Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 mai 2015

RUSH, CONTRAT#5:EAUX TROUBLES/ PHILIPP GWYNNE

roman,adolescents,action,mafia

CASTERMAN

2015

9782203091085

A PARTIR DE 15 ANS

 

Dom était aux anges.

Il partageait enfin un moment de complicité retrouvé et tant attendu , avec sa meilleure amie Imogene. Son père et sa mère avaient imposés un temps famille surprise, des vacances à Rêverie Island au grand désespoir de Dominic, Toby et Miranda.

Sans en avoir averti qui que ce soit, ils avaient échangé leur résidence secondaire avec celui d'une autre famille et du coup, ils avaient du négocier dur pour chacun accepte la décision sans soulever une révolution d'adolescents. Dom restait très circonspect face à ce projet tout à fait inattendu et devant la force de persuasion du père à les mener là-bas, déployant et achetant leur vote à revers de cadeaux onéreux et High tech.

Avec son père, Dom le savait, rien ne se faisait par hasard et sa mère avait annulé son voyage d'affaire prévu à Tokyo, ça ne collait pas.

Toutefois, le père l'avait jouer fine, ils avaient invité Imogene et sa mère- à croire qu'ils pouvaient lire dans son esprit- il avait prévu également des cours de plongée pour Dom- il lisait définitivement dans les pensées-. Rêverie Island se trouvait assez proche de la zone définie par l'ordinateur Cerberus où se cachait le trésor de Yamashita.

La Dette fomentait-elle la prochaine mission à travers le père, marquant son omnipotence et une forme d’ubiquité, faisant comprendre qu'elle est avertie des projets de Dom qui invita le spécialiste Lee Marx à la chasse trésors à leur insu ?

Dom ne pouvait toutefois se sentir plus heureux, soufflant, profitant des embruns, de la sensation du vent, pourfendant les flots sur le bateau aux côté de sa belle Miranda.

Le calme avant la tempête, peut-être...

Un ronflement doublé de jet-ski se fait entendre et gronde au loin...

 

: Nous nous rapprochons de la chute sans faux jeu de mots car tout ce que l'on souhaite c'est que l'aventure se termine bien pour le jeune Dominic Silvagni, missionné contre son gré par la mafia …

Le tome précédent rassembla les pièces du puzzle, définissant clairement la mission ultime, la chose tant convoitée par la Dette.

Toutefois, dans l'aventure des concurrents se sont ajoutés, des personnages qui ignorent l'existence de la Dette et croisés aux premières aventures. L'auteur Philip Gwynne joue un grand jeu de hasard qui vise à nous perdre délibérément, des casting de personnages mineurs et majeurs apparaissent ci et là dans le paysage de Dom qui cependant donne l'impression d'avoir un peu plus de contrôle dur la situation. Réussissant chaque épreuve tel Hercule dans ses propres travaux, Dom prend de l'assurance dans ce jeu de manipulation invisible et mortel. Pourtant, les choses ne sont pas roses pour l'adolescent qui s'est vu renvoyé de ses précieuses compétitions sportives.

Quel crédit accordé à chaque élément, un vrai maillage de paranoïa tissé par l'auteur, qui nous met dans l'état d'esprit du héros, nous égare avec une foule d'indices à valeur, en surface, identique pour mieux nous surprendre à la fin.

C'est donc bientôt la dernière ligne droite pour notre jeune compétiteur qui n'aspire qu'à en finir avec cette cavale permanente et ce lot de mystères qui l'éloigne de ses proches- nous parlons de son ami compétiteur perdu et de Miranda un peu fâché bien sûr-.

Les lecteurs remarqueront que le volume est plus épais mais cela se lit tout aussi facilement, après la course et l'escalade, Dom va affronter les flots, plongeant vers la résolution sonnante et trébuchante qui fait tourner les têtes, au point d'en venir aux armes. L'auteur sait maintenir le rythme de ses temps d'aventure, toujours aussi crédible dans les descriptions et grâce aux commentaires du héros, naturel et ordinaire, ressemblant aux autres adolescents.

Nous attendons vraiment que la lumière soit faite, que la loi du silence soit brisée sur cette drôle d'organisation qui semble comprendre plus de personnes familières qu'on ne le croit, la mère de Miranda compris peut-être.

Bonne lecture !

***************

 

L'AUTEUR

 

PHILLIP GWYNNE

 

Phillip+Gwynne+credit+Anne-Cecile+Esteve_1.JPG

 

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/11476-phillip-gwynne

 

439816795_640.jpg

 

http://vimeo.com/67782316

 

http://www.rush-lelivre.fr/

*********************

 

CE QU'IL EN DISENT ?

 

http://boulimielivresque.blogspot.fr/2015/05/rush-eaux-troubles-t5.html

http://www.surmonetagere.com/?p=1346

http://www.leslecturesdemylene.com/2015/05/rush-tome-5-eaux-troubles-de-phillip.html

http://totalybrune.canalblog.com/archives/2015/05/06/32007993.html

http://www.senscritique.com/livre/Rush_Tome_5_Eaux_Troubles/15454098

http://www.babelio.com/livres/Gwynne-Rush-Tome-5--Eaux-troubles/716265

**************************

VOIR AUSSI LE TOME 4!!!

roman,adolescents,action,mafia

CASTERMAN

 

9782203090033

 

A PARTIR DE 13 ANS

 

 

 

La nouvelle opération devait être d'une extrême discrétion, quelques coups de téléphone pour quelques précisions et Dom sera bon pour escalader le point le plus haut du Colisée.

 

Le monument rassemblait un nombre incroyable de spectateurs, certains se tenaient encore dehors, c'était stade comble pour le concert des Rolling Stones.

 

Seb semblait gravir le mur de l'arène avec dextérité,

 

Dom revenait sur ces quelques expériences d'escalade au gymnase de Coast Grammar, oubliant sécurité, harnais et vertige possible.

 

C'était la solution de l'impossible, d'urgence, faute de meilleure idée, afin de convaincre de nouveau E. Lee Marx de l'aider avec cette dernière mission de la Dette.

 

Les choses devenaient de plus en plus claires et tout tournait autour d'un trésor enfoui sous les eaux d'une valeur inconsidérable.

 

La fête battait son plein en bas, sur scène, dans la cage thoracique de Dominique aussi, son cœur au rythme des ampli, la peur et l'adrénaline au ventre.

 

A y réfléchir, Seb s'était proposé de l'assister trop facilement pour ce plan inconscient et fou, selon Dom, cela sentait la Dette à plein nez.

 

Mais, Il devait prendre contact avec le chercheur de trésor à tout prix.

 

Cela ne finira t-il donc jamais, transpirait Dom en pensée et par tous les pores de sa peau ?

 

Rien n'était facile, toujours aux limites de ses capacités physiques, de sa patience et de son endurance.

 

Quel meilleur entraînement pour ses compétitions d'athlétisme, pourrait rire jaune Dom ? Une nouvelle mission ; toujours retomber sur ses pattes, comme l'avait fait son propre père, ici, être un digne Silvagni.

 

Au sourire amer succéda la stupeur et les lumières des projecteurs.

 

« Hey, on dirait que nous avons des resquilleurs !! »

 

Cette voix, c'était celle de Mike Jagger lui-même.

 

Des vigiles courraient déjà en direction des oiseaux tombés du ciel, les foules applaudissaient, galvanisées par le numéro.

 

Mais où se trouvait E. Lee ?

 

Pour la discrétion, on repassera...

 

 

 

: Quatrième aventure de Dominic Silvagni, jeune ado sportif en athlétisme qui se trouve toujours à courir plus que jamais afin de réussir des missions impossibles pour le commun des mortel de son âge.

 

Toujours en mal dans ses relations avec sa bonne amie Miranda, entre dissimulation et mensonges pour sa propre sécurité, Dom continue d'être mis à mal dans ses relations amicales.

 

La prochaine mission se passe à Rome et la Dette n'hésitera pas à truquer les résultats de la dernière qualification pour permettre à Dom de courir en Italie, ceci éprouve aussi l'ado dans son plaisir et l'esprit sportif.

 

Cependant ce voyage à Rome sera enfin révélateur des vrais projets de la fameuse mafia secrète et récompensera les lecteurs de leur fidélité et de leur patience.

 

Oui, enfin, Dom raccroche le wagons et cerne l'objectif de toute cette machinerie sans sens apparent- le Cerberus, la désactivation de la centrale, voir les tomes précédents-.

 

L'auteur continue de chambouler le quotidien très tranquille de Dom Silvagni, des passages donnent encore l'impression de nous égarer sur des actions anecdotiques et pourtant ils préparent le héros pour la véritable épreuve qui l'attend. Dom se remet en question sur toute cette aventure, entre frisson subi et excitation de se surpasser comme lui inspire son goût du sport.

 

La jambe manquante de son grand-père et les tatouages au fer sont là pour le faire redescendre sur terre et considérer la dangerosité de la situation.

 

Dom va également avoir l'occasion de revenir sur l'histoire des Silvagni, sur des lieux particuliers qui ont été marqué par leurs décisions, des vieux règlements de compte entre familles vont permettre d'en apprendre plus sur ce père dont on ne sait toujours pas si il lutte contre ou adhère pleinement au système de la Dette.

 

Encore des pages d'actions crédibles dans lesquelles l'ado lambda pourra frémir tant Dom, très éloigné d'un Alex Rider surentraîné d'Anthony Horowitz, devra se débrouiller par ses propres moyens d'ado lambda.

 

Se défendant de toute paranoïa pour mener à bien ses missions, victime du hasard et dépositaire contraint de l'héritage familial, d'une dette non soldée, le héros démontrera de nouveau du courage et de la pugnacité pour son âge, la vie ne lui laissant pas le choix de récupérer l'insouciance des premiers temps.

 

Un tome beaucoup plus excitant que les précédents forcément car la vérité se dévoile !

 

Bonne lecture !

 

 

*************************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

 

 

http://www.babelio.com/livres/Gwynne-Rush-tome-4--Chasse-a-lhomme/687588

 

http://www.leslecturesdemylene.com/2015/02/rush-tome-4-chasse-lhomme-de-phillip.html

 

http://www.nouveautes-jeunesse.com/2015/02/rush-t4-chasse-a-l-homme-phillip-gwynne-casterman-2015.html

 

http://leboudoirlitteraire.fr/2015/02/rush-t-4-chasse-a-lhomme-phillip-gwynne/

 

http://www.surmonetagere.com/?p=1270

************************

 

A DECOUVRIR AUSS!!!I

 

roman,adolescents,action,mafia

CASTERMAN

2014

9782203084551

A PARTIR DE 15 ANS

"A la table voisine, une famille prenait le petit déjeuner: un couple et leur fille, qui devait avoir mon âge.

Elle était belle. Dans le genre d'imogen...

- Je veux un Styxx samedi soir pour mon anniversaire. Je veux un Cerberus.

- Un quoi? demanda la mère d'Anna.

- C'est un téléphone portable, maman...

Mais, ma chérie, on vient juste de t'en acheter un nouveau, objecta son père.

-Nous ferions mieux d'aller, lâcha la mère d'Anna après avoir jeté un coup d'oeil à la ronde.

- Sois raisonnable, ma puce. Comment veux-tu qu'on te trouve ce téléphone, puisqu'il n'existe pas?

-Grâce à lui! s'écria Anna.

La jeune fille pointait du doigt Dom' assis dans le restaurant

et il venait de l'entendre.

Pourquoi Hound le détective voulait lui aussi mettre la main sur ce téléphone révolutionnaire dont la sortie restait presque une légende?

Pourquoi la Dette en avait elle-aussi besoin?

Pourquoi depuis le jour de ses quinze ans Dom' a t-il l'impression d'être piégé dans une mortelle caméra cachée?

Toujours est-il que le jeune adolescent devra se montrer le plus doué dans cette course au téléphone si il veut continuer de courir sur ces deux jambes.

Run, baby, run...

 

 

: Le tome3 reste tout aussi déroutant que les deux précédents il vient conforter l'idée d'un plan final qui reste dans l'ombre pour l'instant, autant que les fameux commanditaires de la Dette mafieuse et qui donne tout son sens à cette course inlassable et effrénée.

Dominic Silvagni se pose à contrario de son grand-père qui y laissa une jambe, comme l'élu, par son endurance. Au fur et à mesure qu'il réussit chaque épreuve virtuellement impossible pour son âge, fixée par la Dette, il s'endurcit mais conserve des valeurs humaines bien ancrées. Ces missions, dont l'enjeu est sa propre vie ou une de ses jambes, ressemblent à des caprices absurdes dont il pourrait ressortir que la Dette prend le malin plaisir à marquer sa puissance sur ceux qui ne les prennent pas au sérieux. Toutefois, même si nous avons l'impression d'être comme Dom', balloté en tous sens et mené à l'aveugle, le puzzle mortel se met doucement en place, chaque élément collecté, emboîté l'un à l'autre, commence à profiler des possibilités de grands crimes du siècle par informatique et talents de l'évasion. Au fur et à mesure des tomes, Dom se montre, grâce aux conseils de sa grande soeur geek et à son insu, un hacker de plus en plus expérimenté. Tout semble possible pour qui sait y faire apparemment.

En tout cas, l'émotion reste présente, Dom' abandonnant peu à peu l'idée d'avoir une scolarité ordinaire, mettant en péril son amorce de relation amoureuse avec sa meilleure amie Imogen, ses espoirs de compétitions sportives et jalousant presque la vie toute simple de ses frères et soeurs. 

L'auteur Phillip Gwynne multiplie les personnages secondaires, certains réapparaissent dans le paysage et semble engagé dans le jeu plus que l'on pourrait le croire, comme l'homme au bandana qui agressa le jeune Tristan par exemple ou même le véreux Hound le détective.

Dom' ne tombe pas dans la paranoïa certe facile et pourtant, il y aurait de quoi.

Beaucoup, jusqu'à sa propre famille, distille une attitude curieuse, incongrue dans la normalité ordinaire. Ils affiche un silence éloquent à coups de regards entendus à son égard, bien différent de son entourage, l'ambiance dure et sans sentiment la "Camora" -loi du silence mafieuse- qui lui fait dire que lui n'est plus un enfant et que même ses parents ne sauraient le protéger. L'auteur Phillip Gwynne ménage la chèvre et le chou, essaye de satisfaire les amateurs de bonnes scènes d'action et les frileux des scènes trop violentes, en éludant avec astuce par raccourcis, euphémisme ou par humour toute violence gratuite et dérangeante, sans édulcorer toutefois le récit.

Prenante et haletante, une série à ne pas prendre en cours!

 

 

******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.babelio.com/livres/Gwynne-Rush-tome-3--Puzzle-Mortel/639715

*******************************

 

DECOUVREZ LE TOME 2!!!

Nuit+noire.png

CASTERMAN

2014

9782203084476

A PARTIR DE 15 ANS

 

Des hommes en cuir noir de nouveau aux trousses, Dom se réveille dans un milieu hospitalier.

 

Ouf ! Enfin, qui peut savoir ?

 

Pourquoi les hommes de la Dette l'auraient poursuivi et emmené en lieu sûr ?

 

Il avait pourtant fait ce qu'ils lui avaient demandé ?

 

Un deuxième contrat l'attend et Dominique est déjà las de ce jeu de fou qui enchaîne les membres masculins de sa famille dès leur quinze ans à une organisation mafieuse qui ne supporte pas les mauvais payeurs. Pourquoi l'avoir emmené dans une clinique si ce n'était pour lui donner un petit avertissement à son insubordination latente?

 

Dom et son grand-père auront un véritable air de famille notable, une jambe en moins.

 

Sauve qui peut !

 

Dom pique un nouveau sprint hors d'atteinte afin d'y voir clair. Il ne réalise pas encore que les klaxons sur la route l'acclament à son passage.

 

Non, Dom n'a pas battu un record de vitesse.

 

Oui, Dom a perdu son seul vêtement, une petite serviette de bain et il est nu comme un ver.

 

La vie est dure et très injuste après quinze ans pour les Silvagni.

 

 

 

: Dominique Silvagni est reparti de nouveau pour une course dont il ne voit pas encore la véritable issue.

 

En effet, une nouvelle semonce est lancée de la part de la mystérieuse organisation la Dette et n'appelle toujours aucun refus, aucun échec.

 

Comme un boulet malfaisant qui lui colle aux « basques » et le cloue au sol, la Dette continue de compliquer sa vie d'adolescent bien que le jeune homme est, par une fois, tenté de se débarrasser de l'ordinateur qui distribue les missives sibyllines.

 

En vain.

 

Nouveau tome, nouvelle mission, le jour j demandée, plonger la ville entière dans l'obscurité la plus totale.

 

Si les objectifs ne se jugent pas comme aussi mortes que le refus, les actions commandités ont toujours une saveur de mission impossible à échelle de simple adolescent ordinaire, riche et insouciant.

 

Dominique va devoir trouver le moyen de pénétrer une centrale, les conséquences lui incombant seul et sans en connaître la fin réelle.

 

Une bonne dose d'adrénaline et de stress. Ce volume ne nous révèle pas ce qu'il est advenu du pauvre voleur Otto du tome1, comme si les éléments devaient s'imbriquer comme un puzzle dont le vrai dessein devrait se révéler la dette entièrement réglée.

 

Le suspens reste en partie entier donc, s'ajoute d'autres éléments de temps forts-l'enlèvement de la petite sœur d' Otto Zolton-Bander -, de nouvelles interrogations_le père de Dom parle parfaitement la langue des mafieux siciliens bien qu'ayant nier le comprendre- et plus Dom tente de se confier à sa meilleure amie Imogène, plus celle-ci prend ses distances. Le triangle amoureux s'impose plus clairement encore, entre eux et l'insupportable Tristan sorti du coma.

 

Dom va devoir apprendre l'endurance et prendre sa revanche sur ces compétitions sportives à défaut d'avoir le contrôle de sa vie.

 

Ma préférence va au premier mais encore un ou deux tomes et la série devrait vraiment gagner en épaisseur.

 

« Run, Baby Run ! »

 

******************************

QUAND DISENT LES AUTRES!!!

http://totalybrune.canalblog.com/archives/2014/05/09/29832216.html

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2014/05/nuit-noire-de-phillip-gwynne-rush-2.html

 ******************************

 

COMMENCEZ PAR LA MISSION 1!!!

Rush1DettedeSang.png

CASTERMAN

2014

9782203084469

A PARTIR DE 15 ANS

 

Dominique Silvagni vient d'avoir quinze ans et il se serait bien cassé une jambe plutôt que d'accepter son cadeau d'anniversaire.

 

Une mauvaise plaisanterie ? Absolument pas.

 

De marbre face à son incompréhension, son père et son grand-père lui révèle la dette léguée de père en fils, qui coûta d'ailleurs sa jambe à son grand-père Gus à son âge.

 

Donc la jambe cassée, on oublie.

 

Il lui faudra bien ses deux jambes, à Dom, pour exécuter son contrat dans les plus brefs délais, effectuer le « rush » de sa vie.

 

Dom est en plein entraînement d'athlétisme, il court, essaie de se dépasser, d'être le meilleur.

 

Être le meilleur, il faudra l'être car son premier contrat secret vaut pas mal de dollars et il y a du monde sur le coup.

 

Il ne faut pas décevoir la Dette, la 'Ndrangheta, une mafia italienne dont faisait partie un lointain ancêtre qui immigra en Australie pour lui échapper.

 

Mais nul ne lui échappe et ses descendants mâles doivent à présent s'acquitter de six traites, six missions au profit de l'organisation à leur quinze ans pour rembourser la liberté de l'ancêtre.

 

Se remettant de la révélation et du marquage au fer, « pagado », appliqué sur chacun des débiteurs Silvagni, Dom se fait inviter chez un camarade de classe, l'arrogant Tristan, sur une île près des côtes australiennes pour les vacances scolaires. Ce qui lui permettra d'en savoir plus sur sa dette. Le lieu, zone de villégiatures de grosses fortunes, est le terrain de jeu d'un personnage aussi jeune que lui et très recherché, robin des bois moderne qui fait tournée la police en ridicule et dont les exploits impossibles sont idolâtrés par tous les adolescents via les réseaux sociaux.

 

Chaperonnant ainsi sa meilleure amie Imogen convoitée par le vil Tristan, qui n'a qu'une idée en tête, épinglée la belle sur son tableau de chasse, Dom devra dès que possible damner le pion des chasseurs de prime, de la police et de l'enquêteur qui faillit capturer le célèbre Zolt, être le plus malin et le premier à attraper le jeune voleur pour le livrer à la Dette.

 

Dom se sentira le courage et l'audace de faire comme son père, faire ce qui doit être fait au nom de la famille.

 

 

 

: Le tome 1 de « Rush » de Phillip Gwynne pose l'histoire et croise la petite histoire et la grande histoire de la série, intrigue adolescente avec un possible triangle amoureux – Dom, Imogen, Tristan- et l'histoire mafieuse de la fameuse dette.

 

Dominique a du mal à réaliser ce qui l'attend, quoi de plus normal. Il est jeune, faisant parti d'un gotha de riches familles australiennes, insouciant, ivre de vitesse et de liberté. Le jeune adolescent est condamné à devenir la main de criminels malgré lui.

 

Dominique senior, l'ancêtre, contracta la dette afin de libérer ses descendants de ces activités dangereuses, le choix de la liberté à un dur prix et un goût amer.

 

Entre l'expérience du père et du grand-père, Dom comprend vite qu'il devra rapidement devenir un homme.

 

Si ce premier tome n'est dans l'ensemble pas aussi trépident et vif qu'un « CHERUB » de Robert Muchamore ou un « EFFACES » de Bertrand Puard, il promet de bons moments certainement à venir, le rythme s'intensifiant dès la rencontre avec Zolt, brave gars acrobate et sympathique, voleur de voitures de sport et d'avions de luxe. Vers l'issue, les balles fusent et on roule à plein gaz.

 

Le second tome devrait nous en apprendre probablement d'avantage sur les dettes réalisées par le père, mystérieux, moins tendre et plus tranchée dans son attitude.

 

On suppose peut-être par ses paroles qu'enlever une vie humaine n'est pas une option à exclure pour remplir sa dette le cas échéant. Tuer ou être tuer.

 

Peut-être Dom devra t-il prendre ses propres décisions et fixer ses propres limites.

 

Le deuxième tome devrait nous révéler aussi si Imogen découvre le secret de Dom et si elle se décide à voir clair dans le jeu d'enjôleur de Tristan, vulgaire Casanova un peu brute qui se fait passer pour un ange.

 

Une lecture qui se suit bien et devrait prendre de l'épaisseur par la suite.

 

A découvrir.

Debt.jpg

 

 

 

**********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://jelistulisillit.wordpress.com/2014/02/03/rush-tome-1-dette-de-sang-de-philip-gwynne-12-mars-2014/

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2014/03/dette-de-sang-de-phillip-gwynne-rush-1.html

**********************

AUTRES SERIES ADO' PLEINES D'ACTIONS ET DE CASCADES!!!

9782013221658.jpg

AU GRAND ECRAN, EN 2006

logo_12314.jpg

cherub-tome-1-100-jours-en-enfer.jpeg

http://www.cherubcampus.fr/

Nouveau, la BD!!!

cherubcouvbd.jpg

100-jours-en-enfer-2.JPG

Verso_162091.jpg

20:30 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, adolescents, action, mafia | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 21 mai 2015

LE JOURNAL DE NINE/ GERALDINE MAILLET

 

journal intime, humour, divorce

FLAMMARION

2015

9782081359451

A PARTIR DE 9 ANS

 

Cher journal,

Je l'écoutais, elle, je le regardais, lui.

Elle m'expliquait que cela prendrait du temps mais que tout y irait bien,

il allait et tournait autour du banc mais j'attendais qu'il ne tourne pas autour du pot.

J'attendais le second coup de semonce de papa mais papa n'ajouta rien de plus au discours de maman.

Des regards complices, des sourires entendus, laissaient entrevoir une véritable connivence sur ce qu'il fallait dire au mot près, on ne pouvait rêver parents plus en harmonie.

Sauf que papa et maman c'était papa et maman mais sans le « et » d'union des parents mariés.

Inventer un mensonge grand comme Lardon-Léon, mon petit frère-n'aura pas suffit à les réunir de nouveau sous prétexte de me récupérer chez ma copine Carlotta.

Tout faux !

Enfin, un vrai autrement,

sans brosse à dents dans le même verre, comme je ne connaissais pas quoi.

Lardon ne mouftait pas trop. Pour moi, c'était le point fin de chapitre. Et puis avec un cœur autour.

Maman a un amoureux. Ma vie est fichue !

Enfin, je crois !

PS : Cher journal, j'ai perdu deux dents, la récompense se multiplie avec le nombre de maisons, tu crois ?

 

journal intime,humour,divorce

: « Le journal de Nine »-Léopoldine pour maman et papa, Nine pour Nine car Nine, c'est plus cool et moins classique- s'inscrit dans la veine des journaux-romans drôles à la mode, illustrant au propre comme au figuré la vie des adolescents.

Si le « journal d'une grosse nouille » et « le journal d'un dégonflé » se montrent extrêmement désopilant, anecdotes intimes et petites gaffes, celui de Nine de l'auteure Geraldine Maillet évolue sur un ton plus tendre, situation oblige, un divorce c'est jamais très amusant.

Entre petites illustrations rigolotes et confidences très privées, Nine déroule tous ses questionnements sur les quelques mois de changements, observant la reconversion du couple mythique « papa-maman, s'accoutumant à deux chez soi, redéfinissant le bonheur familial autrement, parfois avec un tiers personne.

journal intime,humour,divorce

 

Quelle est sa place dans l'amour de ces parents après une séparation ?

C'est court et charmant comme l'aiment les matrices de petits journaux intimes d'héroïnes ordinaires, naturelles et drôles. Une bonne proposition !

journal intime,humour,divorce

 

*************************

 

journal intime, humour, divorce

GERALDINE MAILLET

L'AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Geraldine-Maillet/6672

********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://blog.crdp-versailles.fr/litteraturejeunesse/index.php/post/08/05/2015/Le-journal-de-Nine.-Tome-1,-Pourquoi-c%E2%80%99est-plus-pareil

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/05/07/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-c-est-plus-pareil-5616619.html

 

http://www.nouveautes-jeunesse.com/2015/05/le-journal-de-nine-pourquoi-c-est-plus-pareil-geraldine-maillet-flammarion-2015.html

 

http://www.feelyli.fr/le-journal-de-nine-chut-les-enfants-lisent/

 

http://www.babelio.com/livres/Maillet-Le-Journal-de-Nine-tome-1--Pourquoi-cest-plus-pa/713678

 

https://jelistulisillit.wordpress.com/tag/le-journal-de-nine-geraldine-maillet/

 

 

http://parfumsdelivres.blogspot.fr/2015/05/le-journal-de-nine-de-geraldine-maillet.html

 

https://deslivresdeslivres.wordpress.com/2015/05/21/le-journal-de-nine-tome-1-pourquoi-cest-plus-pareil/

 

 

 

17:54 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : journal intime, humour, divorce | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 18 mai 2015

LES INCORRIGIBLES ENFANTS DE LA FAMILLE ASHTON, TOME1: UNE ETRANGE RENCONTRE/ MARYROSE WOOD

 

Les_incorrigibles_enfants_de_la_famille_Ashton.jpg

FLAMMARION

2015

9782081331266

A PARTIR DE 13 ANS ET +

 

Penelope poursuivit l'aventure littéraire du naufrage de l'Hespérus et supposait que la magie de la poésie ferait son œuvre.

Les mots résonnaient dans les petites consciences animales et les expressions attristées, les petits hurlements des petits comme le loup à la lune démontraient que le sens faisait doucement son chemin.

Penelope remettrait le grec et le latin à plus tard, elle ne désespérait pas de conduire Alexandre, Beowulf et Cassiopée à la civilisation auxquels des parents malveillants les avaient enlevés.

La nursery qui les abritait gagnait des lettres de noblesse chaque jour, calmant les jappements, menant les mots dans le verbe de ses protégés.

Lord Ashton ne prêtait plus guère attention à ces petites « bêtes » sauvages qu'il trouva dans les bois depuis que Penelope Lumley fut missionnée comme gouvernante. Le noble amateur de chasse et de têtes de fauves empaillées n'attendait juste de ces têtes-ci qu'elles soient bien remplies comme l'éducation l'exige pour des enfants.

L'arrivée de Penelope fut un soulagement, Les fortes supplications de sa nouvelle épouse Lady Constance l'avait poussé à trouver une solution à cette nouvelle « maternité » imposée trop tôt à son jeune goût.

Penelope, qui surprenait les conversations assassines de Lady Constance dans les couloirs du manoir, invitant à rendre à mère Nature ces enfants-là bien trop perdus, l'a faisait fulminer de rage. Lady Constance ne cessait de réclamer d'un air narquois des preuves d'avancées spectaculaires avec le petit trio d'enfants.

Dans quelques jours, Lord Ashton réclamera négligemment que chacun d'eux sache danser le « scottish » pour sa soirée , à la bonne mode de la riche société et qu'ils soient capable d'échanger si le cas se présente . Penelope Humley, d'extraction modeste, ignore ce qu'est cette danse mais elle ne désespère pas, point de déshonneur, Constance, Alexandre et Beowulf sauront se tenir correctement sur leurs deux pieds, « Lumahaou », comme ils la surnomme, les protégera des tentatives de Lady Constance.

Rien ne saurait ruiner les efforts de ses petits protégés baptisés par Lady Constance « les Incorrigibles ».

 

: Ce premier tome « Une étrange rencontre » pose le décor, installe les personnages imaginés par l'auteure Maryrose Wood, avec une atmosphère de série très inspirée des romans classiques se déroulant dans l'Angleterre du XIXème siècle.

Les quelques illustrations ont un style rétro, suranné, cela rappellera aux parents qui l'ont connu les collections de romans historique classiques de notre enfance « Rouge et Or » pour la jeunesse.

L'auteure cite en tout cas en fin son attachement au roman de Charlotte Bronte « Jane Eyre », l'histoire d'une gouvernante anglaise qui découvre l'amour auprès de son employeur beau et ténébreux et va découvrir un très lourd secret. Cette atmosphère étrange est reprise un peu ici et les murs du manoir Ashton cache bien des choses.

Mais n'allons pas trop vite, reprenons du début. L'histoire commence avec Penelope Lumley, une orpheline comme Jane Eyre, éduquée et élevée par une bonne institution, volontaire et encore innocente, aimant se replonger à loisir dans les romans de chevaux qui ont fait le bonheur de son enfance. Ce bonheur là, elle va tenter de le partager avec les « incorrigibles » bien mal nommés, trois frères et sœurs trouvés près des bois du domaine Ashton et pris charitablement sous la protection de la famille.

C'est là le début de l'aventure, celle de Penelope, dont les tentatives d'éducation de ces enfants sauvages sont proches du dressage au début mais dont l'amour, les bons traitements et les enseignements de la jeune Penelope finissent par payer. Ces confidences épistolaires régulières à sa directrice lui confère un caractère romantique qui devrait séduire les jeunes filles.

Concernant son « cheval de bataille » des plus originaux et étranges, si les attitudes des enfants restent encore un peu frustres par moment, si le langage reste difficile, l'intelligence des enfants ne fait aucun doute et les trois ne se comporte plus comme une portée de chiots en folie.

Une vraie victoire pour la gouvernante qui peine à convaincre ses employeurs, Lord Frederik toujours absent ou plus intéressé aux affaires de chasses et Lady Constance, l'épouse, qui se trouve complètement effrayer à l'idée de présenter des enfants sauvages et dévergondés à sa bonne société. Nous ne savons que penser de ses personnages équivoques, parfois antipathiques, mais des événements mettant en danger la sécurité des enfants vont forcer Penelope à cerner la nature de chacun, découvrir qui tireraient avantage à mettre les incorrigibles dans l'embarras.

Le mystère des voix traversant le grenier ajouté à cela, sans compter le mystère des origines des enfants, des points qui devraient ajouter de l'aventure et des scènes dramatiques, les intrigues sont lancées.

Si Jane Eye ferait le bonheur de grands ados, la série en revanche est bel et bien en direction d'un jeune public, le ton reste léger, les lectures de penelope et les péripéties des incorrigibles ramenant des temps de douceur et d'espièglerie.

Nous attendons la suite.

 

roman,enfant sauvage,aventure

roman,enfant sauvage,aventure

***********************

MARYROSE WOOD

6a00d83454d01e69e200e54ff514608833-150wi.jpg

L'AUTEURE!!

http://www.maryrosewood.com/

***********************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://delivrer-des-livres.fr/les-incorrigibles-enfants-de-la-famille-ashton/

http://www.leslecturesdemylene.com/2015/04/les-incorrigibles-enfants-de-la-famille.html

http://laboiteahistoires.fr/blog/2015/04/23/les-incorrigibles-enfants-de-la-famille-ashton/

 

http://www.babelio.com/livres/Wood-Les-incorrigibles-enfants-de-la-famille-Ashton-Tom/700095

jeudi, 14 mai 2015

JONAH, TOME2: LE RETOUR DU SEPT/ TAÏ-MARC LE THAN

 

 

9782278059300-T.jpgDIDIER JEUNESSE

2014

9782278059300

A PARTIR DE 13 ANS et +

 

 

Le président reçoit de nouveau une nouvelle lettre de cette Odette Vinnitsa.

Les premières courriers de cette vieille dame avait eu le mérite de le faire sourire avant d'engager une lourde journée de chef d'état.

Des choses vraiment inhabituelles pour une veille habitante de Ligne Blanche.

Les oiseaux, les corbeaux se seraient rassemblés récemment en grand nombre au-dessus de son toit, elle parlait aussi d'une histoire de rats.

Une créature se serait même logée dans son grenier, dévorant régulièrement ses tartes juste sorties du four. Les plats cabossés ne laisserait aucun doute sur la faim de la créature mais une bête qui aime les tartes ne peut être fondamentalement une mauvaise animal, selon elle. Odette, d'après la lettre, s'est mise dans la tête d'apprivoiser le « fauve » à coup de gourmandises.

Le président se tordrait de rire si des événements étranges ne lui avaient pas été rapporté du côté de chez Odette. La vieille voisine pointe du doigt l'orphelinat de ces voisins, tout est devenu sans dessus dessous depuis l'arrivée de ce jeune garçon sans mains.

Une alerte vient d'être déclenchée, conseillant aux gens de se mettre à l'abri chez eux. Les animaux sauvages d'une ménagerie se seraient déchaînés et échappés. L'armée même a été diligenté pour récupérer des Hyènes, un tigre, un ours qui semblent se diriger précisément vers l'orphelinat.

Cette Odette Vinnitsa avait peut-être vu juste ?

Qui pourrait croire qu'un jeune adolescent, Jonah, fait l'objet d'une attaque de mère Nature ?

Qui pourrait croire que quelque part des jeunes enfants différents des autres naissent avec des capacités exceptionnelles et que l'évolution est traquée par la Nature elle-même ?

 

: A la lecture du deuxième tome, les lecteurs auront vraiment le sentiment que le récit est construit sur le principe du feuilleton, aventure étendue, semblerait-il, sur l'ensemble des volumes, redécoupée, les tomes nous laissant dans l'expectative complet mais sachant doser frustration et contentement excitant.

En effet, l'auteur prend le temps de tourner l'éclairage sur chaque personnage présenté dans le premier tome, mettant delà des personnages secondaires en premier plan, renouvelant l'intérêt constant, donnant de la densité à son univers progressivement tout en suivant l'intrigue majeure principale poétique et dramatique.

Le centre de l'histoire n'est pas des moindres et les lecteurs continueront de se poser des questions dans cette contradiction posée par l'auteur, si les enfants tels que Jonah ne sont pas l’œuvre de la Nature que sont-ils ? Sont-ils la métaphore des dérives humaines et scientifiques posant en fond une problématique écologique avec cette offensive de la Nature sur ces créatures « hérétiques » ?

La bonne nature de Jonah est établie depuis de nombreuses pages, sa capacité a apporter du bien être autour de lui sème le doute sur la démarche de l'élément naturel qui finalement pourrait se faire l'avocat du diable d'un maléfique qu'il n'y paraît.

Les choses se sont enchaînés favorablement comme si le jeune garçon fonctionnait comme un aimant humain à bonheur malgré le handicap de ses mains. Les éléments qui accompagnent Jonah, Voix A et B, sortent d'anges gardiens internes, y sont pour beaucoup, apportant une vigilance constante à l'équilibre, au bien être du garçon.

Le jeune orphelin sans mains s'est trouvé de bons parents qui se sentent récompensés, remboursés pour l'injustice de leur infertilité, Jonah a retrouvé sa belle, Alicia, lui a rendu la parole. Son trio de copains sont de retour, toujours aussi drôles,leur insouciance est très lié au fait d'avoir grandi avec Jonah, ils ont témoigné la sincère amitié qu'il porte au jeune adolescent qui fut kidnapper en lui portant secours.

Le tome 2 suit cette tentative de la Nature a rétablir son ordre, prenant possession des animaux et lançant des charges d'extermination vers les protecteurs d'enfants spéciaux, les Sentinelles, et les protecteurs de Jonah.

L'auteur met de côté le personnage de Draco pour nous permettre de découvrir son jumeau, Malcolm, et nous permettre de comprendre les raisons de sa disparition à la fin du tome 1 alors que les frères venaient de se retrouver. La révélation n'est pas des moindres et permettra de porter une attention plus particulière à d'autres personnages secondaires. Malcolm est aussi singulier que Draco, policier très décalé en costume de justicier rouge écarlate, personnage « 7 » à la capacité de lire les expressions de chacun, de définir la vérité. Oui,

« 7 » est de retour et le docteur Wilbur, autorité des Sentinelles, lui rendra ce qu'il lui a ravi quelques années auparavant, son bonheur en dépend.

C'est le vrai ton de l'auteur, décalé, humoristique de second degré pour un contexte des plus étranges, il redéfinit les codes, faisant appel à l'instinct plus qu'à des repères en emporte-pièce, de façon douce, poétique, les Voix A et B abordent le thème de la mort d'une façon originale en partant récupérer l'âme du directeur de l'orphelinat.

Le scénario nous tient toujours en haleine sur la suite, démarrant d'autres intrigues, les nouvelles mains de Jonah semblent animées d'une vie propre. Alicia et Jonah enquête sur l'identité du donneur, peut-être une âme qui ne demande qu’à être entendu mais sur quoi ?

Mystère !

C'est une fiction délicieusement tordue pour grands ados, construite d'une façon très originale, lumineuse, mettant en avant des personnages hors normes, présentés de façon attachante. Jusqu'où tout cela nous mènera ?

Nous sommes mordus !

A découvrir absolument !

***********************

 

TAÏ-MARC LE THAN

 

TaiMarcLeThanh.jpg

 

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Tax0308i-Marc-Le-Thanh/193058

http://www.didier-jeunesse.com/auteurs-artistes/tai-marc-le-thanh/


Taï-Marc Le Thanh - Jonah Volume 1 : Les... par Librairie_Mollat

 

******************************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-2--Le-R...

 

http://www.lespetitsbouquins.com/livres/jonah-t2-le-retou...

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/0...

 

 ***********************

DECOUVREZ LE TOME1!!!

 

 

9782278059294-T.jpg

DIDIER JEUNESSE

2013

9782278059294

A PARTIR DE 13 ANS ET +

 

Monsieur Simon ne voyait plus les choses de la même façon.

Au fil des âges qui avaient pétri son embonpoint de ses formes adultes, ses terreurs enfantines et nocturnes l'avaient contenu de façons épisodiques dans des craintes infondées tout directeur qu'il était.

Le soir, dans le silence de l'orphelinat, les craquements, les sifflements avaient pris l'habitude de l'inquiéter. Encore d'avantage, depuis que le nouveau Jardinier, Ramon, était arrivé. Ce dernier présentait des attitudes sauvages et parfois inquiétantes en dépit de la qualité de travail bien fournie. Offrir un lieu sûr et un havre de paix des jeunes enfants sans parents était une lourde responsabilité.

L'arrivée de Jonah avait contribué à diffuser une joie incroyable qui faisait oublier à Robert, Steve et Philippus ce qu'ils avaient perdu et leur démontrait chaque jour ce qu'ils avaient gagné, une famille.

Monsieur Simon l'avait vite remarqué. Jonah était...différent.

Il agissait comme un diffuseur d'optimisme auprès de son entourage, il favorisait les attachements et les amitiés. Un seul éclat de rire devenait communicatif dans le réfectoire. Jonah avait un vrai pouvoir qui faisait du bien au bonheur. Même la jeune Alicia qui taisait son drame dans un mutisme permanent s'était laissé charmé par le jeune garçon sans mains. Il y avait de l'amour dans l'air.

Malgré l'absence de ses mains, le petit Jonah grandissait bien droit, lorsque ses jambes n'étaient occupées à faire des cabrioles pour stimuler son corps.

Et puis un jour, le père de Jonah est venu le rechercher, contre toutes attentes, sans nouvelles de sa part depuis que le bambin qui braillait fut confié à l'institution.

Monsieur Simon redoutait un grand malheur.

l avait confié le jeune garçon sans véritable certitude d'un Happy end. Cet instinct s'était aussi logé dans l'esprit et le cœur de Phillipus, Robert, Steve et Alicia. Un sixième sens.

Monsieur Simon comprit vite où était parti la petite bande de fugueurs. Là où les dernières traces de Jonah pouvaient les mener.

Il ne savait pas en revanche si il devait s'inquiéter aussi de la disparition d'un adulte, le nouveau jardinier, Ramon ou quelque soit son vrai nom, qui partageait de nombreux moments à parler des fleurs, à les cultiver avec Jonah.

Quel mystère entoure le jeune Jonah ? Qui es-tu Jonah ?

 

: Bienvenue dans le monde de Jonah ! Le premier tome de la série « Jonah » pose le décor, un univers singulier entre fantastique et histoires de vie.

Les personnages pour l'ensemble sont des enfants et des adultes qui ont grandi chacun avec des failles, des drames, des sensibilités qui ont trouvé une voie évidente vers le positivisme, la sérénité, un bonheur, tout relatif qu'il soit, au contact de Jonah.

Il y a un fil d'histoire construit, de la naissance de Jonah à sa traque par les mystérieuses Sentinelles , dont le titre de tomaison porte le nom.

Nous naviguons à la frontière du fantastique.

En effet, Jonah a quelque chose de plus particulier que sa bonne humeur solaire et indéfectible, personnage unique que l'absence de mains n'atteint pas, ne comprime pas le cœur et dont l'optimisme agit comme un miroir auprès de tous les enfants de l'orphelinat. Ils commencent à vivre leur petite vie d'enfant, profitant d'une forme insouciance en attendant d'être choisi par des parents en mal d'enfants.

Taï-Marc Le Than dirige son récit sur une ligne temporelle logique avec plus ou moins de libertés, elle est assujettie à l'enfance de Jonah certe mais certains événements, certaines futures rencontres vont offrir une dynamique, casser de temps à autre une lecture possiblement linéaire.

Et cela rend parfaitement bien, les choses finissent par trouver leur sens, leur explication au fur et à mesure, la présence de certains personnages dont on ne sait encore l'importance qu'ils vont gagner dans l'histoire de Jonah finissent par se justifier.

Toutefois, si la bienveillance des amis proches de Jonah n'est pas à démontrer, la véritable nature d'autres cherchant Jonah restent à établir et les mobiles sont portés sous le sceau du suspens. Qu'est ce qui fait courir autant de monde sur le sillage de Jonah ?

Amitié, paternité, amour de la science ?

L'auteur joue sur les apparences.

Le jardinier Ramon, rappelant le fameux Sirius Black de « Harry Potter » de Rowling, ne jouit pas d'une image de sainteté, ni par son passé ni par son attitude qui semble inspirer au monde le calme avant la tempête. Le directeur le perçoit comme une « bombe à retardement » par son attitude parfois associable. Cependant malgré des mots clé évidement inquiétants et des attitudes trop secrètes peut-être selon les normes, « Asile » par ci et « changement d'identité » par là, la mauvaise nature du personnage de Ramon alias Draco Mulhman reste à prouver, sa véritable histoire à découvrir.

Les ados lecteurs resteront en permanence sur l'expectative de voir l'image de marginal dangereux confortée ou avortée, ne pas savoir c'est agaçant (humour d'auteur, quand tu nous tiens!). Oui, l'auteur ajoute une véritable pointe humoristique sadique trempée de second degré avec ce Draco dont l'évocation seule de la légende suffit à prendre les jambes à son cou. Il continue à jouer avec malice sur les apparences, ajoutant au jeu des dupes d'autres caractères imperceptibles comme le docteur Wilbur, responsable d'un institut secret pour enfants handicapés surdoués et l'agent de « police » plus qu’ambigu, l'agent Slitt à l'humour décapant.

Les lecteurs navigueront à l'instinct et se feront leur propre jugement sur ce qui est, n'est pas, ce qui est bienveillant ou non, ce qui reste essentiel dans une vie pleine de failles au final

 

Mais avec tout cela, qu'est-ce qui rend Jonah si particulier ? Un jeune garçon de quatorze ans capable de s'adapter parfaitement à tous types de situations nécessitant des mains, évoluant naturellement en développant d'autres parties de son corps pour compenser. Un rapport métaphorique évident au handicap de la part de l'auteur et replacé sous un angle fantastique.

Ce que certains ignorent c'est que la vie a privé Jonah de choses et lui a offert autre chose comme une compensation juste. Jonah est né avec deux excroissances internes proches de son cerveau et qui sont animées d'une vie propre.

Non, Jonah n'est pas un pauvre petit garçon schizophrène, ces deux vies qu'ils nomment « Voix A » et « Voix B » sont bien là et deviennent des sortes d'anges gardiens qui observent le monde, l'analyse et font cadeau à Jonah des ressources qu'ils en ont retiré.

Delà, Jonah peut être doué en tout, jouissant de grandes connaissances, pouvant développer des mouvements physiques parfaits et pouvant pénétrer les pensées d'autrui. Ses deux éléments conversent avec humour pendant que le petit dort du sommeil du juste, lui suggèrent de belles pensées pour ses rêves et participent comme de vrais nounous à son développement, à l'optimisation de sa bonne humour. Grâce à eux, Jonah n'a jamais été seul, n'a jamais manqué d'amour et ils les interrogent au besoin.

Le hic, les deux éléments ont été repéré lors d'un examen médical et c'est le point de départ de grands bouleversements pour le destin de Jonah.

De l'aventure, de l'émotion, du mystère, de la poésie, un récit sur la différence d'une façon générale mené sans pathos, bien au contraire.

Ramon, Jonah, Phillipus, Steve, Alicia, Monsieur Simon, Robert et même le couple Martha-Big Jim qui recueille Jonah en cavale, dépassent ce qu'ils sont, surmontent les contextes dramatiques qui les maintenaient et se libère grâce à Jonah.

Mais l'aventure ne fait que commencer.

433 pages qui se parcourent sans aucune difficulté et avec plaisir.

A découvrir absolument !

**********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

http://www.telerama.fr/livres/jonah-t-1-les-sentinelles,105364.php

http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/laissez-vous-tenter-jonah-une-belle-lecon-de-vie-pour-les-enfants-au-rayon-litterature-jeunesse-7771223810

http://www.lire-en-tout-genre.fr/index.php/a-partir-de-11-ans/1694-jonah-t-1-les-sentinelles-tai-marc-thanh

 

http://www.babelio.com/livres/Le-Thanh-Jonah-tome-1--Les-sentinelles/536912

*********************************

A LA POURSUITE DE JONAH!!!

 

9782278059447-T.jpg

 

9782278059515-T.jpg

 

 

15:32 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 10 mai 2015

MON CHAT, MA SOURIS/ CELINE CLAIRE

 

roman,frère,soeur,policier

OSKAR EDITEUR

2015

9791021403321

A PARTIR DE 8 ANS

 

atchoumpar ci, atchoum par là !

Elle m'agace à éternuer.

Les parents vont se douter de quelque chose. A cause d'elle, pas de chat à la maison !

Ce sac, c'est là providence mais il faut que je le rende au plus vite.

Une vrai chouchoute à ventoline, cette Manon!

L'affaire est dans le sac mais ne risque pas d'y rester si elle continue son cirque de rapporteuse à vent. Juste une question de temps et détourner l'attention des parents !

C'est bien simple, lorsque les deux nigauds reprendront ce qui leur appartient, si Minouchette ne peut pas rester planquer ici, je m'efforcerai de faire comprendre aux parents que si elle s'est mise à grignoter soudainement du fromage avec passion, c'est à cause de sa fichue souris.

 

Biiiip Biiip encore et encore ! Il suffisait de décrocher !?

Seulement .. n'a pas de téléphone alors c''est à qui ?

Comme si il ne s'était pas aperçu du contenu du téléphone et du contenu du sac, cet idiot de Paul avec sa musique dans le casque!? Rien que pour m'embêter, j'ai pensé au début.

Pour ça, j'ai l’ouïe fine ! J'avais même entendu cavalé au dessus de ma tête ma Minouche à moustache le soir d'avant.

Elle est trop mignonne pour un rat !

Paul l'a déteste déjà. Ce n'est quand même pas ma faute si la présence des chats me fait gonfler comme une montgolfière tout de même ! Les parents vont être en pétard quand ils vont découvrir que Paul leur a désobéi et a ramené un chat dans sa chambre. Si déjà il veut sauver sa peau, il faudra qu'il se dépêche de rendre le sac qu''il a trouvé, où se trouvait ce chaton de malheur. Les propriétaires avaient l'air en rogne, moi, il me fiche la pétoche. Le téléphone et cette clé USB à rendre au plus vite, sinon...je sais pas moi ?

On a rendez-vous sans que les parents le sachent.

Paul ne se pose pas plus de questions, c'est vraiment un garçon !

Mais il y a quoi sur cette clé au fait ? C'est vrai !

 roman,frère,soeur,policier

: «  Mon chat, ma souris » est un tout petit roman à tiroirs léger et astucieux. L'intrigue est toute simple mais Céline Claire l'auteure arrive à mettre en place un double intérêt. Tout est dans le sous-titre, « on est toujours la proie de quelqu'un... ».

L'enquête des frères et sœurs ennemis est le prétexte à présenter leur relation conflictuelle, une compétition permanente pour obtenir l'affection et les faveurs des parents, chamaillerie « vache » comme chien et chat qui va se devoir être mise de côté pour le bien commun (le leur!).

En effet, et si cela se sait (le secret et l'affaire du sac!), cela risque de barder pour leur matricule à double titre.

Paul trouve un chaton dans les ordures, le chat de ses rêves convoité depuis longtemps et qu'on lui interdit à cause des allergies de sa petite sœur, cette petite punaise qui ne vit dans sa maison que pour lui pourrir la vie bien entendu.

La providence va aussi mettre sur sa route un duo de malfaiteurs de pacotille qui semblent plus qu'attachés à récupérer le contenu du sac où s'était glissé le chaton et « jeté » près des ordures (ou déposé stratégiquement!).

La petite sœur se retrouve dans la combine de l'opération « restitution du sac » puisqu'elle cache à son tour un rat trouvé dans la maison et aidera son dadais de grand frère à calmer l'impatience des deux adultes en furie.

C'est presque du théâtre de boulevard pour tout jeune lecteur que l'on propose avec ses quiproquo, ses petits mensonges, son comique de situation à rentrer et sortir par la porte (pardon ! La fenêtre ici!). Bref ! Rat, chaton, frère et sœur vont devoir cohabiter car les choses vont devenir un peu sérieuse avec l'arrivée des malfrats dans la maison puis de la police.

C'est les parents qui vont être contents lorsqu'ils vont rentrer.

Une lecture courte, sympathique et facile pour ceux et celles qui filent à l'aise pour la lecture seul comme des grands !

 

****************

CELINE CLAIRE

 

roman,frère,soeur,policier

 

AUTEURE !!!

 

http://www.leseditionsdesbraques.com/auteurs-illustrateur...

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/10704-ce...

http://celine.notrecabane.fr/

 

*******************

CE QU'ILS EN DISENT !!!

 

http://www.paperblog.fr/7608492/mon-chat-ma-souris-celine...

 

 

http://monuniversdeslivres.com/2015/04/28/mon-chat-ma-souris-celine-claire/

*********************

FRERES ET SOEURS, SOEURS ET SOEURS,

C'EST COMPLIQUE PARFOIS!!!

 

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

roman,frère,soeur,policier

 

17:05 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, frère, soeur, policier | | |  Facebook | |  Imprimer

vendredi, 08 mai 2015

MAUVAIS ENDROIT MAUVAIS MOMENT/ BENEDICTE CARBONEILL ET REGINE JOSEPHINE

 

roman,policier,adolescence,drogue

OSKAR EDITEUR

9791021403079

A PARTIR DE 15 ANS

 

Encore éprouvé de l'entretien, Maxime n'entend plus que les battements de son cœur qui tambourinent dans sa cage thoracique, résonnent peut-être secrètement sur les quatre murs. Ils couvrent les voisins qui braillent, râlent. La tempo tapant à gauche joue d'une chanson sourde mais plus apaisée, moins passionnée que celle que Max devait chanter pour obtenir d'éventuels aveux.

La main de son avocat tapotait doucement par moment son bras, le conduisait au calme même si l'attitude provocatrice des officiers de police dans le bureau pour obtenir une vérité, même si la situation dramatique dans laquelle il se retrouvait piégé forçait la passion et la colère.

Que d'émotions ! Le visage de sa mère qui se sortait du lit, ses deux mains se posant sur ses joues, les yeux brusquement réveillés par les menottes serrées autour des poignets de son fils et par l'escorte des deux agents de police sur le pas de sa porte.

Elle le croirait forcément, dans son sang et sa chair.

« Peut-on fouiller la chambre de votre fils ? », avaient-ils demandé après l'exposition motif de l'arrestation, du crime dont il serait coupable.

« Dont-il serait victime », corrigerait avec force Max si l'appel au calme et à la mesure ne l'appelait pas à se contenir pour son propre bien.

200 euro et deux bobonnes de drogue trouvés dans son sac de lycéen.

Ramassé par la BAC, devant chez sa petite amie Lucie, comme un voyou, parce qu'il n'a su que faire que se cacher à l'approche de la voiture.

Que penserait Lucie ? Ils avaient l'habitude de s'envoyer un SMS le soir, de s'attendre le matin devant la grille du lycée. Elle devait être très inquiète. Il ne l'a pas oublié, pas fait marché. Il était réellement mordu de cette fille-là.

Qui pourrait croire qu'il a obtenu une telle somme en vendant des jeux vidéos ?

Ses meilleurs copains Thomas et Baptiste pourraient témoigner. Eux aussi doivent se demander où il est passé.

Une soirée de garde à vue entière, parmi les drogués, les voleurs et les ivrognes.

Juste 15 ans et la vie devant soi, du moins Max se le demande, tout se rejoue dans sa tête, tout bascule.

Qu'est ce que c'est que cette drogue dans son sac ?

Pourvu qu'on le croit !

 

: « Moment endroit mauvais moment » est un triller réaliste(disons le tout de même car pour un héros de quinze ans cela ne peut-être autrement), une intrigue policière fondée sur la présomption d'innocence d'un jeune adolescent bien sous tout rapport mais que des faits accusent de trafic de drogue.

Bénédicte Carboneill et Régine Joséphine mènent habilement les lecteurs vers la résolution de leur histoire, une lente avancée qui suit progression de l'enquête d'un côté et les états d'âmes du jeune héros victime et incarcéré pour 48H.

Cela nous permet en effet de pouvoir suivre l'affaire sur deux plans, administrativement et psychologiquement.

L'ambiance des scènes d'interrogatoire restituées semblent crédibles, nous suivons le processus d'enquête vu aussi du point de vue du commissariat en charge via les deux officiers.

L'objectivité de la fonction ne force pas toujours la sympathie mais les auteurs découvrent un peu le masque, laissant entrevoir l'homme derrière l'uniforme heureusement.

La notion de temps pèse dans le récit, elle est subjective selon les parties, nous le ressentons bien selon le partie qui mène l'enquête et Max qui attend son innocence, nous entrons dans la tête de Maxime qui se retrouve piégé, remet en question sa petite vie tranquille d'adolescent, entre courage, douleur et humiliation.

Dans sa petite cellule, il remonte le temps, se repasse ses bons moments d'insouciance, mène sa propre enquête, la suspicion prend parfois le pas sur la raison.

La paranoïa gagne également son entourage tout bouleversé, ses meilleurs amis, sa petite amie, sa mère, animés de la volonté de l'innocenter, animés humainement aussi parfois de petites rancœurs personnelles, des règlements de compte entre ados qui voilent l'objectivité et font monter la tension. Toutefois l'intérêt de Max reste bien au cœur des préoccupations.

Les auteurs mettent les pieds dans le plat avec beaucoup de tact, alternant temps d'observation et temps vifs d'émotion pour parler du trafic de drogue et des ados mais aussi comme cité au début, de la fameuse présomption d'innocence parfois compliquée et longue à démontrer.

Vraiment intéressant.

***********************

 

BENEDICTE CARBONEILL

01_carboneillbenedicte.jpg

 

AUTEURE !!!

http://www.lr2l.fr/acteur/carboneill-benedicte-vingrau.html

https://www.facebook.com/regine.josephine?fref=ts

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/8649-benedicte-carboneill

IMG_0132.JPG

 

 

REGINE JOSEPHINE

10264307_10202865029658415_4953757655093701914_n.jpg

 

AUTEURE !!!

http://www.regine-josephine.com/

**********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://lavachesanstache.blogspot.fr/2015/03/mauvais-endroit-mauvais-moment.html

http://enfantipages.blog.lemonde.fr/2015/03/30/mauvais-endroit-mauvais-moment/

http://souslefeuillage.blogspot.fr/2015/03/mauvais-endroit-mauvais-moment.html

http://www.lirado.com/mauvais-endroit-mauvais-moment-de-benedicte-carboneill-et-regine-josephine/

http://www.babelio.com/livres/CarboneillRJose-Mauvais-Moment-Mauvais-Endroit/716132

 

17:19 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, policier, adolescence, drogue | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 06 mai 2015

LE COEUR EN BRAILLE/ PASCAL RUTER

 

roman, cécité, amour, amitié, famille

DIDIER JEUNESSE

2012

9782278059249

A PARTIR DE 13 ANS

 

« Je me suis bien rendu compte que la théorie d'Etienne ne tenait pas la route, car il était véritablement amoureux ; à mon avis, c'est toujours sympa de voir une théorie se casser la figure, c'est le monde qui s'échappe et court entre les mailles du filet. ».

Et ça, des théories sur le monde, Victor en a des tas.

Des folles, des rock'n roll comme la voiture Panhard de son père, des timides et sensibles comme son succès avec les études.

Il y en a des choses qui lui échappent.

A commencer par son meilleur ami Haïçan qui se dit turc d'origine égyptien. On peut être turc et égyptien à la fois ? Et pourquoi fête-il Shabbat ? Il dit que comme les champions d'échec, il a toujours un coup d'avance, il peut faire ce qu'il veut.

C'est vrai que c'est une tête ce Haïçan, un sacré numéro !

Pas comme Victor qui creuse un fossé grand comme la faille de San Andrea de San Francisco entre les bonnes et les mauvaises notes. En attendant que la connaissance de Haïçan déteigne un peu sur lui comme une mauvaise teinture ou le foudroie pendant une répétition de Guitar Hero, Victor suit son inspiration et cache les rouleaux de papier toilette du collège.

Et puis un jour, cette foudre, elle est tombée ! Un petit nuage roux tout mousseux parmi la foule. Et savant avec ça !

Marie-José la belle était devenu son nord-ou peut-être son sud, il ne savait pas trop-, il suffisait qu'elle s'approche un peu pour qu'il est très chaud. Avec elle, il s'est abreuvé à la fontaine du savoir, elle lui donnait des cours afin de rattraper ses notes en berne et grâce à elle, il ne confondait plus Kamasutra et Tiramisu-plus pratique pour redemander une autre part-.

Un monde de questions et de curiosité commençait à pointer le bout de son nez sous les réseaux gluant de sa cervelle, c'était juste là !

Et puis un jour, lui et elle, elle et lui, vont partager d'avantage.

Marie-José perd la vue. Et pour reculer l'inévitable, Victor va être les yeux de la belle pour que ses notes à elles n'en pâtissent pas et qu'elle ne soit pas placée dans une école spécialisée.

Délaissant la réparation de la Panhard, Haïça et ses potes des rock, les frangins Etienne et Marcel, Victor va se montrer aussi inséparable qu'un shewing gum à la fraise collé aux basques hésitantes de Marie-José.

 

: Le tome 1 de la série de Pascal Ruter est drôle et sensible, vraiment, avec cette histoire de tourtereaux rapprochés par le secret de la cécité de l'un d'eux.

Les événements sont racontés par Victor, avec son ton de parole, franc, parfois irréfléchi, des confidences comme à un bon copain, livrant ses hésitations, ses bourdes, ses révélations sur l'amour, ses gags potaches, ses échanges incongrus entre potes et sur la vie.

Tous les personnages sont hauts en couleurs sans pour autant que le trait soit forcé. Victor est un cancre gauche mais habile de ses mains, attachant, facétieux, bien conscient de sa position incommodante dans un système qui lui réclame d'être plus savant qu'il ne l'est.

Son ignorance est drôle, on ne peut s'empêcher de sourire, de rire devant autant de sincérité mais il découvrira par lui-même au fur et à mesure que sa valeur se place bien au delà des notes même si il aurait bien besoin que se produise un miracle avec ses relevés de notes.

Et la lumière fut ! Ecarlate comme une chevelure flamboyante d'une Marie-José, qui ravit son cœur. La jeune violoncelliste fond totalement devant le caractère de Victor et va l'aider à se récupérer en mathématique, le français et lui faire découvrir bien plus.

Ses yeux curieux vont s'ouvrir d'avantage tandis que ceux de Marie-José vont se voiler et il va avoir l'impression de voir pour deux, décortiquant les choses, appréhendant que les autres ne découvrent le handicap, observant le courage de la belle devant son autonomie qui la quitte progressivement.

« Le cœur en braille », c'est la petite vie d'ado d'un fond de la classe nommé Victor, qui grandit, se dépasse, trouve sa place parmi des amis plus doués aux cultures intellectuelles, qui connaît l'amour, profite des bons moments père-fils sans maman, découvrira les difficultés du handicap, assumera les erreurs de pulsions hormonales comme un grand.

Même si les mots ne le témoigne pas toujours de façon adroite et pleine de tact, Victor se montre en tout cas fin, très psychologue sur le monde qui l'entoure. A noter sa relation avec « Lucky luke » son surveillant ou celle avec sa professeur de collège.

Un bon roman sur le problème de la cécité.

C'est sympa et il y a des suites, en plus !

roman, cécité, amour, amitié, famille

************************

 

PASCAL RUTER

roman, cécité, amour, amitié, famille

 

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Pascal-Ruter/226208

 

***********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/45817-le-coeur-en-braille

http://www.lire-en-tout-genre.fr/index.php/a-partir-de-9-ans/1243-le-coeur-en-braille-pascal-ruter

http://lesvraiesrichesses.fr/le-coeur-en-braille-pascal-ruter-didier-jeunesse/

http://heuresdefantasia.canalblog.com/archives/2012/07/30/24743978.htmlhttp://delivrer-des-livres.fr/le-coeur-en-braille-pascal-ruter/

 

 

************************

 

ET AVANT,

ET APRES ???

431961830.jpg

 

 

 

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/10/petite-revue-de-presse-non-exhaustive-des-sorties-de-la-sema-5600604.html

sans-titre.png

 

22:11 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, cécité, amour, amitié, famille | | |  Facebook | |  Imprimer

mardi, 05 mai 2015

LE P'TIT ABC DU KARATE/ EMMELINE MOTTET ET ILLUSTRE PAR TIAN

 

9782919466221, 0-2561907.jpg

FLEUR-DE-VILLE EDITIONS

978-2919466221

A PARTIR DE 9 ANS

en lecture seule

mais sinon à partager en famille bien avant

pour la découverte !

 

Karaté signifie « Mains vides ».

Le savais-tu ?

Parce qu'il se pratique sans armes.

D'où vient-il ?

« Des films de Kung-fu !!! », certains jeunes esprits répondraient-ils hâtivement. Pas faux !

Il y a très longtemps, un moine bouddhiste d'origine indienne prit ses quartiers dans un monastère shaoline et il mit au point une discipline mi-gymnique mi-martiale. Et oui !

Su tu souhaites pratiquer le Karaté, il faudra respecter des valeurs d'honneur, de fidélité, de sincérité, de courage, de bonté, d'humilité, de droiture, de respect et de contrôle de soi.

Un vrai code moral car le Karaté de ne se pratique pas n'importe comment.

Et puis il faudra savoir sauter à la corde à sauter mais ça, c'est une autre histoire, c'est à la lettre C du Petit ABC du Karaté.

 

documentaire,arts martiaux,karaté

Un parcours simple d'initiation de page en page, la discipline développée à toutes les lettres, ce petit manuel en format carré se montre complémentaire d'autres documentaires plus illustrés de photos de poses sur le sujet et pour le même jeune public.

Ce documentaire aux dessins rigolos publié par « Fleur de Ville Éditeur » peut se montrer très utile pour renseigner des parents et des enfants qui souhaitent le pratiquer et s'inscrire dans un club.

documentaire,arts martiaux,karaté

 

C'est une bonne approche, assez complète d'ailleurs, les préparations, les poses, les règles, les qualités requises, les inscriptions en club, les origines, les champions de la discipline, sont présentés dans des petites explications courtes et claires.

Ce n'est pas ennuyeux à compulser, c'est appuyé de l'expertise de sportifs des disciplines présentées et cela aura le mérite également de faire lire en se documentant sur une discipline que l'on apprécie.

Il existe d'autres titres disponibles .

 

documentaire,arts martiaux,karaté

 

**********************

 

EMMELINE MOTTET

photo-id-4_400x400.png

 

AUTEURE !!!

2009-12-10%20le_progres__3_questions_a_emmeline_mottet.jpg

TIAN

76756.jpg

 

ILLUSTRATEUR !!!

http://www.bd.gallimard.fr/auteur-76756-tian.html

http://indomemoires.hypotheses.org/13565

*************************

 

LES EDITIONS FLEUR DE VILLE, C'EST AUSSI...

http://www.fleur-de-ville.net/

 

https://fr-fr.facebook.com/pages/Fleur-de-Ville/121842591167035

 

FDV-couverture snow-.jpg

maquette-couverture--hand-fleur-de-ville.jpg

FDV-couverture-escrime-300dpi.jpg

couverture-chien sdf.jpg

Heures-couve-300px.jpg

FDV-couverture-grotte de nez-300px.jpg

couv-Maxence-le-pou-300px.jpg

 

01:11 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : documentaire, arts martiaux, karaté | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 03 mai 2015

LE TANGRAM MAGIQUE, TOME3: L'ENIGME DU SCEAU DE JADE/ FLORENCE LAMY

 roman,enquête,chine,magie

CASTERMAN

2015

9782203090262

A PARTIR DE 9 ANS

 

La nouvelle tâche demandait beaucoup de prudence et de concentration à Li-Na.

La petite vendeuse de tortues s'appliquait à honorer le nouveau poste de prestige qu'on lui avait offert et de mériter la confiance de son bienfaiteur, Monsieur Yé.

Ce dernier s'était montré plus que généreux depuis le décès de la Grand-Mère Dong de Li-Na, récupérant la jeune orpheline sous son aile, lui promettant de ne pas finir dans les rues.

Pour son absence de quelques mois, Li-Na serait confié au maître des Trois Collines, au delà du lac.

Coupant la branche juste là où on lui avait conseillé de le faire, évitant d'abîmer les feuilles, prenant garde de conserver ses gants afin que la peau ne souille pas le parfum du thé, Li-Na avait du accepter cette belle opportunité loin de Hangzhou, de Monsieur Zhou, de Ma-Ku la vendeuse de lilas et surtout son meilleur ami Cheng, le petit va-nu pied vendeur de thé.

 

Dans un geste d'inadvertance et de fatigue, Yun la nouvelle amie de Li-Na laissa choir sa paire de ciseaux sous un théier. La jeune fille se mit hâtivement à sa recherche. Il n'est rien de plus important au domaine que de prendre soin de son matériel quand il s'agit de la récolte du thé « la Robe rouge », celui de l'empereur. Cela est passible de quelques coups de bâton.

Et pourtant, un jour le maître du domaine, Monsieur Yé, oncle de Yu, se verra ravir l'unique et précieux sceau qui authentifie et permet l'export de la douceur impériale. Monsieur Yé craint le déshonneur sinon pire. Quelques jour plus tard, Li-Na se fait voler ses fameux ciseaux dans sa chambre.

La jeune fille n'a d'autre recours que d'interroger son Tangram magique pour trouver le ou les coupables.

 

: Un tome 3 fidèle au deux premiers, une enquête, un jeu d'indices donnés par le Tangram mystérieux et une nouvelle aventure pour Li-Na et Cheng redresseurs de torts.

Chaque épisode permet aux deux enfants de se rapprocher d'avantage au fil des intrigues et des aléas de la vie.

Si les enquêtes pourraient se suivre indifféremment de l'ordre où elles ont été édités, la recherche des parents de Li-Na et les événements relatifs à sa vie personnelle suivent bien un fil qu'il est préférable de respecter. Dans ce tome plus que les autres surtout puisque la vie de la petite vendeuse de tortue va connaître de grands changements avec le décès de sa Grand-Mère.

Changement de vie et d'activité. Cheng n'est pas près à lâché sa meilleure amie et nul endroit ne saurait les empêcher d'être ensemble comme les lecteurs le constateront, Cheng se donne les moyens.

Ce nouveau volume « l'énigme du sceau de jade » s'ouvre sur un nouveau pan culturel de la petite vie chinoise de l'univers campé par l'auteure Florence Lamy. Ici, la passion du thé et pas des moindres, celle de l'empereur.

Et que peut-il arriver si le thé de l'empereur n'est plus servi, sans doute verra t-il rouge ?

Des descriptions de l'activité, d'autres anecdotes des us et coutumes de l'époque parfois peu commodes mais toujours intéressantes à découvrir.

Enfin, un enquête toujours interactive qui invite les lecteurs à jouer à l'interrogation de Tangram à l'identique de l'héroïne, recherchant l'ordre des formes utilisées pour obtenir le motif en présence.

Un nouveau tome sera de toute évidence à attendre afin de connaître la cohabitation entre Li-Na et son bienfaiteur au cœur blessé- l'explication est dans le livre-.

Toujours très accessible.

 

Bonne lecture !

***********************************

FLORENCE LAMY 

roman,enquête,chine,magie

 

L'AUTEURE!!!

 

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/10322-florence-lamy

 

http://florencelamy.blogspot.fr/

 

**************************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Lamy-Le-Tangram-magique-Tome-3--LEnigme-du-sceau-de-j/712680

*************************

A VOIR JUSTE AVANT!!!

roman,enquête,chine,magie

CASTERMAN

2015

9782203088535

2014

A PARTIR DE 10 ANS

 

 

De nouveau, les morceaux de Tangram magique ont répondu à la demande de Li-Na.

Ces 7 pans géométriques se sont agencés pour pointer de leurs angles vers l'image d'un cerf-volant, puis d'un personnage au ventre proéminent.

Jusqu'alors, les petits instruments de divination n'avaient pas encore délivré la vérité sur l'histoire de la petite orpheline élevée par sa grand-mère.

La jeune fille était évidement déçue, confiante, elle faisait preuve de patience.

 

Toutefois, le cœur généreux de la petite vendeuse de tortues s'était ému devant le désarroi de Ma-Ku, la jeune de vendeuse de Jasmin dont le chien Do-Dou avait disparu, à quelques jours des inscriptions d'un célèbre concours prestigieuse.

Avec le concours de Cheng, le petit serveur de thé va-nu-pieds et son ami, Li-Na courre les rues, là où la mène les indices du Tangram magique, dans le secret espoir qu'un jour le Tangram la récompense du secret de ses origines.

 

roman,enquête,chine,magie

 

: Un deuxième tome sur la même trame que le précédent, une enquête, une intrigue aux multiples énigmes pour un jeune lectorat, sans crimes violents et toujours couronnée de son aura mystique grâce à l'utilisation des instruments divinatoires du Tangram magique qui se fait le vecteur de la vérité.

Cette enquête est aussi le prétexte pour de nouveau mettre en valeur la culture chinoise du passé, relatant entre autres des actions quotidiennes caractéristiques, décrivant des mets et un art de la poésie qui réveillent les sens du corps et de l'esprit.

L'intrigue de Florence Lamy nous entraine dans les rues, fréquentées par les différentes classes sociales, celles plus malfamées et ses voyous, nous rappelant par ailleurs les us et coutumes entre ces gens de mondes différents pour le plaisir de plonger dans un tout petit peu d'Histoire avec douceur.

 

roman,enquête,chine,magie

 

Li-Na reste délicieusement ingénue, tendre et attachante, l'aventure est facile à lire dans son petit format de poche et l'adjonction d'un jeu de Tangram reste une excellente idée pour prolonger le plaisir dans le jeu et la créativité.

 

roman,enquête,chine,magie

 

 

****************************

 

*

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.chouetteunlivre.fr/archive/2015/01/27/florence-lamy-le-tangram-magique-l-enigme-du-pekinois-5542503.html

http://www.gregoiredetours.fr/autres-civilisations/civilisations-asiatiques/florence-lamy-le-tangram-magique-2-l-enigme-du-pekinois/

http://www.babelio.com/livres/Lamy-Le-tangram-magique-Tome-2--Lenigme-du-pekinois/667221

 

**************************** 

 

DECOUVREZ LE TOME1!!!

roman, enquête, chine, magie

CASTERMAN

2014

9782203081178

2014

A PARTIR DE 10 ANS

Tournant doucement le carré d'une pensée presque claire, cette volonté animée par l'émotion, comme une petite pierre qu ricoche sur la surface de l'eau et trouble son repos, gênée aussi par l'inexpérience de la chose, interroger les esprits, Li-No joue avec la forme éparpillée en sept morceaux et pose sa question.

 

Ses petits doigts jouant maladroitement, mais prudemment car l'affaire des esprits est une affaire trop sérieuse et mystérieuse pour une jeune adolescente de dix ans, Li-No essaye de représenter sur le sol de sa chambre avec les éléments ludiques d'ébène la représentation de son ami Cheng. Comme la première fois, la petite se lèverait aux aurores dans sa maison rue de l'Harmonie pour vendre ses tortues porte-bonheur, le jeu devrait avoir modifié sa représentation de formes géométriques de bois noir, en guise de réponse.

 

Ces derniers jours encore, les matins étaient doux, les demandes de chance florissantes.

 

Li-No, la petite enfant trouvée, reçut pour son anniversaire un magnifique coffret renfermant ce Tangram magique des mains douces et fatiguées de son vieil ami l'apothicaire, qui la vit grandir, sous les regards émus de son Excellence Juge Tao, celui-là même qui la plaça bébé chez Grand-Mère Dong, et cette dernière qui ne pourrait l'aimer d'avantage que si elle avait été sa propre enfant.

 

Troublée par l'urgence, la pauvre petite s'en remet à l'indulgence des esprits, culpabilisant d'avoir entraînée son nouvel ami Chang, vendeur de Thé de Nuages blancs, dans cette triste affaire des Pivoines.

 

Devant la détresse de Madame Lo due au vol à son précieux Tableau familial intitulé « les Pivoines du Crépuscule », Li-Na pensait être capable de rendre service bien plus qu'auparavant maintenant qu'elle avait ses dix ans et ce jeu étonnant. Pourtant, Cheng enquêtant, disparu aussi mystérieusement que les Pivoines et une fois encore le jeu représenta un lapin.

 

Ah, non ! Ce n'était pas le même ! Mais oui ! Celui-ci était tourné dans l'autre sens...

 

Les esprits lui avaient encore porté chance.

roman, enquête, chine, magie

 

: Florence Lamy semble amorcer une nouvelle série avec cette jeune Li-No dans la grande Chine médiévale, des petites enquêtes pour les pré-ados amateurs de mystères à résoudre à coup de jugeote. Accompagnant le récit, un Tangram magnétique qui permettra aux jeunes lecteurs de jouer aussi à reproduire la forme proposée par Li-No ou les esprits dès que cela se présentera.

 

Attention, ce n'est pas si simple, jeunes téméraires !

Patience et astuces seront vos atouts pour ce jeu et cette enquête.

roman, enquête, chine, magie

 

Nous embaumant de nombreuses effluves exotiques, flottant dans l'air, fleurs, douceurs gastronomiques et croyances culturelles chinoises du petit quotidien de Li-No, l'auteure présente les personnages principaux dès le début, qui seront probablement récurrents par la suite et ont également une place majeure dans la vie de l'orpheline.

 

En effet, chacun prend une importance et une place dans sa nouvelle famille, le jeune Cheng y compris au final. Nous comprenons que à l'instar de la drôlissime « Wilma Tenderfoot » de Emma Kennedy, Li-No sera en recherche de ses parents en fil conducteur de ses aventures. Plus tendre que farfelu cependant si l'on doit comparer mais tout aussi divertissant à sa façon.

roman, enquête, chine, magie

 

Une intrigue en « Ho ! » majeur pour des aventures en « youpi » mineures et d'autres à prévoir nous l'espérons, tout aussi agréable à découvrir que celui-ci.

 

roman, enquête, chine, magie

 

****************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!

http://souslefeuillage.blogspot.fr/2014/09/le-tangram-magique-tome-1-lenigme-des.html

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/42536

***************************

LE TANGRAM, C'EST QUOI?

 

tangram1.jpg

 

FABRIQUER SON TANGRAM, C'EST POSSIBLE!!!

**************************

La tortue, porte-bonheur chinois encore aujourd'hui, le saviez-vous?


Porte Clef tortue vivante en Chine par Spi0n

NOTRE AMIE,

DE L'AMOUR ET DE LA LIBERTE EN SALADE,

C'EST PAS SORCIER!!!

 

**********************

WILMA, CITEE DANS LA CHRONIQUE!!!

 

3708204453.jpg

 

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive/2012/08/31/wilma-tenderfoot-t-3-l-enigme-du-fantome-maudit-emma-kennedy.html

19:38 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, enquête, chine, magie | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 29 avril 2015

L'AIGLE ET LE DRAGON/ STEPHANE TAMAILLON ( JE BOUQUINE N°375, MAI 2015)

 

11198918_10152941829358191_866794424_n.jpg

A PARTIR DE 8 ANS ET +

 

On le sait, il y a les monographies -livres- aidant à favoriser la lecture et il y a aussi les périodiques-magazines- qui y contribuent bien aussi.

Qui n'a pas suivi, grandi dans le plaisir de la lecture avec « J'aime lire » et pour les plus grands, la revue « Je Bouquine ».

Justement, ce mois-ci, nous avons eu l'opportunité d'y retrouver un auteur apprécié et dont les ouvrages ont pris résidence sur ce blog.

Amateur d'imaginaire et habité par l'exploration temporelle, Stéphane Tamaillon propose aux jeunes ados de le suivre sur un petit récit d'aventure entre la Chine et la Rome Antique, en 166 après JC , avec « L'Aigle et le Dragon ».

11180034_10152941829428191_1278094354_n.jpg

 

Quoi de plus antagonique entre ces deux civilisations si ce n'est la fameuse Route de la soie, à cette époque, qui négocient de nombreux biens précieux entre les deux cultures.

Justement, le jeune Lucius, quatorze ans, accompagne son père Caius Flavius et part à la rencontre du grand empereur Huan Di afin de négocier un traité direct entre les deux puissances, sans intermédiaires.

Les choses se précipitent rapidement,-nombre de pages oblige- à coup de mets empoisonnés et nul besoin d'être devin afin d'y voir une tentative d'assassinat de l'empereur.

Seulement, le pauvre Lucius qui eut la présence d'esprit d'éloigner l'objet mortel des lèvres de l'empereur se retrouve d'emblée accusé du crime et à priori châtié par l'empereur.

11158186_10152941835558191_1844031864_n.jpg

 

Les choses prennent un caractère politique forcément sous-entendu mais relégué en second plan- nombre de pages oblige- car place à l'action, jeunes ados lecteurs !!!

Le jeune homme est mystérieusement libéré et delà, des souterrains à l'extérieur, du quartier des domestiques à celui du Premier Ministre, où il suppose trouver l'allié qui lavera son nom, Lucius ne va cesser de courir.

Si l'auteur se montre très descriptif au départ, c'est pour mieux nous transporter rapidement-nombre de pages oblige- et nous en comprenons les avantages après au moment de la cavale où le rythme s'accélère car l'heure est grave et il ne faut pas se laisser reprendre. Les lecteurs ont le plan du palais gravé en tête et oui, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest des bâtiments.

Résultat, un récit trépident par étapes et dans un petit espace, entretenu de façon maîtrisée et dynamique.

En bonus, une belle et mystérieuse Li Mei, l'alliée de dernière minute, qui se montre redoutable à coups d'arts martiaux et qui semble détourner l'attention du jeune Lucius.

Nous avons presque une enquête. Au fil de la lecture, nous connaissons la victime-le chien de l'empereur-, nous connaissons le mobile apparent-mais une bonne enquête nous surprend toujours, croyez le-, nous connaissons l'arme du crime, le poison. Ne reste qu'à dévoiler le véritable coupable et c'est pas gagné.

Les illustrations de Louis NCT sont réellement sympathiques.

A espérer plus tard une réédition en monographie de ce petit roman d'enquête et d'aventure bien mené !

 

 

11208832_10152941829523191_1465222399_n.jpg

*******************

QUI EST STEPHANE TAMAILLON?

RETOUR SUR...

auteur23.jpg

http://www.babelio.com/auteur/Stephane-Tamaillon/81560

http://tamaillon.canalblog.com/archives/2013/09/02/27942450.html

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/search/TAMAILLON

**********************

DU MÊME AUTEUR

ET POUR LE MÊME ÂGE!!!

9791091233057_1_75.jpg

IMAGINEMOS

2013

9791091233057

A PARTIR DE 9 ANS

 

L'été va être mortel ! Arcachon, ses bassins et tout le tintouin. Sans internet, ni TNT, Robinson Crusoé en vacances au milieu de nulle part en somme, du moins le pense très fortement le jeune Jules.

Un petit S.O.S au téléphone PORTABLE, c'est possible ?

Avec un peu de chance diabolique, un jeune « Vendredi » sera muni de la dernière DS 3D.

La mère de Jules a hérité de la maison de son vieux grand-père Célestin, à Gujan Mestras, dans le quartier de la Hume.

Mais chaque île déserte cache son PROPRE trésor au sens figuré et parfois même au sens propre.

Alors qu'ils s'abritent de la pluie dans le grenier de l'arrière-Grand-Père, Jules et sa nouvelle bande, la mignonne chef de troupe à couettes, Victorine, Simon le grand noir et le sportif au look de surfer, Loïc, découvrent camouflé dans la doublure d'un vieux coffre, un code, un message.

"A l'ombre de la montagne

le renard a creusé son terrier

dans l'eden. Les entrailles de la

sixième galerie indiquent le nid

ou le congre couve son oeuf."

A l'époque de Célestin le résistant, les codes secrets se faisaient le lien sûr de messages de haute importance et justement, Jules a lu quelques informations sur ces modes de communication pendant ces grands moments d'errance dans la bibliothèque de la maison.

Peut-être que ces quelques lectures sur le passé du coin et la biographie du redoutable Général allemand Rommel, actif sur la région à l'époque, vont se montrer payantes.

Le passé de Pépé Célestin est le gardien d'un secret qui ne demande qu'à être trouvé peut-être.

Les multiples légendes suggèrent que la fortune amassée du terrible nazi n'a jamais été retrouvée.

Une véritable chasse aux trésors se met en place pour les jeunes adolescents !

Mais il semblerait que l'odeur de l'or perdu a attiré d'autres « requins ».

 

: Avec « Le mystère du trésor englouti », Stéphane Tamaillon axe son intrigue est ses intentions sur deux voies toutes aussi intéressantes, l'une pouvant exister sans l'autre mais sont habilement liées ici, pour la cause de l'aventure. Outre les quelques détails de modernité qui nous ramène à notre époque, l'ambiance et le style n'est pas sans rappeler une bonne vieille enquête du « Club des Cinq » d'Enid Blyton, mêlant la sympathique complicité des groupes de copains toujours en vadrouille, chevauchant les bicyclettes à pleine énergie et tuant l'ennui en démêlant leur lot de petites affaires mystérieuses.

 

2328185407_a5c292d4f1_o.jpg

Nous nous retrouvons pour la plupart dans ces rapports nouveaux, parfois compliqués, gênés puis finalement heureux de partager ne serait-ce même qu'un été avec de nouveaux copains de fortune pour les vacances.

L'endroit du bassin d'Arcachon se montre beaucoup plus fabuleux qu'il n'y paraît pour ces jeunes aventuriers et les amis ont rendez-vous avec la grande histoire.

Beaucoup se sont baignés autour de ces fameux blockhaus qui longent les côtes de l'Atlantique sans pour autant en connaître l'histoire étonnantes de ses fortifications.

 

33FortArros01.jpg

De quoi faire quelques visites en famille ou de façon scolaire, pourquoi pas, en rêvant au Mystère du trésor englouti. Mais attention, un trésor oublié n'est jamais abandonné comme nous le prouve les intrusions dans le grenier de la maison de Jules et les yeux qui les guettent au fil de leur avancée.

Stéphane Tamaillon s'est inspiré de certains de ses souvenirs d'enfance pour nourrir son histoire.

Il est des lieux, des moments de jeux, des histoires qui vous marquent.

Ce titre est à placer, à notre sens, au côté du ludique « Rue Stendhal » de Yaël Hassan qui amène également sur la lecture plaisir par la soif d'aventure, de découvertes, le partage de chouettes amitiés, complicités et la découverte très accessible de notre histoire avec un grand H .

 

roman, aventure, trésor,seconde guerre mondiale

 

*************************************************

CE QU'EN PENSENT LES AUTRES!!!

http://www.allia-sk.com/blog/mes-chroniques/le-mystere-du...

http://forum.plume-libre.com/viewtopic.php?t=9340&p=1...

http://omgili.com/thread/.0rSU5LtMgxc7yuHrs507RtMViWBkVQx...

*********************************************************

ON EN PARLE DANS LA CHRONIQUE!!!

9782203035423-0.jpg?v381

http://www.babelio.com/livres/Hassan-Rue-Stendhal/393274

*********************************************************

LES LIEUX EVOQUES DANS LE ROMAN DE STEPHANE TAMAILLON!!

LE BASSIN D'ARCHACHON!!!

 

LA PERIODE D'HISTOIRE EVOQUEE!!!

 

A PARTIR DE 10 ANS!!!

Il-etait-une-fois-dans-lHuld.jpg

OSLOEDITION

2012

9782357540941

A partir de 10 ans.

 

Hüld est un monde divisé par les luttes ancestrales pour le pouvoir et la domination des territoires. Théodoric, fils de Pengern de Rorn feu- chef de clan, est en âge de passer l’épreuve de feu, le rite initiatique obligatoire faisant de chaque adolescent un homme aux yeux des siens, comme le prévoit la loi du clan de Figheräld.

Par le feu et par le sang, il devra passer les limites de l’Entre-deux et terrassé un o'ak, un de ses ennemis, sur son territoire, s'engager près des bois sombres d'Âden. « Théo » le presqu’homme était dans l’impatience de ce moment qui lui donnerait l’occasion de rendre justice à sa mère. Son trophée sera ni plus ni moins que la tête du chef des O'aks, G'raowd, le vil assassin de son défunt père. L’ancien chef fut abattu par l’ennemi lors d’une RENCONTRE diplomatique qui devait sceller une paix possible entre les deux peuples.

Le voyage vers la vengeance sera long et périlleux, la dague de lave noire REMISE par le prètre Horatius ne suffirait pas à le mettre à l’abri d’un danger bien plus noir que sa colère.

Les apparences sont nombreuses. Ici et maintenant, se joue l’équilibre du bien et d’un mal dont Théo ignorait encore l’existence. Théodoric devra se faire homme de bien afin que s’accomplisse une prophétie.

 

 

: Un titre comme « Il était une fois dans l’Hüld » ne pouvait poser qu’un décor sauvage de règlements de COMPTE impitoyables évidement. Fort heureusement la soif d'aventure épique promise fera exempte de toute violence sanglante. Hüld est un monde prôche du notre par de nombreux travers du passé et de notre présent, une société de loi du plus fort cautionnée et dictée comme une raison d'être, une mission divine à laquelle nul ne peut se soustraire. Le jeune « Théo » pourrait échapper à ce destin, raisonner, si toutefois le poids de la tradition n’était pas aussi fort et s’il n’avait pas été élevé dans la haine de l’autre. Peut-on parler de rédemption lorsqu’il fait la connaissance de Z’aar ? Nous dirions plutôt  compréhension  et acceptation de l’autre tout simplement. Le passage de Théodoric chez ces créatures à l'apparence monstrueuse viendra bouleverser l'ordre établi, construisant peut-être un futur différent pour les deux peuples.

Néanmoins, au jeu de l’éternelle lutte du bien et du mal s'invite un participant inattendu. Théo aura à faire le ménage dans ses conflits intérieurs, sa volonté de vengeance, afin de sceller les bonnes alliances. Fort heureusement, comme nous pourrons le constater dans le roman de Stéphane Tamaillon, il n’y a pas de fatalité. 

 L’auteur baigne son univers d'une spiritualité zen parfois magique, les petits clin d'oeil à nos croyances sont amusantes, le dieu épineux en particulier (vraiment? ça ne vous dit rien?).  La manipulation magique des éléments végétaux et minéraux séduiront sans nul doute, offrant un bestiaire varié formé par la roche ou les ronces. Une bonne proposition d'aventure héroïque et fantastique, avec du vocabulaire (pour contenter les parents et les enseignants), adaptée pour les pré-ados demandeurs d'actions, qui se dirigent parfois vers des lectures peu adaptées par manque de choix. Et bien voila!

Un joli petit happy-end à la clé!

A découvrir!

 

65709415.jpg

9782021024678_4_75.jpg

Frisson/ 10 ans et +


: Deux enfants rejoignant leur père à Bornéo par avion, se crashent sur l'île. En mal de secours, le frère et la soeur ne devront COMPTER que sur eux-même afin de quitter le petit point rocheux où ils se trouvent car un énorme prédateur à écailles est volontaire pour jouer à jacques a dit!

Le premier qui bouge est mangé!
Court et efficace, c'est aussi un bon réquisitoire écolo sur les dangers de la déforestation et la pollution. J'avoue que je ne connaissais pas l'existence des peuples Dayaks, c'est chose faite!

 

 

http://www.placedeslibraires.fr/detaillivre.php?gencod=9782021024678

roman, pirates, esclavage, aventure

FLAMMARION

CASTOR POCHE

2013

9782081287563

A PARTIR DE 9 ANS

 

Le vieux Sourou l'avait senti venir, il l'avait prédit.

Tapi au fond de sa cale, le vieux Sourou savait déjà qu'un mauvais vent l'amenait. La Tempête du dieu Legba se déchaîne toujours sur les Négriers quittant le continent africain afin de faire entendre son mécontentement.

Mais c'est peut-être d'une autre colère qu'il faisait référence.

Offrant une petit amulette protectrice à son très jeune et généreux gardien, le petit mousse Frehel, afin de le préserver, Sorou sait que rien n'arrêtera l'abordage du « Prince d'Ebène »qui va avoir lieu, un navire arborant un drapeau au crâne mi blanc mi noir et aux tridents croisés.

Mais où se trouve le brave Gros Jacques ? L'heure est grave !

Le navire devra répondre de son commerce DEVANT l'engeance du terrible Barbe Noire lui-même, une face de cauchemar des mers salées et tourmentées rebaptisée par la légende, le Capitaine Squelette!

Le jeune Frehel pourrait prier mille fois « qu'est-il venir faire dans cette galère ? ».

Embarqué malgré lui sur la Marie Césarine, le jeune mousse découvrira qu'il était le trésor que le terrible pirate recherchait.

Quelle passé partage ensemble ce petit bonhomme blond et l'effroyable pirate ?

 

: Stéphane Tamaillon, NOUVEAU jeune maître de l'aventure, nous promet pas mal de nouveautés pour cette rentrée, dont celle-ci .

Nous nous rappelons au passage son succès sur « Dans les griffes du Ku Klux Klan » au Seuil Jeunesse et plébiscité par les scolaires et la critique.

 

22211304_3757776.jpg

http://stephanetamaillon.fr.gd/Ce-qu-h-en-dit-la-presse.htm

http://prix-bessin.etab.ac-caen.fr/sites/prix-bessin.etab.ac-caen.fr/IMG/pdf/griffes_klan.pdf

L'auteur connaît bien son sujet sur l'histoire noire, en effet.

Il a en tout cas des envies de grand large et lève les voiles avec « Le mystère du Trésor englouti » chez Imaginemos Jeunesse d'un côté et finalement, cette histoire de piraterie sur la traite des noirs de l'autre.

Il arrive à traiter de nouveau l'histoire sur l'air vif de l'aventure, le professeur Tamaillon met ses compétences professionnelles de pédagogue au service de sa littérature et met ses sujets somme toute durs à hauteur des jeunes, sans gravité ni détails inutiles, les faits parlent d'eux-même et ce bon titre est bel et bien pour un jeune lectorat d'une dizaine d'année.

Ceux qui ont dévoré le terrible « Kroko » devraient apprécier.

http://lire89.canalblog.com/archives/2011/09/16/21416222.html

Il y a une véritable intrigue, Frehel innocent de tout ce chambardement, se trouve au cœur d'une drôle d'affaire concernant le passé du Capitaine Squelette, la révélation nous permet d'en savoir plus aussi sur le contexte historique de façon très accessible et intéressante, passionnante.

Frehel va tomber des nues en se rendant compte que rien n'est finalement ni noir ni blanc au sens littéral du terme. Oui, il saura où avait disparu le Gros Jacques qui a bien des choses à révéler.

Un bon petit roman de piraterie qu'on ne lache pas, au même titre que récemment « Le trésor de Barbe Noire » de Pascale Terrier chez Oscar sur le même thème de la piraterie du moins.

 

Allez-y, plongez dans l'aventure ! A l'abordage !!!

**********************************

 voir aussi!!!

1373061-gf.jpg

http://pascaleperrier.free.fr/editos.html

http://jeunesse.actualitte.com/critiques/romans/le-myster...

**********************

DES PIRATES DE LEGENDE!!!

 

EDWARD TEACH "BARBE NOIRE"

57424-1378028451.jpg

 

John RACKHAM (RACKHAM LE ROUGE dans Tintin)

Herge--Rackham-le-Rouge.JPG

 

Anne BONNY

 

anne-bonny.jpg

*********************

 

DES ENVIES D'AVENTURES SUR LES SEPT MERS???

UN PEU D'INSPIRATION EN BONUS!

 

L'île au Trésor 2013

*****************

POUR LES GRANDS ADOS!!!

 

9782324002953.jpg

 

GRÜND ROMAN

2012

9782324002953

A PARTIR DE 15 ANS ET +++

 

Igor alias Hector Krine, le célèbre détective, accepte bon gré malgré l'affaire que lui propose Clifford Montgomery, ami de Henry Jekyll, son associé contre le crime, affaire qui lui fera oublier la perte récente de son fils Matthew. Cette absence semble le tourmenter comme jamais il ne l'avait été auparavent.

La poursuite d'un dangereux évadé de l'Hopital hautement sécurisé d' Hartwood, suspecté d'être l'odieux Jack l'éventreur, le conduit vers la découverte d'un NOUVEAU monde, insoupçonné et peut-être plus inquiétant que la race des grouillants dont fait parti Krine lui-même.

Une nouvelle menace s'éveille et semble réclamer son dû à coups de griffes. Les fauves seront de sortie durant les prochaines nuits d'une chaleur insoutenable, ne COMPTANT pas les victimes, comme si la loi de la jungle avait pris ses quartiers dans la ville. Epaulé par son fidèle Docteur Jekyll, par le Docteur Kemp, ancien homme invisible et protégé par la divine Bastet, sexy en diable, Hector Krine va se trouver pris dans une toile d'araignée dont il ignore quel est le véritable prédateur ?

Qui est en réalité Charle Lungri, le fameux évadé ? Humain? Grouillant ou....une espèce encore inconnue?

 

  

: Aussi bien que les précédents tomes sinon meilleur, celui-ci promet également son lot d'action, des faux-semblants, une intrigue frissonnante et le plaisir de retrouver les personnages dans une nouvelle affaire.

Quelle affaire! Le grand Sherlock Holmes lui-même se laisserait abuser par cette aventure aussi sombre que la nuit, brumeuse que le fog londonien et pourtant aussi sulfureuse que l'enfer. A s'y perdre. C'est pourtant dans l'enfer de la jungle sauvage que Stéphane Tamaillon tente de nous perdre cette fois, invoquant les grands démons de la science et affichant ses dérives. Les fans de Hector Krine ne seront pas déçus.

Le personnage de Krine a nettement évolué, développant plus d'émotions grâce à Matthew, un attachement qu'il réalise un peu tard hélas et usant d'avantage de ses pouvoirs de « grouillant » en son hommage, Matthew assumait pleinement de son vivant cette part d'héritage contrairement à lui. Sans doute que cette gestion émotionnelle d'un ordre nouveau pour Krine, personnalité réservée et froide d'ordinaire, le rendront moins prudent, les coups de théâtre ne manqueront pas.

Hormis une intrigue bien ficelée qui surprendront les jeunes lecteurs à chaque tournant, l'auteur se fait de nouveau plaisir et étoffe de nouveau son casting de personnages de littérature connus de tous. A l'identique de Jekyll par exemple, certains sont utilisés à contre-emploi et cela promet quelques surprises. Rudyard Kipling, le célèbre auteur du « Livre de la Jungle » fait son entrée et beaucoup d'autres à sa suite, c'est un vrai plaisir. Ceux-ci viennent animer de nombreux et nouveaux décors "steampunk", ambiances nouvellement moites et sauvages, des lieux inquiétants qui se transforment en terrains de chasse à l'homme, où les rôles du chasseur et de la proie s'inversent selon les avancées de l'enquête, jusqu'à l'affrontement final. Les chasseurs sont beaucoup plus nombreux qu'on le croit au fil de la lecture. 

Nous raffolons des nombreuses figures de légende de second ou premier plan avec lesquels joue Stéphane Tamaillon, apportant son lot de fantaisie ordinaire, à la façon des mondes désabusés et fantastiquement décalés d'Alan Moore, l'auteur des Comics américain. Des mondes où les dieux tiennent des bars puisque les humains n'ont plus foi en eux par exemple. D'ailleurs, ce lot de justiciers incroyables du roman "Krine" ne sont pas sans rappeler la « Ligue des Gentlemens Extraordinaires » de Moore des débuts, personnages mythiques formant un groupe d'aventuriers. En tout cas, l'idée est excitante et captivante, bien employée, on ne s'ennuie pas un instant.

Les jeunes lecteurs se replongeront dans les classiques grâce à Krine. Les novices au Krine univers se plongeront dans les premiers tomes. N'en dévoilons pas d'avantage. Bonne lecture!

 

*******

Petit mise au point! Rudyard Kipling, c'est lui!

Un des plus célèbres écrivains britanniques du XIX ème siècle et grand auteur de littérature jeunesse

 

Rudyard-Kipling-Bourne-Shephred.jpg

Papa des "Histoires Comme ça" et du célèbre "Livre de la Jungle"!!!!

L'histoire du monde, commença COMME CA! 

histoires-comme-ca.jpg

Le destin d'un enfant élevé par les loups!

25504797_5525593.jpg

 

 

PETIT BONUS!

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore l'auteur et l'oeuvre d'Alan Moore, cité dans la chronique!

 

Promethea.jpg

topten01.jpg

 

9782911033988_1_75.jpg

1351937012_wtchmn_int.cvr.jpg

 

 

 

 

***************************************************

LE TOME 2!!!

9782324000492.jpg

 GRUND

 GRUND Romans

27/10/11

 2324000490

POLAR FANTASTIQUE:
Pour 15 ans et +++

: Hector Krine est de retour !!!

Les vents  de la colère commencent à gronder dans les rues sombres de Londres comme un jour de tempête. Humains et Grouillants ont de plus en plus de mal à cohabiter. Les droits de ces individus extraordinaires et marginaux ne sont pas sur les voies d'égalité promise tandis que la haine des hommes ordinaires continue de cracher sa peur sur ces êtres pourvus de sabots, de plumes ou de cornes, qui partagent leur pain quotidien. Le fil ténu maintenant la paix entre ces groupes est sur le point de céder petit à petit.

D’autant plus que des crimes d’une rare cruauté sont perpétrées sur des personnages du pouvoir en place, le Premier Ministre puis le Maire. Ceci n’est point pour arranger les choses, les hommes ne voyant cette abomination de lèse-majesté possible que par un de ces Grouillants sans foi ni loi.

Matthew, récemment promû par le destin comme fils d’Hector Krine l'ennemi des criminels en tous genres, somme son père de prendre enfin parti dans cette lutte des classes et de rejoindre les siens. Hector, l’esprit bouleversé par le tumulte des reproches et le dilemne qui le conduirait à assumer sa double-nature, tente de mettre sa sagacité et ses pouvoirs mentaux sur la piste d’un détrousseur de portefeuilles et de bijoux. Ce n’est pas le fantôme de l’Opéra mais celui du théâtre qui sévit.  Un pickpocket invisible des policiers, mis sur la touche, qui aura de précieuses révélations sur la vague de meurtres des agents du gouvernement anglais tous vidés de leur substance. Complots et machinations diaboliques sont au rendez-vous! La vérité promet d’être sanglante !!!

: Serge Tamaillon nous revient avec une aventure inédite sombre et palpitante dans ce Londres toujours visité de ces créatures de la nuit plus étonnantes encore que les personnages ténébreux notoires en résidence, Jack l'éventreur et Mister Hyde pour ne citer qu'eux. Au travers d'une nouvelle enquête menée par son détective secret et intrépide, il continue de s'amuser avec les nombreux mythes de la littérature fantastique, les faisant intervenir comme des acteurs ordinaires de sa réalité ou jouant d'allusions et de clins d'oeil à l'intention du lecteur.

L'auteur réemploit des éléments de l'épouvante moulte fois exploités par ces pairs et arrive, malgré tout, à nous surprendre.  On peut dire que le plus dur est fait!! Les fans du genre n'auront pas manqué d'identifier le personnage illustre lié au nom des "HARKER". L'écriture de ce Tome n'est pas aussi descriptive dans la noirceur suggérée et révèle une certaine fantaisie même distillée par petites touches . Les adolescents pourront le dévorer et le prêter aux parents. La petite anecdote concernant l'affaire du crime crapuleux d'Osiris, remise au goût du jour, ne manquera pas d'amuser le lectorat.

Bon Frisson!!!

 

*Est déja paru:  

le Tome 1 "Les pilleurs de cercueils"!!!! 

168695_484358623190_748408190_6017050_7966530_n.jpg

33978562_7788808.jpg

 

POLAR FANTASTIQUE:
15 a et +++

:
Je viens de terminer ce 1er tome. d'hector Krine à l'univers assez noir et à l'action trépidente.

L'histoire prend pied dans une ambiance londonienne brumeuse dans laquelle se masquent les pires terreurs, dans laquelle s'exécutent les pires méfaits. Rien n'arrète le détective près à en découdre avec le mal.

Engagé dans une affaire de vols de cadavres dans un cimetierre, hector va se retrouver embarqué dans une affaire bien plus complexe, qui va l'amener d'ailleurs à faire face à son propre passé.

On est tout simplement installé dans une locomotive dont Tamaillon tient les commandes, et nous nous retrouvons  progressivement, lancées dans l'action, croisant goules, loups garous et autres créatures de la nuit jusqu'au dénouement final!

A découvrir absolument! L'auteur de "Kroko" m'a fait découvrir une autre facette de son talent !

 

 

20:52 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 27 avril 2015

REFUGES/ ANNELISE HEURTIER

 

roman,solidarité,amitié,vacances

CASTERMAN

9782203091092

A PARTIR DE 15 ANS

 

 

Mila, adolescente en vacances à Lampédusa.

Mila n'écoutait plus.

La présentation de l'île par Paola soufflait dans le brouhaha des touristes qui venaient de s'installer non loin.

Mila n'était pas encore très à l'aise avec Paola, jeune nièce d'une amie de sa Grand-mère qui vécut sur la Pointe aux Orangers. Elles ne se connaissaient pas.

Paola. Belle, insouciante, épanouie dans sa robe légère, elle faisait preuve d'une grande bienveillance désintéressée qui agissait comme un aimant et attisait aussi la prudence pour tous les petits chats échaudés, les adolescentes en mal, en perte de soi.

 

Quelque part...A mir, 15 ans et 2 mois. Érythrée

Les contrôles lors des promenades, les contrôles d'identité de la Giffa, les possibles rafles au profit d'enrôlement pour la patrie.

 

Mila, adolescente en vacances, sauvage et blessée.

L'île de Lampeduse, île italienne, au sud d’Agrigente, entre l’île de Malte et la Tunisie. Les parents avaient pris le taureau par les cornes et s'était décidé à revenir sur les lieux de l'enfance du père pour conjurer le sort de la tristesse qui remonte comme une marée. La famille devait continuer ensemble, sans lui. C'était possible.

 

Quelque part...Saafiya, 19ans. Érythrée

Les projets d'études, l'avenir des possibles, les changements de cap, la rage d'échapper à la Giffa, aux piétinements des rêves à coups de bottes et de brutalités, l'urgence de se sauver vers un ailleurs.

 

Quelque part...Amanuel, 18 ans. Érythrée

Vivre et laisser, partir, une promesse de profiter d'une vie, sa vie, avec comme seul bagage la peine de ceux qui sont restés au creux du ventre et au fond du cœur. Partir.

 

Mila, adolescente en vacances.

S'autoriser à être légère comme les poussières, à déguster, à savourer, à rire.

 

Quelque part...Meron, 14 ans et 7 mois, Pietros, 20 ans et 2 mois, Meloata, 16 ans et 5 mois, entre Érythrée, ciel et la terre.

Les jeunes années d'insouciance gâchées par des parents, peu préparés, qui se laissent piégés par des passeurs sans scrupules. Souffrir de l'entassement des camions, du sable, des mésaventures, une captivité qui dure. Toujours, en cavale, toujours.

Un refuge, un jour, par la force du courage.

 

Mila, adolescente en vacances.

Paola. De nouveaux amis, une famille ici et la-haut, dans le cœur.

Arrivée de sa Rome, capitale agitée, soucieuse de ce que les prochains jours pourrait générer chez sa pauvre mère, cette perte, Mila reprend goût à l'adolescence.

Ce juillet ne s'avérait pas être un douloureux temps du souvenir, sa mère était debout, cuisinant, plaisantant, profitant du calme de Lampédusa. L'île était un vrai refuge.

Mila souriait, respirait, renouait avec quelque chose contre toute attente, jugée depuis son arrivée sur son petit vélo jaune et sillonnant les contours de l'île. Paola racontait que ce lieu où elles se trouvaient précisément avait accueilli aussi nombre de réfugiés venant d’Érythrée..

 

: Annelise Heurtier revient avec un roman ado de nouveau fort, émouvant et à la réalité percutante.

Entre fiction et état de faits, l'auteure croise adroitement les histoires, dans le temps et l'espace, Lampédusa étant le point de croisement de l'abscisse et l'ordonnée de ces récits d'adolescents en quête d'avenir et d'encore un peu d'insouciance .

Les paroles de ces jeunes d'Erythrée, passionnées, exaspérées, impatientes, craintives aussi, nous permettent de nous pencher sur le cas des réfugiés échappant à la répression, à la violence et échouant sur le lieu d'accueil de Lampédusa au terme d'un périple dans des conditions effroyables. L'actualité nous racontera la suite, les vraies réalités de ces flux migratoires, pour promettre, protéger parfois aussi les familles car il n'y a plus rien à perdre, tout à gagner ailleurs.

L'auteure décrit le poids de ces décisions de survie propre prises par des jeunes ou leurs parents, les scènes racontées sont éprouvantes, à l'intérieur et à l'extérieur. Oui, l'émotion est grande.

En regard, le récit de Mila raconte une autre réalité, un quotidien plus ordinaire et pourtant il y a un combat intérieure qui se livre pour empêcher le naufrage de sa propre famille.

Le quotidien de Mila, jeune adolescente vivant à Rome, que l'on peut juger plus léger ne l'est pas tant que cela car sa famille se redresse d'un deuil familial et l'escapade à Lampédusa représente un moyen de rebondir pour leur propre survie aussi.

Les descriptions de ses escapades, de ses moments de liberté, de calme, de plaisirs retrouvés sont des souffles d'air frais et l'on retrouve ce qu'une adolescence devrait promettre, être, sans obstacles dramatiques.

C'est un romans ado sur la rédemption, le courage l'amitié, la famille, l'adolescence, la liberté, la vie. Cela se lit absolument bien car Annelise Heurtier raconte si bien et arrive à prendre des sujets très lourds et les porter aux publics ados avec une distance qui permet aux lecteurs de s'y intéresser sans déplaisir. Encore une chouette lecture qui fera réfléchir.

 

********************

ANNELISE HEURTIER

L'AUTEURE!!!

 

heurtier-286x300.jpg

roman,racisme,adolescence

Son blog: http://histoiresdelison.blogspot.fr/

***********************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/auteur/Annelise-Heurtier/90112

http://www.babelio.com/livres/Heurtier-Refuges/706258

http://argali.eklablog.fr/refuges-annelise-heurtier-a117322334

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2015/04/1...

*****************

 

LAMPEDUSA, TERRE DE VACANCES, DE RÊVES ET D'ACCUEIL ?

CELA RESSEMBLE A CELA...

 

roman,solidarité,amitié,vacances

roman,solidarité,amitié,vacances

 

 

roman,solidarité,amitié,vacances

http://www.lampedusa-ile-paradisiaque.com/la-vie-a-lampedusa.php

**

LAMPEDUSA AU GRAND ECRAN,

POUR GRANDS ADOS ET ADULTES CINEPHILES...

roman,solidarité,amitié,vacances

 

*******************

A DECOUVRIR...

 

D'AUTRES ROMANS

DE ANNELISE HEURTIER

POUR LES PLUS GRANDS, LES ADOS!!!

roman,racisme,adolescence

CASTERMAN

2014

9782203080522

A PARTIR DE 15 ANS

 

« Ma mère me surprendrait toujours. Elle pouvait s'échapper sans prévenir, au milieu de n'importe quelle conversation. Qui sait où elle était à cet instant-là.

  • Tu le connais ?...

  • Qui ?

  • Le type qui est mort...

  • Il s'appelait Nikita... »

La mère d'Amélia semblait plongée dans la lettre que lui avait adressée Bakar, la nouvelle directrice d'une association humanitaire, The Shelter. Depuis ce retour du bout du monde, elle versait régulièrement des aides mais les besoins financiers et humains ne manquaient pas. L'organisation aidait des enfants des rues.

Le bout du monde pour Amélia également.

Engloutissant des tartines de confitures et tuant l'amertume d'être une petite rondelette qui se fait prendre son petit ami par sa meilleure amie, Amélia semble intriguée par cette nouvelle perspective qui ramène sa mère à un passé si éloignée de l'image qu'elle peut en avoir. Cette femme fatale cintrée dans ses jupes stylées, portant chignon soignée et talons dans le prolongement de sa féminité élégante.

Amélia se mit aussitôt à pester lorsque son père a proposé un voyage là-bas, au Shelter, pour les vacances. Et puis quoi encore ? Pourquoi pas l'Amazonie, pourrait suggérer l'adolescente de 16 ans d'un ton renfrognée d'oursonne mal léchée.

Amélia se surprend à répondre « Pourquoi pas. »

Flûte! Que lui a t-il pris ?

De plus, mauvais concours de circonstances, sa mère ne peut pas rater une réunion importante et son père est au dernier moment réquisitionné pour être juré.

« - De nous trois, c'est à toi que ce genre de voyage ferait le plus de bien. »

Amélia ne peux plus se dégonfler. En route pour la Mongolie !

Triple flûte !

 

: « Là où naissent les nuages » est un véritable récit initiatique où l'héroïne Amélia va rencontrer un vrai choc de culture, bouleverser ses croyances, ses vérités.

Aux premiers chapitres, certains pourraient s'attendre à un rapport culpabilisant, s'identifiant de peu à l'héroïne gênée de l'aisance de confort dans lequel elle évolue, devant la misère déroutante et importante. Les rencontres vont faire oublier ses petites pensées graves et ramener le récit à l'essentiel, la mission de partage et de protection.

Amélia, ne se sentant au début pas forcément à sa place puis pas encore à la hauteur de la tâche, va se prouver le contraire. Chacun a à apporter à l'autre. Le regard et le destin du petit Mukshuk vont l'attendrir, la toucher, là, au cœur et qui de petites attentions ci et là pour apporter une petite touche, là, à l'endroit de son cœur. Petites attentions au pouvoir bien plus grand que l'on ne le croit.

L'enfant n'y sera pas insensible, à sa manière.

AnneLise Heurtier raconte au travers des pensées, des interrogations d'Amélia rendant l'expérience très humaine, familière.

Au fil des actions effectuées avec l'organisation, Amélia découvre une violence au sein des familles toute nouvelle aussi, de quoi relativiser les petits tracas du monde adolescent.

Ce monde, cette culture, la générosité des habitants vont la toucher dans la simplicité et elle comprend cette nécessité qui incite sa mère à garder une mission d'aide permanente et une connexion avec une expérience qui la changea irrémédiablement probablement.

Nous sentons bien au fil des pages que le bâton de relais est dignement passé. Le récit referme la quête par celui-là même qui l'avait impulsé, le fameux Nikita, l'ancien directeur du Shelter, secrètement regretté par la mère.

Mais n'en disons pas d'avantage.

 

Embarquez Là où naissent les nuages !

 

******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://argali.eklablog.fr/la-ou-naissent-les-nuages-annelise-heurtier-a107308986

http://www.noscoupsdecoeur.fr/article-coup-de-coeur-la-ou-naissent-les-nuages-annelise-heurtier-123177433.html

http://cdilumiere.over-blog.com/2014/04/la-ou-naissent-les-nuages-annelise-heurtier-casterman-2014.html

http://saxaoul.canalblog.com/archives/2014/04/11/29591363.html

******************************

QUELQUE PART EN MONGOLIE, OLAN BATOR...


 

http://www.youtube.com/watch?v=oOrjZr4jy00

http://www.youtube.com/watch?v=wMCQ4eX2xDY

***************************** 

DECOUVREZ AUSSI DE L'AUTEURE!!!

sweet-sixteen.jpg

CASTERMAN

2013

9782203068544

A PARTIR DE 14 ANS ET +

 

Etats Unis, Arkansas, 1957. 

« ...Le juge de district fédéral Ronald Davies a statué. Il ordonne que l'intégration commence demain mercredi 4 septembre. L'annonce vient d'être faite sur toutes les radios... »

Le verdict tombe, dicté par le présentateur de la télévision et la jeune Molly Costello reprend son souffle.

Finalement, ce qui devait arriver allait arriver à l'aube de ses « Sweet Sixteen », la fête de ses seize ans qui symbolisera son passage à l'âge adulte.

L'intégration de neuf afro-américains au Lycée central de Little Rock, projetée par l'association Nationale pour l'émancipation des gens de couleurs- « la NAACP »- allait enfin s'appliquer.

Molly s'était engagée volontairement dans cette aventure mais le blocage des entrées par les forces de l'Ordre, commanditée par le gouverneur Orval Faubus pour raison de sécurité, fit résonner ce rêve de mixité comme une triste utopie pour les gens de sa condition.

Protéger les autres élèves de leur mauvaise compagnie, Molly ne le comprenait pas et plissant sa robe neuve et blanche, elle voulait participer au changement. Avoir les mêmes chances d'avenir dans les meilleures écoles.

Grace Anderson a entendu dire qu'une de ces élèves allait intégrer sa classe.

La blonde jeune fille suit les conversations moqueuses de ses amies, entend les pères pester contre cette loi ridicule, les mères fabriquer leur banderoles pour la Ligue de défenses des Familles blanches, le monde semble trembler devant ce changement et Grace ne saisit pas l'ampleur de tout ceci. Elle n'est ni pour ni contre.

A l'aube de sa « Sweet sixteen », Grace rêve d'insouciance, de jolis collants, de love story sur fond de Rock 'n Roll, un rendez-vous idéal avec le frère de sa meilleure amie, le sexy Sherwood. Elle fait déjà ses plans pour le bal de fin d'année mais d'ici là, ce n'est que la rentrée et cette rentrée là, Grace n'est pas prête de l'oublier. Elle plaint cette jeune fille noire qui vient d'entrer dans sa classe, Molly « quelque chose ». Pourquoi tient-elle tant à venir dans ce lycée ?

 

« -Un paquet de Noirs se sont fait lyncher, et pour moins que ça, ma petite fille ! » avait hurlé la mère de la pauvre Molly.

: La« Sweet Sixteen » fait référence à une tradition de l'Amérique du nord où une fête est organisée pour le seizième anniversaire des jeunes filles. Le père ou un autre membre masculin de la famille remplace les chaussures plates de la jeune fille pour y ajuster des chaussures à talons, marquant son entrée dans l'âge adulte. D'autres rituels sont appliquées lors de cette fête très spéciale et symbolique, il en existe désormais une également pour les garçons.

 

Eprouvante, la « Sweet sixteen » de ces deux héroïnes, que tout sépare, va l'être on ne peut plus, du fait de leur naissance et leurs droits inhérents.

Molly espère suivre le sillage de Rosa Parks, en être digne, participer à l'effort de l'évolution des droits des noirs puisque les choses s'engagent et lui permettent enfin de le faire.

Pourtant, les mentalités n'évoluent pas aussi rapidement et les contestations peuvent se montrer violentes, humiliantes ou meurtrières comme le démontre clairement le roman. Molly va au devant de son destin de jeune fille noire et d'un futur meilleur pour les siens.

 

Grace représente l'envers de cette "Histoire", un autre écho, celui d'une communauté blanche favorisée et pleine de préjugées mais dans laquelle réside des gens de bonnes volontés qui ne restent pas sur les acquis et se questionnent.

L'auteure nous la présente comme une jeune fille ordinaire avec des questionnements de son âge que le comportement virulent de la société qui la vue naître va remettre sérieusement en question. Tout en tentant de vivre son adolescence et ses amours, elle se protège naturellement et prend progressivement ses distances avec un entourage dont elle ne semble plus comprendre les motivations, le langage. Les repères se brouillent et elle va tenter de se replacer là où sa sensibilité et sa conscience la guident.

 

Annelise Heurtier s'inspire de faits réels afin de nous parler de racisme, d'égalité, d'amour et de tolérance.

 

C'est un roman fort, percutant, qui ne peut laisser insensible, un récit initiatique qui bouleversera Molly et Grace. L'auteure dépeint une société dans toute sa contradiction, ses forces, ses horreurs et ses espoirs fort heureusement. Ces histoires sont des témoignages de courage pour ne pas oublier, de rêver et de croire fermement en l'humanité. Seize ans et toute la vie devant soi.

 

roman, racisme, adolescence

Pour les faits réels, voici quelques documents!

"1957, Little Rock: neuf étudiants noirs sous protection policière":

 ueuh_0001_0005_0_img0227

10.jpg

roman,racisme,adolescence

85399173_o.jpg

*"Les neufs (vrais) élèves de Little Rock chez Daisy Bates en 1957

debout : Jefferson Thomas, Melba Pattillo, Terrance Roberts, Carlotta Walls, Daisy Bates, Ernest Green,

assises : Thelma Mothershed, Minnie Jean Brown, Elizabeth Eckford and Gloria Ray.

(Photo Bibliothèque du Congrès des États-Unis)"

(* Blog A l'ombre des Saules: http://yanasaule.canalblog.com/)

Pour en savoir plus:

http://www.live2times.com/1957-little-rock-neuf-etudiants...

******************

 

Concernant Rosa Parks, personnage cité dans la chronique, beaucoup de titres jeunesses traitent de son histoire!

 

http://www.biography.com/people/rosa-parks-9433715/videos...

3895739376.png

http://grignoteursdelivresjeunesse.hautetfort.com/archive...

 

2350000567.08.LZZZZZZZ.jpg

http://www.oskareditions.com/PDF/307.pdf

************************

Sur les mêmes thèmes, à découvrir!

"La couleur des sentiments" de Tate TAYLOR (2011)

adapté du roman du même nom, de Kathryn STOCKETT(2010)

 

**********************

DECOUVREZ AUSSI... 

9782203047204.jpg

 

Casterman

2011

978203047204

A partir de 14 ans et +

 

: Marie n’est pas très proche de sa mère. Un mur de non-dits les sépare, laissant dans l’ombre l’identité d’un père inconnu et une famille au Népal sur laquelle, elle ne souhaite pas s’étendre.

A l'étape des 16 ans où l’on se cherche, Marie tente de découvrir ses racines Népalaises, d'ouvrir les portes du passé que sa mère Anne a définitivement fermé afin de pouvoir se projeter vers un avenir possible. Sa rencontre imprévue avec Jean, le mari de la mère d’Anne, va bouleverser sa quête d’identité.

Porteur de la nouvelle du décès de cette grand-mère « tombée du ciel », Sanaji, le vieil homme remet secrètement à Marie un carnet rouge, l’histoire incroyable et tragique de cette parente inconnue, tirée de son foyer à 4 ans pour être la nouvelle incarnation d’une déesse .

 

 

 

: Le roman de AnneLise Heurtier est un récit initiatique intéressant et émouvant. Nous avons deux histoires qui se lient doucement. Celle de Marie qui n’arrive pas à communiquer avec une mère reniant ses origines et son propre passé, la vérité est beaucoup plus lourde à porter que Marie pourrait le supposer. L’autre destin est celui de la grand-mère, ancienne Kumari, dont la vie fut brisée par ce qui semblait être une bénédiction et un privilège. Le cœur et le corps meurtri, Sanaji tentera d’oublier également le secours malheureux de Ganesh le souteneur.

 

Marie va passer par plusieurs stades, l’émerveillement, la colère, le dégoût avant d’obtenir la paix, une main qu’elle pourra tendre à une mère stigmatisée malgré elle par le sceau de la honte, abandonnant alors ensemble la perte de l'innocence laissée en héritage. Il est heureux que le personnage est pu compter sur l'écoute et le soutien de son meilleur ami Alex. Nous voyons bien à quel point cette épreuve était nécessaire pour Marie qui, fille de personne, ne s’autorisait pas à vivre sa propre vie de lycéenne.

 

Sa romance avec Hughes lui donnera l’occasion de se voir autrement, un baume au cœur pour accepter sa différence. Ceci permet également de déposer un peu de légereté entre les révélations du carnet. Un bon roman ! Il est juste à regretter que la couverture laisse la fausse impression d’un contenu mièvre et sucrée, ce qui n’est absolument pas le cas du tout.

*******************************

 

DE LA MÊME AUTEURE,

POUR UN PLUS JEUNE PUBLIC!!!

 roman,solidarité,amitié,vacances

CASTERMAN

2014

9782203071902

A PARTIR DE 9 ANS

 

Babakunde pleure. La mort, ce oiseau de malheur, reine à la couronne de plumes rouges est venue à sa case et li a ravi son épouse aimée. Ses mains ont étreint la terre, lui ont donné ses meilleurs heures. Il a parcouru ses terrains immenses, choyé ses bêtes et n'oubliait pas de préserver sa famille du besoin. Les autres aussi. Quand l'oiseau de malheur au masque de carnaval s'est saisi du Potier, il n'a pas eu le temps de le pleurer et a envoyer de belles chèvres à sa veuve. Dans sa grande générosité, il a fait porter un beau linceul tissu de fils d'argents aux parents N'Béké.

La veillée ne lui était pas accordée, le temps est précieux et Babakunde ne pouvait se déplacer, quitter ses domaines à exploiter.

Le jour venu, Babakunde devait dire adieu à son miel, sa douceur, sa bien-aimée, mais personne à ses côtés. Si, ces cadeaux renvoyés pour le consoler...mais, finalement, pas que.

Entendez les chants sacrés sur les sentiers...

roman,solidarité,amitié,vacances

: Annelise Heurtier donne dans son histoire digne d'un conte de sagesse et de philosophie une belle leçon qui enrichira l'imaginaire et emplira l'esprit des jeunes lecteurs d'ondes bien positives.

 

roman,solidarité,amitié,vacances

 

Prendre le temps de passer du temps avec les autres, donner, certe, mais donner de son temps, de sa présence bien plus que d'offrir des biens. Une idée transposable dans les relations parents-enfants à hauteur de pré-ados. Les illustrations colorés de Mariona Cabassa, saveurs de soleil, au lait de miel, aux odeurs de nuit sauvage d'impalas rôtis sont très évocatrices et invitent amplement à s'abandonner aux joies et beauté de ce monde africain riche.

 

roman,solidarité,amitié,vacances

 

Une histoire sur l'amour, l'amitié et la solidarité à découvrir comme un conte de griot.

Babakunde a saisi l'essentiel dans la véritable générosité.

 

Superbe !

 

 

*********************************

MARIONA CABASSA

cilij_foto_persona_cilij_1860galeria-JmvdLnK2sY8hZxqy.jpg

L'ILLUSTRATRICE

http://www.marionacabassa.es/

 

***************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

http://www.babelio.com/livres/Heurtier-Babakunde/562458

http://www.20minutes.fr/livres/1279402-20140203-20140123-babakunde-annelise-heurtier-chez-casterman-bruxelles-belgique

http://histoiresdelison.blogspot.fr/p/babakunde.html

***************************

 

VOIR EGALEMENT LES AVENTURES DE CHARLY TEMPETE!!! 

roman,solidarité,amitié,vacances

CASTERMAN

2014

9782203085732

A PARTIR DE 8 ANS

 

Charly rêve d'un hélicoptère télécommandé. Pour cela, peut-être qu'un peu de Dog sitting pourrait remplir la tirelire et concrétiser ses projets. Hélas, Madame Moreno, la voisine, a compté sur la générosité légendaire de la famille Tempête et confié son amour de caniche pour rien.

Pff et triple pfff ! Les parents convainquent le Charly ronchon de l'utilité pédagogique de la chose mais, bon c'est du temps entre copains mal dépensés penserait-il.

C'est bien entouré, de Djawab son copain aux beaux mots savants, Eléonore la casse-cou très rousse et son ami Igor très russe qu'il décide de passer efficacement son temps. Des BD et une nouvelle invention à tester au dehors pendant l'absence des parents, garder un chiot tranquille comme un cadavre, c'est le pied ! Il y en a un en revanche qui voit la présence de ce caniche habillé comme une violation ultime et compte bien le lui faire comprendre, n'est-ce pas Tournevis le chat ?

Tiens ? Mas où est passé le chien , Charly ?

 

: Un tome 3 tout aussi amusant et créatif que les autres. Après le remplacement de l’institutrice Mme Aigre feuille, le fond de soutien et les petits services pour que Igor parte en classe de neige, après la recherche des amies d'enfance de la maman de Charly par la petite bande pour lui faire accepter son déménagement, c'est au tour des petits services rendus aux voisins de s'imposer au jeune Charly qui préférerait passer son temps entre ses amis et ses terribles inventions.

Le cerveau ne s'arrête jamais de tourner, de pondre des tours, des bêtises et des solutions à les résoudre. Des aventures dans lesquels les jeunes lecteurs se retrouveront avec un petit brin de malice en plus qui ne le sera pas complètement inconnu, à ces jeunes garnements.

Du tonus, de l'astuce, de la tendresse et de l'humour, c'est Charly Tempête !

 

*****************************

9782203085725.jpg

CASTERMAN

2014

9782203085725

A PARTIR DE 8 ANS

 

Les vacances de la Toussaint sont terminées !

« Beuuuh !!! »

Mais l'école pense aux prochaines vacances !

« Ouaiiiih !!! »

C'est Mademoiselle Aigrefeuille qui s'y colle et elle est enfin de retour !!!

« Rhooooo !!! »

Mais attendez ! Pour les vacances d'Hiver, que pensez-vous d'une classe de neige, les enfants ?

« Youpiiiii !!! »

Les héros de Charly Tempête vont en Février partir faire du ski !!!

Ça, c'est une bonne surprise ! Le ski, pas mademoiselle Aigrefeuille !

« Il y a Eleonore, qui est un peu rousse, Igor, qui est un peu russe, et Djawab, qui n'est ni roux ni russe mais qui est fort en dictée... » ce qui tombe bien vu que Charly est assis à côté de lui.

Seulement...

Les parents d'Igor n'auront pas les moyens de l'envoyer faire du ski avec ses amis et la classe de neige, « ça coûte au moins mille euro !!! » selon les petits copains qui s'attristent de ne pas y aller tous ensemble.

Igor fait « pfff » en tapant dans un caillou et la mauvaise humeur prend ses quartiers sur sa petite bouille.

Ça, le « Oeilderrièrelatête » imaginé par l'esprit productif et fantaisiste de Charly ne l'avait pas vu venir. Gardons le tout de même à l'intention de Mademoiselle Aigrefeuille pour avoir un œil sur sa classe lorsqu'elle écrit au tableau tout de même.

Cependant, la petite bande ne renonce jamais quand il s'agit de se serrer les coudes !

Charly et Cie compte multiplier les recettes en vendant tout ce que les gens peuvent leur donner pour le vide-grenier organisé par l'école. Tout sauf des bébés, Eleonore enfin ! Il faut les surveiller !

« La barbe ! » s'écrierait la chipie. Il faut trouver autre chose.

 

roman,solidarité,amitié,vacances

: Un quatrième tome pour les aventures de Charly Tempête, tout aussi rigolo, malicieux et inventif que es deux premiers. La petite poudre de perlinpinpin dans la recette est toujours présente et Charly continue de nous faire sourire avec ses inventions farfelues avec deux euro six sous. Au programme, Le Télétravaux, la Catapulte à boules de neige, un Pafroi'onez et l'astucieux  Oeilderrièrelatête à l'usage du corps enseignant.

roman,solidarité,amitié,vacances

Annelise Heurtier introduit sa bonne humeur toujours concentrée sur peu de pages et en direction des jeunes lecteurs. Ces derniers se retrouveront dans la vie quotidienne de petits bonhommes qui leur parlent, à la maison et en classe, que de petites aventures toujours très simples et parlantes.

roman,solidarité,amitié,vacances

roman,solidarité,amitié,vacances

Le propos est joliment soutenu par les illustrations pétillante et amusantes de Clotka.

Le tome 4 « Tous pour un », clin d'oeil à la fraternité et solidarité légendaires des quatre Mousquetaires de Alexandre Dumas Père bien connus, véhicule de belles valeurs pur la vie en collectivité et entre super copains.

Une bonne série de premiers romans, ah oui, vraiment !

roman,solidarité,amitié,vacances

roman,solidarité,amitié,vacances 

******************************* 

CLOTKA

L'ILLUSTRATRICE!!!

 

Pour en savoir plus sur l'illustratrice, CLOTKA, l’ illustratrice de la série La Famille Trop d’ filles!

UNE_CLOTKA.jpg

http://www.virginhttp://mespremiereslectures.com/Interview-de-Clotka.htmlie.fr/illustration/clotka/bio

 

 

********************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

 http://entrelespages.wordpress.com/2014/09/14/charly-tempete-tome-4/

http://www.canelkiwi.com/archives/2014/09/16/30599467.html

http://histoiresdelison.blogspot.fr/2014/09/tous-pour-un.html

*******************

IL Y A D'AUTRES AVENTURES DE CHARLY TEMPÊTE!!!

DECOUVREZ LES!!!

charly-tempc3aate-02.jpg

charly-1.jpg

 T.1 et T.2!

Que d’événements pour ce nouveau départ, une page et demi envoyée à la jolie Noémie ne suffirait pas.
Mais au fait, vous ne le connaissez pas encore? Charly !?
Il est un peu timide mais dès qu'il prend confiance, c'est un vrai moulin à paroles ou un « moulinblabla » si il pouvait en tirer une invention. Charly est un peu bricoleur. Son carnet est une mine d'or d'idées d'inventions qu’il n'hésite pas à faire partager pour faciliter la vie de son entourage.


Il est vraiment sympathique du haut de ses 9 ans. Si vous le rencontriez, cela sonnerait probablement ainsi : « Bonjour je m'appelle Charly Tempête ! Tempête est vraiment le nom de famille de mon papa. Il est représentant en articles de bricolage mais ne saurait pourtant pas monter un petit meuble suédois en deux temps trois mouvements. Le pauvre ! Heureusement que je suis là !

Il a un vrai cœur en or, mon papa. Nous avons déménagé pour nous rapprocher de mon papy qui est un peu seul-et sacrément sourd-depuis la mort de ma mamie. C'est maman qui a eu du mal a abandonné notre belle maison aux glycines, notre « céleste refuge »comme elle disait.

Nous avons eu du mal avec cette petite maison, maman et moi, pas de place pour une piscine dans le jardin. Flûte !
J'avais peur de ne pas me faire d'amis mais il y a Djawab ! Il a mon âge, il est un peu sérieux et ne joue pas au foot mais il m'a aidé à retrouver des amis de ma maman dans le quartier pour lui faire une fête surprise. Il connaît pleins de copains, Djawab.

La rentrée, c'est pas triste non plus !J'avais un peu peur d'être dans la classe de la vieille et terrible Mme Aigrefeuille. La bonne nouvelle, c'est que Djawab est dans ma classe et en plus il y a Éléonore, elle est fan de karaté et d'action, et puis Igor, il a des origines russes et il est encore plus « foufou » que moi. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Mme Aigrefeuille est malade pour le premier jour.

Nous avons eu une bonne idée avec la classe pour la suite. Nous allons nous charger de lui trouver un super remplaçant sympa et tout et tout en attendant. Moi, je pensais à Armel Lampion le propriétaire du magasin de bricolage mais c'est...papa qui s'y est collé ?! »
Drôle de rentrée !



: Annelise Heurtier, l'auteure de l'excellent « Sweet Sixteen », fait sa rentrée en Littérature Jeunesse avec une toute nouvelle série pour les plus jeunes et un héros plein de fraîcheur.

Les jeunes lecteurs de l'âge de Charly Tempête se retrouveront complètement, on le suppose bien à la lecture, dans ses péripéties à la fois loufoques et collant aux aventures du quotidien.roman, famille, école, amitié Le déménagement, s'adapter à un nouvel environnement bon gré malgré, se faire de nouveaux amis, les problèmes inhérents à la scolarité d'aujourd'hui... Le ton est amusant mais juste sur bien des points. Djawad, Igor, Eléonore et les autres, les petits héros évitent la caricature tout en nous divertissant.

Les illustrations de Clotka sont agréables, nous plonge dans l'enfance malicieuse et tendre. Les amateurs de « Petit Nicolas » et autres copains de la vie en récré et de quartier accueilleront à bras ouverts ce petit bonhomme moderne, astucieux et peut-être, auront aussi envie de tester les invention de Charly, du 'Surveill'tamere » au « Trouvetaclasse ».

C'est tout simplement sympa !

 

CASQUE.jpg

 

 

jeudi, 23 avril 2015

LES EXTRAORDINAIRES AVENTURES DE TOUS LES JOURS/ CLAUDE GUTMAN

 

9782081344396.jpg

FLAMMARION

CASTOR POCHE ROMANS

2015

9782081344396

A PARTIR DE 8 ANS

 

Des aventures, tous les jours il y en a.

Extraordinaires, il faut voir !

Bastien fait le tour de ses journées, de ses semaines.

Si l'on enlève les moments où il se chamaille avec sa sœur aînée Julie- ils sont nombreux-, si l'on enlève l'obligation de manger les légumes qu'on aime pas et bien, et bien...

On y réfléchissant bien, il y a bien l'histoire du soir où les parents sont sortis et où Bastien s'est donné la frousse de sa vie ?

Il y a...l'histoire du vélo conduit à une vitesse éclair sans les mains ? Elle est pas mal, celle-là.

Et, tiens, le jour où Bastien a piaillé pour un animal de compagnie et celui où il avait une envie de pipi monumentale et qu'il se soulagea là ou pour lui c'était interdit ?

C'est vrai qu'elles sont incroyables ces histoires pour reprendre les termes de papa et maman qui exagèrent souvent, aussi extraordinaires que l'anniversaire de Bastien à DisneyLand ! I-nou-bli-able !

Il nous en arrive des mésaventures quand on est jeune et foufou, n'est-ce pas Bastien ?

 

: « Les extraordinaires aventures de tous les jours » sont un recueil de petites anecdotes de la jeunesse du petit Bastien, elles sont drôles et parleront aux enfants (aux parents aussi!).

C'est un bouquet de petites mésaventures, de bêtises et de petits retournements de situations étrangement favorables que tout à chacun à pu connaître dans son quotidien enfantin.

En effet, qui ne s'est pas cru invincible à conduire un vélo dans une pente sans les freins pour épater les copains ?

Le petit Bastien l'a vécu, à l'issu d'un échange de petits mensonges au début sans conséquences.

Sauf que dans ces histoires, il y a le « chiche » bête et idiot qui vous place au pied du mur.

Et là, c'est la catastrophe !

Bastien ressemble à tous les enfants de son âge, célébrant tout pareil la liberté d'une maison exempt de parents comme le petit héros de « Maman, j'ai raté l'avion » ou complotant avec la sœur l'adoption d'un nouvel animal par ce qu'un animal à la maison, c'est trop chouette.

Claude Gutman brosse ces facéties de la vie ordinaire avec fraîcheur et tendresse.

Les illustrations de Ronan Badel sont amusantes et ajoute sa dose de malice.

Des lectures très faciles à lire et très sympas !

************************

CLAUDE GUTMAN

 

AVT_Claude-Gutman_5861.jpg

 

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Claude-Gutman/64616

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/1830-claude-gutman

 

ET

 

RONAN BADEL

ronan_badel.jpg

 

ILLUSTRATEUR !!!

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/2266-ronan-badel

************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://lemondedemirontaine.hautetfort.com/archive/2015/04...

http://www.babelio.com/livres/Gutman-Les-extraordinaires-aventures-de-tous-les-jours/711096

*******************************

VOIR AUSSI !!!

 

49486675.jpg

 

 

http://www.babelio.com/livres/Gutman-Les-nougats/345203

18:02 Publié dans Les JEUNES Croqueurs! 8-12 ANS | Commentaires (0) | Tags : roman, enfance, bêtises, humour | | |  Facebook | |  Imprimer

mercredi, 22 avril 2015

VITE, VITE, AU LOUP/ MAGDALENA ET ILLUSTRE PAR TRISTAN MORY

 

 

album,loup,jeux,deguisement

FLAMMARION

2015 (Précédente version en 2000)

9782081344440

A PARTIR DE 2 ANS

 

Un petit chemin de cailloux qui mène dans la forêt du loup,

on y cueille des fleurs, on y fait les fous, dans la forêt du loup.

Des oreilles de lapins pour faire les coquins,

Des nez de cochons pour chercher les marrons,

mais où se cache le Grand Méchant Loup ???

Hou hou fait un hibou, Houuuuuu fait le loup,

« où ? », interrogent les petits filous, qui crient au loup sans le voir du tout...

Qui ? Quoi que !

« Coucou !!! »,

fait enfin le loup.

Vite cache à trou, les doudous !

 

: Déroulant la petit comptine bien connue des trois petits cochons « Qui a peur du Grand Méchant Loup ? »  comme le fil conducteur sur un bel après-midi de détente, l'auteure Magdalena met en scène un moment joyeusement récréatif entre enfants.

Cela pourrait être une histoire randonnée dans le style même si ce n'est pas un conte, la chansonnette effrontée revient à chaque double-page par un lot d'enfants en habit d'animaux des bois, comme pour faire sortir le fameux loup de sa cachette. Les « que fais-tu ? » et « m'entendes-tu ? » prennent d'évidence un caractère implicite avec ce petit tintamarre malicieux.

Du chemin à la maisonnette, de la maisonnette au bois fleuri, d'un groupe d'enfants déguisés à un autre, l'illustrateur Tristan Mory a su placer des enchaînements charmants avec des éléments du dessin donc, avec un défilement de couleurs également qui expriment la joie et l'insouciance des petits fanfarons.

Et puis, le bleu nuit s'installe sur deux pages, faisant entrer le loup, encore dans l'ombre pour ménager le suspens concernant ses prochaines intentions, jusqu'à la chute, amusante et rassurante, qui plaira à tout les petits coquins qui aiment jouer au loup.

Cet album renforcé aux pages solidifiées peut être lu pour les tout-petits, comptine à l'appui à fredonner.

L'album peut aussi être proposé aux jeunes lecteurs qui commencent à apprendre à lire. Magadalena joue du vocabulaire sur les différentes expressions et états des enfants joueurs, des jeux de mots qui soulignent les diverses galipettes, cache-cache, course, bombardement de marrons...

Les tout-petits s'enthousiasmeront à la lecture sur les nombreuses références à leur portée, ils pourront s'amuser à compter les personnages qui entrent, sortent, différencier filles-garçons ou enfants de divers couleurs pour le plaisir de nommer.

Simple et chouette !

Vite, vite, allez au loup !

 

 album,loup,jeux,deguisement

 ****************************

MAGDALENA

 

album,loup,jeux,deguisement

 

AUTEURE !!!

http://www.babelio.com/auteur/Magdalena-Guirao-Jullien/50124

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/11601-ma...

 ET

TRISTAN MORY

 

album,loup,jeux,deguisement

 

ILLUSTRATEUR !!!

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/8636-tri...

http://lamareauxmots.com/blog/les-invites-du-mercredi-jul...

album,loup,jeux,deguisement

 

*********************

CE QU'ILS EN DISENT?

http://www.babelio.com/livres/Magdalena-Vite-vite-au-loup... 

*********************

 QUI A PEUR LE LOUP?

 

 

15:09 Publié dans Les PETITS Grignoteurs! 0-7 ANS | Commentaires (0) | Tags : album, loup, jeux, deguisement | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 20 avril 2015

PAS SI MECHANT/ MARIE-AUDE MURAIL

 

 

roman,adolescence,théâtre

KER EDITIONS

COLLECTION DOUBLE JEU

2015

9782875860880

 

A PARTIR DE 8 ANS

 

Il était une fois un ogre, un lapin, un lutin et une petite graine de vilenie qui ne demandait qu'à être déplanter ou à pousser autrement.

Comment un ogre  peut-il bien perdre l'appétit?

Un petit enfant au mauvais goût de varicelle ? Une petit cœur d'ogre blessé ?

Que non, les ogres n'ont pas de cœur, on le sait, les histoires le disent.

Sans doute alors ne connaissions pas celle-ci, celle du pauvre Boufpatan qui se demande comment serait sa vie si il n'était pas si méchant.

Mais l'est-il ?

L'ogre mélancolique interroge ses amis Boufpatou et Boufpatro.

Et puis, arrive un petit mousse du nom de Ficelle, maigre comme un clou.

Il lui apportera une réponse qui lui clouera le bec ?

Qu'est-ce qui peut bien mettre en rogne un petit lapin, le dernier d'une portée de trois ?

La maladie qui cloua au lit l'aîné Quiqui Pomplair et fît enfler son nez comme une patate ou celle qui fît enfler les oreilles de la cadette Nénette Niaqua ?

Non, pire. La maladie deTibou Nulantou lui laissa, comme dirait le médecin lapin, des « séquelles »avec des crises de bêtises, des poussées de caprices, des accès de mauvaiseté.

A la maladie de Quiqui, une fessée, à celle de Nénette, une claque, recommanda le médecin.

Et à la crise de bêtises de Tibou, hum, que faut-il ?

Vous est-il déjà arrivé de sauver un lutin d'une poubelle ?

Si tel avait été le cas, Papadacore le lutin vous aurait récompensé d'une pièce qui permet de changer les décisions qui vous déplaisent dix fois. Mais on le sait aussi, toute magie a un prix. Il est des principes inaliénables qui ne peuvent être détournés. Parfois, c'est ainsi et pas autrement.

 

: « Pas si méchant » de Marie-Aude Murail, dont la réputation 'est plus à faire, est un petit roman insolite par sa façon d'aborder des sujets profonds et intimes autour de l'enfance avec les très jeunes lecteurs.

Le titre de cette édition peu connue comporte trois histoires, avec des morales douces-amères, fondamentales néanmoins et qui feront grandir.

L'auteure trempe sa plume dans l'humour et l'absurde, choisit la voie de la malice, celle des bêtises tant appréciées par les petits, replaçant ainsi la notion de méchanceté toute relative dans une construction ordinaire de l'enfant.

L'importance du questionnement sur le monde environnant, de l'expression orale et de l'expérimentation émergent de petites histoires drôle et simples, à la frontière de l'imaginaire, où sont abordés le sentiment d'être ignoré dans une famille, la recherche de l'amour des siens et également l'importance d'appliquer les principes des parents.

KER Éditions et sa collection Double Jeu devraient continuer de nous surprendre.

***********************

L'AUTEURE

MARIE-AUDE MURAIL

C'EST ELLE!!!

murail.jpg

http://www.kerditions.eu/marie-aude-murail/

http://marieaude.murail.pagesperso-orange.fr/#

http://www.babelio.com/auteur/Marie-Aude-Murail/2319

http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/1995-marie-aude-murail

http://lajoieparleslivres.bnf.fr/masc/integration/joie/statique/pages/13_documents/formation/2011/biobiblio_murail.pdf

roman, adolescence, théâtre

 ******************************************

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Murail-Pas-si-mechant-Trois-histoires-pour-enfants-Doub/710246

 

****************************************

POUR LES PLUS GRANDS,

A LIRE ABSOLUMENT DE L'AUTEURE!!!

 

3000-fa%C3%A7onsOK.jpg

ECOLE DES LOISIRS

2013

9782211212014

A PARTIR DE 15 ANS

 

Dans ces adorables yeux embués, ses pensées chamboulées,voici ce qui pourraient s'y lire.

« Va , je ne te hais point ». Non !

Ou peut-être, si, mais quelles règles du jeu compliquées !

Pourquoi, ne pas se déclarer ? Est-ce impudique ? Ceci dit, je ne pourrais le faire.

devant les autres, devant Jeanson le professeur.

Je crains que sur une scène, sur la scène, mes émotions ne m'échappent, je crains d'être moi et trahir « Chimène » ou de ne pas être assez tout simplement.

Chloé, la pauvre petite fille riche qui sanglote, qui soupire, sans soupirants.

Le vieux Jeanson nous provoque. Il nous dit furieusement que le monde se fiche des sentiments de Bastien, de Néville ou des miens, Chloé.

Mais pas moi.

J'arrive à peine à me sortir de moi-même, je goutte à cette liberté nouvelle, quelle ivresse !

La majorité et une foule de possibles ou presque.

Quel chemin prendre sans se fourvoyer ? Je ne peux choisir.

Je serai fidèle aux attentes parentales, la prepa, et je tenterai aussi le conservatoire, en même temps. Je prend le train du théâtre, vivre mille vies, être avec Bastien le rigolo et Néville le ténébreux.

Ils m'adorent, je les aime aussi. Comme des amis chers, des compagnons de combat sur le champs du Théâtre, plus peut-être. Qui sait ? Qu'est-ce que j'en sais ? C'est une catastrophe, j'en pleurerais.

Nous répétons ensemble les scènes, travaillons nos rôles avec force et effort, parfois, nos sentiments font sauter le masque, mais jamais complètement .

3000 façons de dire je t'aime. Merci, d'être là.

Bastien, Chloé et Néville, les trois mousquetaires.

Qui de l'un ou de l'autre fait battre mon cœur, qui de l'un ou de l'autre restera sur le côté. Qui de l'un ou de l'autre sera un jour un monstre sacré ?

Le jeu brûlant de l'amour et du hasard. Une vraie vie à assumer.

Encore une scène à apprendre, je ne sais si je pourrais allez au bout.

Sortir de la coquille, habiller un autre costume et l'habiter.

Serai-je à la hauteur ?

 

: « 3000 façons de dire je t'aime » de Marie-Aude Murail est une ode au Théâtre, en effet, mais c'est aussi vous l’aurez compris la nouvelle vie de Chloé, Bastien et Neville, un trio de futurs amis aux origines sociales et caractères divers, qui se sont trouvés à la sortie de la scolarité et depuis, ne se sont plus quittés.

Chacun se cherche.

Néville essaye de trouver sa rédemption, ne pas être le fils du voleur, de répondre à l'appel fascinant et difficile des « planches ». Il apprend l'exigence, la rigueur, les contraintes d'une vie et un projet professionnel en devenir. Il est l’élément malicieux qui s’immisce et trouble le trio, réunissant les duo, les brisant doucement, refaisant les couples par goût du jeu comme un « Puck » de Shakespeare s'amusant de son nouveau tour.

Bastien est le plus enjoué, le plus franc et sincère. Quoi que. Au jeu de l'humour et de la comédie, il pourrait s'y trouver des peines, des regrets, déjà. Le jeune homme est clairement amoureux de Chloé mais ne l'assume pas complètement au début, c'est un « mec », un vrai. Néville le pousse dans ses retranchements. En tout cas, Bastien est le lien, le brave sur lequel on peut compter les yeux fermés, il trouve que le monde est triste et se donne le projet de le faire rire. Tout un métier !

Chloé, enfin, est une petite poupée pleine de réserve, bridée par sa bonne éducation et qui apprend à faire ses choix, être dans le respect de celle-ci et faisant ses propres expériences de la vie. Elle est comme un petit oiseau au bord de sa branche, avec la peur au ventre avant de voler de ses propres ailes. Les retrouvailles inattendues de Bastien et Neville suggèrent des aventures drôles et sympathiques, de l'imprévue, de l'interdit, la petite fille sage apprend à faire ses propres choix en forçant la main de ses parents et s'imposant la Prépa et l'examen du Conservatoire pour ne pas perdre son ticket vers une autre vie moins rangée. « Mais le Théâtre, Comédien, ce n'est pas une vie, un métier sérieux », pourrait-on entendre.

L'auteure nous démontre le contraire.

L'exigence, le travail énorme de chercher les sentiments, être dans l'empathie des personnages, imaginer leur existence en chaussant leurs souliers mais de ne pas surjouer.

Ne pas servir au public sa propre vie, la laisser aux vestiaires ou dans les coulisses, mettre le masque de circonstance et offrir généreusement ses héros et héroïnes.

Que de contraintes qui permettront aux trois jeunes adultes à se construire et se trouver à divers niveaux.

Marie-Aude Murail ne fait pas dans le faux-semblant, la vie, c'est aussi être vrai.

Trois amis, trois possibilités, avec jeu et pudeur.

Un récit fort sur la difficulté d'entrer dans la vie adulte, trois parcours initiatiques qui s'entremêlent et il n'en restera que deux. Mais lesquels ?

 

Pour grands ados.

 

*************************************************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!

4074250067.2.jpg

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2013/08/26/3000-facons-de-dire-je-t-aime-5147251.html

http://heuresdefantasia.canalblog.com/archives/2013/10/22/27922717.html

http://aproposdelivres.canalblog.com/archives/2014/01/08/28861121.html

http://www.letempsdunbattement.fr/3000-facons-de-dire-je-taime-marie-aude-murail/

http://jemelivre.blogspot.fr/2013/10/3000-facons-de-dire-je-taime-marie-aude.html

http://www.audouchoc.com/article-3000-fa-ons-de-dire-je-t-aime-marie-aude-murail-121874790.html

************************************************************

 

D'AUTRES TITRES DE L'AUTEURE POUR LES GRANDS ET LES PLUS JEUNES!!!

ohboy.jpg

Roman-Miss-Charity-Marie-Aude-Murail.jpg

le-hollandais-sans-peine.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/6855-le-holla...

roman,enfance,adolescence,théâtre

http://www.babelio.com/livres/Murail-Vive-la-Republique-/19624

papa-et-maman-sont-dans-un-bateau-roman-ado-silhouettes.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/37965-papa-et...

 

Murail-Marie-Aude-Baby-Sitter-Blues-Livre-893546390_ML.jpg

bande-a-tristan.jpg

http://jeunesseetplus.over-blog.com/article-la-bande-a-tr...

fille-docteur-baudoin.jpg

http://lesjardinsdhelene.over-blog.com/article-12131422.h...

**************************************

ET LE THEATRE DANS TOUT CA??

Chhhuuut, le rideau se lève!!!

au_theatre_de_monsieur_moliere.jpg

http://enfantipages.blog.lemonde.fr/2010/12/07/sous-le-sa...

73244327.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/41459-mademoi...

 

26_987915.gif

9782218939716.jpg

9782290003954FS.gif

Romeo-et-Juliette.jpg

POUR LE PLAISIR,

CETTE ADAPTATION CINEMATOGRAPHIQUE DE 1997 QUI MODERNISE LA FORME MAIS CONSERVE LE TEXTE DE L'OEUVRE!!

 

L'AMOUR NAISSANT, BONUS
 
 

BIBLIOGRAPHIE SUR LE THEME, ICI!

http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/173-theatre

dimanche, 19 avril 2015

LA CUISINE MAGIQUE DE TANTE LEONIE/ JEAN-LOUIS MAUNOURY

 

 

la-cuisine-magique-de-tante-lc3a9onie.png

OSKAR EDITEUR

2015

9791021403239

A PARTIR DE 8 ANS



Ni l'un ni l'autre ne savait qui était cette fameuse Tante Léonie.

Personne n'en avait jamais parlé dans la famille mais toujours est-il que son album photo, là, avec tous ces bons aliments, lui avait accordé d'emblée les faveurs d'une bonne opinion par les deux chasseurs de grenier.

Dans ce lieu de bric à brac, il y avait des brocs, certains métalliques, parfois des chapeaux de fonte avec des poignets, enfin c'était cette mode qu'évoquaient des parents plutôt embarrassés, les bouche tantôt en mode piments oiseau ou en mode jus pur citron lorsqu'ils demandaient.

Drôle de mode! IL y avait aussi de la coupe en bol, de verre, des baguettes épaisses et lourdes, pour les enfants très peu sages certainement, de quoi faire des cauchemars peut-être.

Fort heureusement, l'album de Tante Léonie apporta un peu de lumière à tout ceci, à ce méli-mélo de l'ignorance car cette baguette ne servait en réalité qu'a battre les bonnes pâtes, à manger.

Oui, il y avait caché ici tout ce qu'il fallait pour oublier des années de menus vite préparés, sans saveurs que leur proposaient les parents depuis qu'ils ont l'âge de s'entendre appeler Blanche et Trocuit.

Passant le plus clair de leur temps donc dans le grenier, les deux jeunes futurs marmitons chauffèrent plaques, montèrent les feux, ne se doutant pas de la magie qui venait d'opérer.

Une magie aux éfluves sucrées, salées, qui feraient onduler doucement les langues, frotter les ventres sous le pouvoir des sauces. Une drôle de magie gourmande qui guérit aussi les malades par le simple pouvoir de l'estomac en apothéose.

Voici là quelque chose de miraculeux qui fera des jaloux!

 

: "La cuisine magique de Tante Léonie" est une joyeuse comédie, poétique et absurde pour les très jeunes lecteurs. Cela ressemble presque à un conte au départ avec ces deux frères et soeurs qui à la naissance, l'une trop blème et rousse, l'autre trop noir comme un grain de café à la naissance, n'apportèrent que déception devant le manque de grâce, selon les parents au dessus du berceau et cela, en dépit de toutes les bonnes choses dégustées pour obtenir la beauté souhaitée.

La déception fut telle que les deux parents les surnommèrent de vilains sobriquets et cachèrent tous ces mauvais objets de conjuration de “charlatan” au grenier, comme un fuseau à l'évocation douloureuse à éloigner du pauvre couple.

Pourtant, la bonne fortune rétablit les choses et la curiosité s'immisce dans les petits secrets , comme avec notre Belle au Bois Dormant.

Les deux enfants tombent sur un magnifique livre de recette dont le nom leur suggère un membre familial encore inconnu. Compulsant, découvrant l'utilité des ustensiles de cuisine en présence grâce au manuel “album de famille”, développant les mille et une possibilités de jouer avec les aliments et d'éveiller le goût, les deux réveillèrent les estomacs du quartier au point que le Maire lui-même loura les saveurs exquises des mets de Blanche et Trocuit.

Le récit est composé presqu'en deux parties et cette seconde partie d'ailleurs les rebaptisera et les mettra en opposition avec un drôle de conccurent.

"La révolution culinaire est en marche!" . Une bonne façon d'intéresser les plus jeunes à la cuisine et au goût avec une histoire originale, le plaisir de l'estomac guérit au moins les maux du coeur, on le sait, mais ici, bien plus encore.

Un premier roman assez sympa à proposer pour la poésie des mots en plus!

*************************

JEAN-LOUIS MAUNOURY

AVT2_Maunoury_2815.jpeg

 

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/Jean-Louis-Maunoury/15391

************************

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

http://www.babelio.com/livres/Maunoury-La-cuisine-magique-de-tante-Leonie/708961

http://un-souffle-sous-la-plume.over-blog.com/2015/03/la-cuisine-magique-de-tante-leonie.html

http://monuniversdeslivres.com/2015/04/15/la-cuisine-magique-de-tante-leonie-jean-louis-maunoury/

http://www.magicticket.ch/fr/divertissement/lecture/la-cuisine-magique-de-tante-leonie/

*************************

« EXTRAIT DE LA CUISINE MAGIQUE DE TANTE LÉONIE

Pourquoi on ne fait plus jamais de cuisine dans la famille Mercier

Blanche est très belle avec ses yeux verts et ses cheveux de miel mais elle a la peau blanche comme le lait.
Le moindre rayon de soleil peut la brûler. Aussi doit-elle raser les murs pour aller à l'école et rester dans la salle de classe pendant la récréation.
Le soir, elle ne peut pas sortir, sauf s'il fait nuit noire, car elle pourrait attraper un coup de lune.
Quand elle était petite, ses parents ont voulu lui faire croire qu'elle était née à minuit dans une fleur de lys, mais Blanche sait bien qu'on ne naît pas dans les fleurs ni dans les légumes. Son cousin Hervé n'est pas né dans les navets ni sa cousine Sophie dans les orties.
La vérité vraie, la voici : lorsqu'elle est née il y a dix ans, son père n'a pas du tout été content. Dès qu'il a vu le bébé, il s'est écrié :
- Trop crue ! Trop crue ! Elle est ratée !
Ce qui n'était pas très gentil mais Mme Mercier, la maman, fut bien obligée de reconnaître que toutes les glaces à la vanille et tous les bonbons à la menthe qu'elle avait dégustés pendant qu'elle attendait sa fille l'avaient empêchée de bien la cuire à point dans son ventre.
- Trop crue ! Ratée !... répétait sans arrêt M. Mercier tout déçu, en se penchant au-dessus du berceau.
- Ça ne fait rien, répondait Mme Mercier, elle est toute mimi quand même. Il n'y a qu'à l'appeler Blanche et voilà tout.
- Blanche, Blanche... Mais moi je voulais une petite Madeleine bien dorée comme une madeleine. »

 

jeudi, 16 avril 2015

LES AFFREUSEMENT SOMBRES HISTOIRES DE SINISTREVILLE, TOME 1: HUBERT TRES TRES MECHANT/ CHRISTOPHER WILLIAM HILL

 

roman, aventure, humour noir

FLAMMARION

 

2015

 

9782081324039

 

A PARTIR DE 13 ANS

 

 

 

« Habitants de Sinistreville !!! Habitants de Sinistreville, écoutez-moi ! »

 

L'inspecteur tentait en vain de réunir l'attention des habitants, en émois devant l'accumulation des méfaits terrible du mystérieux « Saigneur de Sinistreville ».

 

« Plus fort ! » tonna une voix venant du fond de la masse.

 

L'inspecteur rougit quelque peu lorsqu'il découvrit le visage renfrogné de sa propre épouse.

 

Sinistreville était un lieu habitué depuis la nuit des temps à son lot de légendes lugubres, à ses rues protégées par des gargouilles de pierre en mauvais états, à ses récits historiques de guillotine et de têtes de généraux qui tombent comme des pommes trop mûres.

 

Voici les histoires à dormir debout qui berçaient l'enfance des Sinistrois.

 

Il régnait une malfaisance institutionnelle, toute naturelle, comme si la ville entière fut trempée à ses origines dans un bouillon ensorcelée. Hubert aussi y avait été habitué, du haut de ses onze ans, nourri de la bienveillance et l'amour de ses parents, Monsieur et Madame Brinkhoff. Cela faisait juste parti du paysage jusqu'à ce qu'il fasse l'expérience de la véritable nature des têtes pensantes de Sinistreville.

 

Oui,tout était sinistre, dans le vol des corbeaux trop bas, dans les mauvaises humeurs régulières tricotées par la conscience commune, dans les sourires à l'envers, pourrait-on penser que le spectre de la tristesse avait élu domicile ici et filait son chemin joyeusement sur la rivière Sinistre qui fendait la ville en deux, car c'était aussi son nom.

 

Non, tout n'était pas sinistre à Sinistreville, ni la gouvernante Ms Frauleïn aux apparences strictes et aux multiples maris, ni Monsieur Lomm le professeur qui cultivait l'apparence de la méchanceté demandée en laissant échapper des cris d'élèves suppliant du son d'un gramophone uniquement, ni Monsieur Urinum le volailler qui lui apprenait le métier chaque après-midi et surtout pas Isabella Myop la fille des boulangers.

 

Un jour, alors que Hubert réussit l'examen de l'école avec la note maximale, l'ensemble des professeurs, têtes pensantes de la ville, se mirent d'accord sur le fait qu'ils ne fallait pas lui remettre le beau violon de Constantin, prix de l'excellence.

 

Doué mais pas trop, pour garder l'exemple et conserver des positions de forces nécéssaires, c'est ainsi.

 

Tandis que Monsieur Lomm franchit la grille de cette école prestigieuse de génies pour ne plus y revenir, un flot de malheurs s’abattit sur la famille d'Hubert pour punir ce petit garçon d'avoir critiquer leur décision.

 

Logé dans le petit logement de la fidèle gouvernante, la famille Brinkhoff remonte la pente, Harold et Isabella se serre les coudes faces à ces professeurs qui les brutalisent. Entre quelques douceurs aux odeurs de caramel et de pommes chaudes, le jeune Hubert met son dit génie au service de sa justice et concocte soigneusement ses plans pour éliminer la bande de mauvais, les uns après les autres.

 

« Le saigneur de Sinistreville frappe de nouveau !!! » crie la Dépêche.

 

Ça en jette, pense doucement le petit Hubert en se parant d'un léger sourire et avant d'engloutir un bout de délicieux Strudel.

 

 

 

: « Les affreusement sombres histoires de Sinistreville » est une fiction à l'humour noir et mordant et le personnage de Hubert est, pour notre plaisir, très très méchant.

 

L'univers gothique présenté par l'auteur Christopher William Hall rappellera sans doute celui tellement apprécié et lugubrement drôle de Tim Burton. Nous sommes dans une ville qui a pris ses racines dans la mauvaise humeur de sa légende et qui subit aussi le poids de personnages cultivés très puissants qui peuvent d'un claquement de doigt faire et défaire. Delà, le père du pauvre Hubert , banquier, se voit congédier par ses patrons sans motifs sérieux, parce que un enfant de onze ans s'est opposé à un vieux directeur sec et méchant, à un petit cercle qui ne souffre pas qu'on lui dise non.

 

Nous naviguons entre méchanceté caricaturale pour divertir et la cruauté vraie bien ancrée, l'un et l'autre sont bien dosés pour conserver son second degré, c'est l'opposition entre Hubert le mystérieux saigneur de Sinistreville et le corps enseignant, l'intelligencia de la ville.

 

Avec l'inspecteur qui ne sait où donner de la tête, l'aventure à parfois des allures de "Fantomas" de Pierre Souvestre et Marcel Allain, adapté au cinéma dans les années 60. Ce n'est pas la voix caverneuse de Fantomas qui pourrait résonner dans le lointain mais un duo de petits rires d'enfants, qui savourent leurs méfaits devant de bons gâteaux aux pommes.

 

 

 

A la lecture, les petites gens apparaissent par contraste doux, bons, les artisans résistent au poids des usines et celui de l'argent. Dans le plus grand secret, à l'insu de ses parents, Hubert continue son instruction avec sa mère le matin et l'après-midi il gagne quelques sous pour le foyer grâce au volailler, Monsieur Urinum, plus que ravi de trouver un petit apprenti.

 

L' amour se maintient autour d'Hubert pour le préserver, la gouvernante chez elle, continue de servir ses maîtres dans la difficulté, la mère reprend un poste dans l'usine de colle dans un déplaisir qu'elle tait chaque soir pour le bien commun. Chacun s'apporte le nécessaire de réconfort pour aller de l'avant mais Hubert de son côté n'est pas décidé à en rester là. Les touffes de cheveux conservées de sa bien-aimée Isabella, arrachées par la professeure de Chimie pour le plaisir de la secouer un peu au tableau, le conforte dans sa décision d'user de son génie de « mauvais génie » pour une véritable justice.

 

Qu'en pense le Docteur Zilbergeld, la terrible professeure de Chimie, dont le petite corps arrondi par de douces gourmandises accumulées tire progressivement sur la corde usée qui la retient par les pieds ?

 

Il ne faudrait pas un petit gâteau de plus.

 

Du haut du cellier de l'ancienne usine de Strudel Oppenheimer, par une petite fenêtre ouverte, la petite main d'Hubert porte quelques délices à la bouche de la gourmande.

 

« Une cuillerée pour le banquier,

 

Une pour l'employé,

 

Et une pour le mendiant

 

Qui dort en ronflant. »

 

Joliment sinistre, pour ados qui aiment mourir de rire surtout !

 

***************************

 

CHRISTOPHER WILLIAM HILL

roman, aventure, humour noir

AUTEUR !!!

http://www.babelio.com/auteur/-Christopher-William-Hill/336146

 

 

***********************

 

CE QU'ILS EN DISENT ??

 

 

 

http://www.babelio.com/livres/Christopher-William-Hill-Hu...

 

https://deslivresdeslivres.wordpress.com/tag/les-affreuse...

 

http://www.leslecturesdemylene.com/2015/01/les-affreuseme...

 

 

 

************************

 

UNE SUITE A PREVOIR

POUR FREMIR A SINISTREVILLE!!!roman,aventure,humour noir

 

roman,aventure,humour noir

 

roman,aventure,humour noir

roman,aventure,humour noir

 

 

14:57 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, aventure, humour noir | | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 13 avril 2015

LES OUTREPASSEURS, T.2:LA REINE DES NEIGES/ CINDY VAN WILDER

 

 

 

 

 

roman,sorcellerie,fantastique

GULFSTREAM EDITEUR

 

 

 

9782354882358

 

 

 

A PARTIR DE 15 ANS

 

 

 

 

 

 

 

La lame venait de terrasser Edwin, le maître de la maison du Blaireau.

 

 

 

Arnaut n'éprouvait aucun remord en retirant la lame, la volonté du chasseur qui ne sommeillait jamais en lui, le lion noir qui reprenait le contrôle lorsque la colère de l'être magique s'imposait.

 

 

 

Le jeune Peter avait fait un double choix en se rangeant à ses côtés. En réclamant sa propre liberté par sa fuite et en s'opposant à l'élimination d'Arnaut, il venait clairement de tourner le dos au clan des Outrepasseurs.

 

 

 

Noble le balafré ne le lui pardonnerait jamais. D'autant plus que l'empire des Outrepasseurs prenait l'eau mystérieusement. Les êtres magiques qui faisaient tourner les entreprises par leur savoir-faire mourraient d'un mal étrange les uns après les autres, la mauvaise fortune sonnait à la porte de Noble qui rageait de frustration.

 

 

 

Si la magie disparaissait peu à peu, promettant au tyrannique Noble de mettre la clé sous la porte, sa pire ennemie, elle, voyait le jour de sa revanche arriver, ses forces grandir avec l'arrivée même de l'hiver.

 

 

 

Tandis que sonnait le branle bas de combat dans les rangs des Outrepasseurs et que le chasseur décimait les rangs, Snezhkaïa la reine des neiges se libèrait de ses liens et sentait son heure arriver...

 

 

 

Peter n'en avait pas fini avec la magie et la sorcellerie. Le renard qui se terrait dans ses entrailles s'agitait en tous sens, il se pourrait que Noble est de quoi ramener le fugitif à la maison.

 

 

 

roman,sorcellerie,fantastique

 

 

 

: Voici le tome 2 des villageois qui ont résister au monde magique oppresseurs. La suite du récit est encore plus complexe, dense de références, il est plus que nécessaire d'aborder le tome un pour saisir l'intérêt des multiples clin d’œil aux légendes et contes de début de chapitres, afin de bien comprendre les tenants et les aboutissants de cette lutte incessante entre humains ensorcelés et ce monde magique souverain et déchu qui, par le passé, réclamait un sacrifice et une soumission. Les Outrepasseurs ont inversé les rôles à l'époque moderne, notre époque, et ne se montrent pas moins tendres, le persécuté est devenu bourreau et cette position incommode le jeune Peter, cherchant son libre-arbitre et souhaitant renouer avec de vraies valeurs humaines.

 

 

 

Rappelons nous, Peter  se retrouve à assumer un héritage maléfique, une place majeure-la direction de la Maison du renard- dans une sorte de confrérie secrète qui par le passé fut le lieu d'affrontement entre humains et monde magique.

 

 

 

Peter cherche à regagner sa liberté de jeune adulte lambda volée par cette histoire vieille de plusieurs siècles, il aime Shirley, sa compagne désignée mais la direction tyrannique de Noble le balafré, de la Maison du Lion et patriarche, lui est insupportable.

Il rage devant l'attitude docile de sa mère qui se soumet et prête allégeance comme du temps révolu des temps médiévaux. La traque, l'asservissement des êtres magiques et l'exploitation de leurs capacités magiques pour en tirer profit, faire fructifier l' entreprise du clan, le révulse. Shirley hésite entre sa fidélité au clan et son amour pour Peter qui fomente de se sauver du cercle en secret, quitte à finir traquer cruellement comme un être magique.

 

 

 

 

 

Noble est le deuxième personnage majeur de la série.

 

 

 

Héritier direct des Nouveaux-nés aussi, les premiers Outrepasseurs, il voit son empire décliner. Faisant le tour de ses succursales à travers le monde, il constate que les êtres magiques en captivité sont frappés d'un mal mystérieux, ils meurent les uns après les autres, mettant en péril la source de sa fortune.

 

 

 

La plus puissante et souveraine survit à ce mal, elle s'en tire au contraire au mieux et la Reine du monde magique sent que les « barreaux » la retenant se fragilisent, elles préparent son retour, un nouvel affrontement violent avec les Outrepasseurs est à prévoir. Noble sent les forces de Snezhkaïa revenir, le monde moderne n'a qu'a bien se tenir, le froid va s'abattre sur les humains innocents de l'existence d'un monde magique.

 

 

 

Noble sent aussi son autorité remise en cause avec Peter qui prête aussi assistance à un Arnaut fortuitement de retour, héritier légitime et donc concurrent naturel, bref, le nouveau seigneur du clan si Noble tombe

 

 

 

 

 

Arnaut enfin-et le chasseur- est le dernier personnage clé de cette saga, le début et peut-être la fin, à son grand désespoir.

 

 

 

Il donne asile à un fléau des plus redoutables contre les siens qu'il vient juste de retrouver. Il affronte le monde moderne après des siècles de sommeil dans un tombeau magique.

 

 

 

Comme pour la reine de Blanche-Neige, le chasseur est le bras armé de la Reine des Neiges. Comme dans le conte de Blanche-Neige, le chasseur cède au choix du cœur, devant la beauté d'Arnaut, qui devait être sacrifié. Le personnage du chasseur rappelant la Bête de Mme lePrince de Beaumont est animé de sentiments forts et sincères au grand dam du jeune Arnaut qui se trouve victime, pris à parti dans cette guerre de pouvoir et de passions violentes.

 

 

 

Le chasseur se manifeste sous l'apparence redoutable d'un lion noir aux yeux d'émeraude et tue les Outrepasseurs qui essayent de le capturer. Arnaut souffre de l'instinct animal sans pitié de l'être fauve, l'abandonnant lui-même à une cruauté qui l'éloigne de sa propre humanité.

 

 

 

Cela n'augure rien de bon mais tout de passionnant avec cette saga pour grands ados très fouillée qui comporte déjà une suite.

 

 

 

Bonne lecture !

 

 

 

*********************

CINDY VAN WILDER

L'AUTEURE 

AVT_Cindy-Van-Wilder_5937.jpeg

http://www.babelio.com/auteur/-Cindy-Van-Wilder/281885

 vanwilder.jpg

******************************

 

 

 

 

 

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 

 

 

http://www.babelio.com/livres/Van-Wilder-Les-Outrepasseurs-tome-2--La-Reine-des-neiges/640634

 

 

 

http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/03/les-outrepasseurs-tome-2-la-reine-des.html

 

 

 

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/52447-les-outrepasseurs-t-2-la-reine-des-ne

 

 

 

http://lecturestrollesques.blogspot.fr/2015/02/les-outrepasseurs-tome-2-la-reine-des.html

 

 

 

https://encresetcalames.wordpress.com/2015/03/20/la-reine-des-neiges-les-outrepasseurs-2-cindy-van-wilder/

 

 

****************

 

VOIR AUSSI LE TOME1!!!

 

Les Outrepasseurs 1.jpg

 

GULF STREAM ED.

2014

9782354882242

A PARTIR DE 15 ANS

 

Les poumons, les pensées de Peter vont éclater.

Les créatures « sirènes » de l'eau mystérieuse dans lequel il fut contraint de plonger l'attirent vers le fond, vers le fond d'une histoire vieille de plus de cent ans.

Au lieu de l'embrasser pour la première et dernière fois, avant de le faire sombrer comme un pauvre marin énamouré et ensorcelé, ce baiser lui livre l'air du dessus et le secret de ses origines.

Survivra-t-il à l'invraisemblable épreuve de vérité ? Peter lutte, se débat face à ces événements qui n'ont pas de sens. L'eau bout. D'autres adolescents ont également plongé et sont retenus par les belles aquatiques.

Encore quelques heures auparavant, Peter échappa à l'agression de quelques créatures sorties de nulle part qui semblaient le connaître mieux que lui-même et il fut sauvé de justesse par un...renard.

La main à l'épée, sa propre mère accusa sa nourrice de les avoir livré à l'ennemi.

Un vrai théâtre fantastique et dramatique !

Cette attaque venait de sonner l'hallali et la fin d'une vie tranquille et ordinaire.

Ils venaient d'être retrouvés. Tous !

Les « Outrepasseurs », comme aime à les appeler leur hôte au visage ravagé par quelques marques diaboliques. Ces cicatrices semblent marquer le passage d'une tentative précédente de ces « Fé » comme ils les appellent. Mais les Fé n'existent pas ? En tout cas, dans les contes, elles sont généreuses, bienveillantes, elles font cadeau de dons et non de malédictions sur des générations.

L'invitation en urgence chez ce Noble arrogant marquera la fin de sa liberté, la révélation du bassin ensorcelé de sa résidence le fera entrer dans son autre histoire, celle que lui avait caché sa famille.

Mettant de côté le cours de sa vie, la réalité, la logique, Peter s'abandonne à la magie du bassin et découvre la malédiction des Outrepasseurs...

« Il était une fois, en Île-de-France, aux environs de Maupertuis, à la Mi décembre 1206, à l’approche de Noël... »

 

: Quelle étrange ambiance !

 Si comme l'ont souligné d'autres lecteurs blogueurs, le début est un peu rude et demande à s'accrocher sérieusement pour ne pas perdre le fil, un certain nombre de personnages allant et

venant, sans grande hiérarchie d'importance vraiment claire au commencement

et de nombreux allers-retours vers le passé sans liens apparents, nous vous l'assurons, comme Peter, accrochez-vous !

L'histoire va se révéler en passages successifs du réveil soudain au nouveau songe profond. De chapitre en chapitre, nous basculons d'un monde à l'autre, de l'origine de la malédiction au présent qui nécessite de réveiller le pouvoir caché des héritiers, bien dissimulé au cœur de tous ces adolescents innocents du destin qui les attend.

L'histoire de Pierre et ses voisins au Moyen Âge prend du sens et devient passionnante, étrange, angoissante au fur et à mesure, l'auteure Cindy Van Wilder ménage diaboliquement son suspens pour ne nous donner que le nécessaire en tant et en heure de lecture.

Nous avons envie de comprendre quel est le lien entre ces enlèvements de jeune vierges perpétrés par ce peuple magique de Fé et l'avenir de Peter. Après que les paysans se soient défendus avec force et fourches, aient repris le fils d'un des leurs et aient capturés la précieuse sorcière Fé, la «  Tisseuse », la vengeance de l'officier fauve du peuple de la reine « Né trois fois, morte trois fois » devient implacable et il ressert sa prise chaque fois davantage sur l'ensemble de la communauté, culpabilisant le petit groupe d'humains farouches qui se sont opposés.

les paysans ne se décident pas à lui rendre sa sorcière et l'objet de sa convoitise.

Le jeune Arnaut et aucun autre. Ceux et celles qui avaient déjà affrontés les Fé, gardèrent le secret afin de ne pas finir sur le bûcher en étant trop sincère.

Mais le secret commence à peser lourd en sacrifice.

Reprenant son souffle à chaque temps fort de l'histoire, Peter finit par en venir à La révélation qui ne lui laisse d'autres choix que d'accepter son nouveau destin sans l'embrasser pour autant. Il est celui qui se défend avec véhémence de ce poids livré par l'histoire dont il ne veut pas.

Le fameux Noble se montre tout aussi implacable que l'officier fauve et fait plier Peter à sa volonté pour la survie de la lignée. De fait, les personnages nous apparaissent très rapidement moins manichéens, caricaturales, ils ont leurs traits de caractères répréhensibles et beaucoup ont à gagner en concluant des pactes avec l'ennemi. N'est-ce pas Mme la Sorcière ?

Avec cet univers paysan rude et sans concessions, avec ce voisinage de personnalités diverses bien décrites, ancrées dans un monde de superstitions, terreau idéal afin de gagner en crédibilité et afin de mieux saisir les esprits, ce peuple féerique n'est plus si merveilleux. Cela nous rappelle l'univers de Alain Surget et de sa « Septième fille du diable » dont certains aspects crus pour des raisons de vraisemblances historiques peuvent réserver ces lectures à un public ado' plus averti.

 

Cela n'enlève rien à la qualité ceci étant dit, ce sont de vraies plaisirs de lecture. Celle-ci est très prenante et nous donne envie d'entrer sans hésitation dans le tome 2 à l'issue du premier.

 

95435191.jpg

 ******************************

CE QU'EN DISENT LES AUTRES!!!!

http://www.lacauselitteraire.fr/les-outrepasseurs-tome-1-les-heritiers-cindy-van-wilder

http://www.lirado.com/livres/outrepasseurs-heritiers-van-wilder.htm

http://www.leslecturesdemylene.com/2014/01/les-outrepasseurs-tome-1-les-heritiers.html

http://toutelaculture.com/livres/fictions/les-outrepasseurs-tome-1-les-heritiers-de-cindy-van-wilder/

*********************

LE TITRE D'ALAIN SURGET ABORDE DANS LA CHRONIQUE!!!

35277484_8294819.jpg

la-septiame-fille-du-diable-t1.jpg

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/40889-la-septieme-fille-du-diable-tome-1-la

la-septieme-fille-du-diable-t-3-le-retour.jpg

23:23 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, sorcellerie, fantastique | | |  Facebook | |  Imprimer

dimanche, 12 avril 2015

PETITE SELECTION A DEGUSTER...

Ma boîte à petits bonheurs/

Jo Witek & Christine Roussey

ACH003523928.1422680110.320x320.jpg

 

Ma boîte à petits bonheurs, elle garde mes trésors, mes pensées jolies et

puis...

Cette boîte donnée par Mamie, c'est comme des matriochkas avec mes secrets à moi!

Que vais-je y mettre?

Des chocolats, du nougat, des livres de chats?

Trop grand, trop gros, trop qui coule quand il fait chaud!

Mais un petit bonheur, ça peut se loger partout!

Dans une boîte, dans un coeur;

ET des petits bonheurs, il y en a plein, qui passent par la tête, par les narines, sous la langue;

Hop! je le range!

Un album poétique à volet à savourer;

100029764.jpg

100989970.jpg

 

http://www.baz-art.org/archives/2014/11/04/30891845.html

http://blogclarabel.canalblog.com/archives/2015/03/07/31164027.html

 

La très grande carotte/

Satoe Tone

La-très-grande-carotte-S_Tone-Les-lectures-de-Liyah.jpg

Un jour, six frères trouvèrent une carotte.

Jusque là, rien d'étonnant !

Mais cette carotte-ci était haute comme trois,

non, six frères qui mangent des pommes

et qui trouvèrent une carotte géante.

Inutile de prendre davantage racine, il faut agir et les idées vont jaillir.
Une maison carotte ?
Un jardin carotte ?
Qu'en faire, quoi faire ?
Trouver une bonne idée et ne pas se planter, là !
En avion-carotte ?
Une voiture-carotte pour l'aventure ?
Non, non, les six lapins coquins ont une meilleure idée...

qui comble les petites faims.

2970454127.jpg

 

44903_capture.jpg

686812782.jpg

 

http://www.leslecturesdeliyah.com/satoe-tone-la-tres-grande-carotte/

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2012/03/29/la-tres-grande-carotte-les-illustrations.html

 

La drôle de maladie de P'tit Bonhomme /

Pierre Delye et Irène Bonacina

_ladroledemaladie_double2_m.jpg

Le ventre qui tremblote,

qui gargouille,

ça tambouille dans les jambes et les chaussettes !

Mais pourquoi dans le corps de P'tit Bonhomme, c'est la fête?

Mais, mais qu'a donc le Petit Bonhomme ?

Il souffle, file comme le vent à en perdre haleine,

la bouche est sèche et les yeux tout mouillée d'émotion.
Mais qu'as -tu donc mon garçon ? S'intérroge la famille.
Es-tu malade, Petit Bonhomme ?
Aaah ouiiii, cette maladie-là, elle est terrible !
Elle fait fondre les cœurs et elle fait rougir de plaisir !

2288406392.jpg

2598083977.jpg

4240175353.jpg

 

http://www.melimelo-chrom.com/archives/678

 

13:05 Publié dans Les PETITS Grignoteurs! 0-7 ANS | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer

jeudi, 09 avril 2015

L'ENVERS DU TABLEAU/ JANINE TEISSON

 

roman,amitié,policier,campagne,écologie

OSKAR EDITEUR

 

2015

 

9791021403345

 

A PARTIR DE 10 ANS

 

 

 

Il s'en passe des choses à la Cité des Capucines de Montpellier.

 

La réputation des copains de la Cité en tant qu' enquêteurs au nez creux n'est plus à faire.

 

A la grande exaspération de Mohand, le grand frère de Idir, agacé par les affaires qui se multiplient, au grand désespoir de Héléna qui adore ses enquêtes inextricables et qui adore aussi Mohand en secret. Un joli secret qui n'est pas près de percer à son grand regret, les conquêtes amoureuses de Mohand ne manquent pas pour la rappeler à l'ordre.

 

Toujours est-il que les services du petit club des « rebelles », comme ils aiment à se surnommer, sont urgemment requis sur l'affaire d'un tableau dérobé.

 

Le groupe n'est pas expert en Art mais après tout pourquoi pas, les demoiselles en détresse sont des amies de la Cité et dans la Cité, de la famille de Frida à la mémé de Mériem, on se serre les coudes.

 

Tout à commencé avec un ménage de « printemps » et avec un facteur.

 

Cynthia et sa petite sœur Carmen, dans la même classe de cinquième que Idir, était de corvée de peinture dans leur logement, s'occupant de tout en l'absence de leur papa hospitalisé.

 

Et là, consternation, le tableau hérité de la Grand-mère, posé à l'entrée, a pris la poudre d'escampette avec...le facteur ??. Il n'y a pas de voleur dans la Cité et pourtant l'occasion a fait le larron dans ces escaliers.

 

Héléna, Idir, Mérém, Samuel et Frida sont sur la piste du profiteur, qui ne nie rien la main dans le sac chez des revendeurs d'une brocante.

 

Mais l'histoire de Cynthia et Carmen ne s'arrête pas là et les services des « Rebelles » non plus.

 

Le tableau retrouvé, un certain M. Carrère de Luchet revendique la propriété de cet œuvre représentant son ancêtre, signé du célèbre artiste Frédéric Bazille. Il porte plainte contre la jeune fille aux piercings et à la crête colorée. Pourtant, Cynthia se souvient avoir toujours vu cette peinture dans le salon de sa Grand-mère de son vivant, De Luchet dit avoir des preuves mais Cynthia affirme que c'est un menteur.

 

Les choses se précipitent, deux individus se glissent dans l'appartement un soir, Carmen les a vu.

 

Les Rebelles, solidaires, ne lâchent pas leurs amies et rassemblent les preuves...

 

: Un plaisir ravivé que de retrouver la bande sympathique des copains de la Cité des Capucines.

 

L'auteure Janine Teisson nous avait présenté la petite bande unie depuis l'enfance avec la fameuse affaire du rapt de bébé dans la Cité.

 

C'était une intrigue bien menée, frissonnante, une ambiance Hitchcokienne pour jeunes lecteurs ados, du Club des Cinq « Melting-pot pot » sacrément attachant. Héléna est la meneuse de ce groupe d'origines diverses mais chacun trouve son importance de façon égale sur les trois histoires.

 

Les revoici donc pour une troisième fois, sur une affaire de faux semblants et de vol de tableau d'où le titre « L'envers du tableau », les apparences sont parfois trompeuses, la vérité peut être camouflée d'une bonne couche de peinture pour qui sait y faire.

 

Les deux innocentes- si tant est que la farouche Cynthia puisse être qualifiée d'innocente victime, avec un caractère forgé qui en fait une jeune adulte battante- font confiance au flair des Rebelles, participant elles-mêmes à la résolution de l'escroquerie dont elles sont victimes.

 

Le ciel leur tombe sur la tête pendant l'absence du père et c'est la parole de Cynthia, jeune punk, contre celle de l'honorable Carrère de Luchet, antiquaire. Il y a des voleurs, des menteurs et les choses semblent vite réglées. Sauf que c'est sans compter avec Héléna et ses copains.

 

Au cœur de l'affaire et dans les détails du tableau se cache une histoire d'amour passée, des double-vies, dont certains veulent tirer profit.

 

En plus d'une nouvelle intrigue efficace et aboutie pour des enquêteurs en herbe, l'auteure nous démontre qu'il n'est pas aisé de subtiliser une œuvre d'art et nous découvrons les moyens de suivre sa trace dans la « nature ». Carrère de Luchet s'en mordra les doigts.

 

Héléna soupire toujours d'amour pour Mohand trop vieux pour elle, Mériém espère compter sur les dons de double-vue qu'elle tient de sa Grand-mère, bref, on ne s'ennuie pas.

 

A découvrir absolument « Pesticides, pizzas et petit bébé » et « Des diamants dans le foie gras » !

 ******************************

JANINE TEISSON

roman,amitié,policier,campagne,écologie

L'AUTEURE!!!

http://www.babelio.com/auteur/Janine-Teisson/24289

http://janineteisson.fr/

roman,amitié,policier,campagne,écologie

******************************* 

 

CE QU'ILS EN DISENT ?

 http://www.babelio.com/livres/Teisson-L-envers-du-tableau/706889

****************

DECOUVREZ LEUR DEUXIEME AVENTURE!!!

 

9791021400764, 0-1646321.jpg

 

OSKAR EDITION

2013

979-1021400764

Helena, Idir, Frida, Mériem et Samuel sont de retour !!!

Helena est de nouveau sur ses deux pieds, Mériem prend le temps d'embrasser sa grand-mère qui retourne au pays et une nouvelle aventure est en route.

Un chemin qui les mène sur les sentiers du Périgord.

En effet, le petit groupe qui se surnomme lui-même "Les Rebelles" est récompensé de sa mission de sauvetage du petit Goodfellow par un séjour au grand air sur la propriété des anglais redevables.

Idir n'avait pas encore foulé l'herbe verte hors de sa cité des Capucines,c'est la belle aventure !

Le couple des Goodfellow étant appelé d'urgence en Angleterre, les jeunes copains sont confiés à un adulte responsable, le beau Mohand. La pauvre Hélène se montre d'une humeur mi-figue mi-raison avec le grand frère de dix-huit ans de Mériem dans les parages, son amour secret et inaccessible.

Néanmoins, son temps sera bien occupé par les tâches que les nouveaux amis des Rebelles, la propriétaire du château avoisinant la propriété, la duchesse de Poussac et la famille de Jeanne, tenant la boutique Bio, vont leur confier.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la duchesse de Poussac va égarer son chat, se faire dérober ses bagues précieuses et l'on va découvrir un bijou dans le foie gras des parents de Jeanne. Le clan se met aussitôt au travail afin d'innocenter les pauvres commerçants et trouver les indices qui mettront sur les traces du véritable voleur. Et ils ne manquent pas.

 

Bon sang ! Un autre bijou est trouvé chez les Goodfellow !

: C'est avec plaisir que nous retrouvons le groupe de la cité des Capucines. La première intrigue était un vrai plaisir à suivre, une enquête dans un cadre ordinaire et bien ficelée, un vrai soupçon de « fenêtre sur cour » d'Hitchcock avec notre pauve Helena le pied dans le plâtre et témoin principal dans cette petite cuisine d'indices.

Nous retrouvions également en thématique l'importance de la solidarité et de la proximité amicale de quartier. Pour ce second volet, le cadre est installé à l a campagne.

Puisque l'invitation des Goodfellow est le point de départ de cette nouvelle aventure et que ces personnages interviennent de façon récurrente, il est toujours mieux d'avoir lu la première enquête « Pesticides, pizzas et petit bébé ». Ce qui permettra également de combler les ellipses concernant les fameux dons de mériem qui a de qui tenir et en savoir plus sur le coup de cœur d’Héléna
La tension dramatique est peu moins palpable sur ce volet mais cela reste un bon moment de lecture. D'autres thèmes sont abordés notamment l'égalité filles/garçons avec Idir et Samuel à la corvée de tâches dites habituellement féminine, on le voit, c'est pour eux une grande découverte.
Si l'on parlait de « pesticides » dans le premier tome, le clin d'oeil écologique est apporté avec la boutique Bio.

Entre chroniques de la vie quotidienne et enquête de jeunes détectives, la fraîcheur est au rendez-vous. Si notre cœur garde sa préférence pour le tome 1, nous attendons, nous l'espérons, un tome 3 pour continuer d'accompagner ce groupe sympathique de jeunes enquêteurs aux cultures diverses.

******************************

DECOUVREZ AUSSI LA PREMIERE ENQUÊTE!!!

roman,amitié,policier,campagne,écologie

 

La cité des Capucines est en effervescence! Le bébé des anglais Goodfellow a été enlevé la nuit dernière! La Baby-sitter Mathilde est suspectée, son fiancé Yannick arrêté, mais le petit reste introuvable!
Pendant ce temps, une série d'empoisonnements inquiétants est perpétrée sur les chiens du quartier.
Pinpin, le clochard semble dire qu'il y a un lien avec le fameux camion de pizzas qui s'y installe régulièrement et la grand-mère de Mériem, un peu médium, entend pleurer le bébé chaque nuit. Des faits! Il faut des faits!
La bande de copains surnommée «les Rebelles» composée de Frida, Idir, Samuel, Mériem et menée par la ronde Héléna, le pied dans le plâtre, décide de mettre à profitson cours d'écriture en collectant des indices afin de reconstituer l'histoire …
 
: Distinguant très nettement faits, rumeurs et affabulations, Janine Teisson joue de façon amusante sur ce qui fait souvent le sel de la vie de quartier: ses histoires, et donne les clés d'une réflexion précieuse sur le crédit à porter à ce qui est dit, vu et entendu.
 Pesticides, pizzas et petit bébé restitue une ambiance authentique et conviviale où un quartier entier se met en quatre afin de prêter main-forte à ses habitants dans la détresse. «De fenêtre sur cour» au «Crime de l'Orient-Express», une bonne intrigue policière qui fait de jolis clins d'œil aux maîtres du suspense du genre.

 

(CF"Les Histoires de Fin: http://jeunesse.actualitte.com/critiques/romans/pesticides-pizzas-et-petit-bebe-582.htm . Grignotin)

 ***********************************

A DECOUVRIR ABSOLUMENT

POUR GRANDS ADOS 

DE LA MÊME AUTEURE!!!

Quand deux jeunes aveugles

tombent amoureux dans un cinéma...

roman,amitié,policier,campagne,écologie

roman,amitié,policier,campagne,écologie

http://tan-tan-blog.blogspot.fr/2012/03/cinema-lux-de-janine-teisson.html

 

mercredi, 08 avril 2015

VICTORIA RÊVE/ TIMOTHEE DE FOMBELLE

roman,amitié,magie,imaginaire,guerre

 

GALLIMARD JEUNESSE

 

2012

 

9782070649860

 

A PARTIR DE 13 ANS

 

 

 

Victoria aime les livres, elle adore sa petite vie d'ado, de collégienne sans soucis mais elle rêve d'aventures.

 

Le petit Jo, qu'elle connaît, lui, cherche les apaches.

 

« Quand les rapporteras-tu ? » insiste t-il auprès de Victoria,

 

qui ne comprend coi.

 

Elle sait que le petit Jo est parfois dans la lune mais là ?

 

La bibliothécaire assure que c'est la jeune et jolie Garcia qui retient les apaches, celle qui fait les télé-crochets et chante si bien, se pâme t-elle d'admiration.

 

D'un geste agacé, elle renvoie le petit Jo à ses enquêtes et ses quêtes, de livres peut-être, au point que Victoria s'en trouve toute dépassée.

 

Roman au pied du lit ou guerriers cachés dans une penderie ?

 

D'autant que Victoria va commencer à rêver éveiller.

 

Elle qui envisageait constamment une vie plus palpitante, pleine de romance et de rebondissements, elle va être servie avec Jo le chasseur d'indiens.

 

Pas Jo l'indien! Pas celui de Tom Sawyer voyons, mais celui qui a un an de moins qu'elle et qui a des classes d'avance.

 

Bref, revenons à ces indiens !

 

Et si le père de Victoria, ce simple employé et inventeur de pâté en tube, avait quelque chose à y voir ?

 

Le soir très tard, il s'éclipse en catimini et file vers une destination inconnue, vêtu de sauvages bas de pantalons de garçon vacher.

 

« Quelle histoire folle ? » se raisonne Victoria, tapie dans le coffre de la voiture de son père

 

...avec le petit Jo.

 

roman,amitié,magie,imaginaire,guerre

 

: Timothée de Fombelle a habitué, su fidéliser ses jeunes lecteurs à des univers de rêverie, à des courants d'aventure, des fils de poésie, qui s'entremêlent comme les branches d'une forêt qui nous portent jusqu'aux étoiles.

 

Référence évidente au « Toby Lolness », très plébiscité.

 

Cette fois, l'auteur est inspiré par le Bovarysme avec cette jeune collégienne au destin ordinaire et qui va se voir attraper par les aventures qu'elles aspirent à vivre.

 

Nous nous laissons embarquer dans un début de roman aux teneurs joliment surréalistes. Jo et Victoria se croisent dans des contextes de non-sens amusant pourtant dans un quotidien très ordinaire et scolaire, l'aventure toque à la porte de Victoria, finalement plus ancrée à sa réalité qu'elle n'aurait pu le penser.

 

Des indiens ? Quels indiens ?

 

Les propos et la demande de Jo restent sibyllins, provoquant le quiproquo et l'auteur pousse son héroïne encore trop timide dans les frontières du réel, le fantastique commençant à s'immiscer dans son quotidien à son sens trop plat, trop bien repassé.

 

Les lecteurs se rendront compte au fur et à mesure de la lecture qu'au coeur de sa vie familiale jugée banale, celle qui convainc Victoria de s'abandonner à ses livres, se cache des histoires de parents inavouées, une vieille histoire qui subit l'action du temps mais pas que.

 

Ces parents s'aiment toujours mais le père de Victoria a un secret.

 

Victoria se rendra compte qu'il y a des aventures sensibles qui forgent, font grandir mais qui peuvent être traverser ensemble.

 

Petit Jo est l'élément perturbateur de départ, celui qui va entraîner la jeune collégienne dans la fantaisie qu'elle attendait ardemment car ce dernier ne fait, ne vit pas les choses comme tout le monde.

 

Si jusqu'alors, elle ne l'avait pas vraiment considéré comme un jeune homme charmant, comme un jeune homme envisageable, les événements vont modifier son regard.

 

Ce roman a la saveur magique des films Jean-Pierre Jeunet, le papa du « Fabuleux destin d'Amélie Poulain » et de « Micmac à Tirelargot ».

 

Les personnages sont aussi d'une singularité bancale, drôle, douce et émouvante. Il y a de l'humour, de la poésie, du suspens dans un très court roman pour ados, c'est un retour à l'enfance.

 

Savoureux, coloré et piquant comme des bonbons acidulés.

roman,amitié,magie,imaginaire,guerre 

 ********************************

TIMOTHEE DE FOMBELLE

 

SICU_timothee_apx_470_.jpg

 

AUTEUR!!!

http://www.babelio.com/auteur/Timothee-de-Fombelle/14609

http://www.telerama.fr/livre/timothee-de-fombelle-la-litterature-jeunesse-est-le-lieu-ou-j-ai-trouve-ma-liberte,90042.php

pCO-zVZjjo0.jpg

********************************

 CE QU'ILS EN DISENT!!!

http://www.babelio.com/livres/Fombelle-Victoria-reve/401324

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/45969-victori...

http://missbouquinaix.com/2013/03/04/victoria-reve-avec-t...

********************************

DECOUVREZ AUSSI DU MÊME AUTEUR...

 

LivreDePerle300.jpg

GALLIMARD JEUNESSE

2014

9782070662937

A PARTIR DE 15 ANS ET +

 

Il était une fois, un jeune garçon de quatorze ans qui s'égara dans la forêt.

 

On ne sait quelle force irrésistible le mena vers la cabane de l'autre côté de l'eau.

 

Est-ce le hasard ? Avait-il des ailes ? Le jeune garçon parle d'une jeune fille. Ses genoux écorchés et son esprit ont oublié son vélo, jonché parmi les feuilles et suivi une piste invisible. Le jeune homme rencontra l'habitant de la maison, un homme d'un âge mûr, un collectionneur de valises, de souvenirs. Le jeune homme qui avait conservé son appareil photo, se surprit à plonger dans ses souvenirs. Un étrange voyage qu'il demandait de croire de toutes ses forces. Ils se prit à prendre des photos pour ne pas oublier, cet homme, ce lieu, la famille Perle parmi les objets de la valise...

 

Il était une deuxième fois, un jeune garçon de quatorze ans qui aimait gambader et faire corps avec la forêt. Ce jeune garçon, Illian, devait rester cacher dans le petit palais d’été, de l'autre côté de l'eau mais l'irrésistible force et envie de liberté le poussait toujours au dehors, défiant la vigilance du vieil homme au service du vieux roi, son père. Depuis quelques jours, les vagabondages d'une jeune fille étaient devenus une raison supplémentaire à faire l'éducation royale buissonnière.

 

Elle s'appelait Ollia. Depuis longtemps, Ollia avait toujours quinze ans, jouissant de la source dont elle était gardienne et veillant au secret sur l'imprudent. Celui-ci ignorait que le nouveau roi du royaume en voulait à sa vie et qu'il n'aurait de cesse de le rechercher...

 

 

Il était une troisième fois, un jeune garçon de quatorze ans qui se trouvait là, juste là sous les eaux, sous la gouttière, sous les trombes de pluie.

Le petit commerçant de friandises, Monsieur Perle, laissa de côté ses clients et se précipita afin de récupérer cette pauvre âme perdue sous les eaux qui ne pipait mots aux questions du vendeur.

D'où venait-il ? Quelle langue parlait-il ? Son silence pouvait laisser planer un danger pour sa sécurité. Le jeune homme, docile, semblait conserver son secret, son identité, son histoire et sa douleur, la boite à secrets était bien fermée. Avec le temps, le travail de la boutique et les gourmandises de la famille Perle furent le havre de paix du jeune homme qui offrit ses bras et apprit à faire les gourmandises très réputées de la boutique Perle.

La famille Perle avait fait le deuil d'un fils et ne posèrent aucune question, ils ouvrirent leurs bras et ouvrirent leur cœur. Et puis, un jour, au bout de quelques années, à l'aube d'une nouvelle guerre, en 1939, les autorités militaires vinrent chercher le fils des Perle pour effectuer son devoir. Afin de préserver la famille Perle, protéger son secret, son identité, le jeune garçon qui avait grandi partit, Joshua Perle partit en guerre...

 

 

: « Le livre de Perle » est un roman choral-terme emprunté au cinéma-, plusieurs histoires racontées au travers d'un personnage différent et qui sont toutes liées par un fil qui devient plus apparent en milieu d'ouvrage. Les premiers chapitres sont déroutants, les lecteurs distingueront au fur et à mesure trois univers, aux lignes temporelles différentes.

 

Au départ, il est recommandé de ne pas trop se poser de questions et se laisser filer sur le courant des histoires, sur les vents d'aventures, la lumière se fera doucement sur les connexions possibles ou véritables entre les récits, les personnages.

 

Nous sommes désarçonnés par la diversité des univers, passant d'une promenade buissonnière aux origines énigmatiques à un univers de conte de fée, puis basculant vers le récit historique en pleine seconde Guerre Mondiale. Timothée de Fombelle a réussi à raconter trois histoires en une, maintenant la fraîcheur et le plaisir bucolique qui sont les siens-rappelons-nous « Tobie Lolness », distillant le plaisir des sens dans des images très évocatrices, la poésie résonne dans les recoins de nature et les papiers blancs enveloppant les friandises de la boutique. Ces éléments relèguent presque les points d'aventure en second plan, l'ensemble devient récit philosophique et la quête de la vérité sur « Joshua Illian Perle »devient pour les lecteurs une quête de vérités au bout de l'itinéraire de Illian.

 

La rencontre entre Illian et le jeune garçon dans la cabane, Illian et sa chasse aux objets féeriques, les deux garçons et leur chasse à la jeune fille dans les bois, résonnent comme des obsessions, nous le constatons. Il est des obsessions salvatrices, Ollia, fée qui choisit d'embrasser la mortalité par amour, se montre à chaque fois comme un ange gardien, agissant d'une manière visible ou invisible, toujours en retrait par obligation afin de toujours veiller sur ce Illian exilé et perdu, physiquement et par la mémoire défaillante.

Elle le fait au prix du sacrifice, flouée dans son pacte d'honneur avec le mage afin de suivre son aimé dans le nouveau monde et restée immortelle à l'âge de quinze ans. Elle côtoie le quotidien de Illian sans qu'il puisse la reconnaître. Elle va profiter de ce que lui offre ce nouveau monde des hommes lui offrant une nouvelle raison de survivre à la trahison du mage, de vivre cette vie sans Illian.

 

Il y aura des rencontres, dont la famille Perle, point d'ancrage à cette nouvelle réalité, refuge de générosité et d'hospitalité.

 

Ayant renfermé toute sa vie dans des valises, valises qui sont aussi symboliques des fuites, exils d'Illian, le héros traverse mille vies, traquant les éléments imaginaires qui peuvent le renvoyer dans sa première maison. Ollia, en secret, le protège de cette quête acharnée qui le met en danger, signale sa présence et dans laquelle il place toute sa fortune. Ollia sait mieux que quiconque que le temps passe, qu'il faut vivre tandis que les flèches des archers cherchant le prince sont armées.

 

Un personnage met en évidence le besoin de preuves pour ouvrir la porte vers le monde de Illian, l'apparition de l'écaille de sirène et les autres objets feront l'objet de trafics en dépit de leur symbolisme fort du merveilleux. Une démonstration pessimiste de ce qui fait le pire de l'humanité.

 

En outre, ce qui, au sens propre, devait être un portail vers le passé va devenir au sens figuré une peur d'oublier d'il vient. Illian restant dans le deuil de son monde d'origine, puis sa chère famille Perle avec les actions de la Guerre de 39-40. L'amour ne le lâchera pas, lui permettant de survivre au passé, continuant de le veiller dans la cabane et la boucle est enfin bouclée, les choses prennent enfin du sens pour les deux amants maudits et retrouvés.

 

Les lecteurs romantiques en auront aussi pour leur belle romance.

 

Le symbole du magasin des perle, une couronne de Perle prend indirectement du sens avec ce cycle d'histoires, « Le livre de Perle » multiple les mises en abîme littéraires qui insufflent un petit vent de liberté, renforce l'importance de l'imaginaire dans nos consciences, de croire aussi sans voir, en soi, les autres, croire aussi dans les belles choses que l'ont hument, sentent, touchent, goûtent, les belles rencontres, pour se sentir vivant, espérer car l'espoir est bon.

 

Un joli patchwork d'histoires qui tiendront chaud au coin du feu ou dans un train.

 

CE QU'EN DISENT LES AUTRES?

 

http://blog.jebouquine.com/je-lis/le-livre-de-perle/

 http://www.babelio.com/livres/Fombelle-Le-Livre-de-Perle/640351

http://www.telerama.fr/livres/le-livre-de-perle,119525.php

http://mesimaginaires.net/2014/11/16/livre-perle-timothee-fombelle/

http://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2014/11/06/timothee-de-fombelle-le-livre-garde-une-puissance-de-feu-aupres-des-jeunes/.

http://les-chroniques-de-johanne.blogspot.fr/2014/11/le-livre-de-perle-timothee-de-fombelle.html

http://cannibaleslecteurs.com/2014/11/08/le-livre-de-perle-de-timothee-de-fombelle/

 ********************************

 VOIR AUSSI...

Vango-de-Timoth%C3%A9e-de-Fombelle.jpg

 

GALLIMARD JEUNESSE

 

COLL. Hors Série

 

2010

 

A PARTIR DE 13 ans et +

 

France, 1934.

 

Le mystère « Vango » se dévoile.

 

Le jeune séminariste de vingt ans est sur le point de prononcer ses vœux et de consacrer sa vie à dieu lorsque les choses s'enchaînent, se déchaînent et se précipitent comme si la foudre venait de tomber sur cette journée d'une nouvelle vie.

 

Un coup de feu retentit et manqua de clouer au sol Vango pour l'éternité. Les forces de police sont déjà sur place et se déploient afin d'appréhender Vango et non l'auteur invisible du tir de pistolet.

 

Vango est accusé à tort pour le meurtre du prêtre Jean, assassiné la veille. Une seule voie, la fuite, celle des airs. Vango est un « oiseau » acrobate que les barreaux d'une prison ne sont pas prêts de capturer.

 

Tout le monde cherche Vango. Ethel, la jeune et riche écossaise intrépide, les tueurs russes à la solde du terrible Staline, le jeune tireur au visage de cire, la police elle-même ...

 

Telle une rumeur qui se répand sans réelle existence ni vérité, Vango croise les chemins. Mais qui peut dire qui est Vango ? 

 

Le mystérieux père Zéfiro, protégeant précieusement ses ruches loin du monde? Le courageux commandant allemand Hugo Eckener, conducteur d'un des premiers zeppelins à l'aube du règne nazi? Vango lui-même, rejeté enfant par la mer sur les côtes de Sicile, ne saurait répondre à cette question essentielle.

 

Sa nourrice, surnommée « Mademoiselle », détient-elle la vérité ?

 

 Qui es-tu Vango?

 

Un beau réssort à découvrir! Cette histoire, qui nous mène au dessus des nuages et des mers, se déplie comme une longue toile dans laquelle le lecteur se laisse prendre volontiers.

 

L'intrigue se développe subtilement au fil des connexions qui s'établissent entre les différents personnages, comme un réseau posé sur le tableau d'une enquête policière, sans pour autant inscrire le roman dans ce genre. Elle relie divers personnages qui n'ont de point commun qu'une rencontre avec le héros à un moment de leur vie. Le brave commissaire Boulard suit la piste de celui qui lui parait le suspect idéal car l'absence d'existence légale du héros est la preuve irréfutable d'intentions criminelles. Au fil de la lecture, le lecteur tente de combler les vides laissés dans la présentation de départ de l'auteur, glanant précieusement les "pièces" de puzzle que nous laisse malicieusement Timothée de Fombelle à son bon vouloir.

 

Les chapitres mettent en lumière une galerie de personnages atypiques, des âmes rebelles hautes en couleur qu ne pouvaient que se rencontrer dans ce contexte qui voit monter la dictature allemande et russe. Chacun apporte dans son récit une preuve supplémentaire du côté solaire de Vango l'enfant sauvage, nous permettant par conséquent d'infirmer cette position de meurtrier impitoyable initiale qui lui est imposée. C'est au moment où la vérité se découvre qu'une part d'ombre se profile, un aspect néanmoins tout à fait humain vue les circonstances. Dès lors, Evangelisto "Vango" rime avec vengeance!

 

 La narration pourra peut-être destabiliser quelques jeunes lecteurs, du fait de nombreux allers-retours dans le temps. En effet, les aventures des uns et des autres se lient à un moment donné sans respecter pour autant une chronologie commune. C'est un parti pris de l'auteur qui probablement, plutôt que d'offrir une lecture toute linéaire, ménage son mystère et nous laisse profiter doucement des atmosphères exotiques ou bucoliques dans lesquels ils nous plongent, jusqu'au dénouement qu'il a souhaité. Le lecteur aura l'impression que le temps s'écoule doucement autour de Vango, « oiseau » libre et insouciant du danger qui le guette.

 

C'est un joli retour à un genre d'aventure d'un style classique qui ravira les amateurs de Jules Verne ou de Dumas par exemple, en nettement plus accessible et plus frais. Dans la veine d'"Airman"  d'Eoin Colfer plus récemment.

 

L'auteur du succès de "Tobie Lolness" offre une trilogie qui plaira aux grands ados et aux parents certainement.

 

67278266.jpg

 

QUELQUES PERSONNAGES MARQUANTS DE LA SERIE! Et oui, ils ont existé!!

 

Hugo Eckener et le GREF ZEPPELIN

 

 

SVETLANA, FILLE DE STALINE LE TYRAN

 

 

 

 

A découvrir de l'auteur: 

 

9782070629459.jpg

 

 

 

20:46 Publié dans Les GRANDS Carnivores! 13 ANS et PLUS | Commentaires (0) | Tags : roman, amitié, magie, imaginaire, guerre | | |  Facebook | |  Imprimer