux depuis.

Depuis quoi ? Qu'est-il arrivé à cette petite poupée ?

Ting Ting approcha ses petites lèvres près du creux de l'arbre et lui raconta son histoire...

 

albums,poésie

albums,poésie

: « La poupée de Ting Ting » de Ghislaine Roman est un album jeunesse qui aborde le deuil. Ting Ting se raccroche au souvenir de son papa grâce à cette fameuse poupée, cadeau privilégié qui le conserve dans sa mémoire et qui porte aussi le chagrin de la petite fille.

albums,poésie

 

Les choses se compliquent le jour où par accident, la poupée disparaît. La Grand-Mère Li lui offre un moyen sensible de se délivrer doucement et l'apparition du héron apporte un caractère presque magique à l'histoire.

albums,poésie

albums,poésie

 

Ce dernier semble veiller sur la petite fille et sur sa poupée par ailleurs. La maman ne sera pas dupe non plus de la mine triste de Ting Ting. Les illustrations au pastel et retravaillés au numérique par Régis Lejonc rappellent les estampes japonaises. Délicat à tous points de vue.

albums,poésie

 

*************************

AVEC AUSSI

GHISLAINE ROMAN

albums,poésie

 

AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Ghislaine-Roman/115050

 

 

************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.babelio.com/livres/Roman-La-poupee-de-Ting-Ting/681157

http://laboiteahistoires.fr/blog/2015/02/04/la-poupee-de-ting-ting/

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/53440-la-poupee-de-ting-ting

http://librairietirelire.com/2015/03/03/la-poupee-de-ting-ting-ghislaine-roman-et-regis-lejonc/

http://www.franceinter.fr/emission-las-tu-lu-mon-ptit-loup-la-poupee-de-ting-ting-la-veritable-histoire-du-grand-mechant-mordi

http://www.franceculture.fr/emission-le-temps-des-libraires-la-poupee-de-ting-ting-de-ghislaine-roman-et-regis-lejonc-par-la-lib

 

 

************************

DU MÊME ILLUSTRATEUR!!!

 

LA MER ET LUI

de  Henri Meunier, Régis Lejonc

000121289.jpg

 

http://livre.fnac.com/a1599151/Henri-Meunier-La-mer-et-lui# Feuilletez-moi!!!

 A partir de 8 ANS

Un vieux loup de mer ,sur la retraite, décide d'emporter avec lui sa compagne de toujours la Mer. Mais le monde est-il près à se séparer d'elle?

 Un texte d'une douce poésie, berçant notre imagination à chaque page. L'histoire qui pourrait rappeler le mythe de Proserpine et son Printemps qui, quittant la surface de la terre, bouleverse l'ordre du monde.

La mer est indispensable au monde dans cette histoire, vitalement et dans l'imaginaire.

http://www.librairiedialoghttp://www.librairiedialogues.fr/livre/832831-la-mer-et-lui-henri-meunier-regis-lejonc-ed-du-rouergueues.fr/livre/832831-la-mer-et-lui-henri-meunier-regis-lejonc-ed-du-rouergue

mercredi, 06 juillet 2016

JONAH, T.5: AU-DELÀ DE L'OCÉAN/ TAÏ-MARC LE THANH

roman,fantastique,amitié,amour

DIDIER JEUNESSE

2015

9782278081615

A PARTIR DE 16 ANS ET +

Loin du village des orphelins, Draco sentait son cerveau palpiter, galvanisé d'une énergie incroyable depuis que le guérisseur lui avait tendu du Guava. Ce dernier n'eût pas le temps de prescrire d'avantage, Draco avait tout avalé.

  Les jeunes garçons débrouillards qu'il avait porté jusque là, Truc et Astuce, sentait le changement. Les voyous à leur trousse allaient en découdre avec la fureur du Jardinier!

De son côté, en mer, Malcolm son jumeau avait fort à faire avec l'attaque d'un requin blanc sur le bateau qui l'avait pris à son bord. Les lapins que les marins lui jetèrent en offrande pour apaiser sa faim semblaient faire redoubler sa folie. Quelle fut sa surprise en découvrant le trafic illicite du bateau avec une substance étrange camouflée au fond des lapins. Qu'est- ce que cette Guava qui rendait le requin à moitié marteau?    

L'équipage sentait sa fin approcher.

Et dans toute cette pagaille, où pouvait se trouver Jonah, capturé par le Président lui-même?  

L'aventure l'avait emporté lui aussi bien loin des siens...

 

: Quelle aventure! Quelle drôle d'aventure! Taï-Marc Le Thanh relance les dés et continue le défi d'étendre son fil d'aventure avec encore plus de personnages, jonglant avec l'espace-temps lui-même de son univers. Pfffchhh! Quel exercice d'auteur! Difficile sans doute, nous l'imaginons, que de nous proposer l'ubiquité sans nous perdre, tout en essayant de servir à chaque tome une représentation spectaculaire! Le résultat reste toujours divertissant, déroutant, captivant. Mais où va t-il chercher tout cela? Le cinquième est tout aussi baroque que les précédents, cousant ensemble les genres, la main d'artiste guidée par la grande fantaisie débridée d'une imagination d'auteur haute perchée. Aurait-il pris comme le grand requin blanc ou Draco Mulhman de la mystérieuse Guava? ( un brin d'humour ne nuit pas, point d'apologie faite du tout!).

Il serait vraiment très intéressant d'entendre Taï sur les origines de cette série et la folle intention qui le guide à chaque fois. On ne peut prendre son train en marche, c'est toujours la seule contrainte. Les premières pages dépassées, les bons habitués reprendront étrangement sans difficulté l'aventure là où ils l'ont laissé et découvriront encore de nouvelles rencontres sur la voie des origines de Jonah et sur celle de ces compagnons en quête personnelle aussi. Tandis qu'un nouveau village se constitue avec les orphelins du tome un et l'ensemble des personnages rencontrés sur les suites, tandis qu'un nouveau départ se profile depuis la grande tempête de la Nature avec de prochaines naissances, les choses ne sont pas terminées autour de ce havre de paix. Un affrontement final entre les forces naturelles et contre-nature est à attendre, nous en finissons aussi avec le mystère Jonah. Draco le jardinier reste toujours aussi inquiétant et formidable à la fois. Une constante dualité, assez vraie pour tous les héros principaux.  Des oxymores à deux jambes qui se révéleront tous plus humains qu'ils ont en l'air après leur rencontre avec Jonah. L'auteur joue, jongle toujours entre des images frissonnantes et une écriture douce qui transforme le récit d'horreur en conte presque merveilleux ou tout le monde s'aime au final. L'auteur fait craquer les os, grincer les dents puis tout le monde est presque invité à se servir une rasade de citronnade bien fraîche ou une part de tarte. L'émotion, ça creuse! 

Notre adorable tordu de Draco file se débarrasser lui-même de la terrible force émeraude Nature qui envoûte le Président et retient Jonah "l'énigme" prisonnier à Zalavèg. Son jumeau ex-policier et ex-justicier masqué,  Malcolm, prend la mer et met le cap pour un point au-delà même de l'océan en compagnie d'Adam, à la recherche de Vera sa fille, enceinte, enlevée par les gardiens d'êtres spéciaux comme eux, les Sentinelles. Au programme, attaque de requin  énorme et enragé, assauts de pirates et déferlement de vague meurtrière infestée de méduses à gros yeux. Nous vous l'avions dit, c'est fou!

Du côté de la forêt de Samaran, lieu caché de tournois secrets de guerriers, la discrète Alicia, l'amoureuse de Jonah, ne l'est plus du tout. Aiden, la voix "conscience" du père de Jonah ( à l'identique de Voix A et Voix B, les consciences de Jonah),   incarnée en grand colosse noir, tente d'aider Alicia à échapper à la terrible bande de Vaminka Sook qui a des comptes à régler avec Jonah qui s'est sauvé. "Abandonnée" par Jonah par les circonstances, l'ex-petite muette va serrer les poings et prendre la posture de combat ( si si!). Les deux tomberont même dans les profondeurs où se trouve la source contre-nature toute rouge.    

En tout cas, les lecteurs tomberont sans doute à la renverse avec le secret de la naissance de Jonah le héros né sans mains et s'en poseront d'autres. De quoi nous amener à un tome de clôture.

Entre moments d'introspection Zen et instants d'action étonnants, entre récit d'aventure et légende mystique, où la frontière séparant les vivants et leurs défunts est rompue et où ils communiquent, Jonah est une vraiment audacieuse. C'est une série qui brille vraiment comme ses personnages d'une singularité qui fait sa richesse et son charme.

 

ON L'A TROUVÉ!

ÉCOUTEZ!


https://m.youtube.com/watch?v=ySuHhk-FTl4  

*******************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-au-dela-de-locean-tome-5/775124/critiques 

*******************

PRECEDEMENT...

9782278059515-T.jpg

DIDIER JEUNESSE
9782278059515
A PARTIR DE 15 ANS ET +

Jonah s'était à présent réfugié dans la jungle de Samaran. Étrangement, ils s'y sentait bien, à l'abri, c'était un havre de paix.
Il comprenait à présent les révélations que venait de lui lire Alicia du carnet intime de son père. Il n'y avait plus maintenant entre ses vrais parents et lui que la distance d'un journal intime presque entier, avec des confidences qui lui étaient adressées.
Sans doute cette sérénité était-elle due en partie à la participation d'Alicia à sa quête des origines.
Les traces de son père et sa mère s'arrêtaient ici, dans ces bois qui cachaient leur différence, leurs talents.
Peut-être se sont-ils aimés à cet endroit, là où les deux jeunes s'échangeaient eux aussi encore mille promesses d'amour, loin de la Nature dévastatrice qui voulait les ravir l'un à l'autre parce que Jonah était Jonah.
Le carnet disait que ses parents avaient été heureux mais aussi que la conscience de son père avait disparu, de la même façon que Voix A et Voix B n'avaient plus donné signes de vie depuis leur arrivée. Jonah était troublé, il n'avait connu que de très rares moments où ils pouvaient être séparés. Ils avaient toujours été là pour lui, l'avaient veillé, conseillé, consolé, galvanisé d'une confiance solide avec le pouvoir de la mouche pour faire de son corps une arme contrôlée.
A présent, il ne devra compter que sur lui-même pour veiller sur Alicia car à cet instant précis la forêt s'était mise à chuchoter, à craquer de ses os de bois. Ils n'étaient plus seuls. Et Jonah devra peut-être se battre, ici, là où se trouve la vérité des enfants spéciaux.
: "La nuit des fugitifs" est un tome nettement plus farfelu, surréaliste que les précédents. Qui sont les fugitifs du titre?  Cela pourrait être Jonah, bien sûr, ou Vera qui a échappé à la surveillance de ses protecteurs Sentinelles pour goûter à une vie avec Adam dans le vraie monde ou même les autres enfants "spéciaux" qui vont suivre l'exemple général, prendre la clé des champs, bien que traqués par Dame Nature qui est colère et se loge dans la peau du Président à présent. Ils seront aussi traqués par d'autres autorités Sentinelles qui ne laisseront pas ces capacités fantastiques se perdre. Leur existence est dévoilée et c'est une sacré pagaille!
Les fugitifs sont vraiment beaucoup plus nombreux à la lecture et à différents niveaux, c'est un vrai jeu du chat et de la souris dont on ne sait pas toujours qui sont les bons et les méchants pour la plupart, selon leurs ambitions.
 Avec ces courses multiples, nous continuons à tourner autour de cette notion d'apparence, tournée presque en dérision par l'auteur et très exploitée dans la série, avec une pléiade de personnages atypiques qui nouent des relations plus qu'improbables. Ce sont des êtres qui évoluent aux contacts ou se surpassent. C'est l'une des surprises de la série, les retournements sont nombreux et l'auteur semble vouloir à chaque fois nous surprendre par ces caractères singuliers et originaux presque sortis d'un manga japonais ou d'un Comics américain et qui se donnent rendez-vous dans un roman ado jeunesse ou par des situations incongrues d'un humour pince sans rires.
Mais reprenons les choses où elles s'étaient arrêtées dans le précédent tome. C'était le grand départ, la cavale ou la recherche des êtres chers, selon les groupes de personnages. Ils sont devenus nombreux et se sont amendés du personnage principal de Jonah. Cela donne plusieurs fils d'histoires à suivre, des fils qui se recroisent pour donner au final sa trame générale, L'ordre naturel contre la force du chaos et du désordre. Une légende viendra mettre une origine à la nature du conflit en présence, soulevant par là même de nouveau des questionnements.
La Nature, est-ce la Force du bien symbolique de l'histoire? Les enfants sont-ils de fait de la graine de mal? La réponse n'est pas si simple à répondre si les lecteurs ont bien suivi tous les tomes. Bref, on ne sait où donner de la tête tellement une tempête d'événements souffle sur les héros et régulièrement les éparpille.
La quête de Jonah se fait encore plus personnelle que dans les autres tomes, le carnet de son père et sa présence dans la forêt de Samaran vont lui faire découvrir enfin ses origines. Et il se pourrait que ce soit dans tous les sens du terme l'arbre qui cache la forêt comme l'on dit et que les racines de cette belle pagaille soient terrées en son cœur.
De façon étrange, Jonah se verra séparé de ses deux consciences, Voix A et Voix B, et devra pour une fois affronter les événements selon son instinct, comme un grand.
C'est là d'ailleurs une capacité extraordinaire qu'il partagera avec son père. La famille reste un thème cher. Voyez avec Jonah qui revient sur l'aventure de ses parents biologiques, avec Malcolm qui cherche encore sa fille ou avec les enfants de l'orphelinat qui reconstruisent avec Draco une nouvelle histoire ailleurs.
Taï-Marc Le Thanh ne manque pas de douce folie et d'imagination tellement c'est inspiré et farfelu de références diverses. Les lecteurs seront transportés dans une arène de gladiateurs, affronteront des monstres mi-gorille mi-sanglier et l'ex-agent désavoué par le Président louera les services de mercenaires Call girls les redoutables Cinq Furies du Va Va Vum club pour se venger de l'ours blanc responsable de son statut déchû. Les personnages continueront de nous émouvoir et nous faire rire. 
Draco et Malcolm, les jumeaux, malgré un caractère inquiétant, sont des compères prompt à faire sourire dans leur complicité. L'auteur nous fait transparaître une véritable âme d'enfant dans leurs échanges, nous percevons presque les enfants qu'ils furent avec leur retrouvaille. Odette la voisine a su amadouer une sauvage Willie aux rangées de dents multiples avec sa fameuse recette de tarte qui redonne un goût d'enfance et rend tout doux. La vieille dame, croyez-le, ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Un véritable dresseur de fauve et de gros costauds!
C'est un tome beaucoup plus touffue-c'est la jungle ne l'oublions pas- , c'est une nouvelle histoire (suite) où nous "zappons"beaucoup et rapidement d'un groupe à l'autre. C'est notre familiarisation aux personnages et les lectures indispensables des tomes précédents qui nous guident sans difficulté vers le nouveau dénouement imaginé par l'auteur. Le Président étant absorbé par la Nature, les choses peuvent elles être pires, avec la commande des forces armées, de la faune et flore à son actif?
Que vont devenir toutes les créatures de l'ordre du désordre?
A vous de le lire.
A suivre... 

 


*******************************
CE QU'ILS EN DISENT?
http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-4--La-Nuit-des-Fugitifs/697528
http://souslefeuillage.blogspot.fr/2015/05/jonah-tome-4-la-nuit-des-fugitifs.html?m=1
 http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/05/11/jonah-tome-4-la-nuit-des-fugitifs-5619918.html

******************************

JONAH, TOME 3: LA BALADE DE ADAM ET VERA

9782278059447-T.jpg 

DIDIER JEUNESSE

2014

9782278059447

A PARTIR DE 15 ANS et +

 

Cette balade, elle donne envie de susurrer, son vent de liberté désordonnant les cheveux, le pied à l'accélérateur, jetant des clins d’œil entendus au rétroviseur qui flirte déjà d'amour avec l'astre très haut.

Nous prenons tous la clé des champs. 

 

"Vous allez lire l'histoire

De Hazel le joueur de guitare

Comment il vécut

Comment il est mort d'un coup de foudre

Ca vous a plus hein

Vous en d'mandez encore

Et bien Écoutez l'histoire

De Adam et Véra»

 

« Alors voilà

Adam a une petite amie

Elle est belle et son prénom

C'est Véra

A eux deux ils forment Les tourtereaux des Sentinelles

Leurs noms Vera et Adam... »

« C'est rock n' roll de brûler un panneau publicitaire avec fille en bikini bleu? » demanda Véra avec excitation.

L'homme au volant qui avait connu les belles heures rebelles de la musique jeune et subversive, et pris le duo d'adolescents en stop, lui répondit sans contestes que oui.

Véra était ivre de bonheur. Adam, qui était ivre de Véra, était ivre de bonheur et ivre de cette nouvelle liberté pleine de mystères, d'inattendus, de futurs loin du centre des Sentinelles, pleine d'une vie à deux.

Adam tempérait comme à son habitude les ardeurs de la jeune fille qui s'était coupée les cheveux, avait jeté aux orties les règles de l'école et semait la zizanie, éclatant joyeusement sur le chemin, avec insolence et insouciance. Il devait utiliser ce qu'il fallait de pouvoir, jumeau naturel et inversé de celui de Véra.

Adam et Véra n'avait pas encore conscience que leur activités illicites et l'exercice débridé de leurs pouvoirs avaient attiré les foudres de la police et l'attention particulière de la Nature, toujours prête à rectifier, réécrire les paroles de l'aventure, excluant ces rebelles impies de la création de la noble partition.

Certains enfants du docteur Wilbert sont dans la nature et donc en grand danger.

La sauvageonne Willie est dorlotée par les orphelins qui ont grandi avec Jonah, tous en balade avec en bus avec Draco vers une destination inconnue.

Le jardinier leur a promis un refuge paisible et pacifique après la destruction de l'orphelinat par le feu.

Mais, c'est endroit existe-il ? Jonah et Alicia sont en route vers le centre des Sentinelles, en quête des origines de ses nouvelles mains et jambe qui semblent danser le twist contre son gré.

Elles semblent habitées, ensorcelées. Et la vérité de Jonah va le secouer, ça oui.

Quelle imprudence, jeunes gens, ce n'est pas un temps à mettre un chat dehors.

Chacun se souviendra de cette balade sauvage, huit tornades dansent à l'horizon.

(*librement inspiré de la chanson « Bonnie and Clyde » de Serge Gainsbourg)

 

 : Le tome 3 de Jonah ! Un élixir de plaisir du même tonneau que les deux précédents.

Cette nouvelle aventure résonne comme une bonne vieille ballade, avec des deux ailes, un air doux mais, dynamique, entraînant, qui invite les mains qui tournent les pages, doucement puis nous sommes étreints au cœur fortement à la fil de l'histoire.

L'auteur Taï-Marc Le Thanh ordonne habilement de nouveau sa partition, nous surprend car les lecteurs ne peuvent jamais deviner par le titre de quoi sera fait l'aventure. Toujours d'une belle originalité, il croise les histoires ou les superpose, faisant résonner des échos dans le temps et l'espace, la fugue de Adam et Véra rappelle l'aventure des vrais parents de Jonah -et oui, nous allons en apprendre plus!-, les deux adolescents vont être pris en stop par Big Jim et Martha, les nouveaux parents de Jonah, à la recherche des orphelins perdus-ce n'est pas du Peter Pan et pourtant, Draco et son histoire de havre de paix n'est pas sans rappeler l'illustre chef de bande Peter Pan-.

Oui, la bonne vieille ville de Ligne Blanche est presque désertée de ses personnages et même la vieille Odette embarque dans la cavale car le calme n'avait plus la place dans sa vieille maison, l'aventure précédente des oiseaux et de la créature du grenier l'avait réveillé de sa douce torpeur routinière.

Dans un tableau où les drames persistent à se mettre en scène, l'écriture décalée, tendre, malicieuse de l'auteur tend à repeindre le tout de sa couche de poésie, d'humour et d'optimisme. Nous ne bondissons pas à la lecture de ces histoires de mains, de jambes greffées, tout cela prend un caractère ordinaire dans le jeu de la fiction et nous attendons avec beaucoup d'intérêt où les nouveaux éléments incongrus de l'auteur vont nous mener.

Les fantômes Hazel et Samo qui introduisent le récit et prirent asile dans la tête de Jonah, logement déjà bien occupé par les gardiens du bien-être du jeune Jonah, ne suscitent pas le frisson, juste la curiosité et l'amusement à la lecture des conversations très vivantes de ces protagonistes qui ne donnent jamais l'impression de déranger-sans mauvais jeux de mots-.

En effet, l'auteur joue toujours sur ce registre malicieusement subversif pour le gain de l'irrévérence, de l'humour et l'amour aussi, les scènes de « 7 » alias Malcolm en tête à tête avec son reflet très pénible est loin de rassurer. Et pourtant, nous continuons d'être ému par ce père à la recherche de sa fille qu'il ne connaît pas encore-Véra- et contre attente, Aaron, l'homme de main impassible des Sentinelles et lui vont déposer la hache de guerre et faire un bout de chemin ensemble, se rendre même service.

Une véritable mélodie du bonheur qui gagnent les personnages, encore plus qu'avant, chacun sur son chemin et sa mission, l'effet Jonah rayonne encore et toujours, même avec la distance, on le croise et notre vie se transforme.

Adam et Véra, n'ont pas gagné à grandir sereinement avec Jonah mais ils ont connu l'amour par leur propre moyen et se donne les moyens pour le vivre pleinement dans leur fugue, à l'identique des parents de Jonah qui connurent en revanche une fin tragique.

Est-ce ce qui attend les deux jeunes tourtereaux qui veulent vivre et grandir hors des murs?

Nous apprenons qu'il existe un endroit spécial où se sont réfugiés les parents de Jonah lors de leur propre fugue. Est-ce l'endroit recherché par Draco et les orphelins ?

Préparez-vous lecteurs, cela va secouer. Si vous n'avez pas peur des ours qui boivent la bière dans des bars et affrontent les forces armées, si vous ne craignez pas d'être emporté comme la maison de Dorothée du « Magicien d'Oz » par huit tornades en furie, cette aventure est pour vous !

Extra !

 

Extrait:

 https://books.google.fr/books?id=suieBgAAQBAJ&pg=PT40&lpg=PT40&dq=JONAH+ADAM+VERA&source=bl&ots=j6QiX4YNNE&sig=L9weJMHUIsxXgmtMnCD4F__puvI&hl=fr&sa=X&ei=5mBnVeftKcKsUeODgZAN&ved=0CHQQ6AEwDg#v=onepage&q=JONAH%20ADAM%20VERA&f=false

 

Site:

http://www.jonahlelivre.com/le-livre#

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT ? 

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-3--La-balade-dAdam-et-Vera/645369

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/21/jonah-tome-3-la-balade-d-adam-et-vera-5607530.html

http://souslefeuillage.blogspot.fr/2015/04/jonah-tome-3-la-balade-dadam-et-vera.html

 

***********************

VOIR AUSSI LE TOME 2!!!

"LE RETOUR DU SEPT"

9782278059300-T.jpgDIDIER JEUNESSE

2014

9782278059300

A PARTIR DE 13 ANS et +

 

 

Le président reçoit de nouveau une nouvelle lettre de cette Odette Vinnitsa.

Les premières courriers de cette vieille dame avait eu le mérite de le faire sourire avant d'engager une lourde journée de chef d'état.

Des choses vraiment inhabituelles pour une veille habitante de Ligne Blanche.

Les oiseaux, les corbeaux se seraient rassemblés récemment en grand nombre au-dessus de son toit, elle parlait aussi d'une histoire de rats.

Une créature se serait même logée dans son grenier, dévorant régulièrement ses tartes juste sorties du four. Les plats cabossés ne laisserait aucun doute sur la faim de la créature mais une bête qui aime les tartes ne peut être fondamentalement une mauvaise animal, selon elle. Odette, d'après la lettre, s'est mise dans la tête d'apprivoiser le « fauve » à coup de gourmandises.

Le président se tordrait de rire si des événements étranges ne lui avaient pas été rapporté du côté de chez Odette. La vieille voisine pointe du doigt l'orphelinat de ces voisins, tout est devenu sans dessus dessous depuis l'arrivée de ce jeune garçon sans mains.

Une alerte vient d'être déclenchée, conseillant aux gens de se mettre à l'abri chez eux. Les animaux sauvages d'une ménagerie se seraient déchaînés et échappés. L'armée même a été diligenté pour récupérer des Hyènes, un tigre, un ours qui semblent se diriger précisément vers l'orphelinat.

Cette Odette Vinnitsa avait peut-être vu juste ?

Qui pourrait croire qu'un jeune adolescent, Jonah, fait l'objet d'une attaque de mère Nature ?

Qui pourrait croire que quelque part des jeunes enfants différents des autres naissent avec des capacités exceptionnelles et que l'évolution est traquée par la Nature elle-même ?

 

: A la lecture du deuxième tome, les lecteurs auront vraiment le sentiment que le récit est construit sur le principe du feuilleton, aventure étendue, semblerait-il, sur l'ensemble des volumes, redécoupée, les tomes nous laissant dans l'expectative complet mais sachant doser frustration et contentement excitant.

En effet, l'auteur prend le temps de tourner l'éclairage sur chaque personnage présenté dans le premier tome, mettant delà des personnages secondaires en premier plan, renouvelant l'intérêt constant, donnant de la densité à son univers progressivement tout en suivant l'intrigue majeure principale poétique et dramatique.

Le centre de l'histoire n'est pas des moindres et les lecteurs continueront de se poser des questions dans cette contradiction posée par l'auteur, si les enfants tels que Jonah ne sont pas l’œuvre de la Nature que sont-ils ? Sont-ils la métaphore des dérives humaines et scientifiques posant en fond une problématique écologique avec cette offensive de la Nature sur ces créatures « hérétiques » ?

La bonne nature de Jonah est établie depuis de nombreuses pages, sa capacité a apporter du bien être autour de lui sème le doute sur la démarche de l'élément naturel qui finalement pourrait se faire l'avocat du diable d'un maléfique qu'il n'y paraît.

Les choses se sont enchaînés favorablement comme si le jeune garçon fonctionnait comme un aimant humain à bonheur malgré le handicap de ses mains. Les éléments qui accompagnent Jonah, Voix A et B, sortent d'anges gardiens internes, y sont pour beaucoup, apportant une vigilance constante à l'équilibre, au bien être du garçon.

Le jeune orphelin sans mains s'est trouvé de bons parents qui se sentent récompensés, remboursés pour l'injustice de leur infertilité, Jonah a retrouvé sa belle, Alicia, lui a rendu la parole. Son trio de copains sont de retour, toujours aussi drôles,leur insouciance est très lié au fait d'avoir grandi avec Jonah, ils ont témoigné la sincère amitié qu'il porte au jeune adolescent qui fut kidnapper en lui portant secours.

Le tome 2 suit cette tentative de la Nature a rétablir son ordre, prenant possession des animaux et lançant des charges d'extermination vers les protecteurs d'enfants spéciaux, les Sentinelles, et les protecteurs de Jonah.

L'auteur met de côté le personnage de Draco pour nous permettre de découvrir son jumeau, Malcolm, et nous permettre de comprendre les raisons de sa disparition à la fin du tome 1 alors que les frères venaient de se retrouver. La révélation n'est pas des moindres et permettra de porter une attention plus particulière à d'autres personnages secondaires. Malcolm est aussi singulier que Draco, policier très décalé en costume de justicier rouge écarlate, personnage « 7 » à la capacité de lire les expressions de chacun, de définir la vérité. Oui,

« 7 » est de retour et le docteur Wilbur, autorité des Sentinelles, lui rendra ce qu'il lui a ravi quelques années auparavant, son bonheur en dépend.

C'est le vrai ton de l'auteur, décalé, humoristique de second degré pour un contexte des plus étranges, il redéfinit les codes, faisant appel à l'instinct plus qu'à des repères en emporte-pièce, de façon douce, poétique, les Voix A et B abordent le thème de la mort d'une façon originale en partant récupérer l'âme du directeur de l'orphelinat.

Le scénario nous tient toujours en haleine sur la suite, démarrant d'autres intrigues, les nouvelles mains de Jonah semblent animées d'une vie propre. Alicia et Jonah enquête sur l'identité du donneur, peut-être une âme qui ne demande qu’à être entendu mais sur quoi ?

Mystère !

C'est une fiction délicieusement tordue pour grands ados, construite d'une façon très originale, lumineuse, mettant en avant des personnages hors normes, présentés de façon attachante. Jusqu'où tout cela nous mènera ?

Nous sommes mordus !

A découvrir absolument !

 

******************************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-2--Le-R...

 

http://www.lespetitsbouquins.com/livres/jonah-t2-le-retou...

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/0...

 

 ***********************

DECOUVREZ LE TOME1!!!

 

 

9782278059294-T.jpg

DIDIER JEUNESSE

2013

9782278059294

A PARTIR DE 13 ANS ET +

 

Monsieur Simon ne voyait plus les choses de la même façon.

Au fil des âges qui avaient pétri son embonpoint de ses formes adultes, ses terreurs enfantines et nocturnes l'avaient contenu de façons épisodiques dans des craintes infondées tout directeur qu'il était.

Le soir, dans le silence de l'orphelinat, les craquements, les sifflements avaient pris l'habitude de l'inquiéter. Encore d'avantage, depuis que le nouveau Jardinier, Ramon, était arrivé. Ce dernier présentait des attitudes sauvages et parfois inquiétantes en dépit de la qualité de travail bien fournie. Offrir un lieu sûr et un havre de paix des jeunes enfants sans parents était une lourde responsabilité.

L'arrivée de Jonah avait contribué à diffuser une joie incroyable qui faisait oublier à Robert, Steve et Philippus ce qu'ils avaient perdu et leur démontrait chaque jour ce qu'ils avaient gagné, une famille.

Monsieur Simon l'avait vite remarqué. Jonah était...différent.

Il agissait comme un diffuseur d'optimisme auprès de son entourage, il favorisait les attachements et les amitiés. Un seul éclat de rire devenait communicatif dans le réfectoire. Jonah avait un vrai pouvoir qui faisait du bien au bonheur. Même la jeune Alicia qui taisait son drame dans un mutisme permanent s'était laissé charmé par le jeune garçon sans mains. Il y avait de l'amour dans l'air.

Malgré l'absence de ses mains, le petit Jonah grandissait bien droit, lorsque ses jambes n'étaient occupées à faire des cabrioles pour stimuler son corps.

Et puis un jour, le père de Jonah est venu le rechercher, contre toutes attentes, sans nouvelles de sa part depuis que le bambin qui braillait fut confié à l'institution.

Monsieur Simon redoutait un grand malheur.

l avait confié le jeune garçon sans véritable certitude d'un Happy end. Cet instinct s'était aussi logé dans l'esprit et le cœur de Phillipus, Robert, Steve et Alicia. Un sixième sens.

Monsieur Simon comprit vite où était parti la petite bande de fugueurs. Là où les dernières traces de Jonah pouvaient les mener.

Il ne savait pas en revanche si il devait s'inquiéter aussi de la disparition d'un adulte, le nouveau jardinier, Ramon ou quelque soit son vrai nom, qui partageait de nombreux moments à parler des fleurs, à les cultiver avec Jonah.

Quel mystère entoure le jeune Jonah ? Qui es-tu Jonah ?

 

: Bienvenue dans le monde de Jonah ! Le premier tome de la série « Jonah » pose le décor, un univers singulier entre fantastique et histoires de vie.

Les personnages pour l'ensemble sont des enfants et des adultes qui ont grandi chacun avec des failles, des drames, des sensibilités qui ont trouvé une voie évidente vers le positivisme, la sérénité, un bonheur, tout relatif qu'il soit, au contact de Jonah.

Il y a un fil d'histoire construit, de la naissance de Jonah à sa traque par les mystérieuses Sentinelles , dont le titre de tomaison porte le nom.

Nous naviguons à la frontière du fantastique.

En effet, Jonah a quelque chose de plus particulier que sa bonne humeur solaire et indéfectible, personnage unique que l'absence de mains n'atteint pas, ne comprime pas le cœur et dont l'optimisme agit comme un miroir auprès de tous les enfants de l'orphelinat. Ils commencent à vivre leur petite vie d'enfant, profitant d'une forme insouciance en attendant d'être choisi par des parents en mal d'enfants.

Taï-Marc Le Than dirige son récit sur une ligne temporelle logique avec plus ou moins de libertés, elle est assujettie à l'enfance de Jonah certe mais certains événements, certaines futures rencontres vont offrir une dynamique, casser de temps à autre une lecture possiblement linéaire.

Et cela rend parfaitement bien, les choses finissent par trouver leur sens, leur explication au fur et à mesure, la présence de certains personnages dont on ne sait encore l'importance qu'ils vont gagner dans l'histoire de Jonah finissent par se justifier.

Toutefois, si la bienveillance des amis proches de Jonah n'est pas à démontrer, la véritable nature d'autres cherchant Jonah restent à établir et les mobiles sont portés sous le sceau du suspens. Qu'est ce qui fait courir autant de monde sur le sillage de Jonah ?

Amitié, paternité, amour de la science ?

L'auteur joue sur les apparences.

Le jardinier Ramon, rappelant le fameux Sirius Black de « Harry Potter » de Rowling, ne jouit pas d'une image de sainteté, ni par son passé ni par son attitude qui semble inspirer au monde le calme avant la tempête. Le directeur le perçoit comme une « bombe à retardement » par son attitude parfois associable. Cependant malgré des mots clé évidement inquiétants et des attitudes trop secrètes peut-être selon les normes, « Asile » par ci et « changement d'identité » par là, la mauvaise nature du personnage de Ramon alias Draco Mulhman reste à prouver, sa véritable histoire à découvrir.

Les ados lecteurs resteront en permanence sur l'expectative de voir l'image de marginal dangereux confortée ou avortée, ne pas savoir c'est agaçant (humour d'auteur, quand tu nous tiens!). Oui, l'auteur ajoute une véritable pointe humoristique sadique trempée de second degré avec ce Draco dont l'évocation seule de la légende suffit à prendre les jambes à son cou. Il continue à jouer avec malice sur les apparences, ajoutant au jeu des dupes d'autres caractères imperceptibles comme le docteur Wilbur, responsable d'un institut secret pour enfants handicapés surdoués et l'agent de « police » plus qu’ambigu, l'agent Slitt à l'humour décapant.

Les lecteurs navigueront à l'instinct et se feront leur propre jugement sur ce qui est, n'est pas, ce qui est bienveillant ou non, ce qui reste essentiel dans une vie pleine de failles au final

 

Mais avec tout cela, qu'est-ce qui rend Jonah si particulier ? Un jeune garçon de quatorze ans capable de s'adapter parfaitement à tous types de situations nécessitant des mains, évoluant naturellement en développant d'autres parties de son corps pour compenser. Un rapport métaphorique évident au handicap de la part de l'auteur et replacé sous un angle fantastique.

Ce que certains ignorent c'est que la vie a privé Jonah de choses et lui a offert autre chose comme une compensation juste. Jonah est né avec deux excroissances internes proches de son cerveau et qui sont animées d'une vie propre.

Non, Jonah n'est pas un pauvre petit garçon schizophrène, ces deux vies qu'ils nomment « Voix A » et « Voix B » sont bien là et deviennent des sortes d'anges gardiens qui observent le monde, l'analyse et font cadeau à Jonah des ressources qu'ils en ont retiré.

Delà, Jonah peut être doué en tout, jouissant de grandes connaissances, pouvant développer des mouvements physiques parfaits et pouvant pénétrer les pensées d'autrui. Ses deux éléments conversent avec humour pendant que le petit dort du sommeil du juste, lui suggèrent de belles pensées pour ses rêves et participent comme de vrais nounous à son développement, à l'optimisation de sa bonne humour. Grâce à eux, Jonah n'a jamais été seul, n'a jamais manqué d'amour et ils les interrogent au besoin.

Le hic, les deux éléments ont été repéré lors d'un examen médical et c'est le point de départ de grands bouleversements pour le destin de Jonah.

De l'aventure, de l'émotion, du mystère, de la poésie, un récit sur la différence d'une façon générale mené sans pathos, bien au contraire.

Ramon, Jonah, Phillipus, Steve, Alicia, Monsieur Simon, Robert et même le couple Martha-Big Jim qui recueille Jonah en cavale, dépassent ce qu'ils sont, surmontent les contextes dramatiques qui les maintenaient et se libère grâce à Jonah.

Mais l'aventure ne fait que commencer.

433 pages qui se parcourent sans aucune difficulté et avec plaisir.

A découvrir absolument !

 

**********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.telerama.fr/livres/jonah-t-1-les-sentinelles,105364.php

http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/laissez-vous-tenter-jonah-une-belle-lecon-de-vie-pour-les-enfants-au-rayon-litterature-jeunesse-7771223810

http://www.lire-en-tout-genre.fr/index.php/a-partir-de-11-ans/1694-jonah-t-1-les-sentinelles-tai-marc-thanh

 

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-1--Les-sentinelles/536912

 

lundi, 04 juillet 2016

ENCORE UN FRÈRE/ MATTHEW CORDELL

9782278077861-T.jpg

DIDIER JEUNESSE

2014

9782278077861

A PARTIR DE 6 ANS  

Maxence, Simon, Marco, Claude, Placide, Ronan, Gilles, Tanguy, Léopold, Nelson, Gilles, Barnabé...Pfff

Daniel pensait avoir son papa et sa maman pour lui tout seul, choyé comme pas deux, toujours acclamé devant ses progrès, lorsqu'il chantait ou devant l'audace de sa première tonte comme un grand. Et puis les autres sont arrivés. Ne faisant rien qu'à copier leur grand frère. Quelle plaie! Et puis un jour ils se sont mis à demander autre chose que leur grand frère... 

Ah bon??

: "Encore un frère" ou les joies d'être un grand frère. On se plaint d'être parodié mais finalement, quel honneur et petite preuve de tendresse dans ce choix du coeur. Les moutons suiveurs vont, en grandissant, trouver leur propre personnalité et Daniel se rendra compte que d'avoir des choses à  partager, avoir des choses en commun avec des frères... et soeur, c'est plutôt chouette dans une enfance. Matthew Cordell nous raconte tout cela ( en plus de la situation particulière de la famille nombreuse!) avec beaucoup d'humour et de tendresse. Ces petits moutons blancs à baskets sont à croquer et la chute est toute mignonne, vraiment.  

On peut la lire et la relire cette histoire et sans compter les moutons.

 

IMG_20160627_134659.jpg

IMG_20160627_134631.jpg

IMG_20160627_134601.jpg

IMG_20160627_134509.jpg

IMG_20160627_134451.jpg

 ***************

MATTHEW CORDELL

2016-06-27-13-43-58-96099250.jpeg

AVT_Matthew-Cordell_9931.jpeg

AUTEUR ET ILLUSTRATEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Matthew-Cordell/313779

****************

CE QU'EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Cordell-Encore-un-frere-/603912

 

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Didier Jeunesse | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 03 juillet 2016

MA TRONCHE EN SLIP/ VINCENT CUVELLIER

roman,adolescence

ROUERGUE

COLL. DOADO

9782812606694

A PARTIR DE 16 ANS

Gérard Jugnot venait de lui demander de danser. Danser? Comment avait-il pu accepter ce tournage, juste dans la foulée d'une pub en slip?

En tout cas, le coup de boule qu'il venait d'administrer au pif de Kevin..ou Killian, on ne sait plus, pour lui avoir mal parlé, lui aura fait relâcher de la pression, c'est certain. Gérard, il pouvait l'appeler Gérard, lui demandait de jouer un sketch et pour cela il fallait qu'il danse, devant les caméras, sans musique...et en slip..

: "Ma tronche en slip", quel titre! Ou devrait-on dire tranche pour tranche de vie car en effet il s'agit bien dans ce petit format de poche tout mince d'un moment partagé par Benjamin, grand ados de 16 ans. Le moins que l'on puisse dire c'est que Vincent Cuvellier y met les formes ( voir la pub du slip, pour les mensurations) pour coller au plus près d'un réalisme.

Dans un langage complice, familier, argotique, comme entre ados bons potes de lycée en somme, Vincent Cuvellier cède "le micro" à ce jeune Benjamin, petit gars très proche de l'image que l'on peut avoir d'un grand ado de son âge. Et le récit de son expérience de mannequinat pour des sous-vêtements n'est pas triste. Deux préoccupations sont mises à l'honneur, les filles et ses hormones. Un signe signifiant du passage vers l'âge plus adulte pour ces jeunes gens au duvet de barbe presque apparent.

L'anecdote de la pub en slip et du tournage (en slip) avec le célèbre comédien Gérard Jugnot sera l'occasion de donner une vision du petit monde alentour selon Benjamin ado qui bouillonne ( les hormones). Rien n'interdit aux lectrices de se plonger dans ce petit roman mais il faut être clair, ouvrir ces pages c'est ouvrir la chambre d'un garçon de 16 ans sans frapper. Vous êtes prévenus.

Le ton est drôle, caustique, intime et irrévérencieux comme un lycéen qui découvre son nouveau potentiel ( les hormones!). Benjamin tente sa chance même si poser en slip risque d'être incongru ou source de moqueries évidente. Le jeune homme assume son corps ou presque, être envisagé par le monde entier en petite tenue peut-être délicat ( ou flatteur. Le verre à moitié plein...). Les ados lecteurs vont rignocher ou rougir à la lecture.

 Son histoire finale avec Kimberley, il va se la garder, la porte se fermera ( non mais!).Très sympa et vite lu, un avantage.

 

  ***********************

VINCENT CUVELLIER

roman, adolescence

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/Vincent-Cuvellier/22525

 

 ***********************

CE QU'ILS EN DISENT?

    http://www.babelio.com/livres/Cuvellier-Ma-tronche-en-slip/618516

 ************************

DU MÊME AUTEUR ET POUR LES PLUS JEUNES!!

album,clown,guerre,famille

GALLIMARD JEUNESSE GIBOULÉES  

 2015

9782070658978

A PARTIR DE 8 ANS

- J'aime pas les clowns! disait la petite fille à sa maman.

-J'aime pas les clowns! disait le petit garçon à sa grand-mère.

Le petit garçon tirait sur la manche de sa mamie finalement pour qu'elle ne manque rien du spectacle et des étoiles qui jouaient et dansaient sur scène.

La mamie se rappelait à une autre époque avoir préféré regarder les étoiles dans le ciel au travers de la tente toute trouée plutôt que le funambule sans bras et le lanceur de couteaux sans couteaux étant petite.  

Mais cependant elle n'oublia pas ce clown qui l'invita sur scène.

Elle ne pouvait l'oublier bien qu'elle ne le reconnut pas.

Quelle drôle de farce, quelle drôle de surprise!

album,clown,guerre,famille

: "J'aime pas les clowns".

 Au titre et au premier regard de la couverture de l'album, on peut être amené à interpréter de travers ce seau d'eau renversé sur la tête de ce clown "mystère" dont le seau dissimule l'identité.

Le saut d'eau est un numéro d'humour classique.

Il n'est pas très important du départ de connaître qui se cache sous le déguisement du personnage qui existe pour lui-même. Et pourtant.

Dans le petit moment récréatif s'ajoute plusieurs histoires, une plus ancienne qui place un décor et une autre plus intime qui est en train d'être contée, et finalement transmise mais le petit garçon de l'histoire ne le devine pas encore. Et vous, jeunes lecteurs? Avez-vous deviné qui est le clown blanc de l'histoire de la grand-mère?

Ce clown triste à face de lune, au rôle opposé à l'auguste coloré et exubérant, à une bonne nouvelle à apporter et il le fait de la façon la plus originale qui soit pour cette petite fille qu'était la grand-mère et qui avait perdu le sourire avec les guerres passées, avec le départ du papa noté au début de l'histoire qu'elle ne connaît qu'en photo.

Vincent Cuvellier décide de raconter de drôles de retrouvailles dans un Berlin ravagé, qui se relève peu à peu depuis deux ans, la couverture de l'album en témoignant en fond de décor.album,clown,guerre,famille

Les mots sont délicats, la tendresse posée en ellipse et l'auteur choisit de ne pas être trop démonstratif pour placer les lecteurs dans la position des deux enfants, à eux de comprendre ce qui se passe réellement et à eux de reconstituer l'ensemble de la grande histoire. Avec le sourire que souhaite ramener le clown blanc sur le visage de la petite fille se mêle une métaphore compréhensible d'un besoin de rire de nouveau à une époque fragilisé par de durs événements. Il serait intéressant de connaître le point de départ de ce projet pour en saisir pleinement les intentions au delà de l'histoire.album,clown,guerre,famillealbum,clown,guerre,famille

Rémi Courgeon prête son talent et ses couleurs, nous reconnaissons ses choix éditoriaux d'aborder des sujets souvent sérieux avec beaucoup de poésie, de couleurs et de tact auprès des plus jeunes.

La grand-mère finit néanmoins par faire apprécier le spectacle du cirque à ce petit-fils qui rechignait à y aller, on le devine aussi par quelques mots, ce vestige fabuleux artistique et symbolique de l'enfance qui pourrait sembler désuet, opposé aux petits et grands écrans de divertissement.

Singulier, poétique et intéréssant.

album,clown,guerre,famille

 

******************

CE QU'ILS EN DISENT? 

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/54105-j-aime-pas-les-clowns

http://www.babelio.com/livres/Cuvellier-Jaime-pas-les-clowns/705117

http://1pageluechaquesoir.blogspot.fr/2015/04/jaime-pas-les-clowns.html?m=1

http://www.franceinter.fr/emission-las-tu-lu-mon-ptit-loup-jaime-pas-les-clowns-ralf

******************

tete-vacances-1407351-616x0.jpg

ACTE SUD JUNIOR

2013

9782330022143

A PARTIR DE 6 ANS ET +

 

«  On s 'est tous fait des bisous et on s'est dit, comme tous les matins depuis deux mois :

Bon, on fait quoi aujourd'hui ?

Papa a baillé et a répondu...

Je sais pas, y a qu'à aller à l'école, tiens, c'est la rentrée...le ciel est dégagé.

Et on est sortis tous les deux, pendant que maman et ma sœur continuaient à se mettre de la crème solaire partout. »

La douche venait d'emporter un peu de la bonne odeur de mer par son siphon mais le petit garçon en garda un peu, les pieds avaient gardé le souvenir des grains de sable fin en foulant le sol vers la cuisine et ses petits déjeuners chauds. Pas de d'étoile de mer ni de poissons colorés nageant dans son chocolat au cacao.

Il avait du mal à lâcher son oreiller sa bouée sur laquelle il a posé sa tête et ses rêves jusqu'au petit matin.

Dehors, sur le chemin de l'école et du travail de papa, les cravates volent au vent, loin du grand large, les voitures filent aussi vite que les voiliers.

Certains n'ont probablement pas cessé de se passer un peu de crème solaire comme toute la famille et avec la maîtresse, on s'est mis en maillot de bain et nous nous sommes allongés dans les herbes folles. Elle avait repoussé au lendemain les habits de rentrée et lui a mis d'ailleurs 20 sur 20 après avoir demandé si il n'avait pas oublié de faire ses devoirs.

Que c'est bon, la tête encore dans les vacances...

extrait-1-La-tete-en-vacances1.jpg

: « La tête dans les vacances » est un album délicieusement onirique, une ode dans les images et les mots au plaisir de l'évasion proprement et littéralement.

Nous nous sentons imprégné de ce plaisir commun du repos sous le ciel bleu, les effluves marines chatouillant nos narines, le sable nous chatouillant les doigts de pieds, les cris de joies nous arrivant portés par le petit vent...

maitresse.jpg

La tête dans les vacances, le petit garçon de l'histoire transforme sa journée de rentrée, ses journées au bord de mer se confondant avec son quotidien. Sans se montrer démonstratif, Anne Laval nous laisse des éléments dans ses décors qui nous permettent d'avoir une prise sur la réalité et distinguer le vrai du faux.

La-t%C3%AAte-en-vacances-1-Actes-sud-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Un joli filet d'humour tricoté par les auteurs et dans lequel nous nous laissons prendre volontiers par le décalage imaginé par ce petit garçon malicieux et visiblement rechigne un peu à reprendre le chemin de l'école. Ce faux est tout simplement enivrant, envoûtant et ce aussi grâce à la poésie de l'écriture de Vincent Cuvellier.

La-t%C3%AAte-en-vacances-2-Actes-sud-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Une véritable magie qui opère et permettra à chaque jeune lecteur de prolonger les bons moments passé avec papa, maman, les cousins et les autres.

De quoi appréhender la rentrée avec plaisir et une douce nostalgie.

9782330022143_9_4.jpg

******************

VINCENT CUVELLIER 

 

AVT_Vincent-Cuvellier_4354.jpeg

 

L'AUTEUR!!!

http://www.babelio.com/auteur/Vincent-Cuvellier/22525

http://www.ac-grenoble.fr/college/isle.vienne/articles.php?lng=fr&pg=1376

 

 

ANNE LAVAL

 

AVT_Anne-Laval_5343.pjpeg

 

ILLUSTRATRICE

http://annedessine.free.fr/

http://www.babelio.com/auteur/Anne-Laval/88705

 

1_roman-foret2.jpg

 

 

1_maison-jungle.jpg

 

**********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2013/10/05/trois-albums-pour-prolonger-lete/

http://www.leslecturesdeliyah.com/la-tete-en-vacances-vincent-cuvellier-et-anne-laval/

 

 

 

http://www.soupedelespace.fr/leblog/la-tete-en-vacances-vincent-cuvellier-anne-laval/

1_vitrine1.jpg

********************

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEUR!!!

 

EMILE SE DEGUISE/ Vincent CUVELLIER et illustré par Ronan BADEL

 

 

Emile3.jpg

GALLIMARD JEUNESSE

GIBOULEES HORS SERIE

2013

9782070651146

A PARTIR DE 6 ANS

Et bien quoi, Emile?

Le déguisement de tomate géante était très bien l'an passé!

Oui, très bien, comme tu le dis si bien "l'an passé? Et pourquoi pas l'année d'avant?".

Innovons donc.

Farfouillons, farfouillons, trouvons l'inspiration.

Que nous réserve la malle à malice?

Un déguisement de Batman? De chevalier? D'agent secret?

Non! Bien mieux! Emile a une idée géniale!

Emile se déguisera cette année en Monsieur Ferber!!!!

C'est le fin du fin du déguisement. Il va vous le prouver.

 

 

 

: Que dire de plus? La chronique précédente avec l'épisode de la chauve-souris résumait assez bien toute la fantaisie et l'humour qui rythme les petites aventures de ce petit garçon imaginatif, turbulent et délicieusement boudeur.

 

A chaque histoire, notre Emile se surpasse dans l'animation du quotidien, y mettant des couleurs et en général, on le comprend, les parents voient rouge.

 

Le texte de Vincent Cuvellier rivalise d'humour avec l'image offerte par Ronan Badel de cette imagination folle et sauvage de l'enfance. C'est fin, un brin absurde et bien vu.

 

Ces multiples interrogations, tribulations soumises à une voix off forte de raison qui est au bord de l'impatience par tant d'absurdité nous rappelle la belle époque de La Noiraude, grande inquiète des séries animées.

 

 Allez pour le plaisir!

 


 

 

****************************

 

EmilePlatre.jpg

 

GALLIMARD JEUNESSE

 

GIBOULEES HORS SERIE

 

2012

 

2070648354

 

A PARTIR DE 6 ANS

 

Non Emile, tu n'auras pas de chauve-souris, c'est comme ça et pas autrement !

 

Les chauve-souris ne vivent pas dans des maisons mais dans des grottes. Même si nous fermons les rideaux, nous ne vivrons pas dans le noir pour adopter une chauve-souris.

 

C'est comme ça et pas autrement.

 

Comment ?

 

Tu veux aussi un plâtre ?

 

Ah mais non ! Le plâtre, en effet, cela fait plaisir aux copains, ils peuvent dessiner ou griffonner dessus mais pour avoir un plâtre, il faut être blessé.

 

Tu ne voudrais pas te blesser, n'est ce pas Emile ?

 

Pfffff, dur dur d'être un parent. Dur dur d'être un petit Emile pleins d'envies !

 

: La série des albums d'Emile est tendre et très drôle. Les parents et les enfants retrouveront l'espièglerie et l'amusante innocence des plus jeunes, intarissables d'envies farfelues et parfois peu réalisables, l'entrevue parents-enfants se concluant par l'éternel « - Mais pourquoi ? - Parce que je l'ai dit et c'est comme ça !» plus une bouderie.

 

 

 

emile-veut-une-chauve-souris.jpg

 

 

 

71892085.jpg

 

Là-dessus, Vincent Cuvelier n'a rien oublié, notre Emile fronce les sourcils, se frotte les narines, réfléchit à une nouvelle idée de cadeau et en général, ce n'est pas banalement un chien, évidement, l'imagination des petits regorge de fantaisies beaucoup plus « cools »qui épateront les copains.

 

Emile fait l'article de sa demande en nous démontrant que tout est possible et enfin une voix off- différente de la voix extérieure- vient remettre le petit Emile sur la voie de la raison d'une voix pleine de fermeté, on devine l'intervention du parents soudain. Claquement de doigt, retour à la réalité. Mais, Emile a plus d'une idée dans sa petite tête. C'est chouette d'être un enfant, dis donc !

 

Des petits formats à lire et relire!

 

9782070644254FS.gif

 

emile-est-invisible-.jpg

 

CVT_mile-fait-la-fete_3116.jpeg

 

************************

L'illustrateur

RONAN BADEL!!!

1.jpg

 

http://www.babelio.com/auteur/Ronan-Badel/66811

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, DU ROUERGUE | Commentaires (0) | Tags : roman, adolescence | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 30 juin 2016

SANS AILES/ THOMAS SCOTTO ET ILLUSTRÉ PAR CÉCILE GEIGER



5134NS9RCML.jpg

SARBACANE

9782848650272

A PARTIR DE 7 ANS

 

Le petit bonhomme au bonnet rouge les avait vu emporté par la tempête furieuse. Ravies par le mauvais temps, le petit bonhomme se mit à rechercher ses trois étoiles chéries, celles qui logeaient au-dessus de son toi et sans elles, il n'était plus lui-même. Sans ailes, il n'avait pu empêcher et se mit aussitôt à parcourir le monde et scruter le ciel pour que ses étoiles reviennent. Une vieille dame sur son chemin lui donna un précieux conseil...

: Rassurantes, éblouissantes, fidèles, protectrices peut-être. Qu'est-ce que ces trois astres que poursuit ce jeune garçon, qui a leur absence, en perd le nord?  Un toit au dessus de sa tête, une figure maternelle, un gage de souhaits pour la belle vie future ( comme le chanterait Gimini criquet de Disney, "il faut croire en sa bonne étoile")?    

Ce jeune garçon en a trois et elles sont sans doute tout cela à la fois pour qu'il s'assure qu'elles reprennent leur place dans le ciel, signe symbolique que rien peut-être ne change, que rien ne chamboule une vie bien établie et que tout est possible.  

 

La tempête les emporte loin et le jeune garçon parcourt le monde, affronte les ronces et les forêts d'épines de contes de fées. Un geste rageur du garçon vers le ciel les fait apparaître de nouveau, ailleurs. Mais les choses s'apaisent. Est-ce une farce de l'auteur? Les lecteurs conviendront bien que quelque soit le lieu où nous nous trouvons, les étoiles restent à la même place (sauf par jeux de cache-cache gris avec les nuages). Le sens de ce non-sens reste à la discrétion des jeunes lecteurs qui y apporteront leur réponse.

Le jeune garçon, mi Poucet mi-marin avec son bonnet rouge, bâtit une nouvelle maison là où il pense avoir retrouver son "nord", près d'elles. Il est de nouveau en paix, dans des repères qui ont toutefois un peu changé.  

Les buts et les rêves donnent des ailes en tout cas, on en conviendra, à humble mesure le sourire, dans le plaisir de s'imaginer ou de profiter au présent de l'enfance.

Une allégorie sur ce qui fait le coeur d'une vie et la fait grandir, joliment illustrée par Cécile Geiger, des images posées sur l'âme sensible et la belle écriture de Thomas Scotto.

Une nouvelle version de cette histoire vient d'être édité et illustrée par Csil.

A découvrir!

IMG_20160627_130254.jpg

IMG_20160627_130235.jpg

IMG_20160627_130215.jpg

IMG_20160627_130202.jpg

*************

THOMAS SCOTTO

AUTEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Thomas-Scotto/66249  

ET 

CÉCILE GEIGER

AVT_Cecile-Geiger_3013.jpeg

ILLUSTRATRICE!

  http://www.babelio.com/auteur/Cecile-Geiger/70362 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Scotto-Sans-Ailes/312818#critiques

*****************

UNE NOUVELLE VERSION TOUTE FRAICHE...

 http://thomas-scotto.net/tag/sans-ailes/

SANS AILES.png

*****************

DE LA MÊME ILLUSTRATRICE... ET AUTEURE!

9782013911887FS.gif

9782013911887.jpg

673169_2839470.jpg

Gautier Languereau

9782013911887

9782013913201

 9782013911894

 9782013913218

A partir de 2 ans

: Prenant pour exemple le monde animal, chaque petit gamin refusant d'aller au bain, à table, au pot et au lit va progressivement se laisser convaincre d'un tour de pages, après avoir parcouru d'autres façons amusantes de faire l'action tant redoutée. Utilisant des rabats qui ménagent la surprise, nous présentant le petit dans une position incongrue et animale, cette formule astucieuse permet de démontrer avec humour à ces jeunes récalcitrants que même leur fidèle toutou ou chaton le fait et qu'une solution toute adaptée l'attend.

Ces triples-pages de pleine couleur sont magnifiques. Ceci est un quatuor de titres réussis mais guère publié à ce jour à grand regret.Du fait de la fragilité des pages, leur durée est comptée dès lors que les enfants vont pouvoir les aimer. Nous aurions aimer suggérer une épaisseur de pages plus résistante permettant une conservation de ces albums très utiles pour les structures de la petite enfance et les amateurs de jolies choses! Courrez vers vos bibliothèques les dénicher.

9782013911894FS.gif

9782013911894.jpg

673170_2839474.jpg

9782013913218.jpg

673322_2839617.jpg

9782013913201.jpg

673321_2839615.jpg

 

 

9782013914307FS.gif

Plican2.jpg

Plican3.jpg

Gautier-Languereau

2008

978-2-01-391430-7

A partir de 8 ans

: Dans un pays d'Asie, le terrible Prince Taj règne d'une main de fer sur son peuple de pêcheurs. Leur concédant d'une part le droit de s'approvisionner sur son lac pour leur propre subsistance moyennant un impôt en quantité de poissons, il leur impose chaque premier jour du printemps, une exposition de volatiles,  un "jardin d'oiseaux", afin d'aggrémenter sa promenade le long des berges. Ce qui pourrait être un plaisir des yeux devient une fatalité pour les familles qui n'offriraient pas un spectacle suffisamement attrayant aux yeux du tyran et qui se verraient chasser définitevement. Afin de rendre la compétition stimulante, le prince sorcier promet à ceux qui présenteraient un grand Pélican blanc parmi leur volière la concrétisation de leurs rêves. Bien entendu, cet oiseau n'a jamais été capturé jusqu'alors.

Lancés à corps perdus dans la recherche de cet oiseau fabuleux, Ojas-le-Jaune et Balayan-le-Rouge, ennemis de toujours, entrainent leurs fils respectifs, qui eux, amis à jamais, n'ont pas envie de rentrer en conflit au détriment des sentiments qu'ils se portent.

C'est une belle histoire d'amitié qui puise son inspiration chez les nomades Mohanas "chasseurs d'oiseaux" au Pakistan . Les illustrations et le traitement des couleurs de Cécile Geiger offre un univers de faune et de flore d'un grand ravissement. Le contraste entre le ton dramatique de l'histoire et la beauté des dessins est intéressant, chacun joue son rôle et pourtant sont complémentaires. La découverte de ce peuple chasseur d'oiseaux utilisant des leurres est une bonne idée.

A découvrir! 

les-mohana-descendants-des-fondateurs_940x705.jpg

arton126.jpg?1349283462

 

 

Elan vert (L')

Pont des arts

978-2-84455-138-2

A partir de 8 ans

: Cet album fait parti d'une collection crée chez "L'Elan vert", où une histoire est imaginée à partir d'un tableau célèbre.

Cet oeuvre de Van Gogh permet d'aborder le thème des gens du voyage et de tous les préjugés inhérent à leur mode de vie. Une belle histoire d'amitié entre deux enfants!

 

A noter!  Un petit bonus qui pourrait illustrer cet album!

LES ROULOTTES  « Les Roulottes ou campement de bohémiens aux environs d’Arles » (41 x 51 cm), Vincent Van Gogh

roulotte.jpg

NS AUX ENVIRONS D'ARLES, 1888 de Van Gogh Vincent (1853-1890

 

 

 

 

mercredi, 29 juin 2016

L'ÉCOLE DU BIEN ET DU MAL, T.1/ SOMAN CHAINANI

 

roman, conte, humour

POCKET JEUNESSE

COLL. PKJ

2015

9782266249560

 

A PARTIR DE 12 ANS

 

Le fils du roi Arthur, Tedros, le plus beau de l'école du bien, se languissait d'une véritable idylle, quelque chose de moins acquis, différent de ces princesses qui se pâmaient à longueur de journée à la seule contraction de ses muscles. Il y avait bien cette drôle d'élève toute vêtue de noire, aux yeux globuleux. Agatha. Elle lui résistait à coup de claques et de vocifération certe mais pourtant quelque chose les poussait l'un vers l'autre. Elle avait tout d'une sorcière. Il y avait erreur sur le casting. Elle avait toute sa place désignée à l'école de l'autre côté du pont, l'école du mal. Agatha était d'ailleurs amie avec une élève de cette école, ce qui était interdit. L'autre, blonde et vêtue de soie rose, Sophie, faisait les yeux doux à Tedros à coup de cils papillon. Elle clamait haut et fort qu'elle était, elle, destinée à être princesse et ne cessait de vouloir entrer dans son école, bravant la surveillance des gargouilles. Quelle calamité ces deux-là! Elle risque de gâcher leur future histoire de conte de fée.

 

 : Cartoonesque est le mot. En effet, l'évocation de cette série est "cartoonesque", rappelant un peu une douce folie fantastique entre Shrek et les animés de Tim Burton.

L'histoire de Soman Chainani n'est pas à prendre au sérieux, au grand jamais, non pas que les contes le soient, mais les lecteurs seront juste toujours invités à rire tout du long. Ceci permettra d'ailleurs de digérer avec plus de facilité l'épaisseur du pavé. Les lecteurs se gratifieront d'une bonne grosse tranche de gâteau sucré et non d'une pauvre brique qui calera le pied de la table. Soman Chainani s'approprie l'univers des Contes et nous invente des origines amusantes pour nos héros d'enfance, une école de princes, princesses, sorcières et autres personnages légende. Mais attention, la légende doit se créer, les rôles se distribuer, du preux guerrier au compagnon de route, jusqu'au méchant, avant même le début de l'histoire promise à chacun ( ou pas!). Que se passera t-il si l'on est promis à rien?

Et puis, il y a d'autres lecteurs, c'est aussi le nom des humbles et plus modestes citoyens du monde de Gavaldon, des personnages qui célèbrent la magie des contes merveilleux et maudissent aussi un peu l'enlèvement réguliers de leurs enfants pour les alimenter.

Si les enfants redoutent un peu de quitter leur famille, si celles-ci barricadent les portes des maisons le soir de la collecte et laissent le soin à d'autres d'amuser pour la postérité, Sophie, elle, se pare de sa plus belle robe pour son premier jour d'école et ouvre grand ses fenêtres pour accueillir son destin. De princesse! Sinon, quoi d'autre?

Sophie a bien pris soin d'être charitable et de se faire amie avec une laissée pour compte de l'élégance, Agatha la "gothique". Agatha est aussi grognon que Sophie est imbue de sa personne, un drôle de duo.

Et pourtant, Agatha y croit en ce début d'amitié au point où quand les oiseaux de Stymphale les enlèvent et met par erreur Sophie dans l'école du Mal ( celles des monstres et sorcières) et Agatha dans l'école du bien (celles des licornes, princesses et autres bontés), cette dernière n'hésite pas à braver les règles de l'école pour retrouver son amie et repartir à la maison. Mais qui rentre à l'école ne peut plus revenir. Et aucun personnage de l'école des vilains ne peut être amis avec ceux des valeureux. Pourtant un vilain est-il foncièrement mauvais et ne peut-il être un héros? L'école du bien est-elle si chouette que ça?

L'auteure apporte une nuance et défait les jugements en emporte-pièce grâce au caractère de ses deux personnages. Le premier tome emportera ses lecteurs à travers les  forêts bleues dangereuses après que chacun est appris à découvrir son rôle,  jeter des sorts, brandir le bouclier et siffler les animaux à la rescousse.

Etape après étape, chapitre après chapitre, une véritable amitié va se nouer entre les deux héroïnes qui continuent de défier une mauvaise règle toute faite. Sans le vouloir, Sophie et Agatha réussiront à confirmer l'erreur avec humour et leurs colocataires leur donneront un coup de main pour remettre du sens à cette pagaille. Mais n'est ce pas là aussi une naissance d'amitié dans le coup de pouce?

La fin du tome avec ses multiples volte-faces est surprenante, plus dramatique, défiant la fin attendue du conte et ferrant ses lecteurs pour le deuxième tome.

Bigre, qu'elles sont fortes ces deux là!

A découvrir!

roman,conte,humour

 *****************  

SOMAN CHAINANI 

roman, conte, humour

AUTEUR!!

  http://www.babelio.com/livres/Chainani-Lecole-du-Bien-et-du-Mal-tome-1/717122/critiques?tri=dt

****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Chainani-Lecole-du-Bien-et-du-Mal-tome-1/717122

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Pocket Jeunesse | Commentaires (0) | Tags : roman, conte, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 27 juin 2016

OUVRE MOI LA PORTE/ MICHAËL ESCOFFIER ET ILLUSTRÉ PAR MATTHIEU MAUDET

album,cerf,lapin,loup,humour

ECOLE DES LOISIRS

2014

9782211214247

A PARTIR DE 5 ANS



Un loup passe par la cheminée!

Que l'on ne se méprenne pas, celui-ci y a été invité car la porte doit restée fermée. Ce n'est pas la maison d'un petit cochon mais celui d'un petit lapin qui a déja fort à faire avec le monstre qu'à croisé le grand cerf.

Mais, les loups mangent aussi les lapins et les grands cerfs et point de feu de bois pour le déjeuner.

Vite vite sortons!

Ah, mais dehors, il y a le gros monstre!? Vite vite rentrons! Loup loup, ouvre nous!

: Comme les paroles de la comptine,  quelqu'un tambourine à la porte et ici les rôles sont inversés. "Cerf, cerf, ouvre moi ou le chasseur me tuera. Lapin, lapin, entre et viens me serrer la main...".  

C'est le cerf qui tente d' échapper non pas au chasseur mais à un monstre que l'on découvre en soulevant et tournant les pages. Et au final, les petits lecteurs riront de la fausse frousse concoctée par Michaël Escoffier et Matthieu Maudet.

Pour nous mettre dans l'ambiance, un décor noir et blanc de nuit noire et hop! Les touches de couleur se révèlent avec la chute tandis que nos amusants personnages, le loup compris-c'est dire si il doit s'agir d'une plus grosse bête que lui- se terrent dans la cave en attendant que cela passe.

De vraies petites scènes de théâtre dont le toc toc toc marquent le lever de rideau, les animaux rentrent et sortent de la scène maison, par la porte ou la cheminée,

 humour et quiproquo donnent des double-pages irrésistibles.

Un petit cartonné animé à offrir! 

album,cerf,lapin,loup,humour

album,cerf,lapin,loup,humour

album,cerf,lapin,loup,humour

album,cerf,lapin,loup,humour

album,cerf,lapin,loup,humour

album,cerf,lapin,loup,humour

*************************************

 

LES AUTEURS!!!

 

Michaël ESCOFFIER , l'auteur!!

 

pioupiou.gif

a-la-rencontre-de-l-auteur-michael-escoffier.jpg

http://lamareauxmots.com/blog/les-invites-du-mercredi-michael-escoffier-et-severine-vidal-concours/

et 

 

Matthieu MAUDET, l'illustrateur!!!

AVT_Matthieu-Maudet_1185.jpeg

http://matthieumaudet.blogspot.fr/2013/08/le-ca.html


Herold et Pissenlit - Matthieu Maudet par Franz35000

album, propreté, apprentissage, humour

******************

***************

 CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Escoffier-Ouvre-moi-ta-Porte/630696/critiques?tri=dt 

**************

DES MÊMES AUTEURS AND CO...

9782211214261.jpg

ECOLE DES LOISIRS

COLLECTION LOULOU ET CIE

2013

9782211214261

A PARTIR DE 2 ANS ET +

 

Pourquoi Jules est-il dans tous ses états ?

Comment ça son « ça » n'est plus là ? Avec toutes ses larmes, il pourrait préparer un bain du soir.

Maman dit en tout cas que ça n'est pas très propre de laisser son « ça » sur le tapis du salon.

Pourtant son « ça », Jules aime sûrement beaucoup le cajoler sur une chaise, sur un lit, même si son « ça » n'aime pas toujours ça.

Au pot , le « ça » !, a dit maman.

Pas propre ?

Il est vrai que son « ça » n'aime certainement pas quand papa ou maman le mettent à l'eau.

Mais c'est pas de pot, c'est comme ça et pas autrement.

« Ze veut mon çAAAAA !!!! » tempête le pauvre Jules inconsolable.

 

 

: Un album cartonné irrésistible jouant sur le quiproquo et le jeu de mot. « Le ça » est particulièrement délicieux quoi qu'on en pense et comme le prouve avec beaucoup d'humour Michaël Escoffier, qui raffole particulièrement de ses histoires friponnes qui se passent en dessous des bretelles de la salopette.

album, propreté, apprentissage, humour

Les tout-petits amateurs d'histoires dans l'apprentissage de la propreté- et les plus grands également- vont se faire dessus de rire, si je puis dire ainsi, prévoyez les couches-culottes pour la bonne cause de l'amour de la lecture.

album, propreté, apprentissage, humour

Le « ça » aura beaucoup de succès, c'est certain.

Merci aux illustrations rondes et colorées, tendres et comiques de Matthieu Maudet, rodé déjà à la "tâche" avec son sympathique « J'y vais ! ».

 

Simple et efficace !

************************************

 

CE QU'EN PENSENT LES AUTRES!!!!

http://librairiemlire.hautetfort.com/archive/2013/11/02/onlikoinou-44-le-ca-matthieu-maudet-michael-escoffier-5211106.html

 

Pour ALLO VENUS, en duo à MONTREUIL 2012 au Salon du livre Jeunesse!!!

3414700341.jpg

1540-1-2.jpg

FRIMOUSSE

Coll. MAXI BOUM

2352412595

A PARTIR DE 5 ANS

Cronch cronch Cronch!!

Toc toc TOC!!

Tour à tour les noctambules qui ne pensent guère qu'il y ait une heure pour se coucher lorsque le soleil tire le rideau, se prennent d'une envie de s'occuper bruyamment.

Accrocher des tableaux?

Ne serais tu pas un peu toqué?

Casser des noix?

En voila un qui les lui brise menu! Pauvre lapin qui ne demanderait pas mieux que de tirer sa révérence et de ZzRrrroooonnnZzchhhu...

Et ben voilaaaa.

: Les amateurs du duo Di Giacomo/ Escoffier ne seront pas déçus. Une intrigue très prôche de "La tortue qui voulait dormir" de Roberto Aliaga à une différence notable, les empêcheurs de dormir peinard ne sont pas à accueillir tour à tour contre le froid mordant, ceux du lapin seraient à mordre d'une rage d'ours mal léché.

En effet, les deux histoires sont rythmés comme un conte randonné avec sa répétition, mais avec l'humour un poil facétieux de Michaël Escoffier( du vilain poil!), le rituel du grododo du lapin finit par se mélanger avec le manque de patience et de fatigue, le lapin n'est pas doux du tout( ils faut dire que ces voisins se montrent très indélicats pour l'intrigue) et pour un peu il mettrait son doudou dans son verre et serrerait très fort son tapis au pied du lit ( ah, ça! Il le fait en revanche, le pauvre!). Les attitudes sont comiques, l'astuce des double-pages "bruit" participent bien au rythme et l'histoire réserve une chute amusante et étonnante. Un bon retournement de situation. Le duo apprécie bien les histoires de lapins ronchon et nous aussi pour le coup après le savoureux et irrévérencieux "Ni vu ni connu".

IMG_20160330_130901.jpg

IMG_20160330_130840.jpg

IMG_20160330_130827.jpg

IMG_20160330_130805.jpg

IMG_20160330_130747.jpg

9788498710120_1_75.jpg

*****************************************************

 

LES AUTEURS

Michaël ESCOFFIER

, auteur

Micha%C3%ABl-Escoffier.jpg

http://michaelescoffier.canalblog.com/

et

 

Kris DI GIACOMO, illustratrice

DiGiacomoN_B.jpg

http://krisdigiacomo.over-blog.com/

******************************

 

***************

**************

CE QU'ILS EN DISENT?

    http://www.babelio.com/livres/Escoffier-Grododo/809385

    https://lesmotsdelafin.wordpress.com/2016/02/10/grododo-michael-escoffier-et-kris-di-giacomo/

   http://www.livresavous.fr/grododo-michael-escoffier-et-kris

**************

D'AUTRES TITRES DU DUO!!

album,humour,écologie,paresse

KALEIDOSCOPE    

2014

9782877678261    

A PARTIR DE 6 ANS

 

Les bras pendus entre le côté gauche de la branche et le droit, le sourire suspendu aux douces heures tranquille de sa journée, Paco le paresseux paresse.

Non merci, pas de jeux. Peut-être demain.

Ranger la chambre, cela attendra demain.

Toc toc clac clac!    

Qu'est ce que peut bien venir troubler le repos de Paco?

Mais??

Où donc est la forêt qui se trouvait devant, derrière, à droite et à gauche de sa branche?

Haches et grandes dents de castor n'auront pas son arbre, foi de paresseux! 

IMG_20160214_152240.jpg

: "On verra demain" est surprenant. Le jeune lecteur pouvait s'attendre de toutes évidences à ce que Paco le paresseux, qui s'adonne avec délice à l'art quotidien de la procrastination-prôche ici de l'oisiveté bien trempée-, soit puni d'une leçon bien méritée de conte facétieux, préférant dormir plutôt que d"aller jouer, n'écoutant que d'une "oreille" l'appel affolé des animaux de la forêt surpris par le terrible plan coupe de bois des castors.IMG_20160214_152157.jpg

La chute sonnera bel et bien comme un conte facétieux, Michaël Escoffier imagine là un personnage singulier et amusant, affichant un air jovial à toutes épreuves ou presque, à l'égal d'un Nassredine Hodja soit bête soit intelligent ( ou les deux?!) sinon malin.

IMG_20160214_152337.jpg

Paco trouvera le moyen de sauver ses siestes ( et accessoirement son arbre) par un jeu de dupes astucieux néanmoins intéressant.

Si captivant toujours est-il qu'il maintiendra l'attention et les tronçonneuses des castors en suspens ( attention, jeu de mots!).

Chouettes illustrations de Kris Di Giacomo, aussi marrantes et tendres que son lapin au masque slip de leur "Ni vu ni connu" commun et "Mon papa, il est grand, il est fort mais..." avec Coralie Saudo.

Un bon moment.   

********************

CE QU'ILS EN DISENT? 

  http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/52510-on-verra-demain

 http://www.babelio.com/livres/Escoffier-On-Verra-Demain/634205

https://histoiresetgourmanlises.com/2014/10/06/on-verra-demain-michael-escoffier-kris-di-giacomo-ed-kaleidoscope-2014/

***************

VOIR AUSSI CET ALBUM POUR LES THÈMES COMMUNS!!  

"Dans la forêt du paresseux"

album,humour,écologie,paresse

(Helium)

2011

2358510521

A partir 6 ans

Dans la forêt du paresseux, les bêtes chantent, les arbres craquent et la vie coule de sa rivière tranquille. Jusqu’à ce qu’arrivent les engins d’acier, qui font résonner la planète de leurs grincements etde leurs pelles tonitruantes, déracinant les verdures de leur logis du bout du monde. Pendant  que le paysage perd  son plumage coloré, se dévêt de son pelage tacheté et que la forêt mise à nue n’a plus de bois pour respirer, le paresseux, lui, dort de son sommeil des justes. Heureusement, des hommes que la nature a vu naître, ont décidé de la replanter. Et pendant ce temps, le paresseux sommeille et la vie continue.


: Un superbe livre-animé sur la déforestation qui invite les petits à un joli jeu de repérage sur des décors qui se font rare au fil des pages tournées.  Une sorte de « où est Charlie ? » de Handford réinventé sur le thème de l’écologie. Une formule réussi qui met le propos à disposition des petits.

paresseux.jpg

IMGP3618.jpg*************** 

DES MÊMES AUTEURS!!

 

 

l-anniversaire-michael-escoffier-amp-kris-di-giacomo_4504647-L.jpg

KALEIDOSCOPE

2013

9782877677813

A PARTIR DE 6 ANS

 

Le serpent sort les cotillons et siffle son « sans-gêne » ! Nous aurions tort de nous priver, c'est jour d'anniversaire !!! Au menu ?

Des invités, tout pleins !

Qui ? Voyons, c'est jour d'anniversaire, jour de passe-passe et de cabriole, il faut que cela rigole !

Devinons, devinons, voyons !

Qui porte sa brioche sur la tête pour la fête ?

Comment je n'ai pas donné les règles du jeu ? Elles sont indiquées sur la couverture de l'ouvrage d'anniversaire !?

Prononcez avec moi la formule : « L'un dans l'autre une surprise en cache une autre, la réponse apparaîtra rouge d'émotion d'avoir trouvé son nom !! »

De la fête, également, un invité surprise posera les lampions !

Mais qui, mais qui donc ?

Ahhhh, il y aura un fameux gâteau nappé de crème, illuminé de bougies....MAIS ??

Que vient de faire le perroquet disgracieux jaloux ???

Je n'ai plus de rouge, mais la chute est dans le nom de ce grossier fripon ! Quelle honte !

Tout le monde rit ?

L'anniversaire est réussi !!!

 

: Conseillé par une libraire fort aimable, les bons conseils font les bons amis. Cet album d'une simplicité relative au premier abord mais d'une efficacité incontestable pour la gym des zygomatiques des jeunes lecteurs est tout simplement génial.

En effet, Michaël Escoffier propose un moment ludique aux premiers lecteurs, qui apprécieront pleinement le pouvoir des mots grâce à ce jeu de cache-cache subtile de rouge, un mot en cache un autre qui finira pas leur apparaître comme un diable de fête sortant de sa boite.

 

album, fête, lecture, apprentissage, humour

Les mots renferment le secret de leur sens mais peuvent aussi proposer beaucoup plus dès lors que la clé des champs dans le monde magique des mots est trouvé. De quoi stimuler à la lecture !

 

album, fête, lecture, apprentissage, humour

Kris Di Giacomo est aussi de la fête, proposant des douces et fantaisistes illustrations à la mode rétro du 19ème siècle. L'illustratrice nous donne l'impression de franchir le seuil d'une maison au parfum décoratif suranné. Les lecteurs sont invités, invités à deviner la composition des autres, invités, déguisés pour la plupart.

Une question amusante après l'autre est soumise sur le mur, dans un cadre bordé d'un joli simili de feuilles d'acanthe et en regard ces personnages participants, encadrés, parfois non, dévoilés. Une petite alternance de présentation qui donne du rythme, les animaux se montrent dociles parfois sortent de leurs espaces.

C'est dire si l'anniversaire va être un petit moment de friponnerie

La fameuse chute déchaînera de gros fous-rire

 

Astucieux, coquin, bien vu, un album à pouëter de rire!

album, fête, lecture, apprentissage, humour

 

 

sans-le-a-michael-escoffier-amp-kris-di-giacomo_4423668-L.jpg

le-jour-ou-j-ai-perdu-mes-super-pouvoirs-michael-escoffier-amp-kris-di-giacomo_4313157-L.jpg

moi-d-abord-michael-escoffier-et-kris-di-giacomo-4734137.jpg

1252710-gf.jpg

1147256-gf.jpg

9782352411352FS.gif

 

9782352410454_1_75.jpg

EDITION FRIMOUSSE

COLL. MAX BOUM

2012

9782352410454

: Peinard, sir caméleon file la parfaite journée au soleil. Comme tout repas copieux qui fait son oeuvre, une petite envie préssente se fait sentir chez notre ami et c'est avec précipaitation qu'il se soulage sur une branche W-C! Flûte!! Plus de papier! Ne reste que cette petite culotte toute trouée abandonnée! tant pis et hop l'affaire est faite! Abandonnée? Certainement pas, lui rappelle la petite voix de sa conscience et fissa, il nettoie l'objet emprunté avant de se faire pinçer!

: Un album qui aura un franc succès auprès des jeunes lecteurs toujours amateurs des petites lectures scatologiques enfantines! La chute est surprenante et amusante! Des fous rires garanties chez les petits et les grands!!

IMG_3982-e14af.jpg

 

1507-1.jpg

 

ECOLE DES LOISIRS

2015

9782211220491

A PARTIR DE 7 ANS

 

Et si un jour une tempête faisait échouer Jehan 1er sur une île déserte? Il n'aurait comme autre sujet pour le servir qu'un pirate et pas des moindres, Matt le Maudit.

Sur les îles désertes, les terribles pirates ne servent pas les royales majestés, ailleurs non plus d'ailleurs. "Mange ta main et garde l'autre pour demain", lui a t-il conseillé lorsqu'il lui avait déclaré que les rois ne pêchent pas.

Sur les îles désertes, les rois pêchent, construisent des cabanes et font mêmes copains-copains avec les pirates. Dans quel monde vit-on?

 IMG_20151229_124600.jpg

  : "Le pirate et le roi" est une histoire d'amitié sympathique entre deux individus aux intérêts et origines diamétralement opposés.

Que se passe t-il lorsque vous placez deux ennemis sur une île déserte?

IMG_20151229_124432.jpg

L'histoire nous raconte que le pirate et le roi n'ont d'autres choix que de se supporter car l'élimination de l'un et de l'autre pourrait être pire que les journées mornes d'une île déserte. Le roi ne finira pas sous le sabre du pirate, le pirate ne sera pas mis aux fers par le roi qui n'a plus de royaume à gouverner.

Ils deviennent frères de galère, s'apprenant les rudiments de la pêche et de la construction de cabane, ils sont physiquement égaux et semblables. Mais qu'arrivera t-il lorsque leur ancienne vie les rattrapera et les ramènera à leur point de départ? Les choses seront-elles les mêmes?

La chute surprenante y répond de cette façon semble t-il " On est ce qu'on est" mais les rencontres peuvent vous changer.

Ainsi se termine l'amitié de Matt le Maudit et de Jehan 1er, sur une petite note d'optimisme et l'achèvement d'une drôle d'aventure ( à relire pourquoi pas!). IMG_20151229_124533.jpg

Les illustrations au genre bande-dessinée de Mathieu Maudet rappelle un peu le charme, le style et l'humour de l'auteur Emile Bravo, c'est appréciable.

Le choix du lion pour les deux personnages permet une association symbolique intéressante qui les unit, pouvoir léonin dans la grandeur d'un côté et puissance charismatique et redoutable de l'autre, les deux faces d'une même pièce, roi de rien mais enrichis de quelque chose de plus précieux.

A découvrir!

IMG_20151229_124455.jpg

*******************

JEAN LEROY

AVT_Jean-Leroy_1207.jpeg

AUTEUR !!

ET

MATHIEU MAUDET

AVT_Matthieu-Maudet_1185.jpeg

http://matthieumaudet.blogspot.fr/2013/08/le-ca.html

ILLUSTRATEUR !!

******************

DES MÊMES AUTEURS !!

J'y vais !/ Mathieu Maudet

 

72727186.jpg

ECOLE DES LOISIRS

LOULOU ET CIE

2012

9782211207812

A PARTIR DE 2 ANS

Allez j'y vais !!! Petit oiseau est décidé, il y va. Chaque membre de la famille lui offre un objet qui lui sera utile pour surmonter l'épreuve qui l'attend. Un parapluie pour s'abriter du soleil, des biscuits et un livre pour patienter et le réconforter. Mais pour aller où ??

Sur le pot, bien sûr !

Un petit livre cartonné amusant qui donnera envie aux petits de devenir grands et saura les rassurer. Finalement, le pot, c'est pas si terrible !

UN LOUP BIEN EDUQUE/ JEAN LEROY ET ILLUSTRE PAR MATHIEU MAUDET

 

album, loup, éducation, humour, facetie

ECOLE DES LOISIRS

2013

9782211215688

A PARTIR DE 6 ANS

 

« Un jeune loup, à qui ses parents ont appris les bonnes manières, part chasser dans la forêt, seul, pour la première fois. ».

 

La dernière carotte du lapin condamnée ? Une histoire !

 

La dernière volonté du poulet avant le chant du cygne, enfin, après le dernier chant du coq à cocos -la journée était bien avancée-, un air de musique !

 

Pour le petit garçon à croquer qui ne bougera pas d'un fil, d'un poil de « caillou », un dessin !

 

Qu'il en soit ainsi !

 

Loup qui promet, « cochon qui s'en dédit », affaire conclue !

 

Mais au retour du jeune poilu en habit du dimanche, lapin y es-tu ?

 

La malin à grandes oreilles à fait sa farce de renard et s'en est aller.

 

Coq m'entends-tu ?

 

L'oiseau de malheur a pris ses plumes à son cou.

 

Et le petit garçon...

 

Petit garçon pose pour son dessin, bien sûr car ce qui est dit est dit.

 

Loup apprécie. Les bonnes manières aident à digérer.

 

Le garçon souhaite une autre faveur, montrer le talent de loup à ses amis lapin et coq.

 

Et pourquoi pas !

 

Loup attendra. Rien ne ne vaut un jeune loup bien éduqué.

 

 

 

: « Un jeune loup bien éduqué » de Jean Leroy et de Mathieu Maudet est sur l'importance de tenir une promesse. Avec humour, ils mettent en scène ce petit loup pour le coup un peu naïf mais dont on ne peut blâmer la sincérité et la capacité précieuse à respecter une parole. Que dirait Papa Loup et Maman Loup de leur petit Loup ?

 

Alors ? Se faire croquer tout crû ou n'avoir qu'une parole ?

album, loup, éducation, humour, facetie

 

La chute de l'histoire est bien plus drôle et fine que ne le suggère le résumé car les retournements de situations existent, le coq et le lapin récolteront ce qu'ils ont semé, un invité surprise qui a une faim de loup d'avoir attendu.

 

Mais attendre est gage de bonnes manières, aussi et croyez-moi, les rusés seront servis comme ils se doit.

 

Une petite histoire pleine d'humour et philosophe aux petits oignons.

 

Dans l'histoire, la promesse, hop !, dans les chaussettes mais dans la vraie vie ? Promesse tenue ou pas ? S'est-il montré un parfait idiot en se montrant gentil ce loup ?

album, loup, éducation, humour, facetie

 

Un loup sympa, ça ne se fait pas pourtant ?

 

Faire passer cette question par l'humour et la facétie est une bonne idée.

 

Une façon de dépoussiérer les « tu dois ou c'est interdit » avec du plaisir de lire finalement.

 

Mathieu Maudet est en grande forme avec son loup qui chasse à coup de livre envoyé, mélomane et cultivé.

Les+loups+un+jeune+loup+bien+%C3%A9duqu%C3%A9+3.jpg

 

Loup, dessine-moi un petit garçon ?

 

Il est gentil, ce loup.

 


****************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES?

 

http://butinerdelivresenlivres.blogspot.fr/2013/11/a-malin-malin-et-demi.html

http://le-cabas-de-za.over-blog.com/2013/11/un-jeune-loup-bien-%C3%A9duqu%C3%A9.html

http://www.bricabook.fr/2014/02/un-loup-bien-eduque-matthieu-maudet-et-jean-leroy/

http://blogclarabel.canalblog.com/archives/2013/10/28/28135199.html

****************************

 

D'AUTRES TITRES DES AUTEURS!!!


J'y vais par legrandnord_paysdemayenne

9782352410409FS.gif

9782211214230_1_75.jpg

ToutPetitFermier.bmp

LEROY ET YANNICK THOME

58400112.jpg

http://johnmayo.canalblog.com/

LEROY ET EMILE JADOUL

9782203064430FS.gif

et bien d'autres...

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/apps/search?s=maudet

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | Tags : album, cerf, lapin, loup, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 26 juin 2016

SURCOUF ET LES BRIGANDS DE SAINT-MALO/ RENÉE BONNEAU


003999319.jpg

OSKAR EDITEUR    

2016

9791021404564

A PARTIR DE 12 ANS

Leone montait réveiller le jeune maître et craignait de trouver la couche vide comme le jeune homme de 13 ans avait pris la mauvaise habitude de faire. Il était là, profondément endormi, tout couvert des habits de la veille, ses derniers entièrement souillés de sable et fripés.

Où s'était-il évadé cette fois? Robert cédait régulièrement à l'appel de ses propres devoirs et de ses propres règles sans qu'aucun internat ne puisse le redresser et le retenir. Au petit désespoir de ses parents. Qu'allons-nous en faire? Leone ignorait que cette fois, Robert avait de terribles bonnes raisons de sortir le soir à l'insu de tous. 

Il devait sauver la mise de son vieil ami le Père Misaine. L'octogénaire lui racontait beaucoup d'histoires sur leurs moments partagés, fabulait parfois aussi sur des aventures dans les mers pour enjoliver. Mais cette fois, c'était vrai.

Il avait été pris dans  les filets de crapules qui l'avaient entendu parler de trésors enterrés. Robert Surcouf se devait de mettre la main dessus afin de maintenir la vie sauve de son ami le plus longtemps possible...

 

: "On naît corsaire, on ne le devient pas", voici ce qui est indiqué en couverture comme une règle indiscutable de loi et les lecteurs pourront le vérifier en découvrant un épisode d'enfance du célèbre Surcouf, baptisé par la légende "roi des corsaires". En effet, avec l'épisode du Père Misaine, le jeune adolescent démontre sa nature indomptable, intraitable mais aussi ses qualités de coeur, sa fidélité amicale et sa foi en une forme de justice.  

L'introduction est très claire, Robert, du haut de ses 13 ans, est une forte tête difficile à mater. L'approche de Renée Bonneau, l'auteure, est crédible et maintient une forme d'innocence néanmoins qui nous le garde jeune, plein de rêves de gosses et d'aventures en grande mer. L'introduction de la servante Leone nous le rend attendrissant et gentiment canaille.

L'auteure a pensé à tout, introduisant également son ami de 17 ans, François-René, celui qui justifiera qu'un enfant si jeune se lance dans cette aventure de rescousse et récupération de trésors sans mots dire aux parents. Il y a de l'aventure dans les rues de Saint-Malo, nous sommes en 1786 et il n'est pas bon pour un ado de 13 ans de s'aventurer dans tous les quartiers. Le pauvre Père Misaine, vieux loup de mer, regrettera d'avoir trop parlé. L'auteur nous le rend également très sympathique ce brave homme et nous savons que le temps passé à l'extérieur, justifiant ses retards aux dîners, est en parti passé avec ce bon vieux monsieur qui va planter sans doute la graine et faire de lui ce qu'il sera. Le petit dossier en fin d'ouvrage nous informe d'ailleurs qu'il embarquera en mer au même âge et nous en dit plus sur le destin véridique de ce personnage. 

François René ( de Chateaubriand) est également un personnage illustre. 

La couverture rappelle l'affiche des vieux films du genre, cela nous met d'emblée dans le bain, si l'on peut dire.

De nombreuses adaptations cinématographiques ont été réalisé autour de Surcouf.

Un bon roman d'aventure qui se lit facilement et avec un plaisir sincère. 

Que les jeunes lectrices n'hésitent surtout pas à s'y engouffrer.

 

****************

RENÉE BONNEAU

AVT_Renee-Bonneau_1101.jpg

AUTEURE!!

 http://www.babelio.com/auteur/Renee-Bonneau/75629

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Bonneau-Surcouf-et-les-brigands-de-Saint-Malo/848205

*****************

SURCOUF!!!

 

280px-Robert_Surcouf-A_Maurin-1835.jpeg

surcouf.jpg

 

 

surcouf deux.jpg

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les LOUPS A GRANDES DENTS! 13 ANS et PLUS, Oskar Editeur | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 23 juin 2016

QUI DONC A VU PASSER LE CHAT?/ RAMADIER ET BOURGEAU

album,chat,maison

ECOLE DES LOISIRS

2015

9782211222655

A PARTIR DE 3 ANS



Qui donc a vu passer le chat?   

Il est entré dans la maison, dans la chambre des parents aussi, le coquin. Sur le fauteuil, il est monté, sur la couette du lit, il s'est blotti. On le sait.

Tout en bas, il a joué entre les casiers des bouteilles, il a joué avec la caisse à outils. On le sait.

Voici une patte, voici une queue couleur carotte. Le voici.

Il est parti.

Tout en haut de la maison, il a escaladé les chaises maladroitement empilées et puis s'est sauvé.  

Mais où donc est parti le chat?



: Ramadier et Bourgeon nous invitent à suivre leur chat tout roux dans un itinéraire livré par le texte. Si dans les albums pour les plus jeunes ont s'accordent classiquement tôt à la correspondance texte-image, les auteurs commencent déja tenter de stimuler la capacité des petits à visualiser.

L'album peut être abordé comme un album jeu "cherche et trouve" où très rapidement en général, les enfants repéreront la queue du chaton qui en a terminé de gratter, se frotter ci et là et escalader.

Et puis, toujours accompagné de la lecture de celui qui lit, on peut y revenir et reprendre le chemin emprunté et se réapproprier les facéties du promeneur.

 Chacune des pièces de la maison, de la cave au grenier, est visitée, l'astuce pour nous offrir par la même occasion un petit imagier pour nommer les éléments de la maison. Bien vu.

L'issue donne sur une fenêtre grande ouverte où il est possible de tout imaginer.

L'objet livre "chat" permet par ailleurs de faire s'animer ce personnage que l'on aperçoit, qui nous échappe et que l'on entr'aperçoit seulement, dans les pièces de notre propre maison, comme dans le livre. 

Vraiment bien pensé pour les plus jeunes.

Chouette.

 

album,chat,maison

album,chat,maison

album,chat,maison

album,chat,maison

*******************

 CÉDRIC RAMADIER

album,chat,maison

AUTEUR!

  http://www.babelio.com/auteur/Cedric-Ramadier/120111

 

ET

 

VINCENT BOURGEAU

album,chat,maison

ILLUSTRATEUR!

 http://www.babelio.com/auteur/Vincent-Bourgeau/106464

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

  http://www.babelio.com/livres/Ramadier-Qui-donc-a-vu-passer-le-chat-/702267 

*****************

DES MÊMES AUTEURS...

ECOLE DES LOISIRS

COLLECTION LOULOU ET CIE

2015

9782211219594

A PARTIR DE 2 ANS

 

 

L'as tu vu bailler ?

Il a ouvert comme ça, en grand, ses doubles-pages et ses yeux se sont mis à clignoter car il est temps.

Le doigt posé sur mes lèvres, je te demande de ne pas faire de bruit car il est l'heure pour le livre d'aller au lit.

S'est-il brosser les dents ?

A t-il fait un dernier pipi ?

A cela, tout doucement, il répond oui et le livre réclame aussi son histoire.

Sa petite souris rose lui fait un dernier câlin du soir et l'adorable livre bleu te dit « A demain ».

Lui as-tu fait un dernier bisou ?

Oui ?

Alors, le livre fermé, il est temps pour toi aussi d'aller au lit.

Bonne nuit !

 

album, dodo, livre

: « Le livre qui dort » de Ramadier et Bourgeau est un petit album à lire avant le dodo des petits, il est tout tendre dans son cartonné tout dur.

Il résistera aux manipulations des tout-petits qui commencent à faire connaissance avec les livres mais, comme le recommande l'histoire, ils devront apprendre à faire attention, faire preuve de douceur, pour ne pas réveiller le livre qui va dormir.

album, dodo, livre

Ce n'est pas une souris verte mais toute rose qui veillera aux derniers préparatifs du dodo, proposant aux tout-petits dans un petit jeu interactif de s'assurer que rien n'a été oublié et les invitant par là-même à apprendre eux-même, s'engager dans le rituel des dents et du pipi avant d'aller se coucher de façon apaisée. Une façon toute aussi astucieuse d'inclure le rituel de la dernière histoire et d'initier le tout jeune à la lecture d'histoires.

Sympa !





**********************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Bourgeau-Le-livre-qui-dort/651749

http://mapoussetteaparis.blogspot.fr/2014/10/le-livre-qui-dort-lapetitepausedudimanc.html

 *******************************

A DECOUVRIR AUSSI

DANS/

de Ramadier et Bourgeau

 

9782211203616.jpg

 

ECOLE DES LOISIRS

 

LOULOU ET CIE

 

2012

 

9782211203615

 

A PARTIR DE 2 ANS

 

: Dans, il y a...

 

Que de secrets, d'histoires peuvent renfermer une boîte, un tiroir. Les petits vont pouvoir deviner les actions, prolonger les images offertes derrière les volets, la baignoire se remplit, un chat attend sa souris, tapi derrière la porte .

 

L'enfant va pouvoir mettre son imaginaire à l'épreuve, rattachant les éléments à des lieux et des moments de la journée qu'il connaît, le lait s'ouvre et se verse dans le bol pour un petit-déjeuner, un doudou attend sous la couverture pour une sieste ou une nuit. Un jeu du « contenu-contenant» amusant et élégant qui amuseront les enfants!

 

 

mam%2B001.jpg



 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, Ecole des Loisirs | Commentaires (0) | Tags : album, chat, maison | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 22 juin 2016

LES FILLES EN CHOCOLAT, T.3 1/2: COEUR SALÉ/ CATHY CASSIDY

roman,adolescence,musique,famille

NATHAN

9782092549117

A PARTIR DE 13 ANS

 

Shay n'en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Ben venait de virer sauvagement du chemin de l'école et la voiture mettait le cap sur Londres.  

Shay n'aurait pu imaginer faire l'école buissonnière de façon autorisée et ce dans l'impossible mission de signer avec la prestigieuse maison de disque Wrecked Records.

Son père serait furieux. Une personne de plus. Ses amis et Cherry lui en voulaient déja.

Ses petits mensonges pour préserver le secret de Honey l'ont conduit à saboter sa belle amourette avec Cherry et ses journées avaient récemment le goût de sel...



: "Un coeur salé" pour une chanson et l'histoire d'un coeur brisé. Cathy Cassidy apporte une petite parenthèse dans la galerie des filles en chocolat et révèle enfin aux jeune fans lectrices ce qui a conduit Shay et Cherry à rompre.

Une parenthèse amoureuse qui permettra de mieux connaître le personnage de Shay Fletcher, lui donner autant de corps et de profondeur que le reste des personnages "principaux". Honey reste, comme dit précédemment, le fil à suivre et elle sème la zizanie.

Une sale période pour le jeune ado' qui passe pour un infâme goujat dans son école, se brouille avec ses amies Tanberry- Costello et loupe l'occasion de sa "vie" avec le contrat des labels Wrecked Records. La facette plus sérieuse de cette histoire ci sera accès sur les relations Père/ fils ( nous comprendrons à la lecture que Ben, le frère aîné, est aussi concerné).

Toujours dans l'idée de resituer le personnage dans sa famille, l'auteure nous décrit aussi le sentiment d'infériorité cultivé par Shay vis à vis de son frère. C'est un road-trip inattendu final qui permettra aux deux frères de se (re)trouver, l'écart d'âge faisant. Ils se rendront compte qu'ils se ressemblent beaucoup plus qu'ils ne le croyaient.

Les fans de la série seront contenter, pas de faille dans la machine bien rodée.

Romantisme, sérénade et adolescence pour ce coeur de chocolat. Peut se lire entre les volumes 3 et 4 ou en cinquième position, cela ne pose aucun souci  de compréhension..

 

**************

CATHY CASSIDY

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

AUTEURE!!

http://www.babelio.com/auteur/Cathy-Cassidy/141021

******************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-tome-35--Coeur-Sale/500942/critiques

********************

LES FILLES EN CHOCOLATS...

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

NATHAN JEUNESSE

PKJ

2015

 

2266258133



Depuis quelques temps, Coco avait perdu l'attention de ses meilleures amies Jade, Sarah et Amy. Elle ne se sentait pas concerné par ces histoires de gloss et de garçons et maudissait quelques peu les hormones qui prenaient leurs quartiers dans leur petit cercle d'amies. Mais depuis la révélation, les yeux de Sarah brillaient d'admiration, les bouches arrondies de Amy et Jade s'étaient couvertes de mains tremblantes d'excitation.

"- Tu as intérêt à mieux les cacher, alors, me prévient Sarah. Sinon c'est toi qui feras les gros titres bientôt: " La plus jeune voleuse de poney du pays."

Elle parlait de Coconut et de l'autre ponette que Coco avait mis à l'abri des coups de fouet de leur propriétaire. Coco se gardait bien de mentionner le retournement de situation. Elle avait un complice. Stevie, son présumé harceleur de l'école, celui dont on supposait qu'il avait accroché son bonnet panda au sommet du mât de l'école.

Elle n'avait pas envie d'entendre de possibles commentaires sur les garçons, les amourettes etc...

Même si .... 



 : Tome 4, nous continuons de faire le tour de la famille Tanberry,  ce volume permettra en fond de crédibiliser l'idée de départ grâce à Coco. Coco se confie beaucoup à sa demi-soeur Cherry ( celle par qui l'aventure commence au 1er tome) et démontre qu'avec le temps, l'intégration se déroule bien, la formation de la nouvelle famille tient la route. Honey, l'aînée, reste un fil conducteur à suivre sur l'ensemble des volumes, son mauvais comportement permet de maintenir l'attention et un suspens qui devrait préparer au tome consacré, une idée astucieuse de l'auteure Cathy Cassidy. Place à l'héroïne, la benjamine.

Coco est la plus jeune( 12 ans), la plus spontanée et se montre paradoxalement la plus engagée. Elle a bon coeur, est un peu garçon manqué et sa sens du devoir va l'embarquer dans de drôles soucis, guidée par son bon coeur. Coco est   celle qui aime les animaux, défend les pandas en voie de disparition, vendant des gâteaux pour la bonne cause.

Comme à chaque tome, il y aura deux axes de lecture, l'aventure principale qui engage l'héroïne ( et les lecteurs par ailleurs) et un autre, parfois plus grave, qui révèle son caractère ( souvent lié aussi à sa place au sein de la famille).

Les deux sont complémentaires. Coco se sentira aussi concernée par l'adolescence qui les font grandir ( rapport aux autres tomes), c'est le personnage de Stevie qui va lui faire franchir le début du cap et amener l'histoire personnelle attendue.

La situation dysfonctionnelle de la famille de Stevie va permettre à Coco de s'exprimer sur sa propre situation familiale.

Coco se trompera sur le jeune homme accusé de harcèlement gratuit à tort sur ses camarades, il y aura un retournement de situation plutôt agréable qui amènera Coco à aimer les futures années d'adolescences.

Leur amour réciproque des animaux les conduiront à enlever un couples de ponettes maltraitées dont une est sur le point de mettre bas.  

Elle profitera de l'absence des parents pour mettre son plan à exécution.

Comment la jeune ado va t-elle se sortir de cette situation? Il faudra lire le roman pour le savoir. En tout cas, aussi jeune soit-elle, le personnage n'a pas froid aux yeux comme la scène avec le véritable "caïd" de l'école le démontre. Un tome d'une qualité égale aux précédents.

 

 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-4--Coeur-coco/498218

***************



***

NATHAN JEUNESSE

2092540912

A PARTIR DE 13 ANS

Summer, le visage perdu dans ses mains, tentait de se remettre de son vertige.

Tommy le moqueur l'avait soutenu à temps. Ça n'était pas la vision de Zach nouvellement accompagné, sur le plateau de tournage, qui l'avait ébranlé. Ceci dit un rien pouvait chahuter la brindille qu'était devenue Summer à la discipline de fer.

Elle n'avait pu en parler à sa jumelle Skye et son aînée Honey passait son temps à la railler dans ses efforts.

Elle n'était pas assez mince, pas assez forte, pas assez créative pour aller au bout de son exercice de danse. Où est passé Summer la chanceuse, celle qui réussit ce qu'elle entreprend? Tommy la cherchait aussi du regard, assis à ses côtés, plongeant son regard dans le sien d'inquiétude.

Elle ne mangeait plus assez. Elle ne souffrirait pas d'avantage une mauvaise remarque de Tommy avec ses vilains cheveux au gel, fagoté comme l'as de pique.

Pourtant. Il n'en sera rien. Ses paroles étaient l'énergie dont elle manquait cruellement. Summer se mettait soudainement à découvrir la couleur de ses yeux...

: "Coeur Guimauve l'annonçait déja, voici donc la paire réunie et donc le volume consacré à l'autre jumelle Tanbury, Summer. L'auteure continue sur la veine de l'envers du décor. Skye semblait souffrir de n'être que l'ombre de sa soeur si douée et si parfaite.

Voici que nous découvrons dans ce volume à quel prix redoutable, Summer s'astreind à maintenir un niveau d'exigence et de perfection. Demandé par qui, pourquoi?  Sa discipline préférée la danse classique d'une part, puis le prochain examen d'entrée à la prestigieuse école de la Rochelle Academy accueillant les meilleurs espoirs et son entourage enfin.

Enfin, du moins le croit-elle pour ne pas décevoir. Les efforts titanesques, la fatigue, le manque de repères sur ce que l'on peut attendre d'elle et ses frustrations personnelles la conduiront à percevoir le monde d'une manière erronée dans un prisme déformant .

Elle grandit, ses goûts changent, ses sentiments évoluent et cela en est un peu inquiétant pour celle qui reçut le prix scolaire de fin d'année de "Celle qui a toutes les chances de réussite". Quelle pression! Rien n'est plus simple pour Summer qui s'interroge ici aussi de la distance des anciennes soeurs fusionnelles. Skye trouve l'amour, elle, recherche le vrai, celui qui transcende et ce n'est pas Zach le sportif, elle le réalise à regrets.

Tommy, pauvre énamouré sur le carreau, se montrera un confident solide et sincère car Summer se rend, on peut le dire, malade. C'est l'occasion pour Cathy Cassidy de parler d'un autre sujet adolescent sérieux, l'anorexie. Les parents sont en voyage de noces et Summer ne veut pas de leçons avec ses pertes de poids, elle cherche la chorégraphie qui lui permettra d'éblouir son jury. Exit, les sucres, les amis et petit à petit, l'énergie et la petite joie de vivre propre à la rayonnante Summer Tanbury, la confiance en soi.

Une émouvante lecture pour les lectrices ados, entre tendresse et gravité mais toujours avec une légereté que maitrise l'auteure et qui unifie l'ensemble de ses partis pris. Le personnage de Honey reste venimeux, rebelle, une préparation pour son propre volume sans doute.

 

***************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-3--Coeur-mandarine/386495

************************

VOIR AUSSI...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise





NATHAN JEUNESSE

2012

209253534X

A PARTIR DE 13 ANS

Skye semblait avoir la fièvre. Malgré le froid et la neige, elle avait chaud mais se défendait d'être malade de quoi que ce soit. Elle ne se sentait pas bien depuis qu'elle se parait des vêtements  de sa parente.

Son vieux chapeau cloche et les habits années vingt avaient une âme, une histoire qui occupait ses songes au point de troubler ses sentiments. Qui d'elle ou de Jane était amoureuse de Finn, le beau gitan aux boucles brunes? Qui était-il?

Les lettres de la malle, les archives du musée disaient la jeune fille de dix-sept ans fiancée à un homme riche et plus âgé.

Skye commençait à douter, douter d'être capable de connaitre le véritable amour, d'être une fille aussi exceptionnelle que sa jumelle. Elle ne mâchait plus ses mots avec Honey non plus.

Cherry, sa nouvelle soeur, semblait avoir une bonne oreille et une expérience de l'amour pour y voir clair... Tiens, cela sent de nouveau la guimauve...

 

: Un nouveau tome, un autre personnage. "Coeur Guimauve" est la nouvelle friandise du commerce des "FIlles en chocolat", de même que le coeur mandarine. Une nouveauté pour chacune, une inspiration pâtissière pour l'anniversaire des jumelles Tanbury, Skye et Summer.

Mais intéressons-nous à la première pour ce volume. La roulotte qui servait de chambre d'appoint à Cherry n'était finalement pas là par hasard et les affaires qui s'y trouvent vont déterrer un passé qui va bouleverser Skye.  Skye va connaître de nombreux doutes identitaires avec la découverte d'une malle ayant appartenu à une certaine Clara Travers.

Un sacré passage dans son âge ado. Elle va se remettre en question face à sa jumelle, chercher à saisir sa place face à une soeur plus solaire, qui va attirer sa meilleure amie Millie, va pousser son ami énamouré Tommy à faire d"elle une confidente pour séduire Summer, donner l'impression d'être la cinquième roue du carrosse, la bonne copine qui tient le sac pour aller danser ne va pas être facile à vivre. Skye va s'imprégner de l'histoire des vêtements de la malle et du passé de sa propriétaire qui s'avère être une parente éloignée. Nous suivrons l'histoire de Clara Jane Travers au fur et à mesure des articles retrouvées, vêtements et  correspondances. Skye vivra un amour par procuration, revivant la romance de Clara et Finn son amant gitan. Les sentiments ne se commanderont pas et Tommy ne se laissera pas à céder à une autre jumelle à défaut d'être ignoré par Summer et Skye ne cédera pas par accident à quelques rapprochements avec Tommy à défaut de ne pouvoir vivre quelque chose de réel avec son "fantasme" gitan qui l'enlace dans ses rêves de jeune fille.

À côté de cela, Cherry et Honey sont toujours fâchées, Honey reste perdue, écorchée, attendant le retour d'un père très pris par son autre vie. Le mariage de Paddy et de la mère approche. Coco, vive, sautille à tout va et Summer s'inquiète malgré tout, bien que très prise par sa passion de la danse, de ne plus être aussi fusionnelle avec Skye.

C'est en cela que ce titre sera intéressant, développant la juméléité dans sa complexité, si proche et si distincte à la fois. Les âmes romanesques et romantiques apprécieront les égarements de notre fan du vintage et des vieilles âmes sur la période de Noël et celle de la Saint Valentin. Ça se lit aussi bien que le premier et non sans déplaisir.

 

*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-2--Coeur-guimauve/331378

*************

TOUT À COMMENCÉ AVEC...





NATHAN JEUNESSE

9782092535332

A PARTIR DE 13 ANS



Elle avait tout jeté par la fenêtre. Fenêtre qui appartenait à la nouvelle venue à présent de moitié.

Là était tout le problème. L'ombrelle, le kimono, la photo de famille avec sa mère, elle avait tout envoyé voler aux quatre vents, hors du Bed and Breakfast où vivait le reste du clan Tanbury.

Honey n'était pas douce comme le miel, ça non. De la boite familiale recomposée, Honey était le chocolat amer.

Cherry pouvait envier à des filles comme elles leur popularité, leur allure sexy évidente, leur tenue à la mode et impéccable mais pas leur caractère. Honey Tanbury ne voulait de cette nouvelle famille à la place de la sienne, de ce Paddy fou amoureux de Charlotte sa mère et encore moins d'une demi-soeur, elle en avait déja trois.

Là où Cherry ne se racontait pas d'histoires c'était dans sa détermination à se faire son petit bout de place. Elle avait du sang japonais et écossais dans les veines, du sang de guerrier qu'on le veuille, non?

Elles ne partageraient pas la même chambre, la roulotte dans le jardin était parfaite, mais qu'elle le veuille ou non, elles devront vivre sous le même toit, fréquenter la même école, ...aimer le même garçon?? 

Ah ça, c'est bête.

: "Les filles en chocolat", un titre qui retient la même métaphore gourmande que le célèbre manga "Fruits Basket" de Natsuki Takaya.

Un lot composé de filles pour une famille recomposée, avec des humeurs divers qui peinent à s'unifier au départ et vont se complémentariser avec les aléas de la vie et le fil des aventures. Cette série est girly totale.

Cela met en place une double aventure, celle de cette famille qui se lance dans le projet de l'ouverture d'une confection de chocolat Bio aux multiples parfums et celle de cette même famille qui va apprendre à devenir une nouvelle famille. Les deux sont risquées et feront le suspens de la série. C'est Cherry qui introduit la dégustation, celle qui raconte et par qui ( en partie) tout commence, celle qui introduit dès le début les difficultés à faire partie d'un quelque chose.

En effet, Cherry se trouve en rivalité avec une fille à l'opposé de ce qu'elle est, populaire et belle comme une héroïne d'un show TV Walt Disney pour ados.

Dès les premières pages ce n'est pas High School Musical et Cherry répand une chansonnette plutôt tristoune, peu engageante à attirer les autres vers elle. Si sa rivale Kirsty a le profil d'une pompom girl américaine, Cherry a la réputation d'une menteuse solitaire qui se trouve un peu vilain petit canard. Dès que la situation l'ennuie, Cherry n'hésite pas à épicer ses excuses et récits de grosses améliorations rocambolesques parce que sa vie est trop pitoyable à son goût. Même si son père se montre à la hauteur et honorable, sa maman lui manque terriblement et Cherry s'invente une vie ( moins ridicule que celle que lui jette au visage quotidiennement cette peste de Kirsty).

Avec le départ d'Ecosse et l'arrivée Tanbury, Cherry voit l'occasion de recommencer une nouvelle histoire, ailleurs, avec une nouvelle maman, la sympathique Charlotte. Si le clan Tanbury l'accueille à bras ouverts ( Skye la jumelle vintage, Summer la jumelle fan de danse classique et Coco la garçon manquée) au Bed and Breakfast que tiens la mère, l'aînée va représenter pour Sherry l'épreuve de feu pour aller de l'avant.

Elle ne pourra pas faire l'impasse avec son antipathie avec les filles belles et populaires, Honey se montre plus redoutable que Kirsty. Si la formation de cette nouvelle famille se montre une nouvelle aventure pour tous, Honey y voit la fin de son tout ( l'inverse de Sherry), elle pense toujours que ses parents pourront se remettre ensemble malgré le divorce.

 La relation Cherry/ Honey va donc être orageuse d'autant qu'il y aura aussi une histoire de garçon qui va alimenter le feu. Le beau Shay, copain de Honey, ne laisse pas Cherry indifférente et celui-ci joue les parfaits innocents bons copains et joue de la sérénade à coup de guitare et de sourires.

C'est frais, léger, agréable à lire, émaillé de confidences, baigné d'amitiés et de jalousies amoureuses. Les filles devraient se régaler des récits en plus de se lécher les babines avec ces évocations gustatives très gourmandes.

Avec le personnage de Cherry, on apprend à s'accepter soi-même, la petite famille Tanbury démontre dans l'histoire qu'il y a toujours quelqu'un pour aimer vos petites imperfections ou vous aimer simplement comme vous êtes. Inutile de mentir. Une série à suivre.



*************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.lirado.com/les-filles-au-chocolat-t1-coeur-cerise-de-cathy-cassidy/

http://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-1--Coeur-cerise/271511

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=38382

**************

LA SUITE...

 

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise



roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise 

*************

LES FILLES EN CHOCOLAT EN BD...

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

roman,adolescence,famille recomposée,gourmandise

 

 

 

 

 

 

lundi, 20 juin 2016

L'OISEAU QUI AVAIT AVALÉ UNE ÉTOILE/ LAURIE COHEN ET ILLUSTRÉ PAR TONI DEMURO

I-Grande-28512-l-oiseau-qui-avait-avale-une-etoile_net.jpg

LA PALLISSADE

2015

9791091330152

A PARTIR DE 6 ANS

 L'oiseau aurait pu avaler d'un trait un ver, une graine. Mais c'est une étoile qui tomba au fond de son gosier gourmand. Quoi de plus charmant, précieux qu'une étoile?

L'éclat de celle-ci rendait le petit oiseau aussi voyant qu'une lanterne dans la nuit noire et tous les animaux prirent peur d'être la proie d'un prédateur.

Un jour, un voyageur cueillit la fleur qui germa des larmes de l'oiseau étoile. Il n'en fut pas effrayé...

: Drôle d'histoire aux teintes du conte et à la fibre délicate que celles de cet "oiseau qui avait avalé une étoile".    

Presque philosophique à un niveau dont l'entendement conviendrait d'avantage à des adultes bien avertis du double-sens évident.

Ce petit oiseau clair comme un astre trouve finalement quelqu'un qui ne craint pas de le tenir à ses côtés et qui louera aussi sa jolie particularité. Laurie Cohen trouve un biais sympathique pour parler de la différence à niveau de jeunes lecteurs et y inclut l'enchantement pour fermer le livre et poursuivre le fil de la pensée.

Cet oiseau va t-il faire germer d'autres fleurs étoilées dans ce jardin digne des Mille et une nuit? Les plus grands y verront aussi un message de paix indubitable que seules les illustrations de Toni Demuro révèlent. De la douceur à tous les niveaux, cela fait du bien.

A découvrir.

IMG_20160613_165220.jpg

IMG_20160613_165201.jpg

IMG_20160613_165140.jpg

IMG_20160613_165127.jpg

IMG_20160613_165111.jpg

***************

LAURIE COHEN

AVT_Laurie-Cohen_3423.jpeg

AUTEURE!!   

http://www.babelio.com/auteur/Laurie-Cohen/222890

 

 TONI DEMURO

toni-demuro-200x200.jpeg

ILLUSTRATEUR!!

  http://www.tonidemuro.com/

 

   ****************

CE QU'ILS EN DISENT?

 http://www.babelio.com/livres/Cohen-Loiseau-qui-avait-avale-une-etoile/757919

 

 

 

 

07:00 Publié dans A-Les PETITS LOUVETEAUX! 0-7 ANS, la Palissade | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 19 juin 2016

L'AMOUR AU SUBJONCTIF/ PASCAL RUTER

roman,amour,rome,italie,amitié,adolescence

DIDIER JEUNESSE

2014

9782278059416

A PARTIR DE 15 ANS



Madame Kroc: Un, deux, trois...bon! Combien vous en comptez, vous?

Madame Triolet: Je ne sais pas trop. Ils bougent tout le temps.

Tarzan: Ma p'tite dame, si vous me le demandez, ben vos garnements, ils sont...

Madame Kroc: Justement, je ne vous demande rien. Retournez à votre volant ou à votre série télé " Coeurs déchirés"...ben?? il est où, Ludo??

Tarzan: Votre collègue, Monsieur Gentil, c'est pas lui là-bas, blanc comme un linge?

Madame Kroc: Ah, vous ça va!! Ben, qu'est-ce qu'il nous fait?

Madame Triolet: Bon, hum...je recompte, hein. Il y a là le jeune Roméo, Merlin, ici nos Juliette, Anna, Zoé...tiens?? Mais j'avais ma paire de lunettes de soleil il y a deux secondes. Ce n'est quand même pas des pickpockets qui...je l'aurais probablement perdu.

Tarzan: Tant que vous ne perdez pas des élèves...

Madame Kroc: Ah, vous! Ça suffit!!

Roméo: Et ben le séjour à Rome promet. D'autant que Juliette m'ignore total grave...

: " L'amour au subjonctif" est une oeuvre chorale qui évolue sur un voyage scolaire de fin d'année. Les élèves et les professeurs se découvriront, se redécouvriront les uns  les autres en dehors des murs du collège, baignés du charme de la ville de Rome et les coeurs vont battre. Juliette ne supporte pas vraiment Roméo qui n'a d'yeux que pour elle depuis les petites classes, jusqu'à ce que le "benêt" surdoué la désarçonne de son cheval de présomption d'un ou deux emplois d'imparfait du subjonctif à faire fondre l'amoureuse de la langue française.

Même chose pour Tarzan le chauffeur du bus, mis au banc des recalés pour les pauses repas entre professeurs et qui surprendra d'une culture personnelle discrète, fera progressivement craquer Madame   Kroc par sa spontanéité décontractée, elle qui jugeait un peu rustre cette "armoire à glace" fan de Soap Opera.  Les apparences sont trompeuses et cet autre contexte révélera les personnalités.

A côté des romances, il y a les histoires personnelles, Anna et son adoption, Zoé et ses projets d'avenir de religieuse, Merlin et sa cleptomanie ou Monsieur Gentil et ses attentes mystérieuses obsessionnelles du coup de téléphone.

Nous passons de chapitre en chapitre d'une voix à une autre, suivant progressivement le fil des visites de la capitale italienne et le fil des préoccupations du moment pour chaque personnage. La fin de l'année est un tournant ou un nouveau départ. 

L'écriture choisi ici par Pascal Ruter ne permet pas toujours une parfaite incarnation de l'ado', c'en est parfois dommage. Les personnages adultes sont presque plus réussis pour cette raison. Les joutes entre Madame Kroc et le brave Tarzan sont drôles et nous font passer un bon moment. Il est fort ce Tarzan! Quelle est attachante cette   Madame Kroc! Toutefois, l'aventure est fraîche, belle, romantique. Il y a quelques moments de grâce fugitive, Madame Triolet poussant le chant  sous le rez de lumière de l'oculus. Rome est d'une grande inspiration. C'est une qualité d'écriture qui préparera de bons lecteurs à des lectures plus adultes, une bonne passerelle.

L'épisode du sachet bleu ramène a des réflexions plus simples et légères, sans nul doute. Peut-être pour les lecteurs, un moment d'anthologie. De quoi ne pas se prendre trop au sérieux, ne pas prendre trop au sérieux ces jeunes personnages qui s'interrogent énormément sur la famille, le mariage etc...

Avec cette fin pleine d'émotions, la boucle est bouclée, la principale pourra enfin rassurer les parents quand à la disparition des professeurs pour le retour et s'en trouvera elle-même bien inspirée.

A découvrir!

 

roman,amour,rome,italie,amitié,adolescence

 

******************

PASCAL RUTER

roman, cécité, amour, amitié, famille

 

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Pascal-Ruter/226208

 

**************

CE QU'ILS EN DISENT?

 

  http://www.babelio.com/livres/Ruter-LAmour-au-subjonctif/567908/critiques?tri=dt 

******************

DECOUVRIR AUSSI...

roman, cécité, amour, amitié, famille

DIDIER JEUNESSE

2012

9782278059249

A PARTIR DE 13 ANS

 

« Je me suis bien rendu compte que la théorie d'Etienne ne tenait pas la route, car il était véritablement amoureux ; à mon avis, c'est toujours sympa de voir une théorie se casser la figure, c'est le monde qui s'échappe et court entre les mailles du filet. ».

Et ça, des théories sur le monde, Victor en a des tas.

Des folles, des rock'n roll comme la voiture Panhard de son père, des timides et sensibles comme son succès avec les études.

Il y en a des choses qui lui échappent.

A commencer par son meilleur ami Haïçan qui se dit turc d'origine égyptien. On peut être turc et égyptien à la fois ? Et pourquoi fête-il Shabbat ? Il dit que comme les champions d'échec, il a toujours un coup d'avance, il peut faire ce qu'il veut.

C'est vrai que c'est une tête ce Haïçan, un sacré numéro !

Pas comme Victor qui creuse un fossé grand comme la faille de San Andrea de San Francisco entre les bonnes et les mauvaises notes. En attendant que la connaissance de Haïçan déteigne un peu sur lui comme une mauvaise teinture ou le foudroie pendant une répétition de Guitar Hero, Victor suit son inspiration et cache les rouleaux de papier toilette du collège.

Et puis un jour, cette foudre, elle est tombée ! Un petit nuage roux tout mousseux parmi la foule. Et savant avec ça !

Marie-José la belle était devenu son nord-ou peut-être son sud, il ne savait pas trop-, il suffisait qu'elle s'approche un peu pour qu'il est très chaud. Avec elle, il s'est abreuvé à la fontaine du savoir, elle lui donnait des cours afin de rattraper ses notes en berne et grâce à elle, il ne confondait plus Kamasutra et Tiramisu-plus pratique pour redemander une autre part-.

Un monde de questions et de curiosité commençait à pointer le bout de son nez sous les réseaux gluant de sa cervelle, c'était juste là !

Et puis un jour, lui et elle, elle et lui, vont partager d'avantage.

Marie-José perd la vue. Et pour reculer l'inévitable, Victor va être les yeux de la belle pour que ses notes à elles n'en pâtissent pas et qu'elle ne soit pas placée dans une école spécialisée.

Délaissant la réparation de la Panhard, Haïça et ses potes des rock, les frangins Etienne et Marcel, Victor va se montrer aussi inséparable qu'un shewing gum à la fraise collé aux basques hésitantes de Marie-José.

 

: Le tome 1 de la série de Pascal Ruter est drôle et sensible, vraiment, avec cette histoire de tourtereaux rapprochés par le secret de la cécité de l'un d'eux.

Les événements sont racontés par Victor, avec son ton de parole, franc, parfois irréfléchi, des confidences comme à un bon copain, livrant ses hésitations, ses bourdes, ses révélations sur l'amour, ses gags potaches, ses échanges incongrus entre potes et sur la vie.

Tous les personnages sont hauts en couleurs sans pour autant que le trait soit forcé. Victor est un cancre gauche mais habile de ses mains, attachant, facétieux, bien conscient de sa position incommodante dans un système qui lui réclame d'être plus savant qu'il ne l'est.

Son ignorance est drôle, on ne peut s'empêcher de sourire, de rire devant autant de sincérité mais il découvrira par lui-même au fur et à mesure que sa valeur se place bien au delà des notes même si il aurait bien besoin que se produise un miracle avec ses relevés de notes.

Et la lumière fut ! Ecarlate comme une chevelure flamboyante d'une Marie-José, qui ravit son cœur. La jeune violoncelliste fond totalement devant le caractère de Victor et va l'aider à se récupérer en mathématique, le français et lui faire découvrir bien plus.

Ses yeux curieux vont s'ouvrir d'avantage tandis que ceux de Marie-José vont se voiler et il va avoir l'impression de voir pour deux, décortiquant les choses, appréhendant que les autres ne découvrent le handicap, observant le courage de la belle devant son autonomie qui la quitte progressivement.

« Le cœur en braille », c'est la petite vie d'ado d'un fond de la classe nommé Victor, qui grandit, se dépasse, trouve sa place parmi des amis plus doués aux cultures intellectuelles, qui connaît l'amour, profite des bons moments père-fils sans maman, découvrira les difficultés du handicap, assumera les erreurs de pulsions hormonales comme un grand.

Même si les mots ne le témoigne pas toujours de façon adroite et pleine de tact, Victor se montre en tout cas fin, très psychologue sur le monde qui l'entoure. A noter sa relation avec « Lucky luke » son surveillant ou celle avec sa professeur de collège.

Un bon roman sur le problème de la cécité.

C'est sympa et il y a des suites, en plus !

roman, cécité, amour, amitié, famille

 

***********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/45817-le-coeur-en-braille

http://www.lire-en-tout-genre.fr/index.php/a-partir-de-9-ans/1243-le-coeur-en-braille-pascal-ruter

http://lesvraiesrichesses.fr/le-coeur-en-braille-pascal-ruter-didier-jeunesse/

http://heuresdefantasia.canalblog.com/archives/2012/07/30/24743978.htmlhttp://delivrer-des-livres.fr/le-coeur-en-braille-pascal-ruter/

 

 

************************

 

ET AVANT,

ET APRES ???

431961830.jpg

 

 

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/10/petite-revue-de-presse-non-exhaustive-des-sorties-de-la-sema-5600604.html

sans-titre.png